Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 La Monnaie - 2018-2019

Aller en bas 
AuteurMessage
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23246
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

La Monnaie - 2018-2019 Empty
MessageSujet: La Monnaie - 2018-2019   La Monnaie - 2018-2019 EmptyLun 31 Déc - 0:28

J'ai pris une place pour La Gioconda le 10 février. J'enchaine avec Les Troyens de l'ONP la veille. Ce sera ma première à La Monnaie, j'ai eu une place au parterre rang M donc je ne sais pas ce que vaut ce placement, j'ai choisi sur le plan. 50 euros pour les moins de trente ans, ce que j'ai trouvé cool. J'y vais pour l'œuvre, pour voir quel traitement scénique va en faire Olivier Py. Paolo Carignani, je le connais très mal comme chef. Béatrice Uria-Monzon sera sans nul doute très intéressante sur le plan scénique, en ce qui concerne l'investissement dramatique, même si la voix est abîmée depuis des années maintenant et que c'est un rôle pour grand soprano dramatique, bien que Bumbry notamment l'ait chanté mais elle avait une toute autre ampleur vocale que Uria-Monzon.

J'ai prévu d'aller le samedi 4 mai ou le dimanche 12 mai ou le dimanche 19 mai voir Tristan und Isolde dirigé par Altinoglu et mis en scène par Ralf Pleger. Je ne connais pas ce metteur en scène. Pas entendu le Lohengrin de Altinoglu de la saison dernière à Bruxelles disponible un temps sur arte concert en entier. Ce chef dirige surtout à Vienne et Bruxelles. Malheureusement, sur ces dates, ce ne sera pas Ventris en Tristan. Très content de réentendre cet opéra en salle après mon expérience très mitigée de Bayreuth l'été 2015, dans la mesure où c'est l'un de mes trois opéras préférés. Petersen est à ma connaissance une solide Isolde. Je vais pouvoir découvrir en salle Selig qui sera Marke pour toutes les dates. Je me réjouis de découvrir Eve-Maud Hubeaux en Brangäne donc en allemand après l'avoir entendue en salle en Eboli en français dans Don Carlos. Cette mezzo-soprano par son timbre, sa présence scénique m'avait fait une très forte impression il y a quelques mois. Andrew Foster-Williams sera Kurwenal, je l'ai entendu en salle dans The Rake's progress à Nancy il y a quelques années. Reste l'inconnu Bryan Register pour Tristan. Il a déjà interprété le rôle quelques fois visiblement. Ventris que je connais surtout en Parsifal, rôle moins long, "moins exigeant" fera si je ne me trompe pas une prise de rôle. Petersen alterne avec Petra Lang qui a repris le rôle à Herlitizus dans la production foireuse de Katharina Wagner. Moi, j'ai entendu et malheureusement pour mes oreilles Herliztius, avare globalement de nuances, criant plus qu'autre chose, malgré une vraie présence scénique. Gubisch sera Brangäne lors des dates avec Lang pour 6 dates. Les dates de week-end, ce ne sont pas elles, ni Ventris. A moins de poser des vacances pour prendre une date en semaine, je ferai ce que j'ai dit. Vente des places à partir du 21 mars.

Le rare opéra Le Conte du Tsar Saltan de Rimsky-Korsakov sera donné en juin 2018, dans une mise en scène de Tcherniakov qui alterne le pire comme le meilleur dans ses mises en scène d'opéras russes comme j'avais pu le constater avec le seul que j'avais vu intégralement, au cinéma il y a quelques années, filmé depuis le Met avec Le Prince Igor. J'aimerais y aller pour la rareté de l'oeuvre, ayant entendu la plupart des opéras de Rimsky-Korsakov dans les enregistrements que Gergiev a laissé et Le Coq d'or en salle à Nancy dans la production de Pelly. Altinoglu dirigera. En dehors de Ante Jerkunica, aucun nom de prime abord ne me parle un peu dans la distribution. Je n'ai entendu qu'un air de l'acte IV par Netrebko dans son disque d'airs d'opéras russes avec Gergiev, disque et air pas réentendus depuis longtemps. Tcherniakov met petit à petit en scène les opéras de Rimsky-Korsakov en Europe, avec parfois des reprises. Pas vu le DVD de La légende invisible de Kitège mis en scène par ce dernier. La Fille de Neige mise en scène à l'ONP dont j'ai vu surtout des photos et non la totalité malgré la disponibilité pendant une certaine durée sur Arte concert doit être reprise visiblement lors d'une future saison.




Revenir en haut Aller en bas
Zémire
Mélomane averti
Zémire

Nombre de messages : 491
Age : 63
Date d'inscription : 18/07/2010

La Monnaie - 2018-2019 Empty
MessageSujet: Re: La Monnaie - 2018-2019   La Monnaie - 2018-2019 EmptyMar 1 Jan - 19:49

aurele a écrit:
J'ai pris une place pour La Gioconda le 10 février. ...
Ce sera ma première à La Monnaie, j'ai eu une place au parterre rang M donc je ne sais pas ce que vaut ce placement.
Béatrice Uria-Monzon sera sans nul doute très intéressante sur le plan scénique, en ce qui concerne l'investissement dramatique, même si la voix est abîmée depuis des années maintenant et que c'est un rôle pour grand soprano dramatique, bien que Bumbry notamment l'ait chanté mais elle avait une toute autre ampleur vocale que Uria-Monzon.

Je l'aurai vu dix jours plus tôt avec la même distribution.  J'ai aussi choisi Uria-Monzon ... on verra !
Je ne suis jamais allée au parterre mais La Monnaie a une bonne acoustique en général ; c'est une salle que j'aime beaucoup.
Les "sous-titre" sont donnés en FR et en NL.
La présentation d'avant spectacle (dans le foyer en FR) est toujours intéressante mais il faut y être à temps pour avoir une place assise.

aurele a écrit:
J'ai prévu d'aller le samedi 4 mai ou le dimanche 12 mai ou le dimanche 19 mai voir Tristan und Isolde dirigé par Altinoglu et mis en scène par Ralf Pleger. Je ne connais pas ce metteur en scène. Pas entendu le Lohengrin de Altinoglu de la saison dernière à Bruxelles disponible un temps sur arte concert en entier. Ce chef dirige surtout à Vienne et Bruxelles. Malheureusement, sur ces dates, ce ne sera pas Ventris en Tristan. ...
Reste l'inconnu Bryan Register pour Tristan. Il a déjà interprété le rôle quelques fois visiblement. Ventris que je connais surtout en Parsifal, rôle moins long, "moins exigeant" fera si je ne me trompe pas une prise de rôle.

J'ai vu sur scène le 'Lohengrin' de l'an dernier et j'ai beaucoup aimé la direction d'Altinoglu.
J'avais été déçue de lui au Reine Elisabeth car il couvrait souvent les candidats mais c'est étonnant car d'habitude il respecte tout à fait le plateau malgré une belle énergie à diriger.  L'orchestre de la Monnaie est de qualité : précision, belles sonorités et justesse constante ; de même que les choeurs par ailleurs !
J'ai également entendu Bryan Register dans ce 'Lohengrin'  ... il ne m'a pas totalement convaincue : sa voix manque parfois de puissance et son jeu scénique est un peu stéréotypé mais cela restait acceptable malgré tout.  Je ne connais pas le rôle de Tristan et il m'est difficile de comparer.

aurele a écrit:
Le rare opéra Le Conte du Tsar Saltan de Rimsky-Korsakov sera donné en juin 2018, dans une mise en scène de Tcherniakov qui alterne le pire comme le meilleur dans ses mises en scène d'opéras russes

J'irai aussi normalement voir cet opéra.
Dans les abonnements partiels, un pareil opéra est toujours "imposé" ... à découvrir, mais je n'ai aimé aucune des mes de Tcherniakov que j'ai vues (uniquement à la TV) ! Confused

J'aurai vu/verrai cette saison à la Monnaie : La Flûte enchantée - Don Pasquale - Gioconda - Robert le Diable - Le Conte du Tsar Saltan.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23246
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

La Monnaie - 2018-2019 Empty
MessageSujet: Re: La Monnaie - 2018-2019   La Monnaie - 2018-2019 EmptyMer 9 Jan - 21:57

Pour La Gioconda, Martina Serafin en cast A est remplacée par Uria-Monzon et cette dernière pour le cast B est remplacée par Hui He, ce sera donc la soprano chinoise que j'entendrai. Vocalement, je vais y gagner. En matière d'incarnation, moins probablement. Pas réentendu Hui He depuis sa Leonora de Orange.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20184
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

La Monnaie - 2018-2019 Empty
MessageSujet: Re: La Monnaie - 2018-2019   La Monnaie - 2018-2019 EmptyMer 9 Jan - 22:06

aurele a écrit:
Pour La Gioconda, Martina Serafin en cast A est remplacée par Uria-Monzon et cette dernière pour le cast B est remplacée par Hui He, ce sera donc la soprano chinoise que j'entendrai. Vocalement, je vais y gagner. En matière d'incarnation, moins probablement. Pas réentendu Hui He depuis sa Leonora de Orange.

Elle l'a déjà chanté... il existe un disque d'ailleurs avec elle.
Une belle Gioconda je trouve. Mais bon, j'aime beaucoup Hui He (et même encore plus depuis cette malheureuse Leonora à Bastille où elle a été descendue d'une manière assez lamentable!).

Sinon, c'est quand même fou pour une chanteuse qui a tenu des grands rôles dans des grandes salles (Butterlfy à Paris, Leonora à Paris, Aida au MET...) de se retrouver en sauveuse de distribution B... Sad

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23246
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

La Monnaie - 2018-2019 Empty
MessageSujet: Re: La Monnaie - 2018-2019   La Monnaie - 2018-2019 EmptyMer 9 Jan - 22:13

C'est triste effectivement d'être sauveuse de distribution B car son Aida du Met m'avait plu. Je ne connais pas sa Cio-Cio-San et pour le disque, j'étais au courant. Mais écoutant surtout en streaming, je ne l'ai pas entendue dans ce rôle.

Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20184
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

La Monnaie - 2018-2019 Empty
MessageSujet: Re: La Monnaie - 2018-2019   La Monnaie - 2018-2019 EmptyMer 9 Jan - 22:42

aurele a écrit:
C'est triste effectivement d'être sauveuse de distribution B car son Aida du Met m'avait plu. Je ne connais pas sa Cio-Cio-San et pour le disque, j'étais au courant. Mais écoutant surtout en streaming, je ne l'ai pas entendue dans ce rôle.


Il existe une superbe captation de Toulouse en 2012...
Sinon, il y a ça en 2016 : /watch?v=BD8RdwLXRw4

Toujours aussi magnifique en Butterfly!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23246
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

La Monnaie - 2018-2019 Empty
MessageSujet: Re: La Monnaie - 2018-2019   La Monnaie - 2018-2019 EmptyLun 11 Fév - 13:31

Zémire, as tu vu La Gioconda alors ? Du coup, tu as eu Hui He si tu as gardé ta place, comme moi hier.

Je précise qu'opera vision diffuse ce soir la retransmission du casting A avec Uria-Monzon, à partir de 19h00.

Pour ceux qui aiment cette oeuvre et n'ont pas peur de la mezzo, je vous conseille de voir cette production maîtrisée d'Olivier Py, bien que ce ne soit pas sa meilleure. Je reste marqué par ses Huguenots vus en salle pour les productions que je connais. C'est dans son esthétique, avec nudité et masques ainsi que les différents éléments de décors de Weitz qui bougent. Superbes perruques et tenues pour les femmes. Les passages dansés sont ceux qui m'ont le moins plu mais beaucoup d'images saisissantes, notamment l'humilitation de la Cieca au I.

La distribution d'hier était formidable, avec une Laura hongroise élève d'Eva Marton fabuleuse. Son nom est Szilvia Vörös. Graves splendides, voix superbe sur toute la tessiture, présence incroyable. Mon coup de cœur de la représentation.

Hui He était également très bien dans le duo du II avec Laura et dans le quatrième acte en particulier, tant vocalement qu'en terme d'investissement dramatique.

Stefano La Colla remplaçant Andrea Caré est un Enzo à la voix superbe, généreux vocalement, même s'il m'a manqué quelques nuances et demi teintes.

Scott Hendricks a été un Barnaba charismatique, interprète divers rôles régulièrement à la Monnaie. Pas mon préféré sur le plan purement vocal néanmoins mais effrayant tout de même, très crédible du coup.

Jean Teitgen a été fabuleux, quelle voix splendide ! Je ne le connaissais que par le disque dans un rôle secondaire des Troyens. De mémoire, c'est la seule chose que j'avais entendue par lui. Grande présence scénique lui aussi.

Ning Liang n'est pas une contralto mais a composé un émouvant personnage en Cieca. Impressionnante au I quand elle est malmenée car il faut accepter de jouer cela.

Direction remarquable de Paolo Carignani, extrêmement théâtrale. Du parterre, les voix et l'orchestre, whaou. En même temps, c'est un théâtre à l'italienne.

Revenir en haut Aller en bas
Zémire
Mélomane averti
Zémire

Nombre de messages : 491
Age : 63
Date d'inscription : 18/07/2010

La Monnaie - 2018-2019 Empty
MessageSujet: Re: La Monnaie - 2018-2019   La Monnaie - 2018-2019 EmptyLun 11 Fév - 13:37

Hé non malheureusement, je n'y suis pas allée ... c'était le jour le plus fort de neige !
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23246
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

La Monnaie - 2018-2019 Empty
MessageSujet: Re: La Monnaie - 2018-2019   La Monnaie - 2018-2019 EmptyLun 11 Fév - 14:21

Zémire a écrit:
Hé non malheureusement, je n'y suis pas allée ... c'était le jour le plus fort de neige !

Tu devais être déçu. Tu pourras toujours voir la retransmission vidéo.
Revenir en haut Aller en bas
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1359
Date d'inscription : 30/08/2018

La Monnaie - 2018-2019 Empty
MessageSujet: Re: La Monnaie - 2018-2019   La Monnaie - 2018-2019 EmptyLun 11 Fév - 15:02

J'en profite pour indiquer le lien de la diffusion live de La Gioconda de La Monnaie, mardi 12 à 19h00 : http://operavision.eu/fr/bibliotheque/spectacles/operas/la-gioconda
Revenir en haut Aller en bas
http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23246
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

La Monnaie - 2018-2019 Empty
MessageSujet: Re: La Monnaie - 2018-2019   La Monnaie - 2018-2019 EmptyLun 11 Fév - 17:32

Je me suis trompé en mettant que c'était ce soir. Je croyais. Je n'avais effectivement pas donné le lien.
Revenir en haut Aller en bas
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1359
Date d'inscription : 30/08/2018

La Monnaie - 2018-2019 Empty
MessageSujet: Re: La Monnaie - 2018-2019   La Monnaie - 2018-2019 EmptyMer 13 Fév - 9:45

J'ai regardé le live hier soir, et je me disais que cette Gioconda est quand même un opéra très bizarre : la trame est encore plus embrouillée et foutraque que celle du Trouvère (Boito a signé le livret avec un pseudo qui est l'anagramme de son prénom et de son nom : Tobia Gorrio), et on baigne constamment (à Venise c'est le cas de le dire !) dans une ambiance mortifère et sadique vraiment très étonnante. Bref, c'était du pain bénit  Mr. Green pour Olivier Py, mais il rate un peu sa mise en scène en nous resservant son habituel bric à brac sado-virilo-maso, déjà vu et revu. Ça commence avec un mec à poil dans une baignoire (comme dans Hamlet), affublé d'une grosse tête de clown qu'il va balader pendant tout l'opéra sans qu'on sache vraiment pourquoi (allusion à L'Homme qui rit, puisque la base du livret vient d'un drame de Hugo ?), on a droit également à un égorgement de bébé sur le ventre nu d'une femme, à la partouze obligatoire pendant la danse des Heures, aux jeux de masques, bref, nihil novi sub sole. Tout le monde patauge dans l'eau noire de la lagune, pour marquer sans doute une sorte d'engluement dans le mal et le péché, encore une thématique familière à Py...

Sinon, c'est de la très belle musique, bien dirigée par Carignani, avec des choeurs excellents et des chanteurs plus ou moins intéressants : j'ai bien aimé la Laura de Silvia Tro Santafé, le Barnaba noir à souhait de Vassallo ; la Cieca de Ning Liang n'a pas la voix de contralto qu'il faudrait, c'est un peu lisse et léger, mais depuis Podles on attend toujours une relève qui ne vient pas pour ce rôle chargé et compliqué. Le ténor (Stefano La Colla) ne s'embarrasse pas de subtilités, il chante tout à fond les manettes et ça a eu l'air de plaire. Bon, il faut en venir à la Gioconda de Béatrice Uria-Monzon ; elle est persuadée (un peu comme Domingo qui croit être devenu baryton) qu'elle a désormais la voix d'une soprano dramatique et peut donc se lancer dans quelques rôles emblématiques de cette tessiture, mais ce que l'on entend, c'est plutôt une voix de mezzo avec un large vibrato très mal maîtrisé. C'est franchement assez pénible sur la longueur, mais ça doit apparemment mieux passer en salle parce que le public a l'air très content ! Il faut d'ailleurs saluer le calme (ou le stoïcisme) du public de La Monnaie qui encaisse vaillamment toutes les outrances de mise en scène sans hasarder la moindre huée...
Revenir en haut Aller en bas
http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23246
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

La Monnaie - 2018-2019 Empty
MessageSujet: Re: La Monnaie - 2018-2019   La Monnaie - 2018-2019 EmptyMer 12 Juin - 6:10

https://www.lamonnaie.be/fr/program/839-tristan-und-isolde

Pour ceux qui le souhaitent, la captation est disponible jusqu'au 26 juin depuis le 6 juin. Je vous encourage à aller regarder et surtout écouter, pour avoir vu en salle ce Tristan und Isolde le 12 mai.

J'avais trouvé la direction d'Altinoglu magnifique, en dépit de quelques petits accrocs de l'orchestre. J'ai trouvé sa direction prenante. J'ai trouvé sa direction plus intéressante que celle de Thielemann à Bayreuth durant l'été 2014 qui avait été ma première expérience de cet opéra en salle.

La proposition de mise en scène de Ralf Pleger laisse plutôt les chanteurs à l'abandon pour caractériser leurs personnages. Néanmoins, visuellement et en matière de lisibilité par rapport à l'action, cela n'a rien à voir avec la proposition que j'avais plutôt détesté de Katharina Wagner à Bayreuth.

Les décors de Alexander Polzin sont plutôt des installations. Au premier acte, nous nous retrouvons dans une sorte de grotte marine. Au deuxième acte, les danseurs sont intégrés de belle manière au décor constitué en tout et pour tout d'une surface représentant une sorte de corail. Le dernier acte nous propose juste un mur percé de trous qui s'illuminent et un travail sur les lumières justement.

Les costumes sont spéciaux, Tristan n'est d'ailleurs pas avantagé physiquement, en particulier au dernier acte avec son costume évoquant un romain et son visage couvert d'or. La robe d'Isolde très colorée à l'acte II m'a plutôt plu en revanche. Brangäne est affublée d'une tenue rappelant celle de servantes au Moyen-Âge.

Bryan Register a été mon coup de cœur de la représentation. Sa voix m'a séduit au niveau du timbre ainsi que sa fragilité. Je pense qu'il ne pourrait pas chanter ce rôle ailleurs que dans un théâtre ou opéra comme celui de La Monnaie, question de projection. On est loin du Heldentenor. J'ai aimé ce Tristan très lyrique et j'ai trouvé que le couple formé avec Ann Petersen fonctionne très bien.

Ann Petersen qui est une habituée du rôle d'Isolde et que je n'avais encore jamais entendu dans celui-ci car je ne sais même pas si son Isolde a déjà été captée m'a beaucoup rappelé vocalement et scéniquement Waltraud Meier, ainsi que dans le soin apporté au texte. Le timbre n'est pas forcément le plus beau que j'ai entendu mais elle m'a donné le frisson dans la Liebestod finale et m'a même fait venir les larmes. Elle négocie remarquablement tous les passages tendus du rôle dans l'aigu. Le grave reste un peu sourd cependant. Je trouve qu'elle a une grande présence en scène.

Nora Gubisch est une Brangäne avec de la personnalité, rien que par sa voix singulière et j'ai trouvé d'ailleurs que celle-ci s'accorde très bien à ce rôle. Là encore, sacré présence scénique. Appels très maîtrisés au II, même si je reste dans le souvenir poignant de certaines interprètes par l'intermédiaire du disque : Ludwig et Minton plus particulièrement. Je partais au départ pour entendre Eve-Maud Hubeaux mais suite au forfait de Petra Lang en Isolde, les distributions A et B ont été remaniées puisqu'il y avait même 3 Isolde en alternance.

Franz-Josef Selig est un habitué du rôle de Marke, même s'il me semble qu'il l'a moins chanté que Gurnemanz. Voix superbe, inflexions parfaites. Cela a juste manqué un peu d'émotion pour moi dans le monologue.

Andrew-Foster Williams que je n'entendais pas en salle pour la première fois a composé un Kurwenal très bien au niveau de la caractérisation du rôle, même si on s'attend à un autre type de voix dans ce rôle.

Wiard Witholt et Ed Lyon très bien en Melot et Steuermann pour le premier et Hirt et junger Seemann pour le second.

Choeurs d'hommes de la Monnaie très très bien.

Je suis ressorti enchanté de ces plus de 4h de musique.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La Monnaie - 2018-2019 Empty
MessageSujet: Re: La Monnaie - 2018-2019   La Monnaie - 2018-2019 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La Monnaie - 2018-2019
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Théâtre de la Monnaie à Bruxelles
» Revente billet DEFQON 1 - DRAGONBLOOD - 2016
» Graspop 2018 en solo
» RIOT V "Armor of Light" (AVR 2018)
» Jean Claude Malgoire (1940-2018)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: