Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Playlist (134)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivant
AuteurMessage
greg skywalker
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 574
Date d'inscription : 06/08/2010

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Mar 6 Nov 2018 - 14:25



Quel programme  intelligent !   zen

Busoni   Fantasia d'après JS Bach bv 253
Bach jc/Brahms   Chaconne bwv 1004 transcription pour main gauche
Schumann  Variations sur un theme original "Variations fantômes"
Rzewski A Mensch n°3 tiré de dreams Part I
Liszt  Marche solennelle  vers le Graal de Parsifal (Wagner) S450
Liszt  Fantasie et fugue sur le choral "Ad nos,ad salutarem undam" (Meyerbeer)
Liszt   Liedestod (wagner Tristan und Isolde)
Busoni Berceuse n°7 (Elegies bv259)
Bill Evans Peace Piece
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4819
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Mar 6 Nov 2018 - 19:28

Georges Bizet
* Carmen: Suites nos. 1 & 2
Orchestre des Concerts Lamoureux
Igor Markevitch
LP Philips 'Festivo'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25579
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Mar 6 Nov 2018 - 20:48


Les Nuits de la glotte...






Au programme ce soir :    J. Massenet – R. Wagner – E. De Curtis – A. Berg




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4819
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Mar 6 Nov 2018 - 21:01

P. I. Tchaïkovski
* Symphonie no.6 'Pathétique'
Philharmonie de Berlin
Herbert von Karajan
DG, 1964



Coup de chance, ce matin, avec ce long-jeu déniché à vil prix, de même que le Bizet avec Markevitch et les quelques autres qui vont suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25579
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Mar 6 Nov 2018 - 21:06

1) Jules Massenet (1842-1912) :

Werther, drame lyrique en quatre actes

Acte III : « Werther, Werther ! Qui m'aurait dit la place »

= Irma Kolassi, mezzo-soprano ; Anatole Fistoulari, Orchestre symphonique de Londres

(Decca, octobre 1954)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30249
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Mar 6 Nov 2018 - 21:10



Bruckner : Messe n°2 (Jochum)



Chostakovitch : Symphonie n°7 "Leningrad" (Bernstein)



Strauss : lieder des opus 10 / 21 / 23 (Di Donato  / Brentano)
Lekeu : Molto Adagio (Brentano)

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25579
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Mar 6 Nov 2018 - 21:14

Ravélavélo a écrit:

Georges Bizet
* Carmen: Suites nos. 1 & 2
Orchestre des Concerts Lamoureux
Igor Markevitch
LP Philips



cheers


Cololi a écrit:

Chostakovitch : Symphonie n°7 "Leningrad" (Bernstein)


cheers

Deux superbes disques qu'on retrouvera (peut-être cool-blue ) dans les Mélomaniac d'Or

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Mar 6 Nov 2018 - 21:50

Mélomaniac a écrit:

Les Nuits de la glotte...






Au programme ce soir :    J. Massenet – R. Wagner – E. De Curtis – A. Berg





R.W ne saurait prétendre à une quelconque place dans le noble cénacle de la glottophilie batman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4819
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Mar 6 Nov 2018 - 21:59

Ludwig van Beethoven
* Symphonie no.7 (Version de chambre)
English Chamber Orchestra
Michael Tilson Thomas
CBS 'Masterworks', 1984 (LP)



Version de chambre signifie probablement Version avec effectifs réduits, j'y vois pas grand différence d'avec un orchestre ordinaire, à part peut-être sa légèreté ici, et son agilité...
Tout à fait dans le même style que Perahia avec le même ensemble dans les Concertos de Mozart. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25579
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Mar 6 Nov 2018 - 22:31

2) Richard Wagner (1813-1883) :

Der fliegende Holländer
Die Meistersinger von Nürnberg
Tannhäuser
Parsifal
Die Walküre


-extraits-

= Bryn Terfel, baryton-basse ; Claudio Abbado, Orchestre philharmonique de Berlin


(DG, novembre 2000 - mai 2001)

Confused Pas aimé.
Prise de son plate, inconsistante, lisse et aseptisée, qui n'arrange rien au timbre évidé et vitreux du chanteur gallois (voix souple mais hâve,
comme une carte de visite en bristol), dont la compréhension dramatique et la finesse de caractérisation ne sont pourtant pas en cause.
Abbado accompagne avec soin, mais son orchestre paraît tellement fade et délayé...
Quel ennui !
J'en sors avec frustration.
Enfin relativisons, j'ai pu réviser mon Wagner...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roupoil
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 333
Age : 37
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Mar 6 Nov 2018 - 22:46

Hamerik : Symphonies (je les écoute dans l'ordre, la cinquième en ce moment), Orchestre Symphonique d'Helsinborg/Thomas Dausgaard

Un compositeur cher à David, et je dois dire que ces symphonies sont vraiment très chouettes à écouter, sans rien révolutionner du tout, puisqu'on un peu l'impression d'entendre de nouvelles symphonies de Beethoven écrites quelques décennies après sa mort. Mais si ça n'a pas le même impact que les "vraies", c'est quand même de la bien belle ouvrage, à vrai dire ça coule tout seul, de la musique pas prise de tête et très agréable (sans être inconsistante pour autant).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.normalesup.org/~glafon/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6447
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Mar 6 Nov 2018 - 23:22

En train d'écouter pour la deuxième fois d'affilée cette 6ᵉ de Mahler par Currentzis qui a fait le buzz ici il y a quelques jours - mais plutôt pour essayer de savoir ce que j'en pense en fin de compte que parce que ça m'aurait totalement électrisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25579
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Mar 6 Nov 2018 - 23:27

3) Ernesto De Curtis (1875-1937) :

Canta pe' me
Torna a Surriento
Non ti scordar di me


= Richard Tucker, ténor ; Alfredo Antonini, Columbia Concert Orchestra


(Columbia, août 1950 - décembre 1957)

Smile Tiré d'un fabuleux disque rempli d'airs ardents et plutôt mélancoliques, 1000% glotto, à se liquéfier de plaisir.
Cet album de 1958 doublonne partiellement le LP Songs from sunny Italy paru en 1950, mais on glane ici le Canta pe' me qui n'y figurait pas.
Ah oui, les smileys :
 colors  compress  Sad  sunny

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 18065
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Mar 6 Nov 2018 - 23:58

Bach : Suite anglaise n°6 (Gould)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25579
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Mer 7 Nov 2018 - 1:41

3) Alban Berg (1885-1935) :

Wozzeck, opéra en trois actes, Op. 7

Wozzeck, Walter Berry
Tambour-major, Fritz Uhl
Andres, Richard van Vrooman
Capitaine, Albert Weikenmeier
Docteur, Karl Dönch
Marie, Isabel Strauss

Pierre Boulez, Chœur, Chœur d'enfants et Orchestre de l'Opéra national de Paris

(CBS, janvier-février 1966)

Surprised  Le premier opéra que j'ai connu, et acheté en disque (version Dohnanyi Decca, à l'époque où ça coûtait un bras), alors que j'étais au collège.
De fait je le connais si bien, depuis tellement longtemps, que je n'éprouve pas le besoin de l'écouter souvent, mais j'aime beaucoup.
Je découvre cette version Boulez, j'ignore ce qu'en pense la doxa, mais je trouve le résultat vraiment super, grâce notamment à la vision expressionniste de Boulez :
à la fois très dramatique et d'une acuité épidermique, sa direction drue ne s'accompagne d'aucune froideur mais pique au vif, d'une confondante précision et vivacité d'esprit.
Alors que Dohnanyi (certes à Vienne) tendait à arrondir les angles et uniformiser le ton dans un certain post-romantisme décadent.
Les deux tortionnaires psychologiques (le médecin et le capitaine) marquent leur rôle au fer rouge.
Et Berry apparaît torturé comme jamais tandis que Waechter semblait plus indifférent, un peu idiot et comme déjà socio-lobotomisé.
La Marie de Silja était émouvante, mais pas aussi poignante qu'Isabel Strauss.
Je vous laisse me dire ce qu'il conviendrait de critiquer car des restrictions je n'en vois guère.
Même la prise de son, hyper-détaillée et en plein relief, s'avère épatante !
 bounce

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4819
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Mer 7 Nov 2018 - 2:24

Jean Sibelius
* Symphonie no.2 op.43
* Scène des Grues (extrait de 'Kuolema' op.44)
City of Birmingham Orchestra
Simon Rattle
EMI 'Angel', 1984



Gros coup de coeur, une révélation qui s'ajoute à mes récentes découvertes musicales.
La 'sinistre Birmingham' (cf. DLM) à son meilleur dans son répertoire de prédilection.
Quel curieux hasard: je retrouve Apchon dans une oeuvre de Sibelius, sans aucun doute une récompense du Ciel pour l'excellente note que je lui avais attribué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19599
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Mer 7 Nov 2018 - 10:28

Mélomaniac a écrit:

Les Nuits de la glotte...


Au programme ce soir :    J. Massenet – R. Wagner – E. De Curtis – A. Berg


Ben et alors? Il est où Massenet? Tu écoutes du De Curtis... et pas de Massenet Sad
Je suis triste... très très triste...


Destouches : Sémiramis (Les Ombres, 2018 : Judith Van Wanroij, Emmanuelle de Negri, Mathias Vidal, João Fernandes)
Très belle partition, avec des rôles vraiment marquants! La grande scène de Zoroastre qui clôt le troisième acte (Fernandes un peu terne d'ailleurs...), tout le personnage d'Amestris magnifiquement chanté par De Negri (où la douceur côtoie la noblesse et presque la violence des sentiments!), un Mathias Vidal parfait dans le style pour Arsane... reste Van Wanroij toujours un peu terne je trouve pour ces grands personnages tragiques, surtout vu la tenue de De Negri et Vidal!
Magnifique prestation des Ombres! Impressionnant la beauté des couleurs et des ensembles.
Mais très belle partition... à ré-écouter d'urgence!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4819
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Mer 7 Nov 2018 - 13:37

Johannes Brahms
* Concerto no.2
Adrian Aeschbacher, piano
Berlin Philharmonic Orchestra
Paul van Kempen
Heliodor, 1965 (LP)



C'est d'un léger caractère vieillot et c'est précisément ce qui fait le charme de cet enregistrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4819
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Mer 7 Nov 2018 - 14:14

Mélomaniac a écrit:
Ravélavélo a écrit:

Georges Bizet
* Carmen: Suites nos. 1 & 2
Orchestre des Concerts Lamoureux
Igor Markevitch
LP Philips



cheers


Cololi a écrit:

Chostakovitch : Symphonie n°7 "Leningrad" (Bernstein)


cheers

Deux superbes disques qu'on retrouvera (peut-être cool-blue ) dans les Mélomaniac d'Or


C'est tout un honneur !
Je me ferai un plaisir de commenter à mon tour mon disque Markevitch.
Pour l'instant je suis pris de court par le temps.
Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4819
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Mer 7 Nov 2018 - 14:19

Franz Schubert
* Symphonie no.9 'La Grande'
Chicago Symphony Orchestra
James Levine
DG, 1984

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19599
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Mer 7 Nov 2018 - 14:32



De Lalande : Venite, exultemus Domino
De Lalande : De profundis
De Lalande : Dominus regnavit

Chantal Santon-Jeffery, dessus
Reinoud Van Mechelen, haute-contre
François Joron, taille
Lisandro Abadie, basse-taille

Les Pages & les Chantres du Centre de Musique Baroque de Versailles
Collegium Marianum
Olivier Schneebeli, direction

Enregistré en 2017


Très beau disque... Les motets de De Lalande sont vraiment pas assez enregistrés je trouve. Mais avec déjà ce disque et celui de Dumestre... on a de belles choses!



Gaetano Veneziano : Passio, La Passione secondo Giovanni. Napoli c.1685 (Antonio Florio, 2015 : Raffaele Pe, Luca Cervoni, Marco Bussi)

J'aime beaucoup cet oratorio... baroque bien sûr, mais très doux et délicat, loin de la démonstration de certains. Et puis c'est magnifiquement réalisé!



Saint-Saëns : Symphonie n°3 avec orgue (François-Xavier Roth - Les Siècles, 2010 : Daniel Roth)
Saint-Saëns : Concerto pour piano n°4 en ut mineur (François-Xavier Roth - Les Siècles, 2009 : Jean-François Heisser)

Et pour Mélo...

L'orgue de Saint-Sulpice où la symphonie a été enregistrée...

Vraiment j'aime beaucoup... Encore une fois! De toute façon, partout où Roth passe dans la musique française, il enterre presque tout le monde... malheureusement! Embarassed Embarassed Embarassed

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Bertram
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1717
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Mer 7 Nov 2018 - 14:39

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85553
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Mer 7 Nov 2018 - 15:26

Polyeucte a écrit:


De Lalande : Venite, exultemus Domino
De Lalande : De profundis
De Lalande : Dominus regnavit

Chantal Santon-Jeffery, dessus
Reinoud Van Mechelen, haute-contre
François Joron, taille
Lisandro Abadie, basse-taille

Les Pages & les Chantres du Centre de Musique Baroque de Versailles
Collegium Marianum
Olivier Schneebeli, direction

Enregistré en 2017


Très beau disque... Les motets de De Lalande sont vraiment pas assez enregistrés je trouve. Mais avec déjà ce disque et celui de Dumestre... on a de belles choses!

Christie aussi (il y a au moins les bandes vidéo d'un très beau concert avec Gens et Correas), et puis au sommet le disque Colléaux (avec la Grande Écurie) : Jubilate Deo omnis Terra est possiblement, pour moi, le plus beau grand motet à la française jamais écrit, et il n'a été enregistré qu'une fois, dans une édition qui n'est plus aisément disponible… Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19599
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Mer 7 Nov 2018 - 15:36

DavidLeMarrec a écrit:
Christie aussi (il y a au moins les bandes vidéo d'un très beau concert avec Gens et Correas), et puis au sommet le disque Colléaux (avec la Grande Écurie) : Jubilate Deo omnis Terra est possiblement, pour moi, le plus beau grand motet à la française jamais écrit, et il n'a été enregistré qu'une fois, dans une édition qui n'est plus aisément disponible… Sad

Ah mais oui... je ne sais pas pourquoi, je veux toujours que ce soit les Mondonville uniquement chez Christie... fesse

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19599
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Mer 7 Nov 2018 - 17:14



Rachmaninov : Concerto pour piano n°2 et n°3 (Katia Buniatishvili, Paavo Järvi)

Moins impressionnant que parfois... (que ce soit la partition ou Buniatishvili...) mais chouette quand même!




Anna Prohaska : Serpent & Fire
Airs pour Didon et Cléopâtre :
- Henry Purcell : Dido and Aeneas
- Christoph Graupner : Dido, Königin von Karthago
- Antonio Sartorio : Giulio Cesare in Egittto
- Daniele da Castrovillari : La Cleopatra
- George Frideric Haendel : Giulio Cesare in Egitto
- Johann Adolf Hasse : Didone Abbandonata / Marc'Antonio e Cleopatra
- Francesco Cavalli : Didone

Il Giardino Armonico
Direction : Giovanni Antonini

Superbe récital qui va plonger chez des compositeurs rares, pour des airs tragiques impressionnants. il faut dire que la prestation de Prohaska est assez phénoménale!!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4819
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Mer 7 Nov 2018 - 18:41

Hector Berlioz
* Symphonie Fantastique
Orchestre Symphonique de Montréal
Charles Dutoit
Decca London, 1985



Une oeuvre qui m'est pratiquement inconnue, j'ai une version Cluytens, je lance à l'instant l'écoute de celle-ci...
Les notes explicatives à l'en-dos de la pochette m'apprennent que chaque mouvement porte un sous-titre:
- Rêveries - Passions
- Un Bal
-Scène aux champs
-Marche au supplice
- Songe d'une nuit du sabbat
Il s'agit en fait d'un testament musical à saveur autobiographique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Mer 7 Nov 2018 - 21:16



Beethoven, symphonies No. 1 & 3
Rattle, BPO

... boof
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charles.ogier
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1466
Age : 59
Localisation : Suresnes
Date d'inscription : 24/10/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Mer 7 Nov 2018 - 21:36

Richard Wagner
Tristan und Isolde

Netherlands Radio Philarmonic & Edo de Waart
(adaptation Henk de Vlieger)

Einleitung
Isoldes Liebesverlangen
Nightguard
Vorspiel und Reigen
Tristans Vision
Das Wiedersehen
Isoldes Liebestod.

Label BMG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2121
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Mer 7 Nov 2018 - 22:31

Polyeucte a écrit:

Anna Prohaska : Serpent & Fire, ... Superbe récital !

Cornet à bouquin et serpent: je suis d'accord, c'est du feu de Dieu !

-----------
A la suite de David Le Marrec, Benedictus et Cololi

Louis Couperin (1626-1661)
nouvelles suites de clavecin

Christophe Rousset, clavecin (Couchet 1652 - rav. 1701 - , exemplaire de la Cité de la Musique)

study "Jacques Champion de Chambonnières,..., considéré comme l'ange du clavecin, quand Couperin [louis] en était le diable" Titon du Tillet cité par Rousset. Je cherche (et me rappelle : " Hubert le Blanc comparait les deux musiciens, affirmant que Marin Marais jouait « comme un ange » et Antoine Forqueray, « comme le diable ». Ce qui me semble plus immédiat).
Je suis pas sûr d'être très sensible à Louis Couperin  Embarassed Je vais sûrement réécouter Froberger par Verlet

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 14840
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Mer 7 Nov 2018 - 23:52

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6447
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Jeu 8 Nov 2018 - 0:12

Ça y est, j’ai bouclé mon pensum (avec beaucoup de balancements) au sujet de :

• Mahler: Symphonie nº6 en la mineur «Tragique»:
 
Teodor Currentzis / MusicAeterna
Moscou, VI.2016
Sony


C’est ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30249
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Jeu 8 Nov 2018 - 8:21

xoph a écrit:
Polyeucte a écrit:

Anna Prohaska : Serpent & Fire, ... Superbe récital !

Cornet à bouquin et serpent: je suis d'accord, c'est du feu de Dieu !

-----------
A la suite de David Le Marrec, Benedictus et Cololi

Louis Couperin (1626-1661)
nouvelles suites de clavecin

Christophe Rousset, clavecin (Couchet 1652 - rav. 1701 - , exemplaire de la Cité de la Musique)

study "Jacques Champion de Chambonnières,..., considéré comme l'ange du clavecin, quand Couperin [louis] en était le diable" Titon du Tillet cité par Rousset. Je cherche (et me rappelle : " Hubert le Blanc comparait les deux musiciens, affirmant que Marin Marais jouait « comme un ange » et Antoine Forqueray, « comme le diable ». Ce qui me semble plus immédiat).
Je suis pas sûr d'être très sensible à Louis Couperin  Embarassed Je vais sûrement réécouter Froberger par Verlet


Je préfère te prévenir : moi il m'a fallu 7/8 écoutes pour apprécier. J'ai eu bien plus de mal que les œuvres de son neveu.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Jeu 8 Nov 2018 - 8:28



Debussy Mélodies
Lorna Windsor, Antonio Ballista
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 18065
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Jeu 8 Nov 2018 - 10:53

Bruno Luong a écrit:


Beethoven, symphonies No. 1 & 3
Rattle, BPO

... boof

Qu'est-ce que tu n'as pas aimé ? Smile

---------

Bach : Suite française n°1 (Gould)
Bach : Suite pour orchestre n°4 (Café Zimmermann)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25579
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Jeu 8 Nov 2018 - 17:29


Les popofferies de la Nuit...






Au programme ce soir :     A. Borodine – I. Stravinsky – D. Chostakovitch – S. Prokofiev



Very Happy M'en vais faire quelques provisions de bouche et je reviens.
M'est avis qu'un nouveau Mélomaniac d'or sera décerné ce soir
cheers



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25579
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Jeu 8 Nov 2018 - 21:44


Nikolaï Malko (1883-1961)


1) Alexandre Borodine (1833-1887) :

Symphonie n°2 en si mineur

= Nikolaï Malko, Philharmonia Orchestra

(HMV, septembre 1955)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25579
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Jeu 8 Nov 2018 - 22:30

2) Igor Stravinsky (1882-1971) :

Quatre Études
Suite n°1
Suite n°2


= Igor Stravinsky, Orchestre symphonique de la Radio canadienne

(CBS, novembre1962 - mars 1963)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25579
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Jeu 8 Nov 2018 - 23:30

3) Dimitri Chostakovitch (1906-1975) :

Hamlet, extraits de la musique de film

= Nikolaï Rabinovitch, Orchestre symphonique de la Radio d'URSS

(Mezhdunarodnaya Kniga, 1964)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 9 Nov 2018 - 0:07

arnaud bellemontagne a écrit:
Bruno Luong a écrit:


Beethoven, symphonies No. 1 & 3
Rattle, BPO

... boof

Qu'est-ce que tu n'as pas aimé ?  Smile


Rien vraiment, mais je trouve ce n'est pas non plus une révélation, ni au point de vue recherche sonore, ni pour caractériser de manière plus personnelle de chaque symphonie. Ca donne certe une cohésion de l'ensemble, mais ca me donne une impression  d'inaboutissement.

Content quand même d'avoir le document Beethovenien obligé des chefs successifs des Berliner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25579
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 9 Nov 2018 - 0:09

Polyeucte, mardi, a écrit:

Ben et alors? Il est où Massenet?


Dans mon post de 21h06 kiss




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82416
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 9 Nov 2018 - 0:33

Debussy: Nocturnes/Gielen

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25579
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 9 Nov 2018 - 1:17


Catégorie orchestrale -rang 151°/250




Vasily Petrenko (1976-)



4) Dimitri Chostakovitch (1906-1975) :

Symphonie n°10 en mi mineur, Op. 93

= Vasily Petrenko, Orchestre philharmonique de Liverpool

(Naxos, septembre 2009)

Smile Bien qu'elle passe pour la plus accomplie formellement et qu'elle serve souvent de point d'entrée au massif chostakovien, je découvris cette 10°
quand j'étais étudiant bien après les quatorze autres, que j'avais commencé à fréquenter dès les collège.
Du moins, avant de l'acquérir en CD (par Sanderling chez Eterna), je l'avais déjà entendue à la radio, dans l'interprétation particulièrement hédoniste et
phonogénique de Dohnanyi à Cleveland (Decca), qui plaît beaucoup à David.
En tout cas, plus de vingt ans après, cette symphonie ne figure toujours pas parmi mes préférées des quinze, peut-être à cause du long Moderato fort adroitement construit
mais je lui préfère les angoisses de celui de la 8°. Et l'Allegretto me semble le plus faible "scherzo" qu'écrivit le compositeur,
privé de cette ambivalence, ce sens du mystère qui s'instille dans celui de la 4°, ou la nostalgie douce-amère de celui de la 15°.

.
Au demeurant, Chostakovitch compte parmi mes fétiches, et j'ai pu balayer l'essentiel de la discographie, ne serait-ce que dans les grandes intégrales du catalogue.
Pour ce Mélomaniac d'Or, j'aurais pu élire Ancerl (DG), Sanderling (Eterna), Jansons (RCO live en 2009, préférable à la gravure de Philadelphie chez Emi),
Kondrachine (Melodiya), Karajan I et II (DG, le premier abyssal, le second d'une discipline immaculée).
Aussi le témoignage du créateur, Mravinsky (03 mars 1976, live chez Erato, préférable à la gravure Melodiya réalisée quelques jours après).
Ou encore le magistral live de Bernard Haitink avec le London Philharmonic (1986), préférable à sa lecture de studio qui inaugura son cycle chez Decca.
Mais j'ai finalement choisi de distinguer le coup de maître de Petrenko, tiré de son intégrale chez Naxos, un ensemble de très haut niveau,
acclamé par la critique de presse et les mélomanes (seule sa 11° me laisse sur ma faim).
Non seulement un coup de cœur pour cette version, mais elle concurrence (voire surpasse) véritablement les meilleures références précitées, dont les interprètes historiques.

.
« Tous les précédents volumes de la série (symphonies 5, 8, 9 et 11) étaient remarquables, cette 10° est exceptionnelle.
Elle s'impose (...) parmi les trois ou quatre sommets de la discographie » s'enthousiasmait Patrick Szersnowicz à l'appui du Diapason d'or
qui récompensa ce CD dans le magazine de janvier 2011.
« Puissante, élancée, austère » : ainsi qualifiait-il cette prestation.
En effet, cet enregistrement se hisse à un flagrant degré de virtuosité, et manifeste une rare compréhension des rouages de cette œuvre
contemporaine de la fin de l'ère stalinienne -à tel point que les exégètes ont voulu y lire maints signes d'émancipation libératrice, derrière la pureté du gabarit classique.

.
Resserrer le Moderato initial en quelque vingt-deux minutes permet de respecter les tempos souhaités par Chostakovitch,
qui certes hésita dans les indications métronomiques (je ferai ci-dessous mention de celles de la partition éditée par Manashir Iakubov).
Noire à 97 pour l'introduction (-5'04), qui enclenche une infaillible progression vers le climax central. La densité polyphonique n'erre jamais et se fédère vers des buts clairs.
Certains maestros (Kurt Sanderling, Mstislav Rostropovitch...) assouplissent le flux pour immiscer des non-dits, des zones d'insinuation.
Petrenko ne laisse rien flotter et concentre ses troupes vers l'objectif. Il construit une architecture lucide qui oriente la moindre phrase de ce premier mouvement.
L'attention portée aux effets de texture évite tout germanisme mégalithique.
Par exemple : les trilles (flûtes, clarinettes, hautbois) et trémolo (violons, altos) à la mesure 385 (11'04) révèlent un admirable travail sur la texture instrumentale.
Entre 11'40-12'00 (mesure 407-), les croches rêchement arrachées aux altos et violoncelles : un orchestre de Moscou ou Leningrad ne ferait pas mieux !

.
Pour le vindicatif Allegro, Petrenko conjoint une battue inexorablement nette et un débit fluide -presque couvrant, sans outrer la brutalité des saillies.
A la cravache toutefois : noire à 179 ! Certains chefs lacèrent une caricature du « Grand Guide des peuples ». Ici ce portrait semble suinter le dégoût.
Cette même propension satirique ne tarde pas à s'immiscer dans le troisième mouvement quand Petrenko souligne d'emblée le détail grotesque
(clarinette et piccolo à la mesure 43, 1'04). Les élégiaques envolées du cor sont sapées par des pizzicati qui maintiennent un climat séditieux.
La mélopée du cor anglais se voit raillée par les interventions moqueuses du hautboïste.
Comme chez Mahler, la naïveté chostakovienne est une entreprise de signification, et çà Petrenko nous le fait sentir quand le manège s'anime trivialement
entre 7'54-8'27 (mesure 295-)
Puis les archets britanniques réussissent aussitôt à attaquer sèchement la corde (mesure 323) pour nous rappeler la substance corrosive de ce pseudo Scherzo.
La section Piu mosso (9'05-10'11) n'apparaît pas exactement véloce (blanche pointée à 74 au lieu de 80) mais s'active avec une irrépressible pugnacité.
Les ultimes traits de piccolo viendront enfin susurrer quelques bribes frondeuses.
Bref voici une intelligente évocation de cet insolite mouvement, que le compositeur disait avoir entendu en rêve avant de l'écrire (lettre à Elmira Nazirova).

.
Le climat étrange, attentiste qui introduit le quatrième mouvement est subtilement restitué. Observez par exemple cette façon de surligner
le double pizzicato (si & sol#) à 2'29. Quand jaillit le pétulant Allegro, le chef russe parvient à inculquer des accents et couleurs typiquement slaves à ses pupitres.
Projection, fougue, élan, gestion de la scénographie dramatique : attentive aux moindres inflexions de baguette,
la Philharmonie de Liverpool impeccablement disciplinée débusque la verve néo-tchaikovskienne de ce jubilatoire Finale.

.
En outre, les ingénieurs du son (Phil Rowlands et Deborah Spanton) se sont surpassés, pour nous offrir une captation parfaitement définie, ample et épanouie,
qui servent le relief et le contraste de cette interprétation survoltée, quoique d'un exemplaire élucidation structurelle.
Je me permets d'emprunter ma conclusion à notre camarade Hugo75 :
« Petrenko livre une vision déchainée, avec des tempi exacerbés (les passages lents sont souvent plus lents que d'habitude et les moments plus rapides prennent le TGV,
avec, fort heureusement, une grande stabilité de tempo à l'intérieur de chaque épisode), des attaques très tranchantes,
et un engagement dramatique qui fait froid dans le dos. Jamais on n'avait entendu un Chostakovitch aussi slave depuis Kondrachine.
Bref, c'est la terreur stalinienne dénoncée dans toute sa férocité. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25579
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 9 Nov 2018 - 1:44

5) Sergueï Prokofiev (1891-1953) :

Esquisse automnale, Op. 8

= Vladimir Ashkenazy, Orchestre symphonique de Londres

(Decca, octobre 1974)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 9 Nov 2018 - 9:03




Chostakovitch : piano trio No. 1 et quintette avec piano
DSCH ensemble
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 9 Nov 2018 - 11:10



Mozart, sonates pour pianoforte et violon K304, 306 et 526
Faust, Melnikov

J'aime beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 18065
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 9 Nov 2018 - 13:19

Bruno Luong a écrit:
arnaud bellemontagne a écrit:
Bruno Luong a écrit:


Beethoven, symphonies No. 1 & 3
Rattle, BPO

... boof

Qu'est-ce que tu n'as pas aimé ?  Smile


Rien vraiment, mais je trouve ce n'est pas non plus une révélation, ni au point de vue recherche sonore, ni pour caractériser de manière plus personnelle de chaque symphonie. Ca donne certe une cohésion de l'ensemble, mais ca me donne une impression  d'inaboutissement.

Content quand même d'avoir le document Beethovenien obligé des chefs successifs des Berliner.

Pourtant à l'écoute on sent bien que Rattle a pris acte des options de la vague/vogue des ensembles "historiquement informés" et qu'il a tenté d'intégrer cette esthétique au sein des Berliner.

--------
Bach : Suite anglaise n°2 (Gould)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 9 Nov 2018 - 13:29

Un peu c'est vrai, mais Haitink - pour ne citer que lui - va beaucoup plus loin, pourtant il est une génération plus ancienne que Rattle. La sonorité des Berliners reste très "moderne", les bois et les percussions et plus misent en avant mais ne resortent pas tellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 9 Nov 2018 - 14:43



Rihm

  • Dritte Musik (1993)
  • Lichtzwang (1975-1976)
  • Gedicht des Malers (2014)

Yang,Tianwa/Mueller,Christoph-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12495
Age : 24
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 9 Nov 2018 - 16:14

Mélomaniac a écrit:
4) Claude Debussy (1862-1918) :

Trois Nocturnes

= Désiré-Émile Inghelbrecht, Orchestre National et Chœurs de la Radiodiffusion française

(Columbia, avril 1953)

Smile Inghelbrecht fut un un interprète historique de la musique de Debussy. C'est notamment lui qui créa en concert la Marche écossaise en 1913.
Les enregistrements qu'il réalisa dans les années 1950 pour Columbia, Ducretet-Thomson et Pathé-Marconi signent un éloge à l'épaisseur du sens :
netteté des contours, flagrance du timbre instrumental, vigueur rythmique.
A contrario de tout « impressionnisme » et ce que cela impliquerait de flou, de torpeur, d'indicibilité, ces interprétations prennent le contrepied de ce qu'on attendrait
de ces pages : vivacité plutôt qu'engourdissement, prégnance plutôt qu'évanescence, lucidité plutôt que brumes, lumière plutôt que pénombre,
pleine pâte plutôt que glacis. Une approche contrastée, dilatée plutôt que nuancée. Quotidienne, immanente, désacralisée.
Qu'on en juge par ces Nuages condensés, agglomérés en quelque six minutes : non pas assoupis mais éveillés, laborieux, inchoatifs, ouvrant l'horizon des possibles.
Ces Fêtes éclatantes, surarticulées (même si le cortège central manque un peu de tension). Puis ces Sirènes hymniques, harangueuses.

.
Dénigrerait-on un certain prosaïsme ?
N'est-ce pourtant là que réside la démystification selon Inghelbrecht ? : comme dans La lettre volée d'Edgar Poe,
l'essentiel est sous nos yeux et nous ne le voyions pas ! Rendu palpable, profané, le lange debussyste nous expose ses secrets, révélés à nu.
Loin de dissiper la poésie, cette divulgation la célèbre dans sa troublante présence, invoquant l'exégèse des évidences,
telle que la malicieuse plume d'Oscar Wilde en osa le paradoxe :
« Il n'y a que les esprits légers pour ne pas juger sur les apparences. Le vrai mystère du monde est le visible, et non l'invisible » (Le portrait de Dorian Gray).



Oui, Inghelbrecht dans Debussy, c'est une tuerie. rambo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 9 Nov 2018 - 22:33




Huw Watkins, concerto pour violon
Ibragimova, Gardner, BBCSO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Playlist (134)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Playlist (134)
Revenir en haut 
Page 15 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pop française (Playlist)
» Playlist participative : années 80
» Playlist (31)
» Chanson française-Playlist
» Playlist Radio latitude

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: