Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019

Aller en bas 
AuteurMessage
andika
Mélomane averti
andika

Nombre de messages : 400
Age : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 13/06/2017

Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019 Empty
MessageSujet: Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019   Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019 EmptyDim 3 Fév 2019 - 16:07

Après les nombreuses polémiques, j'ouvre le topic pour la première de l'ONF à la philharmonie de Paris ce soir !

Hector Berlioz
La Damnation de Faust

John Osborn ténor (Faust)
Kate Lindsey mezzo-soprano (Marguerite)
Nahuel Di Pierro basse (Méphistophélès)
Edwin Crossley-Mercer baryton-basse (Brander)

Maîtrise de Radio France
Sofi Jeannin chef de chœur
Chœur de Radio France
Martina Batič chef de chœur
Orchestre National de France
Charles Dutoit direction


Dernière édition par andika le Jeu 21 Fév 2019 - 0:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andika.over-blog.fr/
tomseche89
Mélomane averti
tomseche89

Nombre de messages : 492
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/08/2011

Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019 Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019   Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019 EmptyLun 4 Fév 2019 - 7:04

Décidément, nouveau concert exceptionnel des forces de Radio à la Philharmonie en moins de 48h !

Grandiose ONF hier soir avec Dutoit, direction vive, alerte, riche, très colorée, sans les sonorités diaphanes de l'Orchestre de l'Opéra avec Jordan mais avec une urgence, une verve, un sens de l'action assez incomparables. Tous les pupitres étincelants, a commencer par le cor anglais, le hautbois, la flûte, les cors, superbes cordes également, bref un orchestre transfiguré.
C'est la première fois que j'entends Dutoit en concert, je reste stupéfait du choix de Radio France et du message envoyé à travers cette invitation prestigieuse, maintenant il faut reconnaître qu'artistiquement c'est une immense réussite (surtout en sachant que 60% des musiciens ont voté quelques jours avant le concert contre sa venue !).

Oeuvre donnée d'une traite, sans entracte, avec très peu de respiration entre les scènes, ça participait à la réussite de la soirée car cela avançait en permanence.

Côté solistes, distribution exceptionnelle également, je suis surtout marqué par Kate Lindsey, stupéfiante dès son premier air, incarné comme rarement, avec un Français absolument parfait. Di Pierro est peut-être moins imposant et effrayant que d'autres, j'ai trouvé son Méphistophélès très humain et diablement réussi. Osborn superbe, annoncé souffrant (au point de s'être retiré de la production la veille au soir, avant de consentir à chanter quelques heures avant Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019 173236763 ), voix claironnante comme il faut, parfaitement naïf, et Crossley-Mercer impressionnant pour sa courte présence.

Grande ovation pour tous les artistes et pour le choeur de Radio France, qui m'a paru très solide malgré de petits décalages de temps en temps (il faut dire que la battue de Dutoit brillait plus par son énergie que sa précision).

Le voilà, l’événement Berlioz de la saison!
(comme toujours avec RF, on peut regretter que le concert ne soit pas au minimum doublé... C'était archi-plein avec plusieurs dizaines de malheureux recalés au guichet dernière minute).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 19996
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019 Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019   Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019 EmptyLun 4 Fév 2019 - 11:19

tomseche89 a écrit:
Décidément, nouveau concert exceptionnel des forces de Radio à la Philharmonie en moins de 48h !

Grandiose ONF hier soir avec Dutoit, direction vive, alerte, riche, très colorée, sans les sonorités diaphanes de l'Orchestre de l'Opéra avec Jordan mais avec une urgence, une verve, un sens de l'action assez incomparables. Tous les pupitres étincelants, a commencer par le cor anglais, le hautbois, la flûte, les cors, superbes cordes également, bref un orchestre transfiguré.
C'est la première fois que j'entends Dutoit en concert, je reste stupéfait du choix de Radio France et du message envoyé à travers cette invitation prestigieuse, maintenant il faut reconnaître qu'artistiquement c'est une immense réussite (surtout en sachant que 60% des musiciens ont voté quelques jours avant le concert contre sa venue !).

Oeuvre donnée d'une traite, sans entracte, avec très peu de respiration entre les scènes, ça participait à la réussite de la soirée car cela avançait en permanence.

Côté solistes, distribution exceptionnelle également, je suis surtout marqué par Kate Lindsey, stupéfiante dès son premier air, incarné comme rarement, avec un Français absolument parfait. Di Pierro est peut-être moins imposant et effrayant que d'autres, j'ai trouvé son Méphistophélès très humain et diablement réussi. Osborn superbe, annoncé souffrant (au point de s'être retiré de la production la veille au soir, avant de consentir à chanter quelques heures avant Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019 173236763 ), voix claironnante comme il faut, parfaitement naïf, et Crossley-Mercer impressionnant pour sa courte présence.

Grande ovation pour tous les artistes et pour le choeur de Radio France, qui m'a paru très solide malgré de petits décalages de temps en temps (il faut dire que la battue de Dutoit brillait plus par son énergie que sa précision).

Le voilà, l’événement Berlioz de la saison!
(comme toujours avec RF, on peut regretter que le concert ne soit pas au minimum doublé... C'était archi-plein avec plusieurs dizaines de malheureux recalés au guichet dernière minute).

Totalement d'accord! Grand concert...
Je ne partirai pas sur Dutoit... grande direction... le reste est en dehors de ce compte-rendu! Et quel orchestre! Franchement je craignais un peu après avoir encore les sonorités des Siècles dans la tête. Mais le rendu était splendide, varié, coloré et plein de saveur.
Choeur très bons, et solistes au top!
Kate Lindsey m'a impressionné par ce chant sur le souffle par moments... on sentait à la fois la jeunesse mais aussi le côté sulfureux qui voulait sortir de cette jeune femme.
Nahuel Di Pierro m'a tout simplement bluffé! Quelle interprétation! Il y avait tout, la classe, le mot qui claque, le côté sarcastique, le timbre magnifique, l'applomb... franchement un très grand Méphisto!
Et puis John Osborn, fidèle à lui-même dans ce répertoire, donc grandiose! malgré ses soucis de santé, il tient le choc sur ces 2h15 de présence sans pause! On notera juste un ou deux petits moments de faiblesse (un aigu un peu hésitant), et une petite fatigue sur la fin. Mais chapeau l'artiste pour la façon d'aborder ce rôle compliqué! Un superbe Faust, vivant, doutant, plein de passion mais aussi de failles!

En gros, un superbe concert... ça fait du bien Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 7825
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019 Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019   Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019 EmptyLun 4 Fév 2019 - 11:41

Polyeucte a écrit:
on sentait à la fois la jeunesse mais aussi le côté sulfureux qui voulait sortir de cette jeune femme.
C'est ce qui a dû motiver le chef.
Embarassed Désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
Ravélavélo

Nombre de messages : 5262
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019 Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019   Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019 EmptyLun 4 Fév 2019 - 13:38

Benedictus a écrit:
Polyeucte a écrit:
on sentait à la fois la jeunesse mais aussi le côté sulfureux qui voulait sortir de cette jeune femme.
C'est ce qui a dû motiver le chef.
Embarassed Désolé.

Dutoit est reconnu comme un spécialiste de Berlioz, ses enregistrements avec l'OSM en font foi.
Et puis ce sont les organisateurs qui sont allés chercher Dutoit et non l'inverse.
Je suis d'accord qu'il faille considérer ce concert d'un point de vue strictement musical.
Pour le reste, il faut régler ça ailleurs.
Merci pour le compte-rendu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
andika
Mélomane averti
andika

Nombre de messages : 400
Age : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 13/06/2017

Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019 Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019   Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019 EmptyMar 5 Fév 2019 - 17:41

Benedictus a écrit:
Polyeucte a écrit:
on sentait à la fois la jeunesse mais aussi le côté sulfureux qui voulait sortir de cette jeune femme.
C'est ce qui a dû motiver le chef.
Embarassed Désolé.

Je le surveillais, il s'est tenu à carreau. Mais une chose qui m'a frappé, c'est que lors de son arrivée sur scène au début, il avait un sourire radieux. Il avait l'air très content d'être là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andika.over-blog.fr/
andika
Mélomane averti
andika

Nombre de messages : 400
Age : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 13/06/2017

Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019 Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019   Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019 EmptyMar 5 Fév 2019 - 19:06

Une critique: https://toutelaculture.com/musique/classique-musique/berlioz-en-majeste-a-la-philharmonie-de-paris/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andika.over-blog.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 19996
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019 Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019   Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019 EmptyJeu 7 Fév 2019 - 16:24

Retransmission ce soir!!
https://www.francemusique.fr/emissions/le-concert-du-soir/hector-berlioz-par-l-orchestre-national-de-france-dirige-par-charles-dutoit-68808

(merci Hélène! Very Happy)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 757
Date d'inscription : 30/08/2018

Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019 Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019   Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019 EmptyVen 8 Fév 2019 - 18:42

J'ai écouté et effectivement, c'est très réussi ; magnifique direction de Dutoit, très différente évidemment de celle de Roth que j'ai écouté récemment ; là, on est vraiment dans le spectaculaire et l'opératique, avec des effets très appuyés comme dans la course à l'abîme et le pandémonium (un moment formidable, comme évocation de l'Enfer, c'est aussi puissant que Dante dans le chant VII), mais qu'est-ce que ça sonne bien, avec du souffle et de l'inspiration : le génie de Berlioz est bien là !

Très belle prestation d'Osborn, même si l'on perçoit qu'il est un peu diminué ; il a failli d'ailleurs annuler, si j'ai bien suivi... Bon Méphisto de Nahuel Di Pierro, je partage tout à fait les remarques de Polyeucte sur son interprétation. Un peu déçu par la Marguerite de Lindsey, je préfère nettement Antonacci ; là, c'est correct mais je trouve que ça ne décolle pas vraiment, même dans le passage Je suis à ma fenêtre avec la voix qui s'emballe comme un cœur saisi par la chamade, ça reste un peu extérieur, dommage !

Et quel chef d'oeuvre inépuisable cette Damnation, on pourrait en écouter tous les deux jours une version nouvelle sans que les richesses incroyables de cette musique géniale soient épuisées, c'est un vrai miracle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
andika
Mélomane averti
andika

Nombre de messages : 400
Age : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 13/06/2017

Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019 Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019   Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019 EmptyVen 8 Fév 2019 - 23:03

Cette oeuvre est généreuse. Comme par exemple dans cette première partie qui se déroule en Hongrie et qui est le prétexte à la fabuleuse Marche hongroise. Le ténor John Osborn dans le rôle de Faust, annoncé malade avant le début de la représentation, avait failli annuler sa présence. Et pourtant, on n'entend rien de tel dans ses premières prises de parole, un français impeccable, Une projection satisfaisante et un timbre particulièrement adapté au rôle avec beaucoup de chaleur et de couleurs. Lorsqu'il dit qu'il souffre dans la Partie 2, on y croit.

La rencontre avec Méphistophélès est assez pétillante, et la basse qui l'interprète est très convaincante. Nahuel Di Pierro est constamment dans le registre de la séduction. Mielleux à souhait dans ses intonation, chaleureux, mordant dans le texte. Comment résister dans la Partie 2 Scène 5 lorsqu'il dit s'adressant à Faust "Je te donnerai tout, le bonheur, le plaisir." Pour un rôle de basse, le registre grave n'est pas trop employé, cela atténue le côté "méchant" du personnage, et renforce son côté attractif. On sent également tout l'ironie du propos de Méphistophélès dans l'interprétation de ce chanteur "On ne saurait exprimer mieux les sentiments pieux."

En revanche, le registre grave est employé par Edwin Crossley-Mercier, breton-basse interprétant le petit rôle de Brander. Petit rôle, mais très belle voix.

Enfin, Marguerite, chantée par la sublime mezzo Kate Lindsey. Quel beau français, avec un phrasé exquis et ces R qui sonnent si bien. Une projection tout à fait satisfaisante et un timbre sombre, grave. Egalement une grande intensité dramatique, même sans scénographie, on ressentait une vraie implication émotionnelle dans le chant. Une fantastique mezzo qui ne pouvait que faire fondre le pauvre Faust !

Les Choeur et la Maîtrise de Radio France étaient dans une grande soirée. Un choeur extraordinaire lors de la fugue sur le Amen dans la Scène VI. Démoniaque dans les onomatopées des Damnés et des Démons la Scène XIX. La maîtrise apportant une touche d'émotions supplémentaire dans le final en campant les esprits célestes en s'adressant à Marguerite "Tes soeurs les Séraphines, Sauront tarir les pleurs, Que t’arrachent encor les terrestres douleurs, Conservent l’espérance, Et souris au bonheur."

L'orchestre et le chef ont quant à eux été exemplaires tout au long du concert. Fantastique lorsqu'il s'agit d'accompagner la Sérénade de Méphistophélès, la romance de Marguerite avec un très beau solo de cor anglais. Sans mentionner le duo entre Faust et Marguerite qui devient trio une fois que Méphistophélès entre dans la danse. Mais parlons ici de la direction de Charles Dutoit, qui était constamment précise, avec une battue énergique, un soin apporté aux équilibres et un dosage des nuances savoureux qui amplifiait la dramaturgie. Chef très charismatique dans sa posture, il était radieux et semblait vraiment très, très content d'être là, et ce dès son entrée sur scène. Ainsi, au vu du contexte, il s'en est très bien sorti. Mais certains vers de l'ouvrage sonnaient alors un peu bizarrement: "Villes entourées, De murs et remparts, Fillettes sucrées, Aux malins regards, Victoire certaine." Ou encore lorsque Marguerite s'exclame "Je ne sais quelle ivresse Dans ses bras me conduit." Et que Faust rétorque "Cède à l’ardente ivresse, Qui vers toi m’a conduit."

Cette Damnation de Faust a été un grand événement. Pas seulement parce qu'il s'agissait de la première de l'ONF à la philharmonie, mais surtout parce qu'artistiquement, la performance donnée a été vraiment d'une grande qualité, à tous les niveaux. Choeurs, solistes, orchestre et surtout le chef, qui a recueilli une ovation bien méritée, n'en déplaise à certain. Il a sa part de responsabilité dans l'immense réussite de ce concert. C'est indéniable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andika.over-blog.fr/
andika
Mélomane averti
andika

Nombre de messages : 400
Age : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 13/06/2017

Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019 Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019   Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019 EmptyLun 18 Fév 2019 - 10:17

Une autre critique qui est assez enthousiaste: https://www.larevueduspectacle.fr/Charles-Dutoit-emmene-le-public-au-paradis-avec-La-Damnation-de-Faust_a2345.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andika.over-blog.fr/
Contenu sponsorisé




Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019 Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019   Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Philharmonie - Damnation de Faust – ONF/Dutoit 03/02/2019
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hector BERLIOZ - La Damnation de Faust
» Berlioz - La Damnation de Faust
» La damnation de Faust
» Busoni: Doktor Faust
» Liszt - Thibaudet - Dutoit - Montréal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: