Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Vaughan Williams - Symphonies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Richard
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1252
Age : 44
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Mer 24 Nov 2010 - 23:21

vincent.1976 a écrit:
Richard a écrit:
Mais...c'est intéressant cette musique ?

Moi, j'ai beaucoup en tout cas. Et nous sommes plusieurs sur le forum a bien apprécié la musique de Vaughan Williams.

Mais maintenant qu'entends tu par "interessant" ?

oui, c'est vrai, qu'entends je par "intéressant" ? Serais bien incapable de le dire...Mais ce que j'ai écouté me semble assez répétitif, avec une orchestration maigrelette, très horizontale et sans profondeur de son, assez lisse et aussi aseptisé qu'un jardin anglais.
Faudrait que je creuse sans doute, que j'en écoute davantage, parce que je trouve ça beau musicalement, mais j'ai quelquefois l'impression d'entendre de la musique "facile" qui ne me remue pas les côtelettes. Attention, ce n'est pas un jugement, j'essaie juste de préciser ce que cette musique, que j'ai écoutée un peu, me procure comme sensations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80643
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Mer 24 Nov 2010 - 23:30

Richard a écrit:
Mais...c'est intéressant cette musique ?

Y a un sujet général sur ce compositeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walther
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 09/09/2010

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Mar 30 Nov 2010 - 13:14


Ça me tente... d'autant plus que Boult est un chef que j'apprécie beaucoup. Mais il y a un autre coffret chez EMI, avec les symphonies et d'autres oeuvres:

http://www.amazon.fr/Vaughan-Williams-The-Complete-Symphonies/dp/B00004YA0V/ref=sr_1_2?ie=UTF8&s=music&qid=1222523461&sr=1-2

Ça ne semble pas mal non plus. J'imagine que ces enregistrements EMI sont déjà stéréophoniques. Dans ce cas-là, l'auteur n'y était plus, mais peut-être que les interprétations sont aussi "authentiques" que celles de Decca, assurées par Sir Adrian.

Quelqu'un pourrait donner un avis sur ce coffret EMI?[/quote]


Au niveau de l'interprétation, de la générosité du programme et de la qualité du son, c'est sûrement une des meilleures intégrales qu'on puisse trouver. Une des plus homogènes aussi : pas de réel ratage.

Les deux symphonies les plus "hard" (4e et 6e) sont seulement moins survoltées que dans l'intégrale Decca des années 50 (pour la 6e, il y a un autre enregistrement de Boult des années 50, hors intégrale, avec le London Symphony Orchestra qui me semble encore meilleur, il a été publié par Dutton couplé avec The lark ascending, et par Pearl couplé avec des extraits de musiques de films de RVW).
La 7e est aussi beaucoup moins vécue que celle, extraordinaire, de l'intégrale Decca, où on sent presque le vent polaire souffler et qui fait appel à l'acteur de théâtre John Gielgud comme récitant, donnant l'impression de feuilleter le journal de bord de Scott.

Les orchestres utilisés dans l'intégrale EMI sont aussi en meilleure forme que le LPO au début des années 50. Pour les symphonies 2, 3 et 8, les versions EMI me paraissent plus abouties et plus poétiques : la 2e chez Decca était assez brouillonne, et surtout la difficile à cerner 8e est LE ratage de cette première intégrale, mal jouée et qui part dans tous les sens, comme si Boult ne savait pas trop quoi faire avec.

Manque de bol, c'est justement la 8e qui avait été choisie pour être rééditée dans la collection Decca Legends (avec une 3e de Rachmaninov aussi oubliable)... Pas terrible pour faire la pub de cette intégrale.

Et puis le coffret EMI contient pas mal d'autres oeuvres de RVW, en particulier une très bonne version de Job (dommage juste que les vents couvrent l'orgue dans la scène "Job and his comforters", au moment où Satan s'assoit dans le trône de Dieu), la version originale pour 2 pianos du concerto pour piano, la suite The Wasps (bizarre qu'elle soit si peu enregistrée, en dehors de l'ouverture).

Bref, à mon avis, et vu son prix, le coffret RVW de Boult chez EMI s'impose comme intégrale !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walther
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 09/09/2010

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Mar 30 Nov 2010 - 13:35

marc.d a écrit:
L'intégrale Vernon Handley des symphonies est peu évoquée sur ce forum.
Que donne t-elle par rapport à M Sergent, Haitink ou Previn ?

Il n'y a sûrement pas plus économique comme intégrale (sauf peut-être celle de Naxos)...
Mais un peu comme son collègue Hickox (mort comme lui en 2008 - dure année pour Chandos ! - sans avoir pu finir son intégrale, manquent les 7e et 9e), c'est très propre mais trop en retrait, le chef voit les oeuvres de l'extérieur sans toujours chercher à s'engager...

(En plus Hickox avait trop tendance à polir les angles, ce qui rend souvent ses interprétations un peu fadasses. Sa quasi-intégrale RVW est quand même intéressante pour la version originale de la 2e, pour sa 5e et pour les compléments rares de chaque disque. Par contre sa 3e est d'une léthargie que je n'arrive pas à comprendre !)

Le coffret de Handley est surtout intéressant pour les symphonies 3, 5, 8, le concerto pour hautbois avec un excellent soliste, la Folk Dance Suite et Job. Le reste est parfaitement acceptable, mais il y a mieux ailleurs.

L'orchestre est le Royal Liverpool Philharmonic Orchestra, sauf sur le 7e disque (Tallis Fantasia, 5 Variants of Dives and Lazarus + Job) où c'est le London Philharmonic Orchestra.

Ce qui est pratique avec ce coffret Handley chez EMI Cfp (Classics for pleasure), c'est... qu'il est pas cher et que les 7 CD sont dans des boîtiers individuels : on peut donc garder ceux qui nous plaisent et revendre les autres, ce que j'ai fait Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierthys
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Ven 18 Fév 2011 - 23:24

Xavier a écrit:
J'ai également Haitink et Daniel, mais ma version préférée est la version Bernstein, qui plus est dotée de superbes couplages avec les 2 Fantaisies (Greensleeves et Tallis) et la plus rare Serenade to music, qui en font un CD Vaughan-Williams de référence, également idéal pour une première approche du compositeur.



Je cherche désespérément cette version à un prix abordable sans succès, si quelqu'un a une bonne adresse je suis preneur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80643
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Ven 18 Fév 2011 - 23:33

Tu as cherché où?
Parce que c'est dispo pour 3 euros et des poussières sur Amazon.
http://www.amazon.fr/Vaughan-Williams-New-York-Phil/dp/B00005R1LQ/ref=sr_1_4?ie=UTF8&qid=1298068385&sr=8-4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierthys
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Ven 18 Fév 2011 - 23:45

Ben sur amazon entre autre mais le titre (Serenade to Mu) n'étant pas associé à ce que je cherchais, je suis passé à côté, à la base j'ai cherché soit symphonie n°4 soit les fantaisies....

Bref merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80643
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Ven 18 Fév 2011 - 23:53

Ah oui, j'ai juste tapé Vaughan Williams Bernstein.
Parfois il faut éviter d'être trop précis. Smile
Sinon je l'avais trouvé en médiathèque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Lun 1 Aoû 2011 - 15:57

Sony-RCA va rééditer en coffret économique l'intégrale des symphonies dirigées par Leonard Slatkin (6 CD)
Que vaut cette intégrale comparativement aux autres existantes ? (Boult, Prévin, Haitink, Handley, A. Davis, Thomson, Bakels/Daniel)
Quels en sont les points forts ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9402
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Lun 1 Aoû 2011 - 16:32

WoO a écrit:
Sony-RCA va rééditer en coffret économique l'intégrale des symphonies dirigées par Leonard Slatkin (6 CD)
Que vaut cette intégrale comparativement aux autres existantes ? (Boult, Prévin, Haitink, Handley, A. Davis, Thomson, Bakels/Daniel)
Quels en sont les points forts ?

Je ne pourrai pas te dire, je ne l'ai écoutée qu'une fois il y a longtemps et comme je ne prend pas de notes… Surprised
Evidemment il y avait des symphonies mieux réussies que d'autres mais comme toutes intégrales et je n'ai pas le temps de la réécouter maintenant (j'ai des tas de choses en attente et je n'écoute que très peu de musique en ce moment).
Voilà, je suis certain que cela te sera très utile comme réponses… hehe

Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Lun 1 Aoû 2011 - 23:26

Très utile en effet, merci Jaky Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82075
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Mar 2 Aoû 2011 - 0:00

On peut supposer une certaine énergie et une clarté des lignes directrices "dramatiques", non ?

Je doute cela dit que ça ait les mêmes qualités de détail que Thomson et Handley, mais si tu n'as pas ceux-là, ce doit être très bien.


Voilà, ça t'aide pas plus, mais on aura essayé. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28979
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Mar 2 Aoû 2011 - 9:16

David ici ? Je croyais que Jaky t'avais banni de ce fil Surprised

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80643
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Mar 2 Aoû 2011 - 16:44

C'est en flood qu'on poste ce genre de messages...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mike
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Jeu 4 Aoû 2011 - 1:23

WoO a écrit:
Sony-RCA va rééditer en coffret économique l'intégrale des symphonies dirigées par Leonard Slatkin (6 CD)
Que vaut cette intégrale comparativement aux autres existantes ? (Boult, Prévin, Haitink, Handley, A. Davis, Thomson, Bakels/Daniel)
Quels en sont les points forts ?


Je n'ai pas écouté tous les volumes de cette intégrale de Slatkin, mais sur ce que j'en ai entendu, il m'a paru assez incisif, plus convaincant dans les scherzos ou les mouvements rapides (le finale de la 8e, par exemple, très vif-argent, file comme une comète) que dans les mouvements lents où la pâte sonore n'est pas suffisamment creusée à mon sens, l'orchestre paraît alors plus neutre et le lyrisme fait un peu défaut. J'ai tout de même beaucoup apprécié son Antartica, sombre et violente.
Pour moi rien ne vaut Bryden Thomson dans ce répertoire -j'aurais envie de dire qu'il s'est approprié Vaughan Williams comme Bernstein, Mahler, ou Svetlanov, Scriabine -et d'une manière moins contestable (Vaughan se prêtant moins aux fautes de goûts que les deux autres aussi).
Pour se constituer une intégrale alternative puisée chez différents chefs, on peut opter pour Boult à peu près partout, Hickox superbe dans la 4e et dans la 5e, Bakels très bien dans les 7e et 8e, Haitink pour les 1ère, 6e et 7e, par exemple. La London et la Pastoral me paraissent beaucoup moins chanceuses au disque (pour la Pastoral par exemple, les disques de Haitink et de Hickox me paraissent à éviter en raison de directions trop molles et/ou d'orchestres trop pâteux -Bakels chez Naxos y est bien, mais sa version est lestée par un souffle de bande inexplicable pour un enregistrement aussi récent).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22836
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Mer 13 Fév 2013 - 0:02

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Mer 13 Fév 2013 - 2:53

Merci Melomaniac.

J'ai déjà le coffret Decca de Boult (généralement excellent) mais je ne connais de la seconde intégrale que les symphonies 3-6 que je possédais en vinyle. Comme ça fait bien 20 ans que je ne les ai plus, aussi bien dire que je n'en ai pas gardé un grand souvenir. Est-ce que tu recommandes cette intégrale? J'ai toujours aimé Boult, mais j'ai lu qu'il était moins alerte dans cette deuxième mouture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22836
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Jeu 14 Fév 2013 - 0:37

Smile Quiconque aime vraiment ce corpus ne se privera pas de connaître les deux intégrales de Boult.

Embarassed Ca fait longtemps que j'essaie de me lancer dans une écoute comparative systématique pour les neuf symphonies, avec les partitions, pour dégager le caractère, le style respectif de ces deux témoignages, mais le courage me manque.

Globalement, je parviens mieux à rentrer dans les ambiances avec le premier cycle chez Decca, que je trouve plus brut, plus prégnant. L'intégrale Emi semble moins vécue, plus impersonnelle, plus lisse, mais on reste évidemment au plus haut niveau de probité, dans une excellente prise de son (stéréo, de surcroît).

Si ça peut t'intéresser, je reproduis ci-dessous un bref comparatif que j'avais formalisé au sujet de la Symphonie n°5 (désolé, ce n'est que du travail d'amateur qui ne présente aucune rigueur musicologique bien sûr) :

Citation :


Les deux interprétations se ressemblent, les différences physionomiques proviennent d'abord de la prise de son. Pour Decca, les micros de Kenneth Wilkinson sculptent la matière instrumentale dans un matériau dense et néanmoins chaleureux.

Comme l'atteste par ailleurs la comparaison des durées pour chaque même partie, le geste du maestro est plus prompt et réactif pour Emi, accentuant par exemple le contraste de tempo qui structure le premier mouvement.
Quoique l'introduction du Moderato (jusque 3'19) s'avère jouée plus lentement que ne requiert la partition, cette lecture de l'Allegro surpasse ensuite les indications métronomiques (blanche à 83 au lieu de 75) alors que la baguette sera plus coulante en 1969.

En 1953, le Scherzo apparaît plus trapu mais très vif : la blanche pointée à 104 (-3'20) sera négociée à 96 chez Emi, où cet étrange et fantomatique cortège instillera des formes plus mercuriennes, à la fois précises et immatérielles ; comme d'intrigants hologrammes. Alors que sous les micros de Decca le ton reste plus bourru. Notamment quand ricanent les bois et cuivres : les mordants de hautbois sont plus belliqueux, les trombones et trompettes plus offensifs.
Pour la Romanza, la quiétude se montre très semblable dans chacune des deux versions qui durent identiquement 10'49 -à comparer avec l'approche plus diluée et sentimentaliste d'un John Barbirolli en mai 1962, qui excède les douze minutes pour ce troisième mouvement. Les arômes modaux apparaissent toutefois plus concentrés chez Decca, le sentiment plus ardent, les textures mieux nourries, ce qui n'empêche pas l'extrême douceur de la coda (l'alto en sourdine à la mesure 195, 10'10).
Tel que capté en monophonie, le London Philharmonic s'incarne dans des timbres plus corsés : dans le Finale, observons la doucereuse clarinette à 3'37 (mesure 153).
Barbirolli animait agilement cette Passacaille, pour atteindre dès 5'33 le retour au Preludio qu'il pacifiait à 57 à la noire. Au contraire, Boult I homogénéise : il déploie la passacaille en quelque six minutes mais prend ensuite la noire à 62. Cette allure reconduit l'oeuvre à sa sérénité liminaire, voire un peu plus lentement qu'au début. Alors qu'en 1969 se retrouvera exactement le tempo primo (70 à 4/4).

Globalement, le premier témoignage se montre plus brut, massif, un peu moins précis dans le phrasé. Un relief sibélien peut-être -rappelons que l'oeuvre se vit d'ailleurs dédiée au compositeur finlandais. Alors que la seconde mouture émulsionnera un impressionnisme plus fluide et peaufiné.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Jeu 14 Fév 2013 - 6:25

Tu me niaises? Excuse le québécisme Very Happy En français hexagonal je dirais: Tu veux rire? Je suis impressionné par ton analyse (et ta prose) ! Merci de mettre cette comparaison à ma disposition. J'y trouve beaucoup des impressions que j'avais présumées de deux périodes d'écoutes espacées d'une douzaine d'années (époque vinyle vs cd).

Boult demeure le révélateur et le gardien de cette esthétique anglaise qui peut revêtir différentes apparences. Il est vrai qu'il était plus direct, plus coloré avec le LPO. Quinze ans plus tard il joue sur la forme et la couleur des phrases, les lie à travers un discours un peu plus coulant, plus articulé - mais non moins direct (après tout, Boult c'est Boult, même dans son très grand âge). Bref, malgré les excellents Haitink, Handley et Thompson, pour une vision d'ensemble je crois que le Grand Sage domine toujours. Bref, j'achète!

Encore merci pour cette généreuse réponse!

André
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pylascar
Néophyte


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 16/02/2013

MessageSujet: Formidable 5è de Handley   Mer 13 Mar 2013 - 15:14

Bonjour,

Je vois que les avis sont plutôt réticents quant à l'intégrale de Vernon Handley chez EMI, ce que je ne comprends guère. La Cinquième est pour moi l'une des plus belles de la discographie, avec Barbirolli chez EMI, en 1962. Handley ouvre des horizons de beauté et de poésie champêtre dans cette œuvre. C'est d'une fluidité remarquable, d'une douceur presque insaisissable, exempte de sentimentalité, et surtout merveilleusement équilibré et construit (la reprise du thème dans la Romanza à 7'57). En effet, André Previn est plus brut, ne phrase ni autant ni de manière aussi naturelle. Haitink n'est pas aussi bien enregistré, et devient un peu froid dans les deux mouvements centraux. Quant à Boult, il est remarquable, mais surtout dans la version Decca/Mono, plus engagée alors que la version stéréo où il met trop de distance dans une œuvre qui est une parole du coeur, un vrai rêve réveillé. Cette 5è de Vaughan Williams est une oeuvre très tendre, déclaration de tendresse à Jean Sibelius.
Je dois avouer que la 5è est la seule oeuvre de VW, avec la London Symphony, que je considère aujourd'hui bien connaitre (intégrer dans mon esprit). Et pour la 2è, je choisis immédiatement la version originale de l’œuvre dans la version géniale et superbe, très émouvante, de Richard Hickox chez Chandos, avec un London Symphony Orchestra magistral. Les trois premières minutes de l'oeuvre sont paradisiaques - une telle clarté de l'harmonie n'existe dans aucune autre version que j'ai pu écouter (Handley, Boult I & II, Barbirolli, Previn, Slatkin, Thomson, etc.)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22836
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Dim 14 Juil 2013 - 14:49

Strad78 a écrit:

Quelqu'un connaît-il cette intégrale Confused


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent.1976
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 721
Age : 41
Localisation : Côte d'Or
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Mer 17 Juil 2013 - 19:08

Je ne connais pas, mais pour info, les indispensables du CD classique en disait beaucoup de bien pour les symphonies 1 et 7.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22836
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Mer 17 Juil 2013 - 22:17

vincent.1976 a écrit:

Je ne connais pas, mais pour info, les indispensables du CD classique en disait beaucoup de bien pour les symphonies 1 et 7.
 
Smile Oui, dans l'édition 1995 du Guide Fayard.
 
Au sujet de la Sea Symphony : « Haitink donne à cette fresque un souffle cinématographique et Felicity Lott est en superbe voix. La grande version en DDD de cette partition marine d'une puissance suggestive rare. » 
 
« Le thème de la Septième, une partition initialement destinéee au cinéma, est le grand nord, la banquise. Partition fascinante pesque toujours à la limite du silence, cette oeuvre a trouvé son interprète en Bernard Haitink. » 
 
 
Mr.Red Mais l'éloge s'est tari dans l'édition 1996 :
 
« C'est la présence de la délicieuse Sarah Chang, alouette plus vraie que nature, qui nous vaut la distribution en France de ce troisième volume de l'intégrale des Symphonies par Haitink. Hélas c'est une déception. La Cinquième paraît ici exsangue, sans cesse maintenue dans une torpeur grise dépourvue de contrastes. Le geste est plus précis dans la Norfolk Rhapsody n°1, mais Boult demeure préférable. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent.1976
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 721
Age : 41
Localisation : Côte d'Or
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Mer 17 Juil 2013 - 22:45

Ah oui, je n'ai pas la version de 1996, ce n'est pas encourageant.

Mais je remarque que mis à part Boult, aucune intégrale n'est parfaite, chacun a ses points forts et ses grosses faiblesses.

Pour ma part, j'ai l'intégrale d'Andrew Davis qui me satisfait pleinement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80643
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Mer 17 Juil 2013 - 23:08

vincent.1976 a écrit:
Ah oui, je n'ai pas la version de 1996, ce n'est pas encourageant.

Franchement, elle est excellente cette intégrale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent.1976
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 721
Age : 41
Localisation : Côte d'Or
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Mer 17 Juil 2013 - 23:16

Xavier a écrit:
vincent.1976 a écrit:
Ah oui, je n'ai pas la version de 1996, ce n'est pas encourageant.

Franchement, elle est excellente cette intégrale.

Elle m'intéresse bien d'ailleurs, puisque mis à part cette cinquième, j'en lis beaucoup de bien (excellente neuvième) mais la version CD est aussi en rupture de stock chez amazon, mauvaise habitude actuellement où ce qui m'intéresse n'est plus dispo... Crying or Very sad 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80643
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Mer 17 Juil 2013 - 23:25

Ah, mais j'avais cru comprendre que c'était une réédition à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80643
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Mer 17 Juil 2013 - 23:39

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent.1976
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 721
Age : 41
Localisation : Côte d'Or
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Mer 17 Juil 2013 - 23:40

Xavier a écrit:
Ah, mais j'avais cru comprendre que c'était une réédition à venir.

Tout s'explique j'ai trouvé une autre pochette, ce devait être le précédent packaging. Par contre si la version CD doit sortir bientôt, la version téléchargement est déjà dispo avec cette pochette (27€99), mais je préfère attendre la version CD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22836
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Jeu 16 Jan 2014 - 23:24

Concernant la Symphonie n°4, on a la chance de disposer du témoignage du compositeur lui-même à la tête de l'orchestre de la BBC, pour les micros d'His Master Voice (11 octobre 1937), premier enregistrement de l'oeuvre et seule symphonie que Vaughan Williams dirigea pour le disque.
A la baguette, il n'était pas vraiment aussi inexpérimenté qu'on le penserait -il assura la première audience de ses symphonies n°1 et n°5.
 
A l'écoute, il imprime une constante tension, y compris dans l'Andante.
La furie qui s'empare de l'Allegro, du Scherzo et du Finale, traduite par des tempi vertigineux, n'a connu à ma connaissance aucun équivalent -ni sous la conduite d'Adrian Boult (créateur de l'oeuvre le 10 avril 1935) lors de ses gravures pour Decca ou Emi, ni même avec Dimitri Mitropoulos.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Ven 17 Jan 2014 - 4:09

Il se peut qu'il y ait là-dessous le désir fort légitime du compositeur d'impressionner les auditeurs. En anglais on appelle ça italicising. Le texte entier est pour ainsi dire mis en italiques. Jusqu'à quel point un compositeur qui n'est pas un chef d'expérience peut-il traduire l'ensemble de son propre texte en préservant l'harmonie de l'ensemble et l'intégrité de ses parties ? Beethoven avait une tendance à tout exagérer lorsqu'il dirigeait. Le moindre sforzando devenait une grenade, les fortissimos une dangereuse explosion, etc. Tout en respectant ce que VW - et Elgar - faisaient de leurs oeuvres, je fais plus confiance à Boult (1930-1960) pour en traduire la substantifique moelle. Boult 1960-75 c'est autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22836
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Sam 18 Jan 2014 - 1:08

Mr. Green Dis-donc, on croirait que tu as entendu Beethoven diriger en live...
 
Je ne pense pas qu'un compositeur soit ipso facto mieux placé pour jouer ses propres oeuvres, mais en l'occurrence VW fout le feu à sa , et c'est bien ce qui convient à cette oeuvre ravageuse.
 
Concernant Boult, effectivement son style s'est modéré entre ses enregistrements d'avant-guerre et ceux de la fin de sa carrière. Pour prendre un exemple dans le sujet, j'ai déjà esquissé plus haut l'évolution de ses multiples enregistrements de Job.
 
Concernant les Symphonies, je préfère sa première intégrale Decca, gravée dans les fifties...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Sam 18 Jan 2014 - 1:43

Beethoven: il existe des compte-rendus contemporains qui décrivent avec force détails les postures et grimaces que Beethoven faisait en dirigeant: s'accroupissant dans les piano, sautant en l'air les bras étendus dans les explosions fortitissimo de l'orchestre... Si je me rappelle bien c'était dans les notes du disque HM de la septième jouée par le Collegium Aureum.

Vaughan-Williams: est-ce que Mitropoulos n'a pas adopté l'approche du compositeur dans son enregistrement ?

VW et Boult: entièrement d'accord avec tn évaluation de ses enregistrements (surtout Job, un chef-d'oeuvre de l'enregitrement).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22836
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Jeu 15 Mai 2014 - 23:17

scratch Un coffret de six CDs à paraître chez Melodiya : qu'est-ce que ça peut bien contenir ?
 
http://www.amazon.fr/Ralph-Vaughan-Williams/dp/B00JU5DGY8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9402
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Ven 16 Mai 2014 - 5:09

Mélomaniac a écrit:
scratch Un coffret de six CDs à paraître chez Melodiya : qu'est-ce que ça peut bien contenir ?
 
http://www.amazon.fr/Ralph-Vaughan-Williams/dp/B00JU5DGY8


"Boris Vasiliev (Artist), Elena Dof-Donskaya (Artist), Tatiana Smoryakova (Artist), Ralph Vaughan Williams (Composer), Boris Abalian (Conductor), Alexander Vereshchagin (Conductor), Gennady Rozhdestvensky (Conductor), Valery Polyansky (Conductor), Choir of the Leningrad Music Society (Orchestra), State Symphony Orchestra of the USSR Ministry of Culture (Orchestra), Choir of the Rimsky-Korsakov Music College (Orchestra), USSR State Chamber Choir (Orchestra)"


"Firma Melodiya presents a complete set of Ralph Vaughan Williamss symphonies conducted by Gennady Rozhdestvensky. The name of this English composer is not yet well known to Russian listeners. Meanwhile, Vaughan Williams was one of the largest figures of the so-called English Musical Renaissance, a movement in the late 19th and early 20th centuries. A composer, conductor, organist, folklore student and publicist, Vaughan Williams today is mostly known for his large-scale symphonic works. The English composers nine symphonies sequentially reflect the evolution of his creative style (the first one was composed in 1903, and the last one not long before he died in 1958). Each of them seems to be a continuation, a development of the previous one (a sort of chapters of one novel), but neither repeats any other one in structure, composition, concept or music. Some of the symphonies are closely connected with national poetry (Walt Whitman), episodes from the English history or pictures of native countryside. Absorbing a wide range of sources realized in Vaughan Williamss style from old folk songs and religious hymns to musical impressionism and jazz his symphonies are notable for expressive figurativeness and melodic resourcefulness, and open to any keen ear. The recordings of Vaughan Williamss symphonies performed by the prominent conductor and recognized master of interpretation of 20th century music were made at concerts in 1988-1989 in Leningrad."


RVW par Gennady Rozhdestvensky.???

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22836
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Sam 17 Mai 2014 - 1:03

 Surprised  Ah d'accord, ce sont des captations de concert.
 
Si ça avait été des enregistrements studio des années 1970, on en aurait déjà entendu parler...  
 
Je ne sais pas si Rojdé a réussi à capturer l'atmosphère très cockney de la . Mais pour la , la , ça doit décaper...
 
Quant à l'accent des choeurs dans la Sea Symphony, curieux d'entendre ça...  hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9402
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Sam 17 Mai 2014 - 3:14

Mélomaniac a écrit:
 Surprised  Ah d'accord, ce sont des captations de concert.
 
Si ça avait été des enregistrements studio des années 1970, on en aurait déjà entendu parler...  
 
Je ne sais pas si Rojdé a réussi à capturer l'atmosphère très cockney de la . Mais pour la , la , ça doit décaper...
 
Quant à l'accent des choeurs dans la Sea Symphony, curieux d'entendre ça...  hehe

Avec un peu de chance c'est chanté en russe…  viking 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Sam 17 Mai 2014 - 11:38

D'après le site Abeille la 4ème et la 7ème manquent à l'appel et Rozhdestvensky n'est pas le seul chef à être cité, il y a aussi Valery Polyansky et Alexander Vereshchagin, mais ces deux là sont peut-être mentionnés en tant que chefs de choeur ? Polyansky est devenu chef d'orchestre mais à l'origine il était chef de choeur, jamais entendu parler du second...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9402
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Sam 17 Mai 2014 - 15:09

WoO a écrit:
D'après le site Abeille la 4ème et la 7ème manquent à l'appel et Rozhdestvensky n'est pas le seul chef à être cité, il y a aussi Valery Polyansky et Alexander Vereshchagin, mais ces deux là sont peut-être mentionnés en tant que chefs de choeur ? Polyansky est devenu chef d'orchestre mais à l'origine il était chef de choeur, jamais entendu parler du second...


Ce serait étonnant on peut trouver un concert où elle donnée par Rozhdestvensky justement :

Artists:

State Symphony Capella of Russia
Artistic director and conductor - Valery Polyansky

Conductor - Gennady Rozhdestvensky

Soloists:
Lyudmila Kuzmina (mezzo-soprano)
Eugene Lieberman (baritone)
Eugene Avrushkin (cello)

Comments on concerts - Gennady Rozhdestvensky

The program includes:

Vaughan-Williams
Five Tudor Portraits for mezzo-soprano, baritone, chorus and orchestra
Symphony n° 4

Great Hall of the Moscow Conservatory
May 21, 2012 / Monday / 19.00
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9402
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Sam 17 Mai 2014 - 16:08

Je viens d'écouter cette quatrième et l'omettre du coffret serait incompréhensible, si Rozhdestvensky prends des tempi amples (39 minutes au lieu des 30 chez les autres interprètes!), si on se perds un peu dans le premier mouvement, il faut entendre le scherzo et la progression du final, époustouflants (de virtuosité et de souffle)!
D'ailleurs les moscovites n'ont pas toussé une seule fois !
Bon le concert a eu lieu en mai…  hehe 

J'ai jeté une oreille sur les Tudors, c'est chanté en anglais mais alors l'accent des chœurs…  Razz 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Jeu 19 Juin 2014 - 10:46

Toutes les symphonies sont bien présentes dans le coffret (dont j'ai pu voir le revers). Abeille saisit n'importe quoi sur son site.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Jeu 19 Juin 2014 - 10:51

Quid de l'intégrale Slatkin avec le Philharmonia Orchestra, rééditée à prix "tout doux" : http://www.amazon.fr/Leonard-Slatkin-conducts-Vaughan-Williams/dp/B0056K4VUY/ref=sr_1_1?s=music&ie=UTF8&qid=1403167839&sr=1-1&keywords=slatkin+vaughan ?
(EDIT : on en a peut-être déjà parlé Embarassed ? Mais moi, je suis pro-Slatkin, alors...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22836
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Mer 23 Juil 2014 - 15:10



 Surprised Eh oui, c'est improbable...

J'avoue n'avoir jamais entendu cet enregistrement par Boulez, et vous ?  Mr. Green 

Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22836
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Jeu 24 Juil 2014 - 0:05

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Ralph Vaughan Williams (1872-1958) :

Sea Symphony

A Song for all seas, all ships - On the Beach at night - The Waves - The Explorers

= Heather Harper, soprano ; John Shirley Quirk, baryton

André Previn, Choeurs et Orchestre symphoniques de Londres

(RCA, février 1970)

Smile Je ne suis pas un caudataire de Previn, mais on doit convenir que son intégrale VW force l'admiration pour son intensité et la précision de sa direction, et puis un peu aussi grâce au preneur de son...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80643
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Jeu 24 Juil 2014 - 0:08

C'est pas une blague le Boulez?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22836
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Jeu 24 Juil 2014 - 0:21

Xavier a écrit:

C'est pas une blague le Boulez?


 Mr.Red Y a un lien sous le spoiler, vers une page de MusicWeb.

Là on peut cliquer sur le lien Amazon (sous Buy Now en rouge)

Spoiler:
 





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80643
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Jeu 24 Juil 2014 - 0:23

Ah oui, j'avais pas pensé à cliquer sur le lien Amazon, bon de toute façon la pochette est assez mal faite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82075
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Jeu 24 Juil 2014 - 0:27

Cela dit, quand on voit les visages de joueurs de skat des albums vocaux Decca, ça ne prouve rien. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22836
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Jeu 24 Juil 2014 - 0:30

Xavier a écrit:

bon de toute façon la pochette est assez mal faite.


Confused Oui, carrément, ça ressemble pas du tout à l'esthétique DG des années 2000, qui avait déjà commencé à afficher quasi systématiquement la trombine des interprètes.

Ceci dit, ce sont les deux symphonies les plus modernistes de VW, le scénarion était presque crédible.

Après tout, Pierrot a bien dirigé Haendel...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   Jeu 24 Juil 2014 - 2:31

La meilleure blague de 1er avril demeure la série de 5 recensions sur Classics Today qui comprenait entre autres choses : V, soit les 5 dernières neuvième de Bruckner par Günter Wand, un album Celibidache de morceaux divers comprenant un Vol du bourdon de quelques 15 minutes, etc.  hehe 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vaughan Williams - Symphonies   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vaughan Williams - Symphonies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vaughan Williams - Symphonies
» Les deux Quatuors à cordes de Ralph Vaughan Williams
» Vaughan Williams
» Les 5° et 7° symphonies de Beethoven
» Joseph Haydn-Symphonies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: