Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Stéphane Degout

Aller en bas 
AuteurMessage
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23074
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Stéphane Degout   Mer 9 Jan 2019 - 23:12

Le baryton lyonnais est un homme extrêmement talentueux et d'une grande humilité par rapport à son chant et par rapport au public, très intelligent dans ses choix de répertoire. Je le connais dans quelques rôles : Pelléas (production d'Aix vue sur Arte), Thésée avec Haïm dans Hippolyte et Aricie entendu à la radio il y a quelques années, Posa (entendu et vu en salle à Lyon, probablement un one shot), Raimbaud dans Le Comte Ory (production du Met vue au cinéma il y a quelques années), Chorèbe (version Nelson entendue au disque), Hamlet (entendu celui de l'OC pas plus tard que le week-end dernier et vu qu'un bout de la production de Py de Bruxelles). Je crois n'oublier aucun rôle.

Je le connais un peu dans la mélodie française également dont il a laissé quelques témoignages au disque. Parution ce mois-ci d'un disque Berlioz, le 18, chez Harmonia Mundi avec Les Nuits d'été. Roth et Les Siècles sont le chef et l'ensemble. Hâte d'entendre cela au-delà d'extraits entendus sur prestoclassical.

Je suis Degout sur twitter depuis un bon moment. Depuis que je l'ai entendu en salle, je l'aime encore plus. Il s'attaque aussi au répertoire contemporain, qui n'est pas forcément ma tasse de thé. Mais je trouve cela très bien pour lui également.

J'espère qu'il remportera une Victoire de la Musique classique même si je ne suis plus vraiment cette cérémonie depuis quelques années, celle de l'artiste lyrique, surtout face à Elsa Dreisig. En 2012, il avait été artiste lyrique de l'année mais cela commence à remonter. Piau a déjà eu cette victoire aussi mais elle, c'est encore plus lointain, 2009 et elle le mériterait aussi. Tout ce que je veux, c'est que Dreisig ne l'ait pas, à cause de sa personnalité surtout. Et elle a eu y'a pas si longtemps que cela la Victoire de la révélation. artiste lyrique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19787
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Stéphane Degout   Jeu 10 Jan 2019 - 13:39

On pense souvent qu'il n'a fait que du baroque et de l'opéra français... mais en fait, il a expérimenté pas mal de choses et je pensais l'autre jour que justement, il a chanté Wolfram de Tannhaüser par exemple à Bastille en 2011... Apparemment j'avais adoré!
Citation :
Lui aussi inaugurant le rôle, Stéphan Degout est parfait. Possédant à la fois le poids vocal d'un chanteur lyrique, il donne aussi à ses interventions un phrasé digne des chanteurs de Lied qui triomphent habituellement dans le rôle. La tessiture ne lui pose aucun problème et il donne un naturel et une hauteur de vue à son poète que sa participation au concours enchante alors que l'hymne à l'étoile laisse sans voix. Scéniquement très à l'aise, il se dévoile totalement dans le troisième acte par un jeu très soigné et étudié.
A priori il semble ne l'avoir par rechanté...

Mais en tout cas, aussi à l'aise dans le sérieux que dans le comique (La Chauve-Souris à l'Opéra-Comique, ou Don Chisciotte in Sierra Morena de Conti). En regardant son agenda passé, je me rends-compte que je l'ai vu un certain nombre de fois en fait!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/ En ligne
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82888
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Stéphane Degout   Jeu 10 Jan 2019 - 13:46

La Ville morte de Korngold à Bastille, aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19787
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Stéphane Degout   Jeu 10 Jan 2019 - 13:54

Xavier a écrit:
La Ville morte de Korngold à Bastille, aussi.

Oui, vu aussi...

En fait, je l'ai vu dans :
- La Ville Morte à Bastille (2009)
- Don Chisciotte in Sierra Morena à la Philharmonie (2010)
- Tannhäuser à Bastille (2011)
- Hippolyte et Aricie à Garnier (2012)
- Alceste à Garnier (2015)
- Hamlet (2018)

Et bientôt Les Troyens et Iphigénie en Tauride...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/ En ligne
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Stéphane Degout   Jeu 10 Jan 2019 - 14:07

Polyeucte a écrit:
On pense souvent qu'il n'a fait que du baroque et de l'opéra français... mais en fait, il a expérimenté pas mal de choses et je pensais l'autre jour que justement, il a chanté Wolfram de Tannhaüser par exemple à Bastille en 2011... Apparemment j'avais adoré!
Citation :
Lui aussi inaugurant le rôle, Stéphan Degout est parfait. Possédant à la fois le poids vocal d'un chanteur lyrique, il donne aussi à ses interventions un phrasé digne des chanteurs de Lied qui triomphent habituellement dans le rôle. La tessiture ne lui pose aucun problème et il donne un naturel et une hauteur de vue à son poète que sa participation au concours enchante alors que l'hymne à l'étoile laisse sans voix. Scéniquement très à l'aise, il se dévoile totalement dans le troisième acte par un jeu très soigné et étudié.
A priori il semble ne l'avoir par rechanté...

Mais en tout cas, aussi à l'aise dans le sérieux que dans le comique (La Chauve-Souris à l'Opéra-Comique, ou Don Chisciotte in Sierra Morena de Conti). En regardant son agenda passé, je me rends-compte que je l'ai vu un certain nombre de fois en fait!

Je me rappelle l'avoir aussi entendu à Aix dans Dandini de la Cenerentola (une version très allégée par Jonathan Dove, donnée en plein air au Grand Saint-Jean). Il a aussi beaucoup chanté Mozart (Papageno (ses débuts), le Comte des Nozze, DG (une seule fois, pour un rôle qu'il n'aime pas trop), Guglielmo (dans la mise en scène sous-estimée de Chéreau à Aix))...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 86177
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Stéphane Degout   Jeu 10 Jan 2019 - 22:00

Stefano P a écrit:
Guglielmo (dans la mise en scène sous-estimée de Chéreau à Aix))...

Sous-estimée ? C'est une très jolie mise en scène, mais on n'avait parlé que de ça pendant plusieurs mois, pour louer le génie de Chéreau et conspuer l'orchestre (ridiculement baroque) et les chanteurs (ridiculement peu connus).
[Moi j'avais tout aimé, surtout les chanteurs, et encore plus la direction dont j'ai eu peine à trouver un équivalent depuis.]

J'ai peut-être une perception biaisé de l'accueil, il est vrai qu'à l'époque je lisais les forums de glotte. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3960
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Stéphane Degout   Jeu 10 Jan 2019 - 22:10

Heureusement que Guillaume ne vient plus ici Cool . Sinon, je crois qu'il nous fera une attaque en direct rien qu'en te lisant hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30456
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Stéphane Degout   Jeu 10 Jan 2019 - 22:10

Moi qui n'avait jamais su l'accueil de l'époque … et qui ait découvert l'œuvre via cette interprétation … je trouve aussi tout génial dans cette vidéo.
La palme à Raimondi. Quel acteur !

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 86177
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Stéphane Degout   Jeu 10 Jan 2019 - 22:14

Bon, pour le chant, j'aurais peut-être pas donné la palme à Raimondi. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30456
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Stéphane Degout   Jeu 10 Jan 2019 - 22:19

Je ne me souviens plus spécifiquement de sa prestation vocale.
Mais … il était sur la pente déclinante c'est sûr.

Mais … j'ai toujours adoré Raimondi. Car il a toujours sonné "basse légère". Une voix plutôt fine, qu'il n'a jamais essayé de grossir ou noircir … même dans les rôles qui auraient pu l'y pousser. Et par là un timbre clair très agréable, avec des graves peu imposants mais très bien timbrés (donc pas larges … mais sonores), par certainement une bonne technique. Et un talent d'acteur bien au dessus de la moyenne surtout.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stéphane Degout   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stéphane Degout
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Das leben der anderen - Gabriel Yared/Stéphane Moucha
» Stéphane RICHEZ
» Stéphane Blet:"l'art pianistique"
» Stéphane Ellia, c'est qui?
» [AIDE] les paroles --- Le chemin --- Stéphane Métro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: