Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Vous et le contemporain (3)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil

Nombre de messages : 575
Age : 38
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyDim 11 Juin 2017 - 11:59

Eh bien, si ça peut te motiver, tu auras au moins un lecteur attentif et reconnaissant si tu t'y mets Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/ En ligne
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27826
Date d'inscription : 21/09/2012

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyDim 11 Juin 2017 - 22:46

lucien a écrit:

pas à ma connaissance, mais j’y ai pensé ces derniers jours... on ne sait jamais.


Ça m'intéresse aussi d'y voir clair Vous et le contemporain (3) - Page 2 1347041234
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17256
Date d'inscription : 25/11/2012

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyDim 11 Juin 2017 - 22:56

je ne suis pas sûr que ce soit possible... ni que ça permette vraiment d’y voir clair.
Revenir en haut Aller en bas
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël

Nombre de messages : 6516
Age : 26
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyLun 12 Juin 2017 - 12:34

Tu peux déjà trouver un peu de réponses ici Wink .

http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2012/07/23/2023-une-brassee-de-bons-operas-contemporains-classes-par-courants

http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2012/07/23/2023-une-brassee-de-bons-operas-contemporains-classes-par-courants

http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2008/12/23/1099-postromantiques-neoclassiques-postmodernes

par exemple ;
Vous et le contemporain (3) - Page 2 3641590030

Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17256
Date d'inscription : 25/11/2012

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyLun 12 Juin 2017 - 15:19

pour donner une vague idée de ma vision très imparfaite des choses, j’ai fait un plan, mais c’est un plan muet, je n’ai pas pris le temps de le remplir.


A. TENDANCES MODERNISTES ET PROLONGEMENTS DE COURANTS ISSUS DU MODERNISME
   
   1. néoclassicisme (formaliste)
   
   2. formalisme sériel
      a. dodécaphonisme
      b. sérialisme canonique
      c. formes alternatives
      d. musique postsérielle
      
   3. musique stochoastique et algorithmique
      (...)
   
   4. sonorisme
      a. école polonaise et au-delà
      b. micropolyphonie
      c. réinterprétations néoromantiques/expressionnistes
      d. saturation
   
   5. spectralisme
      a. variante formaliste (dont spectralisme canonique)   
      b. variante électro-expérimentale     
      c. variante (pan)traditionnaliste
      d. naturalisme/impressionnisme spectral      
      e. musique postspectrale
      
   6. minimalisme et postminimalismes
      a. modernisme minimaliste      
      b. variante expérimentale      
      c. orientation drone, ambient, etc.      
      d. orientation microsound, lowercase, etc.    
      e. totalisme, maximalisme
      f. réinterprétations mystiques ou néoromantiques
      g. postminimalisme
      
   7. nouvelle complexité
      a. « english new complexity » ?      
      b. complexisme (variante structurelle)
      c. variante actionniste
      d. variante avantgarde      
      e. vers la recherche de l’inouï      
      f. postcomplexité      
      g. autres secondes modernités
      

B. TENDANCES AVANTGARDISTES ET PROLONGEMENTS DE COURANTS ISSUS DE L’AVANTGARDE

   1. avantgarde
      a. musique négative
      b. mobile, partitions graphiques
      c. improvisation libre
      d. théâtre musical
      e. performances et installations
      f. sound art
      g. objectivisme

   2. musique électronique
      (...)
   
   3. mouvement critique
      a. école d’essen et au-delà (variante politique)
      b. variante philosophique
      c. musique concrète instrumentale (variante actionniste)
      d. structuralisme dialectique (variante postmoderne)
      e. déconstruction
      f. naturalisme bruitiste
      g. réinterprétations

   4. crossover
      (...)

C. TENDANCES POSTMODERNES ET PROLONGEMENTS DE COURANTS ISSUS DU POSTMODERNISME

   1. postmodernisme
      (...)
   
   2. historicisme
      a. éclectisme, collage
      b. polystylisme
      c. hyperconventionnalisme
      d. fonctionnalisme
   
   3. néoromantisme
      a. nouvelle simplicité
      b. variante naïve
      c. expressionnisme
      d. nostalgicisme, primitivisme
      e. renouveau de la spiritualité
      f. anciennes modernités
   
   4. les « néos »
      a. néotonals
      b. modaux
      c. néo- et postréalistes


Dernière édition par lucien le Lun 19 Juin 2017 - 18:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31158
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyLun 12 Juin 2017 - 15:23

Shocked
Tu me fais halluciner Lulu hehe

J'aime bien le "rebellisme" Laughing Qu'est-ce que c'est ce truc là ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17256
Date d'inscription : 25/11/2012

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyLun 12 Juin 2017 - 15:55

hehe tout n’est pas forcément très sérieux, mais en gros c’est ça : /watch?v=tDPHp_KKpZc  ou bien : /watch?v=egv_mCi8uMI
et « electro-hype » (c’est un autre nom inventé, je suppose que c’est évident) : /watch?v=4zsCXt36wJM
bon en fait ces deux sous-catégories sont plus provocatrices qu’autre chose, et on pourrait en trouver d’autres sous ce « crossover », auquel je crois par contre (à défaut d’adhérer à ce que ça représente hehe).


Dernière édition par lucien le Lun 12 Juin 2017 - 17:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 9104
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyLun 12 Juin 2017 - 17:16

Sincèrement impressionné!

Peut-être faudrait-il pour chaque catégorie (sans pousser jusqu'à chaque sous-catégorie) indiquer un ou deux noms (ou un ou deux titres) significatifs. (Sans vouloir jouer les pénibles...)
Revenir en haut Aller en bas
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil

Nombre de messages : 575
Age : 38
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyLun 12 Juin 2017 - 17:18

Ben pour un plan muet, c'est déjà très parlant sur l'ambition du projet Shocked c'est clair qu'à côté la page Wiki ne fait pas très sérieuse ! J'avoue qu'il y a un certain nombre de noms là-dedans qui ne m'évoquent pas grand chose, mais ça a l'air alléchant.

Ah, et merci pour les liens Rav-phaël !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/ En ligne
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17256
Date d'inscription : 25/11/2012

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyLun 12 Juin 2017 - 17:26

Benedictus a écrit:
Peut-être faudrait-il pour chaque catégorie (sans pousser jusqu'à chaque sous-catégorie) indiquer un ou deux noms (ou un ou deux titres) significatifs. (Sans vouloir jouer les pénibles...)

ok, mais on risque de se rendre compte à quel point c’est boiteux et fait à l’arrache. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 9104
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyLun 12 Juin 2017 - 17:37

Tsss... Vous autres coqs savants ©️, vous avez parfois de ces coquetteries... Wink

Ah, sinon, je pensais que la rebellitude, ce n'était pas tant les Autrichiens à platines ©️ que les gars dont la biographie est une légende parce qu'ils n'ont eu qu'un deuxième prix de composition (alors que leurs parents, leur petite amie, leur concierge, leur traiteur asiatique et leurs potes sur Facebook étaient sûrs qu'ils allaient décrocher le premier).
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17256
Date d'inscription : 25/11/2012

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyLun 12 Juin 2017 - 17:42

aussi, oui. Very Happy
’faudrait surtout que je trouves des noms plus sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 9104
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyLun 12 Juin 2017 - 21:15

lucien a écrit:
aussi, oui. Very Happy
’faudrait surtout que je trouves des noms plus sérieux.
Tu veux dire: des noms plus sérieux dans cette catégorie-là?
Parce qu'à mon avis, c'est des noms de musiciens moins sérieux que Gander ou les saturationnistes, qu'on doit avoir plus de mal à trouver. Bézu ou Grand Jojo peut-être?
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27826
Date d'inscription : 21/09/2012

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyLun 12 Juin 2017 - 21:25

Benedictus a écrit:

Bézu ou Grand Jojo peut-être?


carton rouge Ne plaisante pas avec les vrais artistes.

Quand je vois la liste de Lucien, je me dis que la salle de torture qui figure tout en haut de la précédente page doit encore être loin de l'effroyable réalité Mr.Red



Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17256
Date d'inscription : 25/11/2012

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyLun 12 Juin 2017 - 22:26

Benedictus a écrit:
lucien a écrit:
aussi, oui. Very Happy
’faudrait surtout que je trouves des noms plus sérieux.
Tu veux dire: des noms plus sérieux dans cette catégorie-là?
Parce qu'à mon avis, c'est des noms de musiciens moins sérieux que Gander ou les saturationnistes, qu'on doit avoir plus de mal à trouver. Bézu ou Grand Jojo peut-être?

non, des étiquettes plus sérieuses. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 9104
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyLun 12 Juin 2017 - 22:56

Mélomaniac a écrit:
Benedictus a écrit:
Bézu ou Grand Jojo peut-être?
carton rouge Ne plaisante pas avec les vrais artistes.
C'est vrai: je retire Grand Jojo, parce que Jules César (/watch?v=J1DLcQmFMNQ), c'est grand.
La Queue leu-leu, en revanche...

Mélomaniac a écrit:
Quand je vois la liste de Lucien, je me dis que la salle de torture qui figure tout en haut de la précédente page doit encore être loin de l'effroyable réalité Mr.Red
Tiens, justement, je réécouterais bien le suggestif ... aus freier Lust... verbunden... de G.F. Haas. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 9104
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyJeu 12 Oct 2017 - 19:35

Du fil «Philharmonie - Schumann 4/Ravel/Varèse - Gilbert 11/10/2017»:

tomseche89 a écrit:
Je découvrais Amériques. [...] un programme sans vrai tube et "handicapé" par un morceau d'écriture contemporaine.
Benedictus a écrit:
Surprised  Tu ferais commencer ça où, le répertoire contemporain? Au Sacre?
Xavier a écrit:
Au niveau de l'écriture, c'est vrai que c'est plus moderne que beaucoup de choses de la 2è moitié du XXè.
En tout cas, c'est tout à fait atonal.
tomseche89 a écrit:
[...] Quant à Amériques, je me demande combien de personnes l'avaient déjà entendues dans la salle !
Octavian a écrit:
Avec ce genre d'argument, on pourrait parler de "contemporain" pour la recréation d'un opéra baroque plus donné depuis des siècles ! Mr.Red Bon je force le trait avec un peu de mauvaise foi, bien sûr... mais ça me semble tout de même problématique de parler de morceau contemporain pour une œuvre composée il y a presque un siècle (début de la composition en 1918, version finale révisée en 1927). Shocked

PS : pour être clair, en ce qui me concerne, sans me prétendre à 100% immunisé contre les abus de langage ponctuels, j'essaie autant que possible de limiter l'emploi de l'étiquette "contemporain" à des œuvres produites par des artistes vivants. C'est le seul critère qui ne me semble pas ouvert à tous les vents de la subjectivité, laquelle, en la matière, mène presque inévitablement à des aberrations comme considérer comme "contemporaines" des œuvres qui datent de 75 ans ou plus (tomseche89 n'étant évidemment pas seul sur ce coup-là).

D'accord avec Octavian. Pour autant:

1.  Vous et le contemporain (3) - Page 2 40601244 Avec l'âge, l'application de cette règle devient de moins en moins spontanée. J'ai si souvent vu Boulez en concert que j'ai toujours un peu de mal à penser à ses œuvres comme n'appartenant plus à la musique contemporaine. (Et même: quand j'ai découvert leurs œuvres, Messiaen, Lutosławski et Nono étaient encore des «compositeurs contemporains»... mieux: enfant, j'ai même assisté à une exécution des Forains de Sauguet en présence du compositeur!)

2. Sur la base de cette définition, morts précoces et extrême longévité conduisent, certes pas à des aberrations, mais à des considérations assez contre-intuitives: ainsi, pendant 15 ans, Le Loup de Dutilleux (1953) aura davantage relevé de la musique contemporaine que Vortex temporum de Grisey (1996); Romitelli (né en 1963) n'est déjà plus un «compositeur contemporain» mais Kurtág (né en 1926), si...

Mais de fait, comme dit Octavian, «c'est le seul critère qui ne me semble pas ouvert à tous les vents de la subjectivité, laquelle, en la matière, mène presque inévitablement à des aberrations.»
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyJeu 12 Oct 2017 - 20:32

Comme tout étiquette accolée de l'extérieur (à commencer, pour ce qui nous occupe, par celle même de "musique classique", que ce soit d'ailleurs au sens restreint ou large de l'expression), celle de musique contemporaine est une commodité... tant qu'on ne s'approche pas trop pour examiner ce qu'elle recouvre exactement. Wink

Je suis d'accord que s'en tenir à au critère "vivant ou mort" n'est pas parfait. Sans côté que la loi peut paraître dure, et le système un peu cruel avec son côté "hop, affaire classée" dès que tombe la rubrique nécrologique. Mais cette solution a l'avantage de reposer sur une donnée universelle, objective (et a priori irréfutable, les cas des compositeurs contemporains se faisant passer pour mort pour augmenter leurs ventes étant plutôt rares...). Le lot des œuvres de Ligeti, Stockhausen, Kagel, Bertrand, Henze, Harvey, Carter, Dutilleux, Boulez, Henry..., pour ne citer que ceux-là parmi les disparus de la dernière décennie, est désormais soumis aux lois de "cette botanique de la mort [...] que nous appelons la culture", suivant la belle formule de Chris Marker (lui-même "entré dans l'Histoire" depuis un petit moment maintenant Vous et le contemporain (3) - Page 2 4209083858 ). Il n'y aura plus jamais de possibilité de création de nouvelle œuvre de leur part — si ce n’est, très éventuellement, "à titre posthume", mais ça compte pas, c'est comme ça. Aussi tentant (et encore une fois j'y succombe moi-même parfois, je ne suis pas une machine) de dire qu'untel peut bien encore être considéré comme un "compositeur contemporain", lui qui n’est mort que depuis [x] années à peine... ce n'est pas un crime, mais ça suppose de renoncer immédiatement à toute prétention à une définition fiable : si Boulez voire Ligeti continuent de relever de la "musique contemporaine", pourquoi pas Messiaen voire effectivement Varese ou Schönberg.

(J'ai encore le souvenir, ça devait être vers le tournant des années 2000, d'avoir vu Berg, Schönberg et Webern classés dans les bacs "musique contemporaine" d'une Fnac, et j'avais beau être bien moins versé dans cette production qu'aujourd'hui, je pouvais déjà qu'il y avait un truc qui n'allait pas là-dedans. Mr.Red )

L'autre avantage que je vois à ce système, également, c'est de laisser totalement de côté tout débat esthétique. L'histoire jugera peut-être (et peut-être autrement que nous pourrions prétendre le faire aujourd'hui) qui, de tel ou tel, était plus "moderne" qu'un autre, mais ce n'est pas le débat ici. Le "contemporain" n'est pas un style, a fortiori pas un style unique. Ça n'a pas de sens de dire d'un compositeur vivant qu'il est "moins contemporain" qu'un autre.

À côté de ça, quitte à tendre les verges pour me faire battre, je peux ajouter encore un problème que tu n'as pas soulevé. Ce qui est également gênant, en effet, pour revenir à mon histoire initiale d'étiquette, c'est qu'on ne sait pas trop bien laquelle coller désormais sur ceux qui choient ainsi de la bien pratique appellation de "contemporain". La profusion des écoles, des styles et des esthétiques au cours du second XXe siècle, et leur caractère largement ésotérique, pour ne pas dire complètement imbittable, pour la majorité du grand public — et même des mélomanes amateurs, pour peu qu'ils n'aient pas un intérêt un tant soit peu marqué pour ce répertoire —, n'aident pas, pour le moment, à imposer des alternatives.
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17256
Date d'inscription : 25/11/2012

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyJeu 12 Oct 2017 - 21:13

il y a quelques temps, histoire de savoir de quoi on parlait, j’avais écouté un extrait de la Tribune des critiques à l’ancienne ; on y parlait de la première symphonie de chambre de Schönberg comme une œuvre contemporaine, ça m’avait un peu secoué. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyJeu 12 Oct 2017 - 21:18

Tu m'étonnes hehe


Comme quoi ça n'est pas qu'une affaire d'incompétence des disquaires de la Rnac il y a quinze ans... Shocked Confused
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17256
Date d'inscription : 25/11/2012

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyJeu 12 Oct 2017 - 21:22

mais en fait, pour moi ça reste clairement ça, la musique contemporaine, dans l’usage... c’est la musique absconse, imbitable, inharmonieuse, « qu’on ne s’essoufle plus à déchiffrer »... et ça n’a pas tellement évolué, et Amériques en reste un exemple, et même pas le plus ancien.
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17256
Date d'inscription : 25/11/2012

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyJeu 12 Oct 2017 - 21:37

sinon, sans y être totalement opposé je suis assez circonspect sur contemporain=vivant... parce que ça fait un trou entre moderne et contemporain, on n’a plus de nom pour les gens qui sont morts mais ont écrit plus ou moins récemment (y compris ceux qui sont nés après 1980... personnellement j’en connais au moins trois).
disons que tant qu’à être restrictif, ça me fait bizarre d’avoir un truc qui rassemble des choses très différentes et éloignées dans le temps sur un critère qui leur est indépendant (la mort de l’auteur des années après).
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17256
Date d'inscription : 25/11/2012

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyJeu 12 Oct 2017 - 21:40

naturellement, il faut voir de quoi on parle... musique contemporaine... ou compositeurs contemporains.
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyJeu 12 Oct 2017 - 22:00

lulu a écrit:
mais en fait, pour moi ça reste clairement ça, la musique contemporaine, dans l’usage... c’est la musique absconse, imbitable, inharmonieuse, « qu’on ne s’essoufle plus à déchiffrer »... et ça n’a pas tellement évolué

Je suis d'accord que c'est ce à quoi beaucoup de gens pensent en priorité, mais justement, c'est quand même un peu plus divers que ça dans les faits. Allez, je vous épargne la référence à Glass pour cette fois-ci... mais durant l'été j'ai découvert Christopher Rouse via sa quatrième symphonie, qui date de 2013... j'y prends beaucoup de plaisir, mais franchement dans une écoute en aveugle je ne sais pas si grand monde devine que ça ne date pas des années 1920 / 1930 au plus tard... voire de la fin XIXe. hehe Pour autant ça me semblerait difficile de dire que ce n'est pas un compositeur contemporain.


lulu a écrit:
sinon, sans y être totalement opposé je suis assez circonspect sur contemporain=vivant... parce que ça fait un trou entre moderne et contemporain, on n’a plus de nom pour les gens qui sont morts mais ont écrit plus ou moins récemment (y compris ceux qui sont nés après 1980... personnellement j’en connais au moins trois).
disons que tant qu’à être restrictif, ça me fait bizarre d’avoir un truc qui rassemble des choses très différentes et éloignées dans le temps sur un critère qui leur est indépendant (la mort de l’auteur des années après).

Le premier paragraphe rejoint bien ce que je disais : comment on appelle cette, ou plutôt ces, musique(s)-là ? J'avoue n'avoir pas de réponse...

Sur le second argument, je vois ce que tu veux dire, mais ça me paraît moins problématique, justement pour la raison que je pointe au-dessus. Je pense aussi qu'il y a plus à gagner, pour la faire connaître, à pointer la diversité de "la" musique contemporaine qu'à la cantonner dans une caricature de ce qu'elle était dans les années 80-90 dans quelques cénacles bien en cour. siffle


lulu a écrit:
naturellement, il faut voir de quoi on parle... musique contemporaine... ou compositeurs contemporains.

La musique contemporaine ne serait pas la musique composée par les compositeurs contemporains ? What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17256
Date d'inscription : 25/11/2012

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyJeu 12 Oct 2017 - 22:12

Octavian a écrit:
Sur le second argument, je vois ce que tu veux dire, mais ça me paraît moins problématique, justement pour la raison que je pointe au-dessus. Je pense aussi qu'il y a plus à gagner, pour la faire connaître, à pointer la diversité de "la" musique contemporaine qu'à la cantonner dans une caricature de ce qu'elle était dans les années 80-90 dans quelques cénacles bien en cour. siffle

qu’elle soit diverse ne me dérange pas bien au contraire, le problème c’est de mettre ensemble un truc qui a soixante ans avec un autre qui en a cinq sous le seul prétexte que le compositeur est vivant, puisque son décès n’affecte pas ces œuvres qui quand elles ont été écrites, on ne pouvait pas prévoir quand il allait avoir lieu... le décès d’un compositeur ça n’a pas de sens musicalement parlant.

Octavian a écrit:
La musique contemporaine ne serait pas la musique composée par les compositeurs contemporains ? What the fuck ?!?

eh bien, sur ton critère, une pièce écrite dans les années 40 peut tout à fait l’être par un compositeur contemporain, mais comme musique contemporaine, ça commence à dater.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 9104
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyJeu 12 Oct 2017 - 22:34

C'est exactement ce que je voulais dire quand je parlais du Loup de Dutilleux et de Vortex temporum de Grisey (Dutilleux a survécu 15 ans à Grisey, qui était son cadet de trente ans...)
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyJeu 12 Oct 2017 - 23:04

Ok, je vois mieux ce que vous voulez dire. Ce n'est pas faux... mais qu'en déduire ? que le concept même de "musique contemporaine" n'a pas grand sens musicalement ? Je n'en serais peut-être pas choqué outre mesure... Mr.Red

Ceci étant, même si dans l'absolu la remarque est tout-à-fait valide et intéressante, dans la pratique, les compositeurs vivants qui ont composé des œuvres dans les années 40, je soupçonne qu'ils commencent à se faire rares.

D'ailleurs, pour les deux exemples posés par Benedictus... la question ne se pose plus.
Revenir en haut Aller en bas
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël

Nombre de messages : 6516
Age : 26
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptySam 25 Nov 2017 - 23:14


Oliver Knussen
Where the Wild Things are

Vous et le contemporain (3) - Page 2 5440c36a5785db0c717b8fe380b7cdd4272df231

Voyage nocturne au pays de l’enfance ;
J’ai eu à coeur cette écoute ! Très intéressante ! Il y a beaucoup de très belles choses !,
d’autres qui me plaisent moins et c’est vrai que dans l’ensemble, question plaisir, rapport à mon goût de mélomane, ce n’est pas le genre de produit dont je me délecte vraiment (il manque, ou bien il y a trop). Je suis resté en dehors.

On est sur des sonorités orchestrales raffinées, très travaillées et pour le moins intellectuelles. Un enchainement de petites scènes pleines de poésie. Tout est très plaisant !
Et pourtant, dans le même style, je serais plutôt sensible à l'écriture de Maurice Ohana dans ses Trois contes de l’Honorable Fleur.

Mais, à côté de ça, la découverte m’a enchanté et l’oeuvre ne pourra jamais ne pas m’intéresser !
Merci à l’excellent conseil de Benedictus  kiss !

Et puis ça m’a permis de faire une très sympathique découverte,
autour d'Oliver Knussen chef d’orchestre cette fois :

Vous et le contemporain (3) - Page 2 C6096cb3f73670ae757afc242273b070c2200737

Poul Ruders
Quatre Danses
Birmingham Contemporary Music Group, Oliver Knussen


C'est très beau, je trouve !
J'aime beaucoup les manières de cette musique. Tout à fait dans le genre de ce qui me captive de plus en plus (Markevitch, Castiglioni, ... ).
Un langage épuré pour ensemble de chambre, des contours secs, une musique rythmique donnée à vif dans ses timbres mais toutefois portée par une domination au premier plan de la mélodie : la première danse Whispering n'est même qu'une monodie à peine accompagnée pour clarinette ; jamais "complexe" mais plutôt aux allures de "chants enfantins" ;
des réminiscences de Stravinsky parfois : les beaux accords qui viennent clore la deuxième danse Rocking pas loin des derniers moments de la sublime Symphonies pour instruments à vent ;

etc.
une découverte qui ne frôle pas le chef d'oeuvre mais qui s'est bien défendu question plaisir !
Très intéressant  Very Happy . Et j'ai déjà très envi d'y revenir pour approfondir mon écoute !

Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9091
Date d'inscription : 21/01/2007

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyDim 26 Nov 2017 - 9:00

Rav-phaël a écrit:


Poul Ruders
Quatre Danses
Birmingham Contemporary Music Group, Oliver Knussen


C'est très beau, je trouve !
J'aime beaucoup les manières de cette musique. Tout à fait dans le genre de ce qui me captive de plus en plus (Markevitch, Castiglioni, ... ).
Un langage épuré pour ensemble de chambre, des contours secs, une musique rythmique donnée à vif dans ses timbres mais toutefois portée par une domination au premier plan de la mélodie : la première danse Whispering n'est même qu'une monodie à peine accompagnée pour clarinette ; jamais "complexe" mais plutôt aux allures de "chants enfantins" ;
des réminiscences de Stravinsky parfois : les beaux accords qui viennent clore la deuxième danse Rocking pas loin des derniers moments de la sublime Symphonies pour instruments à vent ;

etc.
une découverte qui ne frôle pas le chef d'oeuvre mais qui s'est bien défendu question plaisir !
Très intéressant  Very Happy . Et j'ai déjà très envi d'y revenir pour approfondir mon écoute !

Toujours à propos de Poul Ruders:

Cet opéra, d'après la nouvelle le roman de Margaret Atwood "The Handmaid's Tale"

Vous et le contemporain (3) - Page 2 61dxiv10

J'ai du en parler quelque part, mais là il faudrait que je réécoute.


Dernière édition par Rubato le Dim 26 Nov 2017 - 11:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyDim 26 Nov 2017 - 10:33

Rubato a écrit:
d'après la nouvelle de Margaret Atwood
Vous et le contemporain (3) - Page 2 Chucotte-secret-4885 Je crois que le mot que tu cherches est "roman".

Précision linguistique mise à part, je ne crois pas que David ait mentionné ce titre dans son listing des opéras contemporains montés cette saison où que ce soit. Si ça se confirme, c'est tout de même une belle occasion manquée :
- "Opéra de chambre" donc coûts minorés.
- Œuvre contemporaine mais musicalement très "accessible".
- Sujet relativement d'actualité (voire même extrêmement d'actualité depuis quelques semaines, mais ça c'était moins prévisible).
- Possibilité de surfer sur le succès, à tous points de vue, de l'adaptation en série télé.
Vous et le contemporain (3) - Page 2 2661413304
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9091
Date d'inscription : 21/01/2007

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyDim 26 Nov 2017 - 11:35

Oui, roman . Wink
je ne sais pas pourquoi j'ai écrit "nouvelle" . Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyDim 26 Nov 2017 - 11:39

(Je soupçonne une contamination de l'anglais novel ?)
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9091
Date d'inscription : 21/01/2007

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyDim 26 Nov 2017 - 11:46

Octavian a écrit:
(Je soupçonne une contamination de l'anglais novel ?)
Oui, je pense que c'est ça. Smile
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88081
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyDim 26 Nov 2017 - 13:23

Octavian a écrit:
Rubato a écrit:
d'après la nouvelle de Margaret Atwood
Vous et le contemporain (3) - Page 2 Chucotte-secret-4885 Je crois que le mot que tu cherches est "roman".

Précision linguistique mise à part, je ne crois pas que David ait mentionné ce titre dans son listing des opéras contemporains montés cette saison où que ce soit. Si ça se confirme, c'est tout de même une belle occasion manquée :
- "Opéra de chambre" donc coûts minorés.
- Œuvre contemporaine mais musicalement très "accessible".
- Sujet relativement d'actualité (voire même extrêmement d'actualité depuis quelques semaines, mais ça c'était moins prévisible).
- Possibilité de surfer sur le succès, à tous points de vue, de l'adaptation en série télé.
Vous et le contemporain (3) - Page 2 2661413304

Je n'ai pas encore publié cette liste (où je n'ai pas relevé toutes le œuvres pour la jeunesse russes, ni toutes les créations « exigeantes » allemandes, plutôt celles qui m'évoquaient quelque chose. Celle que j'ai donnée l'autre jour n'était qu'une poignée, il y en a beaucoup plus que ça.

Pour le Handmaid's Tale, ça n'est effectivement pas donné cette saison, mais c'est une œuvre qui a plusieurs fois été reprise depuis sa création, un vrai succès pour de l'opéra récent. Je n'en suis pas inconditionnel, mais oui, ça puise plutôt dans la tradition post-bergienne, un peu comme Julie de Boesmans.

Ensuite, moi, j'aime davantage le Ruders symphonique, en particulier celui des débuts (Gong, la Première Symphonie…). Je n'ai pas suivi ce qu'il avait fait récemment (j'ai trois symphonies de retard, il en est à cinq, et sans doute quelques opéras).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27826
Date d'inscription : 21/09/2012

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyMer 10 Jan 2018 - 21:18

Vous et le contemporain (3) - Page 2 1347041234  Le site ci-dessous a certainement déjà été mentionné sur le Forum, peut-être fait-il partie des lectures de chevet des amateurs de contemporain,
mais je viens de le découvrir et je trouve ça fort intéressant,
et surtout très pratique pour explorer ce répertoire, grâce aux listes (très détaillées) par genre, et aux possibilités de tri sur plusieurs critères (classements alphabétiques, durées, dates, et même accessibilité !)

Voilà le lien : http://www.musiquecontemporaine.info/index.php




Revenir en haut Aller en bas
Prosopopus
Mélomane averti
Prosopopus

Nombre de messages : 309
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyJeu 11 Jan 2018 - 17:58

C'est en tout cas très "contemporain" dans sa charte graphique, limite post-moderne...
Revenir en haut Aller en bas
Musica Enchiriadis
Mélomane du dimanche
Musica Enchiriadis

Nombre de messages : 46
Localisation : Genève
Date d'inscription : 22/02/2017

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyVen 19 Jan 2018 - 16:23

Un petit entretien radiophonique sur la problématique "musique contemporaine / grand public", diffusé hier sur Espace 2.
Un peu sur la vulgarisation de ces musiques parfois difficiles d'accès, un peu sur des bribes d'histoire de la musique après 1945...

http://www.rts.ch/play/radio/versus/audio/vous-avez-dit-contemporain?id=9219475

Ou comment parler au "Vous" du "Vous et le contemporain" ! Cool
Revenir en haut Aller en bas
https://musicaenchiriadis.wordpress.com/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27826
Date d'inscription : 21/09/2012

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyVen 25 Mai 2018 - 21:39

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Pierre Boulez (1925-2016) :

Sur Incises

Dimitri Vassilakis, Hideki Nagano, Florent Boffard, pianos
Frédérique Cambreling, Sandrine Chatron, Marianne Le Mentec, harpes
Vincent Bauer, Daniel Ciampolini Michel Cerutti, percussion


(DG, décembre 1999)

Smile Deuxième écoute (j'avais découvert l'oeuvre il y a deux ans environ), ça me plaît autant que dans mon souvenir.
Le mélange piano/harpe fonctionne bien, les percussions s'y mêlent avec adresse
-je n'ai pas consulté la nomenclature, mais à ce que j'entends, plutôt des instruments (xylo et métal) choisis pour leur qualité de résonance, leur vibration.
Je suis séduit par ces textures opalescentes, ce chatoiement jouissif, ces ludiques perspectives en plexiglass.


Vous et le contemporain (3) - Page 2 Boulez10
Revenir en haut Aller en bas
tartatane
Mélomane averti


Nombre de messages : 257
Date d'inscription : 15/10/2015

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyVen 24 Aoû 2018 - 13:17

Octavian a écrit:
Ok, je vois mieux ce que vous voulez dire. Ce n'est pas faux... mais qu'en déduire ? que le concept même de "musique contemporaine" n'a pas grand sens musicalement ? Je n'en serais peut-être pas choqué outre mesure... Mr.Red

Ceci étant, même si dans l'absolu la remarque est tout-à-fait valide et intéressante, dans la pratique, les compositeurs vivants qui ont composé des œuvres dans les années 40, je soupçonne qu'ils commencent à se faire rares.

D'ailleurs, pour les deux exemples posés par Benedictus... la question ne se pose plus.

Le problème de fond, en mettant de côté le débat qui vous accapare ;-) ne réside-t-il pas dans l'utilisation de "contemporain" pour décrire un ensemble d'oeuvres ?

Au fond, le mot est d'une pauvreté sans nom et peut s'apparenter à un aveu d'échec, tant il paraît réducteur de vouloir résumer une (ou plusieurs...) musiques par le fait qu'elle sont "de notre temps". Les qualificatifs "baroque", "classique", "romantique" ne font pas référence à un quelconque ancrage temporel mais bien à une composante stylistique particulière.

Ne serait-il pas plus pertinent de parler dès lors de "post-moderne" au sens large et de ranger chacun dans la bonne case (sic) si tant est que ce soit possible, les différentes musiques aujourd'hui rangées dans le grand fourre-tout contemporain ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88081
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptySam 25 Aoû 2018 - 13:52

Postmoderne a déjà un sens (néo-tonal / planant, en gros).

Mais en effet, contemporain est une facilité, tout simplement parce qu'en 1780 il n'y a que des classiques et en 1850 que des romantiques, alors qu'en 2018 il y a des tonals tradis, des néotonals élargis, des modaux, des minimalistes, des atonals tradis post-berguiens, des atonals de mille systèmes divers, des spectraux, des sériels (là aussi, tonals ou non, post-bouléziens ou totalement autres), des bruitistes, des acousmatiques, des conceptuels… Cette liberté (permise par l'art subventionné ?) a totalement diversifié l'offre, et sauf à être vraiment bien informé, il est plus simple de dire contemporain que de trouver la bonne chapelle.

Celui qui peut me dire de quelle obédience est John Adams (même en simplifiant en ne citant qu'une seule œuvre, si c'est El Niño ou Doctor Atomic, bon courage), je le salue bien bas.

Il n'empêche que tu as raison, c'est un aveu d'échec à décrire et compartimenter, parce que contemporain n'est absolument pas descriptif. On a aussi bien des gens qui écrivent des chœurs d'une tonalité parfaitement rigoureuse et même naïve (Whitacre, Mortensen, Aboulker) que des partisans de la nouvelle complexité du type Ferneyhough ou des nuagistes bruitistes assistés par ordinateur comme Risset, avec toutes les nuances et tous les mélanges possibles entre ces extrêmes.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Prosopopus
Mélomane averti
Prosopopus

Nombre de messages : 309
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyMer 12 Juin 2019 - 16:07

Bon j'ai cherché un moment un sujet approprié et ne connaissant pas assez le compositeur pour m'essayer à créer son propre sujet je mets ça ici.

J'ai donc écouté ceci :

Vous et le contemporain (3) - Page 2 B19LSo75MNS._SX355_
R Murray Schafer :
Concerto pour flute par l'Orchestre symphonique de Vancouver, dirigé par Kazuyoshi Akiyama avec Robert Aitken à la flute
Concerto pour harpe par le Symphonique de Toronto, dirigé par Andrew Davis avec Judy Loman à la harpe
The Darkly Splendid Earth : The Lonely Traveller par le Symphonique de Toronto, dirigé par Gunther Herbig, avec Jacques Israelievitch au violon
CBC Records - Les disques SRC - 1992


J'avais acheté ce disque en solderie sans rien savoir de son contenu, le compositeur et les interprètes m'étant complètement inconnus. Evidemment les forces en présence semblaient indiquer que l'on avait affaire à un compositeur canadien, mais mes connaissances s'arrêtaient là (les solistes sont d'ailleurs simplement les premiers de leur instrument dans les orchestres respectifs).
Je ne sais pas pourquoi mais la pochette sobre et la structure classique en trois parties des concertos m'avaient fait imaginer un compositeur post-romantique, vaguement à l'anglaise, quelque chose pouvant évoquer Ralph Vaughan Williams. Et bien pas du tout, nous somme dans du contemporain.

Autant le dire tout de suite j'ai adoré le Concerto pour flute.

Le morceau est donc en trois mouvements, un premier assez court et très vif, le deuxième plus long et proche d'un largo et le troisième est enjoué. Le premier mouvement est marqué par une flute virevoltante et très technique, avec beaucoup de jeu sur le souffle et sur le cliquetis de clefs, tous les trucs de la flute sont mis à l'oeuvre et c'est elle qui porte tout le mouvement, ne s'arrêtant jamais tandis que les interventions de l'orchestre sont très spartiates, jamais plus d'un ou deux instruments à la fois en plus de la flute. Les percussions sont les plus sollicités mais on remarque un peu de piano et quelques envolés mélodiques des vents.
L'utilisation d'un instrument monodique au sein d'une partition contemporaine peut faire peur mais c'est ici très bien fait et on note rapidement que Murray Schafer a un don pour l'orchestration.

Cela ressort particulièrement sur le second mouvement où la flute va plutôt se concentrer sur la sonorité, avec de longues notes tenues faisant émerger des beaux vibratos. L'orchestre est plus présent, la flute se tait parfois pour le laisser s'exprimer, et on entend alors éclore des beaux tutti avec des harmonies modales qui viennent évoquer la musique impressionniste française. Bien qu'il s'autorise des passages proches de l'atonalité on pourrait par ailleurs rapprocher Murray Schafer des néo-tonaux, il y a quelque chose de Conesson dans cette musique.

Le troisième mouvement est plus rythmique, avec une pulsation bien tenue, synthétisant un peu les deux ambiances des deux premiers mouvements.

Vraiment pour moi une grande réussite et l'interprétation est de grande qualité, cela sonne très bien pour un orchestre plus modeste.

Du coup passé ce concerto, le reste m'a paru plus anecdotique même si on retrouve bien cette science de l'orchestration de Murray Schafer. J'ai vu d'ailleurs qu'il était avant tout connu comme musicologue notamment pour sa théorisation du concept de paysage sonore, et ce n'est pas étonnant tant cela s'entend dans sa musique. Je vais essayer d'écouter d'autres oeuvres de lui histoire de voir s'il y a matière à faire un sujet spécifique sur ce compositeur.
Revenir en haut Aller en bas
docteur mabuse
Mélomaniaque
docteur mabuse

Nombre de messages : 875
Date d'inscription : 15/11/2016

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyMer 12 Juin 2019 - 23:06

Excellent compte-rendu  thumright

J'ai retrouvé ça aussi un peu plus haut sur le fil :
André a écrit:
Les 12 quatuors de R. Murray Schafer sont enregistrés sur le label ATMA (deux albums doubles comprenant les nos 1-7 et 8-12). J'ai fait la connaissance de la première série il y a bien 7 ou 8 ans.

Peu d’œuvres de musique de chambre moderne post 1975 m'ont autant plu que celles-ci. Dans ses derniers quatuors Schaffer fait appel à des bandes préenregistrées (no. 9), un récitant (no 10, intervention extrêmement brève) ou une harpe éolienne (no 11). Quand je compare ces 'adjuvants' très discrets et suprêmement bien amenés dans le discours musical, je ne peux m'empêcher de remarquer à quel point les œuvres des années 60-90 étaient crues et boursouflées dans leur recherche de l'effet.

Ça vaudrait la peine d'ouvrir un sujet sur lui. Il ne faut pas hésiter !
Je connais Murray Schafer surtout de nom. Il est souvent évoqué au sujet du Soundscape et du Field Recording. Je n'avais même pas conscience qu'il composait des œuvres plus traditionnellement.

Peut-être qu'élargir le sujet au Soundscape / Field Recording serait d'ailleurs intéressant.
Arrow  https://www.francemusique.fr/emissions/l-experimentale/documentaire-le-field-recording-36774
Revenir en haut Aller en bas
Prosopopus
Mélomane averti
Prosopopus

Nombre de messages : 309
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyVen 14 Juin 2019 - 19:09

Oui j'avais vu ce message aussi, je pense que je vais essayer d'écouter ces quatuors si j'arrive à mettre la main dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Prosopopus
Mélomane averti
Prosopopus

Nombre de messages : 309
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyJeu 21 Nov 2019 - 9:18

Je recolle ici la discussion sur Eliane Radigue du fil playlist.

lulu a écrit:
Éliane Radigue : Occam Océan pour orchestre (2015)
Orchestre de Nouvelles Créations, Expérimentations et Improvisations Musicales

Prosopopus a écrit:
Tu en penses quoi ?
J'aime bien la musique de Radigue même si on est parfois un peu trop sur de la musique de transe, j'aime beaucoup les îles re-sonantes notamment.
Qu'elle soit dans l'électronique ou dans l'orchestral, au fil des années son discours est un peu identique je trouve, ce morceau va être joué l'année prochaine à Paris par l'ensemble Dedalus.
Ah non c'est Hepta 1 qui va être joué par le Dedalus, qui ne semble pas être la même chose que ce Occam Ocean même si c'est dans le même projet d'ensemble

lulu a écrit:
c’est ça : c’est bien et prenant, mais tout de même très unidimensionel (surtout quand comme moi on est pas convaincu par la profondeur métaphysique ou que sais-je de procédés minimalistes), et un peu toujours la même chose d’une œuvre à l’autre (à l’intérieur du même cycle ou non).

Benedictus a écrit:
Je ne connaissais pas du tout - du coup:

• Éliane Radigue:
 
Frédéric Blondy / ONCEIM
Shiiin

J’aurais tendance à en penser la même chose que lulu, mais avec probablement moins de bienveillance. Quitte à écouter cinquante minutes de drone, autant écouter un album de Gas.


DavidLeMarrec a écrit:
Benedictus a écrit:
Je ne connaissais pas du tout - du coup:

• Éliane Radigue:
 
Frédéric Blondy / ONCEIM
Shiiin

J'ai écouté il y a quelques semaines en concert le versant organistique de ce cycle… Une note tenue (inter)minable de plusieurs minutes, en changeant les timbres à la marge.

La caricature ultime de l'artiste contemporain paresseux d'il y a cinquante ans, paré de concepts qui lui évitent de se fatiguer / de prendre des risques / de dire quelque chose d'intéressant. Je ne dis pas que ce soit le cas (je ne connais ni le reste de sa musique, ni sa démarche créatrice), mais à écouter, ça n'a aucun intérêt, sauf à dégoûter les néophytes – il y avait du Messiaen juste après, L'Ascension, la Pentecôte, le Saint-Sacrement, la comparaison fait bobo…

À côté, Glassworks, c'est l'Art de la Fugue.

Prosopopus a écrit:
Benedictus a écrit:
Je ne connaissais pas du tout - du coup:

J’aurais tendance à en penser la même chose que lulu, mais avec probablement moins de bienveillance. Quitte à écouter cinquante minutes de drone, autant écouter un album de Gas.


Oui ben tu aurais demandé je pense que moi ou Lulu aurions pu te dire que ce n'était pas pour toi.
Mad
Mais voilà, monsieur veut enlever les petites roues.

Plus sérieusement, Les île re-sonantes est un peu plus "mouvementé" mais oui ça reste de la réverbération pendant 50 minutes (et tout est plus ou moins dans ce goût là dans son catalogue, de ce que j'ai écouté du moins). Je pense que ça gagne un peu au live malgré l'avis de David, mais c'est vraiment une proposition minimaliste de sonorité et de texture.
Gas me semble éloigné de ça, on est plus dans de la techno, ambiant certes mais techno tout de même, avec ses habituels mécanismes (kick synthétique pour insuffler du rythme). Je comparerai plutôt ça au drone métal à la Sunn O)))) ou alors à ce que fait Ellen Fullman avec son installation-instrument.

David lui intente un peu un mauvais procès je trouve, sa cote de notoriété étant tout de même assez basse, son propos était vraiment la base de sa musique, l'utilisation de l'électronique pour proposer des feed-backs comme oeuvres musicales. Elle fait partie de tout un courant féminin de proto-musiciens électroniques que j'aime bien (Else Marie Pade notamment) mais parce que la période m'attire et que je peux être sensible à cet univers un peu minimal. Glass n'a pas du tout le même propos et sa musique se pare d'atours bien plus aimables pour séduire.
 


DavidLeMarrec a écrit:
Prosopopus a écrit:
David lui intente un peu un mauvais procès je trouve, sa cote de notoriété étant tout de même assez basse, son propos était vraiment la base de sa musique, l'utilisation de l'électronique pour proposer des feed-backs comme oeuvres musicales.

Je ne lui fais aucun procès, je ne sais absolument pas qui c'est, si ça a un fondement d'intentions un peu solide. J'ai juste assisté à sa musique brute, et pour le coup, c'est littéralement, pardon, ce que ma nièce de cinq ans aurait pu faire, tenir une touche unique en jouant avec les tirettes. Surprised
(C'est pas grave en soi, mais je ne vois pas trop ce que ça produit d'intéressant ni à l'oreille – c'était dans l'aigu, un sifflement pénible –, ni dans le principe – Cage a déjà fait ça –, peut-être que ça prend du sens en se penchant sur sa démarche.)

C'est juste un aspect de stase qui peut être provoqué par la réverbération du son (libre tu entends ! libre !), ça ne va pas plus loin je pense.
C'est assez proche du bruit blanc finalement, c'est plus de la performance que de la composition peut-être.
Mais j'aime bien tout de même.
(après il y a évidemment des choses bien plus nourrissantes dans le contemporain)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88081
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyJeu 21 Nov 2019 - 12:11

Oui, pour moi c'est plus vraiment de la composition, c'est une expérience sonore… À côté la Dixième Symphonie de Pierre Henry c'est aussi structuré et écrit que Parsifal.

Pourquoi pas, hein, mais écouter ça, surtout en disque, je ne vois pas trop l'intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5417
Age : 45
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyJeu 21 Nov 2019 - 12:32

Au fait Mr.Red (histoire de faire comme s'il y avait un quelconque rapport), y a-t-il ici des amateurs de François Bayle ?
(Un de très anciennes amours, même si je n'en ai plus écouté depuis un bai(y)l(e)...)
Revenir en haut Aller en bas
Prosopopus
Mélomane averti
Prosopopus

Nombre de messages : 309
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyJeu 21 Nov 2019 - 12:52

Oui du coup, j'aime bien ses oeuvres, comme celles de Parmegiani ou Ferrari, sans avoir forcément creusé tout leur corpus respectif, et avec parfois des choses qui me parlent plus ou moins selon l'humeur.

De ce que j'ai encore en tête de Bayle j'aime bien Espaces inhabitables, son disque avec Parmegiani sur Dante et Les couleurs de la Nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5417
Age : 45
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyJeu 21 Nov 2019 - 14:05

Je l'ai découvert avec Théâtre d'ombres, Jeîta et Morceaux de ciel, et j'avoue n'avoir jamais retrouvé ensuite un plaisir esthétique aussi viscéral à l'écoute d'aucune musique contemporaine instrumentale. Du coup je n'ose pas vraiment m'y replonger, de peur d'être déçu...

Parmegiani, non lo conosco. Ferrari, si tu parles de Luc, j'ai dû travailler un truc de lui il y a longtemps, et le moins que l'on puisse dire est que le rapport avec Bayle me paraît bien lointain Neutral (après, ce n'était peut-être pas du tout représentatif)...
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17256
Date d'inscription : 25/11/2012

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyJeu 21 Nov 2019 - 16:32

Je ne crois en avoir laissé beaucoup de traces ici, mais j’ai eu une brève période acousmatique il y a quelques temps (années)... et honnêtement je crois n’en avoir gardé presque rien. C’est un peu le paradoxe d’ailleurs, car autant j’ai pu avoir des expériences très intenses, il n’y a rien qui m’a marqué sur la durée, pas vraiment d’envie d’y revenir ou d’approfondir. Mon expérience de ces musiques c’est une expérience de l’immédiat, que je ne suis pas parvenue à dépasser... Quelque chose d’assez cinématographique, qui ne me nourrit pas du tout de la même façon que la musique instrumentale « écrite ». Pour répondre à ta question, j’ai peu écouté Bayle, qui ne m’a pas attiré plus que ça, en revanche j’ai beaucoup écouté Parmegiani. Des souvenirs forts aussi chez Beatriz Ferreyra et Françoise Barrière, mais là encore rien qui ne dépasse vraiment la durée de l’œuvre pour moi. Il y a toute une tradition de musique acousmatique qui est encore très vivante aujourd’hui pourtant, en particulier francophone (France/Québec)... mais ça me passe un peu au travers...
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5417
Age : 45
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 EmptyJeu 21 Nov 2019 - 16:49

Personnellement j'ai écouté ça au départ sans savoir qu'il s'agissait de musique acousmatique : j'étais intéressé par tout ce qui pouvait se faire en musique à l'aide d'un ordinateur, mais lorsque je suis tombé sur les œuvres sus-citées, j'ai découvert un monde qui allait bien au-delà de ce que j'aurais pu imaginer – autre chose que ce que j'avais l'habitude d'appeler musique, à vrai dire, et qui (à mon sens) s'apparentait plus à de la peinture sonore que n'importe quoi d'autre (edit : tout en suscitant chez moi une émotion brute du même ordre que celle ressentie à l'écoute de Debussy ou Schubert, ce qui est rarement le cas avec la musique contemporaine la plus radicale).

C'est du moins le souvenir que j'en ai (Morceaux de ciel en particulier), mais connaissant la versatilité de la mémoire, je n'ose pas y revenir pour le moment...


Dernière édition par Golisande le Jeu 21 Nov 2019 - 18:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Vous et le contemporain (3)
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: