Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Vos interprétations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant
AuteurMessage
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29159
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Mar 23 Nov 2010 - 21:36

DavidLeMarrec a écrit:
Cololi a écrit:
Shocked Pour avoir un modèle de subtilité (où l'a t-il donc trouver ?) ... je ne vois qu'une possibilité ... il écoute des trucs bien, qu'il marque pas en playlist Mr.Red
C'est clairement marqué par les vieilles cires... françaises, en fait. Donc il le marque, simplement tu n'es apapremment impressionné que par les russes. Mr. Green

Citation :
Et arrête de parler sérieusement, moi j'aime ironiser, surtout quand c'est pas vrai Very Happy
Mais là je peux pas jouer avec sa réputation ; toi tu l'as pas entendu, c'est pas pareil. hehe

Justement j'essayais de t'expliquer que si on ne caricature pas, on ne peut pas se moquer, et donc c'est pas marrant du tout Mr.Red

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19032
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Mar 23 Nov 2010 - 22:25

Bon, voilà... depuis ce soir que j'essaye de faire un truc... le voilà...

Spoiler:
 

et désolé pour les fausses notes... Embarassed

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82691
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Mar 23 Nov 2010 - 22:31

C'est cruel effectivement, le micro dans la bouche et sans accompagnement. On entend quand même ce que je disais sur la matière-première de toute beauté. Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Bertram
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1603
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Mar 23 Nov 2010 - 22:35

oui, c'est très beau, très français, très gounod ! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Mar 23 Nov 2010 - 22:42

thumleft C'est vraiment très beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Mar 23 Nov 2010 - 22:56

Ben franchement, tu t'en sors pas mal... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82691
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Mar 23 Nov 2010 - 23:18

Alors, pour répondre à Cornélius, quelques extraits dans les répertoires que je fréquente le plus. J'ai pas mis la mélodie française, il aurait fallu que je fouine plus profond et il y a déjà assez comme ça.

=> Grand répertoire : Duo final Brünnhilde / Wotan en français
Spoiler:
 

=> Lied : Schubert, Das Wirthaus
Spoiler:
 

=> Opéra français : Paladilhe, Patrie !
Spoiler:
 

=> Baroque français : Clérambault, Pyrame & Thisbé
Spoiler:
 

Toutes les prises sont faites à partir d'un micro à 5€, et sans retouches (c'est la salle qui réverbère beaucoup dans certains enregistrements). Je m'accompagne simultanément au piano (d'où, pour partie, les approximations notables...), à part dans le Clérambault qui est un MIDI gracieusement fourni (parce que réaliser les chiffrages tout en transposant tout en chantant, ça fait un peu trop pour moi). Ce sont uniquement des documents de travail (ou de la documentation pour CSS), et pas des concerts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
avatar

Nombre de messages : 6944
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Mer 24 Nov 2010 - 0:09

Pour le duo Brünnhilde / Wotan : cheers cheers cheers cheers cheers

Si tu as besoin d'un violon pour appuyer certains passages, mains
Idem pour Schubert évidemment !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/decapitum
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82691
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Mer 24 Nov 2010 - 9:39

Merci Olivier. Very Happy

J'ai déjà noté tes qualités en Brünnhilde, ce qui fait une piste supplémentaire... Idea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cornélius
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Mer 24 Nov 2010 - 9:47

Polyeucte a écrit:
Bon, voilà... depuis ce soir que j'essaye de faire un truc... le voilà...

Spoiler:
 

et désolé pour les fausses notes... Embarassed

Mes impressions:
Le matériau vocal est absolument superbe, chaud, profond, velouté. Le timbre et le legato me font penser à Roger Soyer.
Le sens des nuances, de l'expression et du phrasé, fait vraiment "pro".
La prononciation est excellente. C'est expressif et prenant

Un seul défaut flagrant: le soutien imparfait du souffle (surtout dans la nuance piano), provoque des petits dérapages de justesse et des petits tressautements de la voix, mais cela peut se corriger avec des exercices.

Un travail sur la descente du larynx, le pincement des cordes vocales, et l'appui sur le souffle pourrait donner à la voix un côté à la fois plus incisif, plus net, plus résonnant et plus projeté et la rapprocher de ce que faisaient André Pernet et Marcel Journet.
Il faudrait que cela puisse se faire sans perdre les qualités naturelles de rondeur, de legato et de velouté.

Tu suis des cours avec un prof?

Bravo en tous cas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornélius
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Mer 24 Nov 2010 - 10:15

DavidLeMarrec a écrit:
Merci Olivier. Very Happy

J'ai déjà noté tes qualités en Brünnhilde, ce qui fait une piste supplémentaire... Idea

Pour l'instant, faute de temps, je n'ai écouté que Palhadilhe

Mes impressions:
Bravo pour la clarté et la netteté de la diction.
Dans l'incisivité de la prononciation, on sent une parenté de style avec des chanteurs comme Nicolas Rivenq, pour la couleur du timbre aussi.
Le matériau de base, moins sombre et rond que celui de Polyeucte est très beau aussi.

Gros défaut (dans Paladilhe en tous cas) : on a l'impression d'un quasi parlando perpetuel, avec une voix qui, faute d'appui tonique, ne se projette pas comme elle le pourrait et le devrait.
Normalement, on doit chanter avec les côtes flottantes grand ouvertes et le bas de la cage thoracique qui fonctionne comme un "Trampolino" élastique et souple sur lequel la voix s'appuie et rebondit. Si tu chante assis en t'accompagnant toi-même au piano, je pense que cela doit gêner ce travail



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29159
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Mer 24 Nov 2010 - 10:27

A c'est pour ça, que je déteste chanter assis Smile

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Cornélius
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Mer 24 Nov 2010 - 10:34

Cololi a écrit:
A c'est pour ça, que je déteste chanter assis Smile

Il n'y a plus que toi qu'on n'a pas entendu....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29159
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Mer 24 Nov 2010 - 10:38

Cornélius a écrit:
Cololi a écrit:
A c'est pour ça, que je déteste chanter assis Smile

Il n'y a plus que toi qu'on n'a pas entendu....

On verra, si j'arrive à faire qq ch qui me plait dans le morceau que je prépare (Quanto e bella, quanto e cara), je m'enregistrerai p être Mr.Red

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82691
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Mer 24 Nov 2010 - 11:12

Cornélius a écrit:
Pour l'instant, faute de temps, je n'ai écouté que Palhadilhe
J'ai laissé le choix, il n'y a aucune injonction à tout écouter.

Pour le positif, on ne pourrait me faire plus plaisir. La parenté avec Rivenq est surtout due, je crois, aux limites de l'émission, le côté parlé dont tu faisais état. En termes d'émission, j'ai plus l'impression que ça se rapproche de certaines hautes-contre.

Citation :
Gros défaut (dans Paladilhe en tous cas) : on a l'impression d'un quasi parlando perpetuel, avec une voix qui, faute d'appui tonique, ne se projette pas comme elle le pourrait et le devrait.
Je suis tout à fait d'accord avec ça, et il y a deux raisons à cet état de fait :

1) Une question technique, effectivement, et que je me suis attaché à améliorer depuis. Je chante désormais avec un legato beaucoup plus convenable et en particulier un médium et un grave mieux appuyés. On peut entendre la différence dans l'extrait de Pyrame qui est plus récent que les autres extraits.

2) Un choix technique. On a parlé dans un autre fil de la question du rapport entre voix parlée et voix chantée. Tu vois sans doute mieux ce que je voulais dire par s'appuyer sur la voix parlée : il y a une forme d'instantanéité des attaques, de refus du legato qui diminue le mot, que j'assume tout à fait. Je vois très bien les limites techniques qui transparaissent (pour "un nouveau soleil", que je n'ai jamais pris la peine de déchiffrer correctement - il y a une ligne alternative -, c'est criant), en revanche d'un point de vue esthétique, je produis à peu près ce que je souhaite entendre et ce vers quoi j'ai travaillé.

A mes débuts, la voix détonnait au fil des tenues à cause de ça (dans "O Tod" de Brahms, ça pouvait excéder la descente du demi-ton hehe ), puis ça a été un problème de son "pleurniché", parce que l'attaque et le soutien étaient trop mous (et le placement insuffisamment dans le masque). Dans le Paladilhe, c'est déjà plus présentable. Et je crois que depuis, ce défaut est sensiblement moins présent.

L'autre problème (que tu ne soulèves que très pudiquement en parlant de projection), c'est l'ampleur sonore, parce qu'ici la salle a une réverbération qui s'y prête très bien (pour du baroque religieux, c'est impeccable), mais pour ce qui est de passer un orchestre, les harmoniques sont insuffisamment toniques pour être bien entendu. Je travaille aussi en ce sens, même si ce n'est pas un axe prioritaire vu que je chante rarement avec des orchestres.


Citation :
Normalement, on doit chanter avec les côtes flottantes grand ouvertes et le bas de la cage thoracique qui fonctionne comme un "Trampolino" élastique et souple sur lequel la voix s'appuie et rebondit. Si tu chante assis en t'accompagnant toi-même au piano, je pense que cela doit gêner ce travail
C'est une question d'habitude : lorsqu'on débute (puisque je n'ai jamais pris de cours de chant, je n'ai jamais eu d'alternative pour être accompagné), ça désinhibe pas mal.
Ensuite, il est sûr que ça freine considérablement, parce que le martèlement au piano, en plus de prendre de la concentration et de l'oxygène, brise le soutien, et favorise le côté "par touches" de l'émission que tu as entendu, qui manque de fermeté et de continuité.

Debout et accompagné, c'est mieux, oui.

Mais c'est tellement triste de chanter seul, je suis bien obligé de m'y mettre... quitte à ce que ça rendre quelque chose d'approximatif dans tous les postes. Laughing C'est plus gênant pour les concerts, parce qu'il est vraiment compliqué de pouvoir être certain avant qu'on produira quelque chose d'acceptable, ça fait trop de paramètres à ajouter au changement de clavier et de salle... Ou alors il faut se limiter à des lieder simples, ce qui n'est pas très amusant.


Merci pour tes commentaires. Very Happy


Dernière édition par DavidLeMarrec le Mer 24 Nov 2010 - 11:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82691
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Mer 24 Nov 2010 - 11:14

Cololi a écrit:
Cornélius a écrit:
Cololi a écrit:
A c'est pour ça, que je déteste chanter assis Smile

Il n'y a plus que toi qu'on n'a pas entendu....

On verra, si j'arrive à faire qq ch qui me plait dans le morceau que je prépare (Quanto e bella, quanto e cara), je m'enregistrerai p être Mr.Red
Pas d'accord : tu nous avais promis l'Enfance du Christ. Et en plus, Polyeucte et moi nous sommes bien exposés alors que contrairement à toi nous n'avons pas de diplômes d'Etat ! carton rouge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29159
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Mer 24 Nov 2010 - 11:21

DavidLeMarrec a écrit:
Cololi a écrit:
Cornélius a écrit:
Cololi a écrit:
A c'est pour ça, que je déteste chanter assis Smile

Il n'y a plus que toi qu'on n'a pas entendu....

On verra, si j'arrive à faire qq ch qui me plait dans le morceau que je prépare (Quanto e bella, quanto e cara), je m'enregistrerai p être Mr.Red
Pas d'accord : tu nous avais promis l'Enfance du Christ. Et en plus, Polyeucte et moi nous sommes bien exposés alors que contrairement à toi nous n'avons pas de diplômes d'Etat ! carton rouge

pété de rire De suite les grands mots hehe
Je n'ai aucun diplôme bien sur ... si ce n'est pas pour passer en cycle 2 ... mais c'est même pas un diplôme d'Etat.

L'Enfance du Christ j'annule tongue

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82691
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Mer 24 Nov 2010 - 11:24

Cololi a écrit:
Je n'ai aucun diplôme bien sur ... si ce n'est pas pour passer en cycle 2 ... mais c'est même pas un diplôme d'Etat.
C'était façon de parler : tu as une formation attestée, toi.

Citation :
L'Enfance du Christ j'annule tongue
Pire qu'Alagna, mais quelle diva ce Cololi ! carton rouge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Mer 24 Nov 2010 - 11:33

DavidLeMarrec a écrit:
Cololi a écrit:
Je n'ai aucun diplôme bien sur ... si ce n'est pas pour passer en cycle 2 ... mais c'est même pas un diplôme d'Etat.
C'était façon de parler : tu as une formation attestée, toi.

Citation :
L'Enfance du Christ j'annule tongue
Pire qu'Alagna, mais quelle diva ce Cololi ! carton rouge

Mais c'est normal que colloli se conduise comme une diva vu le mauvais exemple qu'il a sous les yeux pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82691
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Mer 24 Nov 2010 - 11:34

calbo a écrit:
Mais c'est normal que colloli se conduise comme une diva vu le mauvais exemple qu'il a sous les yeux pale
Des noms ! Des noms ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Mer 24 Nov 2010 - 11:35

Même pas besoin d'en donner un puisque tu l'as cité tout seul comme un grand Mr.Red

Oui je sais Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29159
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Mer 24 Nov 2010 - 11:38

je n'aime pas l'enregistrement siffle
Venez me voir à Bordeaux (et comme ça je suis tranquille Very Happy ) Smile

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Mer 24 Nov 2010 - 11:46

Cololi a écrit:
je n'aime pas l'enregistrement siffle
Venez me voir à Bordeaux (et comme ça je suis tranquille Very Happy ) Smile

Oui oui bien sûr pété de rire . Cololi ou l'art de se défiler hehe . Finalement David avait raison, une fois de plus Embarassed , tu es pire que ton maître tutut ; lui au moins il ne prend pas la fuite devant un micro siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19032
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Mer 24 Nov 2010 - 11:52

Cololi a écrit:
je n'aime pas l'enregistrement siffle
Venez me voir à Bordeaux (et comme ça je suis tranquille Very Happy ) Smile

Parce que tu crois que j'aime ça... J'ai dû me faire au moins 5 fois l'air de Bertram (jamais content, c'était toujours décalé par rapport au magnifique piano enregistré! Merci alien ), après, j'ai fait au moins 4 fois celui ici proposé, j'ai essayé d'autres choses... j'étais jamais content... (qui un passage tout faut, qui un plantage dans le texte, qui une note qui sort pas, qui pris trop haut dès le début...)
Et du coup, de désespoir, j'ai mis ça...

Donc vas-y, fait écouter! On sera gentils comme des agneaux... Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Cornélius
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Mer 24 Nov 2010 - 13:25

DavidLeMarrec a écrit:
Pour le positif, on ne pourrait me faire plus plaisir. La parenté avec Rivenq est surtout due, je crois, aux limites de l'émission, le côté parlé dont tu faisais état. En termes d'émission, j'ai plus l'impression que ça se rapproche de certaines hautes-contre.

Citation :
Gros défaut (dans Paladilhe en tous cas) : on a l'impression d'un quasi parlando perpetuel, avec une voix qui, faute d'appui tonique, ne se projette pas comme elle le pourrait et le devrait.
Je suis tout à fait d'accord avec ça, et il y a deux raisons à cet état de fait :

1) Une question technique, effectivement, et que je me suis attaché à améliorer depuis. Je chante désormais avec un legato beaucoup plus convenable et en particulier un médium et un grave mieux appuyés. On peut entendre la différence dans l'extrait de Pyrame qui est plus récent que les autres extraits.

2) Un choix technique. On a parlé dans un autre fil de la question du rapport entre voix parlée et voix chantée. Tu vois sans doute mieux ce que je voulais dire par s'appuyer sur la voix parlée : il y a une forme d'instantanéité des attaques, de refus du legato qui diminue le mot, que j'assume tout à fait. Je vois très bien les limites techniques qui transparaissent (pour "un nouveau soleil", que je n'ai jamais pris la peine de déchiffrer correctement - il y a une ligne alternative -, c'est criant), en revanche d'un point de vue esthétique, je produis à peu près ce que je souhaite entendre et ce vers quoi j'ai travaillé.

A mes débuts, la voix détonnait au fil des tenues à cause de ça (dans "O Tod" de Brahms, ça pouvait excéder la descente du demi-ton hehe ), puis ça a été un problème de son "pleurniché", parce que l'attaque et le soutien étaient trop mous (et le placement insuffisamment dans le masque). Dans le Paladilhe, c'est déjà plus présentable. Et je crois que depuis, ce défaut est sensiblement moins présent.

L'autre problème (que tu ne soulèves que très pudiquement en parlant de projection), c'est l'ampleur sonore, parce qu'ici la salle a une réverbération qui s'y prête très bien (pour du baroque religieux, c'est impeccable), mais pour ce qui est de passer un orchestre, les harmoniques sont insuffisamment toniques pour être bien entendu. Je travaille aussi en ce sens, même si ce n'est pas un axe prioritaire vu que je chante rarement avec des orchestres.

Je ne suis d'accord ni avec la qualification de "haute-contre" ni avec le fait que les derniers extraits (Pyrame) soient meilleurs. Je pense au contraire que c'est dans le lied que la voix est le plus en place, et que ta vraie identité vocale est plutôt à chercher du côté de Nicolas Rivenq ou Franck Leguérinel.
Dans Pyrame tu abuses d'un détimbrage par perte d'appui qui n'est pas une vraie "voix mixte".
Les pianissimi de Vanzo, émis en voix mixte se projetaient jusqu'au fond des plus grandes salles, car ils avaient un soutien tonique du souffle..
De plus, les pianissimi détimbrés sont la première chose qui te lache et que tu n'arrives plus à faire correctement sous l'effet du trac quand tu chantes devant un public.

J'insiste sur la notion de "contact" par similitude avec les petites boîtes à musique à manivelle. La boite à musique s'entend beaucoup plus fort quand on la place sur un meuble en tournant la manivelle régulièrement et tranquilement, pas quand on tourne la manivelle plus fort ou plus brusquement avant chaque note (ce que je crains quand tu parles d'instantanéïté des attaques et de refus du legato qui diminue le mot).

C'est pareil pour la voix : Jerôme Hines compare l'ensemble crâne-colonne vertébrale à un instrument à cordes: le crane est la caisse de résonnance, et la colonne vertébrale est le manche. Si les cordes n'ont pas contact à la fois avec la caisse de résonance et avec le manche, le son ne résonne pas et ne s'entend pas correctement.
L'émission vocale sans contact du tout, cela donne Georges Moustaki ou Marc Lavoine.
Un son maintenu artificiellement dans le masque (grâce à la main sur l'oreille...) sans l'ancrage bas, cela donne I Muvrini : un son brillant mais qui a besoin d'une résonnance de salle pour s'épanouir et qui s'éteint en plein air.
Un son qui a à la fois la résonnance haute et l'ancrage bas peut par contre se projeter sans problème même en plein air, mais cela exige une descente contrôlée du larynx, en plus de la libération des résonnances de masque.

Chercher à trouver les résonnances de masque en mettant la main sur l'oreille comme I Muvrini ou Gilbert Bécaud, n'est pas une bonne solution: le développement du son doit être vertical mais surtout symétrique
On avale le larynx le plus bas possible (au niveau de la jonction des clavicules avec les tendons de la gorge totalement relachés et détendus) on ouvre souplement les côtes, et on les appuie de la façon continue et élastique sur la réserve d'air du bas des poumons à demi-gonflés (surtout on n'inspire jamais à fond et on ne remonte jamais les clavicules), et on laisse les résonnances monter librement le plus haut possible dans le crâne en décollant correctement le voile du palais ("Ang-a")et en "faisant le lapin" avec le nez et les pommettes et le son se projette avec liberté et aisance, sans forcer.
Quand la voix est placée correctement, on a l'impression de ne jamais avoir besoin de véritablement inspirer: c'est le mouvement d'ondulation des côtes et du ventre qui entretient sans cesse une demi-réserve d'air (comme le réservoir d'une cornemuse et d'une cabrette) amplement suffisante, car lorsque les cordes vocales sont bien jointes sans fuites, on expire très peu d'air en chantant à pleine voix (on peut le tester avec une bougie allumée devant la bouche: la flamme ne doit pas vaciller au moment de l'attaque des notes).
j'insiste sur la sensation qu'on doit avoir d'avaler le son au lieu de le pousser vers l'extérieur.


Dernière édition par Cornélius le Mer 24 Nov 2010 - 15:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82691
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Mer 24 Nov 2010 - 13:47

Cornélius a écrit:
Je ne suis d'accord ni avec la qualification de "haute-contre"
Je parle d'un rapprochement de timbre, hein, pas de la tessiture. Pour la technique d'émission, c'est plus difficile à dire : ça n'a rien à voir avec Vanzo, c'est sûr, mais il n'est pas haute-contre et cette technique-là est très loin de ce que fait Howard Crook par exemple.
Il y a une sorte de "flottement", apparemment contre tes principes, mais qui ne me paraît pas blâmable en lui-même, du moins tant que la ligne ne devient pas flasque ou pleurnicharde.

Citation :
Dans Pyrame tu abuses d'un détimbrage par perte d'appui qui n'est pas une vraie "voix mixte".
Le détimbrage est plus lié aux appoggiatures, je pense (et à de la fatigue vocale par ailleurs, mais c'est une autre question).

Ou alors si tu parles de "naissance", c'est amusant, parce que c'est précisément la technique que j'utilise (en permanence) dans tous les autres extraits. Ce n'est pas tout à fait sans appui d'ailleurs, sinon les notes ne pourraient pas être tenues, mais effectivement il y a un allègement de l'appui, qui donne précisément cette couleur particulière. C'est exactement la posture vocale que j'utilise dans le Schubert que tu considères comme meilleur... si ce n'est que dans le Schubert, je reste tout au long dans cette configuration, sans l'utiliser comme ici en tant qu'effet de couleur. Je précise aussi que je n'ai jamais raté cette nuance depuis que je chante Pyrame, parce qu'autour de l'allègement, le soutien reste verrouillé de façon à empêcher que ça retombe trop bas ou que la ligne se brise.

Mais tu parlais peut-être d'autre chose ?


Citation :
La boite à musique s'entend beaucoup plus fort quand on la place sur un meuble en tournant la manivelle régulièrement et tranquilement, pas quand on tourne la manivelle plus fort ou plus brusquement avant chaque note.
C'est très bien vu me concernant, parce que c'est un pli que j'ai pris à force de parler en public sans amplification, le côté "à-coup" de l'émission, qu'il n'y a évidemment pas dans la cantilène de Wirtshaus. C'est en plus accentué par la raideur du MIDI qui m'oblige à faire des départs / arrêts un peu brusques.
Le problème, si on pense trop à la manivelle, c'est qu'on obtient quelque chose de lisse verbalement, ce que je ne veux absolument pas. Cela dit, en l'occurrence, oui, les attaques sont un peu brusques.

Quand tu parles de Rivenq ou de Leguérinel comme modèle, je suis en revanche embarrassé, parce que je crains qu'il soit assez dangereux de penser à eux pour chanter proprement. Leguérinel est un cas particulier, parce très peu phonogénique (pas idéalement placé d'ailleurs), mais remarquablement projeté en salle. Difficile à imiter, donc. Quant à Rivenq, vu les frottements qu'on entend, vouloir suivre ses pas me paraît totalement suicidaire ; c'est vraiment une voix singulière, avec laquelle on peut constater des points communs en couleur, mais qu'il faut éviter de suivre, je pense.

De toute façon, j'ai toujours évité de me rapprocher de quelque modèle vocal que ce soit, ça me paraît dangereux dans ma situation. Et comme je chante ce que j'ai envie de chanter, je ne tiens pas à me limiter. De Bertram à Brünnhilde, je chante ce qui me fait plaisir (et qui est à peu près accessible). Selon les cas, j'adapte l'émission (et pas forcément la couleur d'ailleurs, ça s'entend assez nettement dans Wotan).

Cela dit, vu ce que tu mets en avant dans les principes de construction, il n'est pas étonnant que certains choix te déplaisent : j'ai tout fondé sur cet allègement et la clarté de la diction. Le legato et la projection sont apportés ensuite (alors qu'en théorie on fait l'inverse), parce que le chemin inverse est difficile à faire si on n'a pas les bonnes bases, et qu'il était hors de question que je chante en volapük.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cornélius
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Mer 24 Nov 2010 - 14:37

DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
La boite à musique s'entend beaucoup plus fort quand on la place sur un meuble en tournant la manivelle régulièrement et tranquilement, pas quand on tourne la manivelle plus fort ou plus brusquement avant chaque note.
C'est très bien vu me concernant, parce que c'est un pli que j'ai pris à force de parler en public sans amplification, le côté "à-coup" de l'émission, qu'il n'y a évidemment pas dans la cantilène de Wirtshaus. C'est en plus accentué par la raideur du MIDI qui m'oblige à faire des départs / arrêts un peu brusques.
Le problème, si on pense trop à la manivelle, c'est qu'on obtient quelque chose de lisse verbalement, ce que je ne veux absolument pas. Cela dit, en l'occurrence, oui, les attaques sont un peu brusques.

....

Cela dit, vu ce que tu mets en avant dans les principes de construction, il n'est pas étonnant que certains choix te déplaisent : j'ai tout fondé sur cet allègement et la clarté de la diction. Le legato et la projection sont apportés ensuite (alors qu'en théorie on fait l'inverse), parce que le chemin inverse est difficile à faire si on n'a pas les bonnes bases, et qu'il était hors de question que je chante en volapük.

C'est sûr que nos choix techniques au niveau de la "construction" de la voix sont opposés sur certains points.
Je comprends mieux en t'entendant ce que tu voulais dire quand tu préconisais de partir de la voix parlée pour construire la voix chantée.
Je comprends aussi le reproche que tu as fait à propos de ma vidéo: le côté "régularité de la manivelle" et recherche de l'homogénéïté du son pouvant aboutir au "lissage verbal" et au "nivellement des phrases" que tu dénonces.
Il est certain aussi que j'ai beaucoup plus de mal à chanter en français qu'en Italien (soit je perds de la rondeur, soit c'est rond mais ça fait ventriloque, soit la diction surarticulée devient "grimaçante"), alors que la clarté de la diction française est ta qualité première.

Pour moi, la technique "à la française" telle que tu la préconises montre ses limites et ses risques avec des gens comme Sébastien Guèze par exemple....
Mais ça plait beaucoup dans le répertoire Baroque....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82691
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Mer 24 Nov 2010 - 15:00

Cornélius a écrit:
Je comprends mieux en t'entendant ce que tu voulais dire quand tu préconisais de partir de la voix parlée pour construire la voix chantée.
Je pensais effectivement que ça éclairerait les choses. Very Happy Que je préconise, c'est un bien grand mot : je parle d'une expérience de construction, mais je pense que ce peut être un bon point de départ effectivement pour éviter certaines tricheries et gonflements. Ca marche aussi pas mal pour travailler les graves (ça ne s'entend pas dans ces extraits).

Après ça, je ne recommande pas sur la durée de faire ce que j'ai fait, qui a été un projet purement personnel, de travailler sans faire aucun exercice vocal, même pour s'échauffer, et à partir d'une certaine idée de la déclamation. Ca réclame tout un tas de préalables qui ne fonctionneraient pas avec d'autres, ça ne me paraît pas généralisable. De toute façon, pour travailler seul (ce qui n'est pas recommandable non plus), il faut avoir en amont pas mal de temps de formation comme auditeur critique de la voix, sinon on court à la catastrophe encore plus sûrement.

Simplement, pour un début, ça me paraît écarter d'emblée certains risques, et c'est aussi un repère auquel je reviens souvent quand je me cherche. C'est quelque chose que je n'entends pas souvent et qui me paraît pourtant assez utile. Evidemment, ce n'est pas avec ce seul précepte qu'on peut bâtir une voix, puisque si on chante réellement avec le placement parlé du français, ça produit effectivement Marc Lavoine.

Citation :
Je comprends aussi le reproche que tu as fait à propos de ma vidéo: le côté "régularité de la manivelle" et recherche de l'homogénéïté du son pouvant aboutir au "lissage verbal" que tu dénonces.
A l'un il manque les mots, à l'autre il manque la voix. On fait affaire ? mains

Cela dit, dans ton cas, je ne crois pas que la technique t'empêche de le faire. Je crois que tu es concentré d'abord sur ton chant, en situation de concert, ce qui aboutit à ce texte un peu lisse, mais ta technique ne t'empêche absolument pas d'ajouter ça, au contraire, ta clarté de diction est excellente.

Citation :
Il est certain aussi que j'ai plus de mal à chanter en français (soit je perds de la rondeur, soit c'est rond mais ça fait un peu ventriloque, soit la diction surarticulée devient un "grimaçante")
C'est une question d'habitude aussi : l'italien ayant peu de voyelles, si tu es surtout formé à lui, il est sûr que le français peut avoir des difficultés. Mais travailler à partir de sa langue me paraît tellement plus facile pour éviter de trafiquer... Si bien que je chante exclusivement en français quand je veux régler une question technique.


Citation :
Pour moi, la technique "à la française" telle que tu la préconises montre ses limites et ses risques avec des gens comme Sébastien Guèze par exemple....
Sébastien Guèze est vraiment très très loin de mon idéal vocal. Je vois ce que tu veux dire sur la franchise de l'émission très en avant et les à-coups, mais il y a plusieurs différences fondamentales avec ce que je vise. D'abord sa diction est seconde par rapport à l'émission du son, ça s'entend très bien (souvent il est un peu fébrile pour placer ses mots), alors je considère qu'elle est ou première (l'impulsion), ou à poser sur un tapis de souffle (plus comme tu le préconises, ou comme on l'entend dans Wirtshaus que je trouve personnellement un peu mou verbalement). Lui émet le son un peu durement mais ne fait entrer qu'ensuite le mot (il combine les défauts, en quelque sorte).

Par ailleurs, le côté mixte est absent chez lui. C'est une question très intéressante que tu soulèves sur la "vraie" voix mixte. La voix mixte n'étant pas un mécanisme à proprement parler mais simplement un registre résonantiel, il en existe autant qu'il y a de chanteurs. Et ce n'est pas seulement une question de "pourcentage" par rapport à la voix de poitrine.
Par exemple, si on prend Bergonzi, Vanzo et (Howard) Crook, on a trois voix mixtes qui sont de nature extrêmement différentes.

Bergonzi utilise une forme d'adoucissement d'une voix qui reste pleine. Vanzo change réellement de posture, mais elle reste très tonique. Crook, lui, "suspend" quasiment les sons, quelque chose que tu jugerais peut-être peu soutenu, où les attaques sont douces et le son moyennement projeté.

Sinon, je n'ai pas vraiment d'idéal figé en termes de voix tant que la diction reste claire et expressive. J'aime beaucoup Jérôme Corréas, voix riche et technique vraiment italienne (pour avoir discuté avec un de ses professeurs, il a même volontairement amolli le soutien initial pour chanter Fauré...) ; mais Max van Egmond est aussi une forme d'idéal, avec sa rondeur très douce (sans doute très facilement couvert, d'ailleurs il a essentiellement chanté du baroque et de la mélodie).






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82691
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Mer 24 Nov 2010 - 15:03

J'avais pas vu l'ajout :

Cornélius a écrit:
Mais ça plait beaucoup dans le répertoire Baroque....
Voilà, exactement (pas pour Guèze, c'est plus de la mauvaise technique italienne), c'est tout à fait ça. C'est peu efficace sur le plan de la puissance, mais ça produit une clarté de timbre, une qualité de diction et une flexibilité idéales pour le lied ou le baroque, c'est pour ça que j'aime beaucoup ces types de voix qui sonnent un peu "invertébrées" si on les regarde avec des standards italiens, disons.


Merci en tout cas pour toute cette conversation, c'est sympathique et enrichissant. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cornélius
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Mer 24 Nov 2010 - 16:48

Cololi a écrit:
je n'aime pas l'enregistrement siffle

Espèce de Celibidache !...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82691
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Mer 24 Nov 2010 - 17:12

COLOLI ! COLOLI !

(TAMTAMTAM)

COLOLI ! COLOLI !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pan
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3439
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Jeu 25 Nov 2010 - 18:40

Ah ! Et bien voilà le sujet adéquat pour poster mon interprétation du troisième prélude en do # majeur du premier livre du Clavier bien tempéré de J.S. Bach, que certains d'entre-vous ont pu déjà écouter. N'hésitez pas à me donnez votre avis, bon ou mauvais (personnellement je trouve le début assez lourd, mais ça s'arrange vers la fin).
C'est donc ici : http://www.youtube.com/watch?v=XTUW_VnYSC4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29159
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Jeu 25 Nov 2010 - 18:47

J'ai écouté Poly !

Bon je crois pas qu'il soit ténor, car franchement les graves ... ils sont impossibles pour un vrai ténor. Baryton ou basse donc. C'est bien chanté pour un débutant je trouve. Dommage que tu ai arrêté donc !

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Jeu 25 Nov 2010 - 19:43

Pan a écrit:
Ah ! Et bien voilà le sujet adéquat pour poster mon interprétation du troisième prélude en do # majeur du premier livre du Clavier bien tempéré de J.S. Bach, que certains d'entre-vous ont pu déjà écouter. N'hésitez pas à me donnez votre avis, bon ou mauvais (personnellement je trouve le début assez lourd, mais ça s'arrange vers la fin).
C'est donc ici : http://www.youtube.com/watch?v=XTUW_VnYSC4

Impressionnant ! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
avatar

Nombre de messages : 6944
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Jeu 25 Nov 2010 - 20:20

c 'est vrai que c'est propre !!! Tu suis très bien le rythme que tu t'es imposé, il n'y a pas de défaillance, bravo !
Si j'avais juste une petite critique à formuler : tu piques les notes ou tu les lies de façon un peu aléatoire je trouve, sans choisir d'appuyer telle ou telle note.
Enfin, tu as vraiment un super piano ! tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/decapitum
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Jeu 25 Nov 2010 - 20:28

Pan a écrit:
Ah ! Et bien voilà le sujet adéquat pour poster mon interprétation du troisième prélude en do # majeur du premier livre du Clavier bien tempéré de J.S. Bach, que certains d'entre-vous ont pu déjà écouter. N'hésitez pas à me donnez votre avis, bon ou mauvais (personnellement je trouve le début assez lourd, mais ça s'arrange vers la fin).
C'est donc ici : http://www.youtube.com/watch?v=XTUW_VnYSC4

C'est pour quand le premier CD Wink ? I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Pan
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3439
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Jeu 25 Nov 2010 - 20:56

Merci, vos compliments me vont droit au cœur. sunny
OYO TOHO a écrit:
Si j'avais juste une petite critique à formuler : tu piques les notes ou tu les lies de façon un peu aléatoire je trouve, sans choisir d'appuyer telle ou telle note.
C'est vrai qu'au début je le jouait beaucoup plus piqué, par commodité sans doute. Et puis en revenant à la partition, je me suis rendu compte que rien n'indiquait qu'il fallait jouer piqué et j'ai essayé de gommer tout ça. Mais quand le pli est pris...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Jeu 25 Nov 2010 - 21:14

Pan a écrit:
Ah ! Et bien voilà le sujet adéquat pour poster mon interprétation du troisième prélude en do # majeur du premier livre du Clavier bien tempéré de J.S. Bach, que certains d'entre-vous ont pu déjà écouter. N'hésitez pas à me donnez votre avis, bon ou mauvais (personnellement je trouve le début assez lourd, mais ça s'arrange vers la fin).
C'est donc ici : http://www.youtube.com/watch?v=XTUW_VnYSC4

C'est très beau Pan, on retrouve bien Bach, tu joues sur un beau Pleyel en plus, ça permet de bien t'exprimer, bravo mains

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3439
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Ven 26 Nov 2010 - 12:10

Merci, Pelleas ! Qu'est-ce que tu entends par on retrouve bien Bach ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Ven 26 Nov 2010 - 12:27

Pan a écrit:
Merci, Pelleas ! Qu'est-ce que tu entends par on retrouve bien Bach ?

Je trouve que tu mets bien en valeur le rythme et la précision qui font reconnaître Bach en quelques secondes, c'est ce que ressens. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29159
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Ven 26 Nov 2010 - 17:31

C'est en s'enregistrant qu'on s'apperçoit qu'on a une voix extrêmement moche ... je le savais déjà ... mais ça fait toujours un choc Mr.Red
Chose promise ... chose due ... (malgré tout)

mediafire.com ?jf99hzqfrn37886

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Cornélius
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Ven 26 Nov 2010 - 20:00

Cololi a écrit:
C'est en s'enregistrant qu'on s'apperçoit qu'on a une voix extrêmement moche ... je le savais déjà ... mais ça fait toujours un choc Mr.Red
Chose promise ... chose due ... (malgré tout)

mediafire.com ?jf99hzqfrn37886

Eh bien, moi je trouve la voix pas moche du tout. Tu es un vrai ténor. Les aigus sont faciles et brillants. Il n'y a pas d'engorgement. Il y a un vrai potentiel.

Pour moi, le problème est ailleurs: manque de soutien du souffle (qui agit parfois sur la justesse), peut-être du à un manque de tonicité dans la fermeture des cordes vocales
Je serais tenté de te dire qu'il faut placer le médium de la voix encore plus haut dans les résonnances crâniennes. Tout doit résonner au dessus du palais (Tu dois avoir l'impression que le son sort par les pommettes et les yeux) . ce qui permet de détendre totalement machoire, joues et gorge, et de laisser l'appui du larynx descendre et se poser sur le souffle.

Ta voix s'éclaire et devient beaucoup plus belle quand tu montes dans l'aigu, parce que là, tu n'as pas le choix, tu es obligé de la placer "comme il faut" pour que l'aigu sorte de façon claire et vaillante.
A mon avis, il faudrait que tu arrives à chanter ton registre médium sur la même position vocale que l'aigu, même si au début cette façon de placer le son va te paraître artificielle et faire des vibrations ou des chatouillis désagréables dans les pommettes (la vibration favorise l'ouverture des résonnateurs, et le son deviendra au fil des mois de plus en plus naturel).
Mon second prof de chant m'a fait découvrir que même les notes graves caverneuses et spectaculaires des grandes voix de basses résonnent au niveau de l'articulation des machoires et dans les fosses nasales (on l'entend très bien avec des voix comme celle de Josef Greindl...) la gorge est détendue, le larynx descend naturellement, et la résonnance doit être toujours cranienne et haute, même dans l'extrème grave de la voix de basse


Travaille le "moïto".
Il ne faut pas que tu aies peur de laisser ta voix partir en arrière.
Si ta gorge et ta machoires sont détendues et si ton voile mobile du palais est habitué à prendre la position correcte grâce à l'exercie du moïto (ce qui à l'oreille semble être totalement le cas quand tu emets tes notes aigues), laisser la voix partir en arrière, ne va pas du tout l'engorger, mais au contraire lui permettre de monter très haut dans les résonnateurs crâniens et de prendre une sonorité claire et brillante. Il faut d'abord qu'elle parte en arrière pour pouvoir rebasculer et remplir "l'étage du haut"


...et je suis tenté de te conseiller aussi l'exercice dont je parle au bas de cette page:
http://classik.forumactif.com/general-f1/sur-la-voix-timbre-projection-vibrato-et-exemples-t1721-60.htm
en commençant par des notes assez aigues sur lesquelles ta voix et bien lumineuse et vaillante, et en descendant progressivement (attends quelques mois avant de faire les difficiles "a-a-a-a-a-a-a" staccatto)... si cela ne contredit pas le travail que tu fais avec ton prof bien sûr...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81009
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Sam 27 Nov 2010 - 0:33

C'est pas mal du tout Cololi!

Dommage tu as chopé les attaques d'un ton en-dessous à la Alagna... Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Sam 27 Nov 2010 - 0:35

Xavier a écrit:
C'est pas mal du tout Cololi!

Dommage tu as chopé les attaques d'un ton en-dessous à la Alagna... Mr.Red

J'ai pas osé Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19032
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Sam 27 Nov 2010 - 0:47

Vous êtes vaches quand même! Laughing

Non, c'est chouette... pas mal de stress j'imagine... mais la voix est belle!
Et puis un bon choix de répertoire! Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29159
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Sam 27 Nov 2010 - 0:51

Déjà merci du ce commentaire détaillé Smile

Effectivement il y a maintenant une zone, mi3 -> la3 oui je suis complètement à l'aise et détendu (en fait on est obligé, sinon les aigus sortent extremement poussifs). J'en ai chié pendant des années ... faut bien le dire, car c'est anti-naturel au possible pour moi.
Je reviens sur le medium : je suis d'accord c'est pas assez haut dans les résonnateurs ... Je me suis battu depuis qq jours pour placer les mediums de ce morceau plus haut dans les résonnateurs mais pour le moment sans succés.
J'ai la désagréable impression que l'italien m'empêche totalement celà. Les derniers cours, j'ai chanté en français, un air du Fortunio de Messager, les medium étaient meilleur il me semble. Alors pourquoi ? je sais pas. J'ai l'impression que l'italien me pousse à faire plus rond, et donc les résonnances plus basses. Du coup c'est moins beau c'est clair. C'est pour ça que je voulais toujours chanter en français (ce qui a été le cas jusqu'à présent). Là elle me donne cet air, on le voit au prochain cour. Et t'inquiète ... si c'est pas assez haut ... elle me le rapellera hehe (où si j'essaye d'imiter trop les grands ténors lyriques, en faisant trop large).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29159
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Sam 27 Nov 2010 - 0:55

Polyeucte a écrit:
Vous êtes vaches quand même! Laughing

Non, c'est chouette... pas mal de stress j'imagine... mais la voix est belle!
Et puis un bon choix de répertoire! Very Happy

Ouep un peu de stress Embarassed (mais pourquoi ça ptain ? Vu que sur scène j'arrive a en avoir moins que ça confused )

Bon Poly ... vu que t'as une belle voix ... si tu veux faire Belcore ou Dulcamara ... va falloir te bouger les fesses pour prendre des cours siffle

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Sam 27 Nov 2010 - 1:01

Polyeucte a écrit:
Vous êtes vaches quand même! Laughing


Mais non mais non, pour Cololi ça doit plutôt être un compliment !

Ca bouge pas mal mais la voix est belle Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19032
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Sam 27 Nov 2010 - 1:03

Cololi a écrit:
Ouep un peu de stress Embarassed (mais pourquoi ça ptain ? Vu que sur scène j'arrive a en avoir moins que ça confused )

La peur du méchant grand David Laughing

Citation :
Bon Poly ... vu que t'as une belle voix ... si tu veux faire Belcore ou Dulcamara ... va falloir te bouger les fesses pour prendre des cours siffle

Ah non... moi je sais choisir ce que je chante... pas de bel canto voyons! hehe hehe

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29159
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Vos interprétations   Sam 27 Nov 2010 - 1:35

Polyeucte a écrit:
Cololi a écrit:
Ouep un peu de stress Embarassed (mais pourquoi ça ptain ? Vu que sur scène j'arrive a en avoir moins que ça confused )

La peur du méchant grand David Laughing

Citation :
Bon Poly ... vu que t'as une belle voix ... si tu veux faire Belcore ou Dulcamara ... va falloir te bouger les fesses pour prendre des cours siffle

Ah non... moi je sais choisir ce que je chante... pas de bel canto voyons! hehe hehe

La peur du grand méchant David ... mais oui mais c'est bien sur c'est ça pale pale pale

Pour le 2° point : alors maintenant tu fais le snob Surprised ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vos interprétations   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vos interprétations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 19 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nouvelles interprétations quand on est satisfait par une.
» Mes interprétations.
» Vos interprétations
» Bleu noir : interprétations des titres !
» Vos interprétations d' "APPELLE MON NUMERO"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: