Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Playlist (134)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant
AuteurMessage
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6671
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Jeu 15 Nov 2018 - 22:24

Mélomaniac a écrit:
C'est par son phénoménal CD chez Astrée, antérieur aux enregistrements chez Mirare, qu'il faut commencer.
Un des 4-5 disques de clavecin les plus émoustillants jamais gravés drunken bounce
Pas faux, mais je pense que la virtuosité furieuse du Mirare 1 accrochera plus immédiatement Arnaud (qui pourra toujours ensuite écouter le CD Astrée qui, à mon sens, s'adresse davantage aux inconditionnels de clavecin.)

lulu a écrit:
ce double disque exceptionnel
Very Happy Je vais essayer de me le procurer pour la Juilliard Serenade que je ne connais pas.
Mais pour les concertos, j'ai quand même un peu peur que la réalisation ne soit pas aussi aboutie que Holliger / Bertini (Philips) et Zehetmair / Tamayo (Neos) - ou bien mon a priori est erroné?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 17014
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Jeu 15 Nov 2018 - 22:32

je sais pas, j’ai un penchant pour les enregistrements historiques chez Maderna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2171
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Jeu 15 Nov 2018 - 23:34

Jean-Sébastien Bach (1685-1750)
Variations canoniques sur "Von Himmel Hoch Da Komm' Ich Her", BWV 769

Masaaki Suzuki, Orgue Schnitger/Hinz Martinikerk - Groningen - Hollande
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 805
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Jeu 15 Nov 2018 - 23:45

Théo Olof est quand même la dédicace du concerto de Maderna, avec lequel on lui retrouve sur 2 autres enregistrements avec Sandro Gorli (OS de Milan) et Diego Masson (Concertgebouw Vol 4). Il est le (co) 1er violon fin 70s début 80 de l'orchestre de Concertgebouw après Krebbers. Je pense pas qu'il faut sous-estimer (mais ne connais pas l'enregistrement de Zehetmair)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25732
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 16 Nov 2018 - 1:38


La Divi Blasii Kirche de Mülhausen
(Allemagne, -Thuringe)



Johann Sebastian Bach (1685-1750) :

Passacaille en ut mineur, BWV 582
Toccata en ut majeur, BWV 564
An Wasserflüssen Babylon, BWV 653
Von Gott will ich nicht lassen, BWV 658

= Oliver Stechbart, orgue Schuke de l'église Saint Blaise de Mühlausen

(Querstand, septembre 2008)

Smile Ce disque fut réalisé presque trois cents ans après la nomination du jeune Bach comme organiste de cette église de Thuringe, en 1707.
C'est à peu près au même âge qu'Olivier Stechbart a été recruté par la paroisse.
L'instrument original de cette église remonte au milieu du XVI° siècle, et fut transformé par le facteur Wender en 1687,
puis en 1709 sur les instructions de Bach lui-même. Après une romantisation dans les années 1820, l'orgue retrouve sa vocation baroque dès 1956,
par les ateliers Schuke qui ont encore revu l'harmonisation des 2500 tuyaux (tempérament égal) en 2008, peu avant l'enregistrement.
La console compte 42 jeux sur trois claviers et un pédalier richement doté, dont une soubasse de 32'.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
albatros
Néophyte


Nombre de messages : 18
Age : 54
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 07/09/2017

MessageSujet: Wanda   Ven 16 Nov 2018 - 6:11



Avec Witold Rowicki et le Philharmonique de Varsovie (WMI), et un très bon report, les concertos pour violon de Wieniawski, un très beau I de Szymanowski, Khatchaturian, et II de Shostakovich
Quelle magnifique artiste !!
sunny cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
albatros
Néophyte


Nombre de messages : 18
Age : 54
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 07/09/2017

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 16 Nov 2018 - 6:15

désolé, voulais le glisser ds la playlist...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 17014
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 16 Nov 2018 - 9:43

Bruno Luong a écrit:
Théo Olof est quand même la dédicace du concerto de Maderna, avec lequel on lui retrouve sur 2 autres enregistrements avec Sandro Gorli (OS de Milan) et Diego Masson (Concertgebouw Vol 4). Il est le (co) 1er violon fin 70s début 80 de l'orchestre de Concertgebouw après Krebbers. Je pense pas qu'il faut sous-estimer (mais ne connais pas l'enregistrement de Zehetmair)

effectivement.
même remarque pour De Vries qui n’est pas n’importe qui non plus et dédicataire/créateur du troisième concerto.
je n’ai rien de particulier à reprocher aux réalisations de Tamayo pour NEOS, mais j’ai toujours tendance à leur préférer des enregistrements historiques (souvent dirigés par Maderna lui-même ou comme ici son assistant Lucas Vis) dans lesquels je trouve plus de conviction et d’esprit.
mais bon je ne prétends pas que c’est le choix objectif à faire, je sais bien que j’ai un biais vieillot en musique contemporaine.

P.S. : pour Olof il existe aussi un enregistrement avec Maderna à La Fenice (ça doit être la création d’ailleurs, mais l’enregistrement que j’ai posté hier soir date aussi de septembre 1969).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 18167
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 16 Nov 2018 - 11:00

Benedictus a écrit:
Mélomaniac a écrit:
C'est par son phénoménal CD chez Astrée, antérieur aux enregistrements chez Mirare, qu'il faut commencer.
Un des 4-5 disques de clavecin les plus émoustillants jamais gravés drunken bounce
Pas faux, mais je pense que la virtuosité furieuse du Mirare 1 accrochera plus immédiatement Arnaud (qui pourra toujours ensuite écouter le CD Astrée qui, à mon sens, s'adresse davantage aux inconditionnels de clavecin.)


Scarlatti : Sonates Vol.1 (Hantai)

scratch

Shocked


cheers

C'est....heu... étourdissant. J'en perds mes mots... drunken

Je vais suivre de très près les interprétations de ce bonhomme... bounce

@Benedictus : t'as mis dans le mille kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3831
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 16 Nov 2018 - 11:08

Hantaï est un génial claveciniste. Tu devrais t'éclater avec le reste de sa disco je pense Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30337
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 16 Nov 2018 - 16:29



Scarlatti : pas mal de sonates (Ross)



Rameau : Suite orchestrale tirée de Naïs (Brüggen)
Rameau : Suite orchestrale tirée de Zoroastre (Brüggen)

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6671
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 16 Nov 2018 - 19:27

arnaud bellemontagne a écrit:
Scarlatti : Sonates Vol.1 (Hantai)

scratch

Shocked


cheers

C'est....heu... étourdissant. J'en perds mes mots... drunken

Je vais suivre de très près les interprétations de ce bonhomme... bounce

@Benedictus : t'as mis dans le mille kiss

Attention, quand même: dans la discographie de Pierre Hantaï, ce Scarlatti est un peu un disque-limite en termes de radicalité expressive. Mais en effet, un musicien génial (c'est grâce à ses premiers disques que je me suis réconcilié avec le clavecin.)

Je te recommanderais en priorité sa première version des Goldberg (Opus 111, 1992), ses disques Astrée réédités par Naïve (monographies Bull et Frescobaldi et ce premier disque Scarlatti dont parlait Mélo et ses concertos de Bach - et si tu as aimé le Bull, essaie de te procurer son tout premier enregistrement, une monographie Farnaby, chez Adda) et son Livre I du Clavier bien tempéré (Mirare.) Excellent chambriste aussi - en priorité, les Sonates pour flûte de Bach avec Hugo Reyne (Mirare) et sa participation à l'Offrande musicale de Savall (Alia Vox), avec son frère Marc (flûtiste.)

Tu peux aussi essayer l'autre frère, Jérôme, qui joue du pianoforte (disque génialissime de Trios de Haydn, Astrée) et de la basse de viole (non moins géniale monographie Jenkins chez Ambronay.)


Et puis bien sûr Simon, leur père, pour moi un des plus grands peintres de la seconde moitié du XXᵉ (cf. L'Étoilement de Didi-Huberman.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 18167
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 16 Nov 2018 - 20:24

Merci pour ces conseils très fournis!
Je m'empresse de noter tout ça. study study study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oriane
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1446
Age : 27
Localisation : Orléans-Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 16 Nov 2018 - 20:55

Songs of Madeleine Dring
Stanford Olsen, Timothy Hoekman, Wanda Brister.

I love you

Madeleine Dring: Colour Suite
Leigh Kaplan.

Cette écoute aurait également sa place dans le fil jazz. Le jeu de la pianiste est remarquable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25732
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 16 Nov 2018 - 21:15

Benedictus a écrit:

Je te recommanderais en priorité sa première version des Goldberg (Opus 111, 1992), ses disques Astrée réédités par Naïve (monographies Bull et Frescobaldi et ce premier disque Scarlatti dont parlait Mélo et ses concertos de Bach - et si tu as aimé le Bull, essaie de te procurer son tout premier enregistrement, une monographie Farnaby, chez Adda) et son Livre I du Clavier bien tempéré (Mirare.) Excellent chambriste aussi - en priorité, les Sonates pour flûte de Bach avec Hugo Reyne (Mirare) et sa participation à l'Offrande musicale de Savall (Alia Vox), avec son frère Marc (flûtiste.)


Smile Les CD Frescobaldi et Bull chez Astrée sont également suprêmes mais je ne sais pas s'ils vont conquérir Arnold aussi spontanément.
Parmi les disques Bach que Benedictus n'a pas cités, les superbes interprétations des concertos pour clavecin (chez Astrée) et des Toccatas (Virgin).
Oui de toute façon les disques d'Hantaï sont toujours passionnants.
Je connais les Scarlatti/Mirare mais je garde une faveur pour l'anthologie chez Astrée, ne serait-ce qu'en raison du caractère de l'instrument,
plus mat et intimiste, obligeant à un jeu très serré qui rend les prouesses encore plus remarquables.
Je parie qu'Arnold va adorer comment Hantaï empoigne les 18, 43, 56, 141, 450 et la 525 (avec de stupéfiants plaquages !), que je viens de réécouter,
c'est toujours aussi tourneboulant  compress
Bon à cause de vous j'ai commencé la soirée par du clavecin, et cette digression retarde le lancement de mon programme initialement prévu, honte à vous carton rouge


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3831
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 16 Nov 2018 - 21:22

Ben non, ça te change des programmes parfois lourdingues que tu te concoctes hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25732
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 16 Nov 2018 - 21:41


Les popofferies de la Nuit...





Au programme ce soir :     P.I. Tchaikovsky – I. Stravinsky – S. Prokofiev – D. Chostakovitch – S. Rachmaninov




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25732
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 16 Nov 2018 - 21:58

1) Piotr I. Tchaikovsky (1840-1893) :

Symphonie n°2 en ut mineur, Op. 17

= Mikhail Pletnev, Orchestre National de Russie

(DG, novembre 1995)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25732
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 16 Nov 2018 - 22:31

2) Igor Stravinsky (1882-1971) :

Ragtime

= Bernard Herrmann, London Festival recording Ensemble

(Decca, août 1971)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2171
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 16 Nov 2018 - 23:01

arnaud bellemontagne a écrit:

C'est....heu... étourdissant. J'en perds mes mots... drunken

cheers content que ça te plaise, et m'associe aux louanges des unes et des uns à l'égard de Pierre Hantaï (et dans la famille, je demande le père)

------------

Signalé par Démocrite dans le fil "Dietrich Buxtehude : Œuvres vocales", et suite à mon écoute du disque Buxtehude - Music for cornett (Dongois/Concert Brisé)

Dieterich Buxtehude (1637-1737)
Cantates et sonates

William Dongois, cornet et direction
Le Concert Brisé

I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6671
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 16 Nov 2018 - 23:26

Mélomaniac a écrit:
Smile Les CD Frescobaldi et Bull chez Astrée sont également suprêmes mais je ne sais pas s'ils vont conquérir Arnold aussi spontanément.
Oui, ce sont des musiques qui vont moins au-devant de l'auditeur, aussi (encore que, dans le disque Frescobaldi...)

Mélomaniac a écrit:
Parmi les disques Bach que Benedictus n'a pas cités, les superbes interprétations des concertos pour clavecin (chez Astrée) et des Toccatas (Virgin).
Si, j'ai cité les concertos - pas le disque avec trois Toccatas, c'est vrai: c'est admirable, mais qu'il s'agisse de l'instrument ou de la captation, je trouve que ce disque sonne un peu plus (trop?) métallique au regard des standards habituels d'Hantaï.

Mélomaniac a écrit:
je garde une faveur pour l'anthologie chez Astrée, ne serait-ce qu'en raison du caractère de l'instrument,
plus mat et intimiste, obligeant à un jeu très serré qui rend les prouesses encore plus remarquables.
Je parie qu'Arnold va adorer comment Hantaï empoigne les 18, 43, 56, 141, 450 et la 525 (avec de stupéfiants plaquages !), que je viens de réécouter,
c'est toujours aussi tourneboulant  compress
mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25732
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Ven 16 Nov 2018 - 23:50


Nikolaï Malko (1883-1961)


3) Sergueï Prokofiev (1891-1953) :

Symphonie n°7 en ut dièse mineur, Op. 131

= Nikolaï Malko, Philharmonia Orchestra

(HMV, février 1955)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6671
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 17 Nov 2018 - 0:36

En prévision de demain:

• Stockhausen: MICHAELs REISE (version pour solistes):
 
Markus Stockhausen (trompette), Suzanne Stephens (clarinette, cor de basset), Ian Stuart (clarinette), Lesley Schatzberger (clarinette, cor de basset, clarinette basse), Michael Svoboda (trombone, tuba ténor, cor baryton), Kathinka Pasveer (flûte alto), Andreas Boettger, Iso Nakamura (percussions), Michael Obst, Simon Stockhausen (synthétiseurs), Karlheinz Stockhausen (régie sonore)
Cologne, XII.1989
ECM New Series

Que c’est beau! Ces atmosphères prenantes, ce langage tellement libre, à la fois radical et tellement euphonique oscillant entre éclats free jazz, paslmodie instrumentale suspendue...

Et, comme on vient d’en causer:

• Frescobaldi: Toccata settima. Toccata ottava di ‘durezze e legature’. Toccata nona ‘Non senza fatiga si giunge al fine’:
 
Pierre Hantaï (clavecin Philippe Humeau, Barbaste 1980)
Haarlem, III.1996
Astrée / Auvidis

La neuvième toccata est décidément une tuerie - ses ruptures ombrageuses, ses suspensions, son emportement virtuose (et cet inattendu trait final!)

• Bach: Concerto pour clavecin et cordes en ré mineur, BWV 1052:
 
Pierre Hantaï (clavecin Bruce Kennedy, Amsterdam 1995) / Le Concert français
Haarlem, XI.1993
Astrée / Auvidis

Lecture chambriste tout ensemble vigoureuse et retenue qui met admirablement en relief les tensions harmoniques de l’écriture. (Et la variété de touchers, de textures, de dynamiques au clavecin!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25732
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 17 Nov 2018 - 1:02

4) Dimitri Chostakovitch (1906-1975) :

Symphonie n°15 en la majeur, Op. 141

= Mariss Jansons, Orchestre philharmonique de Londres

(Emi, avril 1997)

Smile Pour le chant du cygne du cycle chostakovien, Jansons avait choisi le même orchestre qu'Haitink dans son intégrale Decca.
Interprétation remarquablement intelligente et subtile, voire introvertie, qui nous vaut des trésors de nuance dans les épisodes funèbres, ici exhalés à la limite du silence.
Toutefois, dans le bref allegretto le chef letton ne retrouve pas l'impeccable cohésion de Järvi (DG), et le premier mouvement flotte dans une acoustique
trop vaste qui dissipe l'énergie de ces mécanismes que son confrère estonien réglait au quart de tour.
En tout cas, la dernière partie témoigne d'un recueillement qui signe une lecture aussi soignée qu'émouvante.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25732
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 17 Nov 2018 - 2:28


Catégorie orchestrale -rang 117°/250




Eugène Goossens (1893-1962)


5) Sergueï Rachmaninov (1875-1945) :

Danses symphoniques, Op. 45

= Eugène Goossens, Orchestre symphonique de Londres

(Everest, août 1958)

Smile Benedictus se demandait comment ce Mélomaniac d'Or allait pouvoir récuser Kondrachine (Melodyia, survolté et violent) et Ashkenazy (Decca, un des
plus grands disques du pianiste-chef, aux commandes d'un Concertgebouworkest somptueux).
Effectivement, c'est avec eux (je ne sais plus dans quel ordre) que j'ai découvert les Danses symphoniques, et ces deux versions demeurent un choix prioritaire.
J'ai choisi un autre témoignage, qui m'attire irrésistiblement, voire inexplicablement, et qui s’inscrit donc parmi mes trois préférés, que je privilégie selon mon humeur.
Goossens prend le contrepied de tout repère connu, et en l'occurrence s'avère l'antithèse, le pole opposé à Kondrachine.
Pour ce qui nous reste de sa discographie, ce chef anglais ne m'est jamais apparu comme une grande baguette, ni même toujours comme un bon technicien.
Ses enregistrements avec l'orchestre londonien, qui bien conduit ne craignait pas grand-monde en terme de virtuosité, montrent parfois de sérieux problèmes
de mise en place (par exemple le Sacre du Printemps).
Toutefois, quand il voulait ce maestro était capable d'une réelle discipline, ce qui renverrait donc ses impérities à son approche interprétative,
qui semble guidée (voire handicapée) par l'intuition poétique.
Voilà résumé le cas Goossens : ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Ou du moins il ne craint pas la maladresse tant que l'inspiration le maintient dans l'azur.
En tout cas, ses lectures laissent rarement indifférent, et même sa balourdise, l'humour involontaire, contribuent à les rendre attachantes.
Ceci dit, ne craignez rien, je n'oserais vous conseiller un truc alla Mister Bean. Quoique...
 hehe
.
Après avoir écouté Kondrachine, toutes griffes dehors, explosif, l'accroche du non allegro laisse pantois : spleenétique, pour continuer dans le registre baudelairien.
On dirait le spasme d'un grabataire, sous l'emprise de quelque antalgique hallucinatoire ; les râles d'un désespéré qui a abdiqué toute énergie vitale ;
un noyé dont les forces se dissipent et les sens se troublent par l'ivresse des profondeurs.
Mais ces efforts pour se maintenir la tête hors de l'eau engendrent le pathétique par leur faiblesse même. Touchant.
Et la cohérence de cette approche incongrue mais non illégitime se confirme dans la cantilène médiane (3'17-) d'une humilité vraiment bouleversante :
là où les chefs ont tendance à ouvrir les robinets d'eau de rose, Goosens joue droit et sobre, même à la reprise du thème nostalgique par les cordes (5'47).
Ce lyrisme-là, châtié et digne, s'avère profondément authentique quand on pense aux interprétations de Rachmaninov lui-même, au podium ou au piano.
Même prudence (un brin cauteleuse certes) à la reprise du tempo primo (9'10), qui trouve ainsi une adroite cohésion avec les derniers instants qui se délitent :
cette transition absolument parfaite dans son dégradé valide a posteriori les choix de ton et de rythme qui de prime abord surprennent, j'en conviens.
Mais s'il est un chef qui doit être écouté dans la durée, c'est bien Goossens, dont les plans de détail se justifient dans la vue d'ensemble.

.
Moins déstabilisant, plus animé et absolument superbe de perversité : l'Andante con moto valse puissamment étayé sur les basses,
vigoureusement drivé, et épandant des effluves aussi opulentes que délétères.
Interprétation littéralement sublime : bouffante et torve, gorgée de stupre. Stucs et soieries pour quelque bal décadent avec le Baron de Charlus comme maître à danser.
Là, dans ces salons interlopes, où voltigent spores vénéneuses et regards toxiques, l'orchestre londonien apparaît dans toute sa magnitude.

.
Les saillies du Finale attestent la capacité de Goossens à galvaniser ses troupes, -rien à redire quant à la discipline ni l'éclat.
La section médiane replonge dans les atmosphères fétides de l'Andante, tout en préservant un climat séditieux qui annonce une mobilisation (8'07)
nourrie d'un panache non pas vain mais habité, progressant avec maestria vers une conclusion dilatée et rassasiante.
J'ai aussi choisi cet enregistrement pour sa pochette son confort audiophile : spatialisation, profondeur, véracité des timbres, ampleur de la dynamique.
Interprétation richement évocatrice, densément peuplée, à l'imaginaire tantôt décalé tantôt sulfureux qu'il faut connaître
en surplomb d'autres approches visant un brio qui après Sir Eugène apparaît bien superficiel et ordinaire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8423
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 17 Nov 2018 - 11:25

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6671
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 17 Nov 2018 - 11:37

Mais les liens-images, eux, sont redimenticabili...  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anaëlle
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1811
Age : 17
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 17 Nov 2018 - 13:58

Adalbéron a écrit:
À mon tour, après annaële et arnaud bellemontagne, de m'extasier devant cet enregistrement, mais comme je découvre la plupart des morceaux, c'est devant Schrecker que je me pâme avant tout (le Vorspiel zu einer großen Oper, c'est vraiment superbe !).

   

drunken drunken drunken drunken drunken

cheers cheers cheers

Fonce écouter Die Gezeichneten !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 704
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 17 Nov 2018 - 14:13

anaëlle a écrit:
Adalbéron a écrit:
À mon tour, après annaële et arnaud bellemontagne, de m'extasier devant cet enregistrement, mais comme je découvre la plupart des morceaux, c'est devant Schrecker que je me pâme avant tout (le Vorspiel zu einer großen Oper, c'est vraiment superbe !).

   

drunken drunken drunken drunken drunken

cheers cheers cheers

Fonce écouter Die Gezeichneten !

Oui, il faut que je réessaye ! Very Happy
J'avais commencé il y a un an ou deux ; autant j'avais été transporté par le prélude, autant j'ai été par la suite si peu conquis par la prosodie que je me suis arrêté après l'acte I et que je suis passé à d'autres écoutes, oubliant de terminer l'œuvre... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
anaëlle
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1811
Age : 17
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 17 Nov 2018 - 15:48

bounce Tu vas adorer! sinon, c'est que tu n'es pas un Vrai de Classik
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 704
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 17 Nov 2018 - 16:05


Jan Ladislav DUSSEK : Concerto pour deux pianos en si bémol majeur
[Finnish Baroque Orchestra, Meta4 ; Alexei Lubimov & Olga Pashchenko – Alpha, 17/11/2018]

         Concerto composé à Berlin en 1805-1806 pour le prince Louis-Ferdinand de Prusse, qui était l'élève de J. L. Dussek, pianiste virtuose que l'on comparait alors à Beethoven. Souvent appelé Grande Symphonie Concertante, l'œuvre étonne par sa virtuosité et son audace, tant dans les parties solistes que dans l'orchestration. Le deuxième mouvement fait beaucoup penser à Chopin (en plus palpitant, amha), tandis que les deux mouvements extrêmes s'apparente à un classicisme décadent. Les interventions rieuses des vents dans les gammes du premier mouvement, les volutes tendres et mélancoliques du deuxième et les changements harmoniques assez abrupts du troisième, tout concorde à faire de cette œuvre, difficile à situer chronologiquement lorsqu'on ne connaît pas sa date de composition, une fête de tous les instants. Les deux pianos virevoltent de tous les côtés et orchestralement, ça fuse de partout, sans qu'on n'ait jamais le temps de s'ennuyer. Je l'ai déjà écouté trois fois et j'y prends encore beaucoup de plaisir !
          Je ne sais pas qui est ce mystérieux Meta4 crédité comme « leader » dans le livret de l'album, mais le Finnish Baroque Orchestra délivre une interprétation HIP incisive, contrastée, chaleureuse, chromatiquement variée, les instruments ayant des timbres exquis ! Les deux solistes jouent sur des copies d'instruments d'époque, aux teintes acidulées, avec une énergie qui déménage drink.
         Il me faut maintenant écouter le Quintette avec piano et le Nocturne concertant, mais je souhaitais partager mon enthousiasme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8142
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 17 Nov 2018 - 17:31

arnaud bellemontagne a écrit:
Benedictus a écrit:
Mélomaniac a écrit:
C'est par son phénoménal CD chez Astrée, antérieur aux enregistrements chez Mirare, qu'il faut commencer.
Un des 4-5 disques de clavecin les plus émoustillants jamais gravés drunken bounce
Pas faux, mais je pense que la virtuosité furieuse du Mirare 1 accrochera plus immédiatement Arnaud (qui pourra toujours ensuite écouter le CD Astrée qui, à mon sens, s'adresse davantage aux inconditionnels de clavecin.)


Scarlatti : Sonates Vol.1 (Hantai)

scratch

Shocked


cheers

C'est....heu... étourdissant. J'en perds mes mots... drunken

Je vais suivre de très près les interprétations de ce bonhomme... bounce

@Benedictus : t'as mis dans le mille kiss
J'ai écouté quelques sonates ce matin, et effectivement :  drink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anaëlle
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1811
Age : 17
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 17 Nov 2018 - 19:33

j'écoute essentiellement de la musique française, ces derniers jours :

Koechlin, Sonate pour piano et violon.  Moraly / David
Very Happy Very Happy Very Happy Smile

Debussy, Prélude à l’après-midi d’un faune.  Herras-Casado
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy I love you
Debussy, Fragments de Saint-Sebastien.  Herras-Casado
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Debussy, La Mer.  Herras-Casado
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Chausson, Le Roi Arthus, II.  Jordan
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile  Merlin !!!!


Dernière édition par anaëlle le Sam 17 Nov 2018 - 19:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 17 Nov 2018 - 19:49

anaëlle a écrit:
Koechlin, Sonate pour piano et violon.  Moraly / David
Very Happy Very Happy Smile

Ouate ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
anaëlle
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1811
Age : 17
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 17 Nov 2018 - 19:58

1. J'ai oublié un smiley. Smile
2. Je trouve que c'est nettement un cran en dessous de la Sonate pour alto et du Quintette op.80. Peut être qu'à la réécoute, je corrigerais mon appréciation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 17 Nov 2018 - 20:03

Les punitions du Shabbat

Salieri, La Scuola de' Gelosi, Arte del mondo Very Happy
À part l'Ouverture, pas grand'chose à glaner.

Stockhausen, Donnerstag aus »Licht«  (acte I) Very Happy Very Happy Very Happy
… où je devais me rendre ce soir, mais devant le trop-plein de boulot, je réécoute l'intégrale DG.

Dutilleux, Chansons de Bord, Maîtrise de RF Very Happy Very Happy Smile
Daniel-Lesur, Chansons populaires à 3 voix, Maîtrise de RF Very Happy Very Happy
Britten, The Golden Vanity, Maîtrise de RF Very Happy Smile

Scarlatti, Sonates volume 1, Hantaï Very Happy Very Happy

Stockhausen, Samstag aus Licht (extraits)
J'aime décidément moins que le Jeudi, très poétique, lyrique même.

Salieri, Suites pour vents (Trofonio, Axur, Palmira, Consortium Classicum Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Belles pièces, mais version assez molle, déçu d'eux.
Salieri, Concerto pour flûte & hautbois, Nicolet, Holliger, Academy of Saint-Martin-in-the-Fields, Sillito Very Happy Very Happy
Cimarosa, Symphonie concertante pour flûte & hautbois, Nicolet, Holliger, Academy of Saint-Martin-in-the-Fields, Sillito Very Happy
Stamitz, Concerto pour flûte & hautbois, Nicolet, Holliger, Academy of Saint-Martin-in-the-Fields, Sillito Smile
Vraiment une punition, ça, un Stamitz médiocre joué avec le hautbois braillard de Holliger et le crincrin poussif de l'ASMF même pas dirigé par Marriner…

Scarlatti, Sonates, Rondeau Very Happy
Clavecin dur, capté de trop près. Moi ça m'évoque, en fait de « français », plutôt Bach et Royer – je traduis pour ceux qui ne m'interprètent pas couramment : c'est pénible.
Pas la faute de l'artiste, juste que ces sonates mises bout à bout pour clavecin et avec un clavecin capté durement, ouille.

Et j'ai fini ni mon boulot day-job, ni mes notules en cours. Il faut vraiment que me décide à écouter un truc de bien aujourd'hui pour ne pas terminer ronchon. (Bon, les Salieri pour vent et le Sto, c'était quand même très bien…)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 17 Nov 2018 - 20:04

anaëlle a écrit:
1. J'ai oublié un smiley.  Smile
2. Je trouve que c'est nettement un cran en dessous de la Sonate pour alto et du Quintette op.80. Peut être qu'à la réécoute, je corrigerais mon appréciation.

Un cran si tu veux (je ne trouve pas, mais oui, c'est plus lumineux et lyrique, en effet), cependant là, ça faisait quand même assez sévère ! C'est (frustrant mais) mieux ainsi. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82588
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 17 Nov 2018 - 20:08

anaëlle a écrit:
1. J'ai oublié un smiley.  Smile
2. Je trouve que c'est nettement un cran en dessous de la Sonate pour alto et du Quintette op.80. Peut être qu'à la réécoute, je corrigerais mon appréciation.

thumleft



Sonate pour alto Power vador
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 17 Nov 2018 - 23:32

J'ai fait un peu mieux ce soir :

Le Sueur, Paul & Virginie, Niquet, pas réécouté depuis dix ans. Very Happy Very Happy

Rzewski, El Pueblo unido, Hinterhuber. Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3831
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 17 Nov 2018 - 23:35

David, combien de fois devrais je te dire que bedo trop de moquette et drink trop de lait-cassis frelaté est très mauvais pour la santé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 17 Nov 2018 - 23:47

Quel est le problème Luisa ?  Tu es pour les impérialistes yankees, la forme rhapsodique et les dictatures sudaméricaines ?  Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
xoph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2171
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 17 Nov 2018 - 23:52

Adalbéron a écrit:
Jan Ladislav DUSSEK : Concerto pour deux pianos en si bémol majeur
[Finnish Baroque Orchestra, Meta4 ; Alexei Lubimov & Olga Pashchenko – Alpha, 17/11/2018] [/size]
         Concerto composé à Berlin en 1805-1806 pour le prince Louis-Ferdinand de Prusse, qui était l'élève de J. L. Dussek, pianiste virtuose que l'on comparait alors à Beethoven. Souvent appelé Grande Symphonie Concertante, l'œuvre étonne par sa virtuosité et son audace, tant dans les parties solistes que dans l'orchestration. Le deuxième mouvement fait beaucoup penser à Chopin (en plus palpitant, amha), tandis que les deux mouvements extrêmes s'apparente à un classicisme décadent. Les interventions rieuses des vents dans les gammes du premier mouvement, les volutes tendres et mélancoliques du deuxième et les changements harmoniques assez abrupts du troisième, tout concorde à faire de cette œuvre, difficile à situer chronologiquement lorsqu'on ne connaît pas sa date de composition, une fête de tous les instants. Les deux pianos virevoltent de tous les côtés et orchestralement, ça fuse de partout, sans qu'on n'ait jamais le temps de s'ennuyer. Je l'ai déjà écouté trois fois et j'y prends encore beaucoup de plaisir !
          Je ne sais pas qui est ce mystérieux Meta4 crédité comme « leader » dans le livret de l'album, mais le Finnish Baroque Orchestra délivre une interprétation HIP incisive, contrastée, chaleureuse, chromatiquement variée, les instruments ayant des timbres exquis ! Les deux solistes jouent sur des copies d'instruments d'époque, aux teintes acidulées, avec une énergie qui déménage drink.
         Il me faut maintenant écouter le Quintette avec piano et le Nocturne concertant, mais je souhaitais partager mon enthousiasme !

Ca donne envie. Il y a un double album Staier que j'avais aimé, voilà des pistes pour poursuivre

------------
J'y crois pas Hantaï / Scarlatti: plébiscite unanime (bien qu'un peu tiède pour certains)  

Du coup

Domenico Scarlatti (1685-1757)
Sonates

Pierre Hantaï
Volume 3 Mirare, clavecin de type italien, Philippe Humeau 2002


Dernière édition par xoph le Sam 17 Nov 2018 - 23:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 704
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 17 Nov 2018 - 23:58

DavidLeMarrec a écrit:
Les punitions du Shabbat

Salieri, La Scuola de' Gelosi, Arte del mondo Very Happy
À part l'Ouverture, pas grand'chose à glaner.

Stockhausen, Donnerstag aus »Licht«  (acte I) Very Happy Very Happy Very Happy
… où je devais me rendre ce soir, mais devant le trop-plein de boulot, je réécoute l'intégrale DG.

Dutilleux, Chansons de Bord, Maîtrise de RF Very Happy Very Happy Smile
Daniel-Lesur, Chansons populaires à 3 voix, Maîtrise de RF Very Happy Very Happy
Britten, The Golden Vanity, Maîtrise de RF Very Happy Smile

Scarlatti, Sonates volume 1, Hantaï Very Happy Very Happy

Stockhausen, Samstag aus Licht (extraits)
J'aime décidément moins que le Jeudi, très poétique, lyrique même.

Salieri, Suites pour vents (Trofonio, Axur, Palmira, Consortium Classicum Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Belles pièces, mais version assez molle, déçu d'eux.
Salieri, Concerto pour flûte & hautbois, Nicolet, Holliger, Academy of Saint-Martin-in-the-Fields, Sillito Very Happy Very Happy
Cimarosa, Symphonie concertante pour flûte & hautbois, Nicolet, Holliger, Academy of Saint-Martin-in-the-Fields, Sillito Very Happy
Stamitz, Concerto pour flûte & hautbois, Nicolet, Holliger, Academy of Saint-Martin-in-the-Fields, Sillito Smile
Vraiment une punition, ça, un Stamitz médiocre joué avec le hautbois braillard de Holliger et le crincrin poussif de l'ASMF même pas dirigé par Marriner…

Scarlatti, Sonates, Rondeau Very Happy
Clavecin dur, capté de trop près. Moi ça m'évoque, en fait de « français », plutôt Bach et Royer – je traduis pour ceux qui ne m'interprètent pas couramment : c'est pénible.
Pas la faute de l'artiste, juste que ces sonates mises bout à bout pour clavecin et avec un clavecin capté durement, ouille.

Et j'ai fini ni mon boulot day-job, ni mes notules en cours. Il faut vraiment que me décide à écouter un truc de bien aujourd'hui pour ne pas terminer ronchon. (Bon, les Salieri pour vent et le Sto, c'était quand même très bien…)

Bon, je vais peut-être ouvrir un fil BDSM finalement, où Benedictus nous parlera en toute franchise de ses plaisirs donizettienns et orffiens, David de ses soirées clavecins en folie et Xavier de sa glottophilie refoulée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3831
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Sam 17 Nov 2018 - 23:59

Tu oublies cololi et son LULLYsme refoulé Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6671
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Dim 18 Nov 2018 - 1:02

DavidLeMarrec a écrit:
Stockhausen, Donnerstag aus »Licht«  (acte I) Very Happy Very Happy Very Happy
… où je devais me rendre ce soir, mais devant le trop-plein de boulot, je réécoute l'intégrale DG.
Ouais. Dis plutôt que tu cherchais à m'éviter.

DavidLeMarrec a écrit:
Scarlatti, Sonates, Rondeau Very Happy
Clavecin dur, capté de trop près. Moi ça m'évoque, en fait de « français », plutôt Bach et Royer – je traduis pour ceux qui ne m'interprètent pas couramment : c'est pénible.
Pas la faute de l'artiste, juste que ces sonates mises bout à bout pour clavecin et avec un clavecin capté durement, ouille.
Bon, mauvaise pioche, désolé.

Emeryck a écrit:
[Scarlatti / Hantaï 1, Mirare] J'ai écouté quelques sonates ce matin, et effectivement :  drink
cheers

Xavier a écrit:
anaëlle a écrit:
1. J'ai oublié un smiley.  Smile
2. Je trouve que c'est nettement un cran en dessous de la Sonate pour alto et du Quintette op.80. Peut être qu'à la réécoute, je corrigerais mon appréciation.
thumleft
Sonate pour alto Power vador
Pareil.

DavidLeMarrec a écrit:
Quel est le problème Luisa ?  Tu es pour les impérialistes yankees, la forme rhapsodique et les dictatures sudaméricaines ?  Surprised
hehe C'est que luisa a gardé son âme d'enfant - et dans «Pinochet», il y a «hochet»... (C'est pas de moi, c'est de Desproges.)

xoph a écrit:
J'y crois pas Hantaï / Scarlatti: plébiscite unanime (bien qu'un peu tiède pour certains)  
C'est la magie du label Benedictus-approved. bedo

Adalbéron a écrit:
Bon, je vais peut-être ouvrir un fil BDSM finalement, où Benedictus nous parlera en toute franchise de ses plaisirs donizettienns et orffiens, David de ses soirées clavecins en folie et Xavier de sa glottophilie refoulée.
Ah mais ça, je l'ai déjà fait dans les fils ad hoc. Quant à Xavier, il est capable de méchants retours du refoulé glottophilique, si tu le lances sur Brigitte Fassbaender ou Hildegard Behrens (idem, pour David et le clavecin: il suffit que tu dises «Béatrice Martin.»)


Dernière édition par Benedictus le Dim 18 Nov 2018 - 1:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3831
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Dim 18 Nov 2018 - 1:34

Et pour cololi il suffit de dire LULLY Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6671
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Dim 18 Nov 2018 - 2:21

• Brahms: Thème & Variations en ré mineur, adapté du Sextuor à cordes nº1 en si bémol majeur, op. 18:
 
Radu Lupu (piano)
Londres, VII.1981
Decca

Une des musiques les plus bouleversantes qui soient (la réexposition suspendue à la fin me laisse toujours au bord des larmes.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4907
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Dim 18 Nov 2018 - 2:59

Igor Stravinsky
* L'Oiseau de feu (Suite)
* Concerto pour piano et instruments à vents
Newton Wood, piano
Netherlands Philharmonic Orchestra
Walter Goehr
LP 10'' MMS (Mono), 1952

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82588
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Dim 18 Nov 2018 - 3:29

Debussy: Images livre I, orch.Matthews/Gimeno

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Playlist (134)   Dim 18 Nov 2018 - 11:04

Benedictus a écrit:
Ouais. Dis plutôt que tu cherchais à m'éviter.

Bon, en fait j'y étais mais comme j'ai réussi à t'éviter, j'ai fait mine de mettre Sto en playlist pour passer inaperçu lorsque j'en parlerai dans le fil concert. [rire démoniaque]

Citation :
Bon, mauvaise pioche, désolé.

Non, non, c'est juste que clavecin solo + virtuosité, il va être très difficile de m'intéresser. Ça me passionne à peu près autant que les Goldberg par Keith Jarrett, pour situer. J'ai quand même écouté Hantaï-Mirare qui m'attendait depuis longtemps (j'ai dû en survoler un peu, mais il y a bien dix ans…).
Et c'est très très bien en effet… une poignée de pièces dans un récital, ce serait vraiment parfait.


Citation :
«Béatrice Martin.»)

Quoi quoi quoi quoi où ça ? I love you I love you I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Playlist (134)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Playlist (134)
Revenir en haut 
Page 19 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pop française (Playlist)
» Playlist participative : années 80
» Chanson française-Playlist
» Playlist Radio latitude
» [RnB/Blues] Playlist

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: