Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Chostakovitch

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 16  Suivant
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87689
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyVen 16 Juil 2010 - 15:25

Théo taschimor a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Octavian a écrit:
kegue a écrit:
Une question de néophyte : c'est surtout les Russes les symphonistes du 20è siècle ?
Disons que Chostakovitch fait partie des rares compositeurs encore très prolifiques dans le genre, qui s'est raréfié au XXe siècle pour différentes raisons. Après, faire une généralisation/réduction aux Russes, je ne sais pas si c'est vraiment pertinent.
En fait il y a énormément de symphonistes, et parfois prolifiques au XXe ! Mais pas forcément les novateurs pionniers les plus représentés au disque et dans les salles de concert, c'est sûr.

Je me demande même s'il n'y aurait pas plus de symphonies au XXe qu'au XIXe, tu vois...

Les compositeurs nordiques ont écrit pas mal de symphonies.
Oui, je pensais particulièrement à eux (parce que les Italiens ne sont clairement pas dans le même cas hehe ). Rien que Segerstam à lui tout seul...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyVen 16 Juil 2010 - 16:10

DavidLeMarrec a écrit:
Je me demande même s'il n'y aurait pas plus de symphonies au XXe qu'au XIXe, tu vois...

C'est le cas ! Quand on commence à creuser on se rend compte que c'est même énorme par rapport au XIXème siècle. Une véritable explosion. Si on s'en tient à la France je n'ai relevé que 29 compositeurs ayant composé une ou plusieurs symphonies au XIXème siècle contre 66 pour le XXème siècle !!! Pour la Russie, les pays Baltes ou les pays de l'ex Union Soviétique le nombre est considérable. Beaucoup de choses aux Etats-Unis mais aussi un peu partout dans le monde et même en Italie : Casella (3 symphonies), Garofalo (1 symphonie), Malipiero (14 symphonies), Respighi (1 symphonie), Alfano (2 symphonies). Toutes celles que je viens de citer existent au disque : il doit y en avoir d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87689
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyVen 16 Juil 2010 - 16:15

WoO a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Je me demande même s'il n'y aurait pas plus de symphonies au XXe qu'au XIXe, tu vois...

C'est le cas ! Quand on commence à creuser on se rend compte que c'est même énorme par rapport au XIXème siècle. Une véritable explosion. Si on s'en tient à la France je n'ai relevé que 29 compositeurs ayant composé une ou plusieurs symphonies au XIXème siècle contre 66 pour le XXème siècle !!! Pour la Russie, les pays Baltes ou les pays de l'ex Union Soviétique le nombre est considérable. Beaucoup de choses aux Etats-Unis mais aussi un peu partout dans le monde et même en Italie : Casella (3 symphonies), Garofalo (1 symphonie), Malipiero (14 symphonies), Respighi (1 symphonie), Alfano (2 symphonies). Toutes celles que je viens de citer existent au disque : il doit y en avoir d'autres.
Oui, mais chez les Italiens, ça reste relativement marginal et surtout tôt dans le vingtième : la plupart sont quand même accaparés par l'opéra ou l'innovation contemporaine.

En revanche, les Symphonies à la chaîne, dans les nations qui résistent, sinon à l'atonalité, du moins au dodécaphonisme triomphant, il y en a pléthore (Hovhaness Laughing ).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyVen 16 Juil 2010 - 17:05

Il y a peut-être plus de compositeurs qui écrivent des symphonies (je crois WoO sur parole), mais je parlais plutôt, à l'origine, de la façon dont chacun s'illustrait dans le genre. Si l'on met à part les quelque producteurs de "symphonies à la chaîne", comme dit David, type Leif Segerstam qui doit approcher les 200 symphonies, ou Alan Hovhannes (une soixantaine), Chostakovitch avec ses 15 symphonies fait partie des compositeurs prolifiques dans le genre au XXe siècle, même si quelques autres comme Weinberg ou Miaskovski (effectivement russes...) le "dépassent" avec une vingtaine de titres chacun. On est loin en-dessous de la moyenne de ce qui se pratiquait au XVIIIe. On aurait beaucoup étonné Haydn ou Mozart en leur parlant de "malédiction de la 9e"... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87689
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyVen 16 Juil 2010 - 17:42

Ok si tu prends le XVIIIe, mais les compositeurs romantiques composaient amplement moins !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31067
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyVen 16 Juil 2010 - 18:25

DavidLeMarrec a écrit:
Ok si tu prends le XVIIIe, mais les compositeurs romantiques composaient amplement moins !

C'était pour faire mieux Chostakovitch - Page 10 Icon_mrgreen

Parce que la 9° de Bruckner ou la 9° de Mahler ... pour dépasser ça ... faut se lever de bonne heure.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87689
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyVen 16 Juil 2010 - 18:27

Cololi a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Ok si tu prends le XVIIIe, mais les compositeurs romantiques composaient amplement moins !

C'était pour faire mieux Chostakovitch - Page 10 Icon_mrgreen

Parce que la 9° de Bruckner ou la 9° de Mahler ... pour dépasser ça ... faut se lever de bonne heure.
Il y a indubitablement une différence de solennité entre les conceptions. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Théo taschimor
Mélomaniaque
Théo taschimor

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyVen 16 Juil 2010 - 19:22

WoO a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Je me demande même s'il n'y aurait pas plus de symphonies au XXe qu'au XIXe, tu vois...

C'est le cas ! Quand on commence à creuser on se rend compte que c'est même énorme par rapport au XIXème siècle. Une véritable explosion. Si on s'en tient à la France je n'ai relevé que 29 compositeurs ayant composé une ou plusieurs symphonies au XIXème siècle contre 66 pour le XXème siècle !!! Pour la Russie, les pays Baltes ou les pays de l'ex Union Soviétique le nombre est considérable. Beaucoup de choses aux Etats-Unis mais aussi un peu partout dans le monde et même en Italie : Casella (3 symphonies), Garofalo (1 symphonie), Malipiero (14 symphonies), Respighi (1 symphonie), Alfano (2 symphonies). Toutes celles que je viens de citer existent au disque : il doit y en avoir d'autres.

N'oublions pas nos amis les Anglais. HAVERGAL BRIAN (1876-1972) n'en a pas moins écrit de 32! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyVen 16 Juil 2010 - 19:26

Il paraît que Segerstamtam ne compose que pour les percussions. D'où la
dimension relative de l'exploit Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyDim 9 Jan 2011 - 18:28

J'ai écouté quelques uns des cycles de mélodies tardifs et ça éclaire de façon intéressante la personnalité du compositeur.
Les cycles :
- Suite sur les "Sonnets de Michelangelo Buonarroti"
- 5 Romances sur des textes du journal Krokodil
- Quatre poèmes du Capitaine Lebiadkine
- Deux chants de la musique écrite pour "King Lear"

Ce Chostakovitch tardif est excessivement déprimé. Le piano est souvent lapidaire, le chant incantatoire, menaçant (sans compter que Nesterenko accentue cette sensation). On sent que le compositeur est totalement détruit (à un point que je n'ai ressenti dans aucune autre musique jusqu'ici). La musique est éprouvante, ça ne sourit quasiment jamais, les textures sont sombres. Et Chostakovitch semble avoir renoncé aux déchirants mouvements lents (comme ceux du 2e trio ou des quatuors médians) pour aller vers une ascèse parfois dérangeante, vers une musique qui ne laisse absolument aucune concession à l'auditeur. L'ironie n'est plus présente et ne prête vraiment pas à sourire (auparavant non plus mais là c'est totalement cynique). L'écoute successive des cycles donnent l'impression d'une plongée vers l'abîme, sans aucun retour possible, le pessimisme est présent sans cesse. C'est éprouvant mais ça m'a donné des clés pour la compréhension d'ensemble de la musique de Chostakovitch.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyDim 9 Jan 2011 - 19:11

En fait, je crois que Chostakovitch a totalement perdu espoir en l'homme. D'autres compositeurs me semblent aussi dans un état de détresse important (Schubert par exemple) mais ils chantent toujours leur amour de l'humanité et leur espoir de jours meilleurs. Leur musique, aussi éprouvante soit-elle peut toujours être entendue comme une consolation.
Ici, Chostakovitch ne cherche pas du tout à consoler, même pas à faire plaisir, il met l'homme face à ses vices de la façon la plus crue et la plus dure possible. En cette fin de vie, Chostakovitch me semble déprimé à un point tel qu'il ne se révolte plus, qu'il n'a plus la volonté de rire (même ironiquement) de sa situation. Il met un gros coup de poing à la figure des hommes, assumant parfaitement cette misanthropie.


Dernière édition par alexandre. le Dim 9 Jan 2011 - 19:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyDim 9 Jan 2011 - 19:11

C'est intéressant ce que tu dis sur ces derniers cycles de mélodies, je ne les connais pas. Chostakovitch est passé par peu de 'hauts' et beaucoup de 'bas' et je ne pense pas que la fin de sa vie ait été heureuse, la dégradation de sa santé, un nouveau durcissement du régime ne l'ont pas rendu optimiste c'est sûr.

Revenir en haut Aller en bas
hammerklavier
Mélomaniaque
hammerklavier

Nombre de messages : 589
Date d'inscription : 30/01/2007

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyMar 11 Jan 2011 - 15:09

Tus a écrit:

Plus courte, vivement contrastée, la symphonie n°6 a néanmoins des points communs avec la précédente : comme elle, elle s'achève dans un militarisme grossier, volontairement vulgaire ; comme elle, elle débute dans une atmosphère sombre. Cependant, concernant le début, il y a des différences : là où la 5e était toute en gradations, en étages émotionnels et structurels, le discours naissant peu à peu, se déployant dans un paysage de douleur, la 6e, elle, commence in media re dans une misère affligée. Le climat clairement funèbre des premières pages assombrit un scherzo bondissant, et un finale rossinien, qui sautille partout, danse dans le vide, tournoie et vacille sur lui-même avec un manque volontaire de profondeur, pour finalement se vautrer dans les harmonies militaires de la façon la plus vulgaire qui soit. Personnellement, j'aime beaucoup aussi cette oeuvre proche de la 5e dans l'écriture, mais moins inspirée, du moins à mon humble - et mauvais - goût.

J'ai ecouter cette symphonie hier et effectivement je rejoint cet avis ci dessus en pensant que les mouvements deux et trois, plutot enjouer, sorte de marche vers l'avant n'ont pas franchement de sens apres ce premier mouvement tres sinistre et sans appel, hormis le sens du grotesque et du vain. Le finale avec ces espèces de passage a la grosse caisse qui martele les temps, on dirait un saute-moutons ridicules. ça ne m'a pas fait cet effet sur la cinquième que j'ai ecouté avant hier. J'etais au bord du sommeil faut dire. j'ai moins bien suivi.

Ses symphonie sont des gros morceau en tout cas, je réitère ma demande.

Existe-il des ouvrages, des topics, des sites internet, ou l'on peut voir une description des sutrures musicales des symphonies de chostakovitch dans le style de ce qu'a fait "je sais plus qui" sur la symphonie 3 de mahler ?

Comment s'organise les thèmes,comment il se répondent, la structure des énorme mouvement, et des interprétations possibles (programme si il y a) ?
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 49
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyMar 11 Jan 2011 - 17:39

Tiens, pourquoi pas, cela peut effectivement être intéressant de faire une petite analyse des certaines symphonies du bonhomme. Au fur et à mesure que je les écoute (les 6 premières en fait), je pense commencer à comprendre deux ou trois choses au niveau de la forme (mais rien de sûr pour l'instant). Maintenant, il faut que je me procure les partitions pour m'y mettre pour de bon. Je ne sais pas si l'on peut trouver ça chez Dover.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyMar 11 Jan 2011 - 17:42

kegue a écrit:
Je ne sais pas si l'on peut trouver ça chez Dover.
Tout est disponible chez Chant du Monde.
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 49
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyMar 11 Jan 2011 - 17:42

Merci du tuyau.
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 49
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyLun 21 Mar 2011 - 12:04

J'ai encore écouté la Cinquième Symphonie ce week end (avec la partition). Je trouve cette oeuvre vraiment sublime. La forme du premier mouvement me semble vraiment intéressante : forme sonate avec des thèmes masqués par le motif principal qui évolue sur différents états d'âme. On retrouve un peu la démarche de Mahler des troisième, sixième et septième symphonies dans cette idée de thème à variante qui tente de s'imposer sans pour autant être toujours victorieux. C'est à mon avis dans le scherzo que l'influence de Mahler est la plus frappante, avec ses combinaisons orchestrales et ses citations quasi littérales du Fischpredigt. Quant au final, je citerai le compositeur "c'est un peu comme si l'on nous battait à mort en nous disant : votre rôle est de vous réjouir !"

Avec sa Cinquième, Chostakovitch franchit un pas de plus dans la construction et le langage (déjà bien amorcé avec la Quatrième)

J'ai en revanche plus de mal avec la Huitième et la Dixième pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyLun 21 Mar 2011 - 12:31

Tiens, j'ai réécouté aussi cette Cinquième il y a peu (Mitropoulos & New York, 1953).
J'aimais beaucoup cette symphonie il y a 10-15 ans, et la ré-entendre m'a fait froid dans le dos : qu'est-ce que je me suis ennuyé ! A part le IV, qui est marrant et accrocheur, et le méchant si bémol de cuivres à la toute fin. Je vais être amené à me pencher un peu plus dessus, si tu te sens motivé pour développer un peu ton analyse de l'oeuvre ça peut m'intéresser. Smile
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 49
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyLun 21 Mar 2011 - 12:44

Disons que sur le plan de l'analyse, je me pose encore pas mal de questions. Mais si tu as aussi la partition, je serai très heureux d'échanger quelques points de vue.
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 49
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyLun 21 Mar 2011 - 12:57

jerome a écrit:
A part le IV, qui est marrant et accrocheur, et le méchant si bémol de cuivres à la toute fin. Je vais être amené à me pencher un peu plus dessus, si tu te sens motivé pour développer un peu ton analyse de l'oeuvre ça peut m'intéresser. Smile

Es-tu sûr que c'est de la Cinquième qu'il s'agit ? Tout le monde finit sur un ré.
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyLun 21 Mar 2011 - 13:07

Je parle ^pas de l'accord final, quand je dis "la toute fin" c'est la dernière minute : le sib qui vient perturber l'accord de ré majeur, et frotter contre le la obstiné des violons. Ça fait du bien par où ça passe drink
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 49
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyLun 21 Mar 2011 - 13:39

Ah oui, au temps pour moi. Il s'agit de la simili cadence plagale du chiffre 133 qui frotte à souhait ! Oui, c'est bon ça. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83922
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyLun 21 Mar 2011 - 14:03

jerome a écrit:
Tiens, j'ai réécouté aussi cette Cinquième il y a peu (Mitropoulos & New York, 1953).
J'aimais beaucoup cette symphonie il y a 10-15 ans, et la ré-entendre m'a fait froid dans le dos : qu'est-ce que je me suis ennuyé ! A part le IV, qui est marrant et accrocheur, et le méchant si bémol de cuivres à la toute fin.

Même pas le mouvement lent absolument sublime??
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 49
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyLun 21 Mar 2011 - 14:05

C'est vrai que ce Largo est superbe Sad
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyLun 21 Mar 2011 - 14:10

Je l'écoute à nouveau... bah non Chostakovitch - Page 10 22430310
Je dis pas que c'est moche ou mal fait, bien sûr, il y a plein de qualités et on pourrait y passer des heures. Mais ça me touche pas, je reste incrédule. Ça me fait pareil avec la 10e de Mahler, que je me suis pourtant forcé à écouter un nombre incalculable de fois l'hiver dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83922
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyLun 21 Mar 2011 - 14:12

Ah oui, en effet... voilà bien deux mouvements lents qui moi me font un énorme effet justement.
Mais comme tu dis, ça ne s'explique pas forcément par l'analyse, ni dans un sens ni dans l'autre...
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 19169
Date d'inscription : 22/01/2010

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyLun 21 Mar 2011 - 14:22

Je dois avouer qu'elle m'ennuie un peu cette 5ème louée un peu partout...
Je n'y trouve ni l'ampleur, ni la richesse des idées, ni la puissance narrative de la 4ème.

A côté la 5ème sonne (à mon sens) bien sage et timorée.
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 49
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyLun 21 Mar 2011 - 14:26

C'est sûr qu'on n'est pas dans l'enfer de la Quatrième Twisted Evil
C'est justement cette "sagesse" qui me plaît. Il y a tout un tas d'effets qui me semblent superflus dans la quatrième et j'arrive pas toujours à suivre le discours à force de saturations sytématiques. Cela dit, mon intérêt croît à chaque nouvelle écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyLun 21 Mar 2011 - 14:29

arnaud bellemontagne a écrit:

Je n'y trouve ni l'ampleur, ni la richesse des idées, ni la puissance narrative de la 4ème.

A côté la 5ème sonne (à mon sens) bien sage et timorée.
C'était fait exprès... Il fallait survivre.
La 4 n'a pas été jouée avant 1964. Les 2 et 3 n'ont été rejouées que dans les années 80
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 49
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyLun 21 Mar 2011 - 14:34

Tout à fait. Avec sa Quatrième Symphonie, Chosta ne répondait pas vraiment au "réalisme soviétique". Je trouve que la Cinquième fait un joli pied de nez à ce principe.
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 49
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyLun 21 Mar 2011 - 14:57

A propos du premier mouvement de la Cinquième, je le réécoute en ce moment avec la partition sous les yeux et il me vient un questionnement : il me semble que l'exposition se déroule jusqu'au chiffre 17 de la partition (7.55 dans la version Ashkenazy). On peut y voir deux volets principaux qui évoquent un thème A (celui exposé dés le début en canon aux cordes) et un thème B (chiffre 9, 4.46) aux violon avec l'accompagnement dactylique du reste des cordes. Pourtant, en y regardant de plus près, j'ai vraiment l'impression que cette seconde idée est une variante de la première (on y retrouve la même proportion rythmique augmenté à la ronde et des intervalles très ressemblant si l'on inverse certains octaves)

Je pense analyser ce mouvement et je propose ce plan. Mais je ne suis pas complètement sûr de moi et j'aimerais en débatttre avec vous. Les minutages sont issus de la version Ashkenazy (Decca)

Exposition

Partie A :
Ms 1 (0.05) Thème Ia exposé 4 fois et débouchant sur :
Ms 6 (0.34) M1
Ms 20 (1.57) M2
Ms 32 (3.05) M3

Partie B
Ms 51 (4.46) Thème Ib exposé 3 fois et dont l’accompagnement dactylique devient :
Ms 74 (5.47) M4

Développement

Ms 120 (7.55)

Réexposition
Ms 260 (12.51) Thème Ib (en canon)
Ms 276 (13.36) M3
Ms 283 (13.55) M4
Ms 300 (14.51) Thème Ia en accompagnement de
Ms 301 (14.57) M1 / M3
Ms 309 (15.45) Thème Ia (antécédent)


Revenir en haut Aller en bas
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyLun 21 Mar 2011 - 17:54


Moi qui ne suis pas musicien du tout, j'aime la 5ème et c'est tout, pas besoin d'analyser plus il y a des moments sublimes dans cette symphonie. Chostakovitch a su faire des œuvres exceptionnelles dans le contexte qu'on connait, mais même avec la contrainte il a fait des compositions géniales, les IV, V et VIII dans le groupe central sont immenses. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31067
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyJeu 21 Avr 2011 - 14:03

J'ai découvert son célèbre 8° quatuor, c'est assez génial Smile
Faut continuer par les 7° et 13° c'est ça ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83922
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyJeu 21 Avr 2011 - 14:07

Je pense qu'il faut continuer par tous, ce que je n'ai pas encore fait d'ailleurs!
Mais effectivement je me souviens que le 7 et le 13 sont remarquables aussi. (le 8è reste pour l'instant mon préféré)
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31067
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyJeu 21 Avr 2011 - 14:15

Xavier a écrit:
Je pense qu'il faut continuer par tous, ce que je n'ai pas encore fait d'ailleurs!
Mais effectivement je me souviens que le 7 et le 13 sont remarquables aussi. (le 8è reste pour l'instant mon préféré)

Oui mais je fais à mesure hehe

Car Haydn, Mozart, Beethov, Dvorak, Villa-Lobos, Bartok (entre autres), attendent aussi que je finisse ou du moins que je complète l'écoute des quatuors que j'ai pas encore écouté ^^.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83922
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyJeu 21 Avr 2011 - 14:16

A part Bartok et Mozart, j'en suis au même point que toi!
Revenir en haut Aller en bas
Iskender
Mélomaniaque
Iskender

Nombre de messages : 1198
Age : 52
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyVen 22 Avr 2011 - 22:16

Cololi a écrit:
J'ai découvert son célèbre 8° quatuor, c'est assez génial Smile
Faut continuer par les 7° et 13° c'est ça ?

Oui, et 3° ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/etiennetabourier
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87689
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptySam 23 Avr 2011 - 10:38

Iskender a écrit:
Cololi a écrit:
J'ai découvert son célèbre 8° quatuor, c'est assez génial Smile
Faut continuer par les 7° et 13° c'est ça ?

Oui, et 3° ! Smile
On peut tous les écouter du Sixième au Neuvième, on reste dans le même genre (surtout les 6-7-8, vraiment fascinants). Et puis il y a le Quinzième évidemment. J'aime moins les badins de jeunesse et les ascétiques de la fin, mais ça dépend vraiment du goût de chacun, tant c'est typé mais très cohérent (en tout cas pour les premiers, parce que les 10-14, on peut le percevoir autrement).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
JerMu
Mélomaniaque
JerMu

Nombre de messages : 510
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyMer 25 Mai 2011 - 14:54

Ma dernière acquisition : le SACD du Quatuor Pražak (Praga). Le quatuor n° 8 + le n° 7 + le quintet op. 57. Quelle claque, non mais alors là quelle claque pale
Revenir en haut Aller en bas
TragicSymph
Mélomane chevronné
TragicSymph

Nombre de messages : 2152
Age : 27
Date d'inscription : 23/12/2010

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyVen 11 Nov 2011 - 16:55

Depuis quelques jours, je navigue avec grand intérêt dans la 11° Symphonie ! Shocked
Je dois dire qu'à chaque nouvelle découverte d'une symphonie de Chosta, c'est un choc, et celle-ci est particulièrement décoiffante !
Bon, premier mouvement, il ne se passe rien, l'atmosphère est incroyable, il fait très froid... shaking , on sent déjà les menaces qui arriveront après, en tous cas, absolument magnifique.
Le deuxième mouvement relate les affreux évènements du 9 janvier 1905. Il y a une panique, des horreurs insoutenables dans ce mouvement, la tension est presque insupportable, et puis on arrive à la marche finale... affraid , archi impressionnante, une vraie tuerie, qu'est-ce que c'est bien rendu, on en ressort Chostakovitch - Page 10 4209083858
L'émotion atteint son paroxysme dans le troisième mouvement "mémoire éternelle", j'ai beaucoup aimé y retrouver des passages des mouvements précédents. Ces grandes mélodies tristissimes sont toujours très émouvantes, difficile de rester insensible.
Et le dernier mouvement, une folie orchestrale d'un bout à l'autre quasiment. Aucun moment de répit, on a juste envie de sortir, c'est juste effrayant. pale Certains passages de ce finale m'ont fait penser à quelques phrases du 1° mouvement de la Dixième.
La fin en apothéose avec les cloches est vraiment impressionnante, ce qui est dingue c'est que chez Chostakovitch, même quand il termine des symphonies en accords majeurs plaqués et répétés jusqu'à plus soif, ça n'est jamais joyeux, on ressent toujours l'oppression et la politique de cette époque. Ca me fait le même effet dans la 5° Symphonie par exemple, ce finale en Ré Majeur n'a rien de joyeux, j'y vois plutôt "Votre rôle est de vous réjouir, votre rôle est de vous réjouir..."
Bref, une immense découverte que cette 11° Symphonie qui va figurer parmi mes préférées maintenant.

D'autre part, Chostakovitch est définitivement rentré dans mes compositeurs préférés, l'effet qu'il a sur moi est vraiment dingue.
Je connais bien les , , , 10° et bientôt 11° symphonies et je les adore vraiment. Ca me donne franchement envie de toutes les connaître, je possède l'intégrale de Jansons que j'aime beaucoup dans ce répertoire.
Lady Macbeth de Mtsensk est à ce jour ma plus grosse claque musicale et mes plus grosses émotions de toute ma vie, il s'agit de mon opéra préféré, je ne suis pas ressorti indemne du visionnage du DVD de Jansons non plus, abominablement traumatisant. affraid
Des concertos, je ne connais que le Premier pour Piano (j'ai l'intégrale des Concertos de chez Philips) que j'aime beaucoup, va falloir que je m'y plonge bientôt.
Je ne connais pas encore les quatuors à part le 8°, superbe. Et puis j'ai joué quelques préludes op. 34 pour Piano, sympathiques...ça me fait penser qu'il faut que je me plonge dans les préludes et fugues que j'ai par Melnikov...dédicacé ! Cool

Enfin bon, j'adore Chosta !
Qu'est-ce qui est immanquable ? bounce
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83922
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyVen 11 Nov 2011 - 17:38

Il te manque surtout les symphonies 4, 8, 13 et 14, les autres quatuors, le trio n°2 et le quintette avec piano. Les concertos pour violoncelle aussi!
Revenir en haut Aller en bas
TragicSymph
Mélomane chevronné
TragicSymph

Nombre de messages : 2152
Age : 27
Date d'inscription : 23/12/2010

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyVen 11 Nov 2011 - 17:43

D'accord, merci pour les conseils !
J'avais entendu des bouts de la 14° en concert cette année, très moderne, très noire, j'avais adoré.
Et j'ai oublié de préciser que j'adore le Trio n°2 et le Quintette avec Piano dont l'intermezzo m'émeut toujours aussi fort à chaque écoute ! Sad
Je vous tiendrai au courant de mes découvertes ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Horatio
Mélomane chevronné
Horatio

Nombre de messages : 4044
Age : 25
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyVen 11 Nov 2011 - 17:50

Xavier a écrit:
Il te manque surtout les symphonies 4, 8, 13 et 14, les autres quatuors, le trio n°2 et le quintette avec piano. Les concertos pour violoncelle aussi!

cheers
D'autant plus qu'ils son très diversifiées : si le premier est très extérieur, démonstratif et cède souvent à l'effet (notamment les mouvements extrêmes, le second étant d'une retenue magnifique), le second est plus complexe et plus changeant (mais plus passionnant à mon goût) Smile .

Les sonates sont bien aussi (violoncelle, violon - et alto en priorité) Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Utnapištim
Mélomane chevronné
Utnapištim

Nombre de messages : 3330
Age : 55
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyVen 11 Nov 2011 - 20:44

Xavier a écrit:
Il te manque surtout les symphonies 4, 8, 13 et 14, les autres quatuors, le trio n°2 et le quintette avec piano. Les concertos pour violoncelle aussi!

Mais aussi les 1e(indispensable) , 2e (bon je suis un peu seul sur celle-là Mr. Green ) & 15e, le concerto pour piano trompettes & cordes, les préludes op34 les préludes et fugues, le Nez...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyVen 11 Nov 2011 - 20:48

Et vous avez quoi contre la 7e et les concertos pour violon ? Et Lady Macbeth ?
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyVen 11 Nov 2011 - 20:50

discobole a écrit:
Et vous avez quoi contre la 7e et les concertos pour violon ? Et Lady Macbeth ?
TragicSymph a écrit:
Lady Macbeth de Mtsensk est à ce jour ma plus grosse claque musicale et mes plus grosses émotions de toute ma vie, il s'agit de mon opéra préféré
siffle
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyVen 11 Nov 2011 - 20:52

Oui ben ça répond pas à ma question sur la 7e et les concertos pour violon fesse
Revenir en haut Aller en bas
Utnapištim
Mélomane chevronné
Utnapištim

Nombre de messages : 3330
Age : 55
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyVen 11 Nov 2011 - 22:31

discobole a écrit:
Oui ben ça répond pas à ma question sur la 7e et les concertos pour violon fesse

La 7e je l'aime bien, mais, je sais pas, elle ne me semble pas primordiale. Quant aux concertos pour violon, en effet je plaide coupable, surtout concernant le 1e. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83922
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptyVen 11 Nov 2011 - 23:44

Idem, la 7è est une des plus connues mais pour moi nettement moins essentielle que la 4, la 8, la 13 et la 14.
Les concertos pour violon sont tout de même chouettes, effectivement.
Mais il y a de toute façon beaucoup de choses à citer chez Chosta...
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 49
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 EmptySam 12 Nov 2011 - 1:11

Pour ma part, j'aime beaucoup la 7 ; avec ce petit thème militaire qui se défigure peu à peu dans le premier mouvement. Je suis aussi fan des 6 autres d'avant, quoique la 4 me touche moins. Dans le genre bien barré, je préfère la 3. La 8 ne m'a pas laissé un souvenir impérissable (trop proche de la 5 qui doit être ma préférée). La 11 m'a aussi beaucoup plu et la 9 me fait bien rigoler (dans le bon sens du terme) : ce petit pied de nez qui clôt le cycle des grandes symphonie à programmes de la deuxième guerre mondiale me fait toujours un très bon effet.

Je n'ai pas encore tout exploré non plus. Je devrais me pencher sur ses quatuors (je ne connais que le Cool.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Chostakovitch - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 10 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Chostakovitch
Revenir en haut 
Page 10 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dmitri Chostakovitch
» Chostakovich: musique de ballet, film, suites de jazz...
» Moussorgsky-Khovanshchina

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: