Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Martinů - Symphonies

Aller en bas 
AuteurMessage
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 993
Date d'inscription : 07/08/2012

Martinů - Symphonies Empty
MessageSujet: Martinů - Symphonies   Martinů - Symphonies EmptyMar 11 Juin 2019 - 9:08

Tiré du sujet général sur Martinů:


La 1ere par Weller est excellente. Par contre je ne connais pas sa 4e, vue les commentaires de Bennedictus j'ai commandé le disque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Martinů - Symphonies Empty
MessageSujet: Re: Martinů - Symphonies   Martinů - Symphonies EmptyMar 11 Juin 2019 - 12:35

Benedictus a écrit:
Je me demande aussi si l’élan frontal qu’y imprime Weller n’y est pas pour quelque chose (j’avais découvert l’œuvre avec Thompson.)

Côté couleurs, il y a Martin Turnovský avec la Philharmonie Tchèque !

(Sinon, tout à fait d'accord sur la bigarrure de l'œuvre, entre Schreker et le minimalisme… déconcertant, à la fois de nombreuses strates assez complexes et une forme de naïveté, mais très très beau.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
JosefK
Mélomane averti


Nombre de messages : 396
Date d'inscription : 13/04/2018

Martinů - Symphonies Empty
MessageSujet: Re: Martinů - Symphonies   Martinů - Symphonies EmptyMar 11 Juin 2019 - 12:58

Bruno Luong a écrit:
La 1ere par Weller est excellente. Par contre je ne connais pas sa 4e, vue les commentaires de Bennedictus j'ai commandé le disque.

J'ai le souvenir que la Quatrième était encore meilleure que la Première. Le punch et la vivacité de Weller, qui avait déjà enregistré l'oeuvre quand il était à Liverpool à la fin des années 1970, conviennent bien à cette symphonie optimiste. Il existe beaucoup de bonnes versions de la Quatrième, une des plus enregistrées, dont Turnovsky et Belohlavek, mais je pense que Weller compte parmi les meilleures.

Ce qui n'ôte rien, c'est que les deux compléments à cet enregistrement sont intéressants et très différents: d'une part, le Martinu iconoclaste des années 1920 au travers d'une rareté, l'interlude symphonique "Le Départ" extrait de l'opéra-film "Les Trois Souhaits" et, d'autre part, à l'autre extrémité de son catalogue, les ultimes "Estampes", triptyque orchestral moins fréquenté que "Les Fresques de Piero della Francesca" ou les "Paraboles".

Ensuite, Benedictus nous dit que la Quatrième ne ressemble à rien d'autre. On pense effectivement parfois à tous les compositeurs qu'il cite, et on pourrait ajouter Stravinski, bien sûr.
Mais elle ressemble aux trois précédentes et à la suivante de Martinu: il est vrai que s'il s'est mis à la symphonie encore plus tard que Brahms, à l'âge de 52 ans, ses cinq premières symphonies sont venues coup sur coup, à raison d'une par an entre 1942 et 1946. Pour le coup, la Sixième (1953) est assez différentes, et il l'appelait d'ailleurs "Fantaisies symphoniques" (après avoir renoncé à... "Nouvelle symphonie fantastique").
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Martinů - Symphonies Empty
MessageSujet: Re: Martinů - Symphonies   Martinů - Symphonies EmptyMar 11 Juin 2019 - 13:47

JosefK a écrit:
Il existe beaucoup de bonnes versions de la Quatrième, une des plus enregistrées, dont Turnovsky et Belohlavek

Bělohlávek, c'est sacrément mou tout de même (comme d'habitude).


Citation :
Pour le coup, la Sixième (1953) est assez différentes, et il l'appelait d'ailleurs "Fantaisies symphoniques" (après avoir renoncé à... "Nouvelle symphonie fantastique").

Elle est très étrange, oui. Il m'a fallu la voir en concert pour véritablement y adhérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
JosefK
Mélomane averti


Nombre de messages : 396
Date d'inscription : 13/04/2018

Martinů - Symphonies Empty
MessageSujet: Re: Martinů - Symphonies   Martinů - Symphonies EmptyMar 11 Juin 2019 - 14:54

DavidLeMarrec a écrit:
Bělohlávek, c'est sacrément mou tout de même (comme d'habitude).

Oh!
Et pas la version Chandos de 1992 en tout cas.


Dernière édition par JosefK le Mar 11 Juin 2019 - 16:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Martinů - Symphonies Empty
MessageSujet: Re: Martinů - Symphonies   Martinů - Symphonies EmptyMar 11 Juin 2019 - 15:42

Je visais son intégrale Onyx, pas écouté son disque Chandos (mais je vois peu de disques ou de concerts où il n'ait pas été un peu cotonneux, alors avec les prises CHandos des 90s…).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
JosefK
Mélomane averti


Nombre de messages : 396
Date d'inscription : 13/04/2018

Martinů - Symphonies Empty
MessageSujet: Re: Martinů - Symphonies   Martinů - Symphonies EmptyMar 11 Juin 2019 - 16:13

DavidLeMarrec a écrit:
Je visais son intégrale Onyx, pas écouté son disque Chandos (mais je vois peu de disques ou de concerts où il n'ait pas été un peu cotonneux, alors avec les prises CHandos des 90s…).

Bah, quand on a été biberonné à tout ce qui existait à l'époque, ou presque, en matière de Symphonies de Martinu, à savoir l'intégrale Neumann chez Supraphon, après, plus rien ne peut paraître cotonneux...

Pour en revenir à Weller qui nous avait conduits là, c'est d'ailleurs une chose que je pourrais peut-être reprocher à cet enregistrement: la "franchise" (pas assez cotonneuse) de sa prise de son, mais il faut reconnaître c'est assez cohérent avec le punch de l'interprétation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Martinů - Symphonies Empty
MessageSujet: Re: Martinů - Symphonies   Martinů - Symphonies EmptyMar 11 Juin 2019 - 16:35

JosefK a écrit:
Bah, quand on a été biberonné à tout ce qui existait à l'époque, ou presque, en matière de Symphonies de Martinu, à savoir l'intégrale Neumann chez Supraphon, après, plus rien ne peut paraître cotonneux...

J'aurais plutôt dit impavide (et plat) que cotonneux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Stolzing
Mélomaniaque
Stolzing

Nombre de messages : 729
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

Martinů - Symphonies Empty
MessageSujet: Re: Martinů - Symphonies   Martinů - Symphonies EmptyMar 11 Juin 2019 - 18:46

Je suis assez frustré par cette intégrale, effectivement molle. Qu'y a-t-il de bien ? Thomson, Järvi, Valek ? Sachant que Belohlavek, c'est en général mou (sa Fiancée vendue à Garnier pendant l'ère Gégé I don't want that ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JosefK
Mélomane averti


Nombre de messages : 396
Date d'inscription : 13/04/2018

Martinů - Symphonies Empty
MessageSujet: Re: Martinů - Symphonies   Martinů - Symphonies EmptyMar 11 Juin 2019 - 19:35

Stolzing a écrit:
Je suis assez frustré par cette intégrale, effectivement molle. Qu'y a-t-il de bien ? Thomson, Järvi, Valek ? Sachant que Belohlavek, c'est en général mou (sa Fiancée vendue à Garnier pendant l'ère Gégé I don't want that ).

Valek me paraît soporifique (et plus que mou, pour le coup), Thomson médiocre (et mou, pour le coup) et Järvi standard (et pas très stimulant, pour le coup).

J'ai aussi été très déçu par le sérieux de l'intégrale Meister avec l'Orchestre de l'ORF (Radio autrichienne) récemment parue chez Capriccio.
Cela dit, Fagen (Naxos) et même Flor (RCA) ne sont guère mieux.
Rojdestvenski (en concert) est à connaître mais comme toujours avec lui, ce n'est pas vraiment la version de référence à recommander.

Décidément, cotonneux ou pas, il faut donc en revenir à Neumann (ou bricoler une quasi-intégrale, sans la Quatrième, avec différents témoignages d'Ancerl).

Pour le reste, j'avais cru lire à propos de Belohlavek et Chandos "mou" et "cotonneux" plutôt que "plat" et "impavide", mais bon, j'ai compris, même si j'aime bien son intégrale avec la BBC.

Attendons peut-être Hrusa avec son Orchestre symphonique de Bamberg.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Martinů - Symphonies Empty
MessageSujet: Re: Martinů - Symphonies   Martinů - Symphonies EmptyMer 12 Juin 2019 - 14:44

Stolzing a écrit:
Je suis assez frustré par cette intégrale, effectivement molle. Qu'y a-t-il de bien ? Thomson, Järvi, Valek ? Sachant que Belohlavek, c'est en général mou (sa Fiancée vendue à Garnier pendant l'ère Gégé I don't want that ).

Effectivement, cette Fiancée n'était pas fameuse (la production Deflo n'était pas très exaltante non plus, il faut dire). Il a été proclamé grand spécialiste de la musique tchèque dans ses dernières années, mais même avec la Philharmonie Tchèque et dans des standards comme Dalibor, ça reste un peu mou et pas très coloré.

Donc, pour les symphonies, Järvi est très décent (à défaut d'être particulièrement excitant), il y a de la couleur et ce n'est pas trop indolent.

Válek, c'est souvent très très bien, mais pas essayé je crois.


JosefK a écrit:
Attendons peut-être Hrusa avec son Orchestre symphonique de Bamberg.

Oui, il joue cela superbement. Côté couleurs et climats, on est servis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 993
Date d'inscription : 07/08/2012

Martinů - Symphonies Empty
MessageSujet: Re: Martinů - Symphonies   Martinů - Symphonies EmptyMer 12 Juin 2019 - 20:49

J'ai possédé deux intégrales de symphonies, Jarvi et Belohlavek. Ça fait longtemps que je n'ai pas écouté mais dans mes souvenirs je préfère ce dernier, qui me fait entendre des notes avec plus de clarté.

Cornelius Meister
– un chef que j’apprécie - a fait aussi une intégrale qui me fait bien envie. Quelqu’un la connaît ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clemensnonpapa
Mélomane averti
clemensnonpapa

Nombre de messages : 179
Date d'inscription : 10/11/2012

Martinů - Symphonies Empty
MessageSujet: Re: Martinů - Symphonies   Martinů - Symphonies EmptySam 15 Juin 2019 - 12:27

Personnellement, quand je me suis plongé dans cette musique il y a un ou deux ans, c'est la Järvi qui m'a le plus parlée. Plus de vie, de détails et d'évidence que dans toutes les autres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Martinů - Symphonies Empty
MessageSujet: Re: Martinů - Symphonies   Martinů - Symphonies Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Martinů - Symphonies
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Coffret Symphonies chez Brilliant
» Rachmaninov : les symphonies
» Bohuslav Martinu (1890-1959)
» Les meilleures prises de son
» Les 7 symphonies ( Prokofiev )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: