Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Suzunosuke
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 29/10/2018

MessageSujet: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Ven 9 Nov 2018 - 16:21

Direction musicale :Fabio Luisi
Mise en scène :Calixto Bieito

Simon Boccanegra : Ludovic Tézier
Jacopo Fiesco : Mika Kares
Maria Boccanegra (Amelia Grimaldi) :
- Maria Agresta 12, 15, 18, 21, 24, 28 nov. 7, 10, 13 déc.
- Anita Hartig 1, 4 déc.
Gabriele Adorno : Francesco Demuro
Paolo Albani : Nicola Alaimo
Pietro :Mikhail Timoshenko
Un capitano dei balestrieri : Cyrille Lovighi
Un'ancella di Amelia : Virginia Leva-Poncet

La générale a lieu ce soir.
Je vais assister à mon premier S. Boccanegra le 13/12
Dans la distribution je ne connais que L. Tézier, M. Timoshenko de l'atelier lyrique, C. Lovighi et M. Agresta (de nom)
Est ce que la distribution vous paraît intéressante ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Markossipovitch
Néophyte


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 10/12/2017

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Ven 9 Nov 2018 - 17:59

Je ne suis guère un fan de Demuro. Par ailleurs, Kares reste un point d'interrogation. Mais l'ensemble est très alléchant. Tézier sera sans doute un excellent Simon, comme au TCE l'an dernier, Agresta a été avec Muti une magnifique Amelia, Alaimo promet d'être un très bon Paolo. Si la mise en scène ne délire pas trop, ce sera une remarquable production.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Ven 9 Nov 2018 - 18:16

Markossipovitch a écrit:
Si la mise en scène ne délire pas trop, ce sera une remarquable production.

J'ai vu quelques images et je dirais qu'on est plutôt sur le versant soft de Bieito... pig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 704
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Ven 9 Nov 2018 - 18:23

Tézier fut éblouissant au TCE en 2017 Very Happy
Ensuite j'essaierai personnellement de manquer Agresta, car j'ai un peu de mal avec elle...
Mais le reste de la distribution semble bien, sur le papier.

Citation :
J'ai vu quelques images et je dirais qu'on est plutôt sur le versant soft de Bieito... pig
En même temps, nous sommes à l'Opéra de Paris...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
HELENE ADAM
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 81
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/01/2015

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Ven 9 Nov 2018 - 18:32

Stefano P a écrit:
Markossipovitch a écrit:
Si la mise en scène ne délire pas trop, ce sera une remarquable production.

J'ai vu quelques images et je dirais qu'on est plutôt sur le versant soft de Bieito... pig

Pour avoir vu un peu plus que des images, je ne serai pas aussi affirmative .... Mr. Green Mr.Red
(mais en général j'aime bien Bieito... j'ai bien dit "en général")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passionoperaheleneadam.blogspot.fr/2018/05/parsifal-wagne
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6946
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Ven 9 Nov 2018 - 20:16

Moi je déteste ce type en général et en particulier! Je ne supporte pas ses mises en scène qui sont de la grosse daube!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Sam 10 Nov 2018 - 18:33

Suzunosuke a écrit:
Est ce que la distribution vous paraît intéressante ?

Très ! Après, on ne le sait que lorsqu'on l'entend, mais que des grands interprètes qui connaissent bien ce répertoire, chef inclus ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Sam 10 Nov 2018 - 18:40

Curieusement c'est Demuro qui m'inquiète. Pas certaine qu'il soit véritablement un ténor verdien déjà Alfredo c'était limite, alors Adorno ... Par contre Tézier dans le rôle titre I love you I love you I love you I love you . S'il réitère sa performance de l'an dernier au TCE, ça sera drunken drunken drunken drunken drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Sam 10 Nov 2018 - 18:51

Demuro sonne un peu court en ténor verdien, mais il passe très bien la rampe de Bastille – reste à voir ce qu'il produit dans un rôle plus emporté et dramatique que Mantova, Alfredo ou Fenton… Moi j'aime beaucoup, une voix assez franche et claire, qui ne cherche pas à singer des sons de dramatique qu'il n'a pas.

C'est effectivement, avec Kares qui est un très grand chanteur wagnérien mais n'était pas totalement joli dans les aigus de Ferrando pour le Trouvère, la petite incertitude… mais ce sera forcément très bien, ils sont excellents, le pire qui puisse arriver est qu'ils ne soient pas parfaits. Ça va, quoi. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Oriane
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1446
Age : 27
Localisation : Orléans-Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Lun 12 Nov 2018 - 23:23

J'y étais ce soir. Je ne m'y connais pas en technique vocale, mais tout le monde m'a semblé vraiment superlatif! Et la musique était somptueuse.

En revanche, j'ai peu aimé la mise en scène sordide, et entachée de maladresses, de Calixto Bieito.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oriane
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1446
Age : 27
Localisation : Orléans-Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Mar 13 Nov 2018 - 13:56

Quelques petites choses que je n'ai pas précisées hier:

_ Ludovic Tézier : une voix franche, ample, souple. Beaucoup d'expressivité dans le jeu, mais sans esbrouffe.
_ Maria Agresta: pareil, un chant puissant et agile.

_ Francesco Demuro: une belle voix, mais qui ne portait malheureusement pas assez. Certaines notes étaient couvertes par les collègues et par l'orchestre. Rien de fâcheux, mais il m'a semblé un tout petit peu en retrait.

Voilà!  Very Happy  Pour moi, c'est une production très recommandable, la distrib' est quasiment parfaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Mar 13 Nov 2018 - 14:12

Oriane a écrit:
Quelques petites choses que je n'ai pas précisées hier:

_ Ludovic Tézier : une voix franche, ample, souple. Beaucoup d'expressivité dans le jeu, mais sans esbrouffe.
_ Maria Agresta: pareil, un chant puissant et agile.

_ Francesco Demuro: une belle voix, mais qui ne portait malheureusement pas assez. Certaines notes étaient couvertes par les collègues et par l'orchestre. Rien de fâcheux, mais il m'a semblé un tout petit peu en retrait.

Voilà!  Very Happy  Pour moi, c'est une production très recommandable, la distrib' est quasiment parfaite.

C'est exactement ce que je craignais. Je vais aller à la retransmission du 13 décembre malgré les commentaires verbieux et détestables de Duault
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 704
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Jeu 15 Nov 2018 - 7:39

J'y vais le 24.

Vocalement et musicalement, ça devrait être excellent.
Il y a évidemment des interrogations sur le travail du metteur en scène.

Ce sera mon 3ème Simon : Deux superbes : Strehler à Garnier, et plus récemment la splendide V C de l'Opéra de Monte Carlo au TCE - j'avais vu aussi la retransmission de la production de Simon, inintéressante pour moi.


Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 704
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Dim 18 Nov 2018 - 13:08

Je viens de relire le résumé du livret : je me souvenais que c'était aussi alambiqué et truffé d'incohérences et d'invraisemblances - on sait que l'opéra n'est pas un art "réaliste" : là on est vraiment servi !!!
Le livret est inspiré d'une pièce espagnole de l'auteur qui a fourni la trame du Trouvère : en comparaison ce dernier est un modèle de limpidité...

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Dim 18 Nov 2018 - 14:04

Bon, d'habitude je défends toujours les livrets de Verdi – je trouve le Trouvère parfaitement cohérent, et pas difficile du tout à suivre contrairement à ce qu'on raconte, il y a deux enfants échangés à la naissance, donc Manrico est le frère du comte, ce n'est pas particulièrement sophistiqué… Mais Boccanegra, en effet, rien ne tient debout. On n'arrête pas de nous raconter des trucs hors scène capitaux et alambiqués (la mort de la première Marie, les changements de nom, et les personnages cachés sont tout le temps présents sur scène, si bien que les révélations tombent un peu à plat), sans parler des ellipses temporelles gigantesques. Même le détail des actions ne tient pas debout : Adorno qui met un quart d'heure et une explication de texte à poignarder le doge…

Pour autant, cela fournit une galerie de portraits forts et de situations très frappantes, l'opéra fonctionne très bien au bout du compte, malgré sa discontinuité et ses incongruités, comme la Force du Destin (d'origine espagnole aussi, mais pas de Gutiérrez cette fois !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 704
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Dim 18 Nov 2018 - 14:14

DavidLeMarrec a écrit:
Bon, d'habitude je défends toujours les livrets de Verdi – je trouve le Trouvère parfaitement cohérent, et pas difficile du tout à suivre contrairement à ce qu'on raconte, il y a deux enfants échangés à la naissance, donc Manrico est le frère du comte, ce n'est pas particulièrement sophistiqué… Mais Boccanegra, en effet, rien ne tient debout. On n'arrête pas de nous raconter des trucs hors scène capitaux et alambiqués (la mort de la première Marie, les changements de nom, et les personnages cachés sont tout le temps présents sur scène, si bien que les révélations tombent un peu à plat), sans parler des ellipses temporelles gigantesques. Même le détail des actions ne tient pas debout : Adorno qui met un quart d'heure et une explication de texte à poignarder le doge…

Pour autant, cela fournit une galerie de portraits forts et de situations très frappantes, l'opéra fonctionne très bien au bout du compte, malgré sa discontinuité et ses incongruités, comme la Force du Destin (d'origine espagnole aussi, mais pas de Gutiérrez cette fois !).

Ma critique se limite au livret :  il faut un Strehler pour en tirer la quintessence, là où, si j'en crois les rumeurs Beieto échoue... musicalement c'est un chef d’œuvre...

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Dim 18 Nov 2018 - 14:34

Je ne parlais que du livret : son propos est étrange, mais il permet aussi l'expression d'affects forts, de renversements de situation… au bout du compte il s'intègre très bien.

(Strehler, j'ai jamais trop compris sa réputation. Au théâtre, sans doute, mais l'opéra, même aux dates en question, il est très tradi.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6946
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Dim 18 Nov 2018 - 19:39

DavidLeMarrec a écrit:
Strehler, j'ai jamais trop compris sa réputation. Au théâtre, sans doute, mais l'opéra, même aux dates en question, il est très tradi.
oui un tradi sobre par rapport au tradi plus ornementé d'un Zeffirelli! Réputation donc parfaitement justifiée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Markossipovitch
Néophyte


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 10/12/2017

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Dim 18 Nov 2018 - 21:01

Tradi peut-être, cher David. Mais pour transformer un Cappuccilli en tragédien il devait quand même être sacrément doué...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6946
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Lun 19 Nov 2018 - 1:12

Markossipovitch a écrit:
Tradi peut-être, cher David. Mais pour transformer un Cappuccilli en tragédien il devait quand même être sacrément doué...
Oui enfin avec Cappuccilli, Strehler ne partait pas de rien! Il y avait un potentiel extraordinaire et pas que vocalement! Il est de bon ton pour certains de cogner sur Cappuccilli au prétexte qu'il était vocalement rustre! Rien n'est moins faux et injuste que cela car non seulement les moyens vocaux étaient somptueux mais l'impact en live était phénoménal! C'est le dernier vrai grand baryton-verdi italien de ces 70 dernières années plus que Giorgio Zancanaro et infiniment plus que Renato Bruson (qui était avant tout un baryton-grand seigneur propre au belcanto donizettien même s'il a laissé des témoignages verdiens de haut vol!) et que Leo Nucci (dont la palette vocale était moins riche).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Lun 19 Nov 2018 - 15:36

Tout cela ne répond pas vraiment à mon interrogation : Strehler est présenté comme « celui » qui a révolutionné la mise en scène d'opéra, et dans les productions qui nous sont parvenues, même dans les distributions d'origine, je ne vois pas trop ce qu'il a changé qu'on ne trouve pas auparavant.

Ce n'est même pas mobile / loin du front de scène, si on prend son Don Giovanni scaligère…

Je ne m'interroge pas tant sur la qualité de ses mises en scène (je suis partagé, mais peu importe, question de goût) que sur la modernité alléguée de son influence. C'est sans doute vrai pour le théâtre (où je n'ai pas eu l'occasion de découvrir son travail), mais je suis dubitatif sur le fondement de la chose quant à ses mises en scène d'opéra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 704
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Lun 19 Nov 2018 - 15:59

Beaucoup racontent que cela se jouait sur la direction d'acteur, élément dont la force s'est forcément étiolé avec le temps, puisque Strehler n'était plus là pour diriger les chanteurs.

Chéreau est plus souvent considéré comme « celui » qui a révolutionné la mise en scène d'opéra, j'ai l'impression.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Lun 19 Nov 2018 - 16:07

Adalbéron a écrit:
Beaucoup racontent que cela se jouait sur la direction d'acteur, élément dont la force s'est forcément étiolé avec le temps, puisque Strehler n'était plus là pour diriger les chanteurs.

J'ai lu ça aussi, et que ses assistants, en voulant rendre la lettre, on fait perdre l'esprit assez libre dans lequel il s'adaptait aux personnalités des acteurs, les laissait improviser. Soit. Mais :

1) d'un point de vue scénographique, je ne vois pas trop ce qui change ;
2) dans les vidéos anciennes (on a la première distribution des Noces de Garnier…), je ne vois vraiment pas la différence, c'est assez gentiment statique et conventionnel. Je manque peut-être les détails capitaux, mais je suis curieux de savoir lesquels.


Citation :
Chéreau est plus souvent considéré comme « celui » qui a révolutionné la mise en scène d'opéra, j'ai l'impression.

Même si le fanatisme qui l'entoure me laisse assez de marbre (je n'ai pas trop vu ce que son Tristan ou son Elektra avaient de particuliers, par exemple), là je perçois assez bien en quoi l'actualisation, le mélange des références, le jeu de scène plus mobile ont dû être un choc pour les spectateurs d'alors, dans le Ring en particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 704
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Mar 20 Nov 2018 - 9:14

DavidLeMarrec a écrit:
Tout cela ne répond pas vraiment à mon interrogation : Strehler est présenté comme « celui » qui a révolutionné la mise en scène d'opéra, et dans les productions qui nous sont parvenues, même dans les distributions d'origine, je ne vois pas trop ce qu'il a changé qu'on ne trouve pas auparavant.

Ce n'est même pas mobile / loin du front de scène, si on prend son Don Giovanni scaligère…

Je ne m'interroge pas tant sur la qualité de ses mises en scène (je suis partagé, mais peu importe, question de goût) que sur la modernité alléguée de son influence. C'est sans doute vrai pour le théâtre (où je n'ai pas eu l'occasion de découvrir son travail), mais je suis dubitatif sur le fondement de la chose quant à ses mises en scène d'opéra.

Bizarre, ces interrogations : pourquoi un grand metteur en scène devrait -il  quelqu'un qui "révolutionne" la mise en scène ??
Son Boccanegra à Garnier était superbe, c'est tout...

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Mar 20 Nov 2018 - 9:48

Un peu court comme réponse.. Et quand on n'est pas parisien et qu'on n'a pas vu cette production, on fait comment pour se faire une idée, sans CR ni vidéo?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Patzak
Mélomane averti


Nombre de messages : 414
Age : 60
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2015

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Mar 20 Nov 2018 - 10:04

DavidLeMarrec a écrit:
Strehler est présenté comme « celui » qui a révolutionné la mise en scène d'opéra

Aaaarrrggghhh! petit HS amical: rien contre Strehler, mais celui qui a révolutionné la mise en scène d'opéra, c'est clairement Walter Felsenstein (étonnamment méconnu sur ce forum, dommage!).... (Je n'ai jamais eu le temps de me fendre d'un sujet "interpretes" mais je vous conseille vivement les DVD existants. C'était entre autres le mentor de Kupfer et Gotz Friedrich... Sa Renarde est légendaire.)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Walter_Felsenstein
https://www.nytimes.com/2008/05/18/arts/music/18davi.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 704
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Mar 20 Nov 2018 - 10:23

luisa miller a écrit:
Un peu court comme réponse.. Et quand on n'est pas parisien et qu'on n'a pas vu cette production, on fait comment pour se faire une idée, sans CR ni vidéo?

Il se trouve que je l'ai vue - privilège de l'age !!
Autrement bien d'accord avec toi sur le fait que cette production aurait du faire l'objet d'une captation vidéo.

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Mar 20 Nov 2018 - 10:27

Mais encore ? Tu utilises un ton un peu péremptoire pour dire que c'était formidable, et c'est tout? Pas de développement? Tu l'as vu ce Simon, bien, et ensuite?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 704
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Mar 20 Nov 2018 - 10:34

luisa miller a écrit:
Mais encore ? Tu utilises un ton un peu péremptoire pour dire que c'était formidable, et c'est tout? Pas de développement? Tu l'as vu ce Simon, bien, et ensuite?

Je corrige sur un point : cette production est visible intégralement sur internet, captée en 1978 à La Scala ; je n'ai pas vérifié, mais je pense que c'était la même distribution que celle vue à l'ONP.
Mais tu t'égares : mon propos ne visait pas à faire un C R détaillé de ce spectacle vu il y a une quarantaine d'années, mais de demander en quoi un grand metteur en scène devait nécessairement "révolutionner" - dixit David - la mise en scène...
Alors c'est certain que Strehler n'est pas un adepte du "Regietheater" !

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Mar 20 Nov 2018 - 10:46

Belcore a écrit:
Bizarre, ces interrogations : pourquoi un grand metteur en scène devrait -il  quelqu'un qui "révolutionne" la mise en scène ??

Parce que c'est la réputation qu'il a.

Moi je m'en moque des étiquettes – et j'ai même tendance à trouver que c'est plutôt mieux de respecter le livret que de faire des transpositions superflues –, tant qu'il y a de la direction d'acteurs. Ce n'est pas toujours un point fort des productions Strehler que j'ai vues (mais pas beaucoup : Don Giovanni, différents états des Noces, sans doute un ou deux autres trucs qui ne m'ont pas beaucoup marqué), mais ce n'est pas question : je me demande pourquoi il a cette réputation de novateur, qui ne correspond pas à ce que je vois ? (Donc s'il y a quelque chose qui m'a échappé parce que c'est devenu une norme, ou si son talent novateur se limitait au théâtre parlé.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 704
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Mar 20 Nov 2018 - 14:06

J'ai vu trois mises en scène de lui :

La trilogie de la villégiature à l'Odéon
Simon Boccanegra
Les Noces.
A chaque fois un travail superbe - j'ai encore en tête des images de Boccanegra - travail aussi d'un parfait classicisme.
Je suppose donc que la qualification de "révolutionnaire" s'applique d'abord à son action au "Piccolo Teatro".

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Mar 20 Nov 2018 - 14:09

Probable, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 704
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Ven 23 Nov 2018 - 7:34

Personne ne parle de ce spectacle...???

J'y vais demain.

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sergio
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 223
Date d'inscription : 19/07/2010

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Sam 24 Nov 2018 - 17:46

Strehler n'a jamais été considéré comme révolutionnaire !  

Mais c'était incontestablement un grand metteur en scène de théâtre. Depuis les années 40 jusqu'à sa disparition à la fin des années 90, il a mis en scène un nombre impressionnant de pièces de théâtre et d'opéras.
Si tout était bon, voire superbe, tout n'est pas passé à la postérité.  Mais toujours excellente direction d'acteurs, une parfaite intelligence du texte et surtout des décors et des costumes magnifiques.

Je crois qu'il serait consterné par la vague de relectures, transpositions et tortures diverses qui  sévissent depuis une vingtaine d'années dans le domaine lyrique.

Boccanegra et les Noces à Garnier étaient exceptionnels. Au théâtre, on a eu une période faste à l'Odeon mais ce qu'on a vu des Noces à Bastille était une caricature de l'original.

A la même époque, Jorge Lavelli oeuvrait magnifiquement dans le même esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HELENE ADAM
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 81
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/01/2015

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Dim 25 Nov 2018 - 0:43

Troisième pour moi. Etat de grâce encore supérieur ce soir. Franchement une distribution globalement superbe, un Tézier complètement dans son rôle, magnifique, un chef exceptionnel, Alaimo et Kares à découvrir absolument dans ces rôles.
Salle ravie... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passionoperaheleneadam.blogspot.fr/2018/05/parsifal-wagne
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 704
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Dim 25 Nov 2018 - 10:52

HELENE ADAM a écrit:
Troisième pour moi. Etat de grâce encore supérieur ce soir. Franchement une distribution globalement superbe, un Tézier complètement dans son rôle, magnifique, un chef exceptionnel, Alaimo et Kares à découvrir absolument dans ces rôles.
Salle ravie... Very Happy

Pour moi aussi, une soirée d'anthologie sur le plan vocal et orchestral.....

Je vais y revenir.

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 704
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Dim 25 Nov 2018 - 11:39

Représentation du 24 novembre

Bien qu'entendue récemment au TCE avec Tézier, j'avais l'impression de la redécouvrir hier, tant son interprétation était marquante...
C'est un opéra assez atypique dans le répertoire verdien, avare de climax et de moments héroïques, qui sont ici réduits à des ellipses, et où prédominent les voix graves. Comme j'avais révisé, le livret m'a paru un peu moins absurde....
Le travail de Bieito pourrait s'appeler "dans la tête de Simon Boccanegra" : l'accent est mis sur les états psychiques du Doge, avec un recours - pas très original - aux vidéos en très gros plan. Et l'aspect politique, essentiel dans cette œuvre, est largement ignoré. La scénographie avec cette carcasse de navire est ingrate, et finalement ce travail reste inabouti.
Mais ça n'a pas beaucoup d'importance car l'interprétation des chanteurs et du chef transcende cette laideur.
Contrairement à ce que j'avais lu ici ou là, le plateau vocal n'accuse aucune faiblesse :
Tézier est superbe, davantage dans l'introspection et la douleur que dans l'autorité.
Agresta est une Amélia magnifique ; j'ai un peu de mal à comprendre les réserves exprimées régulièrement sur cette chanteuse, que j'ai entendue à plusieurs reprise- la dernière fois Leonora du Trouvère à l'Opéra de Monte Carlo - avec beaucoup de plaisir.
Le Fiesco de Mika Kares a été la révélation de la soirée.
Aucune réserve non plus sur l'Adorno de Francesco Demuro.

Chœurs et orchestre en état de grâce sous la baguette de Fabio Luisi : le chef et l'orchestre ont été acclamés après l'entracte.

Une soirée magnifique.

Belcore

P S : venant de l'ouest de Paris, j'ai fait un grand détour pour éviter les zones "compliquées" - en arrivant place de la Bastille, il y avait un groupe de "Gilets jaunes" qui errait sur la chaussée, sans réussir à bloquer quiconque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HELENE ADAM
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 81
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/01/2015

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Dim 25 Nov 2018 - 13:55

Moi c'est sur la mise en scène que je n'ai (presque) aucune réserve, surtout au bout de la troisième vision mais de toutes façon, Belcore a raison, la beauté musicale globale de l'interprétation emporte tout sur son passage.
L'Adorno de Demuro qui s'était noyé à plusieurs reprises dans les voix de basse et de baryton de ses compères lors de la Première et devait forcer sa voix dans les quelques passages héroïques, se bonifie de séance en séance, donc on peut sans hésiter parler d'une très belle distribution très homogène, la meilleure en fait de tout ce que j'ai vu depuis le début de la saison à l'ONP, par l'équilibre parfait et la qualité exceptionnelle des voix des solistes, des choeurs et de l'orchestre.
Mention spéciale à Luisi, Tézier, Karès quant même Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passionoperaheleneadam.blogspot.fr/2018/05/parsifal-wagne
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 704
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Lun 26 Nov 2018 - 13:32

Ce sera capté pour être visible en direct dans certaines salles UGC et sur Culturebox le 13 décembre.

Retransmis aussi sur France Mu " à une date ultérieure".


Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Lun 26 Nov 2018 - 13:52

Belcore a écrit:
Ce sera capté pour être visible en direct dans certaines salles UGC et sur Culturebox le 13 décembre.

Retransmis aussi sur France Mu " à une date ultérieure".


Belcore

Pas que UCG. A Poitiers on a que des CGR et on aura la retransmission; ce qui me fait hésiter c'est de savoir qu'on devra subir la "présentation" du verbieux et insupportable Alain "dutrissotin" Duault et la mise en scène dont j'ai lu beaucoup de mal, malgré certains zélateurs très enthousiastes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 704
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Mar 27 Nov 2018 - 9:01

luisa miller a écrit:
Belcore a écrit:
Ce sera capté pour être visible en direct dans certaines salles UGC et sur Culturebox le 13 décembre.

Retransmis aussi sur France Mu " à une date ultérieure".


Belcore

Pas que UCG. A Poitiers on a que des CGR et on aura la retransmission; ce qui me fait hésiter c'est de savoir qu'on devra subir la "présentation" du verbieux et insupportable Alain "dutrissotin" Duault et la mise en scène dont j'ai lu beaucoup de mal, malgré certains zélateurs très enthousiastes

C'est tellement bon vocalement et musicalement qu'on peut passer sur la m e s ; sur ce plan ce n'est pas une abomination - du genre Damnation de Faust - c'est simplement inabouti ; la plupart des commentaires sur ce plan sont excessifs.


Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 704
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Ven 30 Nov 2018 - 11:43

Quelques critiques ; certains semblent avoir eu du mal à dépasser l'aspect scénographique :

https://www.forumopera.com/simon-boccanegra-paris-bastille-cest-pas-bieito-fini

http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=13461

https://bachtrack.com/fr_FR/critique-simon-boccanegra-verdi-tezier-agresta-kares-alaimo-demuro-luisi-bieito-opera-bastille-paris-novembre-2018

http://www.anaclase.com/chroniques/simon-boccanegra-4


Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Ven 30 Nov 2018 - 12:40

On ne saurait le leur reprocher. Le regietheater est un peu trop présent depuis un moment et en général ça fait mal, très/trop mal; et visiblement Bieito a fait très fort dans le pire côté du regie. Je tâcherai d'y aller et j'essaierai de rester jusqu'au bout, mais je ne garantis rien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 704
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Ven 30 Nov 2018 - 13:19

luisa miller a écrit:
On ne saurait le leur reprocher. Le regietheater est un peu trop présent depuis un moment et en général ça fait mal, très/trop mal; et visiblement Bieito a fait très fort dans le pire côté du regie. Je tâcherai d'y aller et j'essaierai de rester jusqu'au bout, mais je ne garantis rien

Je l'ai dit dans mon C R : cette mise en scène est paresseuse, mais pas scandaleuse…
Et - désolé pour la redite - le chant et l'orchestre sont tellement superbes que ce serait une erreur d'en perdre une seule note.
Essaie d'y aller, on en reparlera ensuite…

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Ven 30 Nov 2018 - 13:26

Je n'oublie pas qu'un opéra c'est aussi le chant et le musique de Verdi; mais une mauvaise mise en scène peut faire très mal. Perso, je jugerai sur pièce dans deux semaines; si je tiens jusqu'au bout ça sera déjà un petit miracle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Depi
Néophyte


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 10/10/2018

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Sam 1 Déc 2018 - 2:25

J'étais à la première et personnellement la mise en scène a complètement gâché ma soirée.

Oui Ludovic Tézier est exceptionnel, peut-on rêver mieux à l'heure actuelle comme Baryton verdien je ne pense pas, mais heureusement qu'il était là. L'orchestre a joué son rôle et Fabio Luisi est un très bon chef d'orchestre qui a su tirer profit des instrumentistes qui ont, pour une fois, fait honneur à la partition de Verdi.

Le reste du plateau était plus mitigé :
  • Mika Kares : Vraiment une belle interprétation de Fiesco, je ne m'attendais pas à une telle prestation vocale ET scénique après son Ferrando
  • Maria Agresta : OK mais en fait non, dès qu'elle est en duo ou en trio, ça ne fait pas la maille
  • Francesco Demuro : Alors sans doute dans d'autres rôles de ténor ça ferait l'affaire, mais là, s'il ne chante pas tout seul, autant qu'il ne chante pas
  • Nicola Alaimo : Je pense que ça méritait mieux, et je pense qu'il peut faire mieux, mais en tout cas ce n'était pas au niveau lors de la première


Si je devais résumer, oui c'était magnifique musicalement et vocalement, quelques faiblesses qui ne font pas défaut à la soirée. Par contre, la mise en scène ce n'est juste pas possible. Elle dessert à mon sens complètement le livret tant cela va à l'encontre de la logique et de la psychologie des personnages dans le traitement de l'ajout "Maria" qui ne sert strictement à rien, à mon sens, et avec des costumes qui ne ressemblent strictement à rien. Alors oui on peut trouver certains intérêts dans ce que Bieito a fait, notamment la scène finale où on poursuit dans l'exploitation de la relation entre Fiesco et Boccanegra, mais dans l'ensemble on a une impersonnalité insupportable dans les relations entre les différents personnages qui donnent une impression vraiment étrange tant les interactions semblent inexistantes.

J'avais l'impression de revoir un mix entre les Huguenots et Don Carlos. Peut-on assister à l'ONP à une représentation Verdi qui soit acceptable ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Sam 1 Déc 2018 - 11:12

Depi a écrit:
[*]Maria Agresta : OK mais en fait non, dès qu'elle est en duo ou en trio, ça ne fait pas la maille
[*]Francesco Demuro : Alors sans doute dans d'autres rôles de ténor ça ferait l'affaire, mais là, s'il ne chante pas tout seul, autant qu'il ne chante pas
[*]Nicola Alaimo : Je pense que ça méritait mieux, et je pense qu'il peut faire mieux, mais en tout cas ce n'était pas au niveau lors de la première

Mais qu'est-ce qui n'allait pas ? Ce n'est pas vraiment clair à te lire. (Je doute qu'Agresta, par exemple, soit décalée / couverte / fausse dans les ensembles.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 704
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Sam 1 Déc 2018 - 12:53

Bienvenue à Depi !

Je plussoie David : j'ai du mal à imaginer qu'on a vu le même spectacle !!??
Le 24 j'avais trouvé Agresta excellente....

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Sam 1 Déc 2018 - 13:01

Ah, mais moi je n'ai rien vu (semaine prochaine normalement), c'était une réelle question, à la lecture je ne sais pas ce qui a exactement déplu à Depi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   Sam 1 Déc 2018 - 13:19

Oui, moi aussi. Le post est assez peu clair Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12   

Revenir en haut Aller en bas
 
Simon Boccanegra. Bastille 12/11-13/12
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Simon Boccanegra
» Verdi - Simon Boccanegra
» Riccardo Muti
» Wiener Staatsoper 2013-2014
» TCE 2016 2017

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: