Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Philharmonie - Proko Korngold Stravinsky - Dissonances 14/01

Aller en bas 
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83023
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Philharmonie - Proko Korngold Stravinsky - Dissonances 14/01   Dim 13 Jan 2019 - 3:27

Lundi 14 janvier 2019 — 20h30

Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Sergueï Prokofiev
L'amour des trois oranges, suite d'orchestre

Erich Wolfgang Korngold
Concerto pour violon

Igor Stravinski
L'Oiseau de feu (suite de 1945)

Les Dissonances
David Grimal, direction, violon

Seulement la suite de l'Oiseau de feu, mais dans la version "longue" de 1945, c'est déjà ça.

https://philharmoniedeparis.fr/sites/default/files/documents/npgs_14-01_20h30_oiseau_de_feu_19424_bd.pdf


Toujours enthousiasmé par cet orchestre les saisons précédentes, je n'imagine pas qu'il en soit autrement cette fois-ci.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83023
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Philharmonie - Proko Korngold Stravinsky - Dissonances 14/01   Mar 15 Jan 2019 - 2:21

Concert disponible en vidéo ici: https://live.philharmoniedeparis.fr/concert/1091385/
J'en dirai deux mots très bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rocktambule
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 28/03/2018

MessageSujet: Re: Philharmonie - Proko Korngold Stravinsky - Dissonances 14/01   Mar 15 Jan 2019 - 12:29

Assez mitigé sur ce premier concert de l'année. Les musiciens dégagent un sincère plaisir de jouer, ils sont terriblement enthousiastes : ça s'entend et ça se voit. Ça fait plaisir et ça m'a même ému. Toutefois, j'attendais peut-être trop de ce concert, et je me suis plutôt ennuyé.

J'avais vu cet orchestre la saison dernière, dans Beethoven (symphonie n°7) et Stravinski (Le sacre du printemps). Ce concert m'avait enthousiasmé, au point d'en faire une des versions les plus diaboliques et presque hystérique du Sacre entendue à ce jour. J'en étais sorti rechargé, plein d'énergie. J'avais trouvé le concept d'un orchestre sans chef, sans direction, très original, même si ce n'est pas la seule originalité de cet orchestre (musiciens déjà sur scène avant le concert, pas de sorties aux applaudissements, rappel en duo...). Bizarrement, l'orchestre est original mais pas le public, qui n'a pas applaudi entre les mouvements. A part des toux infinies qui ont même fait réagir David Grimal, il n'y a pas eu d'événement notable de ce point de vue.

Prokofiev : en l'absence de David Grimal. L'envie et le plaisir de jouer sont bien là. J'ai été impressionné par le volume sonore ! De même, les accroches étaient particulièrement nettes, pour un orchestre sans direction, c'est vraiment leur marque de fabrique. Joué à une vitesse folle, mais avec une grande précision. Sinon, je connaissais mal la partition, succession de morceaux typés assez réussis. Plusieurs frissons !

Korngold : là, je connaissais mieux la partition. Premier mouvement un peu sur le fil pour David Grimal. Je ne suis pas expert en violon, mais je ne l'ai pas senti très à l'aise. Le concerto décolle au troisième mouvement, et j'ai enfin retrouvé ce concerto que j'aime. C'était dynamique, rapide, ébouriffant !
Rappel piano - violon, dont je n'ai pas su retenir le nom.

Stravinski : je ne compte plus le nombre de fois où j'ai entendu cet Oiseau de feu, par des orchestres très variés, mais force est de constater que je n'ai jamais accroché. Seule la version piano seule jouée par Stravinski me déclenche un peu d'émotion. Et pourtant, j'aimerais l'aimer, tant j'adore le Sacre. Mais, je n'y arrive pas. Le concert d'hier soir était symptomatique : je me suis forcé quelques minutes, puis j'ai commencé à voir que mes voisins faisaient du bruit, à droite, un type qui frottait ses chaussures sur le fauteuil de devant, qui faisait du coude à sa femme qui dormait ouvertement en ronflant, mon voisin de gauche qui se curait les ongles avec un papier plié, une dame avec un enfant de moins de 3 ans sur les genoux qui regardait un dessin animé sur son téléphone... Ensuite, j'ai lu le programme de fond en comble, puis la revue Cadences, pour finir par m'ennuyer sévèrement, avant les quelques minutes du final, qui m'ont un peu accroché. J'attendais plus, et peut-être trop, de cet orchestre, comptant sur lui pour me permettre d'entrer enfin dans cette partition. Dommage ! Je pense que j'oublierai très vite ce concert.

Pas de rappel final, mais une intervention de David Grimal, indiquant que leur prochain concert commencerait par du Stravinski (effectivement, le 09/04/2019, concerto pour violon de Stravinski, suivi de la symphonie n°11 de Chostakovitch).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 849
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Philharmonie - Proko Korngold Stravinsky - Dissonances 14/01   Mar 15 Jan 2019 - 12:47

Rocktambule a écrit:

Rappel piano - violon, dont je n'ai pas su retenir le nom.

Estrellita de Manuel Ponce.
Le son de la vidéo est presque en mono, on n'entends que sur la gauche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83023
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Philharmonie - Proko Korngold Stravinsky - Dissonances 14/01   Mar 15 Jan 2019 - 23:22

Encore un très beau concert des Dissonances, moins exceptionnel que celui de Beethoven 7 et Sacre de l'an dernier, je suis d'accord.

Le Prokofiev était vraiment remarquable, avec une Marche d'un tempo étonnamment retenu, mais qui fonctionnait tout de même bien.

Pour le Korngold, j'ai trouvé qu'il y avait pas mal d'écarts de justesse chez Grimal, ça m'a surpris, sinon ce n'est pas un chef d'œuvre mais c'est tout de même sympathique à entendre en concert.

L'Oiseau de feu dans sa version suite m'agace toujours autant, même dans cette suite de 1945 plus longue que celle de 1919, car il manque toujours les incroyables transitions et la réorchestration de Stravinsky me déplaît toujours autant, notamment pour l'absence du célesta systématiquement remplacé par le piano (alors que le célesta était là, sur scène, et bien présent pour la première partie du concert), mais aussi les réarrangements de plusieurs passages qui me heurtent parce que j'ai énormément écouté le ballet complet.
Mais en dehors de ça il y a plusieurs choses qui m'ont gêné, comme la lenteur et l'apathie de la supplication de l'oiseau, ou la sécheresse extrême de la fin.
Quelques imprécisions chez les trompettes aussi.
Bref, c'était quand même bien, mais l'oiseau de feu en version suite, il me faut que ce soit exceptionnellement bien joué pour passer au-dessus de la déception de ne pas avoir le ballet complet.

A noter la présence de Xavier Phillips chez les violoncellistes et du flûtiste de l'orchestre de Paris.


Dernière édition par Xavier le Mer 16 Jan 2019 - 0:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83023
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Philharmonie - Proko Korngold Stravinsky - Dissonances 14/01   Mar 15 Jan 2019 - 23:24

Rocktambule a écrit:

Stravinski : je ne compte plus le nombre de fois où j'ai entendu cet Oiseau de feu, par des orchestres très variés, mais force est de constater que je n'ai jamais accroché. Seule la version piano seule jouée par Stravinski me déclenche un peu d'émotion. Et pourtant, j'aimerais l'aimer, tant j'adore le Sacre. Mais, je n'y arrive pas.

Est-ce que tu l'as déjà écouté en entier, c'est-à-dire avec la version ballet?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 849
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Philharmonie - Proko Korngold Stravinsky - Dissonances 14/01   Mer 16 Jan 2019 - 1:04

Pas d'accord avec Xavier. Le concerto pour violon de Korngold est un chef d'oeuvre, il n'y a pas une seule mesure qui soit banale dedans. Même la gamme descendante finale est un déformée juste ce qu'il faut pour rendre la chose intéressante et unique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rocktambule
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 28/03/2018

MessageSujet: Re: Philharmonie - Proko Korngold Stravinsky - Dissonances 14/01   Mer 16 Jan 2019 - 11:04

Xavier a écrit:
Rocktambule a écrit:

Stravinski : je ne compte plus le nombre de fois où j'ai entendu cet Oiseau de feu, par des orchestres très variés, mais force est de constater que je n'ai jamais accroché. Seule la version piano seule jouée par Stravinski me déclenche un peu d'émotion. Et pourtant, j'aimerais l'aimer, tant j'adore le Sacre. Mais, je n'y arrive pas.

Est-ce que tu l'as déjà écouté en entier, c'est-à-dire avec la version ballet?

La version ballet par orchestre, non. Je connais bien la version piano par Stravinski lui-même (sur ce CD : https://www.amazon.fr/Stravinski-joue-Divers/dp/B0010YOLGE/ref=sr_1_1?s=dvd&ie=UTF8&qid=1547632795&sr=8-1&keywords=stravinski+joue+stravinski).
Considérant la longueur de 47'54, je suppose qu'il s'agit de la version ballet transcrite, et non de la version suite. J'essayerai de retrouver le CD pour voir s'il y a des explications dans le livret.
En tous cas, version ballet ou suite, j'adore cette interprétation au piano !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83023
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Philharmonie - Proko Korngold Stravinsky - Dissonances 14/01   Mer 16 Jan 2019 - 11:11

Eh bien donc tu n'as jamais entendu le "vrai" Oiseau de feu, avec toutes les transitions géniales et l'orchestration originale, et c'est beaucoup mieux. (malheureusement c'est beaucoup plus souvent joué au concert en version suite)
Evidemment, si tu peux suivre l'argument ou voir le ballet, ça te permettra aussi peut-être de l'apprécier autrement.
Je n'ai jamais écouté ça au piano, même si je doute que ça me plaise autant, ça doit valoir l'écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rocktambule
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 28/03/2018

MessageSujet: Re: Philharmonie - Proko Korngold Stravinsky - Dissonances 14/01   Mer 16 Jan 2019 - 11:40

Xavier a écrit:
Eh bien donc tu n'as jamais entendu le "vrai" Oiseau de feu, avec toutes les transitions géniales et l'orchestration originale, et c'est beaucoup mieux. (malheureusement c'est beaucoup plus souvent joué au concert en version suite)
Evidemment, si tu peux suivre l'argument ou voir le ballet, ça te permettra aussi peut-être de l'apprécier autrement.
Je n'ai jamais écouté ça au piano, même si je doute que ça me plaise autant, ça doit valoir l'écoute.
Même si cela devrait peut-être être posté ailleurs dans ce forum, aurais-tu une version CD particulière à me conseiller de la version ballet, stp ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83023
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Philharmonie - Proko Korngold Stravinsky - Dissonances 14/01   Mer 16 Jan 2019 - 11:45

Plein d'excellentes!
En tête Dorati LSO (chez Mercury), mais aussi Dorati Détroit (Decca), Salonen Philharmonia, Roth sur instruments anciens…

http://classik.forumactif.com/t941-stravinsky-l-oiseau-de-feu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rocktambule
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 28/03/2018

MessageSujet: Re: Philharmonie - Proko Korngold Stravinsky - Dissonances 14/01   Mer 16 Jan 2019 - 11:49

Xavier a écrit:
Plein d'excellentes!
En tête Dorati LSO (chez Mercury), mais aussi Dorati Détroit (Decca), Salonen Philharmonia, Roth sur instruments anciens…

http://classik.forumactif.com/t941-stravinsky-l-oiseau-de-feu

Merci ! Je vais étudier ça alors ! J'ai vraiment envie d'aimer ce morceau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 849
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Philharmonie - Proko Korngold Stravinsky - Dissonances 14/01   Mer 16 Jan 2019 - 12:28

+1 pour Dorati Mercury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86452
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Philharmonie - Proko Korngold Stravinsky - Dissonances 14/01   Mer 16 Jan 2019 - 12:40

J'abonde, la version intégrale regorge de beautés supplémentaires, il n'y a pas seulement quelques numéros mais aussi toutes les transitions, tous les pas d'action, et tout simplement davantage de musique géniale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Philharmonie - Proko Korngold Stravinsky - Dissonances 14/01   

Revenir en haut Aller en bas
 
Philharmonie - Proko Korngold Stravinsky - Dissonances 14/01
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stravinsky - Le Sacre du printemps
» Stravinsky - Symphony of Psalms (Symphonie de Psaumes)
» Stravinsky - Petrouchka
» Stravinsky - Oedipus Rex
» Korngold-opéras

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: