Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Chostakovitch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15
AuteurMessage
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12175
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Mar 23 Sep 2014 - 21:14

Je mets ça en général, parce que c'est un peu le bazar ailleurs (désolé, mis à part Le Nez et Lady Macbeth, je ne trouve pas de fil consacré aux œuvres opératiques de moindre importance écrites par Dmitri Dmitrievitch).

La reconstitution de l'opéra Orango composé en 1932 :

Partie I => /de5qIj9akqs
Partie II => /watch?v=otdWXnMCoH4&feature=player_detailpage
Partie III => /Eo0HSi1SGGM

Orchestration de Gerard McBurney

Esa-Pekka Salonen à la direction (Finnish Radio Symphony Orchestra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pakontan
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 24/08/2014

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Mar 23 Sep 2014 - 22:15

http://classik.forumactif.com/t1675p50-chostakovitch-lady-macbeth-de-mtsensk?highlight=orango
bis repetita placet
cela dit ça n’empêche pas qu'on en dise ce que l'on en pense
l'ouverture qui reprend Le boulon
la pièce maîtresse que ç'aurait pu être puisqu'on n'en envisage que le prologue. Le livret partagé avec Alexis Tolstoi, ce qu'il emprunte à la réalité de l'époque (voir les fermes de singes dans la correspondance de Chostakovitch)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22820
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Jeu 16 Oct 2014 - 23:18

Alifie a écrit:

grâce à Mélo  et à son bt décoiffant :




Smile Bouleversante interprétation de la 14° symphonie par Barshaï. Mais qu'as tu donc pensé de cette oeuvre que tu découvrais ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13505
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Jeu 16 Oct 2014 - 23:37

drunken superbe, au point d'avoir envie d'y revenir rapidement dans d'autres versions pour mieux appréhender l'oeuvre, même si cette très belle version live m'a déjà comblé.

mains donc pour le conseil d'écoute... j'ai par contre zappé, tu ne m'en tiendras pas grief, ta seconde préconisation à l'issue du bt :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22820
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Jeu 16 Oct 2014 - 23:58

Y a pas grand monde qui peut se montrer digne derrière cette version Barshaï.

Dommage que tu ne supportes pas DFD, sinon l'interprétation d'Haitink (chantée dans les langues originales des poèmes) est aussi magnifique qu'émouvante.

Rostropovitch, Kondrachine sont à connaître aussi.

Question difficile après ta première écoute, mais y-a-t-il des passages que tu as préférés ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13505
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Ven 17 Oct 2014 - 0:12

Mélomaniac a écrit:
Y a pas grand monde qui peut se montrer digne derrière cette version Barshaï.

Il l'a aussi enregistré en studio, si j'ai bien vu (un peu rapidement, avant de me décider pour celle-ci qui me tentait beaucoup).

Spoiler:
 

C'est vilain de cafter, c'est un coup à me faire couvrir de goudron et de plumes... bon, bon, puisque je vois que c'est là où tu veux en venir, je retire mes assertions fallacieuses à propos de Jack Lantier (mais à la première occasion, j'en remets une couche sur Sun Ra).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22820
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Ven 17 Oct 2014 - 0:23

Tu peux oublier la tardive version studio avec l'orchestre de Cologne, bien moins intéressante et émouvante que le témoignage d'époque.

La Loreley, Le Suicidé d'après Apollinaire, La Mort du Poète d'après Rilke, ces mises en musique sont bouleversantes, non ?

En tout cas, ravi que cette symphonie te plaise.

Je l'écoute assez rarement d'ailleurs, tant cette oeuvre me touche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13505
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Ven 17 Oct 2014 - 1:47

Je pensais à celle-ci, qui n'est ceci dit pas nécessairement en studio *, puisque les 4 chanteurs ont alterné à la création si j'ai correctement gouglé.




* les pochettes sur discogs sont beaucoup plus petites que celles que je poste en playlist exotique, et donc assez difficiles à lire... surtout lorsqu'elles sont écrites en russe. Smile

EDIT : si, dirait-on, à en croire du moins une page dont je ne peux pas donner le lien, puisqu'elle renvoie aussi à du non libre de droits sur mediafire (sud, reviens, et sans faire ta mauvaise tête s'il te plaît !)


Dernière édition par Alifie le Ven 17 Oct 2014 - 2:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80640
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Ven 17 Oct 2014 - 1:49

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13505
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Ven 17 Oct 2014 - 1:58

Je suis toujours aussi mauvais : j'ai cherché s'il y avait un fil, mais ne l'ai pas trouvé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80640
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Ven 17 Oct 2014 - 1:59

C'est pourtant bien rangé comme il faut... http://classik.forumactif.com/t6976-index-discographique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13505
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Ven 17 Oct 2014 - 2:04

Tout s'explique : je ne connaissais jusqu'ici que l'index général. hehe

Ceci dit, le fil est un peu succinct (mais tu vas peut-être y déplacer ce qui précède).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkmagus
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1430
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Ven 17 Oct 2014 - 9:17

Xavier a écrit:
C'est pourtant bien rangé comme il faut... http://classik.forumactif.com/t6976-index-discographique

A ce propos, et bien que HS ici, j'ai posé une ch'tite question sur le fil "index autres styles" et j'ai toujours pas de ch'tite réponse, ça serait sympa...pour tout ranger bien comme il faut    Wink

Alifie a écrit:
superbe, au point d'avoir envie d'y revenir rapidement dans d'autres versions pour mieux appréhender l'oeuvre, même si cette très belle version live m'a déjà comblé

Et pour revenir dans le sujet, je ne saurai trop conseiller à Alifie qui a aimé la 14ème symphonie, du haut de mon tout récent statut de fan de Chosta   Embarassed  ,  de s'intéresser de près à la 13ème, un peu la même (chantée tout du long) mais beaucoup plus sombre et intense (et qui fait référence à un évènement dramatique de la dernière guerre mondiale, le massacre de Babi Yar)

Ma préférée, avec la somptueuse et terrible, pour ne pas dire terrifiante, 4ème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16432
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Ven 17 Oct 2014 - 13:17

Pour moi 4,8,10,11...ces quatre la sont vraiment mes préférées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16651
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Ven 17 Oct 2014 - 13:21

darkmagus a écrit:
je ne saurai trop conseiller à Alifie qui a aimé la 14ème symphonie, du haut de mon tout récent statut de fan de Chosta   Embarassed  ,  de s'intéresser de près à la 13ème, un peu la même (chantée tout du long) mais beaucoup plus sombre et intense (et qui fait référence à un évènement dramatique de la dernière guerre mondiale, le massacre de Babi Yar)

quant à moi je serais tenté de lui conseiller Oustvolskaia, Tichtchenko voire les cycles vocaux de Denisov. hehe

et sinon, cette quatorzième que j’adore est ma préférée de Chosta, et c’est sans doute d’ailleurs la seule que je supporte dans son entièreté.

(l’index autres styles n’a plus été mis à jour depuis des années, tout simplement.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
draffin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 864
Age : 34
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Ven 17 Oct 2014 - 13:37

arnaud bellemontagne a écrit:
Pour moi 4,8,10,11...ces quatre la sont vraiment mes préférées.
C'est drôle ! Mes préférées à moi sont 5, 6, 7, 9 et 15 ! Donc, il faut dire à Alifie qu'il va devoir tout écouter s'il veut se faire un avis !
Par ailleurs, il ne faut pas hésiter à aller jeter une oreille sur les «symphonies de chambre», qui sont des orchestrations de quatuors réalisées par Barshaï (op. 49, 73, 83, 110 et 118). À mon avis, ça dépasse largement le stade de la simple curiosité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://auberbabel.org
darkmagus
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1430
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Ven 17 Oct 2014 - 14:51

draffin a écrit:
arnaud bellemontagne a écrit:
Pour moi 4,8,10,11...ces quatre la sont vraiment mes préférées.
C'est drôle ! Mes préférées à moi sont 5, 6, 7, 9 et 15 ! Donc, il faut dire à Alifie qu'il va devoir tout écouter s'il veut se faire un avis !

je ne connais pas (encore) la 15, ni les 2 et 3, et très peu la 11 (une seule écoute), mais à ce jour mes quatre préférées sont dans l'ordre: 4 - 13 - 8 - 10, mais je trouve des pépites partout: le mouvement lent de la 1, le premier de la 7, les derniers de la 5 et la 6 ... drunken

Bon courage en effet à Alifie  hehe

PS: merci à lucien pour l'info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13505
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Ven 17 Oct 2014 - 18:08

Aurais-je malencontreusement posté sur le fil Si j'aime... ? hehe

Merci à tous pour ces suggestions d'écoute, pour l'heure je prends celle de draffin (les symphonies de chambre), mais la 13ème, après avoir écouté en boucle le dernier bt de Mélo, c'était prévu, mage noir. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22820
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Dim 16 Nov 2014 - 21:26

Alifie, in playlist, a écrit:


Alifie, in playlist, a écrit:



Very Happy Alors qu'as-tu pensé de ta réécoute de la 14° ?
Et la 13°, c'était une découverte ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13505
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Dim 16 Nov 2014 - 21:54

Mélomaniac a écrit:
Alors qu'as-tu pensé de ta réécoute de la 14° ?

Une préférence tout de même pour la version live de Barshaï que j'ai écoutée après ton bt.

Citation :
Et la 13°, c'était une découverte ?

Je suis nettement moins enthousiaste, mais je dois préciser que, comme notre lulu bien-aimé, je ne suis généralement pas très friand du répertoire symphonique.

P.S. (H.S.) : à propos, puisque tu sembles être un des (rares, à en croire le fil qui lui est consacré) beriophiles du forum, est-ce que tu connais la version originale de 1968 de la Sinfonia dirigée par Berio, que lulu, justement, a écoutée il y a quelques jours ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22820
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Dim 16 Nov 2014 - 22:06

Dommage pour la 13°, une symphonie-cantate que je compte parmi les oeuvres les plus bouleversantes que je connaisse.
Mais peut-être que d'autres écoutes t'en ouvriront les portes.

Non, je ne connais pas cette version de la Sinfonia de Berio, et c'est pas chic de me pousser au HS...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Mélomane averti


Nombre de messages : 189
Localisation : Châtillon
Date d'inscription : 12/04/2014

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Ven 21 Nov 2014 - 1:00

15 pages sur Shosta ! Autant que de ses symphonies et de ses quatuors. Et si avec mon commentaire sans intérêt ça passait à 16 ?...


....

Non, ouf !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henrimanguy.photodeck.com/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22820
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Lun 18 Mai 2015 - 21:32

tod, in playlist, a écrit:

Chostakovitch : Symphonie N°13 "Babi Yar".


Bernard Haitink/Concertgebouw Orchestre et Chœur/Basse : Marius Rintzler, 1984.

Encore,,,,
Tous, me direz que c'est loin d'être la meilleure symphonie de Chostakovitch


Ah bon ? Pas moi.

tod a écrit:

et que probablement je me laisse aveugler par le "programme" et l'Histoire.
C'est vrai.
C'est un bloc si lourd qu'il faut du temps pour digérer.

Par contre la pochette est hors sujet : elle parle de la guerre.
Babi Yar n'est pas la guerre.

Une sente herbeuse où des saulines, des bouleaux grêles rouillent juste d'un été qui s'étire. Mais ces mouches !
Des graminées en fruit, des oiseaux qui y grouillent par milliers comme les petits poissons autour d'un long récif ; mais ces mouches !
Et la surface du grand beau ciel indifférent par dessus tout, bleu vibrant de mouches !

Une terre enrichie, une Planète durablement amendée !

...Maintenant,, il est vrai qu'à la 8ème écoute on est un peu moins surpris, concerné...

Tu crois ?
Je l'ai entendue pour la première fois à treize ans et ça m'a bouleversé.
Son pouvoir d'émotion est resté intact, je regrette juste que la version Haitink reste la seule qui puisse me faire partager le message spirituel de l'oeuvre -la grande majorité des autres interprétations me semblent trop prosaïques.



Dernière édition par Mélomaniac le Lun 18 Mai 2015 - 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80640
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Lun 18 Mai 2015 - 21:34

C'est également une de mes symphonies préférées de Chostakovitch, et de même que Melo, je l'ai découverte assez jeune avec cette version, et j'ai tout de suite été happé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dave r symph chamber
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 24/03/2015

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Lun 18 Mai 2015 - 22:55

Ah, la treizième de Chostakovich "Babi Yar": un chef d'oeuvre dans tous les sens du terme :
- profonde par les choix des textes choisis de poèmes Evgueni Evtouchenko pour chaque mouvement : dénonciation de l'antisémitisme avec comme fil directeur le massacre de Babi Yar, éloge de l'humour plus fort que l'oppression dans le deuxième, hommage au courage des femmes dans leurs combats de la vie quotidienne dans le troisième, le quatrième, plus consensuel, évoque les peurs, quant au dernier, il rend hommage à ceux qui ont préféré la vérité et le progrès aux complaisances carriéristes.
- mais surtout, une musique exceptionnelle, ô combien adaptée aux thèmes abordée : musique menaçante, stridente telles des hurlements, puis funèbre et élégiaque, et même parfois un peu de douceur, lors de l'évocation d' Anne Frank ( suivie d'un passage plein d'angoisse), avec un dernier rappel du thème initial à la fin, pour le premier mouvement ; le deuxième mouvement est un de ces scherzos plein d'humour dont Chostakovich a le secret, tout à fait approprié vu le thème, il y a du Till Enleuspiegel dans ce mouvement, et même si le ton est parfois sombre, la joie reste, car l'humour est le plus fort ; le troisème mouvement est aussi remarquable, avec une utilisation remarquable des timbres graves de l'orchestre, et une utilisation des instruments en petits groupes ; un seul vrai tutti orchestral dans ce mouvement, et le mouvement se termine comme il se commence, avec les cordes graves. Le quatrième mouvement m'a moins marqué, mais il reste très bon, avec entre autres ce thème angoissant, d'abord présenté au tuba. Le dernier mouvement est d'une remarquable légèreté sonore par rapport aux précédents, et alors que la plus grande partie de la symphonie met en valeur les timbres graves de l'orchestre, ce finale met en valeur les timbres aigus, notamment les flûtes et le violon solo : à noter de nombreux passages purement instrumentaux, avec une utilisation remarquable des cordes en pizzicato dans la partie médiane du mouvement : si on retrouve un peu l'ironie du deuxième mouvement, c'est la légèreté sonore qui l'emporte, comme si Chostakovich, après près de trois quart d'heure dans une atmosphère lourde et grave, souhaitait une musique virvoltante. La conclusion du mouvement est remarquable, d'une grande clarté, avec les cordes solistes, puis en tutti, et un solo final de célesta, et une dernier son de clochette, qui avait aussi introduit la symphonie.
Bref, un chef d'oeuvre, où Chostakovich montre tout son talent de symphoniste, de mélodiste et d'orchestrateur, pour transmettre des messages qui lui tiennent à coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6106
Age : 24
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Lun 18 Mai 2015 - 23:01

Xavier a écrit:

C'est également une de mes symphonies préférées de Chostakovitch, et de même que Melo, je l'ai découverte assez jeune avec cette version, et j'ai tout de suite été happé.


Nous sommes trois ! Remarque qu’avec l’âge je me suis éloigné du type de ces Symphonies là — pour leurs préférer de loin la manière de la 14e — Ce qui n’empêche pas : cette 13e est un grand chef d’oeuvre ! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tod
Entre chien et loup
avatar

Nombre de messages : 1036
Date d'inscription : 18/12/2014

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Mar 19 Mai 2015 - 0:27

+1, Raphaël,
Compte-moi quand même si ne connais que peu les autres symphonies de Chostakovitch.
A part la Leningrad (dont je cherche en vain l'entrée et qui m'ennuie depuis 8 ans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80640
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Mar 19 Mai 2015 - 0:39

tod a écrit:

A part la Leningrad (dont je cherche en vain l'entrée et qui m'ennuie depuis 8 ans)

Pour moi l'entrée ça a été le concert, tout simplement: c'est une musique très physique et qui ne se ressent véritablement qu'en salle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22820
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Mar 19 Mai 2015 - 1:07

Xavier a écrit:

c'est une musique très physique et qui ne se ressent véritablement qu'en salle.


Jamais entendu en salle (seulement la 11° et la 15°).

A défaut, au disque, choisir Bernstein (avec Chicago chez DG), de loin la version la plus physique qu'on puisse imaginer.
Et l'orchestre (capté live) passe très bien la rampe grâce à une prise de son très prégnante.

J'imagine qu'au concert les cuivres ça doit rincer l'oreille.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Mar 19 Mai 2015 - 9:48

Xavier a écrit:
tod a écrit:

A part la Leningrad (dont je cherche en vain l'entrée et qui m'ennuie depuis 8 ans)

Pour moi l'entrée ça a été le concert, tout simplement: c'est une musique très physique et qui ne se ressent véritablement qu'en salle.

A contrario (ou pour justifier ta proposition), c'est une musique qui, en salle, me met tellement mal à l'aise (physiquement, oui ; quelque chose proche de l'insoutenable), que l'entrée m'en reste difficile ; beaucoup plus qu'au disque. Sortant du 2nd concerto pour violoncelle par Capuçon/Slatkin, à Lyon, j'aurais volontiers cherché la corde pour me pendre ; et pourtant (justement ?), quelle interprétation !
Superpose-t-on trop ce qu'on sait du contexte de la création des oeuvres à notre manière d'entendre ce corpus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 935
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Mar 19 Mai 2015 - 10:33

Rav-phaël a écrit:
Xavier a écrit:

C'est également une de mes symphonies préférées de Chostakovitch, et de même que Melo, je l'ai découverte assez jeune avec cette version, et j'ai tout de suite été happé.


Nous sommes trois ! Remarque qu’avec l’âge je me suis éloigné du type de ces Symphonies là — pour leurs préférer de loin la manière de la 14e — Ce qui n’empêche pas : cette 13e est un grand chef d’oeuvre ! 

Oh que oui!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2906
Age : 43
Localisation : En bas des Hauts de Seine
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Mar 15 Sep 2015 - 4:30

Mélomaniac a écrit:
Par ailleurs, Pipus, faudra que tu nous tiennes informés de ta découverte des autres symphonies de Chostakovitch, en Rubrique générale.

Avec plaisir. Je suis en train de découvrir la 7e symphonie "Leningrad".

J'en ai trois versions :
- Petrenko, Royal Liverpool Philharmonic Orchestra
- Rostropovitch, National Symphony Orchestra
- Janssons, Leningrad Philharmonic Orchestra

C'est un peu tôt pour comparer ces interprétations, j'en suis à faire connaissance avec l'oeuvre.

Une musique toujours très marquée par la guerre. Le premier mouvement et sa fameuse marche militaire, ponctuée par la caisse claire, rappelle instantanément le sensuel Bolero de Ravel. Le mélange des genres est saisissant !

Plus j'écoute Chostakovitch, plus j'aime sa musique. C'est accessible assez rapidement dans le sens où de nombreuses mélodies se détachent et s'ancrent dans la tête, c'est également très rythmé... et pour autant la complexité et l'originalité de certaines phrases et harmonies (je pense entre autre à ses quatuors, dont le 8e qui possède sa signature musicale) est telle que la musique conserve son attrait même après de nombreuses écoutes.

Il y a quasiment toujours une tension, un drame plus ou moins palpable dans sa musique (parfois exacerbée), même dans les passages les plus mélodieux (et ils sont nombreux). L'angoisse d'un homme déchiré par le pouvoir de son pays.

Ce qui me sidère, c'est le décalage entre l'image mignonette qu'a le grand public du compositeur (et que j'avais) avec la pub de la CNP, et la réalité de la violence de son oeuvre musicale et de sa propre histoire. Le pouvoir de la télévision !

Wow, je ne comprend pas un traite mot mais quel document historique :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Mar 15 Sep 2015 - 8:04

Pipus a écrit:
dans le sens où de nombreuses mélodies se détachent et s'ancrent dans la tête

Tu trouves ; réellement ? Justement, dans beaucoup de ses partitions, c'est le contraire qui me frappe ; d'où, hors le malaise "physique" que j'éprouve souvent, cette entrée difficile pour moi par manque non pas d'angles (ou de "signature", etc.) mais de prises, en réalité. Pour moi, cf. plus haut le rapport homme/oeuvre/Histoire dont j'ai déjà parlé, je n'arrive pas complètement à résoudre l'équation de ce compositeur à plusieurs niveaux suivant les circonstances (la Suite Jazz n'est pas un quatuor, ni la 14e/15e symphonie, ni le concerto pour violoncelle). Ce qui ne m'empêche pas d'écouter et de persévérer Wink ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 935
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Mar 15 Sep 2015 - 10:14

Pipus a écrit:
Mélomaniac a écrit:
Par ailleurs, Pipus, faudra que tu nous tiennes informés de ta découverte des autres symphonies de Chostakovitch, en Rubrique générale.

Avec plaisir. Je suis en train de découvrir la 7e symphonie "Leningrad".

J'en ai trois versions :
- Petrenko, Royal Liverpool Philharmonic Orchestra
- Rostropovitch, National Symphony Orchestra
- Janssons, Leningrad Philharmonic Orchestra

C'est un peu tôt pour comparer ces interprétations, j'en suis à faire connaissance avec l'oeuvre.

Une musique toujours très marquée par la guerre. Le premier mouvement et sa fameuse marche militaire, ponctuée par la caisse claire, rappelle instantanément le sensuel Bolero de Ravel. Le mélange des genres est saisissant !

Plus j'écoute Chostakovitch, plus j'aime sa musique. C'est accessible assez rapidement dans le sens où de nombreuses mélodies se détachent et s'ancrent dans la tête, c'est également très rythmé... et pour autant la complexité et l'originalité de certaines phrases et harmonies (je pense entre autre à ses quatuors, dont le 8e qui possède sa signature musicale) est telle que la musique conserve son attrait même après de nombreuses écoutes.

Il y a quasiment toujours une tension, un drame plus ou moins palpable dans sa musique (parfois exacerbée), même dans les passages les plus mélodieux (et ils sont nombreux). L'angoisse d'un homme déchiré par le pouvoir de son pays.

Ce qui me sidère, c'est le décalage entre l'image mignonette qu'a le grand public du compositeur (et que j'avais) avec la pub de la CNP, et la réalité de la violence de son oeuvre musicale et de sa propre histoire. Le pouvoir de la télévision !

Wow, je ne comprend pas un traite mot mais quel document historique :



Pouffff! Mizapar le premier mouvement qui fait son petit effet avec cette utilisation d'un air d'opérette viennoise traité de manière répétitive et mécanique pour illustrer l'invasion, à la manière de Ravel dans le "Bolèro", le reste, autant que je me souvienne, est assez lourd et confus...

Bartok détestait cette symphonie. Il se moque de Chosta dans l'intermezzo de son concerto pour orchestre en utilisant la même mélodie qui, à l'appel des trombones, finit par repartir en se déhanchant comme une vieille locomotive...

De Chosta, qui est un compositeur que j'aime, je préfère retenir "Babi Yar"...Là, je pleure et je ris (le dernier mouvement "Carriéristes" est un vrai délice!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hunter16g
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 11/09/2015

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Lun 9 Nov 2015 - 13:11

Je suis en train de redécouvrir avec beaucoup de plaisir les quatuors, que j'avais écouté il y a un peu plus d'un an je pense. A l'époque j'étais attiré par ces oeuvres, tout en les trouvant assez complexes et étranges. C'est amusant, cette impression a complètement disparu, je trouve ça au contraire limpide et évident. Le 8e notamment me laisse pantois.
(a savoir que j'ai un CD contenant le 1er, 3e et 8e et que je ne connais donc que ceux-là)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28978
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Lun 9 Nov 2015 - 13:21

Et bien il te reste à écouter les autres Very Happy

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 935
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Lun 16 Nov 2015 - 17:40

dave r symph chamber a écrit:
Ah, la treizième de Chostakovich "Babi Yar": un chef d'oeuvre dans tous les sens du terme :
- profonde par les choix des textes choisis de poèmes Evgueni Evtouchenko  pour chaque mouvement : dénonciation de l'antisémitisme avec comme fil directeur le massacre de Babi Yar, éloge de l'humour plus fort que l'oppression dans le deuxième, hommage au courage des femmes dans leurs combats de la vie quotidienne dans le troisième, le quatrième, plus consensuel, évoque les peurs, quant au dernier, il rend hommage à ceux qui ont préféré la vérité et le progrès aux complaisances carriéristes.
- mais surtout, une musique exceptionnelle, ô combien adaptée aux thèmes abordée : musique menaçante, stridente telles des hurlements, puis funèbre et élégiaque, et même parfois un peu de douceur, lors de l'évocation d' Anne Frank ( suivie d'un passage plein d'angoisse), avec un dernier rappel du thème initial à la fin, pour le premier mouvement ; le deuxième mouvement est un de ces scherzos plein d'humour dont Chostakovich a le secret, tout à fait approprié vu le thème, il y a du Till Enleuspiegel dans ce mouvement, et même si le ton est parfois sombre, la joie reste, car l'humour est le plus fort ; le troisème mouvement est aussi remarquable, avec une utilisation remarquable des timbres graves de l'orchestre, et une utilisation des instruments en petits groupes ; un seul vrai tutti orchestral dans ce mouvement, et le mouvement se termine comme il se commence, avec les cordes graves. Le quatrième mouvement m'a moins marqué, mais il reste très bon, avec entre autres ce thème angoissant, d'abord présenté au tuba. Le dernier mouvement est d'une remarquable légèreté sonore par rapport aux précédents, et alors que la plus grande partie de la symphonie met en valeur les timbres graves de l'orchestre, ce finale met en valeur les timbres aigus, notamment les flûtes et le violon solo : à noter de nombreux passages purement instrumentaux, avec une utilisation remarquable des cordes en pizzicato dans la partie médiane du mouvement : si on retrouve un peu l'ironie du deuxième mouvement, c'est la légèreté sonore qui l'emporte, comme si Chostakovich, après près de trois quart d'heure dans une atmosphère lourde et grave, souhaitait une musique virvoltante. La conclusion du mouvement est remarquable, d'une grande clarté, avec les cordes solistes, puis en tutti, et un solo final de célesta, et une dernier son de clochette, qui avait aussi introduit la symphonie.
Bref, un chef d'oeuvre, où Chostakovich montre tout son talent de symphoniste, de mélodiste et d'orchestrateur, pour transmettre des messages qui lui tiennent à coeur.

Immense chef d'oeuvre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 935
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Lun 16 Nov 2015 - 17:41

Xavier a écrit:
tod a écrit:

A part la Leningrad (dont je cherche en vain l'entrée et qui m'ennuie depuis 8 ans)

Pour moi l'entrée ça a été le concert, tout simplement: c'est une musique très physique et qui ne se ressent véritablement qu'en salle.

Je trouve cela très bruyant et, comme toute, assez extérieur...Mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
avatar

Nombre de messages : 6936
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Sam 6 Mai 2017 - 18:18

c'est vraiment très déprimant ce quintette avec piano, on n'en ressort pas indemne ! n'empêche que certains mouvement sont assez faciles à jouer et que je vais m'enregistrer en jouant tous les instruments (c'est rare que je puisse me permettre de le faire mais là c'est possible)

Ah oui par contre musicalement je trouve que c'est surestimé, mais je pense la même chose des symphonies du même compositeur : beaucoup de montées et de descentes en canon dans les mouvements lents, et des mélodies un peu ridicules dans les mouvements rapides, comme si ils se moquait lui-même de ses propres compositions... ça sent un peu le mec cynique qui a envie de se tuer... ça manque de variété dans les climats et de couleurs dans les orchestrations : c'est toujours dramatique dans les mouvements lents et faussement festifs dans les mouvements rapides, avec plein de violons à l'unisson qui font exprès de jouer les notes qu'on n'a pas envie d'entendre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/decapitum
Rapaz
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 26
Localisation : Angers
Date d'inscription : 08/09/2016

MessageSujet: Vidéo : Le portrait musical de Chostakovitch   Jeu 8 Juin 2017 - 11:02

Bonjour à tous,

je vous propose ma dernière vidéo sur le GRAND Dimitri Chostakovitch le tout en 8 dates et 8 morceaux afin de retracer toute sa vie en musique.

** lien retiré **

N'hésitez pas à regarder les autres vidéos et à vous abonner si ça vous a plu.

Musicalement,

Rapaz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCFLrKHR80X6avG9CHZFIh8Q
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28978
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Chostakovitch   Jeu 8 Juin 2017 - 11:15

Désolé, je retire le lien, Chosta n'est pas libre de droit (et les interprétations non plus).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chostakovitch   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chostakovitch
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 15 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15
 Sujets similaires
-
» Testimony -- Memory of Dimitri Chostakovitch
» Chostakovitch : Symphonie n°11
» BT : 11ème Symphonie de Chostakovitch
» Chostakovitch: sa vie à travers ses photos
» Chostakovitch : 15e symphonie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: