Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019

Aller en bas 
AuteurMessage
Adalbéron
Mélomaniaque
Adalbéron

Nombre de messages : 1063
Age : 1000
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

[OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 Empty
MessageSujet: [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019   [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 EmptySam 27 Avr 2019 - 16:34

Direction musicale Henrik Nánási
Mise en scène Robert Carsen
Décors Michael Levine
Costumes Petra Reinhardt
Lumières Robert Carsen, Peter Van Praet
Vidéo Martin Eidenberger
Dramaturgie Ian Burton
Chef des Choeurs José Luis Basso

Orchestre et Chœurs de l'Opéra de Paris

Tamino Julien Behr
Erste Dame Chiara Skerath
Zweite Dame Julie Robard‑Gendre
Dritte Dame Élodie Méchain
Papageno Florian Sempey
Papagena Chloé Briot
Sarastro Nicolas Testé
Monostatos Mathias Vidal
Pamina Vannina Santoni
Königin der Nacht Jodie Devos
Der Sprecher Martin Gantner
Erster Priester Tomislav Lavoie
Zweitter Priester Vincent Delhoume
Erster Geharnischter Mann Martin Homrich
Zweitter Geharnischter Mann Luke Stoker
Drei Knaben Solistes des Aurelius Sängerknaben Calw

Cette distribution ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

[OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 Empty
MessageSujet: Re: [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019   [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 EmptySam 27 Avr 2019 - 17:12

Moi j'aurais bien échangé Pamina et Papagena, Tamino et Monostatos, Papageno et le Sprecher… Mais niveau seconds rôles, c'est clair que ça assure !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Typhon
Néophyte
Typhon

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 17/11/2012

[OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 Empty
MessageSujet: Re: [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019   [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 EmptyDim 28 Avr 2019 - 2:50

J'en sors ! C'était vraiment très bien.

La dernière fois que j'étais allé à l'opéra (pour Pelléas et Mélisande), je connaissais le livret à peu près par coeur, là au contraire, je l'ai peu ou prou découvert au fil de l'opéra (j'en avais déjà entendu beaucoup la musique, que ma mère passait quand j'étais petit, mais je parlais pas allemand à l'époque et guère plus maintenant).
Du coup, par exemple, j'ai cru que Monostatos était Sarastro (car quand Monostatos apparaît il correspond bien au vilain que décrivent la Reine de la Nuit et ses acolytes en parlant de Sarastro). Ça m'a fait des petits twists, c'était amusant. J'ai trouvé la mise en scène un peu inégale (l'utilisation de photos projetées sur des écrans sur la scène permet des trucs parfois intéressants) mais ça reste sobre et ça ne vole pas l'attention de l'essentiel, la musique.

Je dirais que tout le monde était très bon, avec une mention particulière pour le Papageno de Sempey justement que j'ai trouvé vraiment excellent au point de regretter à plusieurs reprises que les passages parlés ne soient pas chantés.  J'ai l'impression qu'il le joue exactement de la bonne façon et fait bien ressortir la truculence du personnage. Jodie Devos était aussi très bien, du reste, j'étais particulièrement ému d'entendre enfin en direct et en contexte la fameuse aria et ses aigus.

Bien entendu, je me doute qu'un opéra qui est tant représenté, peut-être le plus représenté au monde (la note explicative indique que c'était la 452e représentation à l'Opéra de Paris), il y a des tonnes de points de comparaison, mais bref, voilà mon avis sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://baalhammon.fr
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

[OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 Empty
MessageSujet: Re: [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019   [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 EmptyDim 28 Avr 2019 - 12:03

Typhon a écrit:
Du coup, par exemple, j'ai cru que Monostatos était Sarastro (car quand Monostatos apparaît il correspond bien au vilain que décrivent la Reine de la Nuit et ses acolytes en parlant de Sarastro). Ça m'a fait des petits twists, c'était amusant.

Ah oui, bien vu, son nom n'est pas accessible tout de suite et on ne sait pas qu'il existe, c'est peut-être même délibéré de la part de Schickaneder !


Citation :
au point de regretter à plusieurs reprises que les passages parlés ne soient pas chantés.

Ernest Guiraud n'était pas disponible, mais je suis sûr que Salieri aurait fait un carton ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Adalbéron
Mélomaniaque
Adalbéron

Nombre de messages : 1063
Age : 1000
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

[OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 Empty
MessageSujet: Re: [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019   [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 EmptyMer 1 Mai 2019 - 23:20

Typhon a écrit:
Du coup, par exemple, j'ai cru que Monostatos était Sarastro (car quand Monostatos apparaît il correspond bien au vilain que décrivent la Reine de la Nuit et ses acolytes en parlant de Sarastro). Ça m'a fait des petits twists, c'était amusant. J'ai trouvé la mise en scène un peu inégale (l'utilisation de photos projetées sur des écrans sur la scène permet des trucs parfois intéressants) mais ça reste sobre et ça ne vole pas l'attention de l'essentiel, la musique.

Si tu ne connaissais pas l'intrigue, est-ce que le fait que la Reine ne soit pas une affreuse méchante t'as frappé dans cette mise en scène ?

En effet, la Flûte est un opéra très déroutant sur le plan moral. J'ai toujours été profondément troublé par le glissement axiologique qui s'opérait au milieu de l'oeuvre : d'abord, la Reine est le Bien, Sarastro le Mal, puis la Reine le Mal, Sarastro le Bien (mais c'est toujours une affaire de discours, l'une dit que l'autre est mauvais, puis celui-ci qu'en fait c'est l'autre) ; la figure de la Mère devient suspecte (elle appelle à la vengeance, mais lance des aigus aériens) et la figure du Père également (il dit que tout le monde peut être pardonné, mais n'épargne par la Reine). On accorde toute notre confiance à la figure qui vient d'abord, à la Mère, et puis la figure du Père qui dit ensuite que c'était une furie vengeresse et la condamne, tandis qu'il dit « se venger c'est mal », mais fait donner des coups à Monostatos et tue la Reine, les trois Dames et Monostatos... Euh...

Je rêve de voir une mise en scène de la Flûte qui se finit en guet-apens (Sarastro m'a toujours fait terriblement peur).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Typhon
Néophyte
Typhon

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 17/11/2012

[OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 Empty
MessageSujet: Re: [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019   [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 EmptyJeu 2 Mai 2019 - 11:02

J'avoue que j'ai surtout trouvé Tamino très très très naïf, il croit absolument tout ce qu'on lui dit ce garçon.
D'abord il croit Papageno (admettons, il faut bien que quelqu'un ait tué le serpent), ensuite il croit sur parole la Reine de la Nuit qui lui dit de tuer Sarastro... mais il change d'avis en écoutant un prêtre qui lui dit "en fait non, Sarastro est gentil".
Et là il laisse tomber son objectif initial de tuer Sarastro pour épouser Pamina et décide de devenir un sectateur d'Isis et il arrête d'écouter tout ce qu'on lui dit parce que Sarastro lui défend d'écouter les femmes, et il se soumet aux épreuves initiatiques au risque de perdre Pamina.

A contrario Papageno perd jamais de vue qui il est, même si ses objectifs sont relativement terre à terre.

J'ai surtout tiré de tout ça une impression de légèreté.

Même s'il y a des thèmes maçonniques qui devaient être pris assez au sérieux par Mozart et Schikaneder, c'est clair que le but c'est d'avoir des coups de théâtre dans tout les sens, des changements de décors, des retournement de situations, et des tours de force musicaux, et dans cette optique là, la reine de la nuit est méchante un peu pour la même raison que le gendarme dans Guignol, c'est à dire par fiat auteurial, parce que c'est comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://baalhammon.fr
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

[OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 Empty
MessageSujet: Re: [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019   [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 EmptyJeu 2 Mai 2019 - 11:24

Je suis vraiment d'accord avec vous : Tamino est un benêt (Pamina une cruche), Papageno un sinistre vénal (Papagena un mirage, décalque rêvé qui ne peut bien sûr exister), la Reine de la Nuit une gentille hystérique, Sarastro un gourou sanguinaire.

Le seul personnage sympathique est finalement Monostatos, méchant parce qu'on lui a assigné cet identité, à force d'être montré comme le vilain noir de servir, obligé de le devenir pour trouver une place dans la société (et surtout la pièce). Certes, il a des besoins, mais c'est un homme après tout.

Tout ça fait que ce livret tient assez mal… vraiment du théâtre de marionnettes pour archétypes et changements de décor… et ça fonctionnerait sans doute mieux sans la rupture parlé / chanté, qui rend encore plus discontinue une action déjà fort peu cohérente (je me suis posé les mêmes questions que vous sur la bonne foi de Sarastro ou sur l'incon(si)stance de Tamino, mais je me demande aussi d'où proviennent les ressources de tout ce merveilleux, comme Sarastro paie tous ces jolis décors / jeux / pièges / gardes / êtres fantastiques / chutes d'eau magiques).

Sinon c'est joli, bien sûr – mais comme la séduction est essentiellement mélodique, qu'il n'y a pas les grands ensembles des Da Ponte ou de Titus, je trouve que le plaisir s'en émousse bien vite…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8552
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

[OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 Empty
MessageSujet: Re: [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019   [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 EmptyJeu 2 Mai 2019 - 11:53

Tout à fait d'accord avec tout ça.


À propos de Sarastro gourou, j'avais vu il y a très, très longtemps sur Arte un téléfilm allemand moche (pléonasme?) qui raconte comment deux espèces de pieds-nickelés fondent une secte et exercent leur emprise sur leurs adeptes; or, les deux protagonistes sont des musiciens de fosse qui viennent de se faire renvoyer de leur orchestre, et celui qui va devenir le gourou de la secte s'inspire explicitement de Sarastro tout au long du téléfilm (à ses adeptes, il présente même Sarastro comme une sorte de super-initié, façon Bouddha ou Zoroastre.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2018

[OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 Empty
MessageSujet: Re: [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019   [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 EmptyJeu 2 Mai 2019 - 14:58

DavidLeMarrec a écrit:
Je suis vraiment d'accord avec vous : Tamino est un benêt (Pamina une cruche), Papageno un sinistre vénal (Papagena un mirage, décalque rêvé qui ne peut bien sûr exister), la Reine de la Nuit une gentille hystérique, Sarastro un gourou sanguinaire.

Hum, c'est un peu vite dit tout ça, et c'est sans compter avec l'extrême subtilité de la musique de Mozart qui transcende la plupart du temps ce que les personnages peuvent avoir de schématique (c'est un peu la loi du singspiel) ; par exemple, je vois mal une simple cruche chanter l'un des plus beaux airs qu'on ait jamais composés pour une soprano : Ach, ich fühl’s ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8552
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

[OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 Empty
MessageSujet: Re: [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019   [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 EmptyJeu 2 Mai 2019 - 15:14

Stefano P a écrit:
je vois mal une simple cruche chanter l'un des plus beaux airs qu'on ait jamais composés pour une soprano
Oui, enfin, là, c'est juste l'adjectif «simple» qui peut poser problème, parce qu'une cruche qui chante de sublimes airs de soprano, c'est quand même un phénomène qui se produit très, très souvent, sur les scènes d'opéra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2018

[OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 Empty
MessageSujet: Re: [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019   [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 EmptyJeu 2 Mai 2019 - 15:19

Benedictus a écrit:
Stefano P a écrit:
je vois mal une simple cruche chanter l'un des plus beaux airs qu'on ait jamais composés pour une soprano
Oui, enfin, là, c'est juste l'adjectif «simple» qui peut poser problème, parce qu'une cruche qui chante de sublimes airs de soprano, c'est quand même un phénomène qui se produit très, très souvent, sur les scènes d'opéra.

Je ne parle pas de la chanteuse, je parle du personnage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8552
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

[OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 Empty
MessageSujet: Re: [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019   [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 EmptyJeu 2 Mai 2019 - 15:30

Ah, au temps pour moi... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

[OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 Empty
MessageSujet: Re: [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019   [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 EmptyJeu 2 Mai 2019 - 15:54

Stefano P a écrit:
Hum, c'est un peu vite dit tout ça, et c'est sans compter avec l'extrême subtilité de la musique de Mozart qui transcende la plupart du temps ce que les personnages peuvent avoir de schématique (c'est un peu la loi du singspiel) ; par exemple, je vois mal une simple cruche chanter l'un des plus beaux airs qu'on ait jamais composés pour une soprano : Ach, ich fühl’s ...

Moui, c'est de la jolie mélodie sur l'air « il m'a ghostée, je veux mourir », le décalage entre le texte et le grand genre de la musique crée plutôt un effet héroï-comique assez grotesque, quand je l'écoute – mais c'est encore pire que ça, je trouve qu'après la très belle première phrase, ça tourne autour de la même idée musicale, il ne se passe plus rien. Dans la Flûte, même la musique je ne la trouve pas dingue. (c'est mal, je sais)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2018

[OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 Empty
MessageSujet: Re: [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019   [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 EmptyJeu 2 Mai 2019 - 16:08

DavidLeMarrec a écrit:
Stefano P a écrit:
Hum, c'est un peu vite dit tout ça, et c'est sans compter avec l'extrême subtilité de la musique de Mozart qui transcende la plupart du temps ce que les personnages peuvent avoir de schématique (c'est un peu la loi du singspiel) ; par exemple, je vois mal une simple cruche chanter l'un des plus beaux airs qu'on ait jamais composés pour une soprano : Ach, ich fühl’s ...

Moui, c'est de la jolie mélodie sur l'air « il m'a ghostée, je veux mourir », le décalage entre le texte et le grand genre de la musique crée plutôt un effet héroï-comique assez grotesque, quand je l'écoute – mais c'est encore pire que ça, je trouve qu'après la très belle première phrase, ça tourne autour de la même idée musicale, il ne se passe plus rien. Dans la Flûte, même la musique je ne la trouve pas dingue. (c'est mal, je sais)

Bon, on n'a pas du tout la même façon d'écouter cet air, mais je dois reconnaître que j'ai un côté mainstream doublé d'une tendance fleur bleue qui me fait souvent trouver sublime ce qui pour des oreilles plus affûtées et des esprits plus avertis apparaît comme des niaiseries rebattues (c'est mal, je sais)... Wink


Dernière édition par Stefano P le Jeu 2 Mai 2019 - 17:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8552
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

[OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 Empty
MessageSujet: Re: [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019   [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 EmptyJeu 2 Mai 2019 - 16:52

Mais même d'un point de vue «mainstream fleur bleue», je ne le trouve pas si marquant, cet air - beaucoup, beaucoup moins que les deux airs de la Comtesse ou «Per pietà».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

[OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 Empty
MessageSujet: Re: [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019   [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 EmptyVen 3 Mai 2019 - 1:17

Stefano P a écrit:
Bon, on n'a pas du tout la même façon d'écouter cet air,

Je caricature, bien sûr. C'est juste qu'il me faut vraiment une très jolie voix pour m'intéresser, mais c'est vrai partout dans la Flûte, pour moi c'est un joli opéra-comique comme un Grétry mineur, il y a peu de moments (mais il y en a, hein), où ma mâchoire tombe en me disant « ah oui, c'est du Mozart, ça se sent ».

(Je suis de toute façon très minoritaire, la Flûte et cet air en particulier sont très appréciés. C'est vraiment une tournure mélodique, une façon de traiter la phrase qui ne m'accroche pas bien ici : les cinq premières mesures sont captivantes, et puis tout bégaie. Sad )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
tomseche89
Mélomaniaque
tomseche89

Nombre de messages : 504
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/08/2011

[OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 Empty
MessageSujet: Re: [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019   [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 EmptyVen 3 Mai 2019 - 4:45

C'est pareil pour moi, je me suis poliment ennuyé mardi soir... comme il y a trois ans dans la même production. La mise en scène est pourtant sympa, j'aime beaucoup les chanteurs de cette reprise (Sempey et Santoni excellents notamment), l'orchestre est très bien dirigé par Nanasi (du nerf et de l'élégance), mais l'oeuvre ne me passionne pas et il y a beaucoup trop de dialogues parlés.
Le public a bien apprécié, Sempey grand vainqueur à l'applaudimètre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2018

[OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 Empty
MessageSujet: Re: [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019   [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 EmptyVen 3 Mai 2019 - 9:08

DavidLeMarrec a écrit:
(Je suis de toute façon très minoritaire, la Flûte et cet air en particulier sont très appréciés. C'est vraiment une tournure mélodique, une façon de traiter la phrase qui ne m'accroche pas bien ici : les cinq premières mesures sont captivantes, et puis tout bégaie. Sad )

A chacun sa sensibilité, of course, et tous les jugements esthétiques sont légitimes, surtout venant de gens éclairés comme toi (je suis très admiratif de ton blog vraiment formidable) ; je suis quand même surpris du peu d'enthousiasme pour cette oeuvre exprimé dans ce fil, même si la production actuelle de l'ONP n'est peut-être pas optimale, je ne l'ai pas vue et ne me prononcerai pas. Mais s'ennuyer à la Flûte, c'est une chose qui m'étonne beaucoup. Est-ce une question de génération ? Je vois que les intervenants dans ce fil sont très jeunes ; en tout cas, j'écoute cette oeuvre depuis une bonne trentaine d'années, j'ai dû en voir une vingtaine de productions différentes (plus les retransmissions sur divers supports), et elle me fascine toujours autant. L'ouverture est une merveille absolue (je pense à chaque fois aux visages qui se succèdent dans le film de Bergman à ce moment-là...), les airs de la Reine de la Nuit, même si ils sont rebattus, le finale du premier acte, l'air de Pamina, avec à la fin la voix qui monte sur le mot Ruh' (le repos) avant de plonger vertigineusement vers le mot Tode (la mort), la prière de Sarastro en Mi majeur, la scène des épreuves, ces chœurs quand Tamino demande s'il verra un jour la lumière : Bald, bald, Jüngling, oder nie !... C'est à la fois enfantin et d'une profondeur métaphysique inouïe, on est en plein cœur de la grâce absolue... Mais bon, à chacun sa perception !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8552
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

[OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 Empty
MessageSujet: Re: [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019   [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 EmptyVen 3 Mai 2019 - 12:08

Stefano P a écrit:
Mais s'ennuyer à la Flûte, c'est une chose qui m'étonne beaucoup. Est-ce une question de génération ? Je vois que les intervenants dans ce fil sont très jeunes
Je pense que nous sommes de la même génération (en tout cas, il est clair que je ne suis pas très jeune...), mais je dois avouer que la Flûte m'a toujours ennuyé - déjà quand j'étais enfant, avec le livre-disque Petit Ménestrel (pourtant raconté par Claude Rich.) Je n'y ai jamais vraiment trouvé de point d'accroche, de porte d'entrée - il est vrai que je n'ai pas non plus énormément persévéré (ma dernière tentative en salle remonte à 2002, à Vienne.) Je ne sais pas à quoi c'est dû - peut-être un problème avec le genre Singspiel (l'Enlèvement m'ennuie aussi), peut-être avec avec la manière musicale de cet opéra-là (ce côté assez nu, mélodique et hiératique, propre à certaines œuvres tardives de Mozart, en particulier dans le corpus maçonnique.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil

Nombre de messages : 524
Age : 38
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

[OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 Empty
MessageSujet: Re: [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019   [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 EmptyVen 3 Mai 2019 - 15:51

Je ne sais pas si c'est une question de génération, en ce qui me concerne en tout cas, j'ai l'impression d'avoir une vision de la Flûte qui est une sorte de compromis de tout ce qui a été dit : c'est une oeuvre que j'apprécie vraiment, pour la simple raison qu'il y a vraiment dedans des fulgurances qui font sur moi leur petit effet à chaque nouvelle audition (comme ça a déjà été dit, les airs de la Reine de la Nuit, c'est incroyable, c'est rebattu jusqu'a l'overdose, et pourtant ça marche encore, c'est vraiment très fort). Et en même temps, je ne suis pas spécialement dérangé par le livret sommaire ni par les dialogues, ce qui n'a d'ailleurs rien de très surprenant dans la mesure où, pour résumer grossièrement, le récitatif à l'opéra ce n'est en général pas trop mon truc. Je n'ai été le voir qu'une fois sur scène et j'avais passé un super moment sans le moindre ennui (et, pour situer, il n'y a que le Ring que j'aie vu plus d'une fois à l'Opéra !). Et d'un autre côté, je ne peux pas m'empêcher aussi de trouver la musique de la Flûte moins riche que celle notamment des opéras de la trilogie Da Ponte, je ne pourrais pas mettre la Flûte au même niveau que Don Giovanni, il y manque quelque chose en terme de variété et même de substance. D'ailleurs, pour rebondir sur ce qu'a dit Benedictus, j'ai un peu le même avis concernant l'Enlèvement au sérail : j'aime vraiment beaucoup (le Marten aller Arten, ça a beau être complètement "too much", je me laisse avoir à chaque fois), je prends un plaisir énorme à l'écouter, mais au fond de moi je ne peux pas m'empêcher de le considérer comme une sorte de "chef d'oeuvre mineur" par rapport à d'autres. Peut-être aussi suis-je bêtement influencé par la doxa qui veut effectivement que ces oeuvres-là ne soient pas celles qui "doivent" trôner au sommet de la production lyrique mozartienne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.normalesup.org/~glafon/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83850
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

[OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 Empty
MessageSujet: Re: [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019   [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 EmptyVen 3 Mai 2019 - 16:00

Pareil que Roupoil, pas mitigé, mais presque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

[OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 Empty
MessageSujet: Re: [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019   [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 EmptyVen 3 Mai 2019 - 18:50

Stefano P a écrit:
je suis quand même surpris du peu d'enthousiasme pour cette oeuvre exprimé dans ce fil,

Cette quasi-unanimité est vraiment rare dans la vraie vie : à chaque fois que je confesse mon peu de passion pour la Flûte, on me regarde avec commisération. Il y a sans doute un côté libératoire, une digue qui se brise chez la minorité qui n'est pas très impressionnée et qui fait que chacun vient déposer son mot dans ce fil. hehe

Une fois cela dit, on n'est tout de même pas très étonné sur un forum où la dominante se trouve plutôt du côté des musiques complexes ou abstraites, comme le répertoire symphonique ou chambriste du XXe siècle… Il est logique que la Flûte ne soit pas l'opéra le plus cher aux admirateurs des Maîtres-Chanteurs.

Pour ma part, je crois que c'est vraiment à la fois la structure même de la musique (il manque le plus intéressant, les récitatifs, sans que les dialogues soient particulièrement savoureux – lorsqu'ils sont bien dits, ce qui est rarissime, j'y prends soudain beaucoup plus de plaisir), surtout tournée vers la seule mélodie… et la nature de ces mélodies, pas du tout le Mozart qui me touche le plus.

Mais je n'ai pas de réponse particulièrement éclairante à fournir : je pourrais tout aussi bien détester Monsigny & Grétry sur ces critères. (Mais voilà, pour moi la Flûte c'est du niveau de Monsigny, avec quelques pointes de fulgurance en plus – Bei Männern, je donnerais beaucoup, beaucoup d'airs d'opéra pour ce petit duo.)
J'admets très volontiers avoir tort au demeurant : je me rends bien compte à quel point, musicalement, il y a quand même beaucoup d'intensité, à défaut de densité d'information.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
SherlockEdoga
Mélomane du dimanche
SherlockEdoga

Nombre de messages : 26
Age : 26
Date d'inscription : 02/03/2019

[OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 Empty
MessageSujet: Re: [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019   [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 EmptyDim 12 Mai 2019 - 21:29

Je viens d'enchaîner deux opéras en deux journées (Hier Carmen au premier balcon bien devant comme vous me l'avez recommandé et c'est vrai que c'est magnifique pour écouter l'orchestre et La Flûte aujourd'hui galerie 7 avec mon frère).
Je connaissais déjà l'histoire grâce à « L'opéra, quelle histoire ?! » qui passait sur ARTE et donc je ne savais pas à quel point certains passages étaient assez droles. Avec un Papageno omniprésent, qui interprête très bien son rôle. J'ai trouvé la Reine de la nuit superbe. Sarastro/Monostrato/Papagena pas mal. Un peu déçu de Tamino et de Pamina que ce soit dans le chant ou l'interprétation du rôle.

Je trouve qu'il est difficile de comprendre qui est "gentil" et "méchant" (avant que tout bascule) dans cette mise en scène+costume de manière évidente.

L'orchestre était très intéressant et le plus applaudi avec Papageno/Papagena/La Reine de la Nuit et les 3 enfants.


Pour ceux qui y étaient, le rideau avait un gros problème pour remonter (sauf si je n'ai rien compris). Il fallait que le 1er rideau se lève puis se referme brusquement pour que le second juste derrière remonte lentement, c'est arrivé trois fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




[OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 Empty
MessageSujet: Re: [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019   [OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[OnP] Mozart, Die Zauberflöte (Nánási/Carsen) - V & VI/2019
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Die Zauberflöte
» Mozart : sérénades et divertimenti
» Kurt Moll
» Mozart - Airs d'opéras
» Grande tristesse du requiem de mozart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: