Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Applaudissements intempestifs

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 623
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Applaudissements intempestifs   Ven 9 Nov 2018 - 10:23

Un échange vient d'avoir lieu entre un critique et la direction de la Philharmonie, à propos d’applaudissements entre les mouvements d'une symphonie.

https://www.forumopera.com/actu/applaudir-ou-non-telle-est-la-question

Personnellement je trouve la position de la Philharmonie regrettable : dans cette même salle j'avais eu des mots avec des voisins qui applaudissaient entre les mouvements d'une sonate lors du récital de Yuja Wang.
Je ne comprends pas en quoi cela poserait une difficulté quelconque de rappeler au public qu'il devrait attendre la fin d'une œuvre pour applaudir ?

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JosefK
Mélomane averti


Nombre de messages : 304
Date d'inscription : 13/04/2018

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Ven 9 Nov 2018 - 10:34

Belcore a écrit:
Un échange vient d'avoir lieu entre un critique et la direction de la Philharmonie, à propos d’applaudissements entre les mouvements d'une symphonie.

Ce qui est piquant, c'est que, si je comprends bien, l'incident s'est produit lors de la Symphonie "Pathétique" de Tchaïkovski, où il est presque d'usage, si l'on veut, d'applaudir après le troisième mouvement (mais certes pas après le premier ou le deuxième).

Ensuite, le problème et le débat sont vieux comme le monde et, à notre époque où toute connotation "élitiste" ne peut être considérée qu'avec suspicion - et encore, le mot est faible - la tendance est plutôt de s'ébaubir devant ces comportements spontanés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 623
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Ven 9 Nov 2018 - 11:49

JosefK a écrit:
Belcore a écrit:
Un échange vient d'avoir lieu entre un critique et la direction de la Philharmonie, à propos d’applaudissements entre les mouvements d'une symphonie.

Ce qui est piquant, c'est que, si je comprends bien, l'incident s'est produit lors de la Symphonie "Pathétique" de Tchaïkovski, où il est presque d'usage, si l'on veut, d'applaudir après le troisième mouvement (mais certes pas après le premier ou le deuxième).

Ensuite, le problème et le débat sont vieux comme le monde et, à notre époque où toute connotation "élitiste" ne peut être considérée qu'avec suspicion - et encore, le mot est faible - la tendance est plutôt de s'ébaubir devant ces comportements spontanés.

Oui, c'est bien ce que fait la Philharmonie - il s'agirait simplement de rappeler une règle qui relève de la courtoisie élémentaire vis à vis des interprètes...

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82416
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Ven 9 Nov 2018 - 12:51

Franchement, qu'est-ce qui est le plus gênant?
Des applaudissements entre les mouvements qui ne couvrent pas la musique?
Ou bien des applaudissements avant la fin du dernier accord?
Des toux intempestives et des téléphones portables pendant la musique??
Parce que ces dernières choses, je les ai eues lors de tous les derniers concerts à la Philharmonie, et c'est bien plus gênant à mon sens…

Et même: l'autre jour des applaudissements ont commencé entre deux mouvements de la 5 de Chostakovitch, plusieurs spectateurs ont réussi à les réprimer et les arrêter, mais à la place de ça on a eu 30 secondes de toux absolument monstrueuses… est-ce vraiment préférable? Est-ce que ça relève de la "courtoisie élémentaire vis-à-vis des interprètes"?

Je précise que je suis contre les applaudissements entre les mouvements, et que dans certains cas je trouve ça vraiment gênant (ça dépend des cas), mais si c'est pour avoir des toux comme l'autre jour, je ne sais pas si je ne préfère pas les applaudissements...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MazurkaDeMazura
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 35
Age : 60
Localisation : Budapest
Date d'inscription : 09/11/2018

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Ven 9 Nov 2018 - 13:14

Hier concours de Genève suivi en direct;
le public a applaudi après les mouvements du 3ème de Prokofiev joué par le russe Shishkin mais pas après les mouvements des concerti de Beethoven et de Bartok. alors était-ce parce que les oeuvres étaient moins enthousiasmantes? ou les pianistes? je ne sais pas. Mais en tout cas l'émotion du public après la magistrale performance de Shishkin devait trouver une expression et cette entorse aux conventions de la scene classique en fut une, particulièrement émouvante. et c'est sans surprise que le russe remporta le 1er prix

amitiés,
Michel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 623
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Ven 9 Nov 2018 - 15:33

Xavier a écrit:
Franchement, qu'est-ce qui est le plus gênant?
Des applaudissements entre les mouvements qui ne couvrent pas la musique?
Ou bien des applaudissements avant la fin du dernier accord?
Des toux intempestives et des téléphones portables pendant la musique??
Parce que ces dernières choses, je les ai eues lors de tous les derniers concerts à la Philharmonie, et c'est bien plus gênant à mon sens…

Et même: l'autre jour des applaudissements ont commencé entre deux mouvements de la 5 de Chostakovitch, plusieurs spectateurs ont réussi à les réprimer et les arrêter, mais à la place de ça on a eu 30 secondes de toux absolument monstrueuses… est-ce vraiment préférable? Est-ce que ça relève de la "courtoisie élémentaire vis-à-vis des interprètes"?

Je précise que je suis contre les applaudissements entre les mouvements, et que dans certains cas je trouve ça vraiment gênant (ça dépend des cas), mais si c'est pour avoir des toux comme l'autre jour, je ne sais pas si je ne préfère pas les applaudissements...

Raisonnement bizarre : si certains n'applaudissent pas, ils toussent ??
Bien entendu, c'est aussi une gêne : il y avait eu une discussion à ce sujet lors de la présentation de la saison à la Philharmonie : là encore, refus de toute intervention, qui consisterait évidemment à inciter les spectateurs à la discrétion.
Conseil pratique : lorsque ma femme ou moi sommes enroués, nous prenons une bouteille d'eau pour "noyer" la toux : c'est efficace.

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82416
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Ven 9 Nov 2018 - 15:39

Belcore a écrit:

Raisonnement bizarre : si certains n'applaudissent pas, ils toussent ??

Je n'ai pas dit que c'étaient les mêmes.
Ca peut aussi très bien être ceux qui se plaignent des applaudissements…
En tout cas ils sont nombreux, et je trouve ça bien plus gênant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzunosuke
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 29/10/2018

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Ven 9 Nov 2018 - 16:11

Pour ma part je trouve les toux beaucoup plus gênantes, d'autant que ces personnes ne prennent aucune précaution (camoufler sa toux dans un mouchoir ou écharpe afin de l'atténuer sensiblement) et parfois dans les moments les plus délicats.
Il me semble avoir lu qq part que la PP réfléchissait à faire une note à ce sujet (comment atténuer les db lorsque l'on tousse)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rocktambule
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 28/03/2018

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Ven 9 Nov 2018 - 16:43

Lu dernièrement cet article qui m'avait beaucoup intéressé : https://www.francemusique.fr/musique-classique/petite-histoire-des-applaudissements-dans-la-musique-classique-845

Pour ma part, je suis agacé par les applaudissements entre les mouvements. A mon sens, ne pas applaudir entre les mouvements fait partie d'un rituel intrinsèque à la musique classique que l'on accepte tacitement lorsque l'on se rend à un tel concert. De même, on applaudit l'orchestre qui entre sur scène, on applaudit le premier violon, le chef et le soliste, sans que l'on ait besoin de s'interroger sur cette habitude. Le monde du classique est quand même rempli de codes, ça en fait partie.

Il y a d'autres rituels d'applaudissement, par exemple lorsque le chef désigne un instrument en particulier et que le niveau sonore des applaudissements augmente, ou lorsqu'il y a une arrière-scène (Pleyel, Philharmonie, Radio France...), et que l'orchestre se retourne pour saluer...

De plus, cela défie la logique, puisqu'on applaudit a priori une œuvre dans son ensemble, et pas des morceaux d’œuvre. A ce compte-là, et l'article en parle, pourquoi ne pas applaudir au milieu d'un mouvement, dès que l'on a ressenti une émotion (ça se fait dans les concerts de musique amplifiée, pas pour le classique) ? Et en poussant le vice, on pourrait n'applaudir que les mouvements qu'on a aimé et pas les autres ?

Enfin, lorsque j'étais enfant, les premiers concerts que j'ai vus étaient dirigés par Michel Plasson : lorsque des indélicats applaudissaient entre les mouvements, il se tournait mi-amusé, mi-excédé, et faisait un petit signe "chut". C'était bien accepté par le public, car très clair.

Ces spectateurs font-ils cela consciemment ? Savent-ils qu'il s'agit de la fin du mouvement et pas de la fin de l’œuvre ?

Quant à la toux, je croix que c'est à Radio France qu'on demande d'éteindre les téléphones portables, et "merci également de ne pas tousser" ! C'est fait avec humour... Je suis bien d'accord que certains pourraient tousser plus discrètement, mais a priori tousser relève d'un acte irrépressible, contrairement à l'applaudissement.

De toutes façons, j'ai régulièrement des envies de meurtre au concert, tant certains sont sans gêne (discussion chuchotée qui s'entend à l'autre bout de la salle, écran de portable allumé à fond dans une salle noire, celui qui passe le concert à renifler, celui qui pose son imperméable en vinyle sur les genoux et qui le triture pendant tout le concert, idem pour celui qui a un sac en plastique qu'il garde à la main, celui qui mange, celui qui prend un médicament et qui galère pendant une heure avec la plaquette de comprimés...). Ça relève plus du manque de respect en général que d'un comportement spécifique au concert : l'absence de prise de conscience que ce que l'on fait peut gêner son entourage, à la différence de l'applaudissement entre les mouvements qui relève plus d'un manque de culture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MazurkaDeMazura
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 35
Age : 60
Localisation : Budapest
Date d'inscription : 09/11/2018

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Ven 9 Nov 2018 - 16:55

Rocktambule a écrit:
Lu dernièrement cet article qui m'avait beaucoup intéressé : (lien supprimé car en tant que nouveau je n'ai pas le droit apparemment bref)

Pour ma part, je suis agacé par les applaudissements entre les mouvements. A mon sens, ne pas applaudir entre les mouvements fait partie d'un rituel intrinsèque à la musique classique que l'on accepte tacitement lorsque l'on se rend à un tel concert. De même, on applaudit l'orchestre qui entre sur scène, on applaudit le premier violon, le chef et le soliste, sans que l'on ait besoin de s'interroger sur cette habitude. Le monde du classique est quand même rempli de codes, ça en fait partie.

Il y a d'autres rituels d'applaudissement, par exemple lorsque le chef désigne un instrument en particulier et que le niveau sonore des applaudissements augmente, ou lorsqu'il y a une arrière-scène (Pleyel, Philharmonie, Radio France...), et que l'orchestre se retourne pour saluer...

De plus, cela défie la logique, puisqu'on applaudit a priori une œuvre dans son ensemble, et pas des morceaux d’œuvre. A ce compte-là, et l'article en parle, pourquoi ne pas applaudir au milieu d'un mouvement, dès que l'on a ressenti une émotion (ça se fait dans les concerts de musique amplifiée, pas pour le classique) ? Et en poussant le vice, on pourrait n'applaudir que les mouvements qu'on a aimé et pas les autres ?

Enfin, lorsque j'étais enfant, les premiers concerts que j'ai vus étaient dirigés par Michel Plasson : lorsque des indélicats applaudissaient entre les mouvements, il se tournait mi-amusé, mi-excédé, et faisait un petit signe "chut". C'était bien accepté par le public, car très clair.

Ces spectateurs font-ils cela consciemment ? Savent-ils qu'il s'agit de la fin du mouvement et pas de la fin de l’œuvre ?

Quant à la toux, je croix que c'est à Radio France qu'on demande d'éteindre les téléphones portables, et "merci également de ne pas tousser" ! C'est fait avec humour... Je suis bien d'accord que certains pourraient tousser plus discrètement, mais a priori tousser relève d'un acte irrépressible, contrairement à l'applaudissement.

De toutes façons, j'ai régulièrement des envies de meurtre au concert, tant certains sont sans gêne (discussion chuchotée qui s'entend à l'autre bout de la salle, écran de portable allumé à fond dans une salle noire, celui qui passe le concert à renifler, celui qui pose son imperméable en vinyle sur les genoux et qui le triture pendant tout le concert, idem pour celui qui a un sac en plastique qu'il garde à la main, celui qui mange, celui qui prend un médicament et qui galère pendant une heure avec la plaquette de comprimés...). Ça relève plus du manque de respect en général que d'un comportement spécifique au concert : l'absence de prise de conscience que ce que l'on fait peut gêner son entourage, à la différence de l'applaudissement entre les mouvements qui relève plus d'un manque de culture.


et c'est avec des reflexions de ce genre que la musique classique devient un truc de vieux.... franchement des gens qui se lèvent pour crier leur enthousiasme après le premier mouvement d'un concerto je trouve ca beau, je trouve ca vivant... désolé mais la musique classique ne doit pas devenir un truc de vieux coincés qui ont peur de montrer leurs émotions

après je suis d'accord: ceux qui parlent/pianotent sur leur GSM/toussent durant un concert méritent un châtiment sévère fesse fesse fesse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82416
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Ven 9 Nov 2018 - 23:23

Rocktambule a écrit:

De plus, cela défie la logique, puisqu'on applaudit a priori une œuvre dans son ensemble, et pas des morceaux d’œuvre. A ce compte-là, et l'article en parle, pourquoi ne pas applaudir au milieu d'un mouvement, dès que l'on a ressenti une émotion (ça se fait dans les concerts de musique amplifiée, pas pour le classique) ?

Tu as déjà mis les pieds dans une salle d'opéra? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 623
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Sam 10 Nov 2018 - 10:12

Hier soir au TCE; à la fin de "Va pensiero", il y une note tenue piano a capella : effet ruiné par quelques intempestifs qui n'ont pu s’empêcher d'applaudir avant la fin...

Autrement, non je ne suis pas d'accord pour considérer que tenter de rappeler aux spectateurs des règles qui relèvent à la fois du respect pour les interprètes et de la courtoisie est un "truc de vieux" - ou alors il faut admettre comme un progrès le n'importe quoi qui peut déboucher sur la goujaterie..

Enfin, oui, les toux sont souvent gênantes, ce qui justifierait aussi des recommandations de comportement de la part des salles : un souvenir personnel d'un "Voyage d'hiver" à la Philharmonie de Berlin : Quasthof s'était interrompu entre deux lieder pour demander le silence absolu aux spectateurs - les toux étaient infimes, mais malgré tout audibles...

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 188
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Sam 10 Nov 2018 - 10:17

Belcore a écrit:
Enfin, oui, les toux sont souvent gênantes, ce qui justifierait aussi des recommandations de comportement de la part des salles : un souvenir personnel d'un "Voyage d'hiver" à la Philharmonie de Berlin : Quasthof s'était interrompu entre deux lieder pour demander le silence absolu aux spectateurs - les toux étaient infimes, mais malgré tout audibles...

Belcore

La toux, c'est plus compliqué que le portable à éteindre ; moi, il suffit que l'on me rappelle au début d'un concert qu'il faut éviter de tousser pour que je sente aussitôt des picotements dans la gorge... bom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/ En ligne
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 623
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Sam 10 Nov 2018 - 10:39

Stefano P a écrit:
Belcore a écrit:
Enfin, oui, les toux sont souvent gênantes, ce qui justifierait aussi des recommandations de comportement de la part des salles : un souvenir personnel d'un "Voyage d'hiver" à la Philharmonie de Berlin : Quasthof s'était interrompu entre deux lieder pour demander le silence absolu aux spectateurs - les toux étaient infimes, mais malgré tout audibles...

Belcore

La toux, c'est plus compliqué que le portable à éteindre ; moi, il suffit que l'on me rappelle au début d'un concert qu'il faut éviter de tousser pour que je sente aussitôt des picotements dans la gorge... bom


Evidemment c'est physiologique, donc souvent inévitable : mais on peut atténuer le phénomène avec une écharpe, un mouchoir…


Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85553
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Sam 10 Nov 2018 - 16:14

Les toux ne sont pas du tout gênantes, si chacun les limite, tousse dans son écharpe et privilégie les grands tutti. Évidemment, ceux qui se râclent la gorge bouche ouverte pendant les pianissimi, c'est juste pour essayer l'acoustique du lieu, et c'est irrespectueux.

Pour les applaudissements, je n'aime pas avant la fin de l'œuvre – et même à la fin, j'avoue que je suis plus souvent d'humeur à planer sur ce que j'ai entendu qu'à entendre la salle trépigner, je me passerais volontiers du rituel. Pour autant, je ne vois pas de contre-indication sérieuse à applaudir entre les mouvements… ça ne gâche rien à la musique – et concernant la concentration des musiciens, les gars sont capables de jouer lumière éteinte ou sous le crépitement des flashes, sur des instruments qui se désaccordent en cours de jeu, avec des chanteurs qui ne connaissent pas leurs rythmes… des applaudissements entre mouvements ne vont pas les déconcentrer. Évidemment, lorsqu'il y a un enchaînement logique ou de beaux contrastes entre mouvements (comme dans la Pathétique, en effet), j'aime autant qu'on n'applaudisse pas, mais sinon on a les toux, et surtout les gens qui commentent les toux (et qui continuent de le faire doctement tandis que la musique a déjà repris…). Alors, peu importe.

Ça prouve quand même surtout le renouvellement du public, donc c'est par ailleurs un assez bon signe, et gourmander ceux qui y contreviennent n'est pas très engageant. On peut le leur expliquer à la fin, bien sûr, si on estime que c'est important, mais batailler pendant, bof.


Belcore a écrit:
Hier soir au TCE; à la fin de "Va pensiero", il y une note tenue piano a capella : effet ruiné par quelques intempestifs qui n'ont pu s’empêcher d'applaudir avant la fin...

Là, en revanche, c'était impardonnable : Rustioni a demandé au chœur d'exécuter un diminuendo qui finissait morendo à la fin du chœur des exilés, absolument saisissant… et un admirateur précoce n'a pas pu s'empêcher d'applaudir dessus, parce qu'il trouvait ça beau… sauf qu'une partie de la salle lui a emboîté le pas, et qu'on n'a pas entendu la fin de l'effet… Je me doutais bien que ça hurlerait dès la note relâchée, mais dessus, franchement… Et comme ce n'était pas un gros tsoin-tsoin final, on n'a pas entendu ce qui était sous les applaudissements.

Mais bon, vieille tradition glotto : il y a des bandes où on entend le public applaudir pendant que le chanteur fait son aigu, parce qu'il trouve ça bien (et n'écoute donc plus l'aigu ?).


Citation :
Enfin, oui, les toux sont souvent gênantes, ce qui justifierait aussi des recommandations de comportement de la part des salles : un souvenir personnel d'un "Voyage d'hiver" à la Philharmonie de Berlin : Quasthof s'était interrompu entre deux lieder pour demander le silence absolu aux spectateurs - les toux étaient infimes, mais malgré tout audibles...

Ça, je trouve ça irrespectueux de la part des artistes. Leur job est de fournir une prestation artistique, pas de règlementer la façon dont le public la reçoit. Comme Christie qui avait demandé à un spectateur dont le portable avait sonné de quitter la salle : je suis désolé, ce ne sont pas ses affaires, il est payé pour jouer, pas pour décider qui a le droit de l'entendre. Ça m'irrite vraiment lorsque je vois des artistes qui considèrent qu'ils font une grâce au public de venir devant eux…

Pour autant, que les autres spectateurs lynchent le malheureux distrait, je n'y vois pas d'inconvénient – mais honnêtement, les sonneries de téléphones, qui durent quelques secondes, sont tellement moins gênantes que les voisins qui grattent leur barbe, jouent avec leurs ongles ou leurs colliers…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82416
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Sam 10 Nov 2018 - 16:53

Les applaudissements entre les mouvements, ça me gêne quand même…

Par contre je ne comprends pas qu'on trouve tout à fait normal d'applaudir en plein milieu d'un acte à l'opéra, alors même, souvent, que la musique continue (ou est censée continuer, et qu'on est obligé d'aménager une pause pour les applaudissements), je sais bien que c'est une tradition dans l'opéra italien ou dans l'opéra à numéros en général, mais quand même, on en arrive à des comportements idiots comme ceux décrits pour ce Nabucco, ou bien effectivement si on a des applaudissements pendant le chant… je ne trouve pas d'autre mot, c'est idiot.
Pour moi c'est bien pire qu'applaudir entre les mouvements, alors que la musique est arrêtée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzunosuke
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 29/10/2018

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Sam 10 Nov 2018 - 17:04

Les sonneries de portable sont pour moi intolérables, irrespectueuses du public et des artistes.
Elles ont le don de vous arracher de ce qui vous tient si agréablement captif d'une façon extrêmement brutale, très difficile de se revenir à ce qui se passe sur scène pour ma part.
Si les portables étaient bannis, cela éviterait également les écrans lumineux si gênants au sein de l'obscurité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Sam 10 Nov 2018 - 17:23

Le coup du portable qui sonne en plein concert ne m'ai arrivé qu'une fois. Minko a arrêté l'orchestre quelques secondes et a repris comme si de rien n'était. Concernant les applaudissements a la fin du Va pensiero, je pense que le public a cru de bonne foi que c'était terminé même si c'est agaçant pour les autres. Je me suis d'ailleurs rendu compte en sortant a la fin du concert que je n'avais pas éteint mon portable en retournant a ma place après l'entracte et m'être dit que j'avais eu beaucoup de chance qu'il ne sonne pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 188
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Sam 10 Nov 2018 - 18:10

Suzunosuke a écrit:
Sii les portables étaient bannis, cela éviterait également les écrans lumineux si gênants au sein de l'obscurité...

Ce serait un rude coup porté aux sites YouTube ou Facebook de plusieurs lyricophiles de pointe... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/ En ligne
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82416
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Sam 10 Nov 2018 - 20:01

Je crois que c'est un doudou pour beaucoup de gens.
J'en vois qui se rallument entre deux œuvres, parce qu'il y a une pause de deux minutes et que, vite vite, il faut voir s'il y a des emails ou des nouvelles conneries sur Facebook… Il faudrait brouiller ces merdes dans les salles de concert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6915
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Sam 10 Nov 2018 - 20:54

Xavier a écrit:
Il faudrait brouiller ces merdes dans les salles de concert.
ah oui ça je suis pour! Il faut systématiquement brouiller les téléphones portables dans toutes les salles de concert, d'opéra et de théâtre!
Dans un autre domaine artistique que celui de la musique, Florence Foresti met en place un système de neutralisation des portables pour son prochain spectacle! On va voir ce que ça va donner!
Le risque c'est que les gens considèrent de telles mesures comme despotiques et décident de renoncer aux spectacles!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 188
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Sam 10 Nov 2018 - 21:17

Otello a écrit:
ah oui ça je suis pour! Il faut systématiquement brouiller les téléphones portables dans toutes les salles de concert, d'opéra et de théâtre!

Le problème ne sera pas forcément réglé puisque le système d'enregistrement et la caméra continueront à fonctionner...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/ En ligne
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6915
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Sam 10 Nov 2018 - 21:28

Foresti est plus radicale: chaque spectateur se verra fournir une pochette dans laquelle il devra glisser son portable éteint ou en veille et cette pochette sera verrouillée dès l'entrée de la salle et ne sera déverrouillée qu'à la sortie de la salle. Tout spectateur refusant ce système ne sera pas autorisé à entrer dans la salle et ne sera pas remboursé pour autant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82416
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Sam 10 Nov 2018 - 23:18

Otello a écrit:
Xavier a écrit:
Il faudrait brouiller ces merdes dans les salles de concert.
ah oui ça je suis pour! Il faut systématiquement brouiller les téléphones portables dans toutes les salles de concert, d'opéra et de théâtre!
Dans un autre domaine artistique que celui de la musique, Florence Foresti met en place un système de neutralisation des portables pour son prochain spectacle! On va voir ce que ça va donner!
Le risque c'est que les gens considèrent de telles mesures comme despotiques et décident de renoncer aux spectacles!

C'est ça, beaucoup seront incapables de laisser leur portable éteint pendant deux heures…
Bah moi j'ai envie de dire: "restez chez vous avec votre portable"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Sam 10 Nov 2018 - 23:27

Xavier a écrit:
Otello a écrit:
Xavier a écrit:
Il faudrait brouiller ces merdes dans les salles de concert.
ah oui ça je suis pour! Il faut systématiquement brouiller les téléphones portables dans toutes les salles de concert, d'opéra et de théâtre!
Dans un autre domaine artistique que celui de la musique, Florence Foresti met en place un système de neutralisation des portables pour son prochain spectacle! On va voir ce que ça va donner!
Le risque c'est que les gens considèrent de telles mesures comme despotiques et décident de renoncer aux spectacles!

C'est ça, beaucoup seront incapables de laisser leur portable éteint pendant deux heures…
Bah moi j'ai envie de dire: "restez chez vous avec votre portable"...

Certes, je suis assez d'accord avec toi, mais les fait est que beaucoup de gens sont incapables de se passer des deux. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82416
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Sam 10 Nov 2018 - 23:30

Mais on ne va pas à un spectacle pour regarder ses SMS, quand même, mince…
Ca doit être un moment exceptionnel, où on est concentré sur ce qu'on entend (et éventuellement ce qu'on voit), le portable on le récupère après, c'est dingue cette histoire quand même.
C'est une addiction monumentale, pour moi c'est un fléau, on n'arrête pas de percuter des gens, ou presque, dans la rue, parce qu'ils marchent le nez sur leur portable…
Un fléau, je vous dis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3705
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Sam 10 Nov 2018 - 23:45

Hier soir, le public a été assez sage (dans le coin ou j'étais j'avais une bonne vue sur la salle); je n'ai vu qu'une seule fois un écran allumé dans la soirée et c'était à peu près en fin de concert. Cela dit, j'étais bien contente hier soir, en arrivant à l'hôtel de pouvoir allumer ma lampe torche pour circuler dans les lieux sans avoir à chercher le bouton pour pouvoir accéder à ma chambre.

A Poitiers, le public s'est beaucoup assagi par rapport à ça, mais à une certaine période, je ne pouvais pas aller une seule fois sans voir des gens ici et là avec leur téléphone allumé. Et là, crois moi, j'avais une furieuse envie de leur coller un bon coup de pied au *** tellement ça me mettais en rogne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85553
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Sam 10 Nov 2018 - 23:55

Le brouillage ou l'IEM, oui, c'est peut-être excessif ; on peut être assis dans la salle avant le spectacle ou à l'entracte, vouloir dire à ses potes où on se retrouve, prendre et partager une photo de la salle, finir de lire un article… La question est plutôt celle de l'éducation à l'anticipation de la nuisance – le brouillage ne les empêchera pas de jouer à Candy Crush

Honnêtement, autant je trouve insupportable l'usage des portables pendant le spectacle, autant lorsqu'on m'a demandé de l'éteindre avant d'entrer dans la salle (MC93, en fait on a attendu des plombes sans qu'il y ait rien à voir…), ou qu'on m'a presque disputé parce que je lisais un truc cinq minutes avant le début du spectacle (à la Colline, les ouvreurs remontent l'allée et intiment l'ordre, pas toujours gentiment, d'éteindre à chaque personne avant le spectacle), je n'ai pas beaucoup apprécié, l'impression d'être soupçonné, d'être pris pour un délinquant en puissance.

En revanche, à la Philharmonie, lorsqu'ils voient quelqu'un qui joue avec pendant le spectacle, ils vont le voir à la première pause.

C'est encore plus vrai dans les petits concerts, où je vois à chaque fois des gens (et pas forcément la famille, hein) filmer des portions entières du spectacle, voire le diffuser en direct sur Périscope et répondre aux messages… Ça c'est vraiment pénible, et en général lorsqu'on le fait remarquer les gens sont sincèrement étonnés (et dans certains cas bougons).

Sans avoir besoin d'investir dans des brouilleurs, l'annonce en début de concert et l'intervention si nécessaire des voisins et du personnel, on ne peut pas faire davantage… Je dois très souvent le faire à Garnier, où les touristes ne se rendent pas forcément compte, en toute sincérité, de comment on écoute ce type de musique lorsqu'on est intéressé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85553
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Dim 11 Nov 2018 - 0:02

Xavier a écrit:
C'est une addiction monumentale, pour moi c'est un fléau, on n'arrête pas de percuter des gens, ou presque, dans la rue, parce qu'ils marchent le nez sur leur portable…
Un fléau, je vous dis.

Là, je suis perplexe sur la définition du fléau. Je me fais souvent bousculer dans les rues et couloirs à Paris, mais rarement parce que la personne regarde son portable, plutôt parce qu'elle n'en a rien à faire. hehe

Lorsqu'ils s'en servent pour mettre de la musique à fond dans le métro et que je suis obligé d'arrêter de lire pour mettre Elektra sur le mien, ok, là c'est pénible. Mais fléau, comme tu y vas… Ces gens-là sont aussi ceux qui fument des joints dans les rames, ce n'est pas vraiment le téléphone qui est un problème.


Dernière édition par DavidLeMarrec le Dim 11 Nov 2018 - 0:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82416
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Dim 11 Nov 2018 - 0:02

DavidLeMarrec a écrit:
Le brouillage ou l'IEM, oui, c'est peut-être excessif ; on peut être assis dans la salle avant le spectacle ou à l'entracte, vouloir dire à ses potes où on se retrouve, prendre et partager une photo de la salle, finir de lire un article… La question est plutôt celle de l'éducation à l'anticipation de la nuisance – le brouillage ne les empêchera pas de jouer à Candy Crush

S'il n'y a pas de réseau, la majorité des gens seront quand même beaucoup moins tentés par leur portable.
Et le reste on peut très bien le faire dans les couloirs.
C'est malheureux, mais l'éducation ne marche pas en matière de portable, les gens sont incapables de se contrôler, c'est avéré.
Et le brouillage empêchera les téléphones de sonner, ce qui n'est déjà pas rien, quand je repense à la 5 de Chosta de l'autre jour...

DavidLeMarrec a écrit:
Honnêtement, autant je trouve insupportable l'usage des portables pendant le spectacle, autant lorsqu'on m'a demandé de l'éteindre avant d'entrer dans la salle (MC93, en fait on a attendu des plombes sans qu'il y ait rien à voir…), ou qu'on m'a presque disputé parce que je lisais un truc cinq minutes avant le début du spectacle (à la Colline, les ouvreurs remontent l'allée et intiment l'ordre, pas toujours gentiment, d'éteindre à chaque personne avant le spectacle), je n'ai pas beaucoup apprécié, l'impression d'être soupçonné, d'être pris pour un délinquant en puissance.

C'est sûr que là c'est un peu excessif… mais ils ont dû en baver pour en arriver là. J'imagine…
Il y a tellement de gens qui sont sur leur portable jusqu'à la dernière minute et même souvent pendant la première minute du concert, avec l'écran allumé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85553
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Dim 11 Nov 2018 - 0:35

Xavier a écrit:
S'il n'y a pas de réseau, la majorité des gens seront quand même beaucoup moins tentés par leur portable.
Et le reste on peut très bien le faire dans les couloirs.
C'est malheureux, mais l'éducation ne marche pas en matière de portable, les gens sont incapables de se contrôler, c'est avéré.
Et le brouillage empêchera les téléphones de sonner, ce qui n'est déjà pas rien, quand je repense à la 5 de Chosta de l'autre jour...

C'est vrai. Bon, pourquoi pas. (Le risque du brouillage est quand même qu'on ne capte pas dans les couloirs, et ça c'est plus contraignant, s'il faut sortir du théâtre pour lire les nouvelles ou donner rendez-vous à ses amis.) C'est tout à fait débattable en tout cas, si ça apporte le calme dans la salle.


Citation :
C'est sûr que là c'est un peu excessif… mais ils ont dû en baver pour en arriver là. J'imagine…

MC93, c'était le vœu du metteur en scène, nous faire entrer dans une sorte de brouillard pour ouvrir un Maeterlinck, mais comme il n'y avait qu'un accès et que la salle se remplissait très lentement, ça ne fonctionnait pas.

La Colline, je comprends le principe (l'annonce générale ne fonctionne pas forcément, alors que si on va voir les gens…), mais ce peut être réalisé gentiment, ou une fois l'annonce passée… Bondir sur des gens qu'on n'a pas prévenus, c'est pas terrible. (Mais il n'étaient pas très sympas ce jour-là, franchement suspicieux aussi envers des jeunes qui sont restés sages mais s'étaient mis un peu à l'écart, ils avaient peur qu'ils discutent pendant l'œuvre – alors qu'honnêtement, vu le volume sonore, on n'aurait rien entendu… et ils étaient aisément accessibles s'il fallait leur dire quelque chose.)


Citation :
Il y a tellement de gens qui sont sur leur portable jusqu'à la dernière minute et même souvent pendant la première minute du concert, avec l'écran allumé...

Quand c'est pendant la première minute, ça va… C'est surtout la récurrence ou la longueur qui est pénible…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82416
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Dim 11 Nov 2018 - 0:41

Oui… en revanche ça montre le degré d'implication des spectateurs en question, comme s'ils avaient lancé une série sur leur canapé, tant pis si on loupe le générique…
Et c'est de là que viennent tous les problèmes, toux, téléphones, applaudissements, attitudes sans gêne, coups de pieds dans les sièges, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6915
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Dim 11 Nov 2018 - 0:50

DavidLeMarrec a écrit:
Le risque du brouillage est quand même qu'on ne capte pas dans les couloirs, et ça c'est plus contraignant, s'il faut sortir du théâtre pour lire les nouvelles ou donner rendez-vous à ses amis
Ecoute David, c'est quand même dingue ça! On peut s'abstenir de consulter son téléphone pendant toute la durée d'un spectacle sans avoir l'impression qu'on va en mourir! Les nouvelles peuvent attendre! Quant au RDV avec ses amis, ça peut s'organiser avant d'aller au spectacle! Ce n'est quand même pas compliqué!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82416
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Dim 11 Nov 2018 - 0:51

Ah là là, comment on faisait pour survivre avant que les portables n'existent??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6915
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Dim 11 Nov 2018 - 0:53

Xavier a écrit:
Ah là là, comment on faisait pour survivre avant que les portables n'existent??
ah mais là, sur ce coup là je suis à 500% d'accord avec toi! mains kiss
Moi je suis affolé devant cette incapacité à se domestiquer face à ce que j'appelle une addiction effrayante!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85553
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Dim 11 Nov 2018 - 1:49

Otello a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Le risque du brouillage est quand même qu'on ne capte pas dans les couloirs, et ça c'est plus contraignant, s'il faut sortir du théâtre pour lire les nouvelles ou donner rendez-vous à ses amis
Ecoute David, c'est quand même dingue ça! On peut s'abstenir de consulter son téléphone pendant toute la durée d'un spectacle sans avoir l'impression qu'on va en mourir! Les nouvelles peuvent attendre! Quant au RDV avec ses amis, ça peut s'organiser avant d'aller au spectacle! Ce n'est quand même pas compliqué!

Oui, bien sûr… si on est prévenu. Sinon je parie sur de grosses expressions de frustration.

Ce que je dis est que c'est matériellement limiter le confort des uns et des autres, alors que le fond du problème n'est pas le portable mais l'attitude des gens, et que ceux qui envoient des SMS seront aussi ceux qui gigoteront s'ils n'ont pas de joujou entre les mains…

Quant à la détestation du portable en soi : ce n'est qu'un outil. Je l'ai longtemps pris pour un gadget (je n'en ai acquis un qu'il y a deux ans, parce que c'était plus commode pour récupérer des textes que ma liseuse, et plus performant que mon GPS pour mes balades sylvestres nocturnes), mais c'est en réalité un PC de poche, et je trouve vraiment agréable de pouvoir, selon les cas, récupérer un bouquin, vérifier une info, rédiger des bouts de choses, découvrir un nom de lieu-dit, voire lire en marchant (ce qui est impossible avec un livre)… Je trouve que c'est un bel outil, qui allège considérablement le poids de ce qu'il faut apporter pour un confort équivalent.

Ensuite, en ce qui me concerne, je ne le regarde pas quand je parle à de vrais gens, je ne le vérifie pas pendant mes heures de travail ou pendant les concerts, même si je m'ennuie… ce n'est pas l'outil qui est en cause dans ce que vous dénoncez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 18065
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Dim 11 Nov 2018 - 1:54

Xavier a écrit:
Ah là là, comment on faisait pour survivre avant que les portables n'existent??

C'est ce que je rétorque à tout ceux qui me demandent pourquoi je n'ai pas de portable. Laughing


Dernière édition par arnaud bellemontagne le Dim 11 Nov 2018 - 1:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82416
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Dim 11 Nov 2018 - 1:54

DavidLeMarrec a écrit:

Ce que je dis est que c'est matériellement limiter le confort des uns et des autres, alors que le fond du problème n'est pas le portable mais l'attitude des gens, et que ceux qui envoient des SMS seront aussi ceux qui gigoteront s'ils n'ont pas de joujou entre les mains…

Ben qu'ils restent chez eux. keuf

Sinon, évidemment que le problème n'est pas le portable mais l'utilisation qu'on en fait.
Mais vu que beaucoup, beaucoup de gens sont incapables de se discipliner...

(c'est comme les armes en fait Mr.Red )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6915
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Dim 11 Nov 2018 - 2:09

DavidLeMarrec a écrit:
Ce que je dis est que c'est matériellement limiter le confort des uns et des autres, alors que le fond du problème n'est pas le portable mais l'attitude des gens, et que ceux qui envoient des SMS seront aussi ceux qui gigoteront s'ils n'ont pas de joujou entre les mains…
pendant un spectacle, le portable n'a pas à faire partie d'un confort quelconque! par ailleurs dans ce cas précis l'attitude des gens vis à vis de leur portable ne peut pas être décorrélée du portable lui-même. Donc en neutralisant le portable, on neutralise l'attitude!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82416
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Dim 11 Nov 2018 - 2:12

Mais là-dessus David n'a pas complètement tort, le "mauvais comportement" peut aussi, chez certains, se reporter sur autre chose: les mouvements intempestifs et le programme qu'on va tripoter dans tous les sens parce qu'on s'ennuie…
Ce qui n'empêche que, si déjà il n'y avait pas les portables, ça enlèverait quand même pas mal de nuisances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6915
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Dim 11 Nov 2018 - 2:18

Xavier a écrit:
les mouvements intempestifs et le programme qu'on va tripoter dans tous les sens parce qu'on s'ennuie
ça aussi c'est un problème, cette propension à s'ennuyer rapidement dès lors qu'ils ne peuvent plus s'éparpiller ou zapper! Cette incapacité à se concentrer sur la durée, c'est un vrai problème de société ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82416
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Dim 11 Nov 2018 - 2:20

Oui, aussi, et le portable n'aide certainement pas, il encourage le "zapping", c'est le mot.
S'installer dans un spectacle, une œuvre d'art, c'est autre chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 559
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Dim 11 Nov 2018 - 2:25

David parle très justement des applaudissements comme d'un rituel.
À partir de l'instant où l'on considère que les applaudissements sont eux-mêmes un code d'expression particulier et arbitraire, la question de savoir quand il est bon d'applaudir devient presque superfétatoire, du moins, cela la remet en perspective. J'ignore complètement, cela étant dit, comment un « homme à l'état de nature » réagirait spontanément face à un spectacle qui lui a plu ou qui l'a exalté.
Mais l'argument des « pro » qui consistent à dire qu'il s'agit de l'expression spontanée des néophytes, je le trouve particulièrement démagogique. Bien souvent, on applaudit seulement par habitude, mimétisme, parce qu'il faut applaudir quand la musique s'arrête, c'est comme ça qu'il faut faire, que ça se fait. Est-ce qu'il s'agit véritablement d'un moment de sincère décharge émotive de la part de tout ceux qui applaudissent, je ne sais pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
nugava
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1517
Age : 32
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Dim 11 Nov 2018 - 3:08

Depuis peu, j'essaie d'applaudir à contre-temps de la salle. C'est assez difficile à faire, un contre mille, mais c'est rigolo.
Sinon, autant je serais gêné si quelque lançait un applaudissement après l'adagietto de la 5ème de Mahler (bien que je doute que ça ait une chance d'arriver), autant je n'aime pas avoir un grand silence après le 1er mouvement du concerto pour violon de Tchaikovski par exemple. Ca me gêne, physiquement, de voir le pauvre hère s'essuyer le front et les cordes dans un grand moment de rien, la salle braquée sur lui, scrutant le moindre de ses dégoulinements, sans rien dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85553
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Dim 11 Nov 2018 - 13:53

nugava a écrit:
Depuis peu, j'essaie d'applaudir à contre-temps de la salle.

C'est-à-dire ? Entre les mouvements où personne n'applaudit ? Pas à la fin ? Au milieu du mouvement lent après le solo de hautbois d'amour ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Roupoil
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 333
Age : 37
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Dim 11 Nov 2018 - 14:03

J'avais plutôt interprété le "à contretemps" de nugava comme en même temps que tout le monde, mais en produisant les claquements de mains en décalage par rapport aux autres (pas sur les temps quoi !), mais je peux me tromper...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.normalesup.org/~glafon/
JosefK
Mélomane averti


Nombre de messages : 304
Date d'inscription : 13/04/2018

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Dim 11 Nov 2018 - 14:18

Xavier a écrit:
Ah là là, comment on faisait pour survivre avant que les portables n'existent??

Ayant assez bien connu cette époque, je peux assurer qu'on y arrivait très bien.

Cela dit, comme je ne suis pas allé au concert, à l'opéra, au théâtre ou au cinéma depuis sept ou huit ans, j'ai l'impression, à vous lire, les uns et les autres, que la situation s'est très nettement dégradée.
Car dans mon souvenir, il y avait certes des ballots qui oubliaient de couper leur portable, notamment après l'entracte, mais pas de phénomènes tels que ceux que vous décrivez.

Bref, une fois de plus, c'était mieux avant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82416
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Dim 11 Nov 2018 - 14:23

Les gens sont plus sur leur portable qu'avant, c'est simple, dans la rue, on zigzague entre les gens qui ne regardent pas où ils marchent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1614
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Dim 11 Nov 2018 - 17:32

DavidLeMarrec a écrit:
Quant à la détestation du portable en soi : ce n'est qu'un outil.

Justement.
Si ce n'est que ça, on l'utilise à un moment précis pour un besoin précis (comme les usages pratiques que tu cites). On peut même s'en servir pour passer un coup de fil !
Mais comme le dit Xavier, c'est devenu une sorte d'addiction, à ne pouvoir s'en séparer même de quelques mètres ou de quelques minutes.
Pour les concerts, hormis 3 ou 4 médecins, un pompier volontaire ou un futur père dont l'épouse enceinte en est au 8ème mois, qui est vraiment dans la nécessité impérative de ne pouvoir laisser l'outil en question éteint pendant au moins une heure ? Et accessoirement se détendre pour apprécier encore plus éventuellement la musique ?

Depuis que ce truc existe, j'ai toujours confusément pensé qu'il est le signe d'une sorte de peur. Le doudou dont parle Xavier renvoie à un sentiment de sécurité, savoir que l'on peut joindre et être joint partout et à tout moment. Ça se voit notamment en milieu scolaire quand des élèves de 6ème pas nécessairement demandeurs s'en voient doter par leur parents à leur arrivée au collège, "au cas où..."
(bon, en général ce sont ensuite plutôt les élèves qui mettent la pression sur leurs parents, qui ne peuvent -ni ne veulent vraiment- y résister)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85553
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Dim 11 Nov 2018 - 18:53

Et l'autre jour, pendant un concert, la jeune fille à côté de moi n'a pas levé le nez de tout l'entracte. Même pendant le concert, elle l'utilisait, certes discrètement, mais tout de même. Dans les couloirs, le nez dedans, elle n'a même pas vu qu'elle avait fait tomber son châle et un vieux monsieur qui pouvait à peine marcher a dû lui courir après pour attirer son attention.

Sérieusement, il faudrait interdire les livres dans l'espace public, cette chose est en train de nous désocialiser et de détruire la civilisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Applaudissements intempestifs
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Applaudissements: quand ? Où? Pour quoi? Les règles d'usage
» Intempestifs Soundsystem @ région parisienne [23-02-2008]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: