Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Lectures (6)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8387
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptySam 29 Juin 2019 - 13:18

Stefano P a écrit:
J'ai aussi beaucoup de sympathie pour sa femme Catherine, qui est un personnage très attachant (sans jeu de mots...). fesse
hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eusèbe
Mélomaniaque
Eusèbe

Nombre de messages : 1185
Age : 42
Localisation : Paris/ Lille
Date d'inscription : 23/09/2014

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyDim 30 Juin 2019 - 11:32

Stefano P a écrit:
Je me demande qui lit véritablement Robbe-Grillet aujourd'hui, à part les étudiants en littérature qui l'ont au programme (encore plus dans les universités américaines que dans les françaises, où son influence me semble plutôt en recul par rapport aux années 70-80). J'ai toujours eu l'impression en le lisant qu'il mettait tout en place (de façon tout à fait systématique, comme le dit Emeryck) pour que l'on puisse décortiquer son oeuvre, étudier le statut des personnages ou les procédés narratifs. C'est vraiment une littérature faite pour l'étude et l'interprétation, beaucoup plus que pour le plaisir de la lecture. A mon avis, le nombre de mémoires et de thèses diverses qu'elle a engendrés doit être astronomique...

Cela dit, j'ai bien aimé sa trilogie autobiographique (Le Miroir qui revient, Angélique ou l'Enchantement, Les Derniers Jours de Corinthe), où il déroge à pas mal de règles qu'il avait fixées dans son essai Pour un nouveau roman, notamment le statut neutre et anti-démiurgique de l'auteur et les notions selon lui périmées de narration et de biographie. J'ai aussi beaucoup de sympathie pour sa femme Catherine, qui est un personnage très attachant (sans jeu de mots...). fesse

C'est un peu le problème en effet, on dirait que c'est une littérature écrite pour les critiques, surtout dans Les Gommes (même s'il y pire, Ricardou, dont on a l'impression qu'il écrit à la seule fin de théoriser). La jalousie, finalement, dit tout de même quelque chose de la conscience obsessionnelle. Et la trilogie autobiographique est vraiment intéressante.
Tout comme Benedictus, je suis beaucoup plus sensible à Simon ou Sarraute, dont le formalisme renvoie aussi à la question de l'organisation de la perception, de la mémoire, bref à une forme de phénoménologie.

Pour rester chez Minuit, je suis en train de lire, pour me détendre entre deux caractères de La Bruyère sur lequel je travaille d'arrache-pied, le cycle familial de Jean Rouaud, en commençant par Les champs d'honneur. On est quelque part entre le dernier Simon (à partir de L'Acacia) et Michon. Je me demande cela dit si ça peut tenir sur quatre ou cinq volumes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6301
Age : 27
Date d'inscription : 06/01/2011

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyDim 30 Juin 2019 - 11:56

Je me joins a tout ce qui a été dit précédemment sur Robbe-Grillet, le reproche de littérature de laboratoire souvent adressé au nouveau roman est assez justifié!

Alors que Sarraute, Simon et Butor ont une vrai densité esthétique et thématique (et même romanesque) au delà du concept formaliste affiché.

(moi aussi j'aime bien Catherine, je n'oublierais jamais cette émission de Mauvais Genre sur France Culture, ou lors d'une pause dans le débat principal, une voix suave et douce annonça: "et maintenant Catherine Robbe-Grillet va nous parler du fouet marital")

Eusèbe a écrit:
On est quelque part entre le dernier Simon (à partir de L'Acacia) et Michon.

affraid

Dans un style totalement différent de Robbe-Grillet voila un auteur qui me laisse la même impression de formalisme creux mais sans le côté "amusant" des expérience narrative de l'ami Alain, et avec en plus une suffisance dans le ton que je trouve parfaitement insupportable (surtout qu'elle me semble injustifier au regard de la qualité réel de l'oeuvre).
Cela dit la lecture de son texte sur Booz endormi dans Corps du roi, ou sa préciosité habituel est associé a un fétichisme mitterandien hallucinant (sans aucun doute ironique, mais avec des sabots tellement énorme que ça manque totalement son effet) fut un grand moment d'hilarité involontaire.


Dernière édition par Parsifal le Dim 30 Juin 2019 - 15:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8387
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyDim 30 Juin 2019 - 12:40

Parsifal a écrit:
Eusèbe a écrit:
On est quelque part entre le dernier Simon (à partir de L'Acacia) et Michon.
affraid
Dans un style totalement différent de Robbe-Grillet voila un auteur qui me laisse la même impression de formalisme creux mais sans le côté "amusant" des expérience narrative de l'ami Alain, et avec en plus une suffisance dans le ton que je trouve parfaitement insupportable (surtout qu'elle me semble injustifier au regard de la qualité réel de l'oeuvre).
Je pense très exactement le contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eusèbe
Mélomaniaque
Eusèbe

Nombre de messages : 1185
Age : 42
Localisation : Paris/ Lille
Date d'inscription : 23/09/2014

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyDim 30 Juin 2019 - 12:42

Parsifal a écrit:
Je me joins a tout ce qui a été dit précédemment sur Robbe-Grillet, le reproche de littérature de laboratoire souvent adressé au nouveau roman est assez justifié!

Alors que Sarraute, Simon et Butor ont une vrai densité esthétique et thématique (et même romanesque) au delà du concept formaliste affiché.

(moi aussi j'aime bien Catherine, je n'oublierais jamais cette émission de Mauvais Genre sur France Culture, ou lors d'une pause dans le débat principal, une voix suave et douce annonça: "et maintenant Catherine Robbe-Grillet va nous parler du fouet marital")

Eusèbe a écrit:
On est quelque part entre le dernier Simon (à partir de L'Acacia) et Michon.

affraid

Dans un style totalement différent de Robbe-Grillet voila un auteur qui me laisse la même impression de formalisme creux mais sans le côté "amusant" des expérience narrative de l'ami Alain, et avec en plus une suffisance dans le ton que je trouve parfaitement insupportable (surtout qu'elle me semble injustifier au regard de la qualité réel de l'oeuvre).
Cela dit la lecture de son texte sur Booz endormi dans Corps du roi, ou sa préciosité habituel est associé a un fétichisme mitterandien hallucinant (sans aucun doute ironique, mais assez des sabots tellement énorme que ça manque totalement son effet) fut un grand moment d'hilarité involontaire.

"Formalisme creux", je ne dirai vraiment pas cela de Michon, surtout pour les Vies minuscules qui ont marqué un certain retour à la référentialité, avec une dimension quasi ethnologique de la mémoire familiale. C'est d'ailleurs sur ce point que Rouaud le rejoint.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6301
Age : 27
Date d'inscription : 06/01/2011

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyDim 30 Juin 2019 - 13:28

De Michon, j'ai lu avec beaucoup de difficultés Les Onzes (que j'ai trouvé incroyablement poseur et creux), Corps du roi m'a paru être un monument de ridicule parfaitement insupportable (et surtout très creux, je n'ai vraiment rien trouvé de particuliérement intéressant dans ces essais), je n'ai pas pu finir La Grande Beune ce qui est un exploit étant donné la minceur du texte.

Formaliste n'est peut être pas le mot le plus heureux (et d'autant plus si l'on  se réfère a Robbe-Grillet) pour qualifier Michon, mais disons que le côté extrêmement maniéré et précieux  de cette langue littéraire à l’extrême, mais allié à des tournures presque orale me parait occulté toute autre préoccupation, en d'autre terme je trouve que Michon se contemple en train d'écrire, sans avoir forcément grand chose a dire d’intéressant au delà de la démonstration érudite et stylistique.
Vaniteux est vraiment l'impression que me laisse ses écrits.

Je sais que tout le monde dit le plus grand bien des Vies Minuscules mais vu ce que j'ai pensé du reste est-ce que ça vaut vraiment la peine que j'essaye?
je suis évidemment curieux de savoir ce qu'en pense ceux qui aiment Michon, comme lorsque je tape sur Marguerite Duras, j'ai bien conscience d'être une exception quand j'affirme leur médiocrité...


Dernière édition par Parsifal le Dim 30 Juin 2019 - 15:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eusèbe
Mélomaniaque
Eusèbe

Nombre de messages : 1185
Age : 42
Localisation : Paris/ Lille
Date d'inscription : 23/09/2014

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyDim 30 Juin 2019 - 14:28

Toi, il ne faut pas que tu ouvres du Quignard!

Trève de persiflage, je comprends ce que tu veux dire: l'esthétisation parfois outrancière peut être irritante chez Michon. Mais j'ai beaucoup aimé ce au service de quoi c'est mis, en particulier dans les Vies: l'attachement, la fascination pour tel ou tel. Si tu as autant détesté le reste, tu trouveras les mêmes caractéristiques, mais je crois quand même qu'on peut difficilement avoir l'impression que tout cela est vain dans cette suite de récits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8387
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyDim 30 Juin 2019 - 14:42

Parsifal a écrit:
je suis évidemment curieux de savoir ce qu'en pense ceux qui aiment Michon, comme lorsque je tape sur Marguerite Duras, j'ai bien conscience d'être une exception quand j'affirme leur médiocrité...
Oui, c'est sûr: «affirmer la médiocrité» d'un écrivain ou d'un metteur en scène, c'est un moyen particulièrement délicat (dans tous les sens du terme) de susciter une discussion sereine et constructive - et ça donne drôlement envie de prendre part aux échanges. (Enfin, bon, au moins, Michon, ça change un peu de Duras et Rohmer: le stock se renouvelle un peu, c'est toujours ça de pris.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 30987
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyDim 30 Juin 2019 - 14:58

En même temps … s'interdire de parler de médiocrité … c'est aussi sacraliser … soit ces personnes, soit leur art … soit l'art en général. Donc … je ne vois pas pourquoi on devrait s'interdire ce genre de propos.

Et puis sans la liberté de blâmer … il n'est point d'éloge flatteur.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6301
Age : 27
Date d'inscription : 06/01/2011

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyDim 30 Juin 2019 - 15:27

Benedictus a écrit:
Parsifal a écrit:
je suis évidemment curieux de savoir ce qu'en pense ceux qui aiment Michon, comme lorsque je tape sur Marguerite Duras, j'ai bien conscience d'être une exception quand j'affirme leur médiocrité...
Oui, c'est sûr: «affirmer la médiocrité» d'un écrivain ou d'un metteur en scène, c'est un moyen particulièrement délicat (dans tous les sens du terme) de susciter une discussion sereine et constructive - et ça donne drôlement envie de prendre part aux échanges. (Enfin, bon, au moins, Michon, ça change un peu de Duras et Rohmer: le stock se renouvelle un peu, c'est toujours ça de pris.)

Je m'exprime donc si mal que ça pour mériter ces reproches?
Pourtant passé ma réaction initiale au post d'Eusébe il n'y a aucune intention trollesque dans mes propos.
Quand je dit que "j'affirme" la médiocrité de Michon je résume simplement une position personnelle je le trouve médiocre, je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas le dire puisque ça résume en tout sincérité l'impression qu'il me laisse. Il me semblait pourtant avoir fait attention a la formulation de ma phrase pour ne laisser aucun doute quand a la subjectivité de ce jugement.

Et oui je suis sincèrement curieux de ce que peuvent en dire ceux qui aiment justement pour avoir un autre ressenti et a défaut de me faire aimer Michon au moins comprendre mieux ce que tant d'autres y trouvent.

Eusèbe a écrit:
Toi, il ne faut pas que tu ouvres du Quignard!

Trève de persiflage, je comprends ce que tu veux dire: l'esthétisation parfois outrancière peut être irritante chez Michon. Mais j'ai beaucoup aimé ce au service de quoi c'est mis, en particulier dans les Vies: l'attachement, la fascination pour tel ou tel. Si tu as autant détesté le reste, tu trouveras les mêmes caractéristiques, mais je crois quand même qu'on peut difficilement avoir l'impression que tout cela est vain dans cette suite de récits.

J'essayerais peut être un jour.

Je n'ai fait que parcourir Quignard, mais le peu que je connais ne m'a pas laissé d'impression désagréable, je ne peux pas dire non plus que ça m'est particuliérement marqué ni donner envie de le lire.


Dernière édition par Parsifal le Dim 30 Juin 2019 - 16:47, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1110
Date d'inscription : 30/08/2018

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyDim 30 Juin 2019 - 15:49

Eusèbe a écrit:
Pour rester chez Minuit, je suis en train de lire, pour me détendre entre deux caractères de La Bruyère sur lequel je travaille d'arrache-pied, le cycle familial de Jean Rouaud, en commençant par Les champs d'honneur. On est quelque part entre le dernier Simon (à partir de L'Acacia) et Michon. Je me demande cela dit si ça peut tenir sur quatre ou cinq volumes...

J'avais beaucoup aimé Les Champs d'honneur, vraiment un très beau texte, avec effectivement une évidente influence de Simon, et j'ai suivi le reste du cycle avec pas mal de plaisir. Les deux premiers livres sont vraiment très forts, avec le sujet très prenant de la première guerre et dans le suivant la seconde guerre (Des hommes illustres), mais ça se délite quand même un peu au fil des volumes (par exemple celui sur sa jeunesse étudiante et Mai 68 (La Vie à peu près) donne un peu trop dans l'anecdote pittoresque et la recherche du gag un peu gratuit) ; dans mon souvenir, ça reste un projet littéraire de première grandeur et qui mérite d'être lu. Il n'y en a pas tant de cette envergure dans la littérature contemporaine.

C'est assez curieux, parce qu'à la fin du cycle, quand il quitte les éditions de Minuit, l'intérêt retombe complètement et ses livres successifs (chez Gallimard) me sont tombés des mains ; j'ai trouvé ça creux et rebattu (la série dite de La Vie poétique, une vraie purge).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8387
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyDim 30 Juin 2019 - 16:50

Cololi a écrit:
En même temps … s'interdire de parler de médiocrité … c'est aussi sacraliser … soit ces personnes, soit leur art … soit l'art en général. Donc … je ne vois pas pourquoi on devrait s'interdire ce genre de propos.
Se l'interdire, non (je le fais, par exemple, assez souvent au sujet du belcanto.) Mais «affirmer la médiocrité» de tel ou tel artiste et en même temps dire qu'on est sincèrement désireux d'un échange à leur sujet avec ceux qui les aiment, qu'on est même avide de découvrir des raison de les aimer... Disons que ça n'est pas spécialement engageant pour les éventuels interlocuteurs.

Parsifal a écrit:
Je m'exprime donc si mal que ça pour mériter cette hostilité?
Pourtant passé ma réaction initiale au post d'Eusébe je ne mettais aucune intention trollesque dans mes propos.
Quand je dit que "j'affirme" la médiocrité de Michon je résume simplement une position personnelle je le trouve médiocre, je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas le dire puisque ça résume parfaitement l'impression qu'il me laisse. Il me semblait pourtant avoir fait attention a la formulation de ma phrase pour ne laisser aucun doute quand a la subjectivité de ce jugement.
Oui, je pense que c'est vraiment une affaire de formulation: dire, par exemple, que l'on est hermétique ou réfractaire à la préciosité ou au formalisme de tel ou tel auteur, voire que l'on a du mal à passer outre ses éventuels ridicules (là, je pense plutôt à Duras), ce n'est pas exactement la même chose que d'asséner «j'affirme sa médiocrité.»

Par ailleurs, je serais bien en peine de défendre efficacement et globalement Michon en tant qu'auteur, n'ayant pas spécialement aimé ce qu'il a publié après Vies minuscules (et qui, pour le coup, me semble avoir quelque chose d'un peu artificiel et ressassant, par exemple Les Onze.) Mais je tiens Vies minuscules pour un livre absolument majeur - à la fois pour la singularité de sa forme (cette autobiographie par délégations successives sous forme de vitae ou d'exempla), pour le référent historique, sociologique et même géographique qu'il déploie, et surtout pour cette longue phrase baroque, protocolaire et archaïsante (et pour ma part, j'aime ces éclats de parler populaire creusois que cette langue précieuse semble mettre en blason.) À mon sens, rien que par ce livre, Michon n'est pas un auteur «médiocre.»

(La Grande Beune, c'est de toute manière un peu à part: en fait, c'est le reliquat ou la chute d'un «grand livre» autobiographique inachevé et probablement inachevable, un peu comme les fragments d'Ostinato de Louis-René des Forêts finalement publiés sous ce titre.)


Dernière édition par Benedictus le Dim 30 Juin 2019 - 17:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87411
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyDim 30 Juin 2019 - 17:16

Honnêtement, à la lecture de Parsifal, je n'ai vraiment pas senti cette hostilité ni cette position de principe, il prend bien soin de remettre son opinion dans la perspective de sa propre subjectivité (alors que ce n'était même pas nécessaire, on peut bien trouver des écrivaillons médiocres)…

Par ailleurs, ce qu'il dit de Michon fait un écho assez fidèle aux préjugés que j'ai pu m'en former à partir de tout le bien qu'on m'en a dit… Je veux dire que ça n'a pas l'air complètement hors sol, la critique de la sophistication un peu poseuse ou du sentiment qu'il se regarde écrire, pas de la pure affirmation gratuite du genre « il ne sait pas écrire ».

On a eu plus radical tout de même, comme critiques, dans ces pages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8387
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyDim 30 Juin 2019 - 17:37

Oui, oui, j'ai surréagi à une formulation malheureuse. Je prie Parsifal de m'en excuser.

Cololi a écrit:
Et puis sans la liberté de blâmer … il n'est point d'éloge flatteur.
carton rouge Pas de publicité subliminale pour ton quotidien préféré, s'il te plaît!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6301
Age : 27
Date d'inscription : 06/01/2011

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyDim 30 Juin 2019 - 17:48

Il n'y a évidemment aucun problème, Il peut m'arriver de faire des messages moqueurs a l'égard de certaines de mes têtes de turcs, mais depuis notre dernier accrochage tu remarqueras que je suis moins insistant a ce sujet. Je peux comprendre que ça ait pu agacer et susciter une certaine méfiance, mais en l'occurence il n'y avait aucune intentions, ni d'hostilité, ni de moquerie à l'égard de ceux qui aiment Michon, et le terme de médiocrité ne faisait que résumer un ressenti strictement personnel.

Benedictus a écrit:
Par ailleurs, je serais bien en peine de défendre efficacement globalement Michon en tant qu'auteur, n'ayant pas spécialement aimé ce qu'il a publié après Vies minuscules (qui, pour le coup, me semble avoir quelque chose d'un peu artificiel et ressassant, par exemple Les Onze.) Mais je tiens Vies minuscules pour un livre absolument majeur - à la fois pour la singularité de sa forme (cette autobiographie par délégations successives sous forme de vitae ou d'exempla), pour le référent historique, sociologique et même géographique qu'il déploie, et surtout pour cette longue phrase un peu protocolaire et archaïsante. À mon sens, rien que par ce livre, Michon n'est pas un auteur «médiocre.»

(La Grande Beune, c'est de toute manière un peu à part: en fait, c'est le reliquat ou la chute d'un «grand livre» autobiographique inachevé et probablement inachevable, un peu comme les fragments d'Ostinato de Louis-René des Forêts finalement publiés sous ce titre.)

Merci pour le retour, justement je n'ai pas commencé par Les Vies minuscules, peut être que j'aurais du. A priori l'aspect archaïsant, très littéraire et par conséquent un peu artificielle de son style avait plutôt séduisant, Les Onze avec son jeu entre fiction et réalité aurait du me plaire mais je n'y ait trouvé ni le plaisir du style,  ni stimulation intellectuelle particulière (plutôt le contraire), l'ampleur de mon rejet à sans doute été accentué par la déception.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1110
Date d'inscription : 30/08/2018

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyDim 30 Juin 2019 - 17:55

Benedictus a écrit:
Par ailleurs, je serais bien en peine de défendre efficacement et globalement Michon en tant qu'auteur, n'ayant pas spécialement aimé ce qu'il a publié après Vies minuscules (et qui, pour le coup, me semble avoir quelque chose d'un peu artificiel et ressassant, par exemple Les Onze.) Mais je tiens Vies minuscules pour un livre absolument majeur - à la fois pour la singularité de sa forme (cette autobiographie par délégations successives sous forme de vitae ou d'exempla), pour le référent historique, sociologique et même géographique qu'il déploie, et surtout pour cette longue phrase baroque, protocolaire et archaïsante (et pour ma part, j'aime ces éclats de parler populaire creusois que cette langue précieuse semble mettre en blason.) À mon sens, rien que par ce livre, Michon n'est pas un auteur «médiocre.»

Oui, je n'ai pas une passion pour Michon, mais je reconnais que Vies minuscules, c'est quelque chose ; ce n'est pas très loin à mon avis de certains textes de Quignard qui me plaisent aussi beaucoup, dans les Petits traités ou Les Tablettes de buis d'Apronenia Avitia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8387
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyDim 30 Juin 2019 - 17:57

Parsifal a écrit:
Il n'y a évidemment aucun problème, Il peut m'arriver de faire des messages moqueurs a l'égard de certaines tête de turcs, mais depuis notre dernier accrochage tu remarqueras que je suis moins insistant a ce sujet. Je peux comprendre que ça ait pu agacer et susciter une certaine méfiance, mais en l'occurence il n'y avait aucune intentions, ni d'hostilité, ni de moquerie à l'égard de ceux qui aiment Michon, et le terme de médiocrité ne faisait que résumer un ressenti strictement personnel.
Oui (d'ailleurs un MP t'attend.)  mains

Parsifal a écrit:
Merci pour le retour, justement je n'ai pas commencé par Les Vies minuscules, peut être que j'aurais du.
Il n'est pas forcément nécessaire de commencer par là, mais disons qu'il est nécessaire de l'avoir lu pour se faire une image complète et significative de ce qu'est cet auteur; sinon c'est une peu comme évaluer (mutatis mutandis, hein, je ne dis pas que c'est pareil) Chateaubriand en ayant lu que ses romans et pas les Mémoires d'outre-tombe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oriane
Mélomaniaque
Oriane

Nombre de messages : 1560
Age : 28
Localisation : Orléans-Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyDim 30 Juin 2019 - 18:07

Roberto Bolaño, Les détectives sauvages.

Je lis aussi Octavio Paz, Niki Marangou, Sappho et Jean de la Croix dans plusieurs traductions.

Et Luciano Erba, Marisa Trejo Sirvent ...


Dernière édition par Oriane le Dim 30 Juin 2019 - 18:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8387
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyDim 30 Juin 2019 - 18:09

Stefano P a écrit:
certains textes de Quignard qui me plaisent aussi beaucoup, dans les Petits traités ou Les Tablettes de buis d'Apronenia Avitia.
Quand j'étais, disons, entre ado et jeune adulte, j'étais absolument inconditionnel. (La première édition complète des Petits Traités chez Maeght, c'est ce que je m'étais fait offrir par mes parents pour ma mention au bac...) En effet, les Petits Traités et les Tablettes font partie de mes très, très grands souvenirs de lecture; j'aime aussi beaucoup La Leçon de musique et La raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oriane
Mélomaniaque
Oriane

Nombre de messages : 1560
Age : 28
Localisation : Orléans-Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyDim 30 Juin 2019 - 18:13

Ah, et aussi Gershom Scholem, Le Nom de Dieu et la théorie kabbalistique du langage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1110
Date d'inscription : 30/08/2018

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyDim 30 Juin 2019 - 18:21

Benedictus a écrit:
Stefano P a écrit:
certains textes de Quignard qui me plaisent aussi beaucoup, dans les Petits traités ou Les Tablettes de buis d'Apronenia Avitia.
Quand j'étais, disons, entre ado et jeune adulte, j'étais absolument inconditionnel. (La première édition complète des Petits Traités chez Maeght, c'est ce que je m'étais fait offrir par mes parents pour ma mention au bac...) En effet, les Petits Traités et les Tablettes font partie de mes très, très grands souvenirs de lecture; j'aime aussi beaucoup La Leçon de musique et La raison.

Oui, j'aurais dû ajouter Albucius dans cette veine qui n'est pas loin de Michon ; j'aime aussi les aphorismes souvent fulgurants de Rhétorique spéculative, et aussi La Haine de la musique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
néthou
JazzAuNeth
néthou

Nombre de messages : 1702
Date d'inscription : 04/03/2011

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyDim 30 Juin 2019 - 18:54

Parsifal a écrit:
Je sais que tout le monde dit le plus grand bien des Vies Minuscules mais vu ce que j'ai pensé du reste est-ce que ça vaut vraiment la peine que j'essaye?

Oui.
"Vies minuscules", c'est quand même son livre majeur (Mr. Green ).

Je comprends ton avis sur Michon, pour l'avoir moi-même éprouvé. Après un premier instant d'émerveillement (quelle langue !), on peut effectivement éprouver le sentiment qu'il s'écoute un peu écrire. Mais à la lecture de ses autres livres (ce qui est rapide, Michon écrit peu et court), pourtant moins prenants que "Vies minuscules", on saisit mieux le bonhomme, et cette préciosité disparaît (par exemple le merveilleux début de "L'empereur d'Occident".
Reste alors la langue, splendide par moments, et par les temps littéraires qui courent, c'est un petit bonheur.
(Je précise que je n'ai lu ni Quignard, ni Rouault, mais que ce que vous en dites m'y pousserait bien)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8387
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyDim 30 Juin 2019 - 19:06

Stefano P a écrit:
Oui, j'aurais dû ajouter Albucius dans cette veine qui n'est pas loin de Michon
Oui, avec ces traductions de «romans» qui font comme des espèces de petits carrés de texte mis en abîme. Et puis Une gêne technique à l'égard des fragments (mais je n'en causerai pas, par égard pour Eusèbe qui trime sur La Bruyère...) Et même si je n'aime pas trop les romans ultérieurs de Quignard, Le Salon du Wurtemberg m'avait énormément plu...

Stefano P a écrit:
j'aime aussi les aphorismes souvent fulgurants de Rhétorique spéculative, et aussi La Haine de la musique...
Ah, en revanche, ceux-là m'avaient beaucoup déçu à leur sortie (déjà, rien que ces objets jaunes à couverture en carton glacé...), j'avais trouvé les aphorismes de Rhétorique spéculative souvent abscons mais aussi parfois convenus et la thèse centrale de la Haine m'a toujours paru forcée ou plaquée (et trop morale.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eusèbe
Mélomaniaque
Eusèbe

Nombre de messages : 1185
Age : 42
Localisation : Paris/ Lille
Date d'inscription : 23/09/2014

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyDim 30 Juin 2019 - 21:33

Quignard me laisse très partagé et perplexe. Mon tropisme moraliste devrait me le faire vénérer… mais je n'accroche pas tant que cela. J'ai beaucoup aimé comme Benedictus les Tablettes, Tous les matins du monde aussi (mais je crois que c'est lié au film, qui me faisait découvrir qu'on pouvait jouer sur instruments anciens, et puis J-P Marielle). Les Petits traités, déjà, j'ai trouvé cela plus inégal. Il y en a que j'adore ("Traité sur Monsieur Hamon", par exemple), d'autres que je trouve esthétisants et assez creux. Son texte sur La Bruyère, celui sur La Tour, ce sont aussi de très belles choses.
Mais Dernier royaume, je trouve que ça devient un peu une auto-caricature. C'est toujours esthétisant, assez poseur, souvent faussement profond, et franchement répétitif. Quelque pages de temps en temps, on peut admirer certaines trouvailles, mais très vite, je me lasse.

Pour rebondir sur ce que dit Stefano à propos de Rouaud, je trouve que justement, c'est assez peu simonien: il n'y a pas du tout ce chaotique travail de la mémoire, cette omniprésence de la perception qui empêche tout discours organisé qui sont assez typique de l'écriture de Simon. Je trouve cela plus proche de certains aspects de l'Acacia, ceux qui mettent en jeu non pas la mémoire individuelle, mais la mémoire familiale et ce qu'on peut en savoir, par la médiation des témoignages, des photos, des objets. La Grande Guerre, d'ailleurs, n'occupe qu'à peine un tiers des Champs d'honneur (le titre est trompeur de ce potin de vue): ce sont des bribes de vies d'une ruralité disparue, le Grand Père, l'extraordinaire tante Marie, mais aussi ces humbles, comme le fossoyeur alcoolique. C'est cela qui me fait penser à Michon, tout comme la prose, beaucoup plus proche de l'ample période que de la syntaxe déstructurée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8387
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyDim 30 Juin 2019 - 21:53

Eusèbe a écrit:
Mais Dernier royaume,  je trouve que ça devient un peu une auto-caricature. C'est toujours esthétisant, assez poseur, souvent faussement profond, et franchement répétitif. Quelque pages de temps en temps, on peut admirer certaines trouvailles, mais très vite, je me lasse.
Oui, j'ai exactement la même impression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6301
Age : 27
Date d'inscription : 06/01/2011

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyLun 1 Juil 2019 - 1:55

néthou a écrit:
Parsifal a écrit:
Je sais que tout le monde dit le plus grand bien des Vies Minuscules mais vu ce que j'ai pensé du reste est-ce que ça vaut vraiment la peine que j'essaye?

Oui.
"Vies minuscules", c'est quand même son livre majeur (Mr. Green ).

Je comprends ton avis sur Michon, pour l'avoir moi-même éprouvé. Après un premier instant d'émerveillement (quelle langue !), on peut effectivement éprouver le sentiment qu'il s'écoute un peu écrire. Mais à la lecture de ses autres livres (ce qui est rapide, Michon écrit peu et court), pourtant moins prenants que "Vies minuscules", on saisit mieux le bonhomme, et cette préciosité disparaît (par exemple le merveilleux début de "L'empereur d'Occident".
Reste alors la langue, splendide par moments, et par les temps littéraires qui courent, c'est un petit bonheur.
(Je précise que je n'ai lu ni Quignard, ni Rouault, mais que ce que vous en dites m'y pousserait bien)

J'essayerais Les Vies Minuscules quand j'aurais un peu de temps. Mais il faudra me payer pour que je retente Les Onzes ou La Grande Beune ça m'a vraiment trop déplu (même la langue ne pas vraiment conquis)!
Je tenterais peut être Empereur d'Occident en attendant, ça a l'air effectivement très court et si l'écriture m'agace trop le sujet antique m’intéresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 30987
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyMer 3 Juil 2019 - 21:20

Lectures (6) - Page 3 394611_medium


Lectures (6) - Page 3 49205_medium

Je confirme ce que disais Parsifal. Quelle purge !
Dans la catégorie littérature qui se regarde écrire à trouver de belles images … mais dont ne sent jamais la moindre nécessité … où rien ne parait vivant … on se place là (bref ce qu'il y a de plus dur à réaliser en littérature).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8387
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyMer 3 Juil 2019 - 23:32

L'Empereur d'Occident, je ne sais plus si je l'avais lu en entier; je crois me souvenir que ça m'était tombé des mains... Mais Vies minuscules est vraiment un très grand livre - et s'il y a aussi une forme de préciosité de l'écriture, là, pour le coup, on sent la nécessité (ne serait-ce que dans le rapport complexe que Michon y entretient avec l'autobiographie.)

Je n'ai pas lu ce texte-là de Mirbeau: c'est bien? C'est un essai?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6301
Age : 27
Date d'inscription : 06/01/2011

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyJeu 4 Juil 2019 - 8:15

Cololi a écrit:
Lectures (6) - Page 3 394611_medium


Lectures (6) - Page 3 49205_medium

Je confirme ce que disais Parsifal. Quelle purge !
Dans la catégorie littérature qui se regarde écrire à trouver de belles images … mais dont ne sent jamais la moindre nécessité … où rien ne parait vivant … on se place là (bref ce qu'il y a de plus dur à réaliser en littérature).

Laughing  décidément moi qui était prêt a me laisser tenté par celui-ci!

je garde quand même Vie Minuscule sous le coude, tout le monde semble s'accorder sur ses mérites

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 30987
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyJeu 4 Juil 2019 - 8:22

Benedictus a écrit:
L'Empereur d'Occident, je ne sais plus si je l'avais lu en entier; je crois me souvenir que ça m'était tombé des mains... Mais Vies minuscules est vraiment un très grand livre - et s'il y a aussi une forme de préciosité de l'écriture, là, pour le coup, on sent la nécessité (ne serait-ce que dans le rapport complexe que Michon y entretient avec l'autobiographie.)

Je n'ai pas lu ce texte-là de Mirbeau: c'est bien? C'est un essai?

C'est exactement ça … ça m'est tombé des mains … je n'ai même pas eu le courage de lire les 10 dernières pages … alors que c'est très court. Tu me rassures !
Je note que Vie minuscules … c'est autre chose.

Mirbeau : c'est un petit texte, où il se fait l'écho d'un témoin de la mort de Balzac … témoignage qui contredit celui de Hugo. Selon ce témoin rencontré par Mirbeau … Hugo n'était pas du tout là ! C'est plutôt un témoignage pour établir un vérité historique qu'autre chose.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6301
Age : 27
Date d'inscription : 06/01/2011

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyJeu 4 Juil 2019 - 9:49

Cololi a écrit:


Mirbeau : c'est un petit texte, où il se fait l'écho d'un témoin de la mort de Balzac … témoignage qui contredit celui de Hugo. Selon ce témoin rencontré par Mirbeau … Hugo n'était pas du tout là ! C'est plutôt un témoignage pour établir un vérité historique qu'autre chose.

Euh... je l'ai lu il y a longtemps, mais je ne me souviens pas qu'il dise une tel chose, même plutôt le contraire (que Hugo était l'une des seules personne a avoir rendu visite a Balzac a sa mort) en revanche il contredit certains détail du récit de Choses Vues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 30987
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyJeu 4 Juil 2019 - 10:00

Parsifal a écrit:
Cololi a écrit:


Mirbeau : c'est un petit texte, où il se fait l'écho d'un témoin de la mort de Balzac … témoignage qui contredit celui de Hugo. Selon ce témoin rencontré par Mirbeau … Hugo n'était pas du tout là ! C'est plutôt un témoignage pour établir un vérité historique qu'autre chose.

Euh... je l'ai lu il y a longtemps, mais je ne me souviens pas qu'il dise une tel chose, même plutôt le contraire (que Hugo était l'une des seules personne a avoir rendu visite a Balzac a sa mort) en revanche il contredit certains détail du récit de Choses Vues.

p. 64.

Citation :
Le jour du 18 août 1850 … Je vous en donne ma parole d'honneur … Il n'est venu chez Balzac que deux personnes : Nacquart, son médecin, dans la matinée, et Hugo le soir à neuf heures…

Mais Balzac était déjà mort quand Hugo est arrivé si je comprends bien.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6301
Age : 27
Date d'inscription : 06/01/2011

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyJeu 4 Juil 2019 - 10:08

D'accord, je relierais le texte, il me semblait quand même que c'était moins tranché que Hugo n'était pas là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 30987
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyJeu 4 Juil 2019 - 10:11

Parsifal a écrit:
D'accord, je relierais le texte, il me semblait quand même que c'était moins tranché que Hugo n'était pas là.

Oui, oui, c'est moi qui ai été trop rapide. Tu as raison : il était là (ma citation c'est pour les chiens ? Mr.Red ). Mais ce qui m'avait fait dire cela … de façon trop rapide … c'est que si je suis bien le texte, Hugo est arrivé après, car il n'est pas mentionné jusqu'à la mort de Balzac : il n'y avait que médecin + Mme Hanska + le témoin … jusqu'à ce qu'il rende l'âme.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 18970
Date d'inscription : 22/01/2010

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyLun 8 Juil 2019 - 13:46

Terminé Le Temps Retrouvé de Proust. Smile

Brillant parachèvement (même si le cycle est inachevé de l'intérieur*) qui reprend et consacre les motifs du cycle à l'instar d'un Crépuscule des Dieux, là ou Du Côté de Chez Swann ferait figure d'Or du Rhin.








* incohérences, transitions brutales et relâchements stylistiques parsèment les 3 derniers volumes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 30987
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyLun 8 Juil 2019 - 21:09

Lectures (6) - Page 3 89032_medium

Lectures (6) - Page 3 2199167_medium

Lectures (6) - Page 3 209643_medium

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Oriane
Mélomaniaque
Oriane

Nombre de messages : 1560
Age : 28
Localisation : Orléans-Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyMar 9 Juil 2019 - 14:41

Dernières lectures :
_ Mantra de Rodrigo Fresán ****
_ Cristallisation secrète de Yōko Ogawa ****
_ Les morts de mon père et autres nouvelles de Yehuda Amichaï *****

Je lis actuellement Dans l'ombre, la mère de Grazia Deledda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël

Nombre de messages : 6516
Age : 25
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyMar 9 Juil 2019 - 15:28

Oriane a écrit:

_ Cristallisation secrète de Yōko Ogawa ****

Tu le conseilles ? Smile Je n'ai lu d'Ogawa que les nouvelles de La Mer, mais c'est tout un monde extrêmement fin et sensible que j'ai beaucoup apprécié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oriane
Mélomaniaque
Oriane

Nombre de messages : 1560
Age : 28
Localisation : Orléans-Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyMer 10 Juil 2019 - 0:08

Je le recommande très chaudement. C'est un roman très poétique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 18970
Date d'inscription : 22/01/2010

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyVen 12 Juil 2019 - 10:45

Zola : La Terre
Lectures (6) - Page 3 9782253082217-001-T
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
néthou
JazzAuNeth
néthou

Nombre de messages : 1702
Date d'inscription : 04/03/2011

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyVen 12 Juil 2019 - 11:09

Çui-là, il est rude...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quasimodo
Néophyte


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 12/07/2019

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptySam 13 Juil 2019 - 10:35

J'ai commencé Locus Solus de Raymond Roussel et c'est très particulier, entre Huysmans et le roman exotique, une architecture étrange entrecoupée de contes, de digressions et de mises en abyme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 9136
Age : 21
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptySam 13 Juil 2019 - 11:04

Pierre Drieu la Rochelle : Le feu follet
Lectures (6) - Page 3 51UcGpwckSL._SX302_BO1,204,203,200_

Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8387
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptySam 13 Juil 2019 - 11:09

Si ça t'intéresse, tu devrais lire ses nouvelles (Histoires déplaisantes et La Comédie de Charleroi en priorité) et surtout Récit secret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 9136
Age : 21
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptySam 13 Juil 2019 - 11:23

Benedictus a écrit:
Si ça t'intéresse, tu devrais lire ses nouvelles (Histoires déplaisantes et La Comédie de Charleroi en priorité) et surtout Récit secret.
J'ai bien aimé globalement même si j'ai préféré l'adaptation de Malle qui me semble moins lourde - et c'est aussi amusant de voir que des choses qui sont à la fin du livre se retrouvent au début du film. Mais du coup, je note pour Récit secret, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8387
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptySam 13 Juil 2019 - 11:41

Récit secret, c'est un peu la contre-épreuve du Feu follet: un récit autobiographique sur le suicide écrit par Drieu entre sa dernière tentative ratée et sa tentative réussie. Il faut lire l'édition NRF qui comporte aussi un fragment de journal de la même époque et une sorte d'autobiographie politique (Exorde) pour percevoir à quel point, chez Drieu, c'est le fascisme qui s'explique par le suicide et non l'inverse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SherlockEdoga
Mélomane du dimanche
SherlockEdoga

Nombre de messages : 22
Age : 26
Date d'inscription : 02/03/2019

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyMer 17 Juil 2019 - 12:14

Lectures (6) - Page 3 51kF7L8IaOL._SX210_
Une professeure d'allemand sur Twitter déteste Goethe, je décide donc de faire tout le contraire et d'acheter les Affinités Electives. C'est assez réaliste sur les relations hommes-femmes  Embarassed . (Page 100)




Lectures (6) - Page 3 Introduction-a-l-histoire-de-notre-temps
L'année dernière, j'avais lu L'histoire de France de Bainville (J'ai quasiment tout oublié à part le début...), là je m'attaque à René Rémond, tout le monde en parle, notamment sur les trois droites en France. Certains conseillent aussi ce livre ; peut-être que je lirais le Berstein et Milza juste après !



Lectures (6) - Page 3 41eQZhpL-HL._SX302_BO1,204,203,200_

Je n'en suis qu'à 10% et j'ai l'impression que les féministes reprennent mot pour mot ce qu'elle dit ! C'est pas mal pour l'instant avec un dictionnaire en ligne à côté Smile .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
Ravélavélo

Nombre de messages : 5473
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyVen 19 Juil 2019 - 5:01

Jim Morrison
* La nuit américaine
Christian Bourgois, (édition de poche)

Lectures (6) - Page 3 97822610

J'ai beaucoup écouté les Doors au début de l'été (l'album l.a woman), en boucle, de quatre à cinq fois par jour, c'est ce qui m'amène à ce livre...
Jim Morrison se considérait d'abord comme un écrivain.
Le livre à l'avantage d'être bilingue.
On y retrouve son Journal de Paris.
Et aussi des scénarios de films.
Je vais probablement commander Wilderness et sa biographie écrite par Jean-Yves Reuzeau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 18970
Date d'inscription : 22/01/2010

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyLun 22 Juil 2019 - 12:13

Terminé La Terre de Zola.

Néthou m'avait prévenu et j'ai pas été déçu du voyage. C'est d'une noirceur et d'une crudité...
Accablant. Neutral

A noter tout de même quelques moments cocasses, notamment les moyens très peu poétiques mis en oeuvre par "Jésus-Christ" pour chasser l'huissier Vineux. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
Ravélavélo

Nombre de messages : 5473
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 EmptyMar 30 Juil 2019 - 20:03

En relecture plus approfondie: les Variations sauveges d'Hélène Grimaud. I love you

Lectures (6) - Page 3 51hnhx10



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Lectures (6) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Lectures (6)
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vos lectures de jeunesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: