Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Venera Gimadieva - Momento Immobile (CD)

Aller en bas 
AuteurMessage
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6915
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Venera Gimadieva - Momento Immobile (CD)   Jeu 8 Nov 2018 - 16:32



Momento Immobile
Venera Gimadieva soprano


Natalia Brzezinska mezzo-soprano
Alberto Sousa tenor

The Hallé
Gianluca Marcianò

Vincenzo Bellini (1801–1835)
1. ‘Eccomi in lieta vesta … Oh! Quante volte’ I Capuleti e i Montecchi 9.27
Gaetano Donizetti (1797–1848)
2. ‘Ah! tardai troppo … O luce di quest’anima’ Linda di Chamounix 5.21
3. ‘Prendi; per me sei libero’ L’Elisir d’amore 7.48
Gioacchino Rossini (1792–1868)
4. ‘Come dolce all’alma mia’ Tancredi 4.33
Donizetti
5. ‘Regnava nel silenzio’ Lucia di Lammermoor 8.29
Bellini
6. ‘Ah! non credea … Ah! non giunge’ La Sonnambula 7.48
Donizetti
7. ‘Quel guardo ... So anch’io’ Don Pasquale 5.59
Rossini  
8. ‘Dagli affanni oppressa … Assisa a piè’ d’un salice’ Otello 20.17
9. ‘Sombre forêt’ Guillaume Tell 5.14
Bellini
10. ‘Qui la voce … Vien diletto’ l Puritani 7.56

Voilà l'exemple même de l'album intéressant et très frustrant: le programme, un peu convenu disons le, se veut visiblement avant tout une carte d'identité vocale. Eh bien, de même qu'une photo prise en photomaton est rarement réussie (il suffit de voir parfois les tronches de psychopathes que certaines cartes d'identités attribuent à des visages pourtant avenants de prime abord!), cet album ne tient pas toutes ses promesses, loin de là!
Venera Gimadieva est une des artistes dont on parle depuis un certain temps comme étant une talentueuse belcantiste et qui en live, fait son effet, au point de susciter un enthousiasme certes sincère mais vraisemblablement influencé par une prestation scénique prenante, ce que l'écoute attentive de cet album ne fait que confirmer.

A l'actif de cette artiste attachante, un matériau vocal substantiel conjuguant un grave confortablement assis et un medium charnu avec un aigu fruité et un suraigu sonore (mais parfois un peu acide ...). On peut y ajouter un respect général du style et une sensibilité indéniable. Une certaine générosité aussi car l'album dure presque 1h30.

En revanche, pour pouvoir prétendre défendre ce répertoire, encore faut-il en maîtriser toutes les arcanes techniques et c'est là que le bât blesse: la vocalisation lourde, pâteuse et surtout savonnée (1 note sur 2 passe à la trappe dans les vocalises!) rend l'audition de cet album presque éprouvante! Comment peut-on vouloir chanter Rossini, Bellini et Donizetti sans en maîtriser à la perfection la grammaire technique ? La souplesse vocale (trilles, notes piquées, vocalisation précise, ...) totalement substantielle à tout ce répertoire fait ici cruellement défaut.
Ce qui fait que Mme Gimadieva réussit plutôt bien tous les airs lents (I Capuleti e i Montecchi , Otello, Guillaume Tell en particulier) et que les cabalettes la trouvent soit démunie soit laborieuse soit zappeuse (coupons certaines cadences, ça facilitera le travail! ...) (Linda di Chamounix, L’Elisir d’amore, Tancredi, Lucia di Lammermoor, Don Pasquale, La Sonnambula, l Puritani).

C'est tout le contraire d'Olga Peretyatko, soprano léger (quoi qu'elle en dise!) monté sur ergots qui maîtrise la technique sans avoir les moyens vocaux idoines!
Si Gimadieva avait la souplesse technique de Peretyatko, on aurait certainement une immense belcantiste.
Donc là le choix pour durer est simple: soit elle bosse autrement sa technique, soit elle change de répertoire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Venera Gimadieva - Momento Immobile (CD)   Sam 10 Nov 2018 - 11:08

Et tu peux nous en dire plus sur la dame? Elle est russe je suppose?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6915
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Venera Gimadieva - Momento Immobile (CD)   Sam 10 Nov 2018 - 12:18

Venera Gimadieva est russe, vient du Bolchoi et s'est illustrée avec un certain succès à Londres, Venise, Zürich, Munich, Madrid, Vienne et Berlin (entre autres) dans Lucia di Lammermoor, I Puritani, Don Pasquale, La Sonnambula, I Capuleti et i Montecchi... Et ses deux meilleurs rôles semblent avoir été jusqu'ici dans La Traviata et Le Coq d'or.

Sur la voix, j'ai dit ce que j'avais à dire dans ma critique de l'album

Prochaine prise de rôle: Les Huguenots (Marguerite de Valois) à Dresde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Venera Gimadieva - Momento Immobile (CD)   Sam 10 Nov 2018 - 12:31

Ah, mais je ne conteste pas. Je ne la connais pas. Ton CR m'a interpelée et, vu le peu de belles voix féminines russes, j'irai volontiers jeter une oreille sur YT pour la découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85553
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Venera Gimadieva - Momento Immobile (CD)   Sam 10 Nov 2018 - 15:38

J'ai finalement écouté largement (enfin, les trucs que je pouvais encaisser : Elisir, Puritani, Tancredi, même Capuletti, et puis Chamounix, parce que j'avais une fringale de sucre) le récital. Et, même si je ne l'impute pas forcément aux mêmes critères, je ne suis pas loin d'être d'accord avec Otello.

La voix, dense et même capiteuse, a énormément de charme – effectivement, dans la Princesse du Coq d'Or, avec des moyens de colorature mais un timbre naturellement sombre, comme un dramatique, c'était complètement surnaturel (Güden greffée sur le timbre de Norman, un truc comme ça).

En italien, est-ce la langue, est-ce le répertoire, le timbre blanchit un peu dans l'aigu, perd de sa plénitude, sonne un peu poussé (ce qui n'était pas du tout le cas en russe). Les aigus qui se serrent et vibrent beaucoup, de façon blanchâtre, Et avec le côté forcément anesthésié du récital de studio (et le répertoire complètement inintéressant), ce n'est plus vraiment un incontournable.


Par ailleurs, moi je m'en fiche un peu, mais effectivement la vocalisation est floue, et un peu dégoulinée. Donc, malgré tout l'intérêt que je trouve à cette chanteuse, l'album ne traduit pas vraiment son potentiel, et n'est même pas très propre pour un récital studio…

--

luisa miller a écrit:
vu le peu de belles voix féminines russes

Shocked N'importe quel troupier du Mariinsky et même n'importe quel choriste du Bolchoï mange tout cru n'importe quelle gloire de nos grandes scènes. Ils ont un vivier incroyable, et des voix encore très typées (et saines).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Venera Gimadieva - Momento Immobile (CD)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Venera Gimadieva - Momento Immobile (CD)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ONP - La Traviata (Ettinger-Jacquot, 09-10/14)
» Luigi Nono (1924-1990)
» Le jeu des compositeurs - saison 2
» Still Charon + Venera 4 + Lucid Dream

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: