Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Radio France -Brahms 3/Berlioz - Krivine/ONF 06/06/2019

Aller en bas 
AuteurMessage
andika
Mélomane averti
andika

Nombre de messages : 429
Age : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 13/06/2017

Radio France -Brahms 3/Berlioz - Krivine/ONF 06/06/2019 Empty
MessageSujet: Radio France -Brahms 3/Berlioz - Krivine/ONF 06/06/2019   Radio France -Brahms 3/Berlioz - Krivine/ONF 06/06/2019 EmptyLun 3 Juin 2019 - 12:51

Jeudi prochain à l'auditorium, le programme suivant !

Johannes Brahms
Symphonie n°3

Hector Berlioz
Harold en Italie

Nicolas Bône
alto

Orchestre National de France
Emmanuel Krivine
direction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andika.over-blog.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87410
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Radio France -Brahms 3/Berlioz - Krivine/ONF 06/06/2019 Empty
MessageSujet: Re: Radio France -Brahms 3/Berlioz - Krivine/ONF 06/06/2019   Radio France -Brahms 3/Berlioz - Krivine/ONF 06/06/2019 EmptyLun 3 Juin 2019 - 13:07

On se souviendra du mandat Krivine comme celui de l'audace (lissnérienne). hehe

À part ça, ils étaient très en forme samedi dans Offenbach, ils ne faisaient pas semblant de jouer (alors qu'honnêtement, c'est pas intéressant pour les musiciens).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
andika
Mélomane averti
andika

Nombre de messages : 429
Age : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 13/06/2017

Radio France -Brahms 3/Berlioz - Krivine/ONF 06/06/2019 Empty
MessageSujet: Re: Radio France -Brahms 3/Berlioz - Krivine/ONF 06/06/2019   Radio France -Brahms 3/Berlioz - Krivine/ONF 06/06/2019 EmptyMar 4 Juin 2019 - 10:28

DavidLeMarrec a écrit:
On se souviendra du mandat Krivine comme celui de l'audace (lissnérienne). hehe

À part ça, ils étaient très en forme samedi dans Offenbach, ils ne faisaient pas semblant de jouer (alors qu'honnêtement, c'est pas intéressant pour les musiciens).

Il doit bien terminer son cycle Brahms non ? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andika.over-blog.fr/
Rocktambule
Mélomane averti


Nombre de messages : 114
Date d'inscription : 28/03/2018

Radio France -Brahms 3/Berlioz - Krivine/ONF 06/06/2019 Empty
MessageSujet: Re: Radio France -Brahms 3/Berlioz - Krivine/ONF 06/06/2019   Radio France -Brahms 3/Berlioz - Krivine/ONF 06/06/2019 EmptyVen 7 Juin 2019 - 10:23

Globalement déçu par ce concert. Une interprétation très relâchée, anecdotique, sans empreinte particulière. J'ai l'impression d'avoir perdu mon temps, et ça me met en colère !

Brahms : c'est un tube, interprété et entendu des dizaines et des dizaines de fois. Là où Paavo Järvi au TCE la saison passée arrivait à réinventer ce morceau et à livrer 3/4 d'heure de grande émotion, Emmanuel Krivine s'est contenté de servir la soupe. Le tempo n'est ni rapide ni lent, les accents ne sont pas marqués, les passages lents sont ennuyeux à mourir. La symphonie est magnifique, mais la partition n'a pas suffi. Ce n'est pas massacré, c'est juste sans intérêt ! La métaphore qui s'est imposée à moi pendant le concert : un magnifique gâteau que l'on aurait oublié tout l'après-midi en plein soleil sur la banquette arrière de la voiture ; il reste beau mais n'a plus aucun goût...

Berlioz : j'étais ravi de découvrir cette œuvre et je me l'étais bien mise en oreilles sur CD par Igor Markevitch (le CD sur lequel il est couplé avec le Requiem par Munch). Autant la version CD est mordante, âpre par moment, vigoureuse, imagée, porteuse d'évocations... autant la version d'hier soir était insipide (sauf le dernier mouvement peut-être). Même symptôme que pour Brahms.

C'était mon dernier concert de la saison à Radio France, je ne reste pas sur une note positive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87410
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Radio France -Brahms 3/Berlioz - Krivine/ONF 06/06/2019 Empty
MessageSujet: Re: Radio France -Brahms 3/Berlioz - Krivine/ONF 06/06/2019   Radio France -Brahms 3/Berlioz - Krivine/ONF 06/06/2019 EmptyVen 7 Juin 2019 - 10:27

Rocktambule a écrit:
Brahms : c'est un tube, interprété et entendu des dizaines et des dizaines de fois. Là où Paavo Järvi au TCE la saison passée arrivait à réinventer ce morceau et à livrer 3/4 d'heure de grande émotion, Emmanuel Krivine s'est contenté de servir la soupe. Le tempo n'est ni rapide ni lent, les accents ne sont pas marqués, les passages lents sont ennuyeux à mourir. La symphonie est magnifique, mais la partition n'a pas suffi. Ce n'est pas massacré, c'est juste sans intérêt !

Je n'étais pas très tenté pour cette raison (entendre une millième symphonie de Brahms, dans une version pas forcément originale), mais dans ce cas, n'est-ce pas plutôt la faute du spectateur que des interprètes ? Je veux dire qu'on ne peut pas exiger l'exception (Järvi dans du symphonique ! I love you ) à chaque concert, même si c'est souvent le cas à Paris.

Dans ce cas, peut-être essayer des œuvres qu'on a moins dans l'oreille, ça évite vraiment la lassitude ou l'impression de perdre son temps – effectivement, entendre une version tiède / banale / pas à son goût d'une œuvre dont on est très familier, j'admets tout à fait que ce puisse rendre un peu grognon. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rocktambule
Mélomane averti


Nombre de messages : 114
Date d'inscription : 28/03/2018

Radio France -Brahms 3/Berlioz - Krivine/ONF 06/06/2019 Empty
MessageSujet: Re: Radio France -Brahms 3/Berlioz - Krivine/ONF 06/06/2019   Radio France -Brahms 3/Berlioz - Krivine/ONF 06/06/2019 EmptyVen 7 Juin 2019 - 11:36

DavidLeMarrec a écrit:
Rocktambule a écrit:
Brahms : c'est un tube, interprété et entendu des dizaines et des dizaines de fois. Là où Paavo Järvi au TCE la saison passée arrivait à réinventer ce morceau et à livrer 3/4 d'heure de grande émotion, Emmanuel Krivine s'est contenté de servir la soupe. Le tempo n'est ni rapide ni lent, les accents ne sont pas marqués, les passages lents sont ennuyeux à mourir. La symphonie est magnifique, mais la partition n'a pas suffi. Ce n'est pas massacré, c'est juste sans intérêt !

Je n'étais pas très tenté pour cette raison (entendre une millième symphonie de Brahms, dans une version pas forcément originale), mais dans ce cas, n'est-ce pas plutôt la faute du spectateur que des interprètes ?  Je veux dire qu'on ne peut pas exiger l'exception (Järvi dans du symphonique ! I love you ) à chaque concert, même si c'est souvent le cas à Paris.

Dans ce cas, peut-être essayer des œuvres qu'on a moins dans l'oreille, ça évite vraiment la lassitude ou l'impression de perdre son temps – effectivement, entendre une version tiède / banale / pas à son goût d'une œuvre dont on est très familier, j'admets tout à fait que ce puisse rendre un peu grognon. Smile

J'avais justement réservé ce concert en raison du couplage avec Berlioz que je ne connaissais pas du tout. Si la 3ème de Brahms avait été couplée à une autre symphonie que je connais par cœur (genre la 9ème de Dvorak ou autre), je n'aurais pas réservé. Mais, même dans ce Berlioz, je me suis passablement ennuyé. J'ai l'impression de Krivine est capable du meilleur comme du pire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87410
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Radio France -Brahms 3/Berlioz - Krivine/ONF 06/06/2019 Empty
MessageSujet: Re: Radio France -Brahms 3/Berlioz - Krivine/ONF 06/06/2019   Radio France -Brahms 3/Berlioz - Krivine/ONF 06/06/2019 EmptyVen 7 Juin 2019 - 11:39

Krivine est remarquable dans le répertoire français (qu'il ne programme pas Rolling Eyes ) et beaucoup moins marquant dans le répertoire germanique (qu'il veut absolument jouer). C'est ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
andika
Mélomane averti
andika

Nombre de messages : 429
Age : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 13/06/2017

Radio France -Brahms 3/Berlioz - Krivine/ONF 06/06/2019 Empty
MessageSujet: Re: Radio France -Brahms 3/Berlioz - Krivine/ONF 06/06/2019   Radio France -Brahms 3/Berlioz - Krivine/ONF 06/06/2019 EmptyVen 7 Juin 2019 - 13:11

Personnellement, j'ai bien aimé. Mais en effet, Harold était bien mieux que le Brahms.

Sinon Krivine s'est permis un petit commentaire à l'issue de l'exécution de la 3ème de Brahms. En s'adressant à la salle, il a dit "C'est après des moments comme cela qu'on se rend compte qu'il n'y a pas assez d'orchestres à Paris."

Je ne sais pas si j'ai la citation exacte mais chacun se fera son propre avis. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andika.over-blog.fr/
andika
Mélomane averti
andika

Nombre de messages : 429
Age : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 13/06/2017

Radio France -Brahms 3/Berlioz - Krivine/ONF 06/06/2019 Empty
MessageSujet: Re: Radio France -Brahms 3/Berlioz - Krivine/ONF 06/06/2019   Radio France -Brahms 3/Berlioz - Krivine/ONF 06/06/2019 EmptyLun 10 Juin 2019 - 20:43

La Symphonie n°3 de Brahms a été composée en 1883, à une époque où il n'avait plus aucune prévention avant d'aborder l'écriture pour orchestre. Célébrissime page de répertoire, notamment grâce à son 3ème mouvement. Brahms déplorait alors qu'il s'agisse d'une "symphonie malheureusement trop célèbre." Et pourtant, elle mérite d'être connue, de par une certaine mélancolie qu'elle véhicule mais aussi par sa force et son intensité. Et le maestro prend les choses à bras le corps dès le début. Les dynamiques, les couleurs, une vraie densité aux cordes. La puissance de l'orchestre trouve à s'exprimer dès les premières pages et prend possession de l'auditorium dans une acoustique confortable. La battue vigoureuse et démonstrative du chef ne verse pas dans l'agitation inutile, au contraire, malgré le côté spectaculaire de la gestique, l'ensemble reste sobre. Et pourtant, cet Allegro con brio n'est pas tranquille, bien au contraire contraire de l'Andante qui permet de mettre en valeur une très belle petite harmonie aux couleurs chatoyantes. La fameux et attendu Pocco allegretto est le moment d'un miracle. Les cordes et plus spécifiquement les violons menés par Sarah Nemtanu produisent un son emprunt de vibrato et d'émotions. Tandis que le thème circule successivement de pupitre en pupitre dans une douceur rare. Le contraste était d'autant plus saisissant avec le final. Le son devient sombre, opaque, avec des bois dans le registre grave. La cordes sont sèches et les attaques deviennent brèves et cliniques. Tout ce qu'il y avait de paisible auparavant disparait tout d'un coup. On sent une vague qui emporte tout, et qui était un peu contenue mais qui parvient enfin à passer les digues. Étonnant Allegro qui vient mettre une once d'inquiétude dans une interprétation qui était jusque là assez sobre. A l'issue de l'exécution de la 3ème de Brahms, Emmanuel Krivine a pris la parole pour dire qu'après des moments comme cela, on avait la preuve qu'il n'y avait pas suffisamment d'orchestres à Paris !

Harold en Italie est la Deuxième Symphonie d'Hector Berlioz. Mais il ne se contentait jamais de composer une symphonie, il lui fallait toujours inventer quelque chose de nouveau. Cette symphonie trouve sa source dans une commande de Paganini qui était détenteur d'un Stradivarius. Berlioz, ayant vécu en Italie après son prix de Rome y trouvera une source d'inspiration afin de faire voyager son Harold. Encore un exemple de musique à programme. En revanche, l'alto n'est pas mis en avant, de sorte que Paganini ne jouera jamais cette œuvre ! Il s'agit d'une musique très narrative, où l'on goûte des dialogues éloquents avec l'alto et la harpe, notamment, dans le premier mouvement intitulé Harold aux montagnes, scènes de mélancolie, de bonheur et de joie. L'orchestre est constamment en équilibre et présente cette promenade avec sérénité. Le deuxième mouvement, intitulé Marche de pèlerins chantant la prière du soir, étonne par son ton répétitif. Bien que léger, il finit par être une peu inquiétant. Nicolas Bône à l'alto est quant à lui constamment clair et expressif. L'inquiétude laisse place à la joie dans la Sérénade d’un montagnard des Abruzzes à sa maîtresse. Dans ce qui ressemble un peu à une musique de taverne au début avec un rythme ternaire, devient peu à peu une parade amoureuse avec l'usage du picolo chantant. Le cor anglais quant à lui apporte de la gravité dans ce passage pastoral où les timbres cohabitent de façon remarquable dans une belle clarté d'ensemble. Le final intitulé Orgie de brigands. Souvenirs des scènes précédentes, fait enfin intervenir au premier plan les cuivres et les percussions (présents en nombre) au premier plan dans une véritable fanfare. Du rythme, du rebond, avec une petite ambiance de cirque. Le terme d'orgie n'est pas galvaudé tant il y a d'intensité et de plaisir, notamment dans la récapitulation des scènes précédentes qu'on se plait à retrouver. De quoi finir sur une note positive avant de retourner à ses soucis.

Et une critique sur Bachtrack aussi ! https://bachtrack.com/fr_FR/critique-brahms-berlioz-krivine-bone-orchestre-national-de-france-maison-de-la-radio-auditorium-paris-juin-2019
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andika.over-blog.fr/
Contenu sponsorisé




Radio France -Brahms 3/Berlioz - Krivine/ONF 06/06/2019 Empty
MessageSujet: Re: Radio France -Brahms 3/Berlioz - Krivine/ONF 06/06/2019   Radio France -Brahms 3/Berlioz - Krivine/ONF 06/06/2019 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Radio France -Brahms 3/Berlioz - Krivine/ONF 06/06/2019
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hector Berlioz: les cantates
» Hector Berlioz (1803-1869)
» Player Radio ne marche plus
» Radio Birdman, New Race, The New Christs
» Dylan Radio

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: