Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 623
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mar 23 Oct 2018 - 9:48

J'ai pris des places pour ce Nabucco en V C à cause de Nucci dans le rôle - titre ; des rumeurs laissent présager son remplacement, j'ignore par qui.

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mar 23 Oct 2018 - 12:43

Tu l'as dit, ce ne sont que des rumeurs. Et même s'il annule quelle importance; j'ai lu ailleurs le nom de Méoni. Encore faut il que cette annulation soit une certitude et j'ai la fâcheuse impression que certains prennent leurs désirs pour des réalités. Perso, j'y vais parce que cela me permettra de revoir deux excellents artistes que j'ai découverts lors de l'édition 2017 du festival Verdi de Parme : Riccardo Zanellato et Anna Pirozzi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 623
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mar 23 Oct 2018 - 16:37

luisa miller a écrit:
Tu l'as dit, ce ne sont que des rumeurs. Et même s'il annule quelle importance; j'ai lu ailleurs le nom de Méoni. Encore faut il que cette annulation soit une certitude et j'ai la fâcheuse impression que certains prennent leurs désirs pour des réalités. Perso, j'y vais parce que cela me permettra de revoir deux excellents artistes que j'ai découverts lors de l'édition 2017 du festival Verdi de Parme : Riccardo Zanellato et Anna Pirozzi

Oui, Pirozzi est une bonne raison d'y aller...

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mar 23 Oct 2018 - 21:07

Elle m'avait impressionnée dans le requiem (première interprétation de l'oeuvre remarquable) et dans l'interprétation de "Luce la langue" extrait de Macbeth. J'ai eu de rares échos du festival Verdi 2018, mais il me semble avoir compris qu'elle a eu un énorme succès en Lady Macbeth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 188
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mer 24 Oct 2018 - 11:51

luisa miller a écrit:
J'ai eu de rares échos du festival Verdi 2018, mais il me semble avoir compris qu'elle a eu un énorme succès en Lady Macbeth

La Lady est son cavallo di battaglia depuis déjà quelques années, avec justement Abigaille qu'elle chante depuis ses débuts ; c'est un rôle (Abigaille) dans lequel elle ne déçoit jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/ En ligne
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mer 24 Oct 2018 - 13:08

En tous cas, il me tarde de la revoir et de voir ce qu'elle fera d'Abigaille. Je ne doute pas que ça sera explosif Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85553
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mer 24 Oct 2018 - 14:37

Oui, déjà Pirozzi et Zanellato ! Et puis on joue très peu Nabucco en France, alors que, comme Oberto, c'est déjà un bijou complètement abouti (et une usine à tubes en plus), comme il n'en a pas tant commis avant Stiffelio (I Lombardi, Jérusalem, et puis ?).

Alors avec ou sans Nucci, on va bien s'amuser ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 188
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mer 24 Oct 2018 - 15:16

Tiens, à propos de Nabucco et de l'énergie verdienne, voir ici : https://drive.google.com/file/d/0B_WfN49tM7W2OWFseUdEbHZqM1k/view

Je ne m'en lasse pas ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/ En ligne
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85553
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mer 24 Oct 2018 - 15:43

Ah oui, s'il y a bien quelqu'un qui semblait toujours se regarder diriger, jusqu'à une date assez récente (ses Strauss des années 90, on aurait dit qu'il jouait des hymnes à sa gloire ! hehe ), c'est bien Muti, alors sa remarque sur les jeunes chefs qui font des moulinets est particulièrement savoureuse…

Frappant dans cet extrait comme les musiciens n'embrayent pas du tout, en revanche… ils restent calés au fond de leurs chaises, poussant gentiment leurs archets…

(D'ailleurs pourtant bat-il à la croche ? La musique ne va pas du tout au tempo de ses bras !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85553
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mer 24 Oct 2018 - 15:50

Mais il n'est pas anormal qu'il soit un peu jaloux des petits « nouveaux » Callegari, Mariotti, Zanetti, Montanaro, Battistoni, Fogliani, Croci, Renzetti… qui disposent d'orchestres plus réactifs, de meilleur niveau, et qui sont déjà de meilleurs chefs que lui à son âge, voire dans sa maturité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mer 24 Oct 2018 - 16:03

DavidLeMarrec a écrit:
Oui, déjà Pirozzi et Zanellato !  Et puis on joue très peu Nabucco en France, alors que, comme Oberto, c'est déjà un bijou complètement abouti (et une usine à tubes en plus), comme il n'en a pas tant commis avant Stiffelio (I Lombardi, Jérusalem, et puis ?).

Alors avec ou sans Nucci, on va bien s'amuser !  Very Happy

Nabucco a été donné à Sanxay aux tous débuts du festival et redonné en 2014 mais c'est vrai que depuis je n'ai pas souvenir de l'avoir vu programmé, même à Paris (mais je n'en suis pas si certaine que cela). C'est l'un des quatre opéras du festival Verdi 2019
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
HELENE ADAM
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/01/2015

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mer 24 Oct 2018 - 16:21

Stefano P a écrit:
luisa miller a écrit:
J'ai eu de rares échos du festival Verdi 2018, mais il me semble avoir compris qu'elle a eu un énorme succès en Lady Macbeth

La Lady est son cavallo di battaglia depuis déjà quelques années, avec justement Abigaille qu'elle chante depuis ses débuts ; c'est un rôle (Abigaille) dans lequel elle ne déçoit jamais !

J'ai pris ce Nabucco pour elle (et pour Rustioni...) Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passionoperaheleneadam.blogspot.fr/2018/05/parsifal-wagne
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 559
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mer 24 Oct 2018 - 16:43

DavidLeMarrec a écrit:
Ah oui, s'il y a bien quelqu'un qui semblait toujours se regarder diriger, jusqu'à une date assez récente (ses Strauss des années 90, on aurait dit qu'il jouait des hymnes à sa gloire ! hehe ), c'est bien Muti, alors sa remarque sur les jeunes chefs qui font des moulinets est particulièrement savoureuse…

Frappant dans cet extrait comme les musiciens n'embrayent pas du tout, en revanche… ils restent calés au fond de leurs chaises, poussant gentiment leurs archets…

(D'ailleurs pourtant bat-il à la croche ?  La musique ne va pas du tout au tempo de ses bras !)

Vil reptile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mer 24 Oct 2018 - 16:55

Le "vil reptil" sera toujours parmi nous en 2019 Mr.Red . En effet, tu dois savoir que forumactif n'accepte pas les personnes de plus de mille ans sur ses forums Cool .

Plus sérieusement, Muti a un ego de taille certes, mais ce n'est pas le seul me semble-t-il hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 188
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mer 24 Oct 2018 - 16:56

Adalbéron a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Ah oui, s'il y a bien quelqu'un qui semblait toujours se regarder diriger, jusqu'à une date assez récente (ses Strauss des années 90, on aurait dit qu'il jouait des hymnes à sa gloire ! hehe ), c'est bien Muti, alors sa remarque sur les jeunes chefs qui font des moulinets est particulièrement savoureuse…

Frappant dans cet extrait comme les musiciens n'embrayent pas du tout, en revanche… ils restent calés au fond de leurs chaises, poussant gentiment leurs archets…

(D'ailleurs pourtant bat-il à la croche ?  La musique ne va pas du tout au tempo de ses bras !)

Vil reptile.

Moi, j'ai préféré garder un silence consterné... siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/ En ligne
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 559
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mer 24 Oct 2018 - 17:35

Je réagissais avec un peu d'humour, mais c'est vrai que je te trouve un peu méchant, là, David, ou du moins injuste.
Muti a quand même fait un boulot formidable avec l'Orchestre de la Scala, jusqu'à obtenir d'eux des couleurs et des reliefs inouïs dans Verdi.
Et puis cette dépense d'énergie, si les musiciens ne savent pas la capter pour la transformer en musique...

Mais c'est vrai que la construction de la vidéo semble critiquer Muti dans le même sens que David : « les chefs aujourd'hui ne font plus que des moulinets » (c'est bien, il sera question ici de Rustioni, que j'adore, mais qui était très sage en fosse vendredi dernier à Lyon, alors qu'en version de concert l'an dernier, dans du Verdi de jeunesse certes, il était déchaîné et très « spectaculaire » — aucune différence audible à l'orchestre d'énergie ou d'élan) et ensuite on le voit mouliner l'air pour essayer de donner du tonus à l'introduction de cette cabalette (qui est jouée de manière délirante dans le DVD qui témoigne de cette série de représentations).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mer 24 Oct 2018 - 17:49

Adalbéron a écrit:
Je réagissais avec un peu d'humour, mais c'est vrai que je te trouve un peu méchant, là, David, ou du moins injuste.
Muti a quand même fait un boulot formidable avec l'Orchestre de la Scala, jusqu'à obtenir d'eux des couleurs et des reliefs inouïs dans Verdi.
Et puis cette dépense d'énergie, si les musiciens ne savent pas la capter pour la transformer en musique...

Mais c'est vrai que la construction de la vidéo semble critiquer Muti dans le même sens que David : « les chefs aujourd'hui ne font plus que des moulinets » (c'est bien, il sera question ici de Rustioni, que j'adore, mais qui était très sage en fosse vendredi dernier à Lyon, alors qu'en version de concert l'an dernier, dans du Verdi de jeunesse certes, il était déchaîné et très « spectaculaire » — aucune différence audible à l'orchestre d'énergie ou d'élan) et ensuite on le voit mouliner l'air pour essayer de donner du tonus à l'introduction de cette cabalette (qui est jouée de manière délirante dans le DVD qui témoigne de cette série de représentations).

Et j'ai mis des souriards hehe . Cela dit Personne je crois ne songe à nier l'apport important de Muti à la scala ce qui n'empêche pas qu'il a quand même un ego de bonne taille Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85553
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Jeu 25 Oct 2018 - 1:25

Adalbéron a écrit:
Muti a quand même fait un boulot formidable avec l'Orchestre de la Scala, jusqu'à obtenir d'eux des couleurs et des reliefs inouïs dans Verdi.

Je n'ai jamais dit le contraire, ça a même toujours été mon opinion. Smile


Citation :
Et puis cette dépense d'énergie, si les musiciens ne savent pas la capter pour la transformer en musique...

Là en revanche, ça dépend aussi du chef ! Certains se dépensent peu et font beaucoup, et inversement. En l'occurrence je ne sais pas qui est en cause, je remarquais juste que les musiciens restaient calés au fond de leurs sièges et que leurs coups d'archets restaient franchement mous, ou au moins distanciés… C'est peut-être plus lié à l'évolution des compétences et des profils (on voit aussi leur âge, orchestre assez chenu) qu'à la direction de Muti, mais le résultat est cruel entre l'énergie dépensée et l'indifférence manifeste des musiciens.


Citation :
Mais c'est vrai que la construction de la vidéo semble critiquer Muti dans le même sens que David

Ah, mais je le faisais juste remarquer parce que la vidéo le faisait remarquer. Moi je n'ai pas d'avis sur le gestique, je crois que c'est assez difficile d'en juger sans participer aux répétitions… Certains ont des gestes précis et ne tirent rien des musiciens, d'autres font des trucs sommaires ou incompréhensibles et obtiennent des détails merveilleux. Je ne faisais que paraphraser le propos, assez amusant, de la vidéo. Pas de charge particulière contre Muti : il ne m'intéresse que dans sa période scaligère (je ne vois quasiment aucun disque passionnant de lui autrement, hors son Sacre du Printemps), mais je sais qu'il est capable de merveille. (Et dans le cas contraire, il me suffit de l'éviter, ce n'est pas comme s'il s'était spécialisé dans le méconnu.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 188
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Jeu 25 Oct 2018 - 9:38

DavidLeMarrec a écrit:
Ah, mais je le faisais juste remarquer parce que la vidéo le faisait remarquer. Moi je n'ai pas d'avis sur le gestique, je crois que c'est assez difficile d'en juger sans participer aux répétitions… Certains ont des gestes précis et ne tirent rien des musiciens, d'autres font des trucs sommaires ou incompréhensibles et obtiennent des détails merveilleux. Je ne faisais que paraphraser le propos, assez amusant, de la vidéo. Pas de charge particulière contre Muti : il ne m'intéresse que dans sa période scaligère (je ne vois quasiment aucun disque passionnant de lui autrement, hors son Sacre du Printemps), mais je sais qu'il est capable de merveille.

Je comprends mieux ton point de vue, parce qu'il m'avait semblé que tu expédiais Muti bien rapidement en considérant qu'y compris à leur âge, il n'arrivait pas à la cheville de Mariotti, Callegari ou Zanetti, ces deux derniers étant d'ailleurs loin d'être des perdreaux de l'année (mais bon, je commence à m'habituer à ton approche qui marie toujours habilement une grande érudition et de solides connaissances techniques avec un grand sens du paradoxe...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/ En ligne
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85553
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Jeu 25 Oct 2018 - 16:06

Stefano P a écrit:
Je comprends mieux ton point de vue, parce qu'il m'avait semblé que tu expédiais Muti bien rapidement en considérant qu'y compris à leur âge,

Je laissais simplement traîner une petite pointe en soulignant que Muti se permettait de juger les jeunes chefs quand lui-même a donné sa mesure très tard…


Citation :
paradoxe...).

Je ne m'en défends pas. albino

Ce qui ne m'empêche pas d'être sincère au demeurant, mais à quoi bon essayer d'unifier tout dans une théorie bancale, n'est-ce pas ? Autant dire les choses comme je les ressens…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 623
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Sam 3 Nov 2018 - 8:46

La générale a eu lieu à Lyon, sans Nucci.

Mais le remplaçant semble de haut niveau : l'occasion de découvrir un nouveau talent ??

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HELENE ADAM
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/01/2015

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Sam 3 Nov 2018 - 11:25

Belcore a écrit:
La générale a eu lieu à Lyon, sans Nucci.

Mais le remplaçant semble de haut niveau : l'occasion de découvrir un nouveau talent ??

Belcore

Oui siffle ce serait Amartuvshin Enkhbat
ce qui est juste agaçant c'est que tout le monde en parle sur tous les forums mais les sites annoncent toujours Nucci en Une....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passionoperaheleneadam.blogspot.fr/2018/05/parsifal-wagne
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Sam 3 Nov 2018 - 11:29

Sur LES forums What the fuck ?!? ? Sur ODB, oui vous en parlez mais sur LES forums scratch ? Cela dit, ce qui est incompréhensible c'est que Nucci soit toujours annoncé à Lyon et à Paris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
HELENE ADAM
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/01/2015

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Sam 3 Nov 2018 - 11:33

luisa miller a écrit:
Sur LES forums  What the fuck ?!?  ? Sur ODB, oui vous en parlez mais sur LES forums  scratch ? Cela dit, ce qui est incompréhensible c'est que Nucci soit toujours annoncé à Lyon et à Paris

Ben ici aussi non ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passionoperaheleneadam.blogspot.fr/2018/05/parsifal-wagne
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Sam 3 Nov 2018 - 14:22

Et quand Belcore a ouvert le sujet, il a parlé de rumeurs. Ce à quoi j'ai répondu que tant qu'il s'agissait de rumeurs il n'y avait pas de quoi se poser de questions tant qu'il n'y avait pas de confirmation. Visiblement Nucci est remplacé sans que l'Opéra de Lyon et le TCE aient la courtoisie élémentaire de changer quoi que ce soit sur leurs sites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Lun 5 Nov 2018 - 10:46

Le remplacement de Nucci est confirmé seulement aujourd'hui via un mail du TCE. C'est la baryton Amartuvshin Enkhbat qui le remplace; inconnu au bataillon en ce qui me concerne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85553
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Lun 5 Nov 2018 - 15:35

Les remplacements sont souvent de bonnes nouvelles pour moi, les vedettes pas toujours adaptées ou parfois fatiguées sont souvent l'occasion de profiter de gens choisis pour leurs seuls talents vocaux (Stikhina remplaçant Netrebko, Kaune remplaçant Harteros, Oropesa remplaçant Damrau, etc.). En l'occurrence, vraiment pas.

Enkhbat incarne vraiment ce que je n'aime pas chez beaucoup de chanteurs chinois, coréens (ou en l'occurrence mongols), qui semblent ne pas bien comprendre le principe de l'émission lyrique : la voix est épaisse, mais reste en gorge, il n'y a pas de résonance frontale, de clarté, de franchise du son. Ça fait viril / pâteux, mais ça reste dans le corps (et pour ceux chez qui ça sort bien, c'est agressif).

C'est dommage, parce que la culture lyrique s'est répandue dans ces pays et on a désormais des titulaires qui maîtrisent très bien la langue, le style, et l'esprit de la voix. Mais il y a peu de bonnes clefs de fa émanant de ces régions, pour l'instant.

Ce que j'ai entendu de lui ne fait pas du tout envie… Confused (Mais il y a tout le reste, l'œuvre, Pirozzi, l'orchestre, Rustioni…)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 559
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Lun 5 Nov 2018 - 15:40

DavidLeMarrec a écrit:

Ce que j'ai entendu de lui ne fait pas du tout envie… Confused  (Mais il y a tout le reste, l'œuvre, Pirozzi, l'orchestre, Rustioni…)

pale

Heureusement, donc, il y aura Verdi et Rustioni Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Lun 5 Nov 2018 - 16:04

DavidLeMarrec a écrit:
Les remplacements sont souvent de bonnes nouvelles pour moi, les vedettes pas toujours adaptées ou parfois fatiguées sont souvent l'occasion de profiter de gens choisis pour leurs seuls talents vocaux (Stikhina remplaçant Netrebko, Kaune remplaçant Harteros, Oropesa remplaçant Damrau, etc.). En l'occurrence, vraiment pas.

Enkhbat incarne vraiment ce que je n'aime pas chez beaucoup de chanteurs chinois, coréens (ou en l'occurrence mongols), qui semblent ne pas bien comprendre le principe de l'émission lyrique : la voix est épaisse, mais reste en gorge, il n'y a pas de résonance frontale, de clarté, de franchise du son. Ça fait viril / pâteux, mais ça reste dans le corps (et pour ceux chez qui ça sort bien, c'est agressif).

C'est dommage, parce que la culture lyrique s'est répandue dans ces pays et on a désormais des titulaires qui maîtrisent très bien la langue, le style, et l'esprit de la voix. Mais il y a peu de bonnes clefs de fa émanant de ces régions, pour l'instant.

Ce que j'ai entendu de lui ne fait pas du tout envie… Confused  (Mais il y a tout le reste, l'œuvre, Pirozzi, l'orchestre, Rustioni…)

Mais tu n'es jamais content ma parole Shocked . Perso, je jugerai sur pièce vendredi soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 188
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Lun 5 Nov 2018 - 19:03

DavidLeMarrec a écrit:
Les remplacements sont souvent de bonnes nouvelles pour moi, les vedettes pas toujours adaptées ou parfois fatiguées sont souvent l'occasion de profiter de gens choisis pour leurs seuls talents vocaux (Stikhina remplaçant Netrebko, Kaune remplaçant Harteros, Oropesa remplaçant Damrau, etc.). En l'occurrence, vraiment pas.

Enkhbat incarne vraiment ce que je n'aime pas chez beaucoup de chanteurs chinois, coréens (ou en l'occurrence mongols), qui semblent ne pas bien comprendre le principe de l'émission lyrique : la voix est épaisse, mais reste en gorge, il n'y a pas de résonance frontale, de clarté, de franchise du son. Ça fait viril / pâteux, mais ça reste dans le corps (et pour ceux chez qui ça sort bien, c'est agressif).

Oui, j'ai aussi voulu écouter sur YT le remplaçant de Nucci qui m'était complètement inconnu et c'est exactement l'impression que j'ai eue : sonore mais épais et "ingolato", viril et pâteux, en effet. Et j'ajoute qu'on a l'impression qu'il fait du son, mais que l'expressivité (et souvent la justesse) est en rade ; Rigoletto, Nabucco, Gérard de "Chenier" ou Tonio de "Pagliacci", c'est du pareil au même, du chant au kilomètre, en quelque sorte... Avec Nucci, la voix bouge de plus en plus et ça déraille souvent, mais le personnage est là et il s'impose toujours (au moins les bons jours) avec style et impétuosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/ En ligne
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Lun 5 Nov 2018 - 20:00

Quand j'ai commencé à fréquenter les forums (et il y en a plus de deux hehe ) je lisais tous les CRs et, si possible, j'écoutais un ou des CDs de l'oeuvre concernée. En général ça me mettais dans des états pas possibles, j'ai donc laissé tomber cette pratique très mauvaise pour ma santé mentale et mes oreilles. Je serai sans doute la seule à ne pas connaitre le remplaçant de Nucci AVANT le concert de vendredi et si je dois lui taper dessus ça sera en connaissance de cause et pas sur du "il parait que" ou "il est "mauvais" parce que ..." parce que je n'oublie pas qu'une vidéo trouvée sur YT ou Dailymotion ne traduit pas la réalité du chant d'un artiste quel qu'il soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 188
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Lun 5 Nov 2018 - 20:31

luisa miller a écrit:
Quand j'ai commencé à fréquenter les forums (et il y en a plus de deux hehe ) je lisais tous les CRs et, si possible, j'écoutais un ou des CDs de l'oeuvre concernée. En général ça me mettais dans des états pas possibles, j'ai donc laissé tomber cette pratique très mauvaise pour ma santé mentale et mes oreilles. Je serai sans doute la seule à ne pas connaitre le remplaçant de Nucci AVANT le concert de vendredi et si je dois lui taper dessus ça sera en connaissance de cause et pas sur du "il parait que" ou "il est "mauvais" parce que ..." parce que je n'oublie pas qu'une vidéo trouvée sur YT ou Dailymotion ne traduit pas la réalité du chant d'un artiste quel qu'il soit.

Et le fameux "rien ne vaut le live et la présence réelle, la voix enregistrée n'a rien à voir avec la réalité du chant d'un artiste sur scène", c'est aussi un grand classique des forums ! siffle

Autant dire qu'on va désormais arrêter toutes les discussions sur Callas, Tebaldi, Corelli et tant d'autres chanteurs que la quasi totalité des forumeurs n'ont jamais entendu en live, ou pire encore sur des phénomènes comme Gencer qu'on ne connait que par des bandes pirates enregistrées avec les fort précaires moyens du bord (et donc sans aucune connaissance de cause)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/ En ligne
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Lun 5 Nov 2018 - 22:24

De l'art de me faire dire ce que je ne dis pas hehe . Ce n'est pas parce que je milite pour la mise en avant des artistes en activité qu'il faut systématiquement éjecter les anciens. Maintenant si tu tiens à entretenir la polémique, je t'invite à le faire par MP et pas sur ce fil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 188
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Lun 5 Nov 2018 - 22:54

luisa miller a écrit:
De l'art de me faire dire ce que je ne dis pas hehe . Ce n'est pas parce que je milite pour la mise en avant des artistes en activité qu'il faut systématiquement éjecter les anciens. Maintenant si tu tiens à entretenir la polémique, je t'invite à le faire par MP et pas sur ce fil

Aucune polémique de mon côté ; j'ai simplement répondu à cette phrase qui me semble claire et que je ne crois pas avoir mal interprété : "je n'oublie pas qu'une vidéo trouvée sur YT ou Dailymotion ne traduit pas la réalité du chant d'un artiste quel qu'il soit." Je pense le contraire, c'est tout ce que je voulais dire (et je n'ai pas écouté seulement une vidéo d'Enkhbat, mais une bonne dizaine ; j'estime que cela donne un aperçu valable de sa voix et de sa technique ; maintenant, si le live révèle une tout autre réalité, tant mieux, il n'en reste pas moins que je ne juge pas illégitime de faire part d'impressions sur la base de plusieurs enregistrements, et j'insiste sur les mots "aperçu" et "impression", ce n'est vraiment que cela).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/ En ligne
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6915
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Lun 5 Nov 2018 - 23:24

Stefano P a écrit:
Et le fameux "rien ne vaut le live et la présence réelle, la voix enregistrée n'a rien à voir avec la réalité du chant d'un artiste sur scène", c'est aussi un grand classique des forums ! siffle
Sauf que ce n'est pas vrai! Bien évidemment que si que ça a à voir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HELENE ADAM
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/01/2015

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mar 6 Nov 2018 - 11:13

Otello a écrit:
Stefano P a écrit:
Et le fameux "rien ne vaut le live et la présence réelle, la voix enregistrée n'a rien à voir avec la réalité du chant d'un artiste sur scène", c'est aussi un grand classique des forums ! siffle
Sauf que ce n'est pas vrai! Bien évidemment que si que ça a à voir!

Oui c'est rare que j'aie été emballée par un chanteur en salle, que je n'avais guère apprécié en enregistrement....(et inversement d'ailleurs mais ça marche plus souvent dans cet ordre là. Certaines voix sont moins belles en enregistrement qu'en "vrai" (je pense à Radvanovsky ou Harteros) mais cela tient sans doute aussi au charisme des artistes en question et au "contact" direct avec le public qu'ils-elles savent faire passer...
Concernant le remplaçant de Nucci, j'ai, pour le moment les mêmes réserves que David... et d'ailleurs, globalement le même problème avec tous les chanteurs des écoles asiatiques. J'attends celui qui saura faire passer l'émotion et "interpréter" réellement un personnage. Pour le moment c'est généralement "joli" (je pense à Yonghoon Lee en particulier) mais totalement froid et impersonnel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passionoperaheleneadam.blogspot.fr/2018/05/parsifal-wagne
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8374
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mar 6 Nov 2018 - 11:19

HELENE ADAM a écrit:
Otello a écrit:
Stefano P a écrit:
Et le fameux "rien ne vaut le live et la présence réelle, la voix enregistrée n'a rien à voir avec la réalité du chant d'un artiste sur scène", c'est aussi un grand classique des forums ! siffle
Sauf que ce n'est pas vrai! Bien évidemment que si que ça a à voir!

Oui c'est rare que j'aie été emballée par un chanteur en salle, que je n'avais guère apprécié en enregistrement....(et inversement d'ailleurs mais ça marche plus souvent dans cet ordre là. Certaines voix sont moins belles en enregistrement qu'en "vrai" (je pense à Radvanovsky ou Harteros) mais cela tient sans doute aussi au charisme des artistes en question et au "contact" direct avec le public qu'ils-elles savent faire passer...
Concernant le remplaçant de Nucci, j'ai, pour le moment les mêmes réserves que David... et d'ailleurs, globalement le même problème avec tous les chanteurs des écoles asiatiques. J'attends celui qui saura faire passer l'émotion et "interpréter" réellement un personnage. Pour le moment c'est généralement "joli" (je pense à Yonghoon Lee en particulier) mais totalement froid et impersonnel...

Dans le genre, on a plutôt perdu de vue Seng-Hyoun Ko : belle voix, chanteur assez charismatique qui évoquait, parmi les grands anciens Warren et Milnes (mais oui ! allez, j'ose). Il faisait partie de "l'écurie" Duffaut ; j'espère qu'il n'aura pas disparu avec la retraite de ce dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19599
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mar 6 Nov 2018 - 11:30

bAlexb a écrit:
HELENE ADAM a écrit:
Concernant le remplaçant de Nucci, j'ai, pour le moment les mêmes réserves que David... et d'ailleurs, globalement le même problème avec tous les chanteurs des écoles asiatiques. J'attends celui qui saura faire passer l'émotion et "interpréter" réellement un personnage. Pour le moment c'est généralement "joli" (je pense à Yonghoon Lee en particulier) mais totalement froid et impersonnel...

Dans le genre, on a plutôt perdu de vue Seng-Hyoun Ko : belle voix, chanteur assez charismatique qui évoquait, parmi les grands anciens Warren et Milnes (mais oui ! allez, j'ose). Il faisait partie de "l'écurie" Duffaut ; j'espère qu'il n'aura pas disparu avec la retraite de ce dernier.

C'était assez impressionnant de violence en salle. Vu en Iago à Marseille (face à Galouzine! Mr.Red) et ça claquait. Après, l'expression était un peu outrée quand même.

Sinon, pour les chanteurs touchants, je parlerai bien de Hui He... mais depuis ses Trovatore très difficiles à Bastille, elle est entourée d'une espèce d'aura de la pire chanteuse du monde Rolling Eyes
Alors que je garde précieusement des magnifiques souvenirs avec elle (Butterfly à Bastille, Liu à Vérone...) et des enregistrements magiques (Aida au MET et Butterfly à Toulouse!).
Et puis il y a aussi des Kwangchul Youn par exemple... passionnant d'un bout à l'autre en Gurnemanz...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
HELENE ADAM
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/01/2015

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mar 6 Nov 2018 - 11:47

Polyeucte a écrit:

Sinon, pour les chanteurs touchants, je parlerai bien de Hui He... mais depuis ses Trovatore très difficiles à Bastille, elle est entourée d'une espèce d'aura de la pire chanteuse du monde Rolling Eyes
Alors que je garde précieusement des magnifiques souvenirs avec elle (Butterfly à Bastille, Liu à Vérone...) et des enregistrements magiques (Aida au MET et Butterfly à Toulouse!).

La pauvre Hui He est le contre-exemple parfait du "remplacement" complètement raté. Nous avons été prévenus directement dans la salle de la défection de... Anna Netrebko dans le Trovatore, la déception était si grande que tout le monde s'est mis à hurler, ce qui a certainement déstabilisé Hui He. Ce n'est pas son meilleur rôle par ailleurs, elle a du mal avec les aigus, a foiré le premier, s'est fait huer, j'en passe... cette soirée était un cauchemar ! Mais moi aussi je garde d'émouvants souvenirs de cette soprano... Munich dans Madame Butterfly par exemple... effectivement elle n'entre pas du tout dans les catégories "école asiatique" que je décrivais je pense///
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passionoperaheleneadam.blogspot.fr/2018/05/parsifal-wagne
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19599
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mar 6 Nov 2018 - 11:54

HELENE ADAM a écrit:
La pauvre Hui He est le contre-exemple parfait du "remplacement" complètement raté. Nous avons été prévenus directement dans la salle de la défection de... Anna Netrebko dans le Trovatore, la déception était si grande que tout le monde s'est mis à hurler, ce qui a certainement déstabilisé Hui He. Ce n'est pas son meilleur rôle par ailleurs, elle a du mal avec les aigus, a foiré le premier, s'est fait huer, j'en passe... cette soirée était un cauchemar ! Mais moi aussi je garde d'émouvants souvenirs de cette soprano... Munich dans Madame Butterfly par exemple... effectivement elle n'entre pas du tout dans les catégories "école asiatique" que je décrivais je pense///

Je suis tout à fait d'accord... mais au final, pour avoir vu les deux sopranos... je n'avais pas forcément gardé un plus grand souvenir de Netrebko qui était vraiment en service minimum tout au long de la soirée (c'est hyper frustrant! Au final, j'avais presque passé une meilleure soirée avec Hui He qui se battait un peu avec son rôle mais qui se donnait... que par Netrebko qui chantait mollement sans prendre aucun risque!).
Mais disons que Hui He a quand même fait ses études au conservatoire de Xi'an avec comme prof Rao Yujian... donc pour moi, elle est le fruit de l'école de chant asiatique. Mais justement, c'est à mes yeux un de contre-exemples du fait qu'une chanteuse de cette école peut être particulièrement émouvante! Very Happy Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8374
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mar 6 Nov 2018 - 11:58

Polyeucte a écrit:
C'était assez impressionnant de violence en salle. Vu en Iago à Marseille (face à Galouzine! Mr.Red) et ça claquait.

(On dévie, on dévie ! Vu dans le Trovatore à Orange, entre autres et dans cette production, en binôme avec le récital de Florez/Scalera au même endroit le lendemain affraid !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mar 6 Nov 2018 - 12:10

HELENE ADAM a écrit:
Polyeucte a écrit:

Sinon, pour les chanteurs touchants, je parlerai bien de Hui He... mais depuis ses Trovatore très difficiles à Bastille, elle est entourée d'une espèce d'aura de la pire chanteuse du monde Rolling Eyes
Alors que je garde précieusement des magnifiques souvenirs avec elle (Butterfly à Bastille, Liu à Vérone...) et des enregistrements magiques (Aida au MET et Butterfly à Toulouse!).

La pauvre Hui He est le contre-exemple parfait du "remplacement" complètement raté. Nous avons été prévenus directement dans la salle de la défection de... Anna Netrebko dans le Trovatore, la déception était si grande que tout le monde s'est mis à hurler, ce qui a certainement déstabilisé Hui He. Ce n'est pas son meilleur rôle par ailleurs, elle a du mal avec les aigus, a foiré le premier, s'est fait huer, j'en passe... cette soirée était un cauchemar ! Mais moi aussi je garde d'émouvants souvenirs de cette soprano... Munich dans Madame Butterfly par exemple... effectivement elle n'entre pas du tout dans les catégories "école asiatique" que je décrivais je pense///

C'est un exemple extrême, m semble-t-il. Rares sont les artistes qui abandonnent une production quasiment le jour même de la représentation. Ce manque de courtoisie a généralement le don de me mettre en rogne. Cela étant dit, et pour ce que j'en ai compris,Nucci a prévenu Lyon plusieurs jours AVANT le début des répétitions. C'est l'Opéra de Lyon qui a fait preuve d'une certaine discourtoisie en annonçant officiellement le remplacement du baryton seulement la veille pour le lendemain. J'en viens à me demander si de concert, l'Opéra de Lyon et le TCE ont sciement laissé le nom de Nucci pour vendre un maximum de places avant d'annoncer son remplacement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85553
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mar 6 Nov 2018 - 14:08

luisa miller a écrit:
DLM a écrit:
Les remplacements sont souvent de bonnes nouvelles pour moi, les vedettes pas toujours adaptées ou parfois fatiguées sont souvent l'occasion de profiter de gens choisis pour leurs seuls talents vocaux

Mais tu n'es jamais content ma parole Shocked .

Il me semblait avoir suggéré exactement l'inverse. bounce


HELENE ADAM a écrit:
Oui c'est rare que j'aie été emballée par un chanteur en salle, que je n'avais guère apprécié en enregistrement....(et inversement d'ailleurs mais ça marche plus souvent dans cet ordre là.

Ah si, moi je trouve qu'il y a quand même une véritable différence… des voix dont on ne comprend pas le succès et qui, lorsqu'on les entend en salle, expliquent l'hystérie. En particulier les voix nasales (Martin Gantner, c'est peut-être pas vendeur sur un disque, mais en salle, incroyable, et ça ne sonne pas déséquilibré). Ou des cas de présence sonore particulière : Domingo, au disque, il y a l'engagement, la tension, certes, mais c'est une affaire de goût alors qu'en salle il y a un volume sonore incroyable (et sans agressivité) qui rend assez difficile la résistance à l'artiste…

Citation :
avec tous les chanteurs des écoles asiatiques.

Ah non, quand même pas, de moins en moins vrai. Le Japon a une longue tradition lyrique et les excellents chanteurs y sont légion, dans une bonne qualité linguistique (Mitsuka Shirai ou Mihoko Fujimura, par exemple). Pour la Corée et la Chine, oui, c'est plus récent, mais des gens comme Yu Shao ou Kwangchoul Youn ont vraiment prouvé la possibilité de maîtriser l'esthétique et la langue ; il y a d'ailleurs énormément de grands chanteurs et professeurs de lyrique qui sont invités dans cette région, la tradition s'y boit à la source européenne assez directement, désormais.

Mais on voit encore beaucoup de voix sonores pas très bien faites dans les concours, c'est vrai aussi.


bAlexb a écrit:
Dans le genre, on a plutôt perdu de vue Seng-Hyoun Ko : belle voix, chanteur assez charismatique qui évoquait, parmi les grands anciens Warren et Milnes (mais oui ! allez, j'ose). Il faisait partie de "l'écurie" Duffaut ; j'espère qu'il n'aura pas disparu avec la retraite de ce dernier.

Ah, lui justement je n'aime pas du tout, j'y trouve vraiment les défauts de ces écoles, comme s'ils reproduisaient la lettre de la technique (son non amplifié) sans en comprendre l'esprit (mordibezza, squillo, chiaroscuro, aperto-coperto, toutes ces délicatesses de la théorie italienne). Le chanteur de vendredi a un peu le même type de couleur, mais semble aussi plus tassé (ce doit faire moins de bruit).

Après, comme ça a été dit par Luisa, comme je n'ai entendu ni l'un ni l'autre en salle, il peut y avoir de réelles surprises, et des bonnes ! Disons que pour l'instant, je ne suis pas hystérique comme lorsque Ignjatović-Aksenova avait remplacé Guryakova en Rusalka. I love you


luisa miller a écrit:
J'en viens à me demander si de concert, l'Opéra de Lyon et le TCE ont sciement laissé le nom de Nucci pour vendre un maximum de places avant d'annoncer son remplacement

Les places sont déjà largement vendues à mon avis ; mais oui, plus tôt on l'annonce, plus on est susceptible de recevoir des demandes de remboursement, des protestations, etc. Il faut donc cibler le moment opportun où le public a le temps d'être informé pour ne pas révolter dans le théâtre, mais assez court pour qu'il n'ait pas trop le temps de réagir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mar 6 Nov 2018 - 14:46

Quand j'ai acheté ma place, toutes les places à 110€ étaient déjà vendues (je m'attendais même à ce qu'elles soient à au moins 150€) et il restait des places dans toutes les autres catégories. Cela étant dit, je pense que depuis dix quinze jours ça a du continuer à partir. Et avec une Abigaille comme Pirozzi j'espère bien que le TCE est plein
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8374
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mar 6 Nov 2018 - 14:52

luisa miller a écrit:
Quand j'ai acheté ma place, toutes les places à 110€ étaient déjà vendues (je m'attendais même à ce qu'elles soient à au moins 150€) et il restait des places dans toutes les autres catégories. Cela étant dit, je pense que depuis dix quinze jours ça a du continuer à partir. Et avec une Abigaille comme Pirozzi j'espère bien que le TCE est plein

À Lyon c'était booké dès l'ouverture de la billetterie ; je m'étais inscrit sur la liste d'attente (allons donc ! retrouver Nucci ET Pirozzi) mais j'ai, du coup, beaucoup beaucoup moins de regret hehe . La retransmission radio de la captation du TCE me suffira, une fois n'est pas coutume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 623
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mer 7 Nov 2018 - 7:38

Triomphe à Lyon !
Les commentaires laissent penser que les à priori "davidiens" sur le remplaçant de Nucci sont injustifiés…

Attendons la représentation de vendredi.

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 559
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Ven 9 Nov 2018 - 0:31

On sait si un des concerts sera officiellement enregistré ? (Je crois qu'Attila ne l'avait pas été...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 188
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Ven 9 Nov 2018 - 7:18

Adalbéron a écrit:
On sait si un des concerts sera officiellement enregistré ? (Je crois qu'Attila ne l'avait pas été...)

Officiellement, je ne sais pas, mais les enregistrements "officieux" fleurissent un peu partout sur le Net, y compris sur les sites Facebook des artistes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/ En ligne
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 623
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Ven 9 Nov 2018 - 10:16

Le TCE se réveille : je viens de recevoir un message annonçant le retrait de Nucci, et aussi le minutage du spectacle : 2h25 dont un entracte de 20 minutes.

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Ven 9 Nov 2018 - 16:00

C'est bizarre ce que tu dis. J'ai reçu un mail sur le retrait de Nucci il y a plusieurs jours. Par contre j'ai effectivement reçu un mail sur le minutage ce matin. Cela étant dit, il était facile de le trouver ce minutage en allant sur le site du TCE ou le remplacement de Nucci était aussi annoncé en début de semaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Giuseppe VERDI-Nabucco-
» Nabucco
» VERDI : Nabucco
» Julia Varady
» Julia Varady

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: