Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Huguenots - Mariotti Kriegenburg Bastille 25 IX 24 X

Aller en bas 
AuteurMessage
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 503
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Les Huguenots - Mariotti Kriegenburg Bastille 25 IX 24 X   Jeu 6 Sep 2018 - 8:49

J'ouvre ce fil un peu en avance.
J' y vais le 13, et je suis à la fois impatient, et légèrement inquiet : il y a le précédent de "La Juive", spectacle assommant, et d'ailleurs jamais repris depuis par l'ONP...
Ce sera mon premier Meyerbeer.
L'ONP annonce 4 heures de musique hors entractes, donc à priori pas ou peu de coupures.
Mariotti a déjà dirigé l’œuvre à Berlin semble - t -il avec un certain succès.
On sait que cette œuvre requière une distribution de haut vol : l'ASO parle des "sept étoiles" - lors de la création il y avait sur scène Julie Dorus - Gras, Cornélie Falcon, Adolphe Nourrit et Prosper Levasseur...  C'est d'ailleurs une des raisons invoquées pour expliquer la relative rareté des productions de cet opéra - on verra ce qu'il en sera à Paris.
Concernant l'interprétation de Marguerite de Valois, je fais des commentaires sur Damrau dans le fil qui lui est consacré.
Les déclarations de sa remplaçante, Lisette Oropesa :
https://www.forumopera.com/actu/lisette-oropesa-lopera-nest-pas-un-coup-dun-soir-cest-une-relation-sur-le-long-terme

Je ne l'ai jamais entendue : espérons une bonne surprise !!

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19406
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Les Huguenots - Mariotti Kriegenburg Bastille 25 IX 24 X   Jeu 6 Sep 2018 - 10:29

Belcore a écrit:
J' y vais le 13, et je suis à la fois impatient, et légèrement inquiet : il y a le précédent de "La Juive", spectacle assommant, et d'ailleurs jamais repris depuis par l'ONP...

Assommant??? La Juive?? Avec une distribution qui réunissait Antonacci, Furlanetto, Lee/Osborn et Massis? Bon, les deux Eléazar n'étaient pas parfaits, mais très charismatiques (mais entre Shicof qui était à bout de souffle et grisatre... et Merritt vraiment à la peine par moment puis d'une facilité impressionnante!).
Franchement, j'ai vu 4 fois le spectacle et malgré ses limites (coupures, mise en scène, direction), j'en garde des souvenirs fabuleux!!

Citation :
Ce sera mon premier Meyerbeer.

Ce seront mes troisièmes Huguenots... mais vu les deux premiers, va falloir que ça dépote!!

Citation :
L'ONP annonce 4 heures de musique hors entractes, donc à priori pas ou peu de coupures.
Espérons qu'ils se soient basés sur l'édition critique utilisée à Bruxelles!

Citation :
On sait que cette œuvre requière une distribution de haut vol : l'ASO parle des "sept étoiles" - lors de la création il y avait sur scène Julie Dorus - Gras, Cornélie Falcon, Adolphe Nourrit et Prosper Levasseur...  C'est d'ailleurs une des raisons invoquées pour expliquer la relative rareté des productions de cet opéra - on verra ce qu'il en sera à Paris.

Si Testé me semble plutôt un bon choix... je suis un peu curieux du reste... de Jaho en particulier dans un rôle aussi large. Mais pourquoi pas!

Citation :
Concernant l'interprétation de Marguerite de Valois, je fais des commentaires sur Damrau dans le fil qui lui est consacré.
Les déclarations de sa remplaçante, Lisette Oropesa :
https://www.forumopera.com/actu/lisette-oropesa-lopera-nest-pas-un-coup-dun-soir-cest-une-relation-sur-le-long-terme

La description de la mise en scène me fait un peu peur... Rolling Eyes

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Stefano P
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Les Huguenots - Mariotti Kriegenburg Bastille 25 IX 24 X   Jeu 6 Sep 2018 - 11:04

Polyeucte a écrit:


Assommant??? La Juive?? Avec une distribution qui réunissait Antonacci, Furlanetto, Lee/Osborn et Massis? Bon, les deux Eléazar n'étaient pas parfaits, mais très charismatiques (mais entre Shicof qui était à bout de souffle et grisatre... et Merritt vraiment à la peine par moment puis d'une facilité impressionnante!).
Franchement, j'ai vu 4 fois le spectacle et malgré ses limites (coupures, mise en scène, direction), j'en garde des souvenirs fabuleux!!

Même chose pour moi, c'était magnifique ! Et en même temps, si l'on s'est ennuyé copieusement à "La Juive" qui est un opéra admirablement construit avec une orchestration très riche et des situations très variées, du spectaculaire au plus intimiste (la prière d'Eléazar, l'air fabuleux de Rachel), je doute que l'on ait le coup de foudre pour "Les Huguenots", qui relève d'une esthétique très proche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 503
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Les Huguenots - Mariotti Kriegenburg Bastille 25 IX 24 X   Jeu 6 Sep 2018 - 11:26

Stefano P a écrit:
Polyeucte a écrit:


Assommant??? La Juive?? Avec une distribution qui réunissait Antonacci, Furlanetto, Lee/Osborn et Massis? Bon, les deux Eléazar n'étaient pas parfaits, mais très charismatiques (mais entre Shicof qui était à bout de souffle et grisatre... et Merritt vraiment à la peine par moment puis d'une facilité impressionnante!).
Franchement, j'ai vu 4 fois le spectacle et malgré ses limites (coupures, mise en scène, direction), j'en garde des souvenirs fabuleux!!

Même chose pour moi, c'était magnifique ! Et en même temps, si l'on s'est ennuyé copieusement à "La Juive" qui est un opéra admirablement construit avec une orchestration très riche et des situations très variées, du spectaculaire au plus intimiste (la prière d'Eléazar, l'air fabuleux de Rachel), je doute que l'on ait le coup de foudre pour "Les Huguenots", qui relève d'une esthétique très proche...

Est - ce que Les Huguenots soutiennent l’intérêt pendant tout l'ouvrage ?

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefano P
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Les Huguenots - Mariotti Kriegenburg Bastille 25 IX 24 X   Jeu 6 Sep 2018 - 11:41

Belcore a écrit:
Est - ce que Les Huguenots soutiennent l’intérêt pendant tout l'ouvrage ?

Belcore

A mon avis oui, mais il faut apprécier le genre du "grand opéra" historique, le librettiste (Scribe) est le même que celui de "La Juive" et on est vraiment dans le même type d'esthétique et de narration ; pour ma part, j'ai tendance à trouver la musique d'Halévy plus immédiatement séduisante que celle de Meyerbeer : c'est la raison pour laquelle je disais que si l'on s'est ennuyé à "La Juive", il y a peu de chance que l'on prenne son pied aux "Huguenots" (mais évidemment tout ça reste très subjectif !)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les Huguenots - Mariotti Kriegenburg Bastille 25 IX 24 X   Jeu 6 Sep 2018 - 12:02

La structure (ensembles enchassés, d'un flux continu, à côté le Vaisseau fantôme c'est segmenté comme du seria), l'orchestration (solos étonnants), l'harmonie (beaucoup de modulations), les climats des Huguenots sont beaucoup plus variés que ceux de La Juive. Je trouve aussi la veine mélodique bien plus marquante, mais c'est un domaine plus subjectif – alors qu'à son époque, si on écarte Chopin et Berlioz (et encore, leurs œuvres audacieuses sont pour la plupart postérieures), Meyerbeer écrit la musique la plus sophistiquée qui existe dans toute l'Europe.

Chaque acte a sa couleur dans les Huguenots, si bien que si l'on n'aime pas l'un, on peut être comblé par l'autre. Et puis il y a le duo d'amour de l'acte IV, qui a tout pour contenter aussi bien les amateurs de drame que de belcanto, les verdiens que les donizettiens. On n'en a pas écrit beaucoup d'aussi ambitieux, beaux, dramatiques – et pour une fois il se passe réellement plein d'action pendant un duo d'amour !

Contrairement aux autres Meyerbeer (même Robert et Le Prophète), je ne vois pas un pouce de gras dans Les Huguenots (les ballets sont un peu moins passionnants, mais ils sont très courts) : Meyerbeer mettait très longtemps pour produire ses opéras, il livrait vraiment des produits d'une finition exceptionnelle.

L'argument des voix exceptionnelles est tout à fait justifié : certes, on trouve facilement les sopranos à pyrotechnie (le rôle de Marguerite reste très orné), mais il faut aussi un grand soprano dramatique avec un médium très dense et un suraigu solide, une basse profonde avec de l'aigu de basse chantante et des qualités dramatiques (Marcel est très présent sur scène et doit avoir des graves très sonores, des aigus endurants ainsi qu'un sens du comique…), et un ténor à la fois vaillants (rôle qui a ses aspects héroïques), souple (de la vocalisation et des passages suspendus plus belcantistes) et bon acteur (là aussi, beaucoup d'émotions et de situations très diverses à assurer), et plusieurs seconds rôles où l'on ne peut pas trop se contenter de seconds couteaux non plus, même pour le petit page Urbain !

Tout cela étant posé (donc, oui, œuvre formidable, probablement le meilleur « grand opéra à la française » jamais écrit), je suis dubitatif sur la réussite de l'entreprise : une des caractéristiques de Scribe, et encore plus dans ce livret, est de toujours ménager un certain recul un peu sarcastique sur ses héros (il y a beaucoup d'humour dans les Huguenots). Avec des chanteurs non francophones (et pas réputés pour leur diction) et dans le hangar-à-bateaux de Bastille, je vois mal comment ce genre de finesse peut passer.
Il n'empêche, c'est à essayer, quitte à être un peu déçu c'est un véritable témoignage très précieux sur l'histoire de l'opéra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Stolzing
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 705
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Les Huguenots - Mariotti Kriegenburg Bastille 25 IX 24 X   Jeu 6 Sep 2018 - 12:42

J'avais trouvé le premier acte de La Juive d'un ennui atroce, ainsi que les trois quarts du deuxième, d'une rare platitude dramatique et mélodique. Après, c'était nettement mieux. De là à dire que j'ai envie de la revoir, hum.

Meyerbeer reste assez largement inconnu pour moi, j'ai bien aimé Robert le Diable (DVD de ROH), ça me fait penser à du Rossini serio. On verra bien pour les Huguenots, j'y vais le 1er octobre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19406
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Les Huguenots - Mariotti Kriegenburg Bastille 25 IX 24 X   Jeu 6 Sep 2018 - 13:22

DavidLeMarrec a écrit:
Avec des chanteurs non francophones (et pas réputés pour leur diction) et dans le hangar-à-bateaux de Bastille, je vois mal comment ce genre de finesse peut passer.

Tout de même... Testé déjà est français... après il ne m'avait pas laissé un grand souvenir dans Samson... et Hymel chante régulièrement en français et connait son Meyerbeer. Son Robert à Londres est assez bon je trouve... avec un peu d'humour justement.
Deshayes était un superbe Urbain à Strasbourg.
Restent les deux femmes... Jaho n'a pas besoin de ce petit humour nécessaire pour Marguerite... après il y a la question de la langue et de la largeur de voix. Et pour Operasa, on verra bien ce que ça donne!

Moi je suis assez confiant. Ce ne seront sûrement pas les Huguenots du siècle... mais sûrement tout de même tout à fait convenable!
Après, on ne peut pas avoir tous les ans Delunsch qui crève l'écran en Valentine ou Lezhneva parfaite en Urbain... ou Varnier en Marcel immense.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19406
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Les Huguenots - Mariotti Kriegenburg Bastille 25 IX 24 X   Jeu 6 Sep 2018 - 13:24

Stolzing a écrit:
J'avais trouvé le premier acte de La Juive d'un ennui atroce, ainsi que les trois quarts du deuxième, d'une rare platitude dramatique et mélodique. Après, c'était nettement mieux. De là à dire que j'ai envie de la revoir, hum.

Le problème du premier acte de la Juive, c'est qu'il était totalement défiguré par les coupures... et par un Oren vraiment pas à son affaire.

Citation :
Meyerbeer reste assez largement inconnu pour moi, j'ai bien aimé Robert le Diable (DVD de ROH), ça me fait penser à du Rossini serio. On verra bien pour les Huguenots, j'y vais le 1er octobre.

N'hésite pas à être courageux si tu t'ennuies au début. A partir du troisième acte, la tension monte jusqu'au bout à tel point que au quatrième et cinquième ça peut en devenir insoutenable je trouve (souvenir à Strasbourg où j'étais de plus en plus tétanisé sur mon siège!)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 503
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Les Huguenots - Mariotti Kriegenburg Bastille 25 IX 24 X   Jeu 6 Sep 2018 - 13:43

Merci pour vos commentaires sur l’œuvre.
Depuis j'ai aussi parcouru un guide d'écoute : ça parait plutôt riche.
Et avec Mariotti dans le fosse, on ne devrait pas s'endormir !!

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les Huguenots - Mariotti Kriegenburg Bastille 25 IX 24 X   Jeu 6 Sep 2018 - 17:36

Stolzing a écrit:
j'ai bien aimé Robert le Diable (DVD de ROH), ça me fait penser à du Rossini serio.

Je ne vois vraiment pas beaucoup de points communs : à part les airs d'Isabelle qui sont effectivement très italianisants, tout est du récitatif intégré et très riche… peu d'airs et d'ensembles clos, une harmonie et une orchestration, sans parler de l'action, d'une ambition sans commune mesure.

Meyerbeer a écrit beaucoup d'opéras seria, mais ça ne ressemble pas du tout à ça (c'est assez pénible pour moi, des suites de gammes très virtuoses, plus que du Rossini, mais moins mélodiques).


Polyeucte a écrit:
Tout de même... Testé déjà est français... après il ne m'avait pas laissé un grand souvenir dans Samson... et Hymel chante régulièrement en français et connait son Meyerbeer. Son Robert à Londres est assez bon je trouve... avec un peu d'humour justement.

Testé est la grande bonne nouvelle de la distribution en effet : avant Varnier et Lis, il fallait remonter dans l'histoire de la RTF pour trouver des bandes avec un Marcel francophone !

Je trouve Hymel très sérieux et sombre pour Raoul (ce n'est pas absurde pour Robert, c'est plus hors caractère pour Raoul), mais honnêtement, trouver un ténor célèbre qui accepte de le chanter, et bosser un rôle aussi difficile et aussi peu demander… Il a un bon français, c'est un excellent technicien, ça fera mon affaire.

C'est plutôt l'esprit d'ensemble que je redoute : des chanteurs tous plutôt rompus au répertoire sérieux, pas forcément des bêtes de scène, un metteur en scène de même, pas tout à fait spécialiste des espiègleries, et la vastitude du lieu. Il est incontestable que les noms retenus sont excellents – je ne suis pas certain, seulement, que ce soient les plus adéquats pour changer la vilaine réputation qu'on a faite à Meyerbeer.


Belcore a écrit:
Et avec Mariotti dans le fosse, on ne devrait pas s'endormir !!

J'ignore complètement s'il maîtrise la grammaire meyerbeerienne, mais ça fait très envie, en effet, les chefs subtils (et dynamiques !) ont longtemps été rares dans ce répertoire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19406
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Les Huguenots - Mariotti Kriegenburg Bastille 25 IX 24 X   Ven 7 Sep 2018 - 11:15

En pleine écoute de la retransmission de Bruxelles de 2011 (Minkowski), je regarde les petits rôles de la production des Huguenots... et là, on est vraiment gâtés!!

Marguerite de Valois : Lisette Oropesa
Raoul de Nangis : Bryan Hymel
Valentine : Ermonela Jaho
Urbain : Karine Deshayes
Marcel : Nicolas Testé
Le Comte de Saint-Bris : Paul Gay
La dame d’honneur : Julie Robard‑Gendre
Une bohémienne : Julie Robard‑Gendre
Cossé, un étudiant catholique : François Rougier
Le Comte de Nevers : Florian Sempey
Tavannes, premier moine : Cyrille Dubois
Méru, deuxième moine : Michal Partyka
Thoré, Maurevert : Patrick Bolleire
Retz, troisième moine : Tomislav Lavoie
Coryphée, une jeune fille catholique, une bohémienne : Élodie Hache
Bois-Rosé, valet : Philippe Do
Un archer du guet : Olivier Ayault
Quatre seigneurs : John Bernard, Cyrille Lovighi, Bernard Arrieta, Fabio Bellenghi

On a quand même une belle brochette de seconds rôles francophones qui devraient s'en donner à coeur joie! Le premier acte avec les nobles devrait être assez génial si ils sont libres de donner un peu d'humour à ce passage!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Stefano P
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Les Huguenots - Mariotti Kriegenburg Bastille 25 IX 24 X   Ven 7 Sep 2018 - 12:07

Polyeucte a écrit:
En pleine écoute de la retransmission de Bruxelles de 2011 (Minkowski), je regarde les petits rôles de la production des Huguenots... et là, on est vraiment gâtés!!

Finalement, y'a que pour les grands rôles qu'il y a du souci à se faire... Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Adalbéron
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 404
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Les Huguenots - Mariotti Kriegenburg Bastille 25 IX 24 X   Ven 7 Sep 2018 - 14:02

DavidLeMarrec a écrit:
pas forcément des bêtes de scène

Jaho, quand même !

Polyeucte a écrit:

Marguerite de Valois : Lisette Oropesa
Raoul de Nangis : Bryan Hymel
Valentine : Ermonela Jaho
Urbain : Karine Deshayes
Marcel : Nicolas Testé
Le Comte de Saint-Bris : Paul Gay
La dame d’honneur : Julie Robard‑Gendre
Une bohémienne : Julie Robard‑Gendre
Cossé, un étudiant catholique : François Rougier
Le Comte de Nevers : Florian Sempey
Tavannes, premier moine : Cyrille Dubois
Méru, deuxième moine : Michal Partyka
Thoré, Maurevert : Patrick Bolleire
Retz, troisième moine : Tomislav Lavoie
Coryphée, une jeune fille catholique, une bohémienne : Élodie Hache
Bois-Rosé, valet : Philippe Do
Un archer du guet : Olivier Ayault
Quatre seigneurs : John Bernard, Cyrille Lovighi, Bernard Arrieta, Fabio Bellenghi

Où l'on se rend compte que 15 rôles sur 21 seront tenus par des francophones, hihi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzo-capriccioso.tumblr.com
Stefano P
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Les Huguenots - Mariotti Kriegenburg Bastille 25 IX 24 X   Ven 7 Sep 2018 - 14:23

Adalbéron a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
pas forcément des bêtes de scène

Jaho, quand même !

Le problème, c'est qu'on cherche encore le metteur en scène qui parviendra à la dompter... Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les Huguenots - Mariotti Kriegenburg Bastille 25 IX 24 X   Sam 8 Sep 2018 - 14:04

@ Polyeucte :
François Rougier (ancien de la troupe de Favart, co-concepteur des spectacles autour des Passions Et le coq chanta, D'autres le giflèrent) est très bien aussi. Pas une voix exceptionnelle, mais un chanteur élégant et une jolie voix, ce sera très bien pour ces rôles.


Adalbéron a écrit:
Où l'on se rend compte que 15 rôles sur 21 seront tenus par des francophones, hihi.

Stefano P a écrit:
Finalement, y'a que pour les grands rôles qu'il y a du souci à se faire... Twisted Evil

hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Stefano P
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Les Huguenots - Mariotti Kriegenburg Bastille 25 IX 24 X   Sam 8 Sep 2018 - 22:35

J'ai réécouté par curiosité la production de Berlin (2016) et je suis vraiment épaté par ce que fait Florez, il est magnifique dans les trois premiers actes, avec un côté vif argent et une percussion dans l'aigu qui en fait un Raoul électrisant ; dans le dernier acte, il est au-delà de ses possibilités quand le personnage devient plus héroïque, mais il se bat comme un lion pour garder le contrôle et c'est assez fascinant à entendre.

C'est vraiment une très grande oeuvre et les deux derniers actes sont saisissants, d'autant plus que Mariotti mène tout ça à un train d'enfer avec une grande intensité et un sens du drame impressionnant. C'est plutôt rassurant pour la production parisienne où il a dû encore approfondir sa conception de l'oeuvre. En revanche, j'ai un peu peur des débordements expressionnistes de Jaho en Valentine, parce que le personnage s'y prête, surtout dans l'air qui ouvre le IV et dans le duo d'amour, et bien sûr dans la scène du cimetière à la fin... Je me demande aussi si Testé a vraiment l'étoffe et l'envergure pour le personnage de Marcel qui est très présent, vraiment un des rôles principaux, avec une grande variation dans le caractère et les sentiments : d'abord plutôt sarcastique et comique, puis intégriste et autoritaire et pratiquement tragique et élégiaque à la fin ; j'aurais préféré Courjal, mais évidemment, on ne m'a pas demandé mon avis... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les Huguenots - Mariotti Kriegenburg Bastille 25 IX 24 X   Sam 8 Sep 2018 - 23:20

J'avais laissé passer ça… J'étais persuadé que c'était Mazzola qui faisait tout… c'est bien à la Deutsche Oper, ou c'est encore autre chose. Je suis en train d'écouter, ça traîne évidemment sur YouTube puisqu'il y a Fló

La diction française est un peu grimaçante mais, de fait, on n'avait jamais entendu Flórez fendre autant l'armure. bounce

Effectivement, Mariotti très présent et subtil, à l'aise avec tous les différents types d'accompagnement sollicités… je suis moins optimiste sur le fait qu'il fasse mieux à Paris (l'inertie de l'orchestre n'est pas à négliger, pour peu qu'ils méprisent la partition…), mais ça promet en tout cas un support dynamique et me rend, à vrai dire, beaucoup plus confiant : en imprimant ce rythme, tout ce que les chanteurs pourraient ne pas mettre de dynamisme est ici bien compensé.

Je n'ai pas entendu Testé depuis plus de dix ans, je ne sais où il en est, mais à l'époque, il remplissait remarquablement l'espace, avec une très belle stature vocale, il fait partie des titulaires potentiels vraiment sympa pour Marcel. Évidemment, je n'aurai pas gémi si on m'avait proposé Courjal ou (plus sonore pour Bastille) Teitgen, sans parler des Bruxellois qui ont eu Varnier encore dans sa gloire. I love you
C'est sûr que le rôle est écrasant, à la fois basse profonde, basse bouffe et basse chantante, il n'y a que l'agilité qui ne soit pas trop requise, sinon c'est vraiment un rôle terrible, sans doute encore plus difficile à distribuer que Bertram (qui n'a pas l'impératif d'avoir de gros graves, tous les trucs vraiment bas sont des interpolations non écrites).

Plus que les excès, c'est la couleur et le français de Jaho qui me préoccupent, mais ça dépend des jours : je l'avais trouvée très tubée dans La Vestale et Le Villi mais vraiment bien dans Les Contes, à peu d'intervalle… C'est sûr que si j'avais pu avoir Sophie Fournier à la place, je n'aurais pas grommelé, mais ce sera peut-être très bien – ce n'est pas le rôle où le hors-style est le plus rédhibitoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
HELENE ADAM
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/01/2015

MessageSujet: Re: Les Huguenots - Mariotti Kriegenburg Bastille 25 IX 24 X   Dim 9 Sep 2018 - 14:49

Stefano P a écrit:
J'ai réécouté par curiosité la production de Berlin (2016) et je suis vraiment épaté par ce que fait Florez, il est magnifique dans les trois premiers actes, avec un côté vif argent et une percussion dans l'aigu qui en fait un Raoul électrisant ; dans le dernier acte, il est au-delà de ses possibilités quand le personnage devient plus héroïque, mais il se bat comme un lion pour garder le contrôle et c'est assez fascinant à entendre.

C'est vraiment une très grande oeuvre et les deux derniers actes sont saisissants, d'autant plus que Mariotti mène tout ça à un train d'enfer avec une grande intensité et un sens du drame impressionnant. C'est plutôt rassurant pour la production parisienne où il a dû encore approfondir sa conception de l'oeuvre. En revanche, j'ai un peu peur des débordements expressionnistes de Jaho en Valentine, parce que le personnage s'y prête, surtout dans l'air qui ouvre le IV et dans le duo d'amour, et bien sûr dans la scène du cimetière à la fin... Je me demande aussi si Testé a vraiment l'étoffe et l'envergure pour le personnage de Marcel qui est très présent, vraiment un des rôles principaux, avec une grande variation dans le caractère et les sentiments : d'abord plutôt sarcastique et comique, puis intégriste et autoritaire et pratiquement tragique et élégiaque à la fin ; j'aurais préféré Courjal, mais évidemment, on ne m'a pas demandé mon avis... Wink

Florez était vraiment surprenant dans ce rôle en effet, Hymel devrait très bien le maitriser également, avec une voix nettement plus puissante pour Bastille (qui, je pense, ne conviendrait guère à Florez avec un grand orchestre "meyerbeerien") mais malheureusement, il accusait une sérieuse fatigue vocale la dernière fois que je l'ai entendu dans un rôle tout aussi exigeant, celui d'Henri dans les Vêpres mais dans une salle beaucoup plus petite, l'opéra de Munich. C'était fin juillet et il revenait d'un long congé "vocal" du déjà à des problèmes suite à ce rôle casse-voix. Espérons qu'il sera remis totalement.
Très jolie pléiade de rôles "secondaires" pour ces Huguenots, mais pas de grandes garanties pour les rôles principaux...(doutes sur Oropesa en particulier...)
Mariotti très bien en effet pour une oeuvre de cette ampleur.
(j'ai vu le Prophète également l'an dernier à Berlin : la puissance dramatique et l'engagement de Margaine par exemple ou même de Kunde, faisaient merveille dans ce style d'opéra).

(hello Stefano  Very Happy )


Dernière édition par HELENE ADAM le Mar 18 Sep 2018 - 22:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passionoperaheleneadam.blogspot.fr/2018/05/parsifal-wagne
Stefano P
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Les Huguenots - Mariotti Kriegenburg Bastille 25 IX 24 X   Dim 9 Sep 2018 - 19:27

HELENE ADAM a écrit:
(hello Stefano  Very Happy )

Salut Hélène, très heureux de te retrouver ici ! Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 503
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Les Huguenots - Mariotti Kriegenburg Bastille 25 IX 24 X   Mer 12 Sep 2018 - 10:21

L'ONP vient d'adresser un message pour annoncer ce que tout le monde sait déjà : le forfait de Damrau "pour raisons de santé" et son remplacement par Oropesa !!!
Il y a aussi un lien donnant accès à des photos des répétitions, photos qui ne disent pas grand chose sur ce que sera réellement cette mise en scène.

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19406
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Les Huguenots - Mariotti Kriegenburg Bastille 25 IX 24 X   Mar 18 Sep 2018 - 15:34

Deuxième forfait... Bryan Hymel se retire et est remplacé par Yoseph Kang.
Il avait été très bien dans le concert Gounod à Radio-France : http://erikcarnets.fr/?p=1938 (oui, j'assume la publicité! Mr.Red)

Pour l'entendre : /watch?v=Op_OHe7Ir4w (air de Cinq-Mars).

On va gagner en diction et en nuances. Par contre, la voix m'a semblé pas si projetée que ça... ça risque d'être un peu petit dans Bastille et tendu pour le "Pour la vengeance!" de la Tour de Nesle...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
HELENE ADAM
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/01/2015

MessageSujet: Re: Les Huguenots - Mariotti Kriegenburg Bastille 25 IX 24 X   Mar 18 Sep 2018 - 21:17

Polyeucte a écrit:
Deuxième forfait... Bryan Hymel se retire et est remplacé par Yoseph Kang.
Il avait été très bien dans le concert Gounod à Radio-France : http://erikcarnets.fr/?p=1938 (oui, j'assume la publicité! Mr.Red)

Pour l'entendre : /watch?v=Op_OHe7Ir4w (air de Cinq-Mars).

On va gagner en diction et en nuances. Par contre, la voix m'a semblé pas si projetée que ça... ça risque d'être un peu petit dans Bastille et tendu pour le "Pour la vengeance!" de la Tour de Nesle...


C'était à craindre (voir ci dessus) et il y a de quoi s'inquiéter pour Hymel : crash vocal en février en plein milieu des Vêpres à Munich, repos total jusque fin juillet, prestation révélant des fêlures graves dans sa voix pour deux séances des Vêpres fin juillet à Munich (j'étais à la première des deux et je ne reconnaissais pas son Henry entendu il y a un an à Londres et très brillant). Plus rien depuis fin juillet. Quelques séances de répétitions à Paris début septembre et de nouveau, il a du s'apercevoir que "ça" ne passait pas... annulation.
C'est sa doublure Marc Laho qui a assuré la plupart des séances de travail. Le remplacement par Kang semble avoir été décidé très récemment. Il était de la distribution B des Huguenots à Berlin avec Florez en A (voir Stefano).
Sinon, je confirme pour ceux qui doutent : c'est un opéra superbe et musicalement très équilibré, largement supérieur (à mon avis) à la Juive d'Halevy et même au Prophète...et il est très brillamment dirigé (comme à Berlin) par Mariotti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passionoperaheleneadam.blogspot.fr/2018/05/parsifal-wagne
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 503
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Les Huguenots - Mariotti Kriegenburg Bastille 25 IX 24 X   Mar 18 Sep 2018 - 22:21

HELENE ADAM a écrit:
Polyeucte a écrit:
Deuxième forfait... Bryan Hymel se retire et est remplacé par Yoseph Kang.
Il avait été très bien dans le concert Gounod à Radio-France : http://erikcarnets.fr/?p=1938 (oui, j'assume la publicité! Mr.Red)

Pour l'entendre : /watch?v=Op_OHe7Ir4w (air de Cinq-Mars).

On va gagner en diction et en nuances. Par contre, la voix m'a semblé pas si projetée que ça... ça risque d'être un peu petit dans Bastille et tendu pour le "Pour la vengeance!" de la Tour de Nesle...


C'était à craindre (voir ci dessus) et il y a de quoi s'inquiéter pour Hymel : crash vocal en février en plein milieu des Vêpres à Munich, repos total jusque fin juillet, prestation révélant des fêlures graves dans sa voix pour deux séances des Vêpres fin juillet à Munich (j'étais à la première des deux et je ne reconnaissais pas son Henry entendu il y a un an à Londres et très brillant). Plus rien depuis fin juillet. Quelques séances de répétitions à Paris début septembre et de nouveau, il a du s'apercevoir que "ça" ne passait pas... annulation.
C'est sa doublure Marc Laho qui a assuré la plupart des séances de travail. Le remplacement par Kang semble avoir été décidé très récemment. Il était de la distribution B des Huguenots à Berlin avec Florez en A (voir Stefano).
Sinon, je confirme pour ceux qui doutent : c'est un opéra superbe et musicalement très équilibré, largement supérieur (à mon avis) à la Juive d'Halevy et même au Prophète...et il est très brillamment dirigé (comme à Berlin) par Mariotti.


Merci Hélène : le désistement tardif n'est pas la marque d'une production "maudite" !!!

Et tes commentaires sur l'œuvre sont encourageants…


Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalbéron
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 404
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Les Huguenots - Mariotti Kriegenburg Bastille 25 IX 24 X   Mer 19 Sep 2018 - 0:25

Belcore a écrit:

Merci Hélène : le désistement tardif n'est pas la marque d'une production "maudite" !!!

Belcore

Non, surtout quand ce sont désistements si heureux Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzo-capriccioso.tumblr.com
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 503
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Les Huguenots - Mariotti Kriegenburg Bastille 25 IX 24 X   Aujourd'hui à 9:15

J'ai regardé le minutage sur le site de l'ONP :  quatre heures de musique hors entractes.
A part Hélène et moi, qui d'autre ira voir ce spectacle ?

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Huguenots - Mariotti Kriegenburg Bastille 25 IX 24 X   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Huguenots - Mariotti Kriegenburg Bastille 25 IX 24 X
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bastille - Le Vaisseau Fantôme - Septembre 2010
» André Chénier - Bastille - Décembre 2009
» Bastille - Eugène Onéguine - Septembre 2010
» Bastille - La Walkyrie - juin 2010
» Les Noces de Figaro - Bastille - 2010-2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: