Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Wagner - Lohengrin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18
AuteurMessage
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Mar 17 Sep 2013 - 9:26

Polyeucte a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Mais je digère très bien Samosud également. bounce
Quel homme de goût ce David! Very Happy
Klemperer à Budapest en 48 bounce : un peu comme pour son Enlèvement ou son Fidelio au même endroit, au moins pour le chef (moins tant dans l'absolu que pour son interaction avec l'orchestre et ce qu'il fait de ses couleurs "exotiques") et pour le Lohengrin de Simandy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21467
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Lun 11 Nov 2013 - 17:32

Wolfgang Sawallisch, Choeurs et Orchestre du Festival de Bayreuth

Henri l'Oiseleur : Franz Crass
Lohengrin : Jess Thomas
Elsa von Brabant : Anja Silja
Friedrich von Telramund : Ramon Vinay
Ortrud : Astrid Varnay
Le Héraut : Tom Krause
Nobles brabançons : Niels Möller ; Gerhard Stolze ; Klaus Kirchner ; Zoltan Kelemen


(Philips, live été 1962)

Hier, le Tannhäuser de Sawallisch capté dans les mêmes circonstances ne m'avait pas enthousiasmé.
Au contraire de ce Lohengrin.
Précisons que je connais encore très mal cet opéra, que j'ai découvert par DVD voilà quelques mois.
Mon écoute d'aujourd'hui confirme que je préfère nettement cette légende du Chevalier au Cygne à l'histoire du Minnesang tiraillé entre Venus et la chaste Elisabeth, ou du moins l'illustration musicale qu'en donne Wagner.
Cet enregistrement de concert s'anime du même réalisme, et atteint un dramatisme intense. Par exemple à la fin de l'Acte II (O König ! Trugbetörte Fürsten !) L'interprétation de l'Acte III m'a également estomaqué, tant pour les prestations solistes que chorales. Le probe chef allemand sait exacerber la tension quand il faut.
Ceux qui connaissent cette version pourront bien souligner ses (éventuelles) faiblesses (en a-t-elle ?) mais n'empêche : j'ai adoré !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79894
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Lun 11 Nov 2013 - 17:34

Les faiblesses, c'est qu'il n'y a que des chanteurs que je trouve assez ingrats dans l'absolu, que des voix que je n'aime pas... et pourtant, comme toi, je suis pris par le drame, l'atmosphère et la réussite d'ensemble. Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80872
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Lun 11 Nov 2013 - 17:40

Xavier a écrit:
Les faiblesses, c'est qu'il n'y a que des chanteurs que je trouve assez ingrats dans l'absolu, que des voix que je n'aime pas... et pourtant, comme toi, je suis pris par le drame, l'atmosphère et la réussite d'ensemble. Smile 
Pareil : quasiment que des chanteurs que j'évite d'habitude... et pourtant c'est l'une des meilleures versions du marché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21467
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Lun 11 Nov 2013 - 17:45

Mon dilettantisme présente au moins un avantage : je n'ai pas d'avis préconçu sur ces chanteurs que je ne connais pas, ou peu.

J'ai découvert Silja à travers mon tout premier CD d'opéra : la Marie du Wozzeck de Dohnanyi.

Krause dans son Escamillo de la Carmen dirigée par Bernstein, que j'avais en vinyle.

Varnay, c'est bien celle que ne supportent pas certains glottophiles de céans ?

Vinay, Crass, Thomas, ça ne me dit rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80872
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Lun 11 Nov 2013 - 17:48

Mélomaniac a écrit:
Varnay, c'est bien celle que ne supportent pas certains glottophiles de céans ?
Oui.

Citation :
Vinay, Crass, Thomas, ça ne me dit rien.
Ils n'ont fait à peu près que du Wagner toute leur vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21467
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Lun 11 Nov 2013 - 17:56

DavidLeMarrec a écrit:


Citation :
Vinay, Crass, Thomas, ça ne me dit rien.
Ils n'ont fait à peu près que du Wagner toute leur vie.
C'est donc pour ça... Mr.Red 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julot
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 804
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Lun 9 Déc 2013 - 21:28

J'ai profité de sa diffusion sur Mezzo pour revoir le Lohengrin de Nagano/Munich, avec la maison au milieu, et je trouve ça vraiment bien -- il y a ce mélange de la politique et de la romance, il y a une Elsa tout en pureté et qu'on y croit, il y a du chant et du drame. Je trouve qu'on est très injuste avec cette mise en scène.

Cette multiplicité des bonnes versions (Neuenfels/Bayreuth, Guth/Scala, Jones/Munich, même Lehnhoff/Baden-Baden et Konwitschny/Liceu à certains égards) me confirme quand même que cette histoire de Lohengrin est d'une ambigüité totale, une embrouille pas possible. Parce que franchement, entre Elsa pure jeune fille, ado névrotique, ou femme effrayée de sa sensualité, tout ça marche sans que l'une soit plus proche du texte que l'autre. Pareil pour Lohengrin, artiste ou bienfaiteur, mirage ou miracle: on peut le faire marcher dans tous les cas, il n'y en a pas un qui tord plus le texte que l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesecoutes.blogspot.com
julot
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 804
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Dim 5 Jan 2014 - 17:29

Le Conlon à la Bastille en 1996, mis en scène par Robert Carsen, est dispo en entier sur le tube. Il y a bébé Michael Volle en Héraut, mami Gwyneth Jones en Ortrud, et le Wotan de la Walkyrie de Stuttgart en Henri. C'est incroyablement daté, pas déplaisant à part ça. Mais on peut pas dire que Munich/Nagano est chiant quand on a vu ça...

Il a fait des choses vraiment bien, Robert Carsen, ou il a juste été premier dans un concours de circonstances?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesecoutes.blogspot.com
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79894
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Dim 5 Jan 2014 - 17:32

Cette mise scène a été reprise il y a quelques années avec Ben Heppner, Mireille Delunsch, Waltraud Meier et Jean-Philippe Lafont, c'était pas mal du tout d'ailleurs.

Pour le reste, si tu veux parler de Carsen (qui a fait des choses formidables, oui, à commencer par l'Elektra de cette année, tiens!), c'est plutôt à poursuivre ici: http://classik.forumactif.com/t3582-metteurs-en-scene-d-opera-les-styles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julot
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 804
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Ven 10 Jan 2014 - 19:31

Recu en CD le Lohengrin de Bychkov (je ne l'avais qu'en MP3, ne le dites à personne): qu'est-ce que c'est bien! La finesse, la légèreté, le grand arc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesecoutes.blogspot.com
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79894
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Dim 12 Jan 2014 - 19:18

J'ai fini d'écouter Bychkov aussi, je trouve que c'est une très belle version, je n'ai pas grand chose à y redire, même si tout de même Lang hurle toujours un peu, à part ça j'ai du mal à voir en quoi (comme certains semblent le dire) ça serait supérieur à d'autres excellentes versions comme Abbado ou Solti par exemple.
Pour des raisons de distribution, je préfère même assez nettement les deux que je viens de citer.
J'aime aussi beaucoup Barenboïm, surtout pour Seiffert.
Botha c'est superbe mais ça ne me bouleverse pas ici.

Il faut préciser que Bychkov est un des seuls à donner la version longue du récit du Graal (rapidement coupé par Wagner dans la version "définitive") avec Barenboïm et Leinsdorf.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80872
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Dim 12 Jan 2014 - 20:07

Xavier a écrit:
J'ai fini d'écouter Bychkov aussi, je trouve que c'est une très belle version, je n'ai pas grand chose à y redire, même si tout de même Lang hurle toujours un peu, à part ça j'ai du mal à voir en quoi (comme certains semblent le dire) ça serait supérieur à d'autres excellentes versions comme Abbado ou Solti par exemple.
Parce qu'il y a un élan constant qu'il manque un peu à ces deux studios très léchés. Solti compense par des couleurs fauves et un tranchant exceptionnel, Abbado ronronne un peu plus.

Oui, en termes de distribution, c'est moins enthousiasmant, mais précisément, je trouve extraordinaire à quel point Bychkov a transformé le plomb en or : le niveau individuel des chanteurs n'importe plus, ils sont fondus dans l'œuvre et on n'entend plus que leurs personnages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
julot
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 804
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Dim 12 Jan 2014 - 20:28

Pareil que Marrec.

Pour moi, c'est la continuité de l'ensemble, la tension et la finesse, la légèreté omniprésente. Ceci dit, j'apprécie plus toutes les versions depuis que Bychkov m'a fait aimer l'oeuvre, très récemment, et je ne crois pas connaître Solti. Mais seul Bychkov me fait entendre la richesse et les les nuances de la partition, les changements de couleur, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesecoutes.blogspot.com
Bertrand67
Malheur, Gustave !
avatar

Nombre de messages : 3132
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Mar 2 Déc 2014 - 8:56

Au niveau de la qualité technique de l'enregistrement de Sawallisch est-ce qu'il y a une différence entre ces trois versions chez Decca ? Il y a l'originale des années 80, puis celle ci-dessous et enfin la réédition de cette année en économique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
@lm@viv@
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 529
Localisation : Complètement à l'Ouest
Date d'inscription : 26/07/2010

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Mar 20 Jan 2015 - 0:13

Quelqu'un aurait il un avis circonstancié sur cette prise de 67 qui parut en son temps chez Golden Melodram (sauf erreur de ma part) et dont la sortie chez Orfeo en 2014 semble avoir été retardée ou carrément annulée




Merci de vos avis Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coriolan75
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 97
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/12/2012

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Jeu 22 Jan 2015 - 15:53

Pour ce que j'en sais la soirée parue chez Golden Melodram a été enregistrée le 21 juillet 1967 avec Konya alors que celle parue chez Orfeo l'a été le 30 juillet 1967 avec King.
Il me semble d'ailleurs que 5 Lohengrin se sont succédés cette année-là (première vraie mise en scène de Wolfgang, pas de chance...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 6132
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Jeu 19 Nov 2015 - 9:06

Je viens de réécouter la version Bychkov, et elle est vraiment devenue ma version préférée, idéale pour moi.
Je trouve la distribution sans faille, et l'orchestre magnifique. En "bonus" on a la scène du Graal dans son intégralité (56 mesures) ce qui n'est pas sans intérêt.
Techniquement, l'enregistrement est excellent; tous les ingrédients sont là pour en faire une version de référence (amha). Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julot
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 804
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Ven 4 Déc 2015 - 15:07

Ecouté le troisième acte de Janowski en SACD de haute-volée chez un revendeur.

C'est hypnotisant de splendeur (un peu comme Kubelik franchement, en plus moderne, plus riche de détails). Je serais un peu sceptique sur l'absence de drame, mais à ce point, j'oublie rapidement mes propres objections.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesecoutes.blogspot.com
julot
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 804
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Mar 8 Déc 2015 - 13:17

Les deux autres actes n'ont pas la même vertu, du moins pas au même point, et l'ensemble, dans le genre, n'atteint pas la grâce magique de Kubelik. Mais ce troisième acte reste pour moi choquant, et je m'en vais l'inclure dans mes démos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesecoutes.blogspot.com
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Mer 16 Déc 2015 - 9:42

André a écrit:


J'ai un autre Lohengrin avec Konya, dirigé par Cluytens. Celui de Boston bénéficie d'une fort belle affiche (le Boston Symphony, Rita Gorr fouet ). À Bayreuth Ortrud est chantée par l'indomptable Astrid Varnay. Il faudrait que je réécoute.

Plus-value technique très nette pour l'album RCA. Dans les deux cas Konya est d'un naturel vocal inouï. Là où les autres peinent ou barytonnent, nous entendons ici un authentique ténor lyrique pourvu d'un coffre de bonne dimension. L'Elsa de Lucine Amara fait 'petite fille', ce qui n'est pas nécessairement un défaut. Mais comparé à Helen Traubel, il y a loin de la coupe aux lèvres...

Il y a même deux Lohengrin avec Konya en dehors de ce studio :
- Bayreuth 1958, André Cluytens : Leonie Rysanek, Astrid Varnay et Ernest Blanc
- Bayreuth 1959, Lovro von Matacic : Elisabeth Grümmer, Rita Gorr et Ernest Blanc

Celui de 59 a été ré-édité chez Orfeo dans un très bon son Very Happy
Sinon oui, Konya c'est formidable.
Mais si tu veux un autre ténor lyrique qui ne barytonne pas du tout, je te conseillerai bien Kozlovsky en russe! Mr.Red (en dehors de la langue, c'est totalement admirable ce qu'il fait...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
julot
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 804
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Mer 16 Déc 2015 - 10:41

J'ai mis 25 ans à apprécier Lohengrin, mais maintenant je trouve que c'est un des Wagner les mieux servis au disque, somme toute. Il y a quantité de versions formidables -- Abbado, Bychkov, Cluytens, Janowski, Kubelik... plus les très vieilles cires... plus plusieurs DVD très intéressants, certains même au niveau musicalement. Quel autre opéra de Wagner offre autant d'excellents choix? Par contraste, tous les Ring sont des compromis (bon, c'est moins vrai des opéras isolés), la plupart des Parsifaux sont d'un ennui abyssal avec des horreurs en plus, les Tristans ne font tous qu'aspirer à Tristan...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesecoutes.blogspot.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80872
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Mer 16 Déc 2015 - 12:25

Polyeucte a écrit:
André a écrit:


J'ai un autre Lohengrin avec Konya, dirigé par Cluytens. Celui de Boston bénéficie d'une fort belle affiche (le Boston Symphony, Rita Gorr fouet ). À Bayreuth Ortrud est chantée par l'indomptable Astrid Varnay. Il faudrait que je réécoute.

Plus-value technique très nette pour l'album RCA. Dans les deux cas Konya est d'un naturel vocal inouï. Là où les autres peinent ou barytonnent, nous entendons ici un authentique ténor lyrique pourvu d'un coffre de bonne dimension. L'Elsa de Lucine Amara fait 'petite fille', ce qui n'est pas nécessairement un défaut. Mais comparé à Helen Traubel, il y a loin de la coupe aux lèvres...

Il y a même deux Lohengrin avec Konya en dehors de ce studio :
- Bayreuth 1958, André Cluytens : Leonie Rysanek, Astrid Varnay et Ernest Blanc
- Bayreuth 1959, Lovro von Matacic : Elisabeth Grümmer, Rita Gorr et Ernest Blanc

Celui de 59 a été ré-édité chez Orfeo dans un très bon son Very Happy
Sinon oui, Konya c'est formidable.
Mais si tu veux un autre ténor lyrique qui ne barytonne pas du tout, je te conseillerai bien Kozlovsky en russe! Mr.Red (en dehors de la langue, c'est totalement admirable ce qu'il fait...)

Pour moi, il n'y a pas vraiment mieux que ce studio Leinsdorf, qui réussit sur tous les plans (héroïsme, poésie, vocalité, équilibres du plateau, prise de son…) – et n'importe qui vaut mieux que Traubel (pas un mot d'intelligible : à côté, Flagstad, c'est Sarah Bernhardt !). Il y a mieux qu'Amara, mais malgré sa réputation négative, ce qu'elle fait est tout à fait irréprochable, et très réussi dans la veine de l'Elsa naïve, effectivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Figaro
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 817
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Mer 16 Déc 2015 - 21:51

Oui !!! La version Leinsdorf est magnifique et très injustement tombée dans l'oubli, selon moi.

Konya est l'un des plus beau Lohengrin qu'on puisse trouver. cheers  Rien que pour lui et pour l'Ortrud de Gorr, démoniaque vador , survoltée et très en voix, il faut absolument écouter cette version. De plus, la direction de Leinsdorf est très fouillée et haute en couleur. L'entourage, bien que légèrement moins marquant est toutefois très bon.
Effectivement Lucine Amara n'est pas la plus grande Elsa, mais elle fait preuve de beaucoup d'émotion et de sobriété, ce qui convient très bien au rôle. Je la trouve nettement plus à sa place que certaines chanteuses plus prestigieuses (Norman, Tomowa-Sintow, Marton). Enfin, autre très belle prestation : celle de Jerome Hines qui incarne un Roi Henri très autoritaire et plein de noblesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Mer 16 Déc 2015 - 21:56

Figaro a écrit:
Konya est l'un des plus beau Lohengrin qu'on puisse trouver. cheers  Rien que pour lui et pour l'Ortrud de Gorr, démoniaque vador , survoltée et très en voix, il faut absolument écouter cette version.

Si on ne les avait pas encore plus électrisants (parce que autrement électrisés et par l'entourage, et par la fosse) à Bayreuth ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80872
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Mer 16 Déc 2015 - 21:59

Et surtout, le plus capital pour moi, les grandes scènes chorales, malgré un chœur qui n'a pas la grâce de Bayreuth, sont extrêmement réussies, très bien spatialisées et fortement prégnantes.

Pour en trouver de ce niveau, il faut aller chez Cluytens ou Sawallisch, mais là, ce sont les solistes qui peuvent appeler des réserves (pas de personnalité majeure chez Sawallisch, et les dames épouvantables chez Cluytens).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80872
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Mer 16 Déc 2015 - 22:00

bAlexb a écrit:
Figaro a écrit:
Konya est l'un des plus beau Lohengrin qu'on puisse trouver. cheers  Rien que pour lui et pour l'Ortrud de Gorr, démoniaque vador , survoltée et très en voix, il faut absolument écouter cette version.

Si on ne les avait pas encore plus électrisants (parce que autrement électrisés et par l'entourage, et par la fosse) à Bayreuth ...

Je les meilleurs chez Leinsdorf que chez Matačić. Évidemment, Kónya chez Cluytens, c'est hors de portée de quiconque, et jusqu'à lui-même…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Mer 16 Déc 2015 - 22:36

DavidLeMarrec a écrit:
bAlexb a écrit:
Figaro a écrit:
Konya est l'un des plus beau Lohengrin qu'on puisse trouver. cheers  Rien que pour lui et pour l'Ortrud de Gorr, démoniaque vador , survoltée et très en voix, il faut absolument écouter cette version.

Si on ne les avait pas encore plus électrisants (parce que autrement électrisés et par l'entourage, et par la fosse) à Bayreuth ...

Je les meilleurs chez Leinsdorf que chez Matačić. Évidemment, Kónya chez Cluytens, c'est hors de portée de quiconque, et jusqu'à lui-même…  

Eh bien ! Moi je trouve qu'il se passe un truc avec la baguette de Matacic qui brasse, fouille autrement la pâte orchestrale (quelles couleurs, quand même !) ; beaucoup plus incarné que Cluytens (lui, détoure, taille des silhouettes qu'il met par ailleurs prodigieux en valeur mais les entoure plus plus qu'il ne les porte, comme un vitrailliste travaille les plombs pour délimiter les "valeurs") et beaucoup moins démonstratif/ronflant que Leinsdorf (qui impose, pourtant, un théâtre authentique, je le reconnais).
Mais, bien sûr, à ce niveau-là, on ergote, nécessairement tongue .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80872
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Jeu 17 Déc 2015 - 0:03

Oui, Cluytens est très hiératique, et j'ai souvent eu l'occasion de dire mon peu d'intérêt pour ce chef de ce point de vue, mais il y a dans son Lohengrin un climat très particulier, quelque chose du mythe médiéval comme du mythe bayreuthien, dû aussi à la prise de son et à la qualité des chœurs, que je ne retrouve absolument pas après (même chez Sawallisch, qui est bien plus convaincant sur la durée). Paradoxalement Matačić, avec des équipes déjà bien préparées et une distribution inapprochable, me paraît plus banalement musical, sans les mêmes accès d'intensité.

Leinsdorf et Sawallisch (ou, parmi les récents, Bychkov !) n'ont pas forcément l'avantage du détail, mais ils réussissent bien mieux sur la durée, c'est précisément ce qui manque à Matačić, irréprochable mais qui n'a pas la même étincelle… Ça reste, comme tu le dis, du très très (très très) superlatif, de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Jeu 17 Déc 2015 - 8:07

DavidLeMarrec a écrit:
Leinsdorf et Sawallisch (ou, parmi les récents, Bychkov !) n'ont pas forcément l'avantage du détail, mais ils réussissent bien mieux sur la durée, c'est précisément ce qui manque à Matačić, irréprochable mais qui n'a pas la même étincelle… Ça reste, comme tu le dis, du très très (très très) superlatif, de toute façon.  

A Bayreuth, pour moi, c'est de toute façon Sawallisch qui emporte très largement la palme ; pour plein de raisons que j'ai évoquées quelque part plus haut (enfin, je crois scratch ) ; et peut-être bien Schneider, chez les plus récents (mais là, assurément, hormis Elsa/Ortrud, je pense que la production de Herzog y est pour beaucoup).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5343
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Sam 26 Déc 2015 - 20:37

Petit résumé de mes écoutes des aventures du Chevalier du Cygne:
................

Cluytens: le plus beau Lohengrin (Konya) et une effrayante Ortrud (Varnay, hallucinante). Techniquement c'est très faillible (inégalité de la vitesse de la bande apporte des fluctuation gênantes).
Matacic: dans l'ensemble ma version préférée, sinon de référence. Entendue dans l'édition  "Wagner's Vision", sans doute moins bonne techniquement que celle émanant d'Orfeo d'Oro. Plusieurs commentaires lus sur Amazon m'ont convaincu que je devais explorer l'édition remastérisée par Orfeo d'Oro. À nouveau Konya, et une Ortrud ogresse de référence: Rita Gorr, possiblement le rôle de sa carrière.
Sawallisch: en stéréo, dans d'excellentes conditions. Avec l'excellent Jess Thomas, l'Ortru dévorante de Varnay et l'Elsa très petite fille de Silja (on dirait presque un soprano garçon). Magnifique prestation d'ensemble, même si dans les rôles individuels il n'y a pas de 'best of'.
Leinsdorf: de loin la plus accomplie techniquement (orchestre et prise de son). La fanfare qui suit le Prélude, thème récurrent dans l'oeuvre, est invariablement ratée à Bayreuth, surtout sous Cluytens. Ici, on entend dès le départ une formation de très haut calibre au sommet de sa forme. Magnifiques Lohengrin et Ortrud (Konya et Gorr) qui, vocalement demeurent au sommet de leur forme. Lucine Amara est très bonne en Elsa 'girlie'.

...................................

Disque 26 du coffret Wagner's Vision, intégrale des opéras dans des représentations données à Bayreuth dans les années cinquante + disques d'extraits d'autre intégrales.

Lohengrin est représenté par la version Matacic de '59. Le disque 26 contient un 'digest' de 75 minutes avec extraits des représentations de '54 (Jochum), '60 (Maazel), 58' (Cluytens) et '53 (Keilberth) entremêlées (l'opéra est présenté chronologiquement). On entend les Lohengrin de Windgassen et Konya, les Elsa de Eleanor Steber, Leonie Rysanek et Birgit Nilsson, Telramund par Hermann Uhde et Gustav "Alberich" Neidlinger, l' Ortrud de Varnay, etc.

À signaler: superbe Prélude au I (Jochum), plein de poésie et d'intériorité. Magnifique voix toute en jeunesse et déjà dramatiquement investie de Fischer-Dieskau en Héraut du Roi; également à l'affiche de cette version Jochum: l'Elsa toute en retenue (!!) de Nilsson. En '54 sa voix n'était pas encore totalement celle d'une hochdramatisch. Son répertoire était alors le même qu'une Grümmer ou une Rysanek. Elle allait évoluer vers les rôles plus lourds dans les années suivantes, abordant graduellement Isolde et Brünnhilde. Ses Elektra et Turandot étaient encore à venir. Dans une  fascinante entrevue à trois (Nilsson, Varnay, Mödl), Birgit avoua sans fard qu'elle n'avait jamais osé faire Ortrud car elle croyait Varnay hors d'atteinte dans le rôle. À l'époque elles se côtoyaient chaque semaine sur la colline sacrée. Incroyable... drunken

Lohengrin par Konya: dans la version Cluytens, performance répétée l'année suivante pour Matacic puis en studio (1962) pour Leinsdorf, le ténor hongrois campe un Chevalier vocalement parfait. Le très difficile "Nun sei bedankt, mein lieber Schwann", qui conclut l'opéra après trois neures et demie est tout simplement inoui: le timbre de Konya a encore les réserves d'énergie pour que la blancheur vocale traduise la virginité du personnage tout en demeurant l'image sonore même de la virilité. C'est un moment extrêmement éprouvant pour le ténor qui chante mf dans le haut de la tessiture à la toute fin d'une longue soirée.

Version Keilberth: le Lohengrin de Windgasse et l'Elsa de Steber sont vocalement irréprochables, mais dramatiquement ennuyeux. En tout on entend 39 minutes de cette intégrale et rien ne ressort de façon spéciale, à part l'excellente direction du chef.

Seul regret: Entweite Götter, l'invocation aux dieux nordiques d'Ortrud est absent de cette compilation. Sans ce moment, un 'digest' de l'opéra est nécessairement incomplet.

.......................................................

Avec Walküre, Lohengrin est pour moi l'opéra le plus intéressant et le plus accompli de Wagner. En tout cas celui qui me donne le plus envie d'en explorer de nouvelles facettes. Lorsque la curiosité n'est pas satisfaite après plusieurs écoutes et plusieurs versions, c'est un signe qui ne trompe pas. Chez Mozart j'ai atteint ce nivau d'intérêt uniquement avec Giovanni et Zauberflöte. Chez Verdi: Trovatore et Aida.  Ce n'est pas faute d'avoir écouté les autres opéras de multiples fois, mais le résultat demeure inchangé après 40 ans de pratique assidue de ces oeuvres.

Lohengrin est une découverte relativement récente pour moi (3 ans max). C'était le dernier opéra de Wagner qu'il me restait à explorer. Je suis heureux de voir que je peux encore m'enthousiasmer pour des oeuvres que j'avais auparavant mises de côté par manque d'intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 817
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Dim 27 Déc 2015 - 23:15

J'ai ré-écouté la version Leinsdorf aujourd'hui et je reviens sur ce que j'ai écrit sur l'Elsa de Lucine Amara : finalement, je la trouve excellente. Le timbre très pure convient parfaitement au rôle et à la conception angélique de son interprétation. Finalement, je me demande si elle ne serait pas au deuxième rang de mes Elsa préférées (la 1ère étant Janowitz Wink ). Quand je pense que c'était Leontyne Price qui était prévue pour cette version. Autant, je l'adore dans Verdi, autant dans Wagner surtout en Elsa ... scratch

Pour le reste, je confirme ce que j'ai écrit plus haut : une très grande version.thumright  Et les couleurs que Leinsdorf tire de son orchestre drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1316
Age : 60
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Lun 10 Oct 2016 - 17:08

Ne faisons pas trop vite l'impasse sur la version Colin Davis avec Heppner, Sweet, Marton, Rootering, Leiferkus et Terfel
C'est une excellente version, et j'adore le Lohengrin de Heppner (voix qui allie puissance et beauté)
Pour Sweet, j'avoue ne pas trop aimé sa voix sur ce coups, çà me parâit un peu plat
Marton , belle santé comme d'habitude - je n'ai pas remarqué de vibrato
Rootering , c'est bien mais ne fait pas oublié Ridderbusch
Leiferkus , très belle prestation - mais là aussi je reste attaché à Nimsgern
Terfel - ben c'est Terfel , excellent

La direction de Davis est très soignée et vraiment excellente - je le sens vraiment impliqué


Toute cette joyeuse équipe est MAGISTRALEMENT aidée par un orchestre symphonique de la radio bavaroise superlatif (comme presque toujours)

Bref, une excellente version
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Lun 10 Oct 2016 - 18:31

LeKap a écrit:
Ne faisons pas trop vite l'impasse sur la version Colin Davis avec Heppner, Sweet, Marton, Rootering, Leiferkus et Terfel

Ah ! Pour ça non, nous sommes bien d'accord mains !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5343
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Lun 10 Oct 2016 - 23:53

Je n'ai de cette version que le disque d'extraits consacré à... Ben Heppner.  71 minutes de Lohengrin, mais seulement lorsque le ténor chante. Donc rien de l'Ortrud de Marton, très peu de l'Elsa de Sharon Sweet...  



Je ne jette pas l'éponge. Si je trouve l'intégrale à un prix raisonnable, je ne dirai pas non.


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6764
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Mar 11 Oct 2016 - 2:09

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5343
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Mar 11 Oct 2016 - 3:45

Merci ! Je connais. J'ai dit: à un prix raisonnable Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6764
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Mar 11 Oct 2016 - 10:16

André a écrit:
Merci ! Je connais. J'ai dit: à un prix raisonnable Laughing

https://www.amazon.fr/gp/offer-listing/B000003FPZ/ref=sr_1_1_olp?ie=UTF8&qid=1476173666&sr=8-1&keywords=Lohengrin+Colin+Davis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 817
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Mar 11 Oct 2016 - 23:02

J'ai écouté une seule fois cette version, mais il y a très longtemps. Dans mon souvenir, Heppner se rapproche beaucoup de Konya et Sweet est très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15746
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Dim 5 Mar 2017 - 20:55

Disques en lice consacré à Lohengrin:
http://www.rts.ch/play/radio/disques-en-lice/audio/richard-wagner-lohengrin?id=8386490
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5343
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Dim 5 Mar 2017 - 23:38

Merci pour le lien, Arnaud!
Pour Lohengrin il est difficile de se défaire de certaines préférences pour des chanteurs/euses. En particulier pour les 2 rôles principaux, Lohengrin et Ortrud. Je crois que Lohengrin est l'opéra le plus 'vocal' de Wagner. En tout cas, celui pour lequel j'ai les opinions les plus arrêtées sur le sujet. À tort ou à raison, c'est une autre histoire hehe

Dans le cas de Lohengrin ma dilection va à un ténor à la voix puissante, melliflue et doué d'une bonne sensibilité: Sandor Konya. Je l'ai dans 3 versions (Cluytens, Leinsdorf et von Matacic). Son Lieber schwann est à se pâmer.

Ortrud = Varnay, et Varnay = Ortrud. Avec Sawallisch et Keilberth pour les versions intégrales. Je n'ai pas entendu la version Jochum, et elle en a probablement fait quelques autres. Dramatiquement, elle fait dresser les cheveux sur la tête. Pour certains, c'est le son de sa voix qui produit cet effet  rambo

Rita Gorr = Astrid Varnay = Ortrud. Gorr a une voix encore plus immense que Varnay. On peut l'entendre bouffer du cygne dans les versions Cluytens et Leinsdorf. Elle n'en fait qu'une bouchée.

Dans le cas des autres rôles, y compris celui d'Elsa, je suis plus neutre. Toutefois les Elsa très 'girly' de Silja et Amara ne me plaisent pas beaucoup. Non plus que la dompteuse de lion de Nilsson.

Je ne connais pas encore la version de Kempe, mais elle est sur ma liste d'achats potentiels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79894
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   Dim 5 Mar 2017 - 23:52

André a écrit:
Merci pour le lien, Arnaud!
Pour Lohengrin il est difficile de se défaire de certaines préférences pour des chanteurs/euses. En particulier pour les 2 rôles principaux, Lohengrin et Ortrud.

Etonnant, pour moi les deux rôles principaux sont clairement Lohengrin et Elsa, aussi bien du point de vue du livret que de la présence musicale; Ortrud ne chante presque pas au I et a une seule grande tirade au III, elle a un grande présence au II uniquement, alors qu'Elsa est très présente du début à la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wagner - Lohengrin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wagner - Lohengrin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 18 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18
 Sujets similaires
-
» Wagner - Lohengrin
» Wagner en traduction
» Lohengrin
» Wagner - Janowski - Salle Pleyel, janvier 2013
» Wagner - Ring - Böhm

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: