Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Bilan de la saison 18/19

Aller en bas 
AuteurMessage
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4301
Age : 919
Date d'inscription : 27/11/2008

Bilan de la saison 18/19 Empty
MessageSujet: Bilan de la saison 18/19   Bilan de la saison 18/19 EmptyLun 27 Mai 2019 - 20:13

On arrive à fin mai et, globalement on est tous plus ou moins arrivés en fin de saison. Si cela est possible, j'aurai un dernier concert à Fontevraud donné par la Simphonie du Marais.

Depuis le lancement officiel de lyriqueinfo.blogspot.com, j'ai eu le privilège de continuer à travailler avec le Théâtre Auditorium de Poitiers. Cette collaboration, commencée du temps de classiquenews.com, a été d'autant plus fructueuse qu'elle a coïncidé avec le dixième anniversaire du TAP ; un anniversaire fêté avec une saison musicale de haute volée. De cette très belle saison, je retiendrais d'abord les deux concerts d'Ars Nova, dont l'un dans le cadre du festival A corps. Mais la venue de Véronique Gens qui chantait les Wiesendonck lieder pour la première fois accompagnée par l'excellent Orchestre des Champs Élysées dont les quatre concerts sont d'ailleurs remarquables et de la mezzo Karine Deshayes pour un très beau récital de mélodies françaises sont à noter d'une pierre blanche. Ces deux concerts/récitals nous rappellent que la France dispose d'un impressionnant vivier de très belles voix très souvent négligées ou sous employées (rappelons le scandaleux sous emploi de Véronique Gens (Hécube) lors de la production des Troyens à l'Opéra de Paris alors qu'elle aurait grandement mérité de Chanter Cassandre et/ou Didon). Mais les orchestres associés au TAP de Poitiers s'impliquent dans l'éducation musicale de nos chères têtes blondes. Ainsi, l'Orchestre des Champs Elysées chapeaute la très belle initiative qu'est le «choeur et orchestre des jeunes» dont le concert, qui couronne les mois de travail des adolescents (issus des collèges et lycées de la région Aquitaine), a généralement lieu au mois de mars avec un chef différent chaque année (en 2019, c'est Mathieu Romano, chef et fondateur de l'ensemble AEDES, qui avait été invité à diriger le concert). L'Orchestre de Chambre Nouvelle Aquitaine, outre le concert de noël (Peter Pan pour noël 2018 dirigé par Samuel Jean), travaille beaucoup en amont avec les enfants et les ados des collèges et des lycées de la région ; travail qui aboutit à la venue des classes concernées à la répétition générale et au concert. Présence d'ailleurs très visible pendant toute la saison 18/19, ce qui m'a d'autant plus fait plaisir que, même si la culture reste mal aimée de nos très chers dirigeants, les enseignants et les phalanges poitevines font un travail exceptionnel auprès des enfants. De son côté Ars Nova et son jeune et dynamique chef Jean Michaël Lavoie, encadre les enfants du Grand Démos du Thouarsais (communauté d'agglomérations de Thouars, département des Deux Sèvres) ; le concert qui a acté les cinq mois de travail des enfants a eu lieu fin avril à Saint Varent (Deux Sèvres). Les «démos», ils sont trente cinq en France, sont supervisés par la Philarmonie de Paris qui fournit, entre autres, les instruments aux enfants. Bien évidemment, le retour de Jordi Savall et d'Hespérion XXI, sept ans après leur dernier passage, avec un programme Orient/Occident a laissé un excellent souvenir d'autant plus qu'il avait invité pour ce programme particulier la très belle chanteuse Waed Bouhassoum.

Hors Poitiers, je retiendrai le très beau Nabucco du Théâtre des Champs Elysées (Paris) ; on retiendra à l'occasion de ce concert le remplacement réussi du grand Léo Nucci par un tout jeune baryton mongol quasiment au pied levé (comme quoi les caprices des théâtres parisiens pour avoir des têtes d'affiches, même pour les remplacements, ne sont pas toujours suivis des faits. A bon entendeur salut). A Paris toujours, les quatre concerts fabuleux du choeur Alexandrov (les célèbres choeurs de l'armée rouge) ont clôturé une tournée triomphale de trois semaines et demi en France. Du côté de l'abbaye royale de Fontevraud j'ai eu de très belles surprises ; les folles journées en région m'ont permis de découvrir le très bel ensemble Voces8 qui chante A Cappella avec une élégance et une maestria rares et le Paris Mozart Orchestra dirigé par l'une des premières femmes cheffes d'orchestre, Claire Gibaud.

La saison 18/19, pour sa partie musicale, s'est achevée avec un très beau concert Ravel de l'Orchestre des Champs Elysées dirigé pour l'occasion par l'excellent Louis Langrée dont on se demande pourquoi les orchestres français n'ont pas cherché à le retenir. On a pourtant avec lui un musicien remarquable, excellent connaisseur de la musique française et un chef d'envergure qui survolte ses musiciens par une direction fine, élégante, racée qui n'a rien à envier aux grands chefs français et étrangers en activité.
Revenir en haut Aller en bas
https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83930
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Bilan de la saison 18/19 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la saison 18/19   Bilan de la saison 18/19 EmptyLun 27 Mai 2019 - 22:50

luisa miller a écrit:
On arrive à fin mai et, globalement on est tous plus ou moins arrivés en fin de saison.

Non, il y a encore des choses jusqu'en juillet, y compris dans les grandes salles. (Don Giovanni à Garnier)
Revenir en haut Aller en bas
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4301
Age : 919
Date d'inscription : 27/11/2008

Bilan de la saison 18/19 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la saison 18/19   Bilan de la saison 18/19 EmptyLun 27 Mai 2019 - 23:14

Paris est un cas particulier aussi hehe . La proposition est si importante, entre les grandes et les moins grandes salles, les CRR et les autres que je ne suis même pas sure que tout le forum suffirait à pouvoir en parler.
Revenir en haut Aller en bas
https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83930
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Bilan de la saison 18/19 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la saison 18/19   Bilan de la saison 18/19 EmptyLun 27 Mai 2019 - 23:16

Sans doute, mais c'est un gros cas particulier qui concerne beaucoup de monde ici.
Revenir en haut Aller en bas
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4301
Age : 919
Date d'inscription : 27/11/2008

Bilan de la saison 18/19 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la saison 18/19   Bilan de la saison 18/19 EmptyLun 27 Mai 2019 - 23:21

Certes, mais on est quand même plus proche de la fin de saison que du début. Wink
Revenir en haut Aller en bas
https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8717
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Bilan de la saison 18/19 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la saison 18/19   Bilan de la saison 18/19 EmptyMar 28 Mai 2019 - 0:41

Quand la saison sera terminée, les compositeurs que j'aurais le plus souvent écoutés en concert cette année auront été Stockhausen (Donnerstag et Samstag), Manoury (2ᵉ Sonate et études pour piano et Lab.Oratorium) et Gesualdo (Répons et 2ᵉ Livre de madrigaux)...  hehe
Il est vrai que je n'aurai pas pu aller beaucoup au concert, cette année (sinon, quand même aussi deux soirées de lied décadent - Gustav et Alma Mahler, Berg, Ulmann, Korngold, Eisler - et Hamlet de Thomas.)
Revenir en haut Aller en bas
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1048
Date d'inscription : 28/09/2017

Bilan de la saison 18/19 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la saison 18/19   Bilan de la saison 18/19 EmptyMar 28 Mai 2019 - 8:58

D'accord avec Xavier : encore un peu tôt ; en ce qui me concerne encore à venir : Agrippina, la Fantastique par Jansons, Cenerentola à Oslo,  Stockhausen, Don Giovanni à Garnier..

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4301
Age : 919
Date d'inscription : 27/11/2008

Bilan de la saison 18/19 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la saison 18/19   Bilan de la saison 18/19 EmptyMar 28 Mai 2019 - 10:20

Y aura toujours des râleurs Neutral . Si un autre que moi avait ouvert ce fil, personne n'aurait rien trouvé à redire Confused
Revenir en haut Aller en bas
https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83930
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Bilan de la saison 18/19 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la saison 18/19   Bilan de la saison 18/19 EmptyMar 28 Mai 2019 - 12:27

Bah oui, bien sûr.

calimero
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8717
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Bilan de la saison 18/19 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la saison 18/19   Bilan de la saison 18/19 EmptyMar 28 Mai 2019 - 18:02

Ah oui, pardon, j'avais répondu sans voir que c'était luisa qui avait ouvert ce fil. Je rectifie donc:

Il faut vraiment avoir abusé du lait-cassis frelaté et du fumage de moquette (ou alors être un genre de ColoLULLYste) pour ouvrir un fil pareil alors qu'on est qu'au mois de mai.
Y'a des
fesse et des séjours en cages cloutées qui se perdent.
Revenir en haut Aller en bas
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1048
Date d'inscription : 28/09/2017

Bilan de la saison 18/19 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la saison 18/19   Bilan de la saison 18/19 EmptyMer 26 Juin 2019 - 9:35

Je ferai mon palmarès pour la saison qui s'achève la semaine prochaine, après avoir vu Don Giovanni à Garnier .

J'ai des places pour une dizaine de concerts à Belle Ile cet été : j'en parlerai en septembre .

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1048
Date d'inscription : 28/09/2017

Bilan de la saison 18/19 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la saison 18/19   Bilan de la saison 18/19 EmptyMer 3 Juil 2019 - 10:24

Après avoir vu le dernier spectacle de ma saison, je peux tenter d'esquisser un bilan.
J'attendais beaucoup de certains spectacles, qui se sont révélés finalement - pour moi - des déceptions :

Les Huguenots : clairement c'est l’œuvre que j'incrimine - je sais que mon opinion est minoritaire - très longue, et manquant des ressorts dramatiques et musicaux permettant de soutenir l’intérêt.
Les Troyens : m e s des Troyens à Carthage parfaitement insupportable, plateau vocal faiblard, à l'exception d'Enée, direction de Jordan souvent mollassonne...
Don Giovanni : m e s ratée, plateau vocal pas à la hauteur, sauf Nicole Car et Barbeyrac, direction inégale...

Les temps forts :
Mahler III - Nelsons - Boston
Récital Haendel Jarrousky - Barath
Crépuscule des Dieux par le Mariinsky
Nabucco en V C au TCE
Boccanegra à Bastille
Quintette de Chostakovitch par les Belcea
la IV de Mahler par Haitink
Manon à Bordeaux
Don Pasquale à Garnier
Samstag de Stockhausen

Les réussites partielles :
Otello à Bastille - pour Kurzak, plus que pour Alagna
Sémélé au TCE - beau plateau vocal plombé par une direction mollassonne
Bérénice - Jarrell à Garnier
Agrippine au TCE - problème de direction.

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1048
Date d'inscription : 28/09/2017

Bilan de la saison 18/19 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la saison 18/19   Bilan de la saison 18/19 EmptyLun 8 Juil 2019 - 10:45

Quelques interprètes qui m'ont marqué :

Emoeke Barath dans le récital Haendel à la P. P.
Daniele Rustioni dirigeant Nabucco
Fabio Luisi dirigeant Boccanegra à Bastille
Oropesa dans Les Huguenots
Kurzak en Desdémone à Bastille
Elisabeth Deshong en Juno dans Sémélé
Benjamin Bernheim en Des Grieux à Bordeaux
Nadine Sierra en Manon à Bordeaux
Stefan Herheim pour sa mise en scène de Cenerentola à Oslo.

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83930
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Bilan de la saison 18/19 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la saison 18/19   Bilan de la saison 18/19 EmptyLun 22 Juil 2019 - 23:10

Je retiens surtout:

Opéras

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile

-Tristan et Isolde, Jordan/Sellars (Bastille)
-Lady Macbeth de Mzensk, Metzmacher/Warlikowski (Bastille)

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy +

-Rusalka, Mälkki/Carsen (Bastille)
-Tosca, Ettinger/Audi (Bastille)

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

-Ariane à Naxos, Rhorer/Mitchell (TCE)

Very Happy Very Happy Very Happy Smile

-Otello, Billy/Serban (Bastille)

Opéras en version de concert

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile +

-Siegfried, Gergiev (Philharmonie)
-Götterdämmerung, Gergiev (Philharmonie)

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

-Le Château de Barbe-Bleue, I.Fischer (Philharmonie)

Récitals de chant

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile

-Cyrille Dubois, mélodies françaises et espagnoles (Musée de l'Armée)
-Annette Dasch, lieder décadents (Cité de la musique)

Very Happy Very Happy Very Happy Smile

-Aliénor Feix, Duparc Debussy Schreker Wagner (Petit Palais)

Musique symphonique (à la Philharmonie, sauf mention contraire)

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile

-Star Wars IV, V, VI/ONDIF
-Chosta 10/Shokhakimov (Radio France)
-Chosta 13/Nézet-Séguin (TCE)
-Bartok, Ligeti/Gilbert (Radio France)
-Bartok/I.Fischer
-Ravel/Langrée (TCE)
-Sibelius 4/Harding

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

-Debussy/Barenboïm
-Chen, Chosta 5/Sokhiev
-Scriabine 2/P.Järvi
-Mahler 4 et Chant de la terre/Gergiev
-Dutilleux, Stravinsky/Ward
-Rachmaninov concertos 3 et 4/Kochanovsky
-Berlioz fantastique/Roth

Very Happy Very Happy Very Happy Smile

-Pärt/Kaljuste
-Koechlin, Ives, Adès/Bleuse
-Adams, Chosta 5/Mäkelä

Musique de chambre

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile

-Rachmaninov Trio 2/Korobeinikov (Radio France)
-Bartok Chosta/Quatuor Mona (Philharmonie)
-Koechlin Webern Caplet/Marillier (Musée de l'Armée)
-Schubert Bartok/Quatuor Diotima (Radio France)
-Chostakovitch/Quatuor Debussy (Philharmonie)

Very Happy Very Happy Very Happy Smile

-Weinberg/Quatuor Danel (Cité de la musique)

Récitals de piano

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile

-Volodos, Rachmaninov Scriabine (TCE)

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

-Favorin, Liszt pélerinage (Radio France)

Mes appréciations sont globales et concernent les œuvres et les interprètes.
Je n'ai pas mis les concerts que j'ai trouvés corrects, moyens ou ratés.
Revenir en haut Aller en bas
Zémire
Mélomane averti
Zémire

Nombre de messages : 491
Age : 63
Date d'inscription : 18/07/2010

Bilan de la saison 18/19 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la saison 18/19   Bilan de la saison 18/19 EmptyMar 23 Juil 2019 - 15:01

Mon meilleur souvenir de la saison terminée est sans nul doute
Robert le Diable de Meyerbeer version concert à Bozar dans la programmation de la Monnaie.
Bilan de la saison 18/19 2116534536 Bilan de la saison 18/19 2116534536 Bilan de la saison 18/19 2116534536 Bilan de la saison 18/19 2116534536 Bilan de la saison 18/19 2116534536 Bilan de la saison 18/19 2116534536 Bilan de la saison 18/19 2116534536 Bilan de la saison 18/19 2116534536 Bilan de la saison 18/19 2116534536 Bilan de la saison 18/19 2116534536
C'est même le meilleur souvenir de plusieurs saisons confondues ... impressionnant  et impressionnée tant par l'opéra en lui-même que par les prestations du maestro, des choeurs et des solistes.

Un autre opéra apprécié à la Monnaie : Don Pasquale de Donizetti avec un merveilleux trio à la manoeuvre : Pertusi, De Niese, Lhote.
Très belle mise en scène et interprétation à l'Opéra Royal de Wallonie du Faust de Gounod avec un de les chefs préférés dans le répertoire francophone : Patrick Davin. Beau quatuor d’interprètes aussi : Laho, Gillet, d'Arcangelo et Lhote.
Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven

Trois belles découvertes :
Le Conte du Tsar Saltan de Rimsky-Korsakov avec une formidable interprétation de l'orchestre dirigé par Altinoglu. (Monnaie)
La Clemenza di Tito de Mozart (Opéra Royal de Wallonie)
Anna Bolena de Donizetti (Opéra Royal de Wallonie)
Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  

Quelques déceptions, mais venant surtout de la mise en scène !
Zauberflöte et Le Conte du Tsar Saltan à la Monnaie
Le Comte Ory et I Puritani à l'ORW

Un petit concert mais plein d'énergie et de luminosité : un concert après une masterclass avec le violoniste Pablo Valetti (Café Zimmerman)
sunny sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20184
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Bilan de la saison 18/19 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la saison 18/19   Bilan de la saison 18/19 EmptyMar 6 Aoû 2019 - 16:27

Bon, un petit bilan... certes tardif, mais bon...

Production marquantes (mise en scène et interprétation) :
- Orphée et Eurydice à l'Opéra-Comique : Direction magnifique, visuel d'une grande beauté et Crebassa au sommet!
- Manon à l'Opéra-Comique : Visuel qui surprend, mais beaucoup de bonnes idées pour cette Manon différente menée parfaitement par Py, Minkowski et Petibon
- Iphigénie en Tauride au Théâtre des Champs Lysées : Arquez et Carsen... que dire d'autre?

Découverte :
- Tarare : vraiment très chouette comme découverte...
- Le Postillon de Lonjumeau : Bon, l'argument est maigre mais très bien fait... et musicalement c'est super chouette quand on a des interprètes à la hauteur!

Grande émotion :
- Maria Stuarda au TCE où DiDonato annule, pour être remplacée par une Patrizia Ciofi en état de grâce...
- La Damnation de Faust à la Philharmonie : Ensemble assez parfait pour cette grande partition!

Raté de l'année :
- Les Troyens : mise en scène inepte et direction mollassonne... plus une distribution bien bancale...

Chanteuse de l'année : Lisette Oropesa (Les Huguenots, L'Elisir d'Amore, Robert le Diable)
Chanteur de l'année : Michael Spyres (Le Postillon de Lonjumeau, Lélio, Fervaal)
Chef de l'année :[/b] François-Xavier Roth (cycle Berlioz!)

Prix de l'ambiance en salle : Concert de Martha Argerich et l'Orchestre Neojiba... réussir à mettre la salle debout comme ça c'est rare!

Marathonien de l'année : Mikhaïl Vekua, qui enchaîne Siegfried et le Crépuscule des Dieux en deux jours!!

Chanteur caméléon : Véronique Gens (qui passe d'Offenbach à LULLY, du ridicule de Donna Leona au tragique d'Armide!)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Patzak
Mélomane averti


Nombre de messages : 493
Age : 61
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2015

Bilan de la saison 18/19 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la saison 18/19   Bilan de la saison 18/19 EmptyVen 9 Aoû 2019 - 17:14

Tres tardivement, alors moi aussi!

Le top du top, les 2 plus émouvants de l'année:
la Messe en Si par Pygmalion/Pichon (Philharmonie): l'oeuvre, évidemment, magnifiquement servie, choeurs superbes, jamais tonitruants...
la Renarde de Janacek par Rattle et le LSO (Philharmonie): chaleur et poésie incroyables

Deux grands concerts:
Otello à l'ONP, l'oeuvre là encore et Alagna magnifique (défaillant certains autres soirs, je sais), Kurzak, assez belle direction de de Billy
Siegfried par Gergiev/Marinsky (Philharmonie): l'oeuvre, la direction, le tres bon Siegfried de l'incroyable Vekua, et la fantastique Brunnhilde de Stikhina quasi au pied levé...  Shocked

Deux opéras particuliérement beaux:
Simon Boccanegra à Bastille: Luisi surtout, Tézier (quel role de bariton!), tout le plateau
Lady Macbeth à Bastille, quasi découverte: Metzmacher surtout plus tout le plateau et meme la mise en scene, pour une fois!

A coté, ressortent le Crépuscule de Gergiev (Vekua encore!), le beau Tosca à Bastille avec Harteros, Ariadne assez jouissif au TCE (belle mes!), Arabella (découverte en live).

Pas de concerts symphoniques exceptionnels, juste le beau concert de Janssons/Vienne (la Fantastique) et Rattle/LSO pour Debussy/Brahms/Enesco, belle Mahler 7 aussi de Harding/OP

Une année à barytons, décidément: Keenleyside (Rigoletto), Tézier (Simon), Enkhbat (Nabucco), Volle (Arabella), Finley (Renarde), tous magnifiques!
Deux sopranos mémorables: Stikhina et Harteros (Forza, Arabella, Tosca; aucune annulation: il y a des chapeaux mangés....)
Deux ténors: Alagna et Vekua, voir + haut....

Voilà! A bientot pour Parsifal....   Cool


Dernière édition par Patzak le Sam 10 Aoû 2019 - 13:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1048
Date d'inscription : 28/09/2017

Bilan de la saison 18/19 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la saison 18/19   Bilan de la saison 18/19 EmptySam 10 Aoû 2019 - 11:52

Dans mes moments forts j'ai oublié Les Vepres de Monteverdi par Pichon à la Chapelle Royale de Versailles  .


Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Largoemesto
Néophyte


Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 20/05/2019

Bilan de la saison 18/19 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la saison 18/19   Bilan de la saison 18/19 EmptyDim 11 Aoû 2019 - 20:12

Bonsoir. Merci pour cet exercice de rétrospective pas si vain. De ma mince expérience (et avec mes très minces repères, notamment sur le plan de la mise en scène d'opéra, qui me font écarter de grosses productions citées par d'autres), je me permets de partager quelques moments qui m'ont un moment 'éclairé' :

Un gratifiant et émouvant Quinzième Quatuor de Beethoven (précédé d'un intransigeant 3e) par le Quatuor Elmire au CRR de Paris au cours d'un mini Festival de musique de chambre de Beethoven

Une hypnotique version de concert d'Esther de Haendel à l'Église des Batignolles par l’Ensemble In Bocca al Lupo et les Goûts Réunis, dirigés par Dominique Daigremont, avec Parveen Savart, Armelle Mousset, Claire Naessens, Tarik Bousselma, Antoin Herrera, Léo Vermot-Desroches...

Un concert symphonique du London Symphony Orchestra dirigé par Nikolaj Szeps-Znaider au Barbican Center de Londres, qui m'a transporté du début jusqu'à la fin : "Ma Patrie" de Smetana (sans pause), en octobre.

Un inattendu panorama autour de la musique de cour sous Sigismond III de Pologne par de merveilleux solistes du Guildhall Consort and Baroque Orchestra, menés par Eamonn Dougan, toujours à Londres, au Milton Court, 2 jours après.

Enfin 2 opéras entendus lors d'une escapade praguoise : Fidelio, que j'ai musicalement beaucoup apprécié, avec Melanie Diener (Léonore) et Daniel Frank (Florestan) et, pour la découverte et la vitalité, Jonny Spielt Auf.
Cordialement






Revenir en haut Aller en bas
andika
Mélomane averti
andika

Nombre de messages : 449
Age : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 13/06/2017

Bilan de la saison 18/19 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la saison 18/19   Bilan de la saison 18/19 EmptyJeu 15 Aoû 2019 - 11:35

Je prépare un gros article bilan, ça me prend beaucoup de temps à écrire. Sino, j'ai fait un top 10 du symphonique. Je mets le lien vers mon blog, c'est super long. http://andika.fr/2019/06/top-10-des-concerts-symphoniques-de-ma-saison-2018/2019.html
Revenir en haut Aller en bas
http://andika.over-blog.fr/
tomseche89
Mélomaniaque
tomseche89

Nombre de messages : 504
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/08/2011

Bilan de la saison 18/19 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la saison 18/19   Bilan de la saison 18/19 EmptyVen 16 Aoû 2019 - 12:19

121 concerts symphoniques et lyriques cette saison, soit 8 de moins que la saison dernière !
En grande majorité à Paris, quelques uns à Rouen, New York, Palerme et Montpellier.
Petite sélection non exhaustive...

Bilan de la saison 18/19 2648177732
- Tristan et Isolde par Jordan/ONP (Schager/Pape) : pour la beauté inouïe de l'orchestre
- Tchaïkovski 6  par Chung/PhilharRF : intense, passionnée, volcanique
- Damnation de Faust par Dutoit/ONF (Osborn/Di Pierro/Lindsey) : soirée d'exception entre les solistes, l'orchestre et le chef
- Beethoven 5 par van Zweden/Orchestre de Paris : chef et orchestre complètement possédés, une 5e violente, méchante, j'en suis sorti abasourdi !

cheers
- Beethoven Concerto pour violon par Faust/Harding/Orchestre de Paris
- Traviata par Rhorer/Cercle de l'Harmononie (Santoni/Pirgu)
- Star Wars IV, V et VII par van Tiel/ONDIF
- Mahler 3 par Hrusa/Bamberg SO
- Mahler 5 par Mazzola/ONDIF
- Verdi Requiem par Currentzis/MusicAeterna
- Tosca par Ettinger/ONP (Harteros/Grigolo/Lucic)
- Sibelius 4 + Brahms concerto pour violon par Harding/Jansen/Orchestre de Paris

Very Happy
- Mahler 4 par Dudamel/Mahler Chamber Orchestra
- Schumann concerto pour piano par Argerich/Castro/Neojiba
- Beethoven 5 par Mazzola/ONDIF
- Traviata par Sagripanti/ONP (Kurzak/Alagna/Salsi/Verrez)
- Tippett "Child of our Time" par Adès/Orchestre de Paris (Bradley/Connolly/Padmore + Choeur)4
- Brahms concerto pour violon par Kavakos/Rattle/LSO
- Mahler 6 par Mikko Franck/PhiharRF
- Russo Pièces pour blues band et orchestra par JF Verdier/Pasdeloup (Awek Blues Band)
- Lac des Cygnes par Ovsyanikov/ONP
- Abrahamsen "Let me tell you" par Hannigan/Harding/Orchestre de Paris
- Rachmaninov concerto 2 par Pletnev/Altinoglu/Russian National Orchestra
- Ravel La Valse par Angelich
- Rachmaninov concertos 1 et 2 par Lugansky & Abduraimov/Kochanovsky/Orchestre de Paris
- Rossini Stabat Mater par Noseda/NSO Washington (Grimaldi/Amarù/Mimica)

Cool
- Bruckner 5 par Harding/Orchestre de Paris
- Les Huguenots par Mariotti/ONP (Oropesa/Deshayes)
- Rigoletto par Ranzani/Orchestre du Théâtre Massimo (Petean)
- Tchaïkovski 6 par Poga/Orchestre symphonique national de Lettonie
- Strauss Zarathoustra par Roth/LSO
- Simon Boccanegra par Luisi/ONP (Tézier/Agresta)
- Mahler 8 par Gergiev/Munich PO
- La Mer et Prokoviev 5 par Nézet-Séguin/Berlin
- Otello par De Billy/ONP (Alagna/Kurzak)
- Lady Macbeth de Mzensk par Metzmacher/ONP (Stundyte)
- Madame Favart par Campellone/Orchestre de Chambre de Paris (Lebègue/Helmer/Gillet/Rougier)

Confused
- Mahler 3 par Nelsons/Boston Symphony Orchestra
- Mahler 3 par Jordan/ONP (sauvé in extremis par le dernier mouvement)
- Brahms 1 par Blomstedt/Orchestre de Paris
- Passion Saint Jean par Christie/Arts Florissants
- Rimski, Chopin, Rautavaara par Mikko Franck/PhilharRF (orchestre et chef très peu impliqués, ça s'est entendu...)
- Rossini Stabat Mater par Hindoyan/Orchestre de Chambre de Paris (Yoncheva/Amarù/Albelo/Tagliavini)

Evil or Very Mad
- Le Sacre par Barenboim/Staatskapelle Berlin (lourd, gluant et manière)
- Le Sacre par Urbanski/Orchestre de Paris (grotesque)
- Brahms 4 par Altstaedt/Pasdeloup
- Sibelius concerto pour violon par Repin/Järvi/Philharmonia (soliste indigne de jouer devant un public ce soir là)
- Petite Renarde rusée par Rattle/LSO (Finley/Crowe) (jamais réussi à rentrer dans l'oeuvre I don't want that )
Revenir en haut Aller en bas
Ben.
Mélomaniaque
Ben.

Nombre de messages : 1882
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

Bilan de la saison 18/19 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la saison 18/19   Bilan de la saison 18/19 EmptyLun 26 Aoû 2019 - 16:45

Je vais être beaucoup plus synthétique.

De cette année, je retiens le Tristan de Jordan, la 3ème de Mahler de Jordan, et le cycle du quatuor des Jersulam à la Maison de la Radio (Debussy, Ravel, Haydn, Mozart...).

Ah et, plaisir coupable, j'ai bien sautillé pendant Joe Hisaishi à la Philharmonie aussi... hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87709
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Bilan de la saison 18/19 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la saison 18/19   Bilan de la saison 18/19 EmptyLun 26 Aoû 2019 - 18:51

Ben. a écrit:
la 3ème de Mahler de Jordan

Ah, moi j'ai été déçu (alors que j'avais vivement apprécié sa n°2). Plus joliment timbré que tendu et bâti, ai-je trouvé.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87709
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Bilan de la saison 18/19 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la saison 18/19   Bilan de la saison 18/19 EmptySam 31 Aoû 2019 - 13:11

Demain c'est le 1er septembre. Alors un petit mot de bilan pour moi aussi.

214 spectacles (le chiffre inclut une vingtaine de pièces de théâtre qui ne nous concernent pas ici), et en jonglant entre les salles (100 salles différentes, dont 55 jamais testées), et finalement très peu de déceptions.

Pas très enthousiaste de Mahler 3 à Bastille ni des Motets de Couperin par l'ensemble Marguerite Louise (clairement des questions de choix esthétiques que je ne partage pas, ni l'un ni l'autre n'étaient mauvais).
Et trois francs désappointements : le Procès adapté par Lupa (du théâtre, que j'ai trouvé particulièrement pénible), Bérénice de Jarrell (grand compositeur d'opéra en d'autres occurrences, mais clairement pas les bons choix de départ pour son projet), et Pelléas & Mélisande avec piano à l'Opéra-Comique (tous les chanteurs, pourtant excellents d'ordinaire, faisaient leur prise de rôle, clairement une mauvaise idée, tout était terne, j'ai réussi à m'ennuyer).

Tout le reste était très bien.

Au sommet :

#25 Meyerbeer, Scribe Les Huguenots Kriegenburg ; Oropesa, Jaho, Kang, Testé ; Deshayes, Sempey, Gay ; Dubois, Rougier, Lavoie, Bolleire ; ONP, Mariotti Bastille

#70 John Williams Star Wars 4 ONDIF, Ernst van Tiel PP

#22 Maeterlinck La Princesse Maleine Pascal Kirsch

#37 Massé Paul & Virginie Tosca Rousseau, Sahy Ratianarinaivo, Mariamielle Lamagat, Halidou Nombre, Guillemette Laurens, Alexia Carr, L'Oiseleur – Qiaochu LI Temple du Luxembourg

#90 Misraki, Decoin, André Hornez Normandie Mirambeau ; Tassou, Buendia, Nombre ; Frivolités Parisiennes Nouvelle Ève

#109 Rimski La Pskovitaine Alieva, Dolgov, Makarov, Trofimov ; Bolchoï, Sokhiev PP

#130 Turina, Ginastera, Halffter, Chostakovitch, Cbrán Sierra Oración del Torero, Quat 1, Ocho Tientos, Quat 8, Hommage aux Brigades Internationales Cuarteto Quiroga Invalides (tandis que Notre-Dame se consumait… mon quatuor chouchou de tous les temps dans ce programme dingue)

#211 chant diphonique mongol contemporain Saint-Merri

#71 John Williams Star Wars 5 ONDIF, Ernst van Tiel PP

#12 Lully, Charpentier, Destouches, Rameau Armide, Médée, Callirhoé, Amélite (Zoroastre) Eugénie Lefebvre, 2 clvns (Loris Barrucand, Clément Geoffroy) Ennery (église Saint-Aubin)

#30 Michalik Edmond Palais-Royal

#45 & #51 Salieri & Beaumarchais Tarare Wanroij, Deshayes, Hys, Dubois, Bou, Christoyannis, Boutillier, Martin ; Talens Lyriques, Rousset CiMu

#14 Cras, Debussy Quintette piano-cordes, Quatuor, Images (extts) Quatuor Sine Qua Non, Jean-Pierre Ferey Cortot

#20 Tournemire, Saint-Saëns, Franck, Samuel Rousseau, Demessieux Choral-improvisation, 2 Improvisations, Choral 1, Scherzo, 2 Chorals grégoriens Matthew Searles Madeleine

#21 Josquin, Palestrina, Victoria, Mendelssohn,Sullivan, Bruckner, Debussy, Peterson-Berger,Duruflé,  Kodály, Poulenc, gospels Chœurs a cappella à un par partie Quatuor a cappella Bonelli (Fanny Soyer, Marion Vergez Pascal, Marco Van Baaren, Adrien Fournaison) Temple de Port-Royal

#58 Gaveaux (livret Bouilly) Léonore ou l'amour conjugal classe Guiomar dir chant, et : Ricart, Pouderoux, Poguet, Athanase CNSM salle d'orgue (source de Fidelio, beaucoup de points communs musicaux)

#64 Sibelius, Moussorgski Symphonie n°2, Une Nuit sur le Mont Chauve Ut5, William Le Sage Saint-Marcel (plus belle Sibelius 2 de tous les temps, incroyable, pas des amateurs en plus)

#76 Sondheim / Lapine Into the Woods O Opéra de Reims Opéra de Massy

#91 Dvořák, Kvapil Rusalka Carsen ; Nylund, Vogt, Mayer, DeYoung ; ONP, Mälkki Bastille

#24 160 Mendelssohn, Berlioz-Lavandier Hébrides, Symph 3, orch. mélodies irlandaises Deshayes, OCP, Boyd CiMu

#170 Beethoven Symphonies 1,2,4 Le Concert des Nations, Savall PP

#190 Honegger, Lysenko, Wagner, Strauss Pausole, Tarass Boulba, Tristan, Salomé (condensés) classe de direction de chant (Guiomar) : Sagnier, Dubynska, KIM Yedam, CNSM – Fleuret

#3 Traditionnels XVIIIe Chants progressistes bostoniens Boston Camerata Studio PP

#10 Schumann Liederkreise Op.24 & 39, Quatuor & Quintette piano-cordes Trekel (remplaçant Orendt), Bashkirova, Michael Barenboim, Mpohamed Hiber, Gérard Caussé, Kyril Zlotnikov CiMu

#60 Koechlin, Stravinski, Caplet, Webern Quintette Léo Marillier Grand Salon des Invalides

#72 Clérambault, Montéclair, Lefebvre, Courbois Léandre, Andromède, Médée… Zaïcik, Le Consort Fleuret – CNSM

#77 Schumann, Mendelssohn Symphonie 2, Ruy Blas, Symphonie 4 *Gewandhaus, Nelsons PP

#114 Hensel, Wieck, Reverdy, K.M. Murphy + Renard Trios piano-cordes + Fugue pour quatuor Trio Sora Sorbonne, Amphi Richelieu

#115 Fauré (+ Duruflé & Poulenc, non vus) Requiem, Motets, Assise Calligrammes, Béréau + accordéon & vcl Billettes

#128 Bruckner, Dutilleux Symphonie 6, Concerto pour violon Kavakos, OPRF, Chung MR

#132 Haydn, Schubert, Brahms, Grieg, Fauré, Leilei extts Op.76-2, 14, 3, Quat, Quat, Arbre Voce SQ et leurs élèves du 93 (CRR Aubervilliers, CRD Courneuve, CRM Fontaine-sous-Bois…) Mairie IVe, Salle des Fêtes

#135 Grénon, Gilles, Campra, Bouzignac Leçons de Ténèbres & motets de saison Ensemble Perséphone Temple Hoche de Versailles

#136 Hervé Devolder Chance ! alternance… Théâtre La Bruyère

#151 Beach, Libby Larsen, Wieck, Brahms… chœurs shakespeare Maîtrise de Notre-Dame, Jeune Chœur de Paris, Wilberforce, Korovitch CRR – auditorium Landowski

#158 Gerald Barry The Importance of Being Earnest (ad hoc) Athénée

#161 eccles, stanley, shield, gibbs, festing sonates anglaises p violon et clavecin Martin Davids, Davitt Moroney Atelier von Nagel

#189 Dvořák (arr.) Requiem – pour quintette à cordes, timbales et accordéon Terrail ; Béréau, Anne-Victoria Ahumada, Jeff Martin, Souchet, Ch Paris 1 ; Torga Saint-Étienne-du-Mont

#192 Messager (arr. Simon Cochard) Véronique (arr. quint. piano-cordes) Vittoz ; **Clarisse Dalles, Ronan Debois, Lise Nougier, Makeda Monnet, **Henri de Vasselot, **Corentin Backes ; Quatuor Ernest, Timothée Hudrisier Sceaux – Orangerie

#206 d'Indy Fervaal Montpellier O, Schønwandt ; Spyres, Bou, Arquez ; Boché, Piolino, Huchet, R.Mathieu, Martin-Bonnet, Boutillier… Corum Berlioz, Montpellier


… et je me suis arrêté aux soirées vraiment incroyables, il y a toutes les absolument excellentes qui mériteraient mention…  Belle offre, donc. bounce  Et souvent de dernier moment, même si la qualité est toujours au rendez-vous à la Philharmonie et au TCE (un peu plus discutablement à l'Opéra).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
SherlockEdoga
Mélomane du dimanche
SherlockEdoga

Nombre de messages : 34
Age : 26
Date d'inscription : 02/03/2019

Bilan de la saison 18/19 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la saison 18/19   Bilan de la saison 18/19 EmptyLun 9 Sep 2019 - 3:31

Avant-propos : Souffrant du mal du siècle, c'est-à-dire la procrastination, je tenais à vous remercier, j'ai beaucoup appris en lisant vos commentaires, mon but premier dans ce forum a été de connaître la meilleure place dans les salles parisiennes et de savoir si l'Orchestre de Paris était le meilleur orchestre du monde après celui de Vienne. Laughing
J'ai même changé de méthode en écoutant vos recommandations sur le forum avec des commentaires qui datent de plusieurs années. Certains n'ont pas changé. Cool
J'ai découvert les salles parisiennes et j'ai compris qu'on pouvait avoir de bonnes places avec les avant-premières jeunes (déçu de découvrir ça aussi tard !), que les dernières minutes sont pas mal (mais ça a un coût et donc je vais quasiment arrêter ça), mais surtout qu'on pouvait se replacer et donc que le plus important était de réussir à rentrer dans la salle. Mr. Green
J'ai croisé des voisins en fil d'attente, ou des voisins de concert formidables, certains me conseillant d'écouter le Trio de Rachmaninov et d'autres me conseillant d'écouter Jonas Kaufmann (sur 6 fans du chanteur, 5 femmes me l'ont recommandé).


Classement qui va changer le cours de l'histoire de la musique bedo :

1] La Dame aux Camélias de Neumeier
Ma première à Garnier ! C'est le seul spectacle que j'ai vu deux fois tellement le ballet a été beau à regarder et à écouter. Lorsqu'on n'est gêné pas personne et que le ballet est magique, cela donne une soirée inoubiable. Le concerto n*2 de Chopin pour débuter fait que l'on rentre directement dans le ballet, il y avait un côté Zimerman que j'aime bien ! La Ballade N*1 de Chopin ainsi que l'Andante spianato et grande polonaise brillante ont aussi été les grands moments de la soirée. Un ballet que je recommande absolument mais à ne pas voir en visibilité réduite.

2] La Symphonie nº 5 de Prokofiev par l'Orchestre philharmonique de Berlin
La première partie n'était pas terrible avec la Mer de Debussy, j'ai remarqué qu'avec les gros orchestres, que c'était souvent "propre", pas une flute qui commence trop tôt, tout le monde finit en même temps, bref si c'est juste propre pas de quoi venir écouter les orchestres les plus connus.
Mais après l'entracte, surprise ! Je ne pensais pas que la 5ème de Prokofiev était aussi merveilleuse, j'ai cru qu'elle n'avait duré que 10 min tellement je n'avais pas écouté quelque chose d'aussi beau. Et petite anecdote, Bastian Schäfer le violoniste a fait le type qui connaissait 75% de la partition en regardant tout le temps son collègue de derrière ou le public tout en souriant.

3] Tosca à Bastille
Elena Stikhina a été merveilleuse, pour être sincère avec vous, je voulais arrêter l'opéra après ce que j'avais écouté. Lady Macbeth n'étant pas terrible du parterre, la Flute était très longue et Carmen avait une mise en scène assez originale dira-t-on.
Bref, la chanteuse a émerveillé ma soirée, à chaque fois qu'elle disait un mot ça me faisait quelque chose d'assez bizarre ! Un peu comme l'adagio de la 5ème de Prokofiev, un son qui fait plaisir, un son qu'on ne pouvait entendre qu'en salle. C'est donc un opéra que je recommande pour les débutants comme moi. Facile à comprendre et bien découpé.
(Bizarrement je n'ai pas eu le même ressenti pour la Forza avec Stikhina, peut-être qu'il existe une théorie sur le son qui monte car j'étais au parterre Mr. Green )

----------

4] Joe Hisaishi à la Philharmonie de Paris
Je recommande pour ceux qui ne le connaissent pas ! Hani-Bi en version orchestrale est juste sublime et les musiques des films de Miyazaki ont émerveillé toute la salle qui avait exceptionnellement une moyenne d'âge de 22 ans environ. Je me suis cru à l'instant très vieux. Embarassed

5] Iolanta/Casse Noisette à Garnier
J'ai trouvé la première partie assez longue, mais la seconde partie de cet opéra a été quand même très belle ! Avec un duo qui ferait presque pleurer. Un peu déçu de la mise en scène pour Casse-Noisette - surtout au début - mais le Pas de deux et la scène finale ont vite éclipsé cela de ma tête avec quasiment les plus beaux moments que j'ai véçus à Garnier cette saison.

6] 6eme Tchaikovski par Myung-whun Chung
Sûrement ma symphonie préférée en ce moment, j'hésite avec la cinquième de Tchaikovski ! J'ai écouté 3x l'orchestre de Radio France la saison passée et avec ce chef, j'ai senti quelque chose de différent, ça jouait très bien (du coup je me dis que c'est le meilleur orchestre de Paris !), mais malheureusement la mode est à l'applaudissement avant la fin et un type a applaudi 30s avant la fin. C'est affreux. Shocked
Et au niveau de l'arrière scène, le dernier mouvement semblait assez étrange, un instrument semblait très étouffé si je puis le qualifier ainsi, comme s'il jouait des fausses notes.

Bon j'ai écrit un peu à la va-vite, excusez des fautes ! Pour finir, J'ai été énormément déçu des classiques comme le Lac des Cygnes la saison dernière, quand on est loin tout semble long, c'est ma théorie, mais ça a un coût d'être au premier rang du premier balcon et le public du ballet est affreux dans les dernières catégories tout comme dans les stalles à Garnier, sans parler des couples qui s'embrassent pendant les moments les plus importants des Opéra/ballets. L'univers du théâtre est bien différent, 5x à la Comédie Française et personne ne parlait ni ne chuchotait.

Un jour le silence vaincra. mains
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87709
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Bilan de la saison 18/19 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la saison 18/19   Bilan de la saison 18/19 EmptyLun 9 Sep 2019 - 9:25

SherlockEdoga a écrit:
et de savoir si l'Orchestre de Paris était le meilleur orchestre du monde après celui de Vienne.

Tu sais donc maintenant que l'Orchestre de Paris n'est pas le meilleur orchestre du monde (mais vaut toujours mieux que les vieillards bâillards de Vienne).


Citation :
3] Tosca à Bastille
Elena Stikhina a été merveilleuse, pour être sincère avec vous, je voulais arrêter l'opéra après ce que j'avais écouté. Lady Macbeth n'étant pas terrible du parterre, la Flute était très longue et Carmen avait une mise en scène assez originale dira-t-on.
Bref, la chanteuse a émerveillé ma soirée, à chaque fois qu'elle disait un mot ça me faisait quelque chose d'assez bizarre ! Un peu comme l'adagio de la 5ème de Prokofiev, un son qui fait plaisir, un son qu'on ne pouvait entendre qu'en salle. C'est donc un opéra que je recommande pour les débutants comme moi. Facile à comprendre et bien découpé.
(Bizarrement je n'ai pas eu le même ressenti pour la Forza avec Stikhina, peut-être qu'il existe une théorie sur le son qui monte car j'étais au parterre  Mr. Green )

Alors oui, au parterre l'orchestre passe très mal. Et les grosses voix nécessaires pour Bastille manquent parfois de grâce, de près.

Si tu aimes l'opéra (ou souhaites t'y intéresser), je ne peux trop t'engager d'aller en écouter dans des salles adéquates (Garnier est déjà trop grand, et surtout il y a du velours partout, qui étouffe les voix). TCE, Favart, Athénée, les petits théâtres parisiens, les salles de banlieue ou des maisons en province. L'expérience physique de l'impact des voix n'y a rien à voir avec Bastille, la Philharmonie ou même Favart.

(Oui, effectivement Tosca est assez irrésistible, sinon !)


Citation :
(du coup je me dis que c'est le meilleur orchestre de Paris !)

tutut Dans ce cas tu n'as pas bien suivi. Ça c'est l'ONDIF (ou l'OCP).

Bon, plus sérieusement, ça dépend vraiment des chefs. Avec Chung ou Gardner ils sont fabuleux, avec Deroyer beaucoup moins. Des répertoires aussi : dans la musique russe, c'est peut-être le meilleur orchestre du monde ; dans la musique française, c'est souvent trop rond et opaque.


Citation :
Bon j'ai écrit un peu à la va-vite, excusez des fautes ! Pour finir, J'ai été énormément déçu des classiques comme le Lac des Cygnes la saison dernière, quand on est loin tout semble long, c'est ma théorie,

Le Lac des Cygnes n'est très intéressant dans l'absolu non plus, et les mises en scène de Noureïev, déjà confites, totalement démonétisées à force de reprises de routine. Même pour la Belle au Bois, d'une autre farine musicale, c'est assez mortel.

(Effectivement le public de ballet est insupportable. Il ne vient pas pour la musique, sans parler de tous ceux qui viennent uniquement pour le frisson « ballet à Paris comme dans les films » et qui ne sont pas forcément intéressés sur la longueur. Deal with it.)



Citation :
Et au niveau de l'arrière scène, le dernier mouvement semblait assez étrange, un instrument semblait très étouffé si je puis le qualifier ainsi, comme s'il jouait des fausses notes.

Ça s'appelle un cor.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
docteur mabuse
Mélomaniaque
docteur mabuse

Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 15/11/2016

Bilan de la saison 18/19 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la saison 18/19   Bilan de la saison 18/19 EmptyLun 9 Sep 2019 - 23:40

DavidLeMarrec a écrit:
SherlockEdoga a écrit:
Et au niveau de l'arrière scène, le dernier mouvement semblait assez étrange, un instrument semblait très étouffé si je puis le qualifier ainsi, comme s'il jouait des fausses notes.

Ça s'appelle un cor.

Et celui qui en joue un cascadeur rambo

Non, mais quelle idée de jouer un instrument pareil hehe
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Bilan de la saison 18/19 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la saison 18/19   Bilan de la saison 18/19 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Bilan de la saison 18/19
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nerdz Saison 3
» Opéra de Zurich : saison 2010-2011
» Rediffusion Rookie Blue Saison 1
» Rookie Blue revient pour une troisième saison
» La saison 3 débute le 24 Mai 2012 !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: