Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019

Aller en bas 
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84037
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyMar 28 Mai 2019 - 22:55

Personne n'y est encore allé?

Kaufmann a finalement dû annuler toutes les représentations où il était prévu; j'y vais samedi, avec Grigolo (pas du tout prévu initialement) et Yoncheva.
C'est Puente qui fera toutes les autres représentations. (Grigolo en aura fait 2 et Puente 10)
Revenir en haut Aller en bas
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1048
Date d'inscription : 28/09/2017

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyMer 29 Mai 2019 - 9:35

Xavier a écrit:
Personne n'y est encore allé?

Kaufmann a finalement dû annuler toutes les représentations où il était prévu; j'y vais samedi, avec Grigolo (pas du tout prévu initialement) et Yoncheva.
C'est Puente qui fera toutes les autres représentations. (Grigolo en aura fait 2 et Puente 10)

J'avais vu cette nouvelle production lors de sa création - j'avais apprécié l'aspect vocal, notamment B. U. M. en Tosca, par contre la mise en scène m'avait peu convaincu, notamment le 3ème acte qui s'éloigne à la fin fortement du livret.
Au minimum tu devrais avoir une Tosca mémorable avec Yoncheva.

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84037
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyMer 29 Mai 2019 - 11:28

J'ai un bon souvenir de la mise en scène, je ne me rappelle de rien de très surprenant au III.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20270
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyMer 29 Mai 2019 - 11:48

Xavier a écrit:
J'ai un bon souvenir de la mise en scène, je ne me rappelle de rien de très surprenant au III.

Mais... tu ne te rends pas compte!! Au lieu d'être sur la terrasse du Château Saint-Ange... on est dans un espèce de marais!
C'est en totale transgression avec le livret et l'esprit de Tosca! Comment veux-tu que cette dernière puisse sauter à la fin (et éventuellement rebondir sur le trampoline!!)???

Bon, blague à part, ça n'apporte pas grand chose, mais c'est pas non plus affreux.
Moi j'avais bien aimé cette mise en scène, surtout le deuxième acte, très resséré.
Mais bon, faut qu'on ne donne envie d'y retourner avec une distribution qui me tente.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1048
Date d'inscription : 28/09/2017

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyMer 29 Mai 2019 - 12:19

Polyeucte a écrit:
Xavier a écrit:
J'ai un bon souvenir de la mise en scène, je ne me rappelle de rien de très surprenant au III.

Mais... tu ne te rends pas compte!! Au lieu d'être sur la terrasse du Château Saint-Ange... on est dans un espèce de marais!
C'est en totale transgression avec le livret et l'esprit de Tosca! Comment veux-tu que cette dernière puisse sauter à la fin (et éventuellement rebondir sur le trampoline!!)???

Bon, blague à part, ça n'apporte pas grand chose, mais c'est pas non plus affreux.
Moi j'avais bien aimé cette mise en scène, surtout le deuxième acte, très resséré.
Mais bon, faut qu'on ne donne envie d'y retourner avec une distribution qui me tente.

Oui la fin trahit totalement le livret ; le second acte est bien meilleur, il suit fidèlement les didascalies...
C'est vrai qu'il était indispensable de renouveler la mise en scène, ce n'est que partiellement réussi.

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Suzunosuke
Mélomane averti
Suzunosuke

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 29/10/2018

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyMer 29 Mai 2019 - 12:39

J'y étais le 19 en pensant avoir un désistement d'Harteros, que nenni ce fut J. Kaufmann contre toute attente.
Comme indiqué ailleurs, j'ai bcp aimé la prestation d'Harteros, très investie et expressive, une très belle ligne de chant à mon goût. J'ai eu l'occasion de voir Serafin dans les 2 derniers actes, et je l'ai bcp aimé également même si son timbre ne me séduit pas, pour moi c'est nettement mieux que dans Wagner n'en déplaise à David, le chant est moins heurté, moins tendu et 'cest beaucoup moins désagréable à mes oreilles. Au final, je l'ai préféré dans Tosca et Snegourotchka, à rebours de ce qui se dit ici je crois.
J'ai eu Puente à la place de Kaufmann, qui sans démériter, ne m'a pas laissé un souvenir impérissable. Je ne l'ai pas trouvé très expressif, et sans avoir un timbre aussi solaire que Grigolo, ni sombre que Kaufmann, manque selon moi d'un peu de personnalité. Tu nous diras ce que tu en as pensé.
En revanche, il a tout à fait le physique du rôle, il a une très belle allure.
J'ai bien aimé le Scarpia de Lucic, assez noir, cela faisait une belle opposition la Belle et la Bête avec Harteros.
Concernant la mes, j'ai aimé le décor et la spatialisation du I (le tableau me semble un peu tout petit peu trop païen pour le lieu tout de même, et les spectateurs côté jardin sont désavantagés), le II fonctionne très bien avec un décor beaucoup plus conventionnel, la fin du III ne me gêne pas plus que çà et son absence de trampoline ou matelas...j'ai imaginé qu'elle se jetait du haut des remparts après le tombé de rideau  hehe La direction d'acteur m'a semblé juste et prenante dans des scènes quand même très conventionnelles (ce n'est pas mon opéra préféré) mais qui fonctionnent bien.
Beaucoup de choses à entendre et voir dans l'orchestre, que ce soit dans la petite harmonie, tous les pupitres des cordes, et la harpe qui m'a semblé sonorisée bizarrement.
Pour moi ce fut une belle représentation
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84037
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyDim 2 Juin 2019 - 1:27

Ce 1er juin, à la place de Yoncheva-Kaufmann, on a eu Stikhina-Grigolo: soirée sublime!
J'en dirai quelques mots demain, mais peut-être encore plus remarquable que la distribution: l'orchestre et la direction d'Ettinger, très tendue, moderne, mettant beaucoup de relief, avec un orchestre très présent et très engagé.
Revenir en haut Aller en bas
Patzak
Mélomane averti


Nombre de messages : 497
Age : 61
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2015

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyDim 2 Juin 2019 - 9:04

J'ai eu Harteros/Puente/Lucic le 22/5 (pas eu le temps d'en parler) et c'etait tres tres bien, mais du coup je suis quand meme jaloux de ceux qui ont eu Grigolo! Puente a une belle voix, il est sobre et musical, mais bon, Grigolo a une voix sublime... Harteros était superbe: projection et aigus bluffants de facilité, tres bel engagement, grande science du chant. Lucic tres bien meme s'il n'a pas le charisme d'un Terfel. J'avais pris une seule place pour mon épouse, mais avec la défection de Kaufmann, des places pas cheres se sont libérés; du coup je suis ravi d'avoir eu de nouveau la Tosca de Harteros (apres 2016). (Mais j'imagine que Stikhina doit aussi etre excellente: quel paire avec Grigolo!) Tres bel orchestre, en effet, et quelle efficacité et lyrisme chez Puccini!! Une oeuvre fantastique en live quand c'est joué comme ca, avec un excellent orchestre.

PS A tres bientot pour la Forza de Harteros/Stikhina! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1404
Date d'inscription : 30/08/2018

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyDim 2 Juin 2019 - 9:23

C'est très curieux parce que d'après les échos que j'ai eus, beaucoup de spectateurs étaient déçus par les noms des remplaçants, alors que Stikhina est une grande soprano et qu'elle chante aujourd'hui dans les plus grands opéras du monde, et Grigolo est le meilleur et le plus populaire ténor italien du moment ; dans ce répertoire, il surpasse vocalement à peu près tout le monde aujourd'hui... Pour une fois, c'est un remplacement de grand luxe !


Dernière édition par Stefano P le Dim 2 Juin 2019 - 10:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Patzak
Mélomane averti


Nombre de messages : 497
Age : 61
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2015

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyDim 2 Juin 2019 - 9:36


C'est sur que Stikhina est encore méconnue du grand public, du coup les avertis peuvent en profiter, mais plus pour tres longtemps! Hélas, la saison prochaine elle ne fait rien de bien passionnant à Paris (Igor, Boheme, bof).
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84037
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyDim 2 Juin 2019 - 11:50

Stikhina chante aussi la Force du destin à la fin du mois.
Revenir en haut Aller en bas
LeKap
Mélomaniaque
LeKap

Nombre de messages : 1504
Age : 62
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyDim 2 Juin 2019 - 18:03

Xavier a écrit:
Stikhina chante aussi la Force du destin à la fin du mois.

Admirable chanteuse ( dans tous les sens du terme) je l'ai entendue dans le War Requiem avec Noseda sur Mezzo il y a quelque temps
Jeune chanteuse qui devrait faire une belle carrière
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84037
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyLun 3 Juin 2019 - 3:10

Donc, quelques mots sur la très belle soirée du 1er juin.

Tout d'abord, un pauvre monsieur se prend une bronca pas possible parce qu'il vient annoncer la défection de Sonya Yoncheva au profit d'Elena Stikhina.
Une fois que l'essentiel a été dit, il a encore parlé au moins 30 secondes mais je n'en ai pas entendu un mot, alors qu'en général ce n'est pas au 2è balcon qu'on a les pires excités.
Stefano: oui, le "grand public" connaît Kaufmann et Yoncheva et était venu pour eux, ils étaient donc déçus d'avoir payé un peu plus cher pour avoir "des remplaçants" qu'ils ne connaissaient pas.
Mais au final personne n'a été hué (à part le pauvre messager du début de soirée), bien au contraire.

Ce qui m'a tout de suite frappé, c'est l'orchestre, si tranchant, si mordant, précis, et la direction analytique et moderne d'Ettinger, aucun détail n'est sacrifié, et jamais l'orchestre ne s'est mis en sourdine pour être simplement au service des chanteurs. C'est comme ça que j'aime Puccini, quand l'orchestre joue pleinement son rôle, et je crois que je n'ai jamais autant l'orchestre de Tosca que lors de cette représentation: un pur régal!
Cela aurait pu être plus compliqué avec une distribution moins taillée pour la salle, mais avec de telles voix, cela ne pose aucun problème.
Car Grigolo a la projection la plus insolente que j'aie jamais entendue à Bastille, c'est hallucinant à ce niveau-là, de plus la voix est magnifique, l'aigü très facile.
Malheureusement il a cette tendance à en faire trop dès que l'occasion se présente: aigüs tenus plus que de raison (avec les bras grands ouverts), "dolci mani" à chaque fois plus ralentis au III (avec de très beaux pianissimi, mais à ce niveau de maniérisme ce n'est plus possible), et cet exhibitionnisme vocal ne colle pas avec le personnage.
Je crois qu'il est dans la forme de sa vie, et il ne peut pas s'empêcher de le montrer, encore et encore, c'est dommage car il pourrait faire un Mario vraiment idéal s'il savait mesurer ses effets et se mettre au service de la musique et du personnage avant tout.
Cela tranchait d'autant plus avec la sobriété de Stikhina, magnifique évidemment, et d'une probité absolue, une Tosca presque froide en fait, c'est cela qui pourra faire parler, car vocalement je crois qu'elle fait l'unanimité. (grande ovation après Vissi d'arte)
Pour ma part je n'ai rien à redire, mais on pourrait dire que cela manque de flamme, d'abandon, de fièvre…
Curieusement je n'ai pas trouvé sa voix si lumineuse que lors du Ring de Gergiev à la Philharmonie, alors même que Grigolo était si clair, si solaire.
En tout cas cela faisait un duo assez étonnant, voire mal équilibré, alors même que les deux sont magnifiques vocalement.
Mais pas de quoi faire la fine bouche…
Salsi est un bon Scarpia, mais moins marquant que ses deux partenaires. Je n'ai pas grand chose à en dire, ni en bien ni en mal.
Le reste de la distribution n'appelle que des éloges, et je ne reviens pas sur la mise en scène qui a déjà été commentée, et qui me plaît bien.
En tout cas une soirée mémorable grâce à deux grandes voix et un orchestre remarquable et étonnant.

Maintenant il faut que je parle des saluts: autant j'ai trouvé Grigolo parfois un peu trop dans l'épate au niveau vocal, autant ce n'était rien à côté de son attitude lors des saluts, que je ne pourrais pas qualifier autrement que de ridicule, voire de grotesque quand on sort d'un tel drame.
D'abord, il arrive en courant puis ouvre les bras, lève les bras en vainqueur, etc...
Mais le meilleur est à venir: lors des rappels, alors qu'il salue avec les autres chanteurs, il fait signe au public d'applaudir encore plus fort avec des grands gestes des bras, puis envoie un "popopopopopopo pololo" pour obtenir un "olé!"... Il se prend pour un joueur de foot qui vient de gagner la Coupe du monde, ou un truc dans le genre… Et Stikhina et les autres, à côté, qui semblent ne pas comprendre l'énergumène, alors que Stikhina, elle, a l'attitude la plus humble qu'on puisse imaginer…
Jamais vu un truc pareil, la caricature du ténor italien dans toute sa splendeur, le mec est sur une autre planète, dans son délire...
Revenir en haut Aller en bas
HELENE ADAM
Mélomane averti


Nombre de messages : 122
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/01/2015

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyLun 3 Juin 2019 - 10:14

Stefano P a écrit:
C'est très curieux parce que d'après les échos que j'ai eus, beaucoup de spectateurs étaient déçus par les noms des remplaçants, alors que Stikhina est une grande soprano et qu'elle chante aujourd'hui dans les plus grands opéras du monde, et Grigolo est le meilleur et le plus populaire ténor italien du moment ; dans ce répertoire, il surpasse vocalement à peu près tout le monde aujourd'hui... Pour une fois, c'est un remplacement de grand luxe !

En effet, le remplacement était de qualité mais aussi "doués" soient-ils des chanteurs ont quand même du mal à entrer en "osmose" complète sans répétition et sans avoir jamais chanté ensemble auparavant. SI tu ajoutes le fait que Stikhina, chanteuse très "intériorisée", Tosca très jeune sur qui le malheur s'abat sans prévenir, qui n'explose que lors de l'issue fatale avec Scarpia (j'ai beaucoup aimé la progression du personnage) alors que Grigolo est un Cavaradossi complètement survitaminé en permanence, extériorisé, surexcité, cela ne colle pas franchement comme on pourrait le souhaiter entre eux.
On pouvait être contents qu'ils nous aient sauvé la soirée globalement mais regretter de n'avoir pas eu les titulaires prévus. Et avec le recul, le regret est plus vif d'ailleurs car il n'est pas sûr que la paire Yoncheva/Kaufmann soit à nouveau disponible un jour pour Tosca...

PS : j'ai du mal tout en saluant ses qualités, sa voix et tout le reste, avec les pitreries de Grigolo, aux saluts. Il sort immédiatement de son personnage sans respecter les secondes de recueillement nécessaires après le drame joué. Mais bon, quand on sait qu'on va le voir, on sait qu'on aura Grigolo en faisant des tonnes. Curieux de ne pas savoir intérioriser ses sentiments et avoir besoin d'en rajouter sur chaque geste, chaque note....
Revenir en haut Aller en bas
http://passionoperaheleneadam.blogspot.fr/2018/05/parsifal-wagne
Suzunosuke
Mélomane averti
Suzunosuke

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 29/10/2018

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyLun 3 Juin 2019 - 10:27

Il semble que Grigolo soit insupportable dans son comportement également auprès de ses collègues. Ludovic Tézier s'est exprimé à ce sujet lors d'une interview sur Francemu (de façon assez discrète néanmoins). Sobriété et humilité ne sont pas ses points forts.
Revenir en haut Aller en bas
Patzak
Mélomane averti


Nombre de messages : 497
Age : 61
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2015

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyLun 3 Juin 2019 - 10:49


Ce qui m'étonne c'est que Grigolo ne faisait pas ces pitreries aux saluts pour Rigoletto en 2017. Sur son interprétation, je ne supporte pas les exces "véristes", meme dans Puccini, du coup je me demande si Puente n'était pas le meilleur ténor finalement. (Belle interprétation sobre mais vécue.) Grigolo était un tres bon Duc dans Rigoletto: peut-etre qu'il se lache davantage dans Puccini?
Revenir en haut Aller en bas
HELENE ADAM
Mélomane averti


Nombre de messages : 122
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/01/2015

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyLun 3 Juin 2019 - 11:05

Patzak a écrit:

Ce qui m'étonne c'est que Grigolo ne faisait pas ces pitreries aux saluts pour Rigoletto en 2017. Sur son interprétation, je ne supporte pas les exces "véristes", meme dans Puccini, du coup je me demande si Puente n'était pas le meilleur ténor finalement. (Belle interprétation sobre mais vécue.) Grigolo était un tres bon Duc dans Rigoletto: peut-etre qu'il se lache davantage dans Puccini?

Son interprétation du duc de Mantoue m'avait bien plu en effet (tout comme son Roméo ou son Nemorino que je trouve carrément génial) et je ne me rappelle plus s'il faisait autant de pitreries mais il me semble qu'on avait quand même eu un petit aperçu sans doute moins "complet". J'ai remarqué, pour l'avoir vu souvent à Paris, mais aussi à Londres (Nemorino, Werther) et à Munich (encore Nemorino) qu'il en rajoute si le public "marche". Sinon il se calme un peu. Pour Werther, sous la baguette de Pappano, il avait été sobre durant le spectacle et durant les saluts (qui à Londres sont assez courts).
Un critique britannique connu Hugh Canning, a écrit ceci sur son Cavaradossi londonien actuel : "Grigolo’s first Cavaradossi here is hyperactive, and his idiomatic delivery of the text is always a pleasure to hear, but he tends to force the top of his voice, and his ridiculous self-admiring antics at curtain-down are an insult to his fellow artists. The opera is not called Cavaradossi, but he seems to think otherwise."
Ce qui est assez bien résumé.... Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://passionoperaheleneadam.blogspot.fr/2018/05/parsifal-wagne
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1404
Date d'inscription : 30/08/2018

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyLun 3 Juin 2019 - 13:18

HELENE ADAM a écrit:
PS : j'ai du mal tout en saluant ses qualités, sa voix et tout le reste, avec les pitreries de Grigolo, aux saluts. Il sort immédiatement de son personnage sans respecter les secondes de recueillement nécessaires après le drame joué. Mais bon, quand on sait qu'on va le voir, on sait qu'on aura Grigolo en faisant des tonnes. Curieux de ne pas savoir intérioriser ses sentiments et avoir besoin d'en rajouter sur chaque geste, chaque note....

Ah mais là, évidemment, c'est Grigolo tout cru ; il ne peut pas s'empêcher d'en rajouter, c'est son caractère depuis le début et il ne cherche même pas à se contrôler (surtout quand il est livré à lui-même, comme ça semble être le cas dans cette série de Tosca parisienne, où il est arrivé au tout dernier moment). Pour donner une idée de ce que ça donne souvent à la télé italienne, je donne ce lien assez croquignolet (c'est le site officiel de la RAI) ; si on est pressé, on peut se contenter des trois dernières minutes, où il est vraiment au top...

https://www.raiplay.it/video/2019/05/Vittorio-Grigolo-la-mia-vita-per-la-lirica-19052019-64f3d026-b939-45ad-a75c-95c4376541e7.html
Revenir en haut Aller en bas
http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Patzak
Mélomane averti


Nombre de messages : 497
Age : 61
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2015

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyLun 3 Juin 2019 - 13:52


Il faudrait qu'il aille faire un stage chez Muti, qui le ferait s'exprimer par la musique et le guerirait de l'histrionisme...

Revenir en haut Aller en bas
tomseche89
Mélomaniaque
tomseche89

Nombre de messages : 504
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/08/2011

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyMar 4 Juin 2019 - 8:22

Très impressionné également par l'orchestre, dès la Première. D'ailleurs, les musiciens font un triomphe à Ettinger au retour des 2 entractes et à la fin, comme pour Luisi dans Boccanegra. Si l'un deux était choisi pour succéder à Jordan, ça m'irait très bien, avec une petite préférence pour Ettinger qui arrive toujours à faire sonner très bien cet orchestre (avec Luisi, c'était au cordeau mais un peu moins impressionnant).
Mémorable soirée donc, avec Harteros et Grigolo au sommet. Malheureusement Lucic a un peu gâché la fête, assez terne, avec un impact insuffisant.
Malgré un emploi du temps déraisonnable, je crois que je vais y retourner mercredi si Yoncheva est maintenue ou si elle est remplacée par Stikhina !
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84037
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyMar 4 Juin 2019 - 22:39

Ca sera en effet Stikhina.
Revenir en haut Aller en bas
SherlockEdoga
Mélomane du dimanche
SherlockEdoga

Nombre de messages : 39
Age : 26
Date d'inscription : 02/03/2019

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyMer 5 Juin 2019 - 0:27

A votre avis, c'est mieux d'essayer de prendre une place avec Stikhina et de probablement avoir une place au parterre (même si la dernière fois, ils m'ont fait une exception avec le 1er balcon pour Carmen). Ou bien "attendre" une offre au 1er balcon 1ere catégorie à partir du 11 juin ? Ca n'a pas l'air de se remplir avec Serafin.

J'avoue ne pas connaître cet opéra, mais en voyant les commentaires de certains sur le forum ou sur twitter, s'il faut voir une Tosca c'est avec Stikhina !
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84037
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyMer 5 Juin 2019 - 0:41

L'œuvre est intense, et intensément dirigée, pour une découverte de l'œuvre c'est une très bonne production.
Après, Stikhina est mieux, oui, mais ce n'est peut-être pas capital pour une découverte de l'œuvre, Serafin ne gâche rien a priori.

Même pour la représentation de ce 5 juin, il y a beaucoup de reventes, car les gens voulaient Kaufmann-Yoncheva…
Revenir en haut Aller en bas
Frédérique R
Mélomane averti
Frédérique R

Nombre de messages : 135
Age : 43
Localisation : Bobigny
Date d'inscription : 10/05/2018

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyMer 5 Juin 2019 - 11:19

Je partage totalement ce qu'a écrit Xavier sur la représentation du samedi 1er juin, et cela fut un plaisir de nouveau le croiser à cette occasion et de discuter avec lui pendant les entractes.
Stikhina est une très belle et singulière Tosca, et je conseille vraiment d'aller l'écouter, surtout que ce soir elle sera sans doute encore plus à l'aise dans cette production.
Revenir en haut Aller en bas
https://beethovenetlesautres.wordpress.com/
SherlockEdoga
Mélomane du dimanche
SherlockEdoga

Nombre de messages : 39
Age : 26
Date d'inscription : 02/03/2019

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyMer 5 Juin 2019 - 11:54

Ok merci Smile

Au pire, je l'écouterai pour la Force du destin si je n''arrive pas à avoir une place pour aujourd'hui.

J'essaie de découvrir les oeuvres et d'éviter d'avoir deux fois la même chanteuse.
Revenir en haut Aller en bas
SherlockEdoga
Mélomane du dimanche
SherlockEdoga

Nombre de messages : 39
Age : 26
Date d'inscription : 02/03/2019

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyJeu 6 Juin 2019 - 0:41

Je sors tout juste de la représentation d'aujourd'hui ! Placé au premier balcon rang 2 avec personne devant et le vide à ma gauche (au guichet, on me dit à chaque fois que c'est exceptionnel de donner au premier balcon, mais ça passe encore...).

Acte I /
Un de mes grands moments de la saison à l'Opera de Paris ! Fabuleux orchestre et Elena Stikhina est juste magique ! Pour avoir écouté différentes soprano cette saison (Iolanta, Flute enchantée, Carmen, MacBeth). Lorsqu'elle chante, on sent qu'il se passe quelque chose, on rentre dans son histoire.  Cool
Un premier acte avec de l'humour (coucou les yeux) et beaucoup d'émotions, la seule déception serait Luca Salsi qui à mon goût se fait manger par l'orchestre et ne fait pas très méchant.
Acte I qui finit par un Te Deum grandiose, on se dit que la suite va l'être également !

ENTRACTE 1 : Je croise Mélanie Laurent (enceinte ?!)


Acte II /

Un acte II qui débute avec le tenor et le baryton, je trouve que c'est un moment assez plat et dès que Stikihina rentre, on se réveille tout d'un coup. C'est un acte II qui a des hauts et des bas, avec un orchestre formidable, surtout vers la fin. Salsi est à son avantage également à la toute fin, un peu tard...

ENTRACTE 2 : Je croise Isabelle Giordano

Acte III /

Le début est excellent avec le solo du clarinettiste. Puente est pas mal dans le célèbre air de la Tosca.
Puis ma voisine de 80 ans se met à pianoter, se gratter les jambes, puis se transforme en Dan Ettinger. Peut-être une maladie au niveau des mains, mais c'est très déstabilisant, donc j'ai eu un peu du mal à suivre.
Heureusement que Dieu est présent (peut-être un poil trop tard). Par magie, lorsque les soldats ont fusillé le pauvre Mario, les mains de la dame à ma droite ont cessé de bouger. (Plus besoin d'aller à Lourdes pour les miracles Mr. Green ). Un acte III de bon voire très bon niveau.

Conclusion : Elena Stikhina a été applaudie pendant 30s dans je ne sais plus quel acte et c'était très mérité. Elle semblait émue lors des remerciements en restant 30s à genoux.
Elle gagne évidemment à l'applaudimètre, suivi de Dan Ettinger, Marcelo Puente et Luca Salsi.

Bref, j'ai passé une très bonne soirée, qui aurait pu être exceptionnelle avec un début d'acte II plus impressionnant et un acte III sans quelqu'un de déstabilisant à ma droite. Quand on ne voit pas l'heure passer, c'est que généralement, on a passé un bon moment. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84037
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyJeu 6 Juin 2019 - 0:59

Le début du II, c'est dans l'œuvre que tu vois un creux, ou dans l'interprétation que tu as entendue?
Car c'est un (court) moment qui est un peu moins intense, c'est l'attente avant toute la double séance de torture, mais entre la fin du I et tout l'acte II qui suit, c'est normal que tout ne soit pas d'une tension insoutenable!
Je pense que c'est l'œuvre qui veut cela.

Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87989
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyJeu 6 Juin 2019 - 10:29

J'y étais aussi hier – pas prévu d'assister à la production, mais j'ai pris une place quand j'ai vu que Stikhina chantait. (Sinon j'avais pris, au cas où, une place pour Serafin-Puente-Salsi, la distribution qui me tentait le plus.)

La mise en scène d'Audi passe bien mieux en salle qu'à la télévision : le dernier acte hors sol est vraiment raté, mais le I dans les angles de la croix et le II dans l'appartement à la romaine où la décoration et les ombres évoquent presque le lupanar de luxe sont assez réussis dans un genre tradi, d'autant que le décor renvoie bien les voix, ce qui est toujours un élément important quand on va à l'opéra…

J'ai été très déçu par Stikhina, non pas que ce soit mal, mais vraiment pas du tout ce que j'ai envie d'entendre ici : pas un mot n'est compréhensible, même en maîtrisant le texte par cœur, l'expression est assez placide, le médium assez mou et peu projeté, le timbre tout en rondeur n'a aucune aspérité, tout fait assez gentiment monochrome en somme. Il reste quelques aigus dardés impressionnant, mais ça ne me contente clairement pas dans un rôle qui ne me passionne pas. Clairement, elle est plus à son aise dans le répertoire allemand (et russe, je suppose, mais je ne l'y ai jamais entendue).
Tellement ébranlé par cette mauvaise surprise (pourtant, j'avais trouvé ses Léonore-Trouvère très convaincantes, sur bande) que j'hésite à aller plutôt voir Harteros pour la Forza, c'est dire.

J'ai adoré Puente en revanche : j'aimais déjà beaucoup ce qu'il faisait, mais ce mélange entre une voix un peu artificiellement assombrie / cravatée et les harmoniques aiguës qui la couronnent a beaucoup de charme, quelque chose de viril et lumineux, de tourmenté et élancé… me séduit tout à fait. (On dirait un mélange improbable entre Castronovo et Carreras.)
Par ailleurs, l'artiste est très élégant, aussi bien scéniquement (on sent bien qu'on ne lui a pas donné beaucoup de consignes, mais qu'il essaie de faire un peu plus que demandé) que stylistiquement – pas d'excès, et de très jolies choses (quelle belle mezza voce au début du III). Et bien sûr, placement bien antérieur avec du grain bien italien, diction très nette.
Il y avait longtemps que je n'avais pas entendu un ténor dans Verdi-Puccini qui me convainque à ce point.

Comme vous, impressionné par Ettinger : il commande aux éléments ! D'un geste, il semble s'emparer de l'âme d'un musicien ou d'un pupitre, et règle ses interventions comme un potentiomètre de clavier-maître. Et ça s'entend ! Il y a vraiment des motifs et contre-motifs qui apparaissent grâce à son intervention, et toujours beaucoup de feu.
J'ai été aussi impressionné qu'il ose autant de rubato, l'impose visibilité aux chanteurs… mais lorsqu'il y a un petit flottement, il donne le point de ralliement avec une clarté qui règle la question. Rarement vu un chef de fosse aussi explicitement maître de la situation (et inspiré avec ça).
Il m'avait déjà beaucoup séduit dans la Clémence de Titus (dans une veine pourtant large et lente), où l'on sentait que ce n'était pas son répertoire naturel, mais là… Je n'ai qu'une hâte désormais, entendre son Ring !

(Sinon, c'est un régal, surtout au I, de goûter la construction wagnérienne de l'accompagnement, complètement en leitmotive tandis que les chanteurs s'époumonent sur des mélodies très lyriques typiquement italiennes.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
SherlockEdoga
Mélomane du dimanche
SherlockEdoga

Nombre de messages : 39
Age : 26
Date d'inscription : 02/03/2019

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyJeu 6 Juin 2019 - 10:50

Il faudrait que j'écoute une autre version de la Tosca, mais c'est sûrement l'oeuvre qui veut cela. J'ai trouvé que l'orchestre à ce moment-là empêchait les voix de sortir du lot.
En gros, lorsque Elena Stikhina chante, quel que soit le moment, donne l'impression que l'orchestre l'accompagne. Le rapport de force est de 75% ou 50% pour elle par rapport à l'orchestre, elle est d'une facilité ! Alors que pour le petit extrait, l'orchestre mange tout, ça empêche de re-rentrer dans l'histoire très vite.
Revenir en haut Aller en bas
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1404
Date d'inscription : 30/08/2018

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyJeu 6 Juin 2019 - 15:16

SherlockEdoga a écrit:
En gros, lorsque Elena Stikhina chante, quel que soit le moment, donne l'impression que l'orchestre l'accompagne.

Je ne comprends pas cette phrase : est-ce que tu veux dire que lorsqu'elle chante, on n'a à aucun moment l'impression que l'orchestre l'accompagne ?
Revenir en haut Aller en bas
http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1404
Date d'inscription : 30/08/2018

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyJeu 6 Juin 2019 - 15:30

SherlockEdoga a écrit:
Bref, j'ai passé une très bonne soirée, qui aurait pu être exceptionnelle avec un début d'acte II plus impressionnant

Il me semble que l'acte II est justement conduit sur une sorte de crescendo dramatique et émotionnel, avec les climax de la torture, de la prière et of course du meurtre. Au début, Puccini montre le côté banal de l'administration policière de Scarpia, son côté machiavélique qui cache sa véritable nature sadique. C'est très bien vu du point de vue dramatique : le spectateur voit à l'oeuvre cette bureaucratie minable, avec les sbires obséquieux de Scarpia, avant de découvrir progressivement au fil de l'acte son aspect sanguinaire et brutal. A l'inverse de ton impression, je trouve pour ma part que ce début en demi-teinte rend la suite encore plus impressionnante. C'est une sorte d'évocation de la banalité du mal dont parle Hannah Arendt, et c'est un aspect très fort de cette oeuvre devenue tellement rebattue qu'on n'en voit plus toujours l'originalité et les grandes qualités musicales et dramatiques.
Revenir en haut Aller en bas
http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1404
Date d'inscription : 30/08/2018

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyJeu 6 Juin 2019 - 17:07

DavidLeMarrec a écrit:
J'ai adoré Puente en revanche : j'aimais déjà beaucoup ce qu'il faisait, mais ce mélange entre une voix un peu artificiellement assombrie / cravatée et les harmoniques aiguës qui la couronnent a beaucoup de charme, quelque chose de viril et lumineux, de tourmenté et élancé… me séduit tout à fait. (On dirait un mélange improbable entre Castronovo et Carreras.)
Par ailleurs, l'artiste est très élégant, aussi bien scéniquement (on sent bien qu'on ne lui a pas donné beaucoup de consignes, mais qu'il essaie de faire un peu plus que demandé) que stylistiquement – pas d'excès, et de très jolies choses (quelle belle mezza voce au début du III). Et bien sûr, placement bien antérieur avec du grain bien italien, diction très nette.
Il y avait longtemps que je n'avais pas entendu un ténor dans Verdi-Puccini qui me convainque à ce point.

Oui, j'aime bien aussi ce chanteur et je suis très surpris de tout ce que j'entends ou lis sur cette récente prestation de Bastille (que malheureusement je n'ai pas pu voir) ; on parle de chevrotement, d'indigence vocale, mais si j'en juge par le Lucevan le stelle sur le site de l'ONP, j'entends plutôt un chanteur qui certes n'a pas un timbre exceptionnel, mais qui sait parfaitement tenir une ligne et nuancer son chant dans un répertoire où ça braille souvent à tout va : il fait notamment un très beau tenuto sur le discioglea dai veli, vraiment très élégant et parfaitement exécuté. Sa gestuelle est sans doute un peu stéréotypée et empruntée, mais vocalement, c'est remarquable !

Lien (officiel) : https://www.youtube.com/watch?v=x6FP0y5LY_4
Revenir en haut Aller en bas
http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87989
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyJeu 6 Juin 2019 - 17:43

Stefano P a écrit:
il fait notamment un très beau tenuto sur le discioglea dai veli

Dans le même genre, pour o dolci baci, o languide carezze, il ne bascule pas immédiatement sur le [o] par confort comme le font à peu près tous les autres, mais tient le [i ], pourtant pas sa meilleure voyelle, pour respecter l'intégrité du mot. Ça force le respect, pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1404
Date d'inscription : 30/08/2018

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyJeu 6 Juin 2019 - 17:48

DavidLeMarrec a écrit:
Stefano P a écrit:
il fait notamment un très beau tenuto sur le discioglea dai veli

Dans le même genre, pour o dolci baci, o languide carezze, il ne bascule pas immédiatement sur le [o] par confort comme le font à peu près tous les autres, mais tient le [i ], pourtant pas sa meilleure voyelle, pour respecter l'intégrité du mot. Ça force le respect, pour moi.

Exactement, c'est le genre de subtilité qui marque le ténor de classe ; ceux qui ne perçoivent pas ça sont sourds ou de mauvaise foi (ou l'ont peut-être entendu dans un mauvais jour, je ne sais pas)...
Revenir en haut Aller en bas
http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
artur
Néophyte


Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 07/10/2011

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyJeu 6 Juin 2019 - 20:09

Stefano P a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Stefano P a écrit:
il fait notamment un très beau tenuto sur le discioglea dai veli

Dans le même genre, pour o dolci baci, o languide carezze, il ne bascule pas immédiatement sur le [o] par confort comme le font à peu près tous les autres, mais tient le [i ], pourtant pas sa meilleure voyelle, pour respecter l'intégrité du mot. Ça force le respect, pour moi.

Exactement, c'est le genre de subtilité qui marque le ténor de classe ; ceux qui ne perçoivent pas ça sont sourds ou de mauvaise foi (ou l'ont peut-être entendu dans un mauvais jour, je ne sais pas)...

Oui enfin on peut avoir de la musicalité et un timbre chevrotant absolument insupportable... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1404
Date d'inscription : 30/08/2018

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyJeu 6 Juin 2019 - 21:35

artur a écrit:
Oui enfin on peut avoir de la musicalité et un timbre chevrotant absolument insupportable... Very Happy

J'entends certes un vibrato, d'ailleurs plutôt bien maîtrisé, mais un "chevrotement insupportable", c'est très très exagéré... cool-blue
Revenir en haut Aller en bas
http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
SherlockEdoga
Mélomane du dimanche
SherlockEdoga

Nombre de messages : 39
Age : 26
Date d'inscription : 02/03/2019

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyJeu 6 Juin 2019 - 23:20

Stefano P a écrit:
SherlockEdoga a écrit:
En gros, lorsque Elena Stikhina chante, quel que soit le moment, donne l'impression que l'orchestre l'accompagne.

Je ne comprends pas cette phrase : est-ce que tu veux dire que lorsqu'elle chante, on n'a à aucun moment l'impression que l'orchestre l'accompagne ?

Au contraire, ce que je veux dire c'est que tout est bien dosé, on l'entend très bien. Mais bon, d'après David, son italien n'est pas si compréhensible que cela.

Sur l'acte II. Peut-être que je chipote un peu trop sur le début, car je découvre un peu l'oeuvre Embarassed
Disons que l'acte I, c'est plus mon style. l'acte II, c'est une sorte de crescendo dramatique et émotionnel comme tu le dis. Avec l'entrée de la Tosca, puis un peu plus tard le Vittoria ! Vittoria ! C'est à partir ce moment-là que j'ai tout aimé dans l'acte II, l'orchestre a été formidable en appuyant là où il fallait.
Revenir en haut Aller en bas
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1404
Date d'inscription : 30/08/2018

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyJeu 6 Juin 2019 - 23:34

SherlockEdoga a écrit:
Stefano P a écrit:
SherlockEdoga a écrit:
En gros, lorsque Elena Stikhina chante, quel que soit le moment, donne l'impression que l'orchestre l'accompagne.

Je ne comprends pas cette phrase : est-ce que tu veux dire que lorsqu'elle chante, on n'a à aucun moment l'impression que l'orchestre l'accompagne ?

Au contraire, ce que je veux dire c'est que tout est bien dosé, on l'entend très bien. Mais bon, d'après David, son italien n'est pas si compréhensible que cela.

Ah d'accord, je comprends mieux ! Concernant l'italien de Stikhina, disons qu'elle a sans doute une belle marge de progression devant elle... Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87989
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 EmptyJeu 6 Juin 2019 - 23:42

Ça ne me gênait pas plus que ça en retransmission, mais là c'était plutôt une impossibilité physique d'entendre ce qu'elle disait (du second balcon), liée à la technique d'émission : j'entendais un flux de son, une seule voyelle, aucune consonne. Ça ne serait passé dans aucune langue.

J'étais étonné, parce que même du fond de la Philharmonie, son allemand passait plutôt bien…
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019   Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Bastille - Tosca - Ettinger/Audi mai-juin 2019
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 15 JUIN 2012
» 18 Juin : Nouvelle date importante.
» Sortie le 18 juin d'un album posthume de Grégory Lemarchal
» [Magazine] Audi Magazine # 2 (Japon)
» [info] Goteborg 1, 25 Juin 2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: