Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Playlist (135)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82587
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Ven 30 Nov 2018 - 13:32

Moi j'entends Sibelius.
Mais c'est peut-être le mode dorien (mode mineur avec sixte majeure si tu préfères) qui te rappelle Debussy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30336
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Ven 30 Nov 2018 - 13:44

C'est vrai que ça a un côté Debussy. Ces deux descentes de notes qu'il répète 2 fois.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4901
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Ven 30 Nov 2018 - 15:29

Jean Sibelius
* Symphonie no.4
Orchestre Royal National d'Écosse
Alexander Gibson
CD Chandos, 1983

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82587
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Ven 30 Nov 2018 - 16:03

Fauré: Mirages/Guilmette

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25722
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Ven 30 Nov 2018 - 19:53


Les Maestros de la Nuit...





Au programme ce soir :    W.A. Mozart – F. Mendelssohn – A. Dvořák – K. Goldmark




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6664
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Ven 30 Nov 2018 - 20:52

Cololi a écrit:
C'est vrai que ça a un côté Debussy. Ces deux descentes de notes qu'il répète 2 fois.
En plus, le spectre sonore de Rattle / Berlin est assez propre à souligner de possibles convergences avec Debussy.

Au fait, Arnaud, qu'est-ce que tu en penses, de cette intégrale? Personnellement, je l'adore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 18162
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Ven 30 Nov 2018 - 21:20

Oui, je l'aime beaucoup. Pas forcément la plus organique des intégrales mais quelle élégance! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 704
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Ven 30 Nov 2018 - 21:30

Cololi a écrit:
qu'il répète 2 fois.

Oui, ça doit avoir un côté Debussy, assurément ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
charles.ogier
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1485
Age : 59
Localisation : Suresnes
Date d'inscription : 24/10/2012

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Ven 30 Nov 2018 - 21:34

Arvo Pärt
Como cierva sedientia

Choeur & Orchestre symphonique de la radio suédoise & Tonu Kaljuste
Helena Olsson

Label ECM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25722
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Ven 30 Nov 2018 - 21:45

1) Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) :

Symphonie n°39 en mi bémol majeur, K. 543
Symphonie n°40 en sol mineur, K. 550

= Karl Böhm, Orchestre du Concertgebouw d'Amsterdam

(Philips, septembre 1955)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25722
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Ven 30 Nov 2018 - 23:03

2) Felix Mendelssohn (1809-1847) :

Symphonie n°3 en la mineur, Op. 56

= Otto Klemperer, Philharmonia Orchestra

(Columbia, janvier 1960)

Smile Lisibilité, limpidité, mais le geste semble un peu plus poussif que dans mon souvenir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25722
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Sam 1 Déc 2018 - 0:50

Eusèbe a écrit:

Mélomaniac a écrit:

Spoiler:
 


Et que dirais-tu des Dvorak ?



3) Antonín Dvořák (1841-1904) :

Variations symphoniques, Op. 78
Suite tchèque, Op. 39

= John Eliot Gardiner, Orchestre symphonique de la NDR de Hambourg

(DG, janvier 1992)

Smile Interprétations finement ouvragées, pétillantes,
toutefois c'est la partie brahmsienne du programme qui m'a le plus enthousiasmé.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25722
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Sam 1 Déc 2018 - 2:23


Catégorie orchestrale -rang 231°/250




Yondani Butt (1945-2014)


4) Károly Goldmark (1830-1915) :

Symphonie n°1 "Le Mariage champêtre", Op. 26

= Yondani Butt, Royal Philharmonic Orchestra

(ASV, 1992)

I love you Une œuvre que j'avais découverte voilà une dizaine d'années, qui me conquit d'emblée, et que je réécoute souvent.
Sa candeur, son parfum de folklore offrent tous les atouts pour me détendre après une journée chargée.
Notamment, je raffole du premier mouvement : un succulent thème & variations (un genre que j'adore) d'une petite vingtaine de minutes.
Goldmark ne reste aujourd'hui connu que pour une poignée d'opus alors qu'à la fin du XIX° Siècle, il égalait la célébrité de son compatriote Franz Liszt
et se voyait programmé par le Wiener Philharmoniker aussi souvent qu'Anton Dvorak.
Sa symphonie « Les Noces Champêtres » y fut créée le 5 mars 1876 sous la baguette du mythique Hans Richter.
Les commentateurs glosèrent bientôt sur sa forme inhabituelle : cinq parties, dont la première enchaîne une série de variations, n'est-ce pas plutôt une Suite ?
En tout cas, ces pages séduisent par leur charme naïf, leur lyrisme populaire tramé de folklore magyar, où transparaît le don mélodique de ce compositeur d'origine hongroise.

.
La discographie témoigne des faveurs de Robert Heger (en 1929, avec rien moins que le Philharmonique de Vienne, une archive truffée de charme),
Maurice Abravanel (Vanguard, approche plutôt grasse et brahmsienne), Thomas Beecham (Columbia, si vous cherchez le pittoresque),
Jesus Lopez-Cobos à Los Angeles (Decca, approche à la fois somptueuse et croustillante) et Leonard Bernstein (CBS, le brio et l'enthousiasme qu'on imagine de Lenny).
Rappelons que l'œuvre se fit tôt connaître aux États-Unis -présentée avec succès dès janvier 1877 à New York.
Avec le même orchestre que Sir Thomas, ce CD de 1992 propose mon interprétation préférée : chaleureusement romantique, mais claire et robuste.
La vaste acoustique du Henry Wood Hall spatialise majestueusement le flot musical, déployé avec aisance et convivialité par Yondani Butt.
Revers de cette large perspective : l'écriture serrée du fugato de la cinquième partie se dissipe et oblige à allonger le tempo
pour préserver la lisibilité polyphonique malgré la réverbération. Certes l'exécution de ce Finale ne manque ni d'élan ni de grandeur.
Notons que le percussionniste frappe la cymbale avec une baguette de bois, comme souhaitait le compositeur,
et non des clashes comme se permettait André Previn à Pittsburgh (Emi).
Toutefois, le chef chinois transige souvent avec les exigences métronomiques, pour les plier à sa vision plantureuse.
Ainsi, noire à 68 au lieu de 96 pour ce Brautlied où la fiancée chantonne une romance langoureuse.
Blanche à 74 au lieu de 92 pour la Sérénade. Observons cet effet très réussi à 2'01 (mesure 73) : les hautbois caquètent pendant que les cors résonnent au fond de la forêt...
Blanche à 42 au lieu de 72 au début de Im Garten, jusqu'au Piu lento (2'35). Ce jardin embaume de fragrances aromatiques, parfumées de chromatisme wagnérien.
A 7'40 (mes. 78) la clameur des trombones introduit une section qui laisse irrésistiblement songer à l'influence du maître de Bayreuth.
Les cordes britanniques épanchent une opulence victorienne.

.
Dans la Hochzeitsmarsch (marche nuptiale), la moiteur de l'Andante en si bémol mineur (variation n°4 à 4'10) convient bien au style sentimentaliste défendu par Butt.
Sur le CD, on regrette que le trackediting n'ait pas plaginé ce premier mouvement de dix-sept minutes pour permettre un accès direct à chaque variation.
En voici la liste, ainsi qu'une succincte analyse que j'ai établie d'après la partition publiée chez Kalmus. Les associations d'idées que m'inspire l'écoute n'engagent que moi.

Introduction : à mi-voix, violoncelles et contrebasses ouvrent le cortège, par une mélodie un peu hésitante mais motivée.

1'06 : le cor reprend le même thème ; autour s'affairent clarinette, flûte et trompette, comme des dames arrangent leur toilette.

2'14 : Poco Adagio. Violons, altos et violoncelles brodent des phrases descendantes, bientôt doublés par clarinette et basson.

3'11 : Allegro. Épaulés par bassons, violoncelles et contrebasses, deux trombones s'exclament vulgairement, entrecoupés par les interjections de tout l'orchestre.
Un joyeux drille s'invite à la cérémonie ? Un tuilage entre bois et cordes s'enfle ensuite par vagues crescendo / decrescendo puis se calme dans un murmure retenu...

4'10 : ...qui amène un Andante con moto en si bémol mineur. Les violons respirent gravement, par des spasmes dolents.
L'émotion des parents qui voient leurs gendre et bru leur échapper ? Les remords des futurs époux ?  Mr.Red
D'ondoyantes doubles-croches aux altos, bientôt filigranés par la clarinette, viennent doucement agacer cette ambiance languide...

6'44 : ...que dissipe un robuste Allegretto aux airs de Ländler (danse paysanne). Excités par les couinements arrachés sforzando aux violons,
cors puis trompette mènent alternativement le bal, propulsé par les basses qui scandent le thème principal.

7'31 : Allegro à l'allure de scherzando mendelssohnien, léger et loquace.
Flûtes et violons s'échangent quelques bribes alacres, conclues par un accord bruyant de tous les pupitres.

8'10 : Que signifie l'ambiance pesante et nauséeuse de cet Allegretto en mi bémol mineur ?
Le poids de la responsabilité qui s'impose à l'union sacramentelle du couple ?
L'orchestre marque les premier et troisième temps de ce 3/4 étrange dont les fluctuations d'intensité, le rythme haletant et contrarié s'avèrent oppressants.
Bassons, altos et violoncelles viennent apaiser la respiration pour s'achever dans la sérénité.

9'34 : Deux cors entraînent la mélodie de cet Allegro scherzando heurté, aguiché par les attaques mordantes des flûte, hautbois et clarinette,
les pizzicati des violons et altos. Ce procédé rappelle celui du « Ballet des poussins dans leur coque » des Tableaux d'une Exposition tels que les arrangea Ravel.
La tonalité de mi bémol se résout à la fin par une noble cadence plagale.

10'20 : Allegretto quasi Andantino construit en canon. Hautbois et violons s'entrelacent, se mordillent de trilles comme autant de roucoulades énamourées.

12'04 : La plus brève des treize variations. Un vigoureux Molto vivace à 3/8, emporté par des guirlandes de doubles-croches aux violons
qui embrayent sèchement à chaque levée de mesure.
Le thème apparaît en pointillé au basson. Une espèce de valse ivre et frénétique, martelée par des pizzicati.

12'48 : Un acariâtre Andante à 6/8, sur un tempo de sicilienne bourru, où la clarinette vient immiscer sa tendre voix.

14'18 : Transition attacca tenue par les bassons. Un Moderato d'essence lyrique où l'affection conjugale devient plus pressante.
Clarinette, hautbois, flûte s'épanchent, bientôt rejoints par les archets. Les fébriles cœurs palpitent...
Deux violons et un alto solo rendent cette variation vraiment attendrissante, reflet de l'authentique attachement qu'éprouvent les fiancés,
peut-être en train de se passer la bague au doigt.

16'03 : Ponctuée par la percussion (triangle, grosse caisse, cymbales), une vigoureuse marche en mi bémol escorte gaiement la sortie de messe,
puis dans la Coda violoncelles et contrebasses font réentendre une dernière fois le thème au tempo initial.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg skywalker
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 602
Date d'inscription : 06/08/2010

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Sam 1 Déc 2018 - 8:16

Buxtehude Chaconne «Jesu, meines Lebens Leben», BuxWV 62    Lionel Meunier / Vox Luminis, Olivier Fortin / Ensemble Masques
merci Benedictus , cette chaconne est très belle . Un complément essentiel au cycle de cantates "membra jesu nostri" .

Un triplé de philippe Hersant en 2018 ( 2018 : date de parution cd , pas des oeuvres )

Hersant   Chanson de Guillaume d'Aquitaine  Ensemble De Caelis
Hersant   Concerto pour violoncelle n°1   olivia Gay / orchestre Pasdeloup,doerner
Hersant   Quatuor à cordes n°4 "The Starry Sky"  Quatuor girard

Spoiler:
 

3 facettes d'Hersant : vocal pour la Chanson , belle mais le concerto et le quatuor sont plus "nourrissants".
Comme toujours Hersant a un goût exquis . Bon , je suis fan ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6664
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Sam 1 Déc 2018 - 12:31

greg skywalker a écrit:
Buxtehude Chaconne «Jesu, meines Lebens Leben», BuxWV 62    Lionel Meunier / Vox Luminis, Olivier Fortin / Ensemble Masques
merci Benedictus , cette chaconne est très belle . Un complément essentiel au cycle de cantates "membra jesu nostri" .
cheers Il faut le dire et le répéter: je tiens cette chaconne est une des plus belles choses jamais composées (de celles que je peux me passer en boucles sans me lasser.)

greg skywalker a écrit:
Hersant   Chanson de Guillaume d'Aquitaine  Ensemble De Caelis
Spoiler:
 
3 facettes d'Hersant : vocal pour la Chanson , belle mais le concerto et le quatuor sont plus "nourrissants".
Pourtant, l’œuvre est d’un richesse d’écriture et d'une variété expressive assez exaltante (sa création au Billettes reste pour moi un grand souvenir.)

Hier soir:

• Stenhammar: Quatuor à cordes nº5 en do majeur, op. 29, «Serenade» (ca. 1910):
 
Quatuor Stenhammar
Stocksund, XII.2012
BIS

D’une humeur plus heureuse que les 2-3-4, le 5ᵉ est pourtant tout aussi incandescent (et réussi.) Décidément, ces quatuors sont un grand corpus du romantisme tardif! Voir ici

• Marais: Premier Livre des Pièces de viole:
 
François Joubert-Caillet (basse de viole), L’Achéron
Notre-Dame de Centeilles, IX.2014, V.2015
Ricercar

Une interprétation magnifiquement poétique et éloquente qui exalte ces œuvres (qui pourraient pourtant facilement lasser.) Voir ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg skywalker
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 602
Date d'inscription : 06/08/2010

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Sam 1 Déc 2018 - 13:10

Christiane Karg : Parfum, mélodies françaises pour soprano et orchestre. Afkham.

Koechlin Epiphanie tiré de 3 mélodies op17  drunken
Un récital de musique française (sauf Britten mais il s'agit des 4 chansons françaises )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2169
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Sam 1 Déc 2018 - 14:52

Richard Strauss (1864-1943)
Also sprach Zarathustra

Gennady Rozhdestvensky &
Academic Symphony Orchestra of Moscow State Philharmonic Society

Embarassed pas prêt pour la lumière


-----------
enfin ça dépend laquelle

Domenico Scarlatti (1685-1757)
Vingt sonates de la dernière période

Huguette Dreyfus, clavecin (? pas trouvé lequel, elle possédait un Blanchet, aimait les Hemsch, a enregistré sur des Dowd entre autres)
study "le nombre significatif de clavecinistes qui se réclament de son enseignement est éloquent, tels que Christophe Rousset, Olivier Baumont, Jory Vinikour, Noëlle Spieth, Sébastien Guillot..." in https://fr.wikipedia.org/wiki/Huguette_Dreyfus

sunny Bien mieux qu'un legs historique: aussi vivant et lumineux que ses interventions
https://www.francemusique.fr/programmes/2018-07-22
-> Scarlatti et Huguette Dreyfus
En fait c'est par ce disque   (dans son édition Messidor) que j'avais découvert Scarlatti, avant de l'oublier pendant une ou deux décennies.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2169
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Sam 1 Déc 2018 - 16:06

François Couperin (1668-133)
Livre II, ordres six et onze

Huguette Dreyfus, Clavecin Bengaard, Copenhague

I love you


Dernière édition par xoph le Sam 1 Déc 2018 - 16:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4901
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Sam 1 Déc 2018 - 16:16

Johannes Brahms
* Variations sur un thème de Haydn op. 56a
Philharmonie de Vienne
Karl Böhm (DG, 1977)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82587
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Sam 1 Déc 2018 - 22:50

Fauré: 5 mélodies de Venise/Boucher
La Bonne chanson/Figueroa

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82587
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Dim 2 Déc 2018 - 1:41

Stravinsky: L'Oiseau de feu/V.Petrenko

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82587
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Dim 2 Déc 2018 - 2:41

Martinu: Suite de Juliette/Mackerras
Juliette, 3 fragments/Mackerras

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82587
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Dim 2 Déc 2018 - 4:08

Fauré: L'Horizon chimérique/Boucher

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82587
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Dim 2 Déc 2018 - 5:14

Scriabine: Sonate pour piano n°9/Paik

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82587
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Dim 2 Déc 2018 - 14:58

Caplet: Les Prières/Masset

Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2169
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Dim 2 Déc 2018 - 15:13

Antonio Vivaldi (1678-1741)

Cecilia Bartoli
Ensemble Matheus / Jean-Christophe Spinosi

zen


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82587
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Dim 2 Déc 2018 - 15:19

Caplet: Epiphanie/Wallfisch

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82587
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Dim 2 Déc 2018 - 15:33

Nadia Boulanger: 3 pièces pour piano/Mauro
3 pièces pour violoncelle et piano/Peled, Mauro

Very Happy Very Happy Very Happy +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82587
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Dim 2 Déc 2018 - 15:54

Caplet: Le Miroir de Jésus/Chappuis, Fasel

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25722
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Dim 2 Déc 2018 - 16:37


Les dévotions du dimanche...





Au programme ce soir :   H.L. Hassler – J. Obrecht – J. Sheppard – F.J. Fétis – J.S. Bach




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4901
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Dim 2 Déc 2018 - 17:01

L. v. Beethoven
* Concerto no. 5 'Empereur'
Wilhelm Kempff, piano
Philharmonie de Berlin
Ferdinand Leitner (DG, 1962)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25722
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Dim 2 Déc 2018 - 17:05


Domaine de l'abbaye de Klosterneuburg (Autriche)


1) Hans Leo Hassler (1564-1612) :

Orgelmesse

= Joseph Kelemen, orgue Freundt de l'abbaye de Klosterneuburg

(Oehms, août 2014)

Smile Le matériau liturgique de cette messe provient du recueil Psalmodia publié en 1553 à Nuremberg,
et aussi du choral luthérien Wir glauben all in einen Gott pour le cantus firmus.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2169
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Dim 2 Déc 2018 - 17:08

Antonio Vivaldi (1678-1741)
Concertos pour plusieurs instruments

Il Giardino Armonico / Giovanni Antonini
Christophe Coin, violoncelle

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 804
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Dim 2 Déc 2018 - 17:26



Schumann, concerto pour violon
Szeryng/Dorati
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6664
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Dim 2 Déc 2018 - 17:29

Bruno Luong a écrit:
Schumann, concerto pour violon
Szeryng/Dorati
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25722
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Dim 2 Déc 2018 - 18:07

2) Jacob Obrecht (c1450-1505) :

Salve Regina
Beata es, Maria
Salve crux, arbor vitae


= Bruno Turner, Pro Cantione Antiqua

(Archiv, février 1977)

Smile Captés à Londres dans la moelleuse acoustique du Henry Wood Hall, trois motets chantés avec souplesse par l'équipe de Bruno Turner.
Le Salve Regina est soutenu par un petit ensemble de cornets et sacqueboutes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Dim 2 Déc 2018 - 18:42

Cette fin de semaine.

Roy Harris – Concerto pour violon – Tamsin Waley-Cohen, BBCSO, Litton (Signum) Very Happy Very Happy Very Happy
Très belle surprise.

Adams – Concerto pour violon – Tamsin Waley-Cohen, BBCSO, Litton (Signum) Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Adams – Concerto pour violon – Tamsin Waley-Cohen, BBCSO, Litton (Signum) Very Happy Very Happy Very Happy Smile
(bissé)
Adams – Concerto pour violon – Kremer, LSO, Nagano Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Adams – Shaker Loops – St. Luke's, Adams Very Happy Very Happy

Martinů – Concerto pour violon n°2 – Faust, Prague Philharmonia, Bělohlávek Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Martinů – Sérénade n°2 pour cordes – Prague Philharmonia, Bělohlávek Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Martinů – Toccata e due canzoni – Prague Philharmonia, Bělohlávek Very Happy Very Happy Very Happy
Martinů – 5 Sérénades – Orchestre de Chambre de Prague Very Happy Very Happy Very Happy
Martinů – Quintette piano-cordes n°1 – Martinů SQ (Naxos) Very Happy Very Happy Very Happy
Martinů – Quintette piano-cordes n°2 – Martinů SQ (Naxos) Very Happy Very Happy Very Happy

Grétry – Raoul Barbe-Bleue – Les Monts du Reuil, BNF Very Happy Very Happy
Encore un ouvrage qui a passé la censure (mars 1789 !) tout en appelant à la sédition. Des choses vraiment réussies (toutes les parties de BB en particulier, Grétry a toujours très bien écrit pour les voix graves), mais l'exécution des valeureux Monts du Reuil (qui ressuscitent régulièrement le répertoire d'opéra comique) n'est pas fabuleuse : justesse moyenne des violons, effectif réduit (avec coupes importantes dans les contrechants), numéros supprimés, chanteurs peu à l'aise (et pas toujours justes non plus), ça suffit à se donner une idée, mais ce n'est pas l'orgie. On peut toujours le trouver sur le site de la BNF, et bien sûr, même si j'ai été surpris de la fragilité pour des professionnels, je leur sais infiniment plus gré de leur travail qu'aux orchestres parfaits et paresseux qui jouent tout le temps la même chose déjà bien documentée.

Goldschmidt – Concerto pour violoncelle – Decca Very Happy Very Happy Very Happy
Goldschmidt – Concerto pour clarinette – Decca Very Happy Very Happy Very Happy
Goldschmidt – Concerto pour violon – Decca Very Happy Very Happy Smile
Goldschmidt – Concerto pour clarinette – Decca Very Happy Very Happy Very Happy
(bissé)

Goldmark – Quatuor Op.8 – Klenke SQ (Hänssler)
Du franc romantisme lumineux, superbe. Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Mendelssohn – Quatuor Op.13 – Klenke SQ (Hänssler)
Exécution très sûre et chaleureuse, homogène et élancée. Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Goldmark – Quintette piano-cordes n°1– Sine Nomine SQ, Triendl (CPO) Very Happy Very Happy Very Happy
Goldmark – Quintette piano-cordes n°2– Sine Nomine SQ, Triendl (CPO) Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
L'adagio est assez extraordinaire.
Goldmark – Quintette piano-cordes n°1– Sine Nomine SQ, Triendl (CPO) Very Happy Very Happy Very Happy
Goldmark – Quintette piano-cordes n°2– Sine Nomine SQ, Triendl (CPO) Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Bissé tout le disque, donc. J'aime de plus en plus la finesse de trait des Sine Nomine (dans Mozart aussi, ça leur réussit remarquablement).
Goldmark – Quintette piano-cordes n°2– Sine Nomine SQ, Triendl (CPO) Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Trissé.

J'avais envie de réécouter les trois Quatuors piano-cordes (des pièces isolées, à la vérité) de Joseph Marx après ça, mais j'ai décidé de faire mes devoirs :

Goldmark – Sakuntala– Bamberger Symphoniker (CPO) Very Happy Very Happy
Goldmark – Scherzo en mi– Bamberger Symphoniker (CPO) Very Happy Very Happy
Goldmark – Penthesilea– Bamberger Symphoniker Very Happy Very Happy
Goldmark – Sappho– Bamberger Symphoniker (CPO) Very Happy Very Happy
Tout cela est bien lisse. On est loin des grandes fresques tout à fait postromantiques mais irisées de Hausegger. Là, du postromantisme assez sage, Humperdinck sans la jovialité. Bamberg pas à son meilleur non plus : moins de grain qu'autrefois, sans avoir gagné en couleurs. Reste quelque chose de la fermeté de l'aigu de ses violons, très séduisante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
xoph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2169
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Dim 2 Déc 2018 - 19:07

Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Quatuors n°12, Op. 125 et 15, Op. 132

Quartetto Italiano

study "Il n'ya pas de regle qu'on d'est / peut blesser a cause de schöner [sic]" LVB. Cité par E. Brisson (Guide de la Musique de Beethoven).
Suite à l'accueil très frais du 12ème et en composant le 15ème qui le suit dans son écriture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25722
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Dim 2 Déc 2018 - 19:08

3) John Sheppard (1515-1558) :

Missa The Western Wynde

= George Guest, Choeur du St John's College de Cambridge

(ASV, 1981)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
docteur mabuse
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 15/11/2016

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Dim 2 Déc 2018 - 20:45

Benedictus a écrit:
Bruno Luong a écrit:
Schumann, concerto pour violon
Szeryng/Dorati
Wink

J'ai vu la grosse boîte Decca "Szeryng complete recordings ..."
Pas mal de choses dont je ne soupçonnais même pas l’existence.

C'est cool, je sais quoi demander au Père Noël.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25722
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Dim 2 Déc 2018 - 21:19

docteur mabuse a écrit:

C'est cool, je sais quoi demander au Père Noël.


Moi aussi mais quand il a vu la longueur de ma liste, il m'a insulté cool-blue




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
docteur mabuse
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 15/11/2016

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Dim 2 Déc 2018 - 21:24

affraid
Rassure-moi il n'y a pas de calembour là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 804
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Dim 2 Déc 2018 - 21:42

J'ai déjà quand même une grosse partie pour justifier une acquisition du coffret Szeryng, mais ça me fait quand même envie.

Je crois que me rabattre mon souhait vers Bach 333 pour me consoler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25722
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Dim 2 Déc 2018 - 22:16


Abbaye de Valloires à Argoules (France, -Somme)


4) François-Joseph Fétis (1784-1871) :

Messe des Solennels Majeurs

= Jean-Philippe Navarre, orgue de l'Abbaye de Valloires

(Pavane, décembre 1997)

Smile Originellement sous l'obédience de Cîteaux et la protection des anciens Comtes de Ponthieu, voici un lieu non loin de mes racines, qui réveille des souvenirs d'enfance :
un terrain au bord de l'Authie où nous passions certains dimanches en famille, à taquiner l'anguille pendant que je cherchais du bois mort pour allumer le grill.

.
Le copieux livret du CD prodigue moult informations sur l'œuvre, le compositeur et cette période du répertoire.
Né en Belgique, formé au Conservatoire de Paris où il revint dès 1818 après avoir animé la vie musicale douaisienne, Fétis est appelé en 1833 par le Roi Léopold
qui lui confie le Conservatoire de Bruxelles. Un éminent musicologue, et compositeur de musique orchestrale (deux symphonies) et sacrée à qui l'on doit quelques messes,
dont celle ici enregistrée pour la première fois.
On sait que notre littérature organistique, entre la Révolution et le renouveau franckiste, connut un étiage.
Concernant Fétis (ou Boëly) il peut s'avérer ardu de distinguer sobriété et inspiration en berne.
En tout cas, l'introduction rédigée pour la publication des Six Messes pour orgue (1840) plaide pour une adéquate solennité :
« On accompagne le chant avec les jeux de fond et l'organiste fait des versets de fantaisie. Cette manière est plus touchante et a plus de pompe religieuse que
la première [stricte alternance avec les chantres, pratiquée au Diocèse de Paris], c'est pour ce dernier usage que les messes contenues dans ce recueil ont été écrites.
[...] J'engage donc les organistes à accompagner la psalmodie de la manière la plus simple en plaçant toujours la mélodie à la note supérieure de la main droite.
Ce caractère qui est celui des faux-bourdons est le seul qui convient à l'Église. »
Louable intention, mais cette austérité contraste avec les interventions solistes où les tuyaux lorgnent trop vers le théâtre, les effets galants et les procédés faciles.
Car Fétis puisait à maintes sources, de J.S. Bach à Rossini !
Ainsi l'Agnus Dei, trop badin, et dont l'envoi final compromet la gravité du contexte liturgique.
L'enregistrement restitue ici un alternatim (chanté par la Schola Vallorensis) tel que connut et pratiqua le compositeur : un Grégorien tonalisé,
cadré dans les barres de mesure, articulé note-contre-note en valeurs longues et prononcé à la Française.

.
En tout cas l'instrument (qui lui aussi faisait par ce CD ses débuts au disque) s'avère digne d'intérêt à plusieurs titres : il illustre un exemple de facture hybride,
les plus anciens tuyaux remontant à Charles Dallery (vers 1750 -le même facteur qui avait muni la Collégiale de Douai où joua Fétis), avant une romantisation par les
frères basiliens de l'abbaye, en 1845. Respectivement 4 et 21 jeux subsistent de ces époques et furent restaurés en 1993 par Theo Haerpfer, qui en conserva
quelques autres du courant XIX° siècle pour un total de 33 jeux. Dont un registre d'anches libres à chacun des trois claviers (euphone, cor anglais, clarinette).
Héritage du Classicisme, on a gardé un accord à 3/4 de ton sous 440 Hz, au gré d'un tempérament inégal.
La mécanique a été refaite sur l'exemple voisin de Saint-Riquier (que vous connaissez peut-être par son festival).
Le buffet, comme la décoration intérieure de la chapelle, classés aux Monuments Historiques en 1907, reviennent au sculpteur autrichien Simon Pfaff.
Les magnifiques grilles dorées du chœur furent forgées par le ferronnier ardéchois Jean-Baptiste Veyren.
Autre mémoire du lieu, que nous rappelle sa sœur Marie-Claire dans la dédicace : Jehan Alain se rendit souvent en cette abbaye dans les années 1920,
où il composa son délicat Postlude à l'Office des Complies.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Dim 2 Déc 2018 - 22:44

Mélomaniac a écrit:
docteur mabuse a écrit:

C'est cool, je sais quoi demander au Père Noël.


Moi aussi mais quand il a vu la longueur de ma liste, il m'a insulté cool-blue

On se demande bien pourquoi Mr.Red . Visiblement tu n'as pas assez de CDs chez toi pour continuer à en demander au père noël hehe . Tu ne peux pas le laisser tranquille, non? Cool


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25722
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Lun 3 Déc 2018 - 0:49

5) Johann Sebastian Bach (1685-1750) :

Prélude et Fugue en la mineur, BWV 543

= Olivier Latry, orgue Aubertin de l'église Saint Louis de Vichy

(BNL, octobre 1992)

A mon sens voici la seule interprétation qui puisse rivaliser avec Vernet à Porrentruy (Ligia), emporté par l'élan de ses phrasés (d'un galbe inimaginable,
qui dans la fugue décolle plein gaz à l'horizon) auquel Latry (un chouïa moins souple mais non moins enlevé) ajoute une grandiloquence, une dimension spectaculaire
permises par les vastes ressources de l'instrument, dont le fracas des anches en 32' dans une péroraison à faire trembler les voûtes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6664
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Lun 3 Déc 2018 - 2:05

Aujourd’hui :

• Ravel: L’Heure espagnole:
 
Gaëlle Arquez, Julien Behr, Mathias Vidal, Alexandre Duhamel, Lionel Lhote, Asher Fisch / Münchner Rundfunkorchester
En public, Munich, IV.2016
BR Klassik

Une version assez décevante - bel orchestre un peu indolent, du très beau chant, très châtié, mais qui manque de mordant et d’humour. Voir ici.

• Hindemith: Das Marienleben, op. 27:
 
Juliane Banse (soprano), Martin Helmchen (piano)
Brême, IX.2017
Alpha

Aux antipodes des lectures lumineuses et extatiques de ce cycle, une interprétation plus expressionniste - qui se justifie aussi et renouvelle la perception de l’œuvre. Voir ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 18162
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Lun 3 Déc 2018 - 11:17

Sibelius : Symphonie n°7 (Rattle Berlin)

Conclut en apothéose cette intégrale superbe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roupoil
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 347
Age : 37
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Lun 3 Déc 2018 - 11:24

Une autre septième en ce qui me concerne :

Mahler Symphonie n°7, Gielen/SWR SinfonieOrchester

Un petit retour à un grand classique pour moi, j'écoute en ce moment Gielen mais j'en ai testé deux ou trois autres en cours de route (ma version de référence jusqu'ici c'était Boulez, qui a fini bon dernier de l'écoute comparée organisée ici il y a quelque temps Mr. Green ; pire la seule autre version que j'avais écoutée plusieurs fois c'était Sinopoli qui avait gagné cette même écoute et ... je préfère Boulez à Sinopoli). Bref, Gielen est bien dans un style que j'apprécie dans cette oeuvre, même si assez curieusement j'ai aussi beaucoup aimé Kondrashin dans cette septième, dans un style tout autre. Mais bon, je ne sais pas s'il y avraiment un chef qui arriverait à me faire ne pas apprécier cette septième de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.normalesup.org/~glafon/
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4901
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Playlist (135)   Lun 3 Déc 2018 - 14:13

Jean Sibelius
* Symphonie no. 7
Orchestre National d'Écosse
Alexander Gibson
LP Saga, 1972
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Playlist (135)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Playlist (135)
Revenir en haut 
Page 4 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pop française (Playlist)
» Playlist participative : années 80
» Chanson française-Playlist
» Playlist Radio latitude
» [RnB/Blues] Playlist

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: