Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Elsa Dreisig

Aller en bas 
AuteurMessage
Adalbéron
Mélomaniaque
Adalbéron

Nombre de messages : 1063
Age : 1000
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMer 17 Oct 2018 - 12:57

Jeune soprano franco-danoise de 27 ans, Elsa Dreisig est en ce moment très présente dans les médias traitant de musique classique et d'opéra (elle fait notamment la une de l'Opéra Magazine de ces mois-ci), pour la sortie de son premier récital studio, intitulé « Miroirs » (cf. ci-dessous). Elle a notamment remportée le premier prix féminin et le prix du public du concours Neue Stimmen en 2015 et a été nommée « Révélation lyrique » aux Victoires de la musique 2016. Elle est membre de la troupe du Staatsoper de Berlin, ce qui la conduit à chanter des « petits rôles » dans des nouvelles productions très médiatisée (comme dans l'actuelle Médée avec Yoncheva) ou bien d'assurer des rôles importants dans des reprises de répertoire (comme Violetta au printemps dernier). Voilà pour le factuel.

Je l'ai pour ma part découverte en live en Pamina à l'Opéra Bastille, il y a un an et demi. Un peu inquiet de la verdeur du timbre et du manque d'assurance scénique, j'ai rendu les armes après un « Ach, ici fühl's » de toute beauté et finalement été enchanté par cette Pamina juvénile mais franche, tout en frémissements.
Au Gala Gounod de Radio France, en juin dernier, elle avait donné un « Air du poison » de Roméo et Juliette complet, éblouissant. Voix homogène sur toute la tessiture (graves consistants et absolument pas fabriqués, aigus pleins et puissants), diction extraordinaire, tempérament dramatique assuré et poésie du timbre (entre moelleux et fraîcheur juvénile) : merveilleux (ça peut se réécouter ici, d'ailleurs : /watch?v=dIpRLIHVax4).
Le lendemain, je la voyais en Lauretta à Bastille, où elle assurait un contrepoint bienvenu aux côtés de Grigolo (Laughing), poétique, sans être dénuée d'espièglerie.

Samedi dernier, elle donnait un récital au TCE, reprenant quelques morceaux présents dans son récital CD récemment paru, avec l'Orchestre de Montpellier et Michael Schønwandt à la direction. Soirée éblouissante, un des plus beaux récitals de ma jeune vie de lyricomane. Toujours cette diction française nette et franche, ce timbre soyeux, cette implication dramatique, cette perfection technique, ce bonheur du don, cette homogénéité sur toute la tessiture (avec des aigus qui, contrairement à ce qu'on entend sur le CD, enveloppe toute la salle comme si elle soufflait une gigantesque bulle de savon — et à la fin, le vertige de l'éclat), dans un programme ambitieux, certains diront périlleux, mais tellement maîtrisé et généreux. Et puis, pour ne rien gâcher, très bel accompagnement de Michael Schønwandt et l'Orchestre de Montpellier.
C'était la première fois que j'entendais la scène finale de Salomé en salle, quel bonheur ! — même si je ne suis pas très fan de la version française et que de là où j'étais, la voix était parfois un peu trop fondue dans l'orchestre.
Cette fois, sa Juliette a vraiment été anthologique.

Le CD, que j'avais écouté avant le concert, ne m'a pas autant transporté que ce dernier, la faute à une prise de son un peu opacifiante, qui ne rend pas compte de la voix de Dreisig, en écrasant ses aigus et en appauvrissant un peu les harmoniques de sa voix. Superbe orchestre, par contre.
En voici le programme (l'astérisque informe des pièces qu'elle a chantées au TCE) :
Charles Gounod, Air des bijoux (Faust) *
Jules Massenet « Dis-moi que je suis belle » (Thaïs)
Giacomo Puccini « In quelle trine morbide » (Manon Lescaut)
Jules Massenet « Adieu, notre petite table » (Manon)
Daniel Steibelt « Je vais donc usurper les droits de la nature » (Roméo et Juliette)
Charles Gounod « Dieu ! Quel frisson court dans mes veines » (Roméo et Juliette)*
Gioachino Rossini « Una voce poco fa » (Il barbiere di Siviglia)*
Wolfgang Amadeus Mozart « Porgi, amor » (Le nozze di Figaro)*
Jules Massenet « Il est doux, il est bon » (Hérodiade)*
Richard Strauss « Ah ! Tu n’as pas voulu » (Salomé)*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMer 17 Oct 2018 - 13:19

C'est une liedersängerin exceptionnelle. J'ai pu voir ses deux récitals pour la classe de Jeff Cohen (2013 et 2014 ?), c'était renversant. Sa carrière décolle très vite, mais elle semble assez bien gérer (faire une première Micaëla sous la pression d'Aix !), malgré la nature légère de la voix et les rôles plus amples qu'elle lui impose.

Dans son disque, je trouve la diction un peu lâche alors que ses talents sont grands en la matière ; mais la Juliette de Steibelt et le final de Salomé sont de très, très grands moments d'éloquence et de beauté vocale. En effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20109
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMer 17 Oct 2018 - 13:23

J'avais été séduit l'année dernière par une 4è de Mahler à Vincennes en 2016... et j'ai été vraiment impressionné par son implication en juin dans l'air intégrale du poison du Roméo et Juliette de Gounod qu'elle a donné dans le cadre de l'hommage qui lui avait été rendu à Radio-France.

J'ai écouté le disque et si je trouve des choses magnifiques, je n'ai pas retrouvé exactement ce timbre très rond qui me plaisait bien à Radio-France!
Mais dans tous les cas ça fait du bien des disques comme ça... Curieux et intelligent!
Après, Salomé de Strauss (et même de Massenet), c'est un peu tôt vocalement je pense, mais dans quelques années oui bien sûr!!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMer 17 Oct 2018 - 13:42

Oh, la Salomé de Massenet, ce n'est pas lourd, beaucoup de lyriques intermédiaires chantent ça en concert !

Salomé de Strauss, oui, déjà la scène finale, avec une voix de sa nature et à son âge, en concert, c'est beaucoup. Pas sûr qu'elle puisse chanter le rôle un jour sans risquer de forcer, mais si elle le faisait, j'accourrais, évidemment !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20109
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMer 17 Oct 2018 - 14:11

DavidLeMarrec a écrit:
Oh, la Salomé de Massenet, ce n'est pas lourd, beaucoup de lyriques intermédiaires chantent ça en concert !

Oui pour l'air bien sûr aucun souci. Après le rôle en entier j'ai des doutes.
Autant pour Juliette, Marguerite, Thaïs, Rosine... aucun souci je pense, autant là sur la durée le grave pourrait être un peu trop demandé!

Citation :
Salomé de Strauss, oui, déjà la scène finale, avec une voix de sa nature et à son âge, en concert, c'est beaucoup. Pas sûr qu'elle puisse chanter le rôle un jour sans risquer de forcer, mais si elle le faisait, j'accourrais, évidemment !

J'ai été très surpris en effet qu'elle le chante en concert! Shocked

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Adalbéron
Mélomaniaque
Adalbéron

Nombre de messages : 1063
Age : 1000
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMer 17 Oct 2018 - 14:31

Le propre du récital n’est-il pas de proposer ce qu’un.e artiste ne pourrait pas donner s’il/elle chantait l’entièreté du rôle au cours d’une série de représentations ?

Rien ne me choque fondamentalement dans ce programme, que ce soit celui du récital ou du CD. Elle peut chanter les notes, et merveilleusement, en y adjoignant sa singularité, voilà tout ce qu’on peut demander.
De plus, elle dit elle-même qu’elle ne chantera la Comtesse que dans 5/6 ans. Ses projets sont pour le moment Zerlina (qu’on me permette de penser qu’elle est pour le coup un peu sous-employée là-dedans), Manon à Zürich, Elvira dans I puritani, etc., bref des rôles qui devraient entrer dans ses cordes vocales comme une évidence. Je ne sais pas si Juliette est prévue, mais elle y serait idéale.

Salomé, elle y était très bien, aucun problème avec la tessiture et la longueur de la scène, c’est plus que Schønwandt y allait un peu fort. Au moins, j’aurais entendu dans ma vie une Salomé juvénile, toute de pureté fêlée : c’etait vraiment très convaincant et émouvant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMer 17 Oct 2018 - 14:34

Manon est quand même un rôle long, Elvira suppose un instrument plus large et souvent vaporeux (mais elle a l'intelligence pour bien le faire).

Effectivement, Juliette, ce serait parfait présentement.


Citation :
Au moins, j’aurais entendu dans ma vie une Salomé juvénile, toute de pureté fêlée : c’etait vraiment très convaincant et émouvant

Dans ce registre, Nylund (mais plus maintenant) était assez incroyable (2009 à Bastille je crois).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20109
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMer 17 Oct 2018 - 15:53

Adalbéron a écrit:
Le propre du récital n’est-il pas de proposer ce qu’un.e artiste ne pourrait pas donner s’il/elle chantait l’entièreté du rôle au cours d’une série de représentations ?

Ah mais oui bien sûr! Surtout dans le contexte d'un studio...
Après, voilà, sur scène je trouve ça plus osé! Very Happy

Citation :
Rien ne me choque fondamentalement dans ce programme, que ce soit celui du récital ou du CD. Elle peut chanter les notes, et merveilleusement, en y adjoignant sa singularité, voilà tout ce qu’on peut demander.

Totalement d'accord et le programme est très intéressant!

Citation :
Salomé, elle y était très bien, aucun problème avec la tessiture et la longueur de la scène, c’est plus que  Schønwandt y allait un peu fort. Au moins, j’aurais entendu dans ma vie une Salomé juvénile, toute de pureté fêlée : c’etait vraiment très convaincant et émouvant

C'est justement la confrontation avec l'orchestre qui me fait un peu peur pour elle. Qu'elle ne soit pas obligée de forcer un peu pour passer les notes face à l'orchestre! Mais si c'était bien... tant mieux! Very Happy

DavidLeMarrec a écrit:
Adalbéron a écrit:
Au moins, j’aurais entendu dans ma vie une Salomé juvénile, toute de pureté fêlée : c’etait vraiment très convaincant et émouvant

Dans ce registre, Nylund (mais plus maintenant) était assez incroyable (2009 à Bastille je crois).

J'avais trouvé cette reprise totalement lisse... pas du tout entré dedans.
Bon, faut dire que j'avais vu Catherine Naglestad sous la direction d'Haenchen et j'avais été tétanisé par la puissance de l'ouvrage... après avec Nylund et Altinoglu... j'avais trouvé ça très sage...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMer 17 Oct 2018 - 16:00

Lecture plus hédoniste, mais j'avais beaucoup, beaucoup aimé (et j'y découvrais Courjal, en second garde d'Hérode !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8546
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMar 19 Mar 2019 - 1:02

Elsa Dreisig  Miroir10
Miroir(s)
GOUNOD: Faust: «Les grands seigneurs... Ah! je ris de me voir si belle» / MASSENET: Thaïs: «Ah! je suis seule... Dis-moi que je suis belle» / STEIBELT: Roméo et Juliette: «Je vais donc usurper les droits de la nature» / GOUNOD: Roméo et Juliette (version originale): «Dieu! Quel frisson court dans mes veines?... Viens! Ô liqueur mystérieuse!... Amour, ranime mon courage» / MASSENET: Hérodiade: «Celui dont la parole efface toutes les peines... Il est doux, il est bon» / STRAUSS: Salomé (version française): «Ah! Tu n'as pas voulu ...»
Elsa Dreisig (soprano), Michael Schønwandt / Orchestre National de Montpellier Occitanie
Montpellier, IV.2018
Erato


Au total, un beau récital - ne serait-ce que pour les trois raretés, qui outre les leur intérêt documentaire intrinsèque, sont vraiment les points forts de ce disque.

L’extrait de Roméo et Juliette de Steibelt est une vraie tuerie, une espèce d’arioso d’un élan déclamatoire, d’une tension incroyable - l’intensité et la mobilité de Berlioz dans le langage de Gluck (ou en tout cas de Gossec): je serais vraiment curieux d’en entendre une intégrale, et même d’autres œuvres de ce compositeur. La scène finale de Salomé en français est formidable de bout en bout: orchestre incroyablement flamboyant, animé et coloré, et une interprétation très intense d’Elsa Dreisig - qui fait ressortir la juvénilité du rôle comme peu de chanteuses (au disque Hildegard Behrens, la jeune Gwyneth Jones, et encore), et surtout, même si ce n’est pas absolument parfait, articule ce texte français infiniment mieux que ne le faisait dans mon souvenir Karen Huffstodt (dans l’intégrale Nagano.) Enfin, la version originale de la Juliette de Gounod - où, tant du point de vue vocal que de la diction, Elsa Dreisig est vraiment à son meilleur (le rôle correspondrait le mieux à son profil vocal?)

Parce que, malheureusement, je n’ai par ailleurs pas été pleinement convaincu par les autres performances vocales. Il est vrai que, si j’en crois ce qu’écrit plus haut David, c’est surtout dans le lied qu’Elsa Dreisig donne le meilleur de son art - mais ce que j’ai entendu ici m’a quand même, je dois l’avouer plutôt déçu. Hormis, justement, dans la Juliette de Gounod (voir dans le Strauss), on a toujours l’impression d’une voix plutôt légère qui force et couvre pas mal pour gagner en ampleur et assurer ses aigus - mais hélas vraiment au détriment de la focalisation et de la diction: les lignes, les mots donnent souvent l’impression d’être flous. Dans les Massenet, où une approche essentiellement vocale et hédoniste peut fonctionner (la preuve: Thaïs et Salomé sont deux rôles où j’aime bien Renée Fleming, alors...), ça va, même si Elsa Dreisig semble aller ainsi à rebours de ses qualités; mais dans l’air des bijoux de Faust, c’est vraiment très peu probant.

Bon, je dois avouer que je n’ai pas écouté les extraits des deux Manon (les opéras de Puccini et de Massenet que j’aime le moins), ni le doublet «Una voce poco fa» / «Porgi, amor» (à quoi bon enregistrer ça, d’ailleurs?), mais je subodore que ce serait davantage de nature à confirmer mes réserves qu’autre chose.

Accompagnement excellent de Schønwandt (que je crois bien n’avoir jamais entendu aussi ferme, vif et intense) et de l’Orchestre National de Montpellier Occitanie, net et coloré.

Au total, donc, un peu le verre à moitié vide ou à moitié plein. (Mais peut-être attendais-je un peu trop de la chanteuse, manifestement pas ici dans son meilleur répertoire.)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1234
Date d'inscription : 30/08/2018

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMar 19 Mar 2019 - 9:31

J'avais écouté le disque à sa sortie, et j'avoue que je n'ai pas eu envie d'y revenir depuis ; ce qui me gêne, c'est le concept un peu fourre-tout des "miroirs" où l'on réunit des rôles qui vocalement ont peu de choses en commun : la Salomé de Massenet et celle de Strauss (en français, c'est le seul intérêt de cette reprise), la Manon de Massenet et celle beaucoup plus spinto de Puccini, la Rosine de Rossini devenue la Comtesse de Mozart... Les raretés sont intéressantes, comme le dit Benedictus, mais l'interprétation des grands classiques par Dreisig n'apporte pas grand chose : à quoi bon un Porgi amor très banal ou un In quelle trine morbide sous-dimensionné quand on a déjà tant d'interprétations grandioses de ces airs ?

On sait que Dreisig a une forte personnalité et qu'elle n'entend laisser à personne la charge de la direction de sa carrière, mais ce disque est un peu un concentré de ses qualités (elle n'a peur de rien et fait preuve de beaucoup d'audace) et de ses défauts (elle a du mal à connaître ses limites, et à choisir ce qui correspond vraiment à sa voix qu'elle a tendance à trop forcer pour la plier à ses aspirations éclectiques), et ça me laisse un peu dubitatif pour la suite (Manon ou Zerlina, ça devrait le faire, mais l'Elvira des Puritani à Bastille, c'est pas dans la poche, pour en rester à la litote)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMar 19 Mar 2019 - 10:16

Stefano P a écrit:
On sait que Dreisig a une forte personnalité et qu'elle n'entend laisser à personne la charge de la direction de sa carrière
"imbuvable" serait un adjectif plus pertinent! Prétentieuse et arrogante d'autant que la demoiselle n'est vocalement pas dotée à la hauteur de ce qu'elle prétend être et faire!
Un album pas indigne, parfois intéressant, souvent inégal, jamais excellent, encore moins exceptionnel!
Un zest d'humilité ne lui siérait pas mal ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMar 19 Mar 2019 - 11:31

Comme Benedictus, j'avais été à la fois globalement séduit (ça reste très beau tout ça, et pour une transition aussi rapide de lyrique-léger à vaste-lyrique, la voix réagit plutôt bien) et frustré pour les mêmes raisons – quand on a une telle diseuse, se satisfaire de choses joliment chantées et un peu floues verbalement, c'est difficile.

Mais ce qui me reste du disque, c'est essentiellement la découverte de Steibelt, qui écrit dans une veine déjà romantique une déclamation tout droit issue du grand classicisme post-gluckiste ; c'est saisissant ! Si le reste de l'opéra (et du catalogue) est de la même eau, je suis impatient de découvrir ça dans de bonnes conditions – je suppose que derrière ce type de découverte, il y a la main d'Alexandre Dratwicki de Bru Zane, et donc potentiellement des désirs de remonter ces choses.

Seconde chose très marquante, l'interprétation de cette scène finale de Salomé, d'un fruité incroyable (orchestralement aussi, Montpellier et Schønwandt sont au sommet de leur – très haut – potentiel).

C'est peu sur la durée d'un disque, mais c'est beaucoup à l'échelle d'un récital !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Adalbéron
Mélomaniaque
Adalbéron

Nombre de messages : 1063
Age : 1000
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMar 19 Mar 2019 - 23:40

Stefano P a écrit:
On sait que Dreisig a une forte personnalité et qu'elle n'entend laisser à personne la charge de la direction de sa carrière
Otello a écrit:
"imbuvable" serait un adjectif plus pertinent! Prétentieuse et arrogante

Vous connaissez bien Elsa ? albino
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8546
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMer 20 Mar 2019 - 0:18

Pour ma part, je ne sais rien de la personnalité d'Elsa Dreisig.

Je ne peux donc pas juger du bien-fondé de la phrase de Stefano P - mais enfin si on peut la lire comme une réserve très allusive, très voilée quant au caractère de la chanteuse, rien n'empêche non plus d'y lire un compliment. À ce titre, je trouve qu'elle s'inscrit très au large dans le cadre de ce que le savoir-vivre permet de dire d'une artiste vivante, jeune et francophone par surcroît et donc tout à fait susceptible de nous lire.

La citation d'Otello, en revanche Surprised  Shocked  affraid , en effet - j'allais même ajouter carton rouge mais c'est finalement inutile: après tout, ce genre de formulation juge bien davantage celui qui la profère que celle qu'elle vise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMer 20 Mar 2019 - 7:15

Je ne fais que m'appuyer factuellement sur les propos récurrents de la demoiselle elle-même depuis quelques années. Donc ton carton rouge ... Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20109
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMer 20 Mar 2019 - 9:39

On peut aussi essayer de juger de la chanteuse et non de la personne... Combien de chanteurs étaient ignobles dans la vie? Combien de compositeur? ça n'empêche pas de juger de leurs qualités artistiques.
Alors on peut essayer de faire de même pour Dreisig. Pour rappel, Sabine Devieilhe n'avait pas été beaucoup plus humble lors de sa première Victoire de la Musique!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1234
Date d'inscription : 30/08/2018

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMer 20 Mar 2019 - 10:17

Polyeucte a écrit:
On peut aussi essayer de juger de la chanteuse et non de la personne... Combien de chanteurs étaient ignobles dans la vie? Combien de compositeur? ça n'empêche pas de juger de leurs qualités artistiques.
Alors on peut essayer de faire de même pour Dreisig. Pour rappel, Sabine Devieilhe n'avait pas été beaucoup plus humble lors de sa première Victoire de la Musique!

C'est quand même compliqué de faire totalement abstraction de ce que tu appelles "la personne" lorsqu'il est question d'un(e) artiste. Je parle dans mon message de sa personnalité et de la façon dont elle conduit sa carrière telle qu'elle m’apparaît à travers ses interviews et ses déclarations publiques, et mon jugement ne va pas au-delà de ce domaine public ; il est bien entendu que je ne la connais pas personnellement (ceci pour répondre à la question d'Adalbéron : je l'ai vue deux fois sur scène, j'ai écouté son disque, j'ai vu et lu des interviews d'elle, rien de plus !).

Dans la mesure où toutes ces déclarations sont publiques, il me semble qu’elles peuvent faire partie de la discussion sur un forum à propos de cette chanteuse. Ensuite, il y a certainement une limite à avoir dans l'expression qui ne doit pas autoriser l'insulte ou la diffamation ; je pense qu'il n'y a rien de cet ordre-là dans mon message.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMer 20 Mar 2019 - 10:39

Polyeucte a écrit:
On peut aussi essayer de juger de la chanteuse et non de la personne... Combien de chanteurs étaient ignobles dans la vie? Combien de compositeur? ça n'empêche pas de juger de leurs qualités artistiques.
Alors on peut essayer de faire de même pour Dreisig. Pour rappel, Sabine Devieilhe n'avait pas été beaucoup plus humble lors de sa première Victoire de la Musique!
Mais ce n'est pas sur ce qu'est Dreisig dans sa vie privée que je porte cette appréciation! Je m'en contrefiche royalement!
C'est sur la communication qui est la sienne concernant la chanteuse qu'elle est et ça, c'est tout à fait différent!
Et non! Sabine Devieilhe n'est jamais allée aussi loin que Dreisig! Le jour et la nuit!


Dernière édition par Otello le Mer 20 Mar 2019 - 10:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMer 20 Mar 2019 - 10:44

Stefano P a écrit:
il y a certainement une limite à avoir dans l'expression qui ne doit pas autoriser l'insulte ou la diffamation
Les qualificatifs que j'ai utilisés sont sévères je l'admets volontiers mais leur emploi s'appuie sur un constat factuel. Ils ne sont donc en rien diffamatoires et ne sont pas davantage des insultes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20109
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMer 20 Mar 2019 - 10:58

Stefano P a écrit:
C'est quand même compliqué de faire totalement abstraction de ce que tu appelles "la personne" lorsqu'il est question d'un(e) artiste. Je parle dans mon message de sa personnalité et de la façon dont elle conduit sa carrière telle qu'elle m’apparaît à travers ses interviews et ses déclarations publiques, et mon jugement ne va pas au-delà de ce domaine public ; il est bien entendu que je ne la connais pas personnellement (ceci pour répondre à la question d'Adalbéron : je l'ai vue deux fois sur scène, j'ai écouté son disque, j'ai vu et lu des interviews d'elle, rien de plus !).

Dans la mesure où toutes ces déclarations sont publiques, il me semble qu’elles peuvent faire partie de la discussion sur un forum à propos de cette chanteuse. Ensuite, il y a certainement une limite à avoir dans l'expression qui ne doit pas autoriser l'insulte ou la diffamation ; je pense qu'il n'y a rien de cet ordre-là dans mon message.

Bien sûr que ce n'est pas la personne privée dont je parle, mais de la personne publique.
Sauf que là encore, pour moi il y a une grande différence entre la personne publique et la chanteuse.
La chanteuse m'intéresse dans ce qu'elle produit comme son et comme émotion. La personne publique, à moins qu'elle ne sorte des horreurs, je m'en fiche un peu. Et là, à part avoir montré un caractère peu aimable... il n'y a rien qui pour moi gâche son chant.

Otello a écrit:
Mais ce n'est pas sur ce qu'est Dreisig dans sa vie privée que je porte cette appréciation! Je m'en contrefiche royalement!
C'est sur la communication qui est la sienne concernant la chanteuse qu'elle est et ça, c'est tout à fait différent!
Et non! Sabine Devieilhe n'est jamais allée aussi loin que Dreisig! Le jour et la nuit!

Non, tu parles sur ce qu'elle est en public mais hors scène et ça semble pour toi ternir son chant.
Et pour Devieilhe, désolé, mais son discours était un peu du genre "à tous ces qui n'ont pas cru en moi, vous êtes des cons car j'ai réussi... na!". J'avais été aussi frappé que par le discours de Dreisig. Cela n'empêche pas que j'adore Devieilhe.

Otello a écrit:
Les qualificatifs que j'ai utilisés sont sévères je l'admets volontiers mais leur emploi s'appuie sur un constat factuel. Ils ne sont donc en rien diffamatoires et ne sont pas davantage des insultes

On dira très très sévère quand même...
Et si elle était aussi imbuvable que ça, elle n'aurait pas la carrière qui est la sienne aujourd'hui où on voit bien qu'elle décolle bien.
On a tous des exemples de chanteuses/chanteurs qui ont disparus justement à cause d'un caractère très mauvais.

Donc si on lui laissait le temps de s'installer, de polir non seulement le caractère mais aussi le chant avant de la cataloguer?
Elle a proposé un disque très intéressant, avec des joyaux dans ses deux Juliettes par exemple (l'air de Gounod est splendide!).
Et je pense que malgré des dehors un peu rudes, c'est une vrai pro. Au concert Gounod de l'année dernière, elle était la seule à chanter sans partition toutes ses interventions (contrairement à Aldrich, Devos, Kang ou Boleire...)


Polyeucte, défenseur de la veuve, l'orphelin... et les chanteuses à chevilles enflées Mr.Red

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Adalbéron
Mélomaniaque
Adalbéron

Nombre de messages : 1063
Age : 1000
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMer 20 Mar 2019 - 12:41

Polyeucte a écrit:
Bien sûr que ce n'est pas la personne privée dont je parle, mais de la personne publique.
Sauf que là encore, pour moi il y a une grande différence entre la personne publique et la chanteuse.
La chanteuse m'intéresse dans ce qu'elle produit comme son et comme émotion. La personne publique, à moins qu'elle ne sorte des horreurs, je m'en fiche un peu. Et là, à part avoir montré un caractère peu aimable... il n'y a rien qui pour moi gâche son chant.

mains

Mais c'est vrai qu'il n'y avait rien de fondamentalement maladroit dans le post de Stefano, c'est simplement que je ne vois pas trop l'intérêt de prendre en considération la personnalité des artistes quand on les écoute. Sinon on n'écouterait pas Cossoto ou Vickers (sans parler de Levine, Dutoit, etc.).

Et encore, s'il fallait répondre aux remarques qui sont faites, la seule chose que je note, c'est qu'elle a confiance en elle, ce qui n'est pas une mauvaise chose en soi, et encore moins dans le milieu de l'Opéra (où elle n'est pas la seule, de surcroît...).

Et je trouve tout le monde un peu chipoteur sur sa diction, car dans les emplois qui deviennent les siens, je vois peu de chanteuses aujourd'hui qui proposent ce qu'elle livre comme art du dire sur les scènes « importantes » (et ce n'est pas la peine de dire le contraire, David, je te vois venir fesse).

Sur le CD, pour répondre à Benedictus, mais j'en ai déjà parlé en début de fil, je trouve que le CD ne rend pas très bien compte des qualités de Dreisig : le timbre est blanchi, les aigus petits et noyés (alors que dans son récital au TCE ou à Radio France — Polyeucte pourra me contredire — ils sonnaient avec une plénitude impressionnante), on perd en frémissement, etc.

Elle s'apprête à chanter Manon à Zürich aux côtés de Piort Beczała (un petit aperçu ici : /watch?v=7AK0O0AfTJk).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20109
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMer 20 Mar 2019 - 12:50

Adalbéron a écrit:
Et je trouve tout le monde un peu chipoteur sur sa diction, car dans les emplois qui deviennent les siens, je vois peu de chanteuses aujourd'hui qui proposent ce qu'elle livre comme art du dire sur les scènes « importantes » (et ce n'est pas la peine de dire le contraire, David, je te vois venir fesse).

C'est moi qui vient!
On a quand même de plus belles dictions françaises. Elle est plutôt très bien, mais elle est ce qui devrait être la norme. Après, elle est tellement en dessous de Nathalie Manfrino par exemple! (sa Thaïs, je ne m'en suis toujours pas remis, pourtant ce n'étaient que des extraits!!). Et puis des chanteuses comme Petibon, Gillet, De Negri, D'Oustrac, Arquez, Fuchs... ont pour moi un texte plus net.

Sinon, totalement d'accord. En salle, le timbre rayonne beaucoup plus que dans ce disque qui est un peu "plat".

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Adalbéron
Mélomaniaque
Adalbéron

Nombre de messages : 1063
Age : 1000
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMer 20 Mar 2019 - 13:00

Polyeucte a écrit:
Adalbéron a écrit:
Et je trouve tout le monde un peu chipoteur sur sa diction, car dans les emplois qui deviennent les siens, je vois peu de chanteuses aujourd'hui qui proposent ce qu'elle livre comme art du dire sur les scènes « importantes » (et ce n'est pas la peine de dire le contraire, David, je te vois venir fesse).
C'est moi qui vient!

kiss

Polyeucte a écrit:
On a quand même de plus belles dictions françaises. Elle est plutôt très bien, mais elle est ce qui devrait être la norme. Après, elle est tellement en dessous de Nathalie Manfrino par exemple! (sa Thaïs, je ne m'en suis toujours pas remis, pourtant ce n'étaient que des extraits!!). Et puis des chanteuses comme Petibon, Gillet, De Negri, D'Oustrac, Arquez, Fuchs... ont pour moi  un texte plus net.

En fait, ce qui m'étonne toujours chez Dreisig, c'est que sa diction sonne très naturelle, là où j'entends Gillet par exemple faire des efforts d'articulations, en accentuant les r ou d'autres consonnes, en soulignant certaines nasales. J'ai l'impression que Dreisig chante comme elle parle.
Sinon, toutes celles que tu cites ont je trouve en effet une excellente diction — mais je mettrais volontiers Dreisig sur le même plan (sauf Fuchs qui a je trouve beaucoup perdu en netteté, pour le coup...).


Polyeucte a écrit:
Sinon, totalement d'accord. En salle, le timbre rayonne beaucoup plus que dans ce disque qui est un peu "plat".

Oui, exactement, et c'est vraiment dommage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMer 20 Mar 2019 - 13:21

Adalbéron a écrit:
J'ai l'impression que Dreisig chante comme elle parle.

Non, non, quand elle parle, on parvient à suivre ce qu'elle dit. hehe

Gillet, c'est artificieux si tu veux, mais on est à l'opéra, donc c'est un peu le job en fait. Et côté diction >>>>> toutes les autres. I love you

Fuchs s'est élargie, mais la diction reste plus nette que Dreisig dans les rôles lyriques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMer 20 Mar 2019 - 14:37

Polyeucte a écrit:
tu parles sur ce qu'elle est en public mais hors scène et ça semble pour toi ternir son chant.
Mais ça le ternit d'une certaine manière parce qu'il y a un décalage abyssal entre ce que, de manière très arrogante et prétentieuse, elle dit être et prétend vouloir être en tant que chanteuse et ce qu'elle donne à entendre factuellement! Car si c'est parfaitement exact qu'il y a dans son album des choses intéressantes, l'ensemble sans être indigne bien évidemment, n'en demeure pas moins assez souvent inégal, jamais excellent, pas du tout exceptionnel!
Il est là le problème! Quand on est chanteur, pour pouvoir se payer le luxe d'une telle arrogance, d'une telle prétention, d'une telle suffisance (parce que les :"je refuse de remercier qui que ce soit car ça signifierait obéir et je ne veux pas obéir!", "je n'ai de conseils à recevoir de personne!", "je sais ce que je veux et je veux faire comme Yoncheva avec un maximum de prises de rôle simultanées!!!" (sauf ma cocotte que tu n'as pas le quart de la moitié du tiers du dixième de la voix de Yoncheva!!!) et encore plein de perles de cette nature ... ça s'appelle de la suffisance!), il faut être juste exceptionnel vocalement parlant! Ce n'est pas le cas de Mlle Dreisig. Donc oui d'une certaine manière ça ternit un chant qui, pour si talentueux qu'il puisse paraître à certains, est très très loin de se hisser au sommet!

Julie Fuchs qui est autrement dotée, vocalement, techniquement et niveau diction (je rejoins David) est beaucoup plus humble! Tiens comme c'est bizarre!
Dreisig serait bien inspirée de prendre modèle sur la sagesse de carrière et la communication de Fuchs!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4286
Age : 919
Date d'inscription : 27/11/2008

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMer 20 Mar 2019 - 15:01

Otello a écrit:
Polyeucte a écrit:
tu parles sur ce qu'elle est en public mais hors scène et ça semble pour toi ternir son chant.
Mais ça le ternit d'une certaine manière parce qu'il y a un décalage abyssal entre ce que, de manière très arrogante et prétentieuse, elle dit être et prétend vouloir être en tant que chanteuse et ce qu'elle donne à entendre factuellement! Car si c'est parfaitement exact qu'il y a dans son album des choses intéressantes, l'ensemble sans être indigne bien évidemment, n'en demeure pas moins assez souvent inégal, jamais excellent, pas du tout exceptionnel!
Il est là le problème! Quand on est chanteur, pour pouvoir se payer le luxe d'une telle arrogance, d'une telle prétention, d'une telle suffisance (parce que les :"je refuse de remercier qui que ce soit car ça signifierait obéir et je ne veux pas obéir!", "je n'ai de conseils à recevoir de personne!", "je sais ce que je veux et je veux faire comme Yoncheva avec un maximum de prises de rôle simultanées!!!" (sauf ma cocotte que tu n'as pas le quart de la moitié du tiers du dixième de la voix de Yoncheva!!!) et encore plein de perles de cette nature ... ça s'appelle de la suffisance!), il faut être juste exceptionnel vocalement parlant! Ce n'est pas le cas de Mlle Dreisig. Donc oui d'une certaine manière ça ternit un chant qui, pour si talentueux qu'il puisse paraître à certains, est très très loin de se hisser au sommet!

Julie Fuchs qui est autrement dotée, vocalement, techniquement et niveau diction (je rejoins David) est beaucoup plus humble! Tiens comme c'est bizarre!
Dreisig serait bien inspirée de prendre modèle sur la sagesse de carrière et la communication de Fuchs!

Je m'en souviens très bien de ces propos et ça m'avait choquée de la part d'une "jeune" artiste tout juste "sacrée" révélation lyrique.

Poly tu évoques De Negri. Eh beh la dame est d'une simplicité dont la "diva" Dreisig ferait bien de s'inspirer et les exemples ne manquent pas. La comparaison est bien cruelle pour Dreisig en tout cas et pas dans le bon sens Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1234
Date d'inscription : 30/08/2018

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMer 20 Mar 2019 - 15:02

Otello a écrit:
Julie Fuchs qui est autrement dotée, vocalement, techniquement et niveau diction (je rejoins David) est beaucoup plus humble! Tiens comme c'est bizarre!
Dreisig serait bien inspirée de prendre modèle sur la sagesse de carrière et la communication de Fuchs!

Si tu as le temps, j'aimerais bien avoir ton avis sur l'interprétation de Qui la voce sua soave qu'on trouve sur YT (je ne sais pas si je peux donner le lien, mais il suffit de rechercher "elsa dreisig qui la voce" et on tombe dessus)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMer 20 Mar 2019 - 15:38

Stefano P a écrit:
Otello a écrit:
Julie Fuchs qui est autrement dotée, vocalement, techniquement et niveau diction (je rejoins David) est beaucoup plus humble! Tiens comme c'est bizarre!
Dreisig serait bien inspirée de prendre modèle sur la sagesse de carrière et la communication de Fuchs!
Si tu as le temps, j'aimerais bien avoir ton avis sur l'interprétation de Qui la voce sua soave qu'on trouve sur YT (je ne sais pas si je peux donner le lien, mais il suffit de rechercher "elsa dreisig qui la voce" et on tombe dessus)...
A son actif, un timbre plus corsé que tous les sopranos lyriques-légers qu'on distribue à tort dans ce rôle, un legato égal et fluide dans la partie lente et une certaine sensibilité interprétative, un sens de l'abattage dans la cabalette (les vannes sont ouvertes et elle y va!). La vocalisation me laisse beaucoup plus partagé: quand elle est déliée, assez lente, c'est plutôt réussi (pas transcendant mais ça passe!); en revanche, dès que le tempo s'accélère, elle savonne allègrement (la fin verse dans le grand n'importe quoi! Il manque 2 notes sur 3, elle fait tout en glissando vite fait mal fait!). A son passif, un suraigu, tendu, dur, laid (le cri n'est pas bien loin!)
Résultat des courses: pour une prestation de concours, c'est pas mal du tout!
La même chose sur scène ou au disque, ce serait insuffisant!

Et toi ? qu'en as tu pensé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20109
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMer 20 Mar 2019 - 16:00

Otello a écrit:
Mais ça le ternit d'une certaine manière parce qu'il y a un décalage abyssal entre ce que, de manière très arrogante et prétentieuse, elle dit être et prétend vouloir être en tant que chanteuse et ce qu'elle donne à entendre factuellement! Car si c'est parfaitement exact qu'il y a dans son album des choses intéressantes, l'ensemble sans être indigne bien évidemment, n'en demeure pas moins assez souvent inégal, jamais excellent, pas du tout exceptionnel!
Il est là le problème! Quand on est chanteur, pour pouvoir se payer le luxe d'une telle arrogance, d'une telle prétention, d'une telle suffisance (parce que les :"je refuse de remercier qui que ce soit car ça signifierait obéir et je ne veux pas obéir!", "je n'ai de conseils à recevoir de personne!", "je sais ce que je veux et je veux faire comme Yoncheva avec un maximum de prises de rôle simultanées!!!" (sauf ma cocotte que tu n'as pas le quart de la moitié du tiers du dixième de la voix de Yoncheva!!!) et encore plein de perles de cette nature ... ça s'appelle de la suffisance!), il faut être juste exceptionnel vocalement parlant! Ce n'est pas le cas de Mlle Dreisig. Donc oui d'une certaine manière ça ternit un chant qui, pour si talentueux qu'il puisse paraître à certains, est très très loin de se hisser au sommet!

Julie Fuchs qui est autrement dotée, vocalement, techniquement et niveau diction (je rejoins David) est beaucoup plus humble! Tiens comme c'est bizarre!
Dreisig serait bien inspirée de prendre modèle sur la sagesse de carrière et la communication de Fuchs!

Alors pour être totalement clair et arrêter de jouer au Don Quichotte, je suis d'accord avec toi sur le fond. Mais je trouve très dur de le dire de cette manière, de s'arrêter uniquement à cette image.
Bien sûr que je préfère la personnalité de Julie Fuchs, son image... Mais après l'image que donne Dreisig ne m'empêche pas d'apprécier certaines choses.
Et quand je lis les commentaires, j'ai l'impression que c'est la première à faire ce genre de choses... Gorchakova, Gheorghiu, Pollet,...

Bref, je trouve que c'est apporter beaucoup trop d'importance à ça. Voilà... je vais m'en tenir là je crois...

luisa miller a écrit:
Poly tu évoques De Negri. Eh beh la dame est d'une simplicité dont la "diva" Dreisig ferait bien de s'inspirer et les exemples ne manquent pas. La comparaison est bien cruelle pour Dreisig en tout cas et pas dans le bon sens Neutral

Oui, j'évoque De Negri pour la qualité de la diction... pas pour la personnalité!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMer 20 Mar 2019 - 16:03

Je suis un peu dubitatif de la quantité d'infos retirées d'un discours de remise de prix… Il était clairement raté – trop cryptique surtout : elle aurait pu dire « on m'a rabaissée, on ne m'a pas fait confiance, mais j'ai donné tout ce que je pouvais et maintenant je suis là, c'est un message d'espoir pour tous ceux qui cherchent à réussir en dépit des conseils de prudence erronés etc. », ou alors partir en anecdote pour expliquer son point de vue… là c'était simplement vindicatif, sans s'adresser à personne (même si c'est France 3, il y a des gens qui regardent, tout de même).

Mais ensuite, en déduire quelque chose sur sa prétention ou sa personnalité, ma foi… ce n'est pas parce qu'on fait un mauvais discours qu'on est prétentieux. Et le monde est plein de faux humbles.

--

Sur l'extrait de Dreisig dans les Puritains : le timbre est vraiment superbe, assez fruité pour une voix plutôt légère et ce répertoire. Moi c'est encore la diction qui me frustre, tout est envoyé au même endroit, on dirait qu'on n'a qu'une voyelle… L'agilité m'a paru très bien exécutée au début de la cabalette (à la fin c'est simplement glissé, mais j'ai l'impression que c'est un choix interprétatif), effectivement les aigus ne sont pas bien placés, mais c'est sans doute davantage la pression qu'une question d'impossible.

J'ai toujours peine à la détacher de ma découverte, dans du lied et de la mélodie, où l'expression était d'une franchise affolante. Aussi les sopranos extatiques auxquelles sa voix la mène logiquement me laissent toujours un goût de gâchis quand on voit ce qu'elle peut produire d'exceptionnel par ailleurs.


Dernière édition par DavidLeMarrec le Mer 20 Mar 2019 - 16:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4286
Age : 919
Date d'inscription : 27/11/2008

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMer 20 Mar 2019 - 16:07

Je suis d'accord avec toi pour la diction impeccable. Mais l'un n'empêche pas l'autre et "la" Dreisig serait bien avisée de prendre exemple sur la dame et sur d'autres comme Radva ou Koch ... Les exemples ne manquent pas siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1234
Date d'inscription : 30/08/2018

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMer 20 Mar 2019 - 16:12

Otello a écrit:
A son actif, un timbre plus corsé que tous les sopranos lyriques-légers qu'on distribue à tort dans ce rôle, un legato égal et fluide dans la partie lente et une certaine sensibilité interprétative, un sens de l'abattage dans la cabalette (les vannes sont ouvertes et elle y va!). La vocalisation me laisse beaucoup plus partagé: quand elle est déliée, assez lente, c'est plutôt réussi (pas transcendant mais ça passe!); en revanche, dès que le tempo s'accélère, elle savonne allègrement (la fin verse dans le grand n'importe quoi! Il manque 2 notes sur 3, elle fait tout en glissando vite fait mal fait!). A son passif, un suraigu, tendu, dur, laid (le cri n'est pas bien loin!)
Résultat des courses: pour une prestation de concours, c'est pas mal du tout!
La même chose sur scène ou au disque, ce serait insuffisant!

Et toi ? qu'en as tu pensé ?

Je te rejoins sur tes remarques, je trouve aussi qu'elle est bien dans la partie lente, le passage Rendetemi la speme ne me bouleverse pas, il faudrait que ce soit plus sur le souffle, il y a une certaine raideur que je n'aime pas trop. La cabalette est plus problématique, ça manque vraiment d'agilità et de naturalezza dans la vocalisation, très laborieuse, savonnée et escamotée sur la fin comme tu le dis (et si j'en juge par sa Dirce à Berlin, ça ne s'est pas vraiment arrangé de ce côté-là). Je te rejoins également sur la conclusion ; la voix est belle, mais y'a quand même pas mal de problèmes techniques. Dans les commentaires, quelqu'un pense lui faire un compliment en la présentant comme la nouvelle Alexia Cousin, j'espère que l'avenir ne lui donnera pas complètement raison...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83849
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMer 20 Mar 2019 - 16:53

Otello a écrit:
Polyeucte a écrit:
tu parles sur ce qu'elle est en public mais hors scène et ça semble pour toi ternir son chant.
Mais ça le ternit d'une certaine manière parce qu'il y a un décalage abyssal entre ce que, de manière très arrogante et prétentieuse, elle dit être et prétend vouloir être en tant que chanteuse et ce qu'elle donne à entendre factuellement! Car si c'est parfaitement exact qu'il y a dans son album des choses intéressantes, l'ensemble sans être indigne bien évidemment, n'en demeure pas moins assez souvent inégal, jamais excellent, pas du tout exceptionnel!
Il est là le problème! Quand on est chanteur, pour pouvoir se payer le luxe d'une telle arrogance, d'une telle prétention, d'une telle suffisance (parce que les :"je refuse de remercier qui que ce soit car ça signifierait obéir et je ne veux pas obéir!", "je n'ai de conseils à recevoir de personne!", "je sais ce que je veux et je veux faire comme Yoncheva avec un maximum de prises de rôle simultanées!!!" (sauf ma cocotte que tu n'as pas le quart de la moitié du tiers du dixième de la voix de Yoncheva!!!) et encore plein de perles de cette nature ... ça s'appelle de la suffisance!), il faut être juste exceptionnel vocalement parlant! Ce n'est pas le cas de Mlle Dreisig. Donc oui d'une certaine manière ça ternit un chant qui, pour si talentueux qu'il puisse paraître à certains, est très très loin de se hisser au sommet!

Tu te permets d'appeler "ma cocotte" et de porter des jugements sur la personnalité d'une artiste que tu ne connais pas personnellement mais qui peut nous lire.
Un peu de retenue ne serait pas de trop...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalbéron
Mélomaniaque
Adalbéron

Nombre de messages : 1063
Age : 1000
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMer 20 Mar 2019 - 18:35

DavidLeMarrec a écrit:
Je suis un peu dubitatif de la quantité d'infos retirées d'un discours de remise de prix… Il était clairement raté – trop cryptique surtout : elle aurait pu dire « on m'a rabaissée, on ne m'a pas fait confiance, mais j'ai donné tout ce que je pouvais et maintenant je suis là, c'est un message d'espoir pour tous ceux qui cherchent à réussir en dépit des conseils de prudence erronés etc. », ou alors partir en anecdote pour expliquer son point de vue… là c'était simplement vindicatif, sans s'adresser à personne (même si c'est France 3, il y a des gens qui regardent, tout de même).

Mais ensuite, en déduire quelque chose sur sa prétention ou sa personnalité, ma foi… ce n'est pas parce qu'on fait un mauvais discours qu'on est prétentieux. Et le monde est plein de faux humbles.

Tout à fait ! mains

Et une image, ça se fabrique (surtout avec les réseaux sociaux — cf. Fuchs, très présente).

Peut-être que Radva déchire toutes les photos qu'on lui donne et organise des messes à Sa gloire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4286
Age : 919
Date d'inscription : 27/11/2008

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyMer 20 Mar 2019 - 18:47

Adalbéron a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Je suis un peu dubitatif de la quantité d'infos retirées d'un discours de remise de prix… Il était clairement raté – trop cryptique surtout : elle aurait pu dire « on m'a rabaissée, on ne m'a pas fait confiance, mais j'ai donné tout ce que je pouvais et maintenant je suis là, c'est un message d'espoir pour tous ceux qui cherchent à réussir en dépit des conseils de prudence erronés etc. », ou alors partir en anecdote pour expliquer son point de vue… là c'était simplement vindicatif, sans s'adresser à personne (même si c'est France 3, il y a des gens qui regardent, tout de même).

Mais ensuite, en déduire quelque chose sur sa prétention ou sa personnalité, ma foi… ce n'est pas parce qu'on fait un mauvais discours qu'on est prétentieux. Et le monde est plein de faux humbles.

Tout à fait ! mains

Et une image, ça se fabrique (surtout avec les réseaux sociaux — cf. Fuchs, très présente).

Peut-être que Radva déchire toutes les photos qu'on lui donne et organise des messes à Sa gloire.

tutut Trop de moquette tue la moquette. En plus c'est très mauvais pour la santé spiderman . Cela dit, si tu n'es pas plus sage, ça sera fesse . Et si cela ne suffit pas, avec ma jumelle on va s'occuper de ton cas Elsa Dreisig  1601072316
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyJeu 21 Mar 2019 - 2:03

DavidLeMarrec a écrit:
Je suis un peu dubitatif de la quantité d'infos retirées d'un discours de remise de prix…
Sauf, cher ami, qu'il n'est pas question que de ce malheureux discours! Toute prise de parole, toute communication de sa part depuis ce jour là a été toujours dans ce même détestable sens!

Quant au fait de porter un jugement sur la personnalité de quelqu'un qu'on ne connaît pas personnellement, désolé de devoir préciser qu'il n'est absolument pas besoin de connaître personnellement une artiste pour avoir une opinion (et l'exprimer!!) sur sa façon d'être et de faire dès lors que cette façon d'être et de faire est l'objet d'une expression publique et officielle. Si Mlle Dreisig trouve ce type de jugement désagréable, qu'elle n'oublie pas alors que sa communication publique, particulièrement contestable et désagréable sur le fond, l'est tout autant sur la forme. Encore une fois, un zest d'humilité lui siérait parfaitement et, comme par magie, en face, sur ce sujet, la retenue sera au rendez-vous ...

Pour information, Mme Gheorghiu a eu il y a plusieurs années une attitude comparable dans des propos de presse où l'arrogance le disputait à la prétention (et pourtant Angela Gheorghiu était autrement célèbre et dotée vocalement) et c'est une volée de bois vert internationale qui accueillait cette communication à chaque fois, au point même que lestée d'une assez sale réputation, il lui a fallu rabattre de moitié et adoucir considérablement les contours de sa communication pour ne plus apparaître comme imbuvable! Et ça a pris quelques années! Et ce n'était pas gagné d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 999
Age : 75
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyJeu 21 Mar 2019 - 18:18

Otello a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Je suis un peu dubitatif de la quantité d'infos retirées d'un discours de remise de prix…
Sauf, cher ami, qu'il n'est pas question que de ce malheureux discours! Toute prise de parole, toute communication de sa part depuis ce jour là a été toujours dans ce même détestable sens!

Quant au fait de porter un jugement sur la personnalité de quelqu'un qu'on ne connaît pas personnellement, désolé de devoir préciser qu'il n'est absolument pas besoin de connaître personnellement une artiste pour avoir une opinion (et l'exprimer!!) sur sa façon d'être et de faire dès lors que cette façon d'être et de faire est l'objet d'une expression publique et officielle. Si Mlle Dreisig trouve ce type de jugement désagréable, qu'elle n'oublie pas alors que sa communication publique, particulièrement contestable et désagréable sur le fond, l'est tout autant sur la forme. Encore une fois, un zest d'humilité lui siérait parfaitement et, comme par magie, en face, sur ce sujet, la retenue sera au rendez-vous ...

Pour information, Mme Gheorghiu a eu il y a plusieurs années une attitude comparable dans des propos de presse où l'arrogance le disputait à la prétention (et pourtant Angela Gheorghiu était autrement célèbre et dotée vocalement) et c'est une volée de bois vert internationale qui accueillait cette communication à chaque fois, au point même que lestée d'une assez sale réputation, il lui a fallu rabattre de moitié et adoucir considérablement les contours de sa communication pour ne plus apparaître comme imbuvable! Et ça a pris quelques années! Et ce n'était pas gagné d'avance.

Otello résume très bien l'affaire, à mon sens.
Pour ma part et jusques alors, j'ai toujours été mal à l'aise devant l'assurance prétentieuse voire tapageuse de cette artiste et ce, quelles que soient ses qualités...que je trouve assez minces par ailleurs.

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  EmptyJeu 21 Mar 2019 - 22:41

Otello a écrit:
Sauf, cher ami, qu'il n'est pas question que de ce malheureux discours!

Ah, je n'ai pas lu ses entretiens depuis. (J'avoue que les opinions des chanteurs sur leur voix et sur le monde m'intéressent assez peu.)

À part :

Citation :
Pour information, Mme Gheorghiu a eu il y a plusieurs années une attitude comparable dans des propos de presse où l'arrogance le disputait à la prétention

Oh, elle n'a pas tout à fait cessé. Ses entretiens génèrent toujours des condensés d'émotions positives quand je les lis. C'est grand. C'est bien la seule chanteuse qui vaille la peine d'être lue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Elsa Dreisig  Empty
MessageSujet: Re: Elsa Dreisig    Elsa Dreisig  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Elsa Dreisig
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aragon et Elsa Triolet étaient fan de Johnny
» zaza94
» Autour du Djembé...
» Philippe Menard
» t'en vas pas (Elsa) version torito

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: