Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 704
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Ven 9 Nov 2018 - 17:38

Le concert sera diffusé sur France musique le 18 novembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19682
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Ven 9 Nov 2018 - 18:58

Adalbéron a écrit:
On sait si un des concerts sera officiellement enregistré ? (Je crois qu'Attila ne l'avait pas été...)

Si... Attila avait bien été capté par France-Musique! Very Happy
(et tu as vu que pour Nabucco ce sera fait aussi...)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Sam 10 Nov 2018 - 1:24

Une soirée fabuleuse. J'y reviendrai plus en détail dimanche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 704
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Sam 10 Nov 2018 - 10:00

luisa miller a écrit:
Une soirée fabuleuse. J'y reviendrai plus en détail dimanche

Oui, pour moi aussi.
Je laisse décanter avant d'en reparler..

En tout cas, Pirozzi !!!!

https://www.forumopera.com/actu/anna-pirozzi-jattendais

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Sam 10 Nov 2018 - 11:03

Oui, pas assez de qualificatifs pour parler de Pirozzi tant son Abigaille était ahurissante de beauté, de précision et de méchanceté. Excellente surprise aussi que ce jeune baryton mongol. Sa prière du dernier acte était superbe. L'ovation qu'ils ont reçu l'un et l'autre était très largement méritée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
HELENE ADAM
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 81
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/01/2015

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Sam 10 Nov 2018 - 16:06

luisa miller a écrit:
Oui, pas assez de qualificatifs pour parler de Pirozzi tant son Abigaille était ahurissante de beauté, de précision et de méchanceté. Excellente surprise aussi que ce jeune baryton mongol. Sa prière du dernier acte était superbe. L'ovation qu'ils ont reçu l'un et l'autre était très largement méritée.

Oui tout à fait
Et Rustioni et l'orchestre et les choeurs Very Happy Very Happy Very Happy
Super Nabucco.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passionoperaheleneadam.blogspot.fr/2018/05/parsifal-wagne
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 704
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Sam 10 Nov 2018 - 16:33

Abigaille : Anna Pirozzi
Fenena : Enkelejda Shkoza
Anna : Erika Baikoff
Nabucco : Amartuvshin Enkhbat
Ismaël : Massimo Giordano

Zaccaria : Riccardo Zanellato
Abdallo : Grégoire Mour

Chœurs de l'Opéra de Lyon - Christoph Heil
Orchestre de l'Opéra de Lyon
Daniele Rustioni

J'avais découvert cet opéra à l'automne 95 à Bastille : c'était le premier spectacle du mandat d'Hugues Gall : mis en scène par Carsen, j'en garde un fort souvenir, et je suis un peu surpris qu'une telle œuvre ne soit pas régulièrement  au répertoire… La difficulté de trouver un plateau vocal adéquat ?
Créé à la Scala en 1842, c'est le premier grand succès du compositeur ; dans sa structure l'opéra conserve une structure de type belcantiste, avec des airs en deux parties, la section cantabile étant souvent la plus étendue - Verdi a peu étoffé la relation Fenena - Ismaël au profit du conflit entre Zaccaria, Nabucco et Abigaille - la tonalité de la partition est donc davantage orientée vers les affects belliqueux ou vindicatifs - la partition fourmille de difficultés vocales, notamment avec le rôle d'Abigaille,  enfin les chœurs sont un protagoniste omniprésent.

Hier soir l'Opéra de Lyon a relevé le gant avec panache, donnant une interprétation de haut niveau.

L'Abigaille de Pirozzi a mis le théâtre à ses pieds : voix d'une puissance incroyable, à l'aise dans tout l'ambitus, capable des figures les plus acrobatiques - elle excellait dans le registre guerrier ou vengeur, mais aussi dans le pathétique au moment de sa prière au IV : hâte de la réentendre dans d'autres rôles.
Concernant Nabucco les réserves exprimées par David ont été justifiées au début : timbre un peu ingrat, diction un peu pâteuse ; mais le talent du chanteur a surmonté ces défauts pour culminer dans un "Dio di Giuda" ovationné par la salle. Zanellato un peu à la peine, les autres excellents, avec une mention particulière pour Erika Baikoff, jeune voix prometteuse.

Chœurs et orchestre magnifique : autre artisan de ce succès, Daniele Rustioni, impulsant une dynamique impressionnante, tout en portant une attention très grande aux chanteurs, avec lesquels il affichait une grande complicité ; il est jeune et semble promis à un bel avenir.

Une critique à laquelle j'adhère :

https://bachtrack.com/fr_FR/critique-nabucco-verdi-rustioni-enkhbat-pirozzi-shkoza-giordano-opera-lyon-auditorium-novembre-2018


Donc une soirée mémorable - j'espère que l'Opéra de Lyon continuera sur cette lancée, avec d'autres Verdi de jeunesse, comme Ernani, et surtout I Lombardi.

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Sam 10 Nov 2018 - 18:21

Ernani est officiellement annoncé pour la saison prochaine. Moi j'attends surtout Oberto, Corsaro et Stiffelio (du niveau des grands de maturité, celui-là !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Patzak
Mélomane averti


Nombre de messages : 414
Age : 60
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2015

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Sam 10 Nov 2018 - 18:29

Belcore a écrit:
Concernant Nabucco les réserves exprimées par David ont été justifiées au début : timbre un peu ingrat

J'ai entendu l'inverse: une voix magnifique, peut-etre la plus belle voix de baryton que j'entends depuis 20 ans.

Pirozzi splendide, je suis bien d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Sam 10 Nov 2018 - 18:34

DavidLeMarrec a écrit:
Ernani est officiellement annoncé pour la saison prochaine. Moi j'attends surtout Oberto, Corsaro et Stiffelio (du niveau des grands de maturité, celui-là !).

Et Les vêpres siciliennes/Vespri, I lombardi/Jérusalem ... Cela change en tous cas agréablement des éternelles Traviata dont on nous rebat les oreilles depuis des lustres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Sam 10 Nov 2018 - 18:59

Patzak a écrit:
Belcore a écrit:
Concernant Nabucco les réserves exprimées par David ont été justifiées au début : timbre un peu ingrat

J'ai entendu l'inverse: une voix magnifique, peut-etre la plus belle voix de baryton que j'entends depuis 20 ans.

Pirozzi splendide, je suis bien d'accord.

Je suis moi aussi en désaccord avec David : voix assez incroyablement bâtie, ça ressemble beaucoup à Bruson en fait, le fondu, le legato, la longueur de souffle. Un médium très intense qui remplit très bien la salle, une véritable conscience du phrasé belcantiste…

En revanche, oui, diction moyenne, aigus qui blanchissent parfois un peu, et personnellement pas mon type de voix – j'aime des timbres qui offrent davantage de contraste et de demi-teintes.

De toute façon, soirée passionnante de ce point de vue parce que mes impressions ont été opposées à ce que j'avais ressenti sur les uns et les autres en retransmission : Pirozzi fabuleuse (mais moins définitive qu'en retransmission, peut-être aussi parce que du temps a passé et que c'est un rôle particulièrement inhumain), Giordano épatant (pas très sonore, mais très expressif, lui met vraiment du sens dans son rôle falot !), Enkhbat pas du tout empâté et au contraire de tout ce que laissaient paraître les retransmissions, une véritable science du chant italien, Zanellato (que j'adore dans le disque Mariotti) manifestement fatigué, timbre un peu voilé, et concurrencé par l'orchestre, peinait sur les fa#… probablement enrhumé ou fatigué.

Mais super soirée, j'essaierai d'en dire quelque chose de plus structuré (car j'ai tout aimé). Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Dim 11 Nov 2018 - 19:17

Je viens de publier mon CR : https://lyriqueinfo.blogspot.com/2018/11/nabucco-une-version-concert-pour-un.html

Et comme ils sont un peu pénibles, ils avaient aussi changé d'Ismaël. Sauf que là, ils ont été assez discourtois pour ne pas prévenir Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Frédérique R
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 107
Localisation : Bobigny
Date d'inscription : 10/05/2018

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Dim 11 Nov 2018 - 22:08

D'accord avec tous les éloges de cette belle version concert de Nabucco.
J'ai été vraiment agréablement surprise par le jeune baryton qui a magnifiquement remplacé Leo Nucci (ce n'est jamais facile de remplacer un artiste aussi reconnu que Nucci). Anna Pirozzi était absolument royale.
Et puis que dire des choeurs et de l'orchestre l'opéra de Lyon et de leur chef Daniele Rustioni, sinon qu'ils m'ont donné le sourire toute la soirée et que j'avais envie de danser sur ma chaise... bounce bounce
J'ai rarement été aussi impressionnée par un jeune chef d'orchestre. Non seulement Rustioni possède une grande maîtrise technique, mais surtout son engagement est total, il vit et respire la musique qu'il dirige et c'est vraiment beau à voir et à entendre. Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 704
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Lun 12 Nov 2018 - 7:59

luisa miller a écrit:
Je viens de publier mon CR : https://lyriqueinfo.blogspot.com/2018/11/nabucco-une-version-concert-pour-un.html

Et comme ils sont un peu pénibles, ils avaient aussi changé d'Ismaël. Sauf que là, ils ont été assez discourtois pour ne pas prévenir Evil or Very Mad

Bravo pour le C R !

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Lun 12 Nov 2018 - 9:15

Merci Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 704
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Lun 12 Nov 2018 - 12:54

Une autre critique :

http://wanderersite.com/2018/11/un-etincelant-nabucco-lyonnais-et-un-tres-grand-jeune-baryton/

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Lun 12 Nov 2018 - 19:45

L'Orchestre de l'Opéra de Lyon m'a toujours paru – peut-être parce qu'il joue beaucoup de répertoire plus facile ? ou bien parce qu'il a été dirigé par beaucoup de très bons chefs – plus virtuose et à son aise que l'Orchestral National de Lyon (que j'aime assez, mais qui n'a pas le même relief).

Les Chœurs ne sont pas tout à fait de la même envergure (pas beaucoup de brillant ni de couleurs ; diction italienne un peu lourde sur les finales, à la française), mais ils ont pour eux une douceur qui fait souvent défaut aux chœurs d'opéra, et un goût de la nuance qui, la non plus, n'est pas la norme dans ce répertoire. 

Daniele Rustioni, outre qu'il impulse une énergie considération à une partition qui ne peut que la recevoir favorablement, fait preuve d'un soin infini à suivre ses chanteurs, se tournant régulièrement vers eux pour vérifier où en est leur rubato (puisque les chanteurs, particulièrement dans l'opéra romantique italien, ne font jamais vraiment les rythmes écrits…) et donner le départ juste à l'orchestre, retenant ou animant du geste ses troupes pour coller parfaitement à chaque phrasé du soliste. Il ne fait pourtant pas qu'accompagner, et prend véritablement la peine de travailler les lignes et les nuances à l'intérieur de ces figures qui, certes variées par Verdi, ne sont pas supposées attirer l'attention. Et il ne le fait pas ; simplement, dès qu'on y prête l'oreille, on y trouve toujours des nuances très exactes, des phrases très délicatement articulées. 
Grand chef de fosse assurément, et manifestement (pour ce qu'on peut en juger dans l'accompagnement grande guitared'un Verdi de jeunesse) grand chef tout court. Voilà qui donne encore plus envie d'aller entendre la superbe et rarissime Enchanteresse de Tchaïkovski – même au disque, accrochez-vous pour trouver, surtout si vous voulez le livret !

Du côté des chanteurs, superbe distribution sans faille et même de très haute volée, avec le petit amusement que j'ai dû réévaluer tous les protagonistes (que je n'avais entendu qu'au disque ou en retransmission), qui sonnent assez différemment en salle !

Riccardo Zanellato est le perdant de l'exercice ; basse que je suis toujours avec beaucoup d'intérêt, et portant sur ses épaules le rôle finalement principal (possiblement le plus présent, et en tout cas le seul héros), il semble fatigué et chanter derrière un voile, largement concurrencé en volume par l'orchestre. Les graves sont très audibles et naturels, le timbre beau, mais le volume lui manque pour être toujours audible et conserver sa majesté et sa préséance face aux autres chanteurs considérables qui l'entourent. À mon avis enrhumé ou épuisé, si j'en juge par sa prestation beaucoup plus assurée sur le disque capté avec Mariotti. C'était superbe quand même ; juste un peu petit pour être confortablement entendu (et les fa# un brin escamotés). 

Anna Pirozzi aussi paraissait moins définitive peut-être qu'en retransmission (mais le temps a passé et je l'avais entendue dans des rôles plus inhumains), l'impact sonore n'étant pas aussi perceptible ; pour autant, on est fasciné, surtout lorsque la voix s'est bien chauffée, par la coïncidence assez exacte de son tempérament avec le rôle : la virtuosité inhumaine sollicitée par le rôle ne semble jamais réfléchie, mais aller de soi, découler du personnage. Elle ose des contre-ut pianissimi, dévale ses gammes gigantesques sans rien détimbrer en haut, ni en bas, rien escamoter au milieu, et campe fièrement son personnage parmi les plus combattifs de toute la littérature lyrique. La voix n'a pas forcément un impact physique énorme, mais elle passe très bien et épouse toutes les situations, l'élégiaque comme l'héroïque, avec la même aisance. Le public, qui devait pourtant majoritairement la connaître, était médusé. 
J'ai été frappé, par ailleurs, par la ressemblance des médiums avec ceux de Caballé (pas les graves, mieux timbrés que son aînée, ni des aigus, plus francs et plus efficaces).

J'aimais déjà beaucoup Massimo Giordano en retransmission, mais ne lui trouvais pas une très belle voix. En salle, c'est tout le contraire, de belles moirures sombres, rien de cette charpente un peu blanche que je lui reprochais en l'entendant par le truchement des micros ; certes, il emploie une lourde machinerie pour une projection qui n'est pas colossale, mais l'entend bien, et surtout l'artiste est d'une expressivité assez extravertie, procurant un véritable relief à un personnage qui ne passe pas beaucoup de temps en front de scène. On peut sans doute y trouver à redire stylistiquement (tendance à chanter des notes plus hautes qu'écrites, à ajouter des accents), mais le résultat est tellement juste en tant que totalité chant & texte, que je n'aurai vraiment rien à retrancher de cette incarnation.

Enfin Amartuvshin Enkhbat, qui remplaçait Leo Nucci.  Vilaine impression en écoutant ses bandes, débattue dans ce fil. Mais en vrai, en salle, son succès s'est expliqué de façon éclatante – et je me soumets bien volontiers à la publicité du ridicule afin d'illustrer le décalage qui existe chez certaines voix entre le disque et la scène (ce qui explique une bonne part des déceptions en entendant certaines vedettes du disque, ou l'agréable surprise lorsqu'on découvre en salle une voix dont le succès nous avait toujours paru un peu mystérieux).
    Quoi qu'il en soit, dès l'entrée d'Enkhbat, j'ai au contraire entendu une maîtrise de la technique italienne et du grand style du belcanto comme peu de chanteurs l'ont dans sa tessiture : voix sonore qui émane d'une résonance équilibrée (pas très frontale, mais nullement en arrière), égale sur toute la tessiture (en timbre comme en puissance), legato et longueur de souffle infinis, attaques mordantes mais son qui reste doux (la fameuse morbidezza !), du très grand art.
    Quelques détails le séparent de la perfection : l'italien, d'abord (accentuation correcte, mais voyelles floues et pas totalement exactes, pas très expressif), l'homogénéité ensuite (la conséquence logique de l'égalité absolue des registres, cela rend le timbre plus monochrome et l'expression plus lisse). Pour finir, une tendance, pour cette voix bâtie sur son médium, à blanchir dans l'aigu (pas dans les grands aigus interpolés, totalement glorieux, mais dans les fin de ligne des cantilènes). Vraiment minime. En réalité, jusque dans ses défauts, le timbre, la technique et l'attitude générale m'ont évoqué de façon frappante… Renato Bruson !  Pas mon modèle, clairement mais tout de même un grand représentant de l'art du chant, assez incontesté.

Il faut aussi aussi féliciter le metteur en scène, qui a assuré, dans une habile mise en abyme, l'illusion que les figures historico-légendaires de Babylone se mouvaient sur le plateau d'un théâtre, auprès d'un orchestre dont l'effectif épouse exactement celui prévu pour l'opéra !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Lun 12 Nov 2018 - 19:49

L'essentiel était bien sûr l'œuvre, mais je vais plutôt mettre ça dans la rubrique générale pour ne pas nous disperser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Lun 12 Nov 2018 - 19:59

Quid de Fenena et des trois "petits" rôles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Lun 12 Nov 2018 - 21:11

Shkoza assumait bien l'étrangeté de sa partie avec sa large voix très slave (et même typée orientale), dans ce rôle de jeune première décidément bien étrange (il n'y a rien à chanter et c'est écrit pour une tessiture qui donne au contraire l'impression de l'assurance plus que de la pureté).

Quant aux comprimari, je les ai trouvés un peu courts – Grand-Prêtre (Hässler) qui n'était vraiment pas une basse noble ou chantante (une petite basse sèche, voire un baryton un peu grave), Adballo (Mour) qui n'était pas très mordant, mais enfin, ce sont des rôles minuscules, et il n'est pas illégitime qu'on ne recrute pas des canons de 75 pour chanter ça. L'Anna de Baikoff, c'était l'inverse, un gâchis de lui confier le minuscule récitatif et les quelques ensembles, mais sa voix large (bien typée russe là aussi) lui permettait de se faire entendre, donc on pouvait un peu en profiter.


Sinon, Adalbéron me disait que Zanellato était bel et bien souffrant, ce qui explique que, tout en étant superbe, il n'avait pas son volume habituel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Lun 12 Nov 2018 - 21:45

Le TCE est en dessous de tout dans ce cas Evil or Very Mad ; la moindre des choses aurait été de faire une annonce batman . Idem pour les remplacements : Ils ont été obligés d'annoncer le remplacement de la "vedette" en "oubliant" d'annoncer celui de Poli. Je trouve que ça fait beaucoup pour une seule production
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 704
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Lun 19 Nov 2018 - 14:12

La saison prochaine : Ernani, à nouveau dirigé par Rustioni.

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Lun 19 Nov 2018 - 14:16

Déjà annoncé par David un peu plus haut me semble-t-il Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 704
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Lun 19 Nov 2018 - 14:38

Oui ; mais on peut ajouter que ce sera Amartuvshin Enkhbat, a priori, qui chantera le rôle de Carlo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Lun 19 Nov 2018 - 14:41

Adalbéron a écrit:
Oui ; mais on peut ajouter que ce sera Amartuvshin Enkhbat, a priori, qui chantera le rôle de Carlo.

Si tel est le cas, et au vu de sa récente performance, c'est une très bonne nouvelle ça Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Lun 19 Nov 2018 - 23:49

Y en a qui sont étrangement silencieux sur la retransmission radio d'hier. BalexB aurait il perdu ses doigts?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8419
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mar 20 Nov 2018 - 8:01

luisa miller a écrit:
BalexB aurait il perdu ses doigts?

Pas écouté Wink ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mar 20 Nov 2018 - 9:50

Eh beh bravo fesse . Quand je pense que tu devais te contenter de la radiodiffusion Evil or Very Mad . Tu t'es privé de quelque chose de grand, de très grand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8419
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mar 20 Nov 2018 - 10:18

luisa miller a écrit:
Eh beh bravo fesse . Quand je pense que tu devais te contenter de la radiodiffusion Evil or Very Mad . Tu t'es privé de quelque chose de grand, de très grand

Ah ! mais je n'ai pas dit que je n'écouterai pas tutut ; je n'ai simplement pas encore eu le temps ! (Et j'admets que je n'ai pas tout à fait dépassé la déception de l'absence de Nucci.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mar 20 Nov 2018 - 10:20

Oh mais son replaçant l'a fait oublier à tus ceux qui ont fait l'effort de se déplacer siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mar 20 Nov 2018 - 10:21

Oh mais son replaçant l'a fait oublier à tous ceux qui ont fait l'effort de se déplacer siffle


Dernière édition par luisa miller le Mer 21 Nov 2018 - 9:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mer 21 Nov 2018 - 9:45

Je pensais que l'on pourrait réécouter le "Nabucco" du TCE sur France Musique pendant quelques jours, mais apparemment ce n'est pas le cas ; si quelqu'un avait un tuyau pour la réécoute, je serais preneur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 704
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mer 21 Nov 2018 - 12:59

Je t’ai envoyé un message.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
HELENE ADAM
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 81
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/01/2015

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mer 21 Nov 2018 - 13:22

Stefano P a écrit:
Je pensais que l'on pourrait réécouter le "Nabucco" du TCE sur France Musique pendant quelques jours, mais apparemment ce n'est pas le cas ; si quelqu'un avait un tuyau pour la réécoute, je serais preneur...

Hélas cela semble être le cas pour les enregistrements faits par France Musique au TCE, c'est pareil pour le superbe récital de Lieder de Kaufmann du 20 septembre qui passait le 19 novembre au soir sans possibilité de réécoute mais au moins, contrairement à Judith Chaine la veille pour Nabucco, Clément Rochefort n'a cessé de le rappeler : écoute unique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passionoperaheleneadam.blogspot.fr/2018/05/parsifal-wagne
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mer 21 Nov 2018 - 13:32

HELENE ADAM a écrit:
Stefano P a écrit:
Je pensais que l'on pourrait réécouter le "Nabucco" du TCE sur France Musique pendant quelques jours, mais apparemment ce n'est pas le cas ; si quelqu'un avait un tuyau pour la réécoute, je serais preneur...

Hélas cela semble être le cas pour les enregistrements faits par France Musique au TCE, c'est pareil pour le superbe récital de Lieder de Kaufmann du 20 septembre qui passait le 19 novembre au soir sans possibilité de réécoute mais au moins, contrairement à Judith Chaine la veille pour Nabucco, Clément Rochefort n'a cessé de le rappeler : écoute unique...

Heureusement, pour Jonas, on peut compter sur l'ami catalan... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6946
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mer 21 Nov 2018 - 15:17

Stefano P a écrit:
Heureusement, pour Jonas, on peut compter sur l'ami catalan... Wink
ben je croyais qu'il ne proposait plus le moindre fichier sur son blog!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mer 21 Nov 2018 - 15:42

Otello a écrit:
Stefano P a écrit:
Heureusement, pour Jonas, on peut compter sur l'ami catalan... Wink
ben je croyais qu'il ne proposait plus le moindre fichier sur son blog!

C'est désormais réservé aux abonnés du blog... Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6664
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mer 21 Nov 2018 - 16:44

On trouve toujours des vidéos sur la page de l'ami catalan, mais d'après son site il a mis fin à son activité le 3 octobre dernier: http://www2.assemblee-nationale.fr/deputes/fiche/OMC_PA267622
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HELENE ADAM
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 81
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/01/2015

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Jeu 22 Nov 2018 - 17:17

Stefano P a écrit:
Otello a écrit:
Stefano P a écrit:
Heureusement, pour Jonas, on peut compter sur l'ami catalan... Wink
ben je croyais qu'il ne proposait plus le moindre fichier sur son blog!

C'est désormais réservé aux abonnés du blog... Cool

Oui et ce n'est pas difficile de s'abonner. Il suffit de laisser son mail et on reçoit le mot magique ....ses liens sont toujours une vraie mine pour le lyricophile....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passionoperaheleneadam.blogspot.fr/2018/05/parsifal-wagne
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19682
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Ven 23 Nov 2018 - 16:41

Pourtant on a bien une ré-écoute possible (pas écoutée par contre!)
https://www.francemusique.fr/emissions/dimanche-a-l-opera/dimanche-a-l-opera-du-dimanche-18-novembre-2018-66393

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Ven 23 Nov 2018 - 17:17

Polyeucte a écrit:
Pourtant on a bien une ré-écoute possible (pas écoutée par contre!)
https://www.francemusique.fr/emissions/dimanche-a-l-opera/dimanche-a-l-opera-du-dimanche-18-novembre-2018-66393

Ah ben ça, c'est la meilleure, j'ai essayé mercredi et le replay était bloqué, c'est l'ami Adalbéron qui m'a tiré d'embarras en me fournissant une solution alternative !Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19682
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Ven 23 Nov 2018 - 17:20

Stefano P a écrit:
Polyeucte a écrit:
Pourtant on a bien une ré-écoute possible (pas écoutée par contre!)
https://www.francemusique.fr/emissions/dimanche-a-l-opera/dimanche-a-l-opera-du-dimanche-18-novembre-2018-66393

Ah ben ça, c'est la meilleure, j'ai essayé mercredi et le replay était bloqué, c'est l'ami Adalbéron qui m'a tiré d'embarras en me fournissant une solution alternative !Wink  

Ils sont parfois très longs à mettre en ligne. Je me souviens des Contes d'Hoffmann de Pleyel qui avaient été mis en ligne au bout de plus d'une semaine... et avec des liens faux! hehe J'étais comme un fou!!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Ven 23 Nov 2018 - 17:40

Houla ! Je savais que l'amour rendait aveugle, mais là c'est plus de l'amour c'est de la rage hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Sam 24 Nov 2018 - 23:17

J'ai écouté ce Nabucco conduit à cent à l'heure par Rustioni, et je me couvre la tête de cendres pour ce que j'ai écrit d'Enkhbat après l'avoir écouté dans quelques extraits sur YT : on entend ici un grand baryton Verdi et effectivement, il rappelle Bruson par le timbre et la science du legato qui m'a vraiment soufflé dans son très intense Dio di Giuda, un très grand moment de chant verdien ; il arrive même à soutenir le tempo infernal (mutien, ou carrément toscaninien) du chef dans la cabalette O miei prodi, et ce qu'il fait est exceptionnel.

Je connais bien l'Abigaille de Pirozzi et je la retrouve ici avec ses qualités (une puissance spectaculaire de la voix qui emporte l'adhésion de l'auditeur, avec des aigus claironnants, une énergie électrisante et qu'on sent inépuisable) et aussi ses défauts (un côté monolithique dans l'incarnation, même si elle nuance bien son chant dans son intervention finale). En tout cas, on ne s'ennuie pas une seconde dans cette version de concert et même si on souhaiterait à certains moments un peu plus de retenue à l'orchestre et dans les chœurs (par exemple dans le Va pensiero qui manque de recueillement), l'énergie géniale du jeune Verdi est bien là et on se régale...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 704
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   Mar 4 Déc 2018 - 7:53

J'ai écouté hier soir de larges parties - environ la moitié - de cet opéra capté à Vérone.
Nucci en donne une incarnation d'une force incroyable ; c'était capté en 2007, je ne sais pas si aujourd'hui il chanterait avec la même force ? Abigaille était chantée par une célèbre titulaire du rôle, Guleghina : du volume, mais un style bien sommaire comparée à Pirozzi..
Mise en scène de Krief assez épouvantable, comme c'est souvent le cas à Vérone.
J'ai arrêté après le "Va pensiero" , écouté dans un silence fervent : personne n'a moufté avant l'ultime note du morendo final...

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nabucco - Rustioni - TCE - 9 XI
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Giuseppe VERDI-Nabucco-
» Nabucco
» VERDI : Nabucco
» Julia Varady
» Julia Varady

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: