Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Playlist (134)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Playlist (134)   Jeu 20 Sep 2018 - 0:55

5) John Ireland (1879-1962) :

Concerto pour piano en mi bémol majeur

= Eileen Joyce, piano ; Leslie Heward, Orchestre Hallé de Manchester


(Columbia, janvier 1942)

Smile Même s'il ne s'est pas imposé durablement au répertoire, ce concerto connut son heure de gloire pendant une vingtaine d'années (Arthur Rubinstein,
Clifford Curzon le jouèrent), et bénéficia de plusieurs enregistrements jusqu'à nos jours.
Il fut présenté au public londonien en 1930 par une jeune pianiste anglaise, Helen Perkin, et fut fixé pour la première fois au disque par une autre dame,
la concertiste australienne Eileen Joyce qui l'interpréta aussi en 1949 au Royal Albert Hall,
sous la direction d'Adrian Boult, à l'occasion du soixante-dixième anniversaire du compositeur.
Il est structuré en trois parties, dure environ 25 minutes, et ses rythmes incisifs, ses accents jazzy et persifleurs,
peuvent évoquer le Concerto en sol de Ravel, avec quelques touches sentimentales plus british.



Eileen Joyce (1908-1991)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Jeu 20 Sep 2018 - 9:14


Arthur Gold (1917–1990) & Robert Fizdale (1920–1995)


6) Claude Debussy (1862-1918) :

Six Épigraphes antiques, à quatre mains

= Arthur Gold, Robert Fizdale, piano

(Columbia, janvier 1953)

drunken

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 17942
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Jeu 20 Sep 2018 - 10:55

Beethoven : Quatuor n°12 (Berg)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg skywalker
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 570
Date d'inscription : 06/08/2010

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Jeu 20 Sep 2018 - 12:56

Emile Jacques-Dalcroze     Tragédie d'amour (1906)  , 7 scènes lyriques pour soprano et orcheste   Mosuc,   Adriano/Bratislava



Ansermet accusait l'auteur d'avoir  "sacrifié la pénétrante poésie de son grand talent à l'art prétentieux et boursouflé d'outre-Rhin"
Gérard condé (diapason septembre 2018) est moins sévère :
Cette oeuvre qu'on situerait entre la symphonie lyrique de Zemlinsky, les gurrelieder de Schonberg, le Poème de l'amour et la mer de Chausson et Louise de Charpentier,
avec cette aisance à fedérer l'hétérogène qui fait penser à Elgar .   Un chef-d'oeuvre du second rayon ? sans doute mais,de cette force,on n'en découvre pas tous les jours"
Perso , j'acquiesce  cette critique ,   j'adore .  I love you


Dernière édition par greg skywalker le Ven 21 Sep 2018 - 8:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4741
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Jeu 20 Sep 2018 - 14:56

xoph a écrit:
Ces temps ci

Ludwig Van Beethoven (1770-1827)
Quatuors à cordes Op. 18

Quartetto Italiano

Bon, depuis que j'ai réussi à me dé scotcher de l'adagio affetuoso ed appassionato du N°1 (et N°2 pour de vrai), je décolle guère des 3 et 6.

sunny


Surtout le 2 et le 5 (les seuls que j'écoute).

Je vais écouter l'Adagio affetuoso ed appassionato du no.1 avec attention,
merci pour la mention,
Smile

mes 2 versions sur LP:
par le Quatuor Amadeus (mon préféré) et par le Quartetto Italiano.

Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2094
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Jeu 20 Sep 2018 - 21:43

Ravélavélo a écrit:
xoph a écrit:
Ces temps ci

Ludwig Van Beethoven (1770-1827)
Quatuors à cordes Op. 18

Quartetto Italiano

Bon, depuis que j'ai réussi à me dé scotcher de l'adagio affetuoso ed appassionato du N°1 (et N°2 pour de vrai), je décolle guère des 3 et 6.

sunny


Surtout le 2 et le 5 (les seuls que j'écoute).

Je vais écouter l'Adagio affetuoso ed appassionato du no.1 avec attention,
merci pour la mention,
Smile

mes 2 versions sur LP:
par le Quatuor Amadeus (mon préféré) et par le Quartetto Italiano.

Cool

Retournons voir de plus près ce qui se passe dans le n°4 Wink

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 17942
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Jeu 20 Sep 2018 - 22:34

Bruckner : Symphonie n°1 (Jochum DG)
Haydn : Symphonie n°99 (Jochum)
Debussy : La Mer (Franck)

Le mouvement lent de la symphonie n°99 est une splendeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tournesol
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 18
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/03/2018

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Jeu 20 Sep 2018 - 22:47

Langgaard : Interdikt (Stupel)
Very Happy Smile
Langgaard : Heltedød (Stupel)
Very Happy Very Happy Smile
Je ne sais pas si c'est le titre qui m'influence trop, mais ça m'a vaguement fait penser à la Marche funèbre de Siegfried. Pas incroyable, mais pas mal non plus.

Poulenc : Concerto pour orgue (Prêtre et Duruflé)
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy +

Dutilleux : Les Citations (Bourgue, Dreyfus, Cazauran et Balet)
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Debussy : Prélude à l'après-midi d'un faune (Dutoit)
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Debussy : Jeux (Rosenthal)
Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
Debussy : La Mer (Roth/Abbado/Dutoit/Ashkenazy)
Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
J'ai encore un peu de mal avec cette œuvre mais, avec ces versions (en particulier Roth et Ashkenazy), je commence à sentir les embruns  sunny

Debussy : Trois nocturnes pour orchestre (Dutoit)
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Première écoute et je suis assez surpris : l'émotion m'avait rarement été aussi immédiate avec Debussy. C'est tellement sublime, avec le chœur à la fin, et tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 14769
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Jeu 20 Sep 2018 - 23:09



https://open.spotify.com/album/5QEbidLwtazOxoMaFiReEb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6390
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Jeu 20 Sep 2018 - 23:44

Ce soir:

• Haydn: Symphonies en mi mineur, Hob. I:44 «Funèbre», en fa dièse mineur, Hob. I:45 «Les Adieux»¹ et en fa mineur, Hob. I:49 «La passione»:
 
Hermann Scherchen / Vienna State Opera Orchestra
Vienne, 1953, VII.1958¹
DG «Original Masters»


Je souscris totalement à ce que Mélo écrivait l’autre jour au sujet de ces «Adieux»; moins bien captées, la «Funèbre» et «La passione», n’en ont pas moins d’immenses qualités. Voir ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4741
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Jeu 20 Sep 2018 - 23:45

xoph a écrit:
Ravélavélo a écrit:
xoph a écrit:
Ces temps ci

Ludwig Van Beethoven (1770-1827)
Quatuors à cordes Op. 18

Quartetto Italiano

Bon, depuis que j'ai réussi à me dé scotcher de l'adagio affetuoso ed appassionato du N°1 (et N°2 pour de vrai), je décolle guère des 3 et 6.

sunny


Surtout le 2 et le 5 (les seuls que j'écoute).

Je vais écouter l'Adagio affetuoso ed appassionato du no.1 avec attention,
merci pour la mention,
Smile

mes 2 versions sur LP:
par le Quatuor Amadeus (mon préféré) et par le Quartetto Italiano.

Cool

Retournons voir de plus près ce qui se passe dans le n°4 Wink

Spoiler:
 

Pour le no.4 en do mineur, j'ai la version du Quatuor Talich (Caliope), je n'ai jamais accroché.
Pour les nos. 2 & 5: je retiens surtout le deuxième mouvement du no. 2: Adagio cantabile – Allegro – Tempo , mais tout le quatuor possède une unité remarquable.
Pour le no.5: surtout le troisième mouvement avec variations: Andante Cantabile.

Smile


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4741
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 21 Sep 2018 - 2:02

Antonio Vivaldi
* Les Quatre Saisons
2 versions:
Nigel Kennedy/English Chamber Orchestra
Hogwood/Academy of Ancient Music
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg skywalker
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 570
Date d'inscription : 06/08/2010

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 21 Sep 2018 - 8:17

Haydn Concerto pour violoncelle n°1  moreau/minasi  



Haydn Symphonie n°100 "Militaire"   Scherchen thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19531
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 21 Sep 2018 - 14:34



Gounod : Le Tribut de Zamora (Hervé Niquet - Orchestre de la Radio de Munich, 2018 : Judith van Wanroij, Jennifer Holloway, Edgaras Montvidas, Tassis Christoyannis, Boris Pinkhasovich, Juliette Mars, Artavazd Sargsyan, Jérôme Boutillier)

La bande était connue... voici que le disque est sorti. Et on y retrouve tout l'intérêt de cette partition qui avait été jugée rétrograde à l'époque de la création. En effet, par rapport à la "nouvelle" école française, Gounod revenait plutôt à ses premières amours niveau style et découpage. Même si on évite l'opéra à numéro.
Premier acte qui fait énormément penser à Mireille par les couleurs de l'orchestre. Suite plus diverse.
Dramatiquement c'est très efficace.
Mélodiquement c'est splendide (comme toujours chez Gounod!).

Interprétation très solide, même si la diction est parfois un peu sacrifiée. Judith van Wanroij manque un peu ses mots dès que la portée monte, Jennifer Holloway fait un beau travail mais on entend un accent un peu marqué. Edgaras Montvidas comme toujours très éloquent mais là aussi quelques petites imperfection. Les autres sont pafaits!
Vocalement ça se tient très bien... même si les femmes sont un peu trop "rondes" de timbre à mon goût. J'aurai préféré une Xaïma un peu plus légère... et une Hermosa plus tragédienne et dramatique. Où étaient Véronique Gens ou Kate Aldrich? Les deux auraient été sûrement saisissantes dans le rôle de cette folle.
Montvidas magnifique comme toujours de nuances et de vaillances. Christoyannis croque superbement ce cynique et violent Ben-Saïd...
Direction très inspirée et vive de Niquet comme toujours dans ce répertoire.

Très chouette découverte. Même si on est pas au niveau de la révélation de Cinq-Mars!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30189
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 21 Sep 2018 - 15:56



Bruckner : Quintette à cordes (Amadeus)



Messiaen : Préludes pour piano (Daudet)



de Lalande : Miserere (Dumestre)
de Lalande : Troisième leçon du Mercredy (Dumestre)
de Lalande : Troisième leçon du Jeudy (Dumestre)
de Lalande : Troisième leçon du Vendredy (Dumestre)[/i]

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Eusèbe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 885
Age : 42
Localisation : Paris/ Lille
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 21 Sep 2018 - 19:53

Ravélavélo a écrit:
xoph a écrit:
Ravélavélo a écrit:
xoph a écrit:
Ces temps ci

Ludwig Van Beethoven (1770-1827)
Quatuors à cordes Op. 18

Quartetto Italiano

Bon, depuis que j'ai réussi à me dé scotcher de l'adagio affetuoso ed appassionato du N°1 (et N°2 pour de vrai), je décolle guère des 3 et 6.

sunny


Surtout le 2 et le 5 (les seuls que j'écoute).

Je vais écouter l'Adagio affetuoso ed appassionato du no.1 avec attention,
merci pour la mention,
Smile

mes 2 versions sur LP:
par le Quatuor Amadeus (mon préféré) et par le Quartetto Italiano.

Cool

Retournons voir de plus près ce qui se passe dans le n°4 Wink

Spoiler:
 

Pour le no.4 en do mineur, j'ai la version du Quatuor Talich (Caliope), je n'ai jamais accroché.
Pour les nos. 2 & 5: je retiens surtout le deuxième mouvement du no. 2: Adagio cantabile – Allegro – Tempo , mais tout le quatuor possède une unité remarquable.
Pour le no.5: surtout le troisième mouvement avec variations: Andante Cantabile.

Smile



Le 6, avec La Malinconia, est particulièrement appréciable.

J'aime bien els Talich, mais je comprends qu'on puisse les trouver un peu austères, voie ternes.
Un conseil pour cet op. 18: les Jérusalem! Là, on ne s'ennuie pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 21 Sep 2018 - 21:10


Les pouett-pouett de la nuit...





Au programme ce soir :   H. Biber – G. Torelli – G.P. Telemann – R. Cipelli – P. Eben




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 21 Sep 2018 - 21:40


Crispian Steele-Perkins (1944-)


1) Heinrich Biber (1644-1704) :

Sonata I en ut majeur
Sonata IV en ut majeur
Sonata X en sol mineur

= Crispian Steele-Perkins, trompette naturelle ; Jeanne Lamon, Ensemble Tafelmusik

(Sony, mars-avril 1993)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 21 Sep 2018 - 22:52


Roger Delmotte (1925-)


2) Giuseppe Torelli (1658-1709) :

Concerto en ré majeur

= Roger Delmotte, trompette ; Hermann Scherchen, Orchestre de l'Opéra de Vienne

(Westminster, novembre 1960)

jocolor  Joyeux anniversaire !
Hommage à un de nos très grands trompettistes, né pas loin de chez moi, et toujours parmi nous, -il vient hier de souffler ses 93 bougies...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 22 Sep 2018 - 0:13


Friedemann Immer (1948-)


3) Georg Philipp Telemann (1681-1767) :

Concerto pour trompette en ré majeur
Concerto pour trompette et violon en ré majeur

= Friedemann Immer, trompette ; Reinhard Goebel, violon, Musica Antiqua Köln

(Archiv, juin 1986)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6390
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 22 Sep 2018 - 0:48

À cause des Mélomaniac d’or, je suis en train de me replonger dans des œuvres symphoniques dont je gardais un souvenir positif mais vague. Ce soir:

• Tubin: Symphonie nº10:
 
Neeme Järvi / Orchestre Symphonique de Gothembourg
Gothembourg, X.1985
BIS


Une des «Cinq œuvres à faire découvrir» de Vino. Pour ma part, j’ai eu l’impression d’une symphonie qui aurait pu être un chef-d’œuvre si l’orchestration avait été à la hauteur de la conception formelle et de l’inspiration mélodique. Voir ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 22 Sep 2018 - 1:33

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 22 Sep 2018 - 2:15


Jan Fredrik Christiansen (1942-)


5) Petr Eben (1929-2007) :

Okna

= Jan Fredrik Christiansen, trompette ; Halgeir Schiager, orgue de l'église Eleonora Kyrkan de Stockholm

(Hyperion, juin 2004)

Smile Voir ici la présentation de ces Vitraux d'après Chagall : https://www.hyperion-records.co.uk/tw.asp?w=W3648

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg skywalker
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 570
Date d'inscription : 06/08/2010

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 22 Sep 2018 - 8:15

idem Benedictus , les Mélo d'or me fait replonger dans les Corpus Symphoniques méconnus :

Rubbra   Symphonie n°6  Hickox / BBC National  Orchestral of Wales



J'ai un bon souvenir des symphonies de Rubbra :   Déjà  la superbe prise de son de chandos !
Et la qualité des oeuvres ! On pense à Sibelius et  Nielsen (le 3eme mvt de cette symphonie , le coté "Inextinguible" )  en moins vif ( peut etre liée à l'interpretation de Hickox).
Des défauts ? Des idées mélodiques inferieure à celle de Sibelius ( noter quand même le mouvement lent sublime ..) ? orchestration et harmonie assez "classique" .
Une musique certes pas "spectaculaire" ni  "accrocheuse" .    
conclusion :   une très bonne symphonie "nordique"  ( mais moins bien que la Symphonie 4 de Nielsen et la Symphonie n°5 de Sibelius ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
albatros
Néophyte


Nombre de messages : 15
Age : 54
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 07/09/2017

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 22 Sep 2018 - 9:09



Ordinairement, j'aime (beaucoup) le jeu d'Hélène Grimaud (Brahms bien sûr, mais aussi son Bach - moins Ravel).
Dans ce nouvel album, j'entends un jeu s'attardant à caler la pièce au concept. Malgré quelques hoquets (la valse triste), l'ensemble est alangui, bien calé au fond du clavier (op 72); et moi, dans celui de mon canapé, j'ai bien ruminé, et j'ai songé à l'exaltant silence mémoriel, et le concept faisant son chemin, à la minute où mon coiffeur, soudain absorbé, deviendrait l'automate au rasoir habité de bien trop distantes pensées - 'On raccourcit les pattes' ? Ok, il est temps de se réveiller...
Etait-ce une aversion a priori à l'intention ?
Pardonnez-moi, et quel dommage, car pâtissière, j'aurais je l'espère mieux goûté ses madeleines.
coucou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 14769
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 22 Sep 2018 - 12:43

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 14769
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 22 Sep 2018 - 12:50

Mélomaniac a écrit:

Les pouett-pouett de la nuit...

Pour une éventuelle soirée trombone, à venir peut-être, j'imagine que l'intitulé du bandeau serait, assez logiquement, Les prout-prout de la nuit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 735
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 22 Sep 2018 - 17:15



Beethoven Symphonie No. 3
Honeck; PSO

Détail étonnant le motif destin de la 5e symphonie est inséré dans la marche funèbre (vers 12'07" jouer par les cors), jamais entendu cela ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1870
Age : 53
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 22 Sep 2018 - 20:31

Alifie a écrit:

Pour une éventuelle soirée trombone, à venir peut-être, j'imagine que l'intitulé du bandeau serait, assez logiquement, Les prout-prout de la nuit...

Et tu envisages quoi pour la soirée tuba Mr. Green  ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 22 Sep 2018 - 20:45


Les Gauloiseries de la Nuit...





Au programme ce soir :   L. Delibes – E. Chausson – H. Berlioz – J. Françaix – H. Sauguet




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 22 Sep 2018 - 21:12

1) Léo Delibes (1836-1891) :

Le Roi s'amuse, -musique de ballet

= Thomas Beecham, Royal Philharmonic Orchestra

(HMV, mai 1958)

colors

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anaëlle
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1761
Age : 17
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 22 Sep 2018 - 21:12

Tournesol a écrit:


Debussy : Prélude à l'après-midi d'un faune (Dutoit)
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Debussy : Jeux (Rosenthal)
Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
Debussy : La Mer (Roth/Abbado/Dutoit/Ashkenazy)
Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
J'ai encore un peu de mal avec cette œuvre mais, avec ces versions (en particulier Roth et Ashkenazy), je commence à sentir les embruns  sunny


cheers Ah !

Citation :

Debussy : Trois nocturnes pour orchestre (Dutoit)
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Première écoute et je suis assez surpris : l'émotion m'avait rarement été aussi immédiate avec Debussy. C'est tellement sublime, avec le chœur à la fin, et tout...

cheers Aah !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roupoil
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 37
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 22 Sep 2018 - 21:23

Glazounov : Symphonie n°1, Orchestre radio symphonique de Moscou / Vladimir Fedosseyev

Pendant que Mélo écoute de la gauloiserie, je fais dans la popofferie. Je n'avais jamais écouté le moindre bout de symphonie de Glazounov, il fallait bien commencer un jour. Agréablement surpris pour l'instant, c'est vraiment pas mal, les mélodies sont prenantes, ce n'est pas la découverte d'un chef-d'oeuvre oublié mais franchement c'est très agréable. Ca augure du tout bon pour la suite du corpus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.normalesup.org/~glafon/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 22 Sep 2018 - 22:02

2) Ernest Chausson (1855-1899) :

Symphonie en si bémol majeur, Op. 20

= Eduardo Mata, Orchestre symphonique de Dallas

(Dorian, janvier 1993)

Smile Le cancan de la pochette illustre mieux le gouailleur Divertissement d'Ibert que cette chaste et sombre symphonie.
L'esthétique sonore du label (dense, cossue voire un peu épaisse) influence la perception de cette interprétation, ma foi fort convaincante.
Plutôt que la finesse des lignes, la transparence du tissu, l'incisivité des élans, c'est l'opulence harmonique qui se trouve ainsi valorisée,
et si l'orchestre texan en sort un peu alourdi (notamment dans le bas-medium), l'inertie ne menace pas la force d'impact.
Au demeurant, le chef mexicain instille sa fougue, son sens de la couleur riche, ce qui reste une façon de servir le drame en ces pages.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Dim 23 Sep 2018 - 0:39

3) Hector Berlioz (1803-1869) :

Roméo et Juliette, symphonie dramatique Op. 17

Margaret Roggero, contralto
Leslie Chabay, ténor
Yi-Kwei Ze, basse
G. Wallace Woodworth, Harvard Glee Club & Radcliffe Choral Society

Charles Munch, Orchestre symphonique de Boston

(RCA, février 1953)

Smile Premier des deux enregistrements intégraux que Munch consacra à ce chef d'œuvre lyrique de notre patrimoine (le second, plus connu, date de 1961).
Accent très idiomatique du chœur, on n'en dira pas autant du ténor.
Aucun coup d'éclat qu'on attendrait de cette baguette (même dans le bal), l'interprétation se caractérise par sa rigueur et sa concentration dramatique.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6390
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Dim 23 Sep 2018 - 0:45

Toujours dans ma série «œuvres symphoniques dont je gardais un souvenir positif mais vague»:

• Atterberg: Älven:
 
Ari Rasilainen / NDR Radiophilharmonie
Hanovre, I.2003
CPO


C’est chouette, ce poème symphonique, mais quand même un peu moins bien que dans mon souvenir. Voir [url=http://classik.forumactif.com/t3659p100-kurt-atterberg-1887-1974#1126205 ]ici[/url].
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Dim 23 Sep 2018 - 1:35


John Sherwood de Lancie (1921-2002)


4) Jean Françaix (1912-1997) :

L'Horloge de Flore

= John de Lancie, hautbois ; André Previn, Orchestre symphonique de Londres

(RCA, août 1966)

Smile En 1957 lors d'une répétition avec le Philadelphia woodwind Quintet qui travaillait une œuvre devant Françaix,
le hautboïste John de Lancie commanda au compositeur un concerto pour son instrument.
Il fut achevé deux ans plus tard, au début de l'été, pour un effectif de cordes et bois par deux, et fait allusion à L'Horloge de Flore du botaniste Carl von Linné.
Sept parties attacca évoquent une série de fleurs qui se succèdent selon l'heure où elles s'épanouissent :
Galant de jour, Cupidone bleue, Cierge à grandes fleurs, Nyctanthe du Malabar, Belle-de-nuit, Géranium triste, Silène noctiflore.
Alors soliste du Philadelphia Orchestra, qui créa cette œuvre en mars 1961 sous la baguette d'Eugene Ormandy, Lancie en livre ici une interprétation évidemment exemplaire.
Dans ces pages très graphiques qui nécessitent un étroit calage, Previn dirige avec une précision... horlogère ses pupitres londoniens,
splendidement captés par les micros de Kenneth Wilkinson.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Dim 23 Sep 2018 - 2:53


Catégorie orchestrale -rang 155°/250



5) Henri Sauguet (1901-1989) :

Les Forains, ballet

= Michel Plasson, Orchestre du Capitole de Toulouse


(Emi, octobre 1977)

Surprised Dans le répertoire français, quelques baobabs (combien d'enregistrements de La Mer, du Bolero, ou même d'España ?!) cachent une forêt de petits chefs-d'œuvre.
Oui, je n'en démordrai pas, voilà un chef d'œuvre.
Non seulement car parmi les quelque vingt ballets de Sauguet c'est celui qui lui assura et lui conserve une certaine notoriété,
depuis la création en octobre 1945 au Théâtre des Champs-Elysées.
Mais aussi parce qu'il exemplifie quelques gènes de notre patrimoine musical : élégance, parcimonie, sens de l'illustration esthétisée qui remonte aux luthistes et clavecinistes.
Sous la parure, l'intelligence qui capte l'essentiel, dans l'habit-même la manière qui se confond avec la sensibilité.
Raffinant un talent d'économie et d'acuité, en une trentaine de minutes le compositeur a su croquer ces saynètes sans rien de trop,
récusant l'anecdotique mais en s'attachant aux caractères voire aux âmes de ces modestes artistes de rues.
Nul écran entre une orchestration affutée, sûre du moindre effet.
Bien sûr la dimension descriptive n'est pas absente, mais c'est justement en incarnant ces numéros d'estrade dans des personnages bien humains,
avec leur psychologie, leur tempérament, que Sauguet atteint à une vérité qui excède le cadre des images et transcende le tableau réaliste.
Comme l'écrivait le regretté Jean Roy, « il a dessiné avec une sûreté de trait qui tient du miracle les gestes des forains,
et comme Picasso dans ses scènes de cirque, a coloré son dessin d'une mélancolie où se mêlent compassion et nostalgie. »
.
Voilà aussi le secret de la fascination qui se dégage de cette musique : après la harangue des bateleurs en prologue, on verse aussitôt de l'autre côté du rideau,
on est emporté par la célèbre et langoureuse mélodie (à faire pleurer les pierres) où Sauguet trahit son regard attendri sur l'envers du décor : l'humble vie des saltimbanques.
Suit le spectacle où chaque prestation est ciselée avec une incroyable justesse, une galerie de vifs portraits saisis en trois coups de crayon, plus vrais que nature.
Sitôt présentés, sitôt escamotés, juste le temps de paraître, jouer et disparaître. Une métaphore de l'existence, un génie de litote qui confine au sublime.
La malice de la petite fille à la chaise, le clown fanfaron et peinturluré, le duo goguenard (mais doux-amer) du prestidigitateur et sa poupée...
Un trépidant galop, plein de verve outrée ce qu'il faut, puis c'est déjà la quête, peut-être trop maigre.
Les artistes remballent, le cœur qu'on sent un peu lourd, heureux ou malheureux on ne sait, et à la fin on imagine la roulotte s'effacer au loin dans un clignotement de lanterne.
Et ce tintement se fond en une magique rémanence, où l'on sent poindre non la pitié mais la tendresse de l'auteur pour son sujet.
.
La discographie ? Étique. Le compositeur lui-même, avocat d'une œuvre où l'on se désespère à deviner ce que lui auraient prodigué un Pierre Monteux, un Paul Paray...
Et cette excellente interprétation de Plasson, parfaitement mise en place, rythmée avec brio, animée avec un sens du théâtre
qui ne sacrifie ni la méticulosité nécessaire à ces vignettes ni l'authentique émotion qui affleure derrière les costumes et paillettes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roupoil
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 37
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Dim 23 Sep 2018 - 9:47

Glazounov, Symphonie n°3 (Radio symphonique de Moscou / Fedosseyev)

Je continue sur ma lancée Glazounov, toujours aussi agréable, mais je vais détailler un peu plus mes impressions. Rien d'original ou de révolutionnaire dans la musique orchestrale de Glazounov, pour un compositeur qui se situe chronologiquement à mi-chemin entre Tchaikovsky et Chota ou Prokofiev, il est clair qu'on entend infiniment plus de réminiscences du premier (l'orchestration, et notamment l'utilisation des bois, est extrêmement tchaikovskienne) que de préfigurations des deux derniers. Mais si on pense immanquablement au grand Piotr Illitch en écoutant par exemple cette troisième symphonie (je n'ai pas sauté la deuxième en passant, mais celle-ci m'inspire plus niveau commentaires), c'est un Tchaikovski où on aurait remplacé le pathos un peu lourd (bon, moi j'adore mais je sais bien que ça en rebute certains) par une sorte de pastoralisme joyeux et pour le coup très léger. Bref, un ersatz de Tchaikovsky souriant, ça change un peu. Et c'est peut-être aussi ce qui constitue les limites de l'oeuvre d'ailleurs : même si elle est vraiment bien construite et bien orchestrée, avec encore une fois des mélodies charmantes à tous les coins de page, ce côté léger finit par la rendre presque anecdotique. Vite entendue, fort appréciée, mais probablement assez vite oubliée également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.normalesup.org/~glafon/
greg skywalker
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 570
Date d'inscription : 06/08/2010

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Dim 23 Sep 2018 - 10:36

Roupoil tu vas te régaler avec la 4ème de Glazounov Very Happy

Bantock Thalaba the Destroyer  Royal phiharmonic ochestra - Vernon Handley      



c'est une musique russe , pas anglaise !  Chouette l'appropriation des procédés russes  , particulièrement ceux de Tchaïkovski .
limite pastiche ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Dim 23 Sep 2018 - 11:53

Roupoil a écrit:
Glazounov, Symphonie n°3 (Radio symphonique de Moscou / Fedosseyev)

Je continue sur ma lancée Glazounov, toujours aussi agréable, mais je vais détailler un peu plus mes impressions. Rien d'original ou de révolutionnaire dans la musique orchestrale de Glazounov, pour un compositeur qui se situe chronologiquement à mi-chemin entre Tchaikovsky et Chota ou Prokofiev, il est clair qu'on entend infiniment plus de réminiscences du premier (l'orchestration, et notamment l'utilisation des bois, est extrêmement tchaikovskienne) que de préfigurations des deux derniers. Mais si on pense immanquablement au grand Piotr Illitch en écoutant par exemple cette troisième symphonie (je n'ai pas sauté la deuxième en passant, mais celle-ci m'inspire plus niveau commentaires), c'est un Tchaikovski où on aurait remplacé le pathos un peu lourd (bon, moi j'adore mais je sais bien que ça en rebute certains) par une sorte de pastoralisme joyeux et pour le coup très léger. Bref, un ersatz de Tchaikovsky souriant, ça change un peu. Et c'est peut-être aussi ce qui constitue les limites de l'oeuvre d'ailleurs : même si elle est vraiment bien construite et bien orchestrée, avec encore une fois des mélodies charmantes à tous les coins de page, ce côté léger finit par la rendre presque anecdotique. Vite entendue, fort appréciée, mais probablement assez vite oubliée également.

Ça résume assez bien la chose, et c'est valable pour à peu près toutes, que malgré plusieurs écoutes j'ai toujours autant de mal à différencier (pareil pour les thèmes, jolis mais qui n'impriment que fugacement la conscience).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Eusèbe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 885
Age : 42
Localisation : Paris/ Lille
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Dim 23 Sep 2018 - 14:50

Mendelssohn, Symphonie 2 Lobgesang, Heras-Casado/ Radio Bavaroise

I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Dim 23 Sep 2018 - 18:08


Les dévotions du dimanche...





Au programme ce soir :    J.S. Bach –  S. Secunda – F. Poulenc – M. Ippolitov-Ivanov – P. Mohrhardt




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Dim 23 Sep 2018 - 19:19


Vue depuis les jardins de l'archevêché, la Cathédrale de Bourges (France, -Cher)


1) Johann Sebastian Bach (1685-1750) :

Chorals "Kirnberger", BWV 690-713

= Éric Lebrun, orgue Kern de la Cathédrale Saint-Étienne de Bourges

(Solstice, mai 2000)

Smile Alors qu'Éric Lebrun et son épouse Marie-Ange Leurent sont en train de graver une intégrale Bach pour le label Monthabor,
il est intéressant d'entendre ce recueil Kirnberger qu'il avait enregistré à 32 ans.
Interprétation sensible et articulée, sur un instrument que le facteur Kern avait installé en 1985 : l'esthétique sonore est clairement française, (post-)classique,
richement dotée en anches (mais était-ce utile de solliciter la trompette en chamade dans le Herr Jesu Christ, dich zu uns wend qui en devient trop criard ?!)
Au demeurant, l'orgue respire de santé, séducteur dans les fonds, impressionnant de robustesse, avec quelques couleurs un peu exotiques pour le Baroque germanique,
mais fort stimulantes -par exemple la basse de tierce dans le Allein Gott in der Höh sei Ehr.
Pour ce disque, les chorals ont été classés non par numéro de catalogue, mais dans l'ordre liturgique (l'Avent et Noël représentant une moitié d'entre eux),
et en guise d'envoi sont conclus par la petite Fugue en sol mineur BWV 578, qui trouve ici une lumière éclatante.
Autre particularité, les textes luthériens sont chantés en prélude par Gilles Ragon, permettant d'identifier la mélodie qui inspire l'élaboration du compositeur.
Superbe prise de son, très dense et claire.
Livret très pédagogique, écrit par Gilles Cantagrel.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Dim 23 Sep 2018 - 21:14


Sholom Secunda (1894-1974)


2) Sholom Secunda (1894-1974) :

Kol Nidre
Ya-Aleh
Koli Sh'ma
Ki Hine Kachomer
Elohai
Sh'ma Koleinu
Adonoy, Adonoy
Vaani, S'filosi
B'rosh Hashono


Richard Tucker, ténor

Chœurs, dir. Sholom Secunda
Joseph Garnett, orgue
Ben Irving, narrateur


(Columbia, juin 1959)

Smile Office du soir du Grand Pardon, rituel d'abrogation pour se libérer des vœux et serments individuels, pour l'année qui suit le Kippour.
Les prières traditionnelles ont été arrangées musicalement en 1939 par Sholom Secunda, originaire de Russie, cantor, compositeur (il étudia l'orchestration
auprès d'Ernest Bloch) et scénariste pour le Yiddish Theatre de New York. On lui doit notamment la chanson Bay mir bistu sheyn.
Il s'agit ici du premier enregistrement stéréo de son Kol Nidre Service.
Tucker, intense et doloriste comme on l'imagine, des choristes ardents. Le son du clavier (une sorte de wurlitzer) ajoute au charme vintage.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30189
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Dim 23 Sep 2018 - 21:43



Debussy : Mélodies - CD2 (Karthäuser / Degout / Asti / Planès)



Couperin : 11° / 27° / 19° ordres (Cuiller)



Bartok : Quatre pièces pour orchestre (Boulez)
Bartok : Trois scènes de village (Boulez)



Franck : L'Organiste (Verdin)

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
David Rolland
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 24/03/2018

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Dim 23 Sep 2018 - 21:58

Merci à Mélomaniac pour la découverte des Forains de Henri Sauguet. Je l’écoute dans une autre version, Orchestre Lamoureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.princepsavogador.com
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6390
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Dim 23 Sep 2018 - 22:07

Aujourd’hui:

• Atterberg: Symphonies nº3 en ré majeur, op. 10 «Västkustbilder» et nº6 en ut majeur, op. 31:
 
Ari Rasilainen / Radio-Philharmonie Hannover des NDR
Hanovre, II.1999
CPO


Du beau postromantisme très bien fait, mais dans un langage vraiment très traditionnel. Voir ici.


• Mahler: Symphonie nº9:
 
Leonard Bernstein / Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam
En public, Amsterdam, V-VI.1985
DG


Une très, très grande version - et un Mahler / Bernstein plus intériorisé que dans le reste de sa seconde intégrale. Voir ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Dim 23 Sep 2018 - 22:26

3) Francis Poulenc (1899-1963) :

Gloria
Stabat Mater

Françoise Pollet, soprano
Charles Dutoit, Orchestre National de France, Chœur de Radio-France

(Decca, décembre 1994)

Smile Tiré de la remarquable poignée de disques, un peu oubliés ai-je l'impression, que Dutoit consacra à Poulenc chez Decca.
Rien à redire, très belles versions, sensibles et hautes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Lun 24 Sep 2018 - 0:20

4) Mikhail Ippolitov-Ivanov (1859-1935) :

Ô douce Lumière de la Sainte Gloire
Je te salue, Mère de Dieu
Grande Doxologie


= Boris Abalyan, Chœur de chambre Lege Artis


(Sony, 1991)

Surprised  Capté dans une acoustique particulièrement inspirante, ce CD propose un panorama liturgique russe, de Bornyantsky à Tchesnokov.
Le compositeur des célèbres Esquisses caucasiennes fut aussi jeune choriste à la Cathédrale orthodoxe Saint-Isaac et,
entre autres responsabilités institutionnelles, dirigea l'Association des Chœurs Russes.
Son vaste œuvre choral fut longtemps occulté sous l'ère soviétique et commença à émerger sous la perestroïka.
En 1990, un disque de l'ensemble Lege Artis avait déjà permis la redécouverte de deux opus majeurs : la Liturgie de saint Jean Chrysostome, et les Vêpres,
dont sont tirés les trois extraits du présent programme, enregistré l'année suivante.
Ce Chœur avait été récemment constitué, en 1987, avec des étudiants et diplômés du Conservatoire de Saint-Pétersbourg.
Magnifique prestation : cohésion, intonation idiomatique, ferveur...
A travers cette heure, tant pour la sélection des pièces que pour l'interprétation, on touche souvent au sublime
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Playlist (134)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Playlist (134)
Revenir en haut 
Page 1 sur 10Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pop française (Playlist)
» Playlist participative : années 80
» Playlist (31)
» Chanson française-Playlist
» Playlist Radio latitude

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: