Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Votre dernier film visionné

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 9362
Age : 21
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyMar 29 Oct 2019 - 12:37

Cololi a écrit:
Pourquoi ça ne m'étonne pas hehe
Tu n'aimes pas ce film ?
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31126
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyMar 29 Oct 2019 - 12:47

Emeryck a écrit:
Cololi a écrit:
Pourquoi ça ne m'étonne pas hehe
Tu n'aimes pas ce film ?

Si. Il est vraiment bien malgré le caractère hollywoodien (mais Sirk dépasse ça … sans quoi … je n'aurai). Un des meilleurs Sirk … mais je préfère quand même Mirage de la vie (le meilleur) et Le Temps d'aimer et le Temps de mourir.

C'est juste que c'est bien ce que j'imagine de Francesco.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 9362
Age : 21
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyMar 29 Oct 2019 - 22:00

Aujourd'hui, petit tour des Cartes Gold :

Christophe Honoré : Chambre 212        2019
Votre dernier film visionné - Page 11 0290287
Very Happy Very Happy Very Happy / Very Happy Very Happy Very Happy +
J'avais été séduit par le versant assez intimiste de Plaire, aimer et courir vite mais ici, Honoré essaie de s'immiscer dans le registre de la comédie. Au cœur de son dispositif comique, un clivage temporel : le personnage de Mastroianni trompe son mari (Biolay) avec... lui-même mais lorsqu'il avait vingt ans (Lacoste) et le personnage de Biolay trompe sa femme avec sa prof de piano... lorsqu'elle était jeune (Cottin) ; ceci induit parfois des situations absurdes, assez amusantes et cela donne un côté un peu enlevé au récit, d'autant plus que le réalisateur filme de manière théâtrale en fictionnalisant le décor (passage au-dessus des murs, d'un appartement à un autre) mais ça tourne tout de même un peu en rond, Honoré donne alors dans la surenchère (défilé de tous les amants) et ça commence à ne plus être très drôle. Ce qui est intéressant dans ce film, c'est que le couple y est très important (deux lieux, deux couleurs, deux couples, deux temps ; et même la façon de filmer met en exergue cette dualité, comme une rivière où une rive serait l'appartement et l'autre l'hôtel) alors qu'il est sans cesse en explosion. La musique est présente à l'overdose, tout comme les références cinéphiles (cinéma Les 7 Parnassiens) qui ne servent pas à grand-chose. C'est un film assez étrange en somme.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 9362
Age : 21
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyMar 29 Oct 2019 - 22:11

Xavier Dolan : Matthias & Maxime        2019
Votre dernier film visionné - Page 11 1901714
Very Happy Very Happy Smile +
Après l'écart constitué par The life and death of John F. Donovan, Dolan revient aux bonnes vieilles (enfin, pas trop) recettes : des bandes d'ami(e)s, un amour naissant qui ne se fait pas, la famille et son lot de scène bruyantes mais aussi le départ. En fait, voilà, c'est bien le principal problème (pour moi) : Dolan ne se renouvelle pas ou du moins, très peu (la petite pique à la petite apprentie cinéaste qui semble être son alter-ego rajeuni) et c'est assez ennuyant et long. Cependant, les acteurs sont assez communicatifs, ça rend la chose un peu moins longue - mais quand même trop.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 9362
Age : 21
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyMar 29 Oct 2019 - 22:26

Todd Phillips : Joker        2019
Votre dernier film visionné - Page 11 4765874
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Ce film fut une agréable surprise. Tout d'abord, la performance de Joaquin Phoenix est assez remarquable d'intensité et d'engagement. Je connais assez mal le contexte dans lequel s'insère le film - c'est-à-dire, vis-à-vis de Batman et ce genre de choses. En tout cas, ce film est très intéressant par plusieurs aspects : tout d'abord, j'y ai trouvé quelque chose de profondément foucaldien : à la manière du fou dans L'histoire de la folie à l'âge classique, c'est ici le clown qui est mis à l'écart et contrôlé par sa fonction principale, c'est-à-dire le rire ; le film est très éloquent là-dessus, notamment à travers le trauma du Joker mais aussi la scène d'ouverture et puis ce petit sticker "Don't forget to smile !" ; et c'est d'ailleurs de ça dont va jouer le Joker ; le film parle aussi (bon, c'est moins original) du mépris de classe qui ne prend même plus la peine de se cacher. En fait, c'est là que les lectures peuvent rapidement diverger - et une lecture fasciste du film est à mon sens tout à fait possible - en souscrivant totalement aux actions du Joker en mode "ouais, il faut tout péter, etc etc." Les scènes d'humour sont souvent assez laborieuses, par contre.


Dernière édition par Emeryck le Mer 30 Oct 2019 - 23:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84033
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyMar 29 Oct 2019 - 22:33

Ad astra

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
mickt
Mélomane averti


Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 05/03/2018

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyMer 30 Oct 2019 - 4:30

Je signale, à Paris, à la Cinémathèque et au Champo, l’ouverture d’une rétrospective consacrée à Georg Wilhelm Pabst. Les mélomanes trouveront un intérêt particulier à son Don Quichotte (1932), film tourné en France à l’initiative de Fédor Chaliapine, qui incarnait le personnage dans l’opéra de Massenet et voulait le faire dans un film. Ravel fut sondé pour écrire trois ou quatre mélodies : il accepta et indiqua qu’il lui faudrait trois ans de travail. C’est Jacques Ibert qui fut choisi. Aux dialogues, Paul Morand ; d’où une équipe prestigieuse mais improbable rassemblant Pabst (déjà sur le retour à cette époque après une glorieuse décade), Chaliapine, Ibert et Morand. Ce dernier tira du tournage un roman, Doulce la France, assez désagréable, pour ne pas dire franchement dégueulasse, où il dénonce l’influence des métèques et autres apatrides dans le cinéma français. (Roman que je n’ai pas lu : je m’appuie ici sur la présentation faite à ma séance par Bernard Eisenschitz)

Le film fut tourné en trois langues (français, anglais, allemand) comme c’était encore l’usage, Chaliapine jouant et chantant dans les trois. Il est projeté en français.

Le film, justement : très belle adaptation de Cervantès, à la structure épisodique. Pabst n’y quitte pas vraiment le langage du muet et y reste un véritable expérimentateur : scènes burlesques, moments où le personnage de Quichotte, son étrangeté, sont traités avec une souriante mélancolie (au petit matin, Chaliapine entonnant une chanson sur la place du village endormi tandis que la caméra se promène sur l’étable, le cul des vaches et les amoureux enlacés dans la paille), scènes de foule et d’action étonnantes (l’autodafé en particulier et courses-poursuites drolatiques).

L’occasion de voir un Chaliapine au visage buriné, drôle et terrible, remarquablement filmé et enregistré, les chansons ne sentant pas du tout le playback (d’autres vedettes d’opéra l’ont-elles aussi bien été ?). Très bien servi par la restauration, faite à partir de négatifs nitrate dans un état manifestement exceptionnel, d’où une image sans doute peu conforme à ce qu’on voyait à l’époque mais qui permet d’admirer chaque poil de barbe du chanteur.

Les mélodies d'Ibert sont restées au répertoire. Sancho a aussi droit à une chanson, mais pas écrite par Ibert si je ne me trompe point.

La rétrospective inclut aussi l’Opéra de Quat’ Sous et plusieurs autres films de Pabst. Pas mal de films donc peu de séances pour Don Quichotte !

Sur le site de la Cinémathèque, brève présentation d’Eisenschitz : https://www.cinematheque.fr/film/50470.html

Votre dernier film visionné - Page 11 Don-Quichotte-photo4
Revenir en haut Aller en bas
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1404
Date d'inscription : 30/08/2018

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyMer 30 Oct 2019 - 9:43

mickt a écrit:
Je signale, à Paris, à la Cinémathèque et au Champo, l’ouverture d’une rétrospective consacrée à Georg Wilhelm Pabst. Les mélomanes trouveront un intérêt particulier à son Don Quichotte (1932), film tourné en France à l’initiative de Fédor Chaliapine, qui incarnait le personnage dans l’opéra de Massenet et voulait le faire dans un film. Ravel fut sondé pour écrire trois ou quatre mélodies : il accepta et indiqua qu’il lui faudrait trois ans de travail. C’est Jacques Ibert qui fut choisi. Aux dialogues, Paul Morand ; d’où une équipe prestigieuse mais improbable rassemblant Pabst (déjà sur le retour à cette époque après une glorieuse décade), Chaliapine, Ibert et Morand. Ce dernier tira du tournage un roman, Doulce la France, assez désagréable, pour ne pas dire franchement dégueulasse, où il dénonce l’influence des métèques et autres apatrides dans le cinéma français. (Roman que je n’ai pas lu : je m’appuie ici sur la présentation faite à ma séance par Bernard Eisenschitz)

Précisons que Morand a juste participé au scénario ; les dialogues du film sont d'Alexandre Arnoux. Morand a été très mécontent de la manière dont Pabst a transformé en profondeur le scénario qu'il lui avait fourni (on estime qu'il a gardé à peu près un tiers du travail total de Morand), et il a effectivement jeté sa bile deux ans plus tard dans le roman-pamphlet France la Doulce où le tournage de Don Quichotte est transposé et devient une adaptation de La Chanson de Roland, avec beaucoup de notations antisémites, éditées tranquillement à l'époque chez Gallimard.

Il reste une trace de la demande faite à Ravel : les trois chansons du cycle Don Quichotte à Dulcinée (Chanson romanesque, Chanson épique, Chanson à boire, textes de Paul Morand). José Van Dam les a enregistrées avec Nagano, tout comme d'ailleurs les Quatre chansons de Don Quichotte d'Ibert (issues du film, et il est à noter que les textes sont signés cette fois-ci par Alexandre Arnoux).
Revenir en haut Aller en bas
http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 9362
Age : 21
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyMer 30 Oct 2019 - 11:19

Michel Deville : Péril en la demeure        1985
Votre dernier film visionné - Page 11 1228e054-6fab-4471-a696-2b8ea07c0409_2
Very Happy Very Happy Very Happy
C'est déjà moins hétérocentré et sexiste que Le mouton enragé - sauf peut-être au début, un peu - mais le scénario est nettement moins efficace. Sur le papier, il semble intéressant mais Deville ne parvient pas à insuffler le dynamisme du Mouton enragé et même si le montage est particulièrement audacieux par moments (dans les raccords de plans) et qu'il y a quelques jeux de mots à la Une femme est une femme, on trouve quand même le temps un peu long et l'histoire n'est finalement partiellement pas si surprenante (quand on voit la voisine avec un appareil photo à très longue focale, bon...) ; c'est dommage !
Revenir en haut Aller en bas
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1404
Date d'inscription : 30/08/2018

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyMer 30 Oct 2019 - 13:25

Emeryck a écrit:
Michel Deville : Péril en la demeure        1985
Very Happy Very Happy Very Happy
C'est déjà moins hétérocentré et sexiste que Le mouton enragé - sauf peut-être au début, un peu - mais le scénario est nettement moins efficace. Sur le papier, il semble intéressant mais Deville ne parvient pas à insuffler le dynamisme du Mouton enragé et même si le montage est particulièrement audacieux par moments (dans les raccords de plans) et qu'il y a quelques jeux de mots à la Une femme est une femme, on trouve quand même le temps un peu long et l'histoire n'est finalement partiellement pas si surprenante (quand on voit la voisine avec un appareil photo à très longue focale, bon...) ; c'est dommage !

Je l'ai vu il y a déjà longtemps, mais je me souviens que c'est aussi assez sexuel, surtout autour du personnage de Malavoy ; tu as eu aussi cette impression ?
Revenir en haut Aller en bas
http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Ben.
Mélomane chevronné
Ben.

Nombre de messages : 2000
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyMer 30 Oct 2019 - 13:35

Spoiler:
 

J'ai détesté ce film.
Déjà, je suis de plus en plus hermétique à l'esthétisation de la violence au cinéma. Mais au-delà, je trouve le propos d'une vulgarité et d'une simplicité assez remarquables. Çà mélange allègrement du Bourdieu et du Foucault, comme tu le dis, mais sans aucune dimension critique à quelque moment que ce soit.
Si on prend le film du point de vue spectaculaire, effectivement, l'image est léchée, Phoenix peut plaire (je le trouve caricatural personnellement), le montage est pertinent.

En fait, je crois que je supporte de moins en moins cette vision rousseauiste du mal.


Xavier a écrit:
Ad astra

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

J'ai trouvé ça fantastique. Je suis un très bon client de Gray, et si le film n'atteint pas les sommets du précédent (dans mon top 10 de ces dernières années), c'est extrêmement émouvant et intelligent.
Brad Pitt est assez étonnant, aussi.


Sinon j'ai enfin vu Amanda

Votre dernier film visionné - Page 11 3385152

et j'y ai beaucoup repensé. C'est un film complètement atypique, d'une grâce et d'une délicatesse assez bouleversantes.
Revenir en haut Aller en bas
http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1404
Date d'inscription : 30/08/2018

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyMer 30 Oct 2019 - 13:36

Emeryck a écrit:
Xavier Dolan : Matthias & Maxime        2019
Very Happy Very Happy Smile +
Après l'écart constitué par The life and death of John F. Donovan, Dolan revient aux bonnes vieilles (enfin, pas trop) recettes : des bandes d'ami(e)s, un amour naissant qui ne se fait pas, la famille et son lot de scène bruyantes mais aussi le départ. En fait, voilà, c'est bien le principal problème (pour moi) : Dolan ne se renouvelle pas ou du moins, très peu (la petite pique à la petite apprentie cinéaste qui semble être son alter-ego rajeuni) et c'est assez ennuyant et long. Cependant, les acteurs sont assez communicatifs, ça rend la chose un peu moins longue - mais quand même trop.

J'ai vu dernièrement La vie et la mort de John F Donovan et c'est le premier film de Dolan qui me plaît ; il devrait persister à tourner aux US, il y trouve plus de souffle et de lyrisme et il sort de son petit monde québécois un peu lassant...
Revenir en haut Aller en bas
http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84033
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyMer 30 Oct 2019 - 13:38

Ben. a écrit:


Xavier a écrit:
Ad astra

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

J'ai trouvé ça fantastique. Je suis un très bon client de Gray, et si le film n'atteint pas les sommets du précédent (dans mon top 10 de ces dernières années), c'est extrêmement émouvant et intelligent.
Brad Pitt est assez étonnant, aussi.

Tommy Lee Jones aussi.
Aussi c'est beau et fantastiquement réalisé.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 9362
Age : 21
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyMer 30 Oct 2019 - 17:38

Stefano P a écrit:
Emeryck a écrit:
Michel Deville : Péril en la demeure        1985
Very Happy Very Happy Very Happy
C'est déjà moins hétérocentré et sexiste que Le mouton enragé - sauf peut-être au début, un peu - mais le scénario est nettement moins efficace. Sur le papier, il semble intéressant mais Deville ne parvient pas à insuffler le dynamisme du Mouton enragé et même si le montage est particulièrement audacieux par moments (dans les raccords de plans) et qu'il y a quelques jeux de mots à la Une femme est une femme, on trouve quand même le temps un peu long et l'histoire n'est finalement partiellement pas si surprenante (quand on voit la voisine avec un appareil photo à très longue focale, bon...) ; c'est dommage !

Je l'ai vu il y a déjà longtemps, mais je me souviens que c'est aussi assez sexuel, surtout autour du personnage de Malavoy ; tu as eu aussi cette impression ?
Oui, j'ai en fait très souvent cette impression chez Deville et ce n'est pas toujours très pertinent. Tu as vu Le dossier 51 ? On m'a dit que c'était très bien mais je n'ai pas pu le trouver.
Ben. a écrit:
Spoiler:
 

J'ai détesté ce film.
Déjà, je suis de plus en plus hermétique à l'esthétisation de la violence au cinéma. Mais au-delà, je trouve le propos d'une vulgarité et d'une simplicité assez remarquables. Çà mélange allègrement du Bourdieu et du Foucault, comme tu le dis, mais sans aucune dimension critique à quelque moment que ce soit.
Si on prend le film du point de vue spectaculaire, effectivement, l'image est léchée, Phoenix peut plaire (je le trouve caricatural personnellement), le montage est pertinent.

En fait, je crois que je supporte de moins en moins cette vision rousseauiste du mal.


Xavier a écrit:
Ad astra

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

J'ai trouvé ça fantastique. Je suis un très bon client de Gray, et si le film n'atteint pas les sommets du précédent (dans mon top 10 de ces dernières années), c'est extrêmement émouvant et intelligent.
Brad Pitt est assez étonnant, aussi.
Je trouve que ce n'est pas jeté là au hasard, tout de même : le personnage du Joker joue vraiment et se construit grâce à ce qui n'était que coercitif pour lui à savoir le rire. Je comprends ta réaction et ne souscris moi-même pas totalement au film, il y a une part d'épate mais il y a tout de même un peu de recul car le personnage du Joker nage entre deux eaux : à la fois, il va à rebours de l'ordre établi mais à quel prix ? Ce n'est pas d'une profondeur extraordinaire mais ce n'est pas non plus sans aucune dimension critique.
Stefano P a écrit:
Emeryck a écrit:
Xavier Dolan : Matthias & Maxime        2019
Very Happy Very Happy Smile +
Après l'écart constitué par The life and death of John F. Donovan, Dolan revient aux bonnes vieilles (enfin, pas trop) recettes : des bandes d'ami(e)s, un amour naissant qui ne se fait pas, la famille et son lot de scène bruyantes mais aussi le départ. En fait, voilà, c'est bien le principal problème (pour moi) : Dolan ne se renouvelle pas ou du moins, très peu (la petite pique à la petite apprentie cinéaste qui semble être son alter-ego rajeuni) et c'est assez ennuyant et long. Cependant, les acteurs sont assez communicatifs, ça rend la chose un peu moins longue - mais quand même trop.
J'ai vu dernièrement La vie et la mort de John F Donovan et c'est le premier film de Dolan qui me plaît ; il devrait persister à tourner aux US, il y trouve plus de souffle et de lyrisme et il sort de son petit monde québécois un peu lassant...
Ah oui ? Moi je l'avais trouvé bien long et assez bizarre dans son rythme mais c'est vrai que ça changeait ; je m'en suis rendu compte en voyant Matthias & Maximehehe
Revenir en haut Aller en bas
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1404
Date d'inscription : 30/08/2018

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyMer 30 Oct 2019 - 18:20

Emeryck a écrit:
Stefano P a écrit:


Je l'ai vu il y a déjà longtemps, mais je me souviens que c'est aussi assez sexuel, surtout autour du personnage de Malavoy ; tu as eu aussi cette impression ?
Oui, j'ai en fait très souvent cette impression chez Deville et ce n'est pas toujours très pertinent. Tu as vu Le dossier 51 ? On m'a dit que c'était très bien mais je n'ai pas pu le trouver.

Oui, Le dossier 51, c'est très bien, certainement un des meilleurs Deville, loin de sa veine érotico-libertine, mais là aussi, je l'ai vu il y a pas mal de temps ! Dans mon souvenir, c'est très conceptuel, très clinique, avec une utilisation très convaincante de la caméra subjective. C'est sorti en DVD il y a une dizaine d'années, je pense que ça doit être encore trouvable...
Revenir en haut Aller en bas
http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 9362
Age : 21
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyMer 30 Oct 2019 - 23:00

Dario Argento : Tenebre        1982
Votre dernier film visionné - Page 11 3313acba6424c753afb658d9568483c0
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Avec Tenebre, Argento marque son retour au giallo qu'ill avait délaissé depuis quelques films déjà pour quelque chose de plus porté sur un foisonnement esthétique - qui était d'ailleurs un peu à bout de souffle dans Inferno. Ici, il est question d'un écrivain qui inspire malgré lui une série de meurtres commis par un fanatique. Le récit est très bien mené, notamment à travers ses références littéraires mais aussi parce qu'il porte l'attention sur la question du contrôle : l'écrivain, pourtant maître de ce qu'il écrit et de comment il l'écrit, est-il maître de son oeuvre ? C'est autrement dit poser la question de l'interprétation, à laquelle Argento semble répondre à travers ce film puisque l'écrivain peine à trouver le coupable. Le récit prend en plus un tournant amusant - enfin, pas stricto sensu, hein. La façon d'éclairer d'Argento est assez surprenante : alors qu'il a l'habitude de cultiver l'obscurité et les variations de couleurs, ici, tout est plutôt très lumineux et uniforme dans les teintes - je pense que ce n'est pas sans lien avec la phrase de l'ouvrage de Peter qui parle de la vérité et du meurtre. La musique est assez surprenante et très peu discrète. C'est un très bon Argento.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 9362
Age : 21
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyJeu 31 Oct 2019 - 11:26

Henri-Georges Clouzot : L'assassin habite... au 21        1942
Votre dernier film visionné - Page 11 L-assassin-habite-au-21
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
C'est le premier long-métrage de Clouzot, qui n'était jusque là que scénariste ; et c'est déjà assez réussi. En fait, ce long-métrage préfigure déjà beaucoup le suivant (Le corbeau) notamment à travers le fait que la culpabilité règne comme un spectre indiscernable au-dessus d'un petit groupe de personnes mais aussi la façon dont l'assassin communique avec les gens (par lettres anonymes dans Le corbeau, par cartes de visite ici). Je trouve cependant que L'assassin habite... au 21 a quelque chose de beaucoup plus truculent notamment dans la première moitié du film - l'entrée dans la pension qui rappelle la longue description de la pension Vauquer chez Balzac avec des pensionnaires très typés - avec un véritable sens de la réplique, parfois très audacieuse (les multiples séquences avec les policiers, l'inspecteur qui se déguise en pasteur abordant au passage la question des relations amoureuses dans ce milieu, la dénonciation de la non-intégrité dans le milieu artistique) mais qui prend parfois une teinte assez machiste (la vieille fille, les femmes qui ne semblent pas avoir de pouvoir d'action, rabrouées d'un revers de main par les hommes). Le récit est lui aussi prenant (et la fin savoureuse) même s'il devient un peu systématique à la fin. Pour finir, un petit mot sur la photographie qui est soignée, tout particulièrement sur son utilisation des ombres.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 9362
Age : 21
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyJeu 31 Oct 2019 - 23:36

Julien Duvivier : Un carnet de bal        1937
Votre dernier film visionné - Page 11 20206275
Very Happy Very Happy Very Happy Smile / Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
J'ai un peu de mal avec le format du film à sketches mais celui-ci m'a plu, même s'il n'est pas au niveau des meilleurs films du réalisateurs notamment à cause de son hétérogénéité d'inspiration (la scène à la montagne, franchement, je ne sais pas trop ce qu'elle vient faire là ; mais d'autres sont mémorables, notamment la scène avec Raimu, totalement déjantée ou dans un registre plus mesuré, celle avec Jouvet). Le sujet du film colle très bien à Duvivier, à sa noirceur : une femme fait un bilan de sa vie en retrouvant un carnet de bal datant de ses seize ans, elle rend visite à chacun des noms qui y figurent ; évidemment, c'est loin de l'insouciance d'alors : la mort, les petites affaires, la folie, des trajectoires rompues (l'histoire de l'homme qui rejoint les ordres !) ; en plus, Duvivier présente les choses de manière cyclique - le bal quasi-final -, ceci ajoute encore de la noirceur. La fin du film va d'ailleurs dans cette direction et ferme toutes les portes puisque le seul bonheur dont elle aurait pu visiblement profiter disparaît dès lors qu'elle s'en rend compte. C'est un beau film, sans doute un peu trop long et parfois inégal mais ça reste plaisant pour la variété de caractères.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 9362
Age : 21
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyVen 1 Nov 2019 - 23:01

Billy Wilder : The lost weekend        1945
Votre dernier film visionné - Page 11 220px-The_Lost_Weekend_poster
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy +
Un grand film de Wilder qui gagnerait à être connu davantage, d'une noirceur terrible. Le film raconte la vie d'un écrivain - c'est ainsi qu'on nous le présente - à l'alcoolisme prononcé qui va s'arranger pour se retrouver seul un week-end durant lequel son frère et sa petite amie partent. Wilder rend superbement l'aspect laborieux de la démarche du protagoniste - il y a notamment cette scène où tous les magasins sont fermés, qui se clôt sur une petite pointe d'humour. C'est d'autant plus noir que Wilder inscrit son film dans un cadre général : au début du film, on entre dans l'appartement de l'écrivain, par la fenêtre, presque par effraction, fenêtre par laquelle on ressortira à la fin du film. Le personnage principal parle d'ailleurs d'une dualité qui lui est inhérente (l'écrivain et l'alcoolique), ça me semble être très important dans le film tant il s'opère de transferts entre ces deux identités : l'essai de vente de la machine à écrire contre de l'alcool, puis le retour de la machine à écrire vers la fin ; le film nous offre également des scènes de démence très belles - la scène de la chauve-souris, par exemple. Milland et Wyman sont très bons dans leurs rôles, d'une évidence et d'une expressivité totales.
Revenir en haut Aller en bas
Eusèbe
Mélomaniaque
Eusèbe

Nombre de messages : 1274
Age : 43
Localisation : Paris/ Lille
Date d'inscription : 23/09/2014

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyVen 1 Nov 2019 - 23:02

Emeryck a écrit:
Julien Duvivier : Un carnet de bal        1937
Votre dernier film visionné - Page 11 20206275
Very Happy Very Happy Very Happy Smile / Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
.

Rien que pour Jouvet déclamant "Colloque sentimental" de Verlaine, ce film vaut le coup!
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 9362
Age : 21
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptySam 2 Nov 2019 - 11:43

Sarah Jane Hatooka : Guide de jardinage        2017
Votre dernier film visionné - Page 11 Guide_de_Jardinage
Very Happy Very Happy Very Happy
Il s'agit d'un court-métrage d'animation à propos de l'autisme. La mère accouche d'un enfant, cerné de ronces ; elle se renseigne dans un guide de jardinage pour y trouver d'éventuelles solutions ; elle pense que son enfant n'est pas comme les autres, il ne la regarde jamais dans les yeux et ne réagit pas vraiment à ses appels, elle culpabilise ; elle découvre qu'il est autiste. Heureusement, le film ne s'arrête pas là : l'enfant rejoint ensuite une forêt où ses ronces disparaissent, où il s'épanouit pleinement et où sa mère vient le rejoindre. J'ai trouvé ce court-métrage assez beau mais parfois  peut-être trop peu développé.

David Pinheiro Vicente : Ainsi va l'été (la jeunesse)        2018
Votre dernier film visionné - Page 11 082693-000-A_2466106
Very Happy Very Happy / Very Happy Very Happy +
Ce court-métrage portugais nous plonge au cœur du départ en vacances estivales d'une bande d'amis. Le film s'ouvre sur six adolescents dans une voiture, le récit prend alors un ton initiatique pour ces adolescents : ils sont remis à leur (quasi)-nudité dans une forêt déserte, accompagné par la lenteur de l'été ; le tournant initiatique va être clair lors de l'apparition de ce serpent liant les mains de deux protagonistes, comme une innocence perdue. J'ai trouvé cependant le court-métrage bien long (!) et trop mutique ; il y a pourtant bien des films qui adoptent ce parti-pris de rendre compte (de façon pertinente) de la lenteur de l'été - Ce sentiment de l'été de Mikhaël Hers est un exemple flagrant. Ici, il n'y pas grand-chose à se mettre sous la dent ; c'est dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1404
Date d'inscription : 30/08/2018

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptySam 2 Nov 2019 - 14:27

Emeryck a écrit:
David Pinheiro Vicente : Ainsi va l'été (la jeunesse)        2018
Votre dernier film visionné - Page 11 082693-000-A_2466106
Very Happy Very Happy / Very Happy Very Happy +
Ce court-métrage portugais nous plonge au cœur du départ en vacances estivales d'une bande d'amis. Le film s'ouvre sur six adolescents dans une voiture, le récit prend alors un ton initiatique pour ces adolescents : ils sont remis à leur (quasi)-nudité dans une forêt déserte, accompagné par la lenteur de l'été ; le tournant initiatique va être clair lors de l'apparition de ce serpent liant les mains de deux protagonistes, comme une innocence perdue. J'ai trouvé cependant le court-métrage bien long (!) et trop mutique ; il y a pourtant bien des films qui adoptent ce parti-pris de rendre compte (de façon pertinente) de la lenteur de l'été - Ce sentiment de l'été de Mikhaël Hers est un exemple flagrant. Ici, il n'y pas grand-chose à se mettre sous la dent ; c'est dommage.

Je signale qu'on peut le voir (jusqu'à mardi) sur le site d'Arte : https://www.arte.tv/fr/videos/082693-000-A/ainsi-va-l-ete-la-jeunesse/

Bon, c'est juste un court-métrage de fin d'études, mais ce jeune réalisateur est intéressant ; il sait composer un plan et il utilise fort bien ce cadre très serré (genre 4/3). Il faut reconnaître qu'entre l'arbre, la pomme et le serpent, le champ symbolique est particulièrement bien balisé, mais il y a une certaine sensualité diffuse qui irrigue plaisamment le film et qui échappe aux clichés. Je ne serais pas étonné si le jeune cinéaste était fan de João Pedro Rodrigues, j'ai pensé beaucoup à lui (et surtout à son dernier film L'Ornithologue) en regardant ce court.
Revenir en haut Aller en bas
http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 9362
Age : 21
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptySam 2 Nov 2019 - 15:39

Stefano P a écrit:
Emeryck a écrit:
David Pinheiro Vicente : Ainsi va l'été (la jeunesse)        2018
Votre dernier film visionné - Page 11 082693-000-A_2466106
Very Happy Very Happy / Very Happy Very Happy +
Ce court-métrage portugais nous plonge au cœur du départ en vacances estivales d'une bande d'amis. Le film s'ouvre sur six adolescents dans une voiture, le récit prend alors un ton initiatique pour ces adolescents : ils sont remis à leur (quasi)-nudité dans une forêt déserte, accompagné par la lenteur de l'été ; le tournant initiatique va être clair lors de l'apparition de ce serpent liant les mains de deux protagonistes, comme une innocence perdue. J'ai trouvé cependant le court-métrage bien long (!) et trop mutique ; il y a pourtant bien des films qui adoptent ce parti-pris de rendre compte (de façon pertinente) de la lenteur de l'été - Ce sentiment de l'été de Mikhaël Hers est un exemple flagrant. Ici, il n'y pas grand-chose à se mettre sous la dent ; c'est dommage.

Je signale qu'on peut le voir (jusqu'à mardi) sur le site d'Arte : https://www.arte.tv/fr/videos/082693-000-A/ainsi-va-l-ete-la-jeunesse/

Bon, c'est juste un court-métrage de fin d'études, mais ce jeune réalisateur est intéressant ; il sait composer un plan et il utilise fort bien ce cadre très serré (genre 4/3). Il faut reconnaître qu'entre l'arbre, la pomme et le serpent, le champ symbolique est particulièrement bien balisé, mais il y a une certaine sensualité diffuse qui irrigue plaisamment le film et qui échappe aux clichés. Je ne serais pas étonné si le jeune cinéaste était fan de João Pedro Rodrigues, j'ai pensé beaucoup à lui (et surtout à son dernier film L'Ornithologue) en regardant ce court.
Ce ne serait pas étonnant pour Rodrigues, Arte passait d'ailleurs ce film il y a quelques semaines.
J'ai trouvé ça un peu trop sommaire, mais oui, il y a des choses intéressantes, effectivement : il fera peut-être des choses qui se tiennent plus par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 9362
Age : 21
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptySam 2 Nov 2019 - 16:17

Paul Thomas Anderson : Punch-drunk love        2002
Votre dernier film visionné - Page 11 Affiche
Very Happy Very Happy Very Happy Smile + /  Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Un film très curieux dans la filmographie de Paul Thomas Anderson, surtout après la longueur de Magnolia - peut-être la pluie assez insolite de grenouilles relierait les deux dans leur caractère absurde ; parce que, oui, c'est sans doute l'absurde qui caractérise le mieux Punch-drunk love. Je vois que ce film n'est pas tant apprécié par rapport aux autres mais moi, je l'aime beaucoup. Tout d'abord, le rythme est enlevé, la mise en scène toujours très soignée et les acteurs très bons. En fait, ce que j'ai trouvé assez fort dans ce film, c'est la façon dont Anderson parvient à retranscrire un état de timidité maladive, celle du personnage interprété par Adam Sandler : d'une part à travers le personnage lui-même, qui est absolument imprévisible voire loufoque dans certaines situations (la séquence où un des caristes fait tomber tous les cartons par terre et lui trouve ça normal ou alors ses changements de justification notamment par rapport à sa veste) mais surtout à travers l'espace qui l'environne. Dès le premier plan du film, la façon de filmer semble curieuse : le personnage est très loin dans le plan qui est majoritairement constitué d'espace vide ; progressivement, le personnage va essayer de s'extirper de sa timidité (c'est-à-dire communiquer avec l'extérieur), d'abord par le téléphone rose, puis par la collecte de bons sur les boîtes de gâteaux pour gagner un vol (lui qui n'a jamais pris l'avion et qui veut même gagner plusieurs vols) et enfin à travers le personnage joué par Emily Watson mais ceci va sans cesse le rendre encore plus captif ; c'est particulièrement clair à l'image avec ces plans très lointains, de longs couloirs, parfois avec des signes "Exit" mais surtout lorsque le personnage de Adam Sandler brise les parois (murs, vitres, objets qu'il vend) ; l'anxieté est également très bien rendue à travers le rythme du montage, très irrégulier mais aussi par la musique, très présente, volontiers irritante. C'est en tout cas pour moi une belle réussite.
Revenir en haut Aller en bas
Adalbéron
Mélomaniaque
Adalbéron

Nombre de messages : 1128
Age : 1000
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptySam 2 Nov 2019 - 18:41

J'ai découvert jeudi, Halloween oblige, The Texas Chainsaw Massacre de Tobe Hooper et j'ai beaucoup aimé. Je m'attendais à rire du comique involontaire de certaines situations vues avec un regard d'aujourd'hui, mais j'ai découvert qu'il y avait une dimension comique explicite (cette scène du dîner, du pur Grand Guignol, on ne sait pas s'il faut hurler de terreur ou de rire !). J'ai été très étonné également par le maniérisme de la réalisation, osant des plans, des mouvements peu conventionnels, voire grandiloquents (ces plans interminables sur les yeux et la bouche de la victime au dîner, même Argento n'aurait pas osé ! hehe). Il est assez étonnant aussi de constater que ce film, pourtant considéré et cité souvent comme un prototype du genre, corresponde finalement assez mal au canon du film d'épouvante : les quatre premières meurtres sont vite expédiés, sans réel suspens, et la course poursuite est si étendue qu'elle en devient comique (qui pour le coup, n'est peut-être pas volontaire). Par contre, les personnages n'ont pas vraiment de profondeur, à part Franklin, le frère handicapé – même les tueurs n'ont pas beaucoup d'épaisseur. Par ailleurs, il y a une esquisse de critique sociale et économique, mais c'est quand même d'une clarté relative... (En cela, ça correspond assez au prototype.)
La dernière séquence, cependant, pourrait correspondre au prototype du théâtre ou de la danse contemporaine... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6334
Age : 27
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptySam 2 Nov 2019 - 19:55

J'aime beaucoup également, sur le comique involontaire je me suis toujours posés a la question sur cette improbable course poursuite interminable, je veux dire le film arrive quand même a créer une atmosphère glauque et les scènes "comiques" sont plus de l'ordre du grotesque avec un humour macabre ou le rire est réellement grinçant. Cette course poursuite c'est du burlesque pure, on a envie d'y coller la musique de Benny Hill, d'un côté c'est tellement étiré que j'ai du mal a me dire que le réalisateur (qui montre ailleurs dans le film qu'il sait quand même ce qu'il fait) ne s'en est pas rendu compte et de l'autre ça n'apporte tellement rien au film (a part décrédibiliser l'horreur) que je ne vois pas non plus pourquoi ça serait volontaire.
D'une certaine manière cette scène me fascine (il faut dire qu'involontairement ou non c'est trés drôle Mr. Green )
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 9362
Age : 21
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptySam 2 Nov 2019 - 22:47

Alfred Hitchcock : Blackmail        1929
Votre dernier film visionné - Page 11 220px-Blackmail_1929_Poster
Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
Ce film est entre la période muette et la période parlante de Hitchcock : il a été tourné comme un film muet (ça se voit) mais on a ajouté du son par-dessus ; cela donne d'ailleurs un résultat assez étrange puisque comme dans le M le maudit de Fritz Lang, il y a des grandes parties silencieuses (le début). La mise en scène est admirable avec quelques scènes mémorables : l'arrestation du coupable au début avec les jeux d'ombres et de miroir ; mais surtout toute la partie succédant le meurtre (et notamment la séquence où Hitchcock travaille la bande-son en faisant ressortir les "knife"). L'escalier joue déjà un rôle très éloquent dans ce film ; c'est un bon Hitchcock avec même quelques pointes d'humour.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 9362
Age : 21
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyVen 8 Nov 2019 - 18:16

Ken Loach : Sorry we missed you        2019
Votre dernier film visionné - Page 11 3645664
Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Je crois que j'ai préféré I, Daniel Blake mais j'ai tout de même aimé celui-ci, le trouvant intéressant. Les thèmes ne sont pas si lointain : il est toujours question de travail mais c'est ici d'uberisation (comme l'on dit) du travail dont il est question. En fait, ce qui m'ennuie un peu dans ce film, c'est qu'il y a des moments où ça sent quand même très fort l'escalade soudaine de problèmes un peu artificielle. La question est pourtant tout à fait légitime - et ce genre de films importants - et (hormis ces écueils) traitée avec une certaine pertinence. Ce qui est le plus frappant dans ce film, c'est la gestion du mouvement et de la distance : dès le début du film, on est directement plongé dans tout ce galimatias déresponsabilisant de la part de l'entreprise, la distance est déjà présente ; vient ensuite ce qui sera le centre du film : le camion, que le père achète à ses propres frais, qui va lui permettre de faire son travail, de se mouvoir mais cela va aussi l'éloigner de sa famille et l'aliéner (la scène des clefs). Le titre prend alors un sens double (et peut-être même duel) puisqu'il fait à la fois référence à son travail (cadence effrénée) mais aussi à sa famille à laquelle il manque ; le titre saisit parfaitement cet aller-retour constant dans le film.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31126
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyVen 8 Nov 2019 - 19:35

De toutes les façons, quand on regarde un Ken Loach, on sait de quoi il sera question. C'est le seul anti-capitaliste de son île hehe

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6334
Age : 27
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyVen 8 Nov 2019 - 22:46

Cololi a écrit:
De toutes les façons, quand on regarde un Ken Loach, on sait de quoi il sera question. C'est le seul anti-capitaliste de son île hehe

Il y a une tradition intellectuelle marxiste et socialiste en Grande Bretagne (éclipsé par les années Thatcher/Blair mais elle n'a jamais complétement disparu pour autant) Contrairement aux États Unis la société britannique ne m'apparait pas du tout comme unanimement pro-libérale, elle me parait au contraire trés divisés avec une conscience de classe trés marqué (bon c'est un cliché aussi).

et Ken Loach n'est pas le seul grand auteur du cinéma (et de la télévision) britannique a témoigner d'un certain radicalisme politique. Récemment quelqu'un comme Shane Meadows était (en plus sentimental) sur une ligne pas si éloigné de Loach. Et puis il y a aussi Mike Leigh (moins militant que Loach mais je doute qu'on puisse le considérer comme un pro-capitaliste)


Dernière édition par Parsifal le Ven 8 Nov 2019 - 23:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31126
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyVen 8 Nov 2019 - 22:51

Parsifal a écrit:
Cololi a écrit:
De toutes les façons, quand on regarde un Ken Loach, on sait de quoi il sera question. C'est le seul anti-capitaliste de son île hehe

Faut peut être sortir des clichés parfois...


C'était un message à prendre au premier degré, bien entendu.
Effectivement, un message dans le fil cinéma … est toujours un message de trop (et ne plus poster de films, n'est effectivement plus suffisant !).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6334
Age : 27
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyVen 8 Nov 2019 - 23:05

Désolé mon message mon message initial était sans doute un peu sec et désagréable, c'est pourquoi j'ai édité. Disons que pour le coup ça touche a quelque chose que je connais de mieux en mieux donc j'ai sans doute réagit trop vite.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31126
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptySam 9 Nov 2019 - 8:43

Parsifal a écrit:
Désolé mon message mon message initial était sans doute un peu sec et désagréable, c'est pourquoi j'ai édité. Disons que pour le coup ça touche a quelque chose que je connais de mieux en mieux donc j'ai sans doute réagit trop vite.

C'est juste … que mon message n'avait aucune prétention à être sérieux … et encore moins à "dire le vrai". Juste prétexte à me moquer des Anglais (sur un cliché, c'est vrai).

Je me demande par contre dans quelle mesure ce que tu dis sur Etats-Unis n'est pas également un cliché, car il y a eu un mouvement ouvrier fort parfois radical, et j'ai peine à penser qu'il n'y ait pas eu d'intellectuels du même côté de la barrière. Il faudrait lire Howard Zinn. (reste la question de savoir si c'est un passé révolu)

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6334
Age : 27
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptySam 9 Nov 2019 - 9:44

Cololi a écrit:
Parsifal a écrit:
Désolé mon message mon message initial était sans doute un peu sec et désagréable, c'est pourquoi j'ai édité. Disons que pour le coup ça touche a quelque chose que je connais de mieux en mieux donc j'ai sans doute réagit trop vite.

C'est juste … que mon message n'avait aucune prétention à être sérieux … et encore moins à "dire le vrai". Juste prétexte à me moquer des Anglais (sur un cliché, c'est vrai).

Oui j'ai réagis au quart de tour...

Cololi a écrit:
Je me demande par contre dans quelle mesure ce que tu dis sur États-Unis n'est pas également un cliché, car il y a eu un mouvement ouvrier fort parfois radical, et j'ai peine à penser qu'il n'y ait pas eu d'intellectuels du même côté de la barrière. Il faudrait lire Howard Zinn. (reste la question de savoir si c'est un passé révolu)

Bien sur tu as tout a fait raison. Disons que les mythes tel que la société sans classe, la liberté économique garantissant d'égales opportunités qui sous-tend un certains discours libérale et justifie le capitalisme me paraisse plus profondément ancrer dans la société américain. Mais effectivement c'est sans doute une impression général très partiel, il faudrait lire Howard Zinn (d’ailleurs conseillé par Ken Loach la dernière fois qu'il est venu au festival des Écrans Britannique a Nîmes), il fait partie de mes nombreux livres en attente, tu l'as lu toi?


Pour revenir au sujet il est très bien le dernier Ken Loach, moi aussi j'ai préféré Moi Daniel Blake (sans doute un de ses tout meilleurs films) mais c'est quand même trés réussit (mais aussi trés déprimant, plus que Daniel Blake, ce qui est en soit un exploit).
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31126
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptySam 9 Nov 2019 - 12:07

Non, hélas, je ne l'ai pas lu … j'ai appris son existence quand j'ai lu le bouquin de Noiriel.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 9362
Age : 21
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyDim 10 Nov 2019 - 10:16

Nicolas Silhol : Corporate        2017
Votre dernier film visionné - Page 11 2972421
Very Happy Very Happy Smile
Je ne connaissais pas du tout ce réalisateur, j'ai trouvé ce film par hasard sur le site d'Arte ; l'intrigue à la tonalité sociale a piqué ma curiosité mais j'ai finalement été assez déçu. La mise en scène est beaucoup trop lisse, les acteurs sont malgré tout assez bons mais ça ne prend pas : seul le personnage interprété par Céline Sallette jouit d'un développement intéressant notamment à travers son statut intermédiaire, passant incessamment du statut de bourreau à celui de victime. Ce genre de film (comme ceux de Loach) sont toutefois important car ils rendent comptent de phénomènes parfois étouffés : ici, il s'agit d'une entreprise qui veut se déresponsabiliser du suicide d'un de ses employés ; la fin est tout de même assez édifiante mais globalement, c'est l'ennui qui prédomine.
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2609
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyDim 10 Nov 2019 - 16:47

Ces temps derniers

Lars von Trier
Le Direktør

pété de rire Gambini est un génie !
Votre dernier film visionné - Page 11 33545910
----------
Bong Joon-Ho
Mother

Folie d'une mère aimante shaking beaucoup aimé
Votre dernier film visionné - Page 11 19219710
----------
Arnaud Desplechins
Jimmy P.

Very Happy
Votre dernier film visionné - Page 11 20542710
----------
Wes Anderson
Fantastic Mr Fox

Very Happy
Votre dernier film visionné - Page 11 19225510
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 9362
Age : 21
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyDim 10 Nov 2019 - 23:26

Oui, c'est beau, MotherSmile
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8946
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyLun 11 Nov 2019 - 0:15

Deux westerns cololo-compatibles (pour une fois):

Votre dernier film visionné - Page 11 Corbuc10
Sergio CORBUCCI: Django
Avec Franco Nero, José Bódalo, Loredana Nusciak, Ángel Álvarez...
BRC Produzione / Tecisa, 1966

Pas accroché du tout (et c’est un euphémisme.) Vraiment le genre de cinéma que je n’aime pas: propos politique à la truelle (les allusions italocentrées au fascisme et à la mafia), complaisance dans le spectacle de la violence (on pense au pire Peckinpah - et pas seulement à cause de la mitrailleuse) et du crade (la boue omniprésente...), symbolisme à gros sabots (le cercueil, la scène finale...), humour cynique et épais, mise en scène saturée d’effets démonstratifs... Je ne suis pas fana de western spaghetti en général, mais enfin, ce que j’ai vu de Leone et de Sollima m’avait paru infiniment moins racoleur.


Votre dernier film visionné - Page 11 Sarafi10
Richard C. SARAFIAN: Man in the Wilderness (Le Convoi sauvage)
Avec Richard Harris, John Huston, Henry Wilcoxon, Prunella Ransome...
Warner Bros, 1971

Là, en revanche, immense chef-d’œuvre. Une sorte de parabole d’une ampleur folle qui brasse grands thèmes littéraires anglo-saxons (c’est un peu l’affrontement de Robinson Crusoë et du Capitaine Achab) et bibliques (la résurrection, la révolte face à Dieu...), mais dans une sorte de grande coulée narrative où l’inscription de «l’homme dans la nature sauvage» retrouve les fondements du western en les magnifiant - la façon très fouillée dont Sarafian filme les gestes concrets de la survie du personnage de Zachary Bass, les paysages filmés de manière extraordinaire (les couleurs automnales et hivernales de la végétation, l’espèce de présence vibrante du monde minéral, les ciels, capturés par une photographie somptueuse), la présence médiatrice et non-manichéenne des Indiens font penser à une sorte d’Anthony Mann amplifié aux dimensions du mythe. Compositions hallucinantes de Richard Harris et de John Huston.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31126
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyLun 11 Nov 2019 - 8:37

Ah non … Django c'est pas mal !
Ce que tu dis est assez vrai … (sauf la comparaison finale) mais tu passes à côté du film à mon avis.
Leone … c'est juste une exception dans le western italien … c'est du grand art, ça dépasse le cinéma de genre très largement.
Sollima … ça dépend du quel on parle.
Je ne vois pas beaucoup de chefs d'œuvre dans le genre … contrairement à ce que tu peux imaginer : Leone … et … c'est tout … à part peut-être Le Grand Silence de Corbucci.
En dehors de Leone … même si c'est très loin d'être parfait, il y a quelques bons films dans le western spaghetti (et Django en fait partie) … et ils sont meilleurs (ces titres là j'entends) qu'à peu près tout ce que j'ai vu du western américain (sauf … La Horde Sauvage, La prisonnière du désert, My Darling Clementine et Winchester 73 qui naviguent dans des eaux bien plus hautes … il faut bien le reconnaître … et Vera Cruz et Je suis un aventurier qui sont vraiment pas mal et l'excellent western de Brando - après les années 70 il y a du pas mal du tout).

J'avais prévu de regarder SARAFIAN … mais j'ai zappé. Va falloir que je le fasse !

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8946
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyLun 11 Nov 2019 - 10:07

Embarassed C'est ma faute: j'ai remis deux sous dans l'bastringue...

Bon... euh... Et sinon, toi, t'en as pensé quoi de La Tombelle?
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31126
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyLun 11 Nov 2019 - 12:14

Bon tu repasses en mode chevalier blanc de la nuance, sans lire ...

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3531
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyLun 11 Nov 2019 - 13:31

Je vous conseille The Blowing Wild de Fregonese, qui vient de sortir. Ni du western (malgré un cadre mexicain), ni un film noir (malgré une femme fatale et une photographie poisseuse), ni un film d'aventure (malgré une fusillade ou deux fusillades qui envoient du bois) ni un mélodrame (malgré l'intrigue tarabiscotée et les histoires d'amour croisées) mais un peu tout cela à la fois, pour un film mature et complexe, très bien écrit (aucun personnage n'est d'un bloc), superbement réalisé (deux, trois séquences sont réellement impressionnantes) et bien interprétés (Anthony Quinn est excellent, Barbara Stanwyck en fait des tonnes mais a quelques gros plans stupéfiants d'audace, du même niveau que ce qu'elle a donné dans Assurance sur la mort). Avec en plus une touche de campitude qui rapproche le film de La Garce de Vidor. fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8946
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyLun 11 Nov 2019 - 13:38

Cololi a écrit:
Bon tu repasses en mode chevalier blanc de la nuance, sans lire ...
C'est normal: comme j'aime le western hollywoodien classique, je suis nécessairement binaire et fermé à toute discussion.

Ton classements des «bons» et des «mauvais» westerns (et des westerns «juste passables»: c'est vrai, il y a de la nuance), je le connais, j'ai déjà tenté (et je ne suis pas le seul: néthou, Parsifal...) d'en discuter les présupposés, ça ne t'a pas convaincu, je ne vais pas non plus réécrire dix fois la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31126
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyLun 11 Nov 2019 - 13:50

Il me semble que je ne parlais jamais du western italien. Tu avais des présupposé sur ce plan là me concernant …
je nuance ma position … mais ça passe à la trappe.

Sinon, oui je suis d'accord : je n'ai pas ma carte de cinéphile … donc forcément … on a beau m'expliquer … hehe
"Liste" => quand je parle de façon très générale … je ne donne pas d'exemples … quand je donne des exemples … ça ne va pas non plus.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8946
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyLun 11 Nov 2019 - 14:31

Cololi a écrit:
Il me semble que je ne parlais jamais du western italien. Tu avais des présupposé sur ce plan là me concernant …
je nuance ma position … mais ça passe à la trappe.
scratch Quels présupposés? J'ai juste écrit (c'était certes seulement une impression) que Django me semblait être un «western cololo-compatible», c'est-à-dire susceptible de moins te hérisser que la plupart westerns hollywoodiens.
Je n'ai pas le sentiment que
ce que tu as écrit:
 
invalide ou même simplement amende mon impression.

Cololi a écrit:
Sinon, oui je suis d'accord : je n'ai pas ma carte de cinéphile … donc forcément … on a beau m'expliquer … hehe
calimero

Cololi a écrit:
"Liste" => quand je parle de façon très générale … je ne donne pas d'exemples … quand je donne des exemples … ça ne va pas non plus.
Est-ce à toi que je vais devoir apprendre que «donner des exemples», ça ne veut pas dire faire du title-dropping en distribuant les bons et des mauvais points, mais expliciter, même très sommairement, ce en quoi ton exemple (il est toujours de meilleure méthode de prendre un cas et de le développer) illustre ton argument - expliquer par exemple dans tel ou tel film ce qui te déplaît précisément ou au contraire quel aspect a suscité ton adhésion. Et là, justement il devient possible de discuter.

Tu vois bien par exemple que, sur Django, quand je dis «propos politique à la truelle, complaisance dans le spectacle de la violence et du crade, symbolisme à gros sabots, humour cynique et épais, mise en scène saturée d’effets démonstratifs», c'est dit de façon très sommaire et volontiers polémique, mais ça donne un peu de grain à moudre. (J'imagine bien, par exemple, que Parsifal, par exemple, pourrait essayer de me montrer que le propos politique est plus ambigu qu'il n'y paraît, que ce je perçois comme complaisance et effets démonstratifs s'apparente en fait à une forme de maniérisme très conscient, etc.) Alors que si je donnais une liste de trente westerns qui me paraissent mieux que Django et des quinze westerns qui me paraissent aussi surfaits, bof.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31126
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyLun 11 Nov 2019 - 15:27

Ok … donc c'est au cas où tu te ferais de fausses idées.

Pour le reste, oui, ça fait un peu "nous avons essayé de te ramener dans le cercle de la raison" (copyright Alain Minc).

Et je précise une chose : ce n'est pas que j'idolâtre Django, loin de là … j'en vois bien les limites hehe (mais j'y vois aussi des forces). C'est plutôt qu'à l'inverse je ne vois qu'une espèce de discours uniformément laudatif pour le western américain (et malheur à qui n'en serait pas).

Je préfère plus souvent les outrances du western italien que la mièvrerie du western américain (après … il faut parler titre par titre … car finalement … les western italiens un minimum intéressants … il n'y en a pas des masses ^^).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31126
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyLun 11 Nov 2019 - 15:46

Francesco a écrit:
Je vous conseille The Blowing Wild de Fregonese, qui vient de sortir. Ni du western (malgré un cadre mexicain), ni un film noir (malgré une femme fatale et une photographie poisseuse), ni un film d'aventure (malgré une fusillade ou deux fusillades qui envoient du bois) ni un mélodrame (malgré l'intrigue tarabiscotée et les histoires d'amour croisées) mais un peu tout cela à la fois, pour un film mature et complexe, très bien écrit (aucun personnage n'est d'un bloc), superbement réalisé (deux, trois séquences sont réellement impressionnantes) et bien interprétés (Anthony Quinn est excellent, Barbara Stanwyck en fait des tonnes mais a quelques gros plans stupéfiants d'audace, du même niveau que ce qu'elle a donné dans Assurance sur la mort). Avec en plus une touche de campitude qui rapproche le film de La Garce de Vidor. fleurs

Merci du conseil !
Je viens de regarder, c'est une sortie DVD (dommage qu'ils n'aient pas osé la HD … car on a eu un Fregonese en HD il y a peu).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
néthou
JazzAuNeth
néthou

Nombre de messages : 1718
Date d'inscription : 04/03/2011

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyMar 12 Nov 2019 - 11:52

Cololi a écrit:
Pour le reste, oui, ça fait un peu "nous avons essayé de te ramener dans le cercle de la raison"

Justement (en tous cas pour ma part), à mon sens l'erreur, dans l'appréciation du cinéma américain, c'est justement de "raisonner"; c'est un reproche que je fais à toute une forme de critique cinématographique qui ne voit les choses que sous un prisme "intellectualisé", avec références ad hoc, de préférence hors champ cinématographique. Les "Cahiers" dans les années 70-80 croûlent sous les références obligées à Barthes, Deleuze et Guattari, Foucault, etc...   non pas que le rapprochement ne puisse pas à certains moments être fécond, mais on finit par oublier l'essentiel, soit ceux qui font du (le) cinéma, et ce qu'il en disent.

Cololi a écrit:
Je préfère plus souvent les outrances du western italien que la mièvrerie du western américain

En voilà un exemple: la "mièvrerie" du western américain n'est que celle du sujet, pas celle de la façon avec laquelle il est traité. Aucun mélomane n'aurait l'idée de remettre en cause les sujets historiques de l'opéra verdien (par exemple) et leur livret "simpliste": l'essentiel est évidemment ailleurs.
C'est la même chose pour le western (ou le film noir, la comédie, musicale ou non) américain; film de genre, certes, mais au départ spécifiquement américain, et qui, quand on le replace dans l'historique du pays et de sa construction, renvoie à un imaginaire collectif (avec ses bons et ses mauvais côtés) qui nous parle nécessairement moins à nous européens, mais dont la "mièvrerie" s'atténue alors considérablement. Mièvrerie souvent absente (mais bien entendu pas toujours) du traitement cinématographique (au sens de mise en scène, jeu des acteurs, etc...) qui en est fait.

Cololi a écrit:
C'est plutôt qu'à l'inverse je ne vois qu'une espèce de discours uniformément laudatif pour le western américain (et malheur à qui n'en serait pas)

Et tu as raison de pointer cet excès inverse. On peut aimer le western comme genre, ensuite il faut voir les films; et là, comme partout, le meilleur côtoie le pire avec le moins bon au milieu. Mais (et Parsifal nous en dirait certainement plus) j'insisterai sur le fait que le western a suivi d'assez près l'histoire du cinéma américain, et qu'il témoigne donc, comme le reste, d'un savoir-faire cinématographique d'autant plus facile à mettre en oeuvre que les moyens utilisés étaient considérables. C'est ce qui fait à mon sens la différence avec les autres cinémas. Entre les mains de vrais artistes, le résultat collectif a été à la hauteur de notre "discours laudatif", en veillant toutefois à ce que notre sentiment ne devienne effectivement pas "uniforme" (et donc aveuglé).
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31126
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 EmptyMar 12 Nov 2019 - 13:50

Sur le 1°, je ne peux évidemment qu'être d'accord.
Ce que je voulais dire par "cercle de la raison", c'est plutôt "cercle d'autorité ... de légitimité". Il y a des réalisateurs (voire des pans de répertoire) plus légitimes que d'autres ... légitimés par les prix ... les habitudes dans tel ou tel groupe social ...
Et j'ai clairement la sensation qu'au moins une bonne impression d'ensemble ... voire d'idolâtrie ... sur le western américain est requise pour l'obtention de son brevet de cinéphile.

Sur le 2° point, si, si ... mièvrerie toujours présente, même dans les meilleurs. Mollesse du jeu d'acteur (pour ne pas dire plus) dessinant des personnages aux comportements artificiels, très sterréotypés ... mais qui en plus s'éloignent complètement de toute réalité. Enjeux dramatiques peu prégnants (ou qui laissent indifférent). Mais cela ne s'arrête pas au western ... c'est vrai ... mais par contre c'est très lié à une époque (apogée dans les années 50) et très américain.

Je ne vais sûrement pas t'étonner si je te dis que la comédie musicale ... ... ... Shit  ... ce genre typiquement américain.

Enfin ... comment passer sous silence le fait que les Etats-Unis détiennent l'hegemon culturel au niveau mondial ... et que par conséquent ça influence le fait qu'il faille absolument aimer leur culture (ou par réaction de ne pas l'aimer).

Ne venant pas d'un milieu cultivé (ils aiment avant tout manger  Mr.Red - c'est 90% du temps de parole à table ... que dis-je ... 100%, et en matière cinéphilique c'est très franchouillard, les dialogues d'Audiard quoi  hehe ) ... c'est moi dans mes cercles familiaux qui défend le cinéma américain  pété de rire  (il fallait que ce soit dit ... et si ça peut vous faire rire ... c'est toujours ça de gagné  hehe ) ... même si évidemment c'est pour défendre La Porte du Paradis ... et pas Les Dix commandements  Laughing  (m'enfin ... il suffit que je dise américain pour que les écoutilles se ferment).

Bref, ce jugement positif semble être une évidence pour certains ... pour ma part, il ne l'est pas.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Contenu sponsorisé




Votre dernier film visionné - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 11 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Votre dernier film visionné
Revenir en haut 
Page 11 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Film interressant !
» Un film avec Lelouch !
» Derniere nouvelle d'alsace aujourd'hui
» MARSHALL JTM 45
» Dirtbombs en juin à Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: