Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie

Aller en bas 
AuteurMessage
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27179
Date d'inscription : 21/09/2012

L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Empty
MessageSujet: L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie    L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   EmptyDim 5 Mai 2019 - 19:26


Smile Un topic consacré à l'orgue en Scandinavie et pays nordiques : facture, patrimoine instrumental, répertoire et discographie afférente.

Pour l'orgue baroque hanséatique, voir aussi cet autre sujet : http://classik.forumactif.com/t7336-l-orgue-baroque-en-allemagne-du-nord







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27179
Date d'inscription : 21/09/2012

L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Empty
MessageSujet: Re: L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie    L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   EmptyDim 5 Mai 2019 - 19:27

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Dramme11
Église Bragernes de Drammen (Norvège)


August Gottfried Ritter (1811-1885) :

Sonate n°3 en la mineur, Op. 23

= Terje Winge, orgue Lund de l'église Bragernes de Drammen

(Simax, septembre 2007)

Smile Un compositeur majeur de l'orgue romantique allemand, dans la tradition de Bach (via Kittel) et Mozart (via Hummel).
Il s'illustra une quarantaine d'années à Magdeburg, et dès 1861 sur la vaste console (88 jeux) érigée par le père de Julius Reubke.
Ritter reste aussi connu comme érudit du répertoire, à travers la publication du Zur Geschichte der Orgelspiel, un recueil qui brosse un panorama
de pièces écrites du XV° au XVIII° siècles.
D'une seule coulée, cette sonate n°3 (dédiée à Liszt) comprend toutefois quatre épisodes : introduction, puis un récitatif mène à une section lente,
suivie d'une série de variations et enfin d'un final contrapuntique en forme de fugue.
Cette fresque atteste d'une rare maîtrise du vocabulaire et des possibilités de l'instrument.
Elle est ici jouée sur un orgue (38 jeux sur trois claviers & pédalier) construit en 1998, abrité derrière une façade néogothique qui date du buffet construit en 1872
par Claus Jensen pour le premier instrument qu'accueillit cette église, située devant un merveilleux paysage de conifères.


L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Dramme10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27179
Date d'inscription : 21/09/2012

L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Empty
MessageSujet: Re: L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie    L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   EmptyDim 5 Mai 2019 - 19:29

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Tytuve10
Église du monastère de Tytuvénai (Lituanie)


Jadwiga Dygulska (1722-1796) :

Aria vocetur Slowik, en si majeur
Marche de ballet, en si majeur
Menuet, en sol mineur
Presto, en si majeur
Bourrée, en ré mineur
Aria, en sol majeur
Prélude, en mi mineur

= Martin Rost, orgue Jantzon du monastère de Tytuvénai


(MDG, août 2008)

Smile L'instrument date de 1789 et compte environ 25 jeux. Il fut restauré par le facteur letton Alvis Melbardis, spécialement pour cet enregistrement.
Hélas, depuis, un incendie a ravagé l'église. L'orgue a pu être épargné par les flammes, même s'il a ensuite dû subir les fuites ruisselant de la toiture dévastée.
Jadwiga Dygulska, religieuse de l'ordre bénédictin, n'est pas le compositeur de ces piècettes, mais elle a donné son nom au recueil qui les conserve à la bibliothèque
diocésaine de Sandomir.
Ces pages sans prétention sentent bon le style galant du milieu du XVIII° siècle, et cet orgue balte leur offre un charme fou
I love you

L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Tytuvy10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27179
Date d'inscription : 21/09/2012

L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Empty
MessageSujet: Re: L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie    L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   EmptyDim 5 Mai 2019 - 19:35

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Kuusan10
L'église de Kuusankoski (Finlande)


Marco Enrico Bossi (1861-1925) :

Dieci Composizioni, Op. 118

= Maija Lehtonen, orgue de l'église de Kuusankoski

(MDG, juillet 1993)

Smile L'endroit se trouve à 130 km au nord-est d'Helsinki, c'est une capitale de l'industrie papetière locale.
L'église fut achevée en 1929, et son orgue construit par la Kangasalan Urkutehdas, principale manufacture de Finlande.


L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Kuusan11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27179
Date d'inscription : 21/09/2012

L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Empty
MessageSujet: Re: L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie    L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   EmptyDim 5 Mai 2019 - 19:59

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Johann Sebastian Bach (1685-1750) :

Orgelbüchlein, chorals BWV 599-644

= Markku Heikinheimo, orgue Verschueren de l'Académie Sibelius d'Helsinki

(Siba Records, novembre-décembre 2007)

Smile Un petit instrument intimiste de 26 jeux, construit en 1994.
Interprétation sobre, humble, austère, et très coulante.


L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Helsin10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27179
Date d'inscription : 21/09/2012

L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Empty
MessageSujet: Re: L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie    L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   EmptyDim 5 Mai 2019 - 20:00

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Lzfsta10
Domaine de Leufsta Bruk (Suède)


Johann Sebastian Bach (1685-1750) :

Chorals "Neumeister", BWV 1090-1120

= Hans Fagius, orgue Cahman de l'église de Leufsta Bruk

(Bis, juin 1987)

Smile Située sur la côte ouest du pays, au nord du comté d'Uppsala, la petite cité de Lövstabruk remonte au XVI° siècle et fut rachetée à la couronne
par l'industriel hollandais Louis De Geer, en 1641.
Sa dynastie wallonne contribua à l'essor de la sidérurgie suédoise en produisant un métal de qualité, pour le marché national et pour l'export.
Le site fut ravagé par l'armée russe en 1719, mais le descendant Charles De Geer décida de le reconstruire,
tandis que son neveu et le fils de celui-ci (aussi prénommés Charles) prolongèrent sa prospère activité.
L'église aussi fut reconstruite, et dotée d'un orgue qu'acheva le facteur Johan Niclas Cahman en 1728, d'aspect joliment Rococo
mais de sonorité typiquement nord-allemande, mate et abrasive.
Plutôt bien préservé, l'instrument compte 28 jeux (deux claviers et pédalier) et fut restauré en 1933 puis 1964,
ainsi qu'en 2006, après cet enregistrement tiré de l'intégrale Bach de Fagius.


L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Leufst10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27179
Date d'inscription : 21/09/2012

L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Empty
MessageSujet: Re: L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie    L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   EmptyDim 5 Mai 2019 - 20:01

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Copenh10
Vu de l'autel, intérieur de l'église de garnison de Copenhague (Danemark)


Johann Sebastian Bach (1685-1750) :

L'Art de la Fugue, BWV 1080

= Hans Fagius, orgue Kastens/Lund de l'église Garnison Kirke de Copenhague

(Bis, mars 1999)

Smile L'instrument original fut installé par Lambert Daniel Kastens, élève d'Arp Schnitger, en 1724.
Aucun tuyau d'époque n'a été utilisé dans la reconstruction de 1995, qui s'abrite toutefois dans la façade primitive
(en revanche le buffet du Rückpositif a été dessiné par le facteur Carsten Lund) et s'inspire de la facture baroque.
Il compte 43 jeux sur trois claviers et pédalier.


L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Copenh11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27179
Date d'inscription : 21/09/2012

L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Empty
MessageSujet: Re: L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie    L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   EmptyDim 5 Mai 2019 - 20:01

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Karlsk10
Karlskrona (Suède, archipel du Blekinge)


Johann Sebastian Bach (1685-1750) :

Toccata et Fugue en ré mineur, BWV 565
Prélude et Fugue en mi mineur, BWV 548
Concerto en ut majeur, BWV 594

= Hans Fagius, orgue Wahlberg/Grönlund de l'église Fredrikskyrkan de Karlskrona

(Bis, février 1988)

Smile L'instrument original, de Lars Wahlberg, remontait à 1762 et a été reconstruit en 1987, en réutilisant notamment les Principaux 4' et 8'.
Il compte 33 jeux sur deux claviers et pédalier.
Superbe acoustique, spacieuse et moelleuse, où s'épanouit l'ample sonorité de l'instrument (la largeur du buffet permet cette aération).
Le plenum conserve un caractère aéré voire croustillant -manquerait-il un Principal de 16' pour densifier le spectre ?
En tout cas, la puissante soubasse 16' remplit tout l'espace, avec aisance et suavité.


L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Karlsk12
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27179
Date d'inscription : 21/09/2012

L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Empty
MessageSujet: Re: L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie    L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   EmptyDim 5 Mai 2019 - 20:02

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Falun_11
Église Kristine Kyrka de Falun (Suède)


Johann Sebastian Bach (1685-1750) :

Fantaisie en sol majeur, BWV 572
Prélude et Fugue en ut majeur, BWV 545
Prélude et Fugue en ut majeur, BWV 547
Toccata et Fugue en ré mineur, BWV 539
Toccata et Fugue en fa majeur, BWV 540
Fugue en ut mineur, BWV 574

= Hans Fagius, orgue de chœur Magnusson de l'église Kristine Kyrka de Falun

(Bis, janvier 1989)

Smile Cette église possédait un orgue de tribune achevé en 1724 par Johan Niclas Cahman, le plus grand facteur de l'époque en ces contrées.
L'instrument fut modifié au cours des siècles, jusqu'à ce qu'on ne préserve les 300 tuyaux subsistants,
en les intégrant dans un nouvel orgue (de chœur) installé au sol par les ateliers Magnusson de Göteborg, en 1982.
Il compte trente jeux sur deux claviers & pédalier, abrités dans un buffet d'un bleu turquoise assorti à l'autre orgue,
de tribune (trente jeux également, d'esprit baroque, firme Setterquist, 1905-1906).


L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Falun_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27179
Date d'inscription : 21/09/2012

L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Empty
MessageSujet: Re: L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie    L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   EmptyDim 5 Mai 2019 - 20:03

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Oslo_c10
La cathédrale luthérienne d'Oslo


Johann Sebastian Bach (1685-1750) :

Toccata et Fugue en ré mineur, BWV 538
Toccata et Fugue en fa majeur, BWV 540
Toccata et Fugue en ut majeur, BWV 564
Toccata et Fugue en ré mineur, BWV 565
Prélude et Fugue en mi majeur, BWV 566

= Kåre Nordstoga, orgue Ryde & Berg de la cathédrale luthérienne d'Oslo

(Simax, septembre 2000)

Smile Un programme exactement identique à celui que j'écoutais tout à l'heure, mais ici dans une interprétation moins clinquante et peinturlurée.
En revanche, le buffet de cet orgue de la capitale norvégienne, construit en 1998 par Ryde & Berg, a retrouvé sa flagrante couleur verte de la période baroque, lorsque Lambert Daniel Karsten (élève de Schnitger) avait érigé cet instrument en 1727 -à l'époque le plus grand de Scandinavie.


L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Oslo_c11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27179
Date d'inscription : 21/09/2012

L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Empty
MessageSujet: Re: L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie    L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   EmptyLun 6 Mai 2019 - 0:27

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Visavu10
Atelier de Visavuori, site de Sääksmäki à Valkeakoski (Finlande, région du Pirkanmaa)


Oskar Merikanto (1868-1924) :

Préludes de choral
n°22 en mi mineur
n°44 en fa dièse mineur
n°63 en ré mineur
n°77 en sol mineur
n°99 en fa mineur

Rukous

= Jan Lehtola, orgue Wikström de Visavuori

(Alba, septembre 2010)

Smile Situé au bord du lac Vanajavesi et depuis 1967 accessible comme musée, Visavuori est le nom des dépendances (logis et atelier) que se fit construire Emil Wikström,
un des principaux sculpteurs scandinaves de l'époque, qui en dessina les plans. La maison date de 1902 et l'atelier de 1903. Celui-ci fut doté d'une tour d'observation
astronomique ceinturée d'un balcon, et d'un jardin d'hiver.
Un orgue de chambre y fut installé en 1905 par le frère d'Emil, Karl-Gustav (1861-1908), qui avait appris la facture à Kangasala puis aux États-Unis grâce à une bourse
d'études qui l'y emmena en 1888.
En 1912 cet instrument fut logé dans une alcôve spécialement conçue. Il se dégrada après la mort d'Emil Wikström, sans que son neveu (le fils de Karl-Gustav, lui-même
organier) ne parvînt à mener à bien les projets de restauration nécessaire dans les années 1970. Les travaux furent réalisés par Jouko Pirkkanen en 2006-2007 sous
l'expertise du professeur Pentti Pelto.
Sonnant dans une acoustique évidemment exiguë et mate, ce petit orgue compte cinq jeux : une soubasse 16' au pédalier, un Principal 8' et un bourdon 8' au premier
clavier ; un Keraulophon 8' et une flûte harmonique 4' (basse et dessus) au second.
Website du lieu : https://www.visavuori.com/en/front
Oskar Merikanto officia à la tribune de la Johanneksenkirkon d'Helsinki de 1890 jusque sa mort. On lui doit trois opéras, de la musique vocale et pianistique,
et une dizaine d'œuvres d'orgue. Rukous (prière) fut la dernière qu'il composa, en 1923.
Les brefs préludes liturgiques figurent dans un recueil de 1905, organisé par tonalité, et ne sont pas destinés à illustrer un choral en particulier, mais servent à introduire
les divers hymnes, à la guise de l'interprète.


L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Visavu11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belkiev
Néophyte


Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 23/04/2017

L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Empty
MessageSujet: Orgue Jorgensen   L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   EmptyDim 12 Mai 2019 - 19:50

Un bien bel instrument pour une musique nordique qui m'était totalement inconnue mais finalement assez facile d'accès: orgue Jorgensen (1945) de Ålesund:
L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Alesun10

L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Imager10



Kjell Mork Karlsen: Sonate De Profundis op 143 par Terje Winge, 2L 2016.


4 claviers et pédalier pour 70 jeux ce qui en faisait le 3° plus grand orgue de Norvège en 1945. Il est très apprécié des organistes du froid mais l'instrument lui - même supporte mal le froid et l'humidité de sorte que le besoin d'une restauration s'est rapidement fait sentir mais il a fallu de nombreuses années pour y arriver. Les travaux furent finalement réalisés par la firme Rieger qui en profita pour ajouter une soubasse de 32' et porter l'instrument à 94 registres. La sonorité est profonde, ample et sans dureté. Vraiment un très bel instrument qui exprime à merveille cette musique à la fois sombre, puissante et envoutante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27179
Date d'inscription : 21/09/2012

L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Empty
MessageSujet: Re: L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie    L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   EmptyLun 13 Mai 2019 - 0:09

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Falun_13
Église Kristine kyrka de Falun (Suède, diocèse de Västerås)


Johannes Brahms (1833-1897) :

Prélude et Fugue O Traurigkeit, O Herzleid en la mineur, WoO. 7
Onze Préludes de choral, Op. 122

= Jacques van Oortmerssen, orgue Setterquist de la Kristine kyrka de Falun

(Bis, mars 1990)

Smile Je vous avais déjà parlé de l'orgue de chœur, d'esprit baroque (cf photo ci-dessous), mais pas encore de l'autre instrument trônant sur la tribune.
Il date de 1906, consécutivement à la rénovation de l'édifice, et fut construit par les ateliers Setterquist d'Örebro selon une esthétique Cavaillé-Coll.
Le Rückpositiv est vide, tous les tuyaux se situent dans le grand corps, dont un plan en boîte expressive activée par le second clavier.
Au total la console compte trente jeux quasiment tous d'origine, excepté un Violon 4' remplacé en 1921 par une Voix céleste.
La maison Magnusson a restauré l'instrument en 1979-80.
Bonne interprétation de ce corpus brahmsien, mais la prise de son s'avère un peu congestionnée et compacte.


L'orgue de chœur construit par les ateliers Magnusson, aux mêmes couleurs bleu et or que l'orgue de tribune :
 

L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Falun_14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27179
Date d'inscription : 21/09/2012

L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Empty
MessageSujet: Re: L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie    L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   EmptyJeu 13 Juin 2019 - 23:30

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Stockh11
La Jacobs kyrka de Stockholm (Suède)


Max Reger (1873-1916) :

Präludium en ré mineur, Op. 65

= Anders Bondeman, orgue de l'église Saint-Jacques de Stockholm

(Bis, septembre 1981)

Smile Dès 1662 on trouve à la tribune un orgue de 43 jeux sur trois claviers.
Celui d'aujourd'hui remonte à 1746, construit par Olof Hedlund (dont le buffet est conservé intact) et modifié au fil du temps,
jusqu'à la réfection par les ateliers Marcussen qui proposèrent 83 jeux sur cinq claviers (avec soubasse et anches en 32' au pédalier).


L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Stockh10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27179
Date d'inscription : 21/09/2012

L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Empty
MessageSujet: Re: L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie    L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   EmptyLun 24 Juin 2019 - 0:36

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Torrly11
Église de Torrlösa (Suède, région de Skåne)


Dieterich Buxtehude (1637-1707) :

Auf meinen lieben Gott, BuxWV 179
Canzonetta en la mineur, BuxWV 225
Praeludium en si majeur, BuxWV 154
Fugue en si majeur, BuxWV 176

= Harald Vogel, orgue Lorentz/Fritzsche de l'église de Torrlösa

(MDG, 1986-1993)

Smile Les plus anciens tuyaux remontent au milieu du XVII° siècle (facteurs Johan Lorentz et Hans Christoph Fritzsche)
et proviennent de l'église Sainte Marie d'Helsingborg, -Buxtehude les entendit puisqu'il y joua !
Le plan de Rückpositiv (buffet en avant-poste sur la photo ci-dessous) date de 1962 (ateliers Frobenius),
mais n'est pas utilisé dans cet enregistrement qui s'en tient donc aux tuyaux d'époque.


L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Torrly10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belkiev
Néophyte


Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 23/04/2017

L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Empty
MessageSujet: Un instrument disparu   L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   EmptyVen 5 Juil 2019 - 14:13

L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Katari10


Église Sainte - Catherine de Stockholm

Charles - Marie Widor (1844 - 1937) :

Symphonies n° 3 & 6
Hans Fagius, orgue Akerman & Lund de la Katarina kyrka de Stockholm

(BIS, 1990)


L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Sans-t10

Cet instrument a eu moins de chance que celui de ND de Paris car il fût totalement détruit par les flammes en mai 1990  Crying or Very sad . Ce très bel enregistrement de Hans Fagius réalisé en janvier de la même année lui rend donc un dernier hommage. P.L. Akerman construisit cet instrument en 1863 en conservant quelques jeux de l'instrument baroque de 1751 (Jonas Gren & Petter Strahle). Devenu irréparable, il fût reconstruit en 1975 - 1976 par Knut Kaliff qui réutilisa la plupart des tuyaux d'Akerman ainsi que les principaux de façade de 1751. Parfois critiqué pour ses choix d'intonation un peu hétéroclites mélangeant caractère symphonique avec caractère baroque de la façade, il est évident à l'écoute de ce CD que le résultat était parfaitement réussi et très bien intégré à l'acoustique de l'édifice (après tout cette technique lui a été inspiré par Cavaillé - Coll). Grave profond, pleins - jeux puissants mais ni durs, ni agressifs, c'était vraiment un très bel instrument à ré - écouter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27179
Date d'inscription : 21/09/2012

L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Empty
MessageSujet: Re: L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie    L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   EmptyMer 10 Juil 2019 - 22:55

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Trondh11
Cathédrale de Nidaros à Trondheim (Norvège)


Johann Sebastian Bach (1685-1750) :

Passacaglia en ut mineur, BWV 582
Prélude et Fugue en mi bémol majeur, BWV 552
Nun komm, der Heiden Heiland, BWV 659-661
Concerto en ré mineur, BWV 596
Sonate n°1 en mi bémol majeur, BWV 525

= Martin Sander, orgue Wagner de la Cathédrale de Trondheim

(Audite, avril 1998)

Smile Cette vieille église, sanctuaire des chefs vikings depuis le XI° siècle, fut plusieurs fois ravagée par les flammes jusqu'à ce que Johan Daniel Berlin y fut embauché
comme maître de musique, en 1737, dix-huit ans après l'incendie destructeur qui constitua la dernière catastrophe dans l'histoire du lieu.
Hasard ou non ? Pas tout à fait, puisque en 1763 cet organiste fut aussi nommé à la tête de la brigade municipale des pompiers !
Il assura l'entremise pour la construction d'un nouvel instrument dont il avait recommandé le facteur, allemand : Joachim Wagner, qui achevait une commande à Magdeburg.
C'est là que l'orgue de la cathédrale norvégienne fut élaboré, puis expédié par la mer via Hambourg. L'année suivante, en 1741, Peter Migendt, associé de Wagner, porta
à trente le nombre de jeux, sur deux claviers. Un troisième fut ajouté en 1860 par le facteur Claus Jensen, qui hélas modifia aussi l'harmonisation et dévoya certains tuyaux.
Outre ces altérations, l'orgue était devenu insuffisant pour sonoriser la nef agrandie après divers travaux. A l'occasion du neuf-centième anniversaire de la bataille
de Stiklestad en 1930, un orgue moderne (127 jeux) fut installé par la firme Steinmeyer, réutilisant la façade et la montre de Wagner.
La tuyauterie restante fut entreposée en toute précarité, dans les combles ou parmi les tombeaux des monarques norvégiens.
Après inventaire du matériel baroque d'origine et une réflexion sur l'hypothèse d'une restauration crédible, les ateliers de Jürgen Ahrend concrétisèrent le projet en 1995.

Voilà donc ressuscité un vénérable témoin de la facture d'Allemagne centrale : pas de Rückpositiv, mais une soufflerie généreuse permettant la puissance du plenum.
Pas de Principal 16' mais le Bourdon et la Soubasse alliés au Posaune sont capables d'asseoir le discours : on s'en rend compte dès la Passacaille que l'interprète registre
et phrase à toute force, au lieu de ménager une progression. Lecture très éprouvante donc, mais d'une remarquable virtuosité, ce que l'on vérifie par exemple dans le final
de la Sonate que Sander agrémente d'arpèges en fusée et autres fulgurantes roucoulades. Le jeu frappe par sa précision chirurgicale, et une incroyable vélocité de pédalier.
Écouter comment crépite le Nun komm BWV 660, en creux sur des anches mugissantes !
Tiré d'un disque au programme particulièrement roboratif, intitulé "Pathos und Freude".


L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Trondh10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Empty
MessageSujet: Re: L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie    L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie   Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Orgue scandinave : facture, répertoire, discographie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Discographie en tant que guest artist ou participations
» Cherche plugin d'orgue.
» A la découverte du LIED - discographie
» L’école française d’orgue
» Un orgue Casavant à Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: