Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Applaudissements intempestifs

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82587
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Jeu 6 Déc 2018 - 0:42

Pour moi la toux ne vient pas, ou en tout cas moins, quand on est concerné par ce qu'on entend.

Je traîne un gros rhume depuis 8 jours, aujourd'hui encore je tousse et je racle très fréquemment et même bruyamment, et pourtant, pas une fois pendant le concert de ce soir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5227
Age : 44
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Jeu 6 Déc 2018 - 11:14

Le plus simple serait de réduire le public Mr.Red : plusieurs centaines de personnes dans une salle, c'est beaucoup, et statistiquement c'est logique (surtout en cette saison) qu'il y ait dans la masse un certain nombre de bronchiteux...

(Autre solution : faire passer une radio à tout le monde (sauf moi) à l'entrée. On lance une pétition ?...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Jeu 6 Déc 2018 - 11:20

Il existe des solutions plus simples : si on va aux concerts d'amateurs ou de petites formations pro (donc avec les familles, les amis), ou de musique de chambre (hors vedettes), il n'y que des convaincus, et le public est en général beaucoup moins dissipé.

J'en suis au point où je me déplace à l'entracte vers de moins bonnes places, lorsque les gens se recentrent vers moi à l'entracte et que je repère les enfants trop jeunes, les auditeurs trop dilettantes, les enthousiastes trop agités… La tranquillité de ne pas avoir de voisin devient quasiment mon premier critère. (Car pour moi, contrairement à JosefK, plus mes sens sont mis en éveil par le concert, plus les perturbations sont perçues de façon aiguës.)

Dans les grandes salles comme la Philharmonie ou Bastille, les voisins bruyants ou agités, c'est une fois sur deux, à divers degrés. Beaucoup moins dans les endroits où vont surtout des passionnés (CNSM, Cortot, Athénée, Comique, même le TCE…).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 704
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Jeu 6 Déc 2018 - 11:30

DavidLeMarrec a écrit:
les enthousiastes trop agités…

Il faudrait que je fasse attention, parfois... hehe

C'est tellement difficile et frustrant de devoir rester stoïque, quand la musique nous empoigne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 704
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Jeu 6 Déc 2018 - 11:32

DavidLeMarrec a écrit:
Les spectateurs de théâtre mangent bio.

pété de rire

Cela dit, ce n'est qu'un constat subjectif fait au cours d'expériences empiriques aléatoires.

Plus souvent présents qu'aux concerts de musique classique, les collégiens peuvent faire des ravages, dans un autre genre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Rocktambule
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 28/03/2018

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Jeu 6 Déc 2018 - 12:05

DavidLeMarrec a écrit:
je repère les enfants trop jeunes, les auditeurs trop dilettantes, les enthousiastes trop agités… La tranquillité de ne pas avoir de voisin devient quasiment mon premier critère..
Totalement en adéquation avec toi. J'en viens même à stresser avant un concert, lorsque je monte les escaliers et que je repère du potentiel de perturbateur dans la foule : "pourvu que je ne l'ai pas à côté..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Jeu 6 Déc 2018 - 23:08

Ah, moi c'est dans les premières secondes ou le premier morceau, quand je vois que le sac plastique n'est pas rangé, que les mains se mettent déjà à battre la musique, que le portable s'allume déjà (voire que les graines de tournesol sont de la partie…). Je n'aime pas les concerts qui débutent par le morceau que j'ai vraiment envie d'entendre, parce que je n'ai pas le temps de faire abstraction des nuisances, de me replacer, de demander un peu plus de discrétion…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82587
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Jeu 6 Déc 2018 - 23:32

Pour résumer simplement: "putain ils sont chiants les gens"...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walther
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 09/09/2010

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Ven 7 Déc 2018 - 13:39

Je constate que du sujet "applaudissements intempestifs", on est vite passés à "nuisances sonores en tout genre au concert" comme les accros du portable, ceux qui s'acharnent sur un sac en plastique etc. Intéressant !

Personnellement je n'ai pas encore vécu de concert où des ignorants applaudissent n'importe quand, mais j'ai lu que certaines personnes hésitent à aller à des concerts classiques car elles ont peur de ne pas savoir quand applaudir. La réponse est pourtant toute simple : faites-le quand les autres le font (c'est comme se demander si on doit manger avec les doigts ou avec des couverts ou baguettes dans certains pays) !

Certaines œuvres sont propices à ce genre de problèmes, je pense principalement au finale de la 5e symphonie de Tchaikovsky avec son grand roulement de timbales avant la péroraison, où on est quasiment sûr qu'un certain nombre de spectateurs vont applaudir en s'imaginant que c'est la fin : ça s'entend déjà dans le live (très mauvais d'ailleurs) de Furtwängler à Turin, et à ce qu'il paraît, ça rendait Stokowski tellement furax qu'il se retournait en faisant des signes au public !

Deux exemples vécus : à un concert d'Alain Souchon au Théâtre du Trianon (qui se trouve au pied de la Butte Montmartre, et non à côté du Château de Versailles malgré son nom Laughing ), je suis assis sur un côté du balcon. Pendant le concert, un type derrière moi se lève 5 ou 6 fois pour répondre à son portable dans l'allée latérale, pendant bien 10 minutes à chaque fois !!! Je ne peux pas dire que ça me dérangeait, le volume est toujours très élevé dans les concerts de variété et ça couvrait les conversations, j'entendais juste de temps en temps "réunion...... dossier.... pôle financier...... demain........". Dans la série "J'accompagne quelqu'un au concert pour lui faire plaisir mais j'en ai rien à cirer"...

A un concert gratuit à la Mairie du VIe un samedi après-midi : là, c'est plutôt la Mairie qui aurait dû prévoir, surtout qu'un concert a lieu chaque samedi ! Nous sommes dans une grande salle à l'étage, au sol entièrement parqueté. Des tapis auraient été les bienvenus, car à chaque mouvement de pied sur le parquet ça grince ! Et comme il y a peut-être 200 spectateurs (on est groupés autour de deux pianos, qui jouent la réduction pour 2 pianos de Francesca da Rimini et de la suite de Casse-noisettes), il y a un grincement toutes les dix secondes Twisted Evil !!! D'autant qu'il y a beaucoup de seniors dans le public et que c'est la même chose avec leurs cannes... Sans parler d'une vieille dame (assise juste devant un piano) qui a ronflé presque tout du long : j'imagine qu'elle était sourde car avec un tel volume sonore (même jouée sur deux pianos, Francesca da Rimini dépote) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 14922
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Mar 11 Déc 2018 - 0:47

DavidLeMarrec a écrit:
Ah, moi c'est dans les premières secondes ou le premier morceau, quand je vois que le sac plastique n'est pas rangé, que les mains se mettent déjà à battre la musique, que le portable s'allume déjà

Sans vouloir aller à contre-courant, le portable peut aussi avoir son utilité au concert : /watch?v=54lESeXVqCM&t=1422  fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonio_Salieri
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 55
Age : 23
Localisation : Orléans - Paris
Date d'inscription : 18/01/2018

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Mar 11 Déc 2018 - 18:33

Je vais aussi nourrir ce fil en voyant ceux qui parlent des nuisances, sans pour autant rester sur les applaudissements...

Vendredi soir, à un concert de Rossini : deux personnes derrière arrivant pendant l'entracte, parlent tout sauf discrètement pendant 10 minutes... Je me retourne pour leur faire signe de se taire, et, finalement, partent quelques minutes après. Venues uniquement pour déranger visiblement !!
Et hier soir, au TCE : deux voisines ayant l'air d'avoir 18 ans, ne connaissant sans doute pas grand chose à l'opéra, se gaussent et gloussent quand une basse ou un contre-ténor chantent... Sans parler de la mère qui accompagnait, qui envoyait des mails pendant le concert !!! fesse

Les toussotements, ou les applaudissements qui couvrent les dernières notes, je peux comprendre, mais rire, parler, utiliser son téléphone en pleine représentation... Aucun savoir-vivre ! Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19682
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Mar 11 Déc 2018 - 20:03

DavidLeMarrec a écrit:
Dans les grandes salles comme la Philharmonie ou Bastille, les voisins bruyants ou agités, c'est une fois sur deux, à divers degrés. Beaucoup moins dans les endroits où vont surtout des passionnés (CNSM, Cortot, Athénée, Comique, même le TCE…).

Moui... je garde une grande rancune à mes deux voisines pour La Voix Humaine avec Antonacci à Favart... durant toute la pièce elles ont gloussé comme des oies, trouvant sans doute très drôle d'entendre une femme parler au téléphone à son ex de sa tentative de suicide et de la voix se répandre comme ça.

Des fois à l'Opéra-Comique on a aussi des voisins difficiles (j'en ai eu d'autres, mais pas à ce point quand même!)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Jules Biron
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12333
Age : 26
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Mar 11 Déc 2018 - 20:23

Ma pire expérience c'était au Châtelet pour une symphonie de Mahler... déjà que j'étais au parterre sous les balcons et qu'on n'y entend rien, j'avais le plaisir d'avoir un doux dingue à côté qui trifouillait ses clés, se baladait dans l'allée, froissait ses papiers... jamais vu ça, c'était en 2011 mais je m'en souviens encore zen  J'avais fait le voeu (presque tenu) de ne plus retourner au Châtelet avant de pouvoir me payer des places décentes Laughing


Quant aux applaudissements après les premiers mouvements, j'ai l'impression qu'ils sont (en tout cas en Suisse ?) devenu coutumiers, et c'est tant mieux, à mon humble avis (en tout cas quand l'exaltation de la musique le demande). Qu'on laisse le public s'exprimer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sehnsucht
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 35
Localisation : Berlin / Zurich
Date d'inscription : 22/03/2016

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Mar 11 Déc 2018 - 21:00

Jules Biron a écrit:

Quant aux applaudissements après les premiers mouvements, j'ai l'impression qu'ils sont (en tout cas en Suisse ?) devenu coutumiers, et c'est tant mieux, à mon humble avis (en tout cas quand l'exaltation de la musique le demande). Qu'on laisse le public s'exprimer !
Pour ma part, je n'ai quasiment jamais entendu d'applaudissements entre les mouvements dans les salles symphoniques que je fréquente en Suisse (essentiellement la Tonhalle de Zurich et le KKL de Lucerne) et en Allemagne (la Philharmonie et le Konzerthaus à Berlin, le Gasteig et l'Herkulessal à Munich), sauf si c'est Norrington qui dirige et qui force le public à applaudir Mr. Green.
D'ailleurs, ne m'étant jamais assis dans une salle de concert en France (que l'on m'en préserve Mr. Green ), je me rends compte qu'assister à des concerts en terres germaniques semble être une véritable sinécure : interdiction de l'usage des téléphones est respectée, les retardataires ne sont pas autorisés à entrer tant que l'orchestre joue et, plus globalement, le public est attentif et respectueux de ce qui se passe sur scène. Sans doute y existe-t-il un rapport somme toute un peu différent à la musique classique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jules Biron
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12333
Age : 26
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Mar 11 Déc 2018 - 22:11

À l'OCL, il me semble qu'on applaudit souvent après les premiers mouvements, tout du moins aux concerts du dimanche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sehnsucht
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 35
Localisation : Berlin / Zurich
Date d'inscription : 22/03/2016

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Mar 11 Déc 2018 - 22:14

Ah oui, j'y ai assisté l'une ou l'autre fois. C'est sans doute dû à leur caractère familial et bon enfant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82587
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Mar 11 Déc 2018 - 22:15

C'est quoi l'OCL?

A la Philharmonie de Paris, c'est pratiquement à tous les concerts que le public applaudit en masse après chaque mouvement!...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sehnsucht
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 35
Localisation : Berlin / Zurich
Date d'inscription : 22/03/2016

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Mar 11 Déc 2018 - 22:20

L'orchestre de chambre de Lausanne. En l'occurrence, Jules fait référence à des concerts je crois qui ont lieu le dimanche matin avec café croissant et qui se distinguent un peu du concert traditionnel, d'où sans doute les applaudissements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Mar 11 Déc 2018 - 23:10

Sehnsucht a écrit:
Jules Biron a écrit:

Quant aux applaudissements après les premiers mouvements, j'ai l'impression qu'ils sont (en tout cas en Suisse ?) devenu coutumiers, et c'est tant mieux, à mon humble avis (en tout cas quand l'exaltation de la musique le demande). Qu'on laisse le public s'exprimer !
Pour ma part, je n'ai quasiment jamais entendu d'applaudissements entre les mouvements dans les salles symphoniques que je fréquente en Suisse (essentiellement la Tonhalle de Zurich et le KKL de Lucerne) et en Allemagne (la Philharmonie et le Konzerthaus à Berlin, le Gasteig et l'Herkulessal à Munich), sauf si c'est Norrington qui dirige et qui force le public à applaudir Mr. Green.
D'ailleurs, ne m'étant jamais assis dans une salle de concert en France (que l'on m'en préserve Mr. Green ), je me rends compte qu'assister à des concerts en terres germaniques semble être une véritable sinécure : interdiction de l'usage des téléphones est respectée, les retardataires ne sont pas autorisés à entrer tant que l'orchestre joue et, plus globalement, le public est attentif et respectueux de ce qui se passe sur scène. Sans doute y existe-t-il un rapport somme toute un peu différent à la musique classique.

C'est que la musique classique y est beaucoup plus centrale dans la culture. Il suffit de voir le niveau des étudiants étrangers, lorsqu'ils rejoignent un orchestre universitaire : les amateurs allemands deviennent systématiquement konzertmeister. hehe L'écart de niveau et de culture dans ce domaine est assez considérable.

Et donc, si ça a davantage pénétré la société, les codes du concert sont sans doute davantage partagés.

Après, comme le dit Jules, finalement les applaudissements ce n'est pas si mal. J'ai vu beaucoup de concerts où c'était le cas dernièrement (Philharmonie et Maison de la Radio, pourtant des programmes assez originaux), et c'était moins crispant que le silence tendu, les toux, les voisins qui se mettent à parler et gigoter. Au moins tout le monde se détend, quitte à faire un peu retomber la tension – après certains mouvements, ça reste un peu frustrant, surtout ces applaudissements polis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Mar 11 Déc 2018 - 23:42

Anecdote du soir. Pendant la première partie du concert Deshayes/Vitaud, consacrée à l'oeuvre instrumentale de Debussy (Ballade, suite Bergamasque, prélude à l'après midi d'un faune transcrite pour piano par Vitaud lui même) un grésillement se déclenche. Grésillement bien sonore qui a d'abord fait penser qu'il y avait dans la salle une personne particulièrement malpolie qui froissait du papier ou qui faisait exprès de manger des bonbons sans se préocuper ni du public ni du pianiste. Il s'agissait en fait de deux amplis qui ont fait des leurs en plein concert; fort heureusement le problème a été réglé pendant l'entracte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8419
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Mer 12 Déc 2018 - 8:17

luisa miller a écrit:
Anecdote du soir. Pendant la première partie du concert Deshayes/Vitaud, consacrée à l'oeuvre instrumentale de Debussy (Ballade, suite Bergamasque, prélude à l'après midi d'un faune transcrite pour piano par Vitaud lui même) un  grésillement se déclenche. Grésillement bien sonore qui a d'abord fait penser qu'il y avait dans la salle une personne particulièrement malpolie qui froissait du papier ou qui faisait exprès de manger des bonbons sans se préocuper ni du public ni du pianiste. Il s'agissait en fait de deux amplis qui ont fait des leurs en plein concert; fort heureusement le problème a été réglé pendant l'entracte

Ah ! ça arrive parfois avec des prothèses auditives ! (Effet de larsen assez pénible pendant une Francesca de Tchaikovsky par le Philharmonique de Saint-Pétersbourg, toutes voiles dehors !)
Il y a aussi cette anecdote, à Nice pour les Contes d'Hoffmann en 2009, de cette dame qui après avoir envoyé pas mal de sms/pourriels, décroche son téléphone pour expliquer que : "Non ! je ne peux pas répondre, je suis à l'opéra" ; et qui poursuit incontinent sa conversation malgré le chahut qu'elle suscite carton rouge .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Mer 12 Déc 2018 - 10:19

Ah mais même pas d'histoire de sonotone puisque tout le monde dans la salle les a entendu ces amplis de malheur Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Rocktambule
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 28/03/2018

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Mer 12 Déc 2018 - 16:03

Un article intéressant sur la problématique des bavardages pendant les concerts de musique amplifiée : https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1141236/bavardage-pendant-concerts-silence-obligatoire

Effectivement, je fais partie de ces gens qui vont beaucoup moins aux concerts de variété, car c'est beaucoup trop fort (et je souffre d’acouphènes). Si le volume est augmenté à cause des bavards, c'est intolérable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colbran
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 86
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/09/2014

MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   Jeu 13 Déc 2018 - 11:26

Très divertissant, ce fil.

En tout cas, je trouve toujours fascinant de constater cette évolution du rapport à la musique à travers les époques et les cultures, quand on lit les savoureux commentaires des voyageurs incrédules qui pénétraient au San Carlo de l'âge baroque et classique, par exemple. Une vraie comédie humaine... J'aurais aimé nous y voir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Applaudissements intempestifs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Applaudissements intempestifs
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Intempestifs Soundsystem @ région parisienne [23-02-2008]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: