Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Johann Strauss II

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Aimez vous Johann Strauss II?
Oui!
70%
 70% [ 38 ]
Non!
30%
 30% [ 16 ]
Total des votes : 54
 

AuteurMessage
JadSeif
Polémiste en culottes courtes
avatar

Nombre de messages : 216
Age : 27
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Johann Strauss II   Ven 25 Aoû 2006 - 20:24

Je pense que dire de Johann Strauss II est un compositeur secondaire est une sotise. J'écoute la musique de ce compositeur préféré, et cette musique légère berce mon coeur.Polka, Valses, Opérettes, Quadrilles...
Ce compositeur a composé essentiellement pour le divertissement.
Voici une biographie signée Wikipedia:

Johann Strauss II (ou Johann Strauß Sohn - Johann Strauss fils - ou Johann Strauss le jeune, ou Johann Strauss Junior, ou Johann Sebastian Strauss) (25 octobre, 1825 – 3 juin, 1899) est un compositeur autrichien particulièrement réputé pour ses valses, comme Le Beau Danube bleu.

Johann Strauss II est le fils de Johann Strauss I, lui-même compositeur. Ses frères Josef Strauss et Eduard Strauss sont aussi compositeurs, mais Johann II est le plus célèbre de la famille. On le surnomme « le roi de la valse », car il a transformé une modeste danse rurale en un divertissement brillant, surpassant ses prédécésseurs tels que Joseph Lanner et Johann Strauss I. Plusieurs de ses polkas et marches sont également tres connus, de même que son opérette Die Fledermaus

À peine âgé de six ans lorqu'il compose sa première valse, Johann Strauss II doit faire preuve de caractère — son père Johann I voulait qu'il devienne employé de banque — pour parvenir à ses fins. Obligé de poursuivre des études non musicales, Johann fils, encouragé par sa mère, suit son inclination musicale et prend en secret des cours de piano avec Vencelas Plachy et des cours de violon avec Franz Amon, le 1er violon de l'orchestre de son père.

Il entame des études musicales sérieuses lorsque son père quitte le foyer familial en 1842. Il poursuit l'étude du violon avec Anton Kohlmann et étudie la théorie et la composition avec Joseph Drechsler. Il obtient une Musiklicenz (permis officiel de donner des concerts publics) bien qu'il n'ait pas encore atteint la majorité. En septembre 1844, il forme un orchestre de 24 musiciens avec lequel il fait ses débuts au Casino de Dommayer à Hietzing et présente un programme qui comporte six de ses compositions ainsi que des nouvelles valses de son père. La prestation remporte un tel succès — les Valses op. 1 sont bissées à 19 reprises — qu'il est aussitôt considéré comme le grand rival de son père.

En 1846, Johann Strauss père est nommé directeur des bals de la Cour d'Autriche au palais de Schönbrunn, tandis qu'en 1848, Johann fils est nommé chef de la musique municipale de Vienne. Il se réconciliera cependant avec son père, peu de temps avant la mort de ce dernier en 1849.

Johann fils réunit alors les deux orchestres et poursuit sa brillante carrière, accédant au poste de Hofballmusikdirektor (directeur de la musique de bal de la Cour). Avec ses musiciens, il visite Paris, Berlin, Londres, Saint-Pétersbourg et les États-Unis, obtenant partout d'énormes succès.

Après son mariage avec la cantatrice Jetty Treffe, il abandonne la baguette de chef d'orchestre à ses frères cadets Eduard Strauss et Josef Strauss, eux-mêmes auteurs de valses et de polkas

L'apogée de Johann fils se conjugue avec celui de l'empereur François-Joseph et du rayonnement de Vienne sur la vie culturelle de toute l'Europe du XIXe siècle, au même titre que Paris.

Ses valses font le tour du monde. (Sang viennois, La Marche de l'empereur, Le Beau Danube bleu, Aimer boire et chanter, Légendes de la forêt viennoise, sont autant de chefs-d'œuvre aériens et resteront pour les Viennois une image de gaieté et de verve.

Après 1860, suivant les conseils de Jacques Offenbach qui lui avait dit : « Vous devriez écrire des opérettes, monsieur Strauss », il commence à faire mûrir son projet d'écrire des opérettes, et finira après de nombreuses hésitations à se lancer dans cette carrière avec La Chauve-Souris en 1874, Une Nuit à Venise en 1883 et Le Baron tzigane en 1885.

Johann Strauss fils est resté une référence de la musique légère classique. Même l'avant-garde ne renie pas son héritage : Berg, Schoenberg ou Webern transcriront ses valses pour quatuor à cordes. Richard Wagner voyait en lui « le cerveau le plus musical qui fut jamais. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musicclassic.actifforum.com
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82416
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Ven 25 Aoû 2006 - 20:25

Encore une fois ne le prends pas mal, mais si tu faisais une présentation personnelle, et pas une bête biographie recopiée, si tu nous disais ce que tu aimes chez lui et pourquoi, quelles oeuvres, etc... ça nous donnerait plus envie de lire. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JadSeif
Polémiste en culottes courtes
avatar

Nombre de messages : 216
Age : 27
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Ven 25 Aoû 2006 - 20:34

C'est son style que j'aime le plus. Toujours "noble", "remonté", toujours léger. Les violons et autres cordes frottées sont toujours mis à l'avant, et à l'arrière, dans certaines valses, des instruments font le tempo terniaire, tempo caractéristique des valse et du jazz. Ces oeuvres sont l'image de la vie à l'époque à Vienne. J'aime beaucoups le fait qu'il mètte à l'avant sa patrie, surtout dans le Sang Viennois et le beau danube bleu. Ce que j'aime aussi, c'est le fait qu'à l'époque de la guerre, la musique de Strauss apportait de la joie.


Dernière édition par le Ven 25 Aoû 2006 - 20:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musicclassic.actifforum.com
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82416
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Ven 25 Aoû 2006 - 20:52

Merci.

JadSeif a écrit:
J'aile beaucoups le fait qu'il mètte à l'avant sa patrie

Tu peux corriger tes fautes de frappes avec le bouton Editer, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pauken
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1865
Age : 31
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Ven 25 Aoû 2006 - 20:55

On pourrait peut être lui dire où elles sont non ? ... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JadSeif
Polémiste en culottes courtes
avatar

Nombre de messages : 216
Age : 27
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Ven 25 Aoû 2006 - 20:58

Non, je peut les trouver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musicclassic.actifforum.com
JadSeif
Polémiste en culottes courtes
avatar

Nombre de messages : 216
Age : 27
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Ven 25 Aoû 2006 - 21:00

Et vous, pourquoi n'aimez vous pas Strauss II?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musicclassic.actifforum.com
Pauken
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1865
Age : 31
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Ven 25 Aoû 2006 - 21:03

J'ai joué quelques valses ... bon comme disait stravinski pour vivaldi , on dirait qu'il a écrit 400 fois la même . Je pense qu'il aurait pu au moins évoluer , ou écrire plus de choses différentes en parallele . Et puis bon l'orchestration n'a pas beaucoup évolué ...

Il parait qu'il existe un très bon Requiem !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82416
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Ven 25 Aoû 2006 - 21:04

Qui t'a dit qu'on n'aimait pas?

Pour ma part, je trouve que le beau Danube bleu est un chef d'oeuvre, l'orchestration est magnifique. (l'intro!)

Mais finalement, c'est un genre que je ne peux écouter trop longtemps sans me lasser.

Mais je tenterai peut-être la Chauve-souris.

Je n'ai pas répondu au sondage, pour l'instant c'est ni oui ni non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JadSeif
Polémiste en culottes courtes
avatar

Nombre de messages : 216
Age : 27
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Ven 25 Aoû 2006 - 21:13

C'est un des compositeur qui ne change pas de style. Vivaldi, lui, utilisait beaucoups les cordes frottées. Mais Stravinski ne devrais pas dire des sotises sur la musique de Vivaldi, vu que les oeuvres de ce dernier sont toutes plus differentes entre elles que celles de Stravinski entre elles.
Stravinski utilisait beaucoups les cymbales et percussions bruyantes, et on a pas l'impression que Stravinski fait de la musique variée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musicclassic.actifforum.com
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82416
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Ven 25 Aoû 2006 - 21:16

JadSeif a écrit:
Mais Stravinski ne devrais pas dire des sotises sur la musique de Vivaldi, vu que les oeuvres de ce dernier sont toutes plus differentes entre elles que celles de Stravinski entre elles.
Stravinski utilisait beaucoups les cymbales et percussions bruyantes, et on a pas l'impression que Stravinski fait de la musique variée.

C'est un sujet sur Strauss, Vivaldi, ou Stravinsky?
Attention ça va virer au hors-sujet et on va parler davantage de Stravinsky que de Strauss.

Stravinsky est un des compositeurs qui a le plus changé de style durant sa carrière donc il me paraît évident que ton affirmation est erronée, de plus ça n'a rien à voir avec les instruments utilisés, la nomenclature n'est qu'un élément d'une oeuvre et de son langage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pauken
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1865
Age : 31
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Ven 25 Aoû 2006 - 21:16

C'est ton avis . Si tu n'entends aucune différence entre chacun des trois premiers ballets , ou encore entre chaque période (russe , plus abstraite , et sérielle ) , ben ... .

EDIT : je m'adressais bien sur à Jadseif Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Ven 25 Aoû 2006 - 21:19

JadSeif a écrit:
Stravinski utilisait beaucoups les cymbales et percussions bruyantes, et on a pas l'impression que Stravinski fait de la musique variée.

Qu'est-ce que le bruit en musique selon toi ?

Sinon détrompe-toi, la musique de Stravinsky est extrèmement variée.
Pour ce qui est de Johann Strauss fils, je connais mal sa musique. A priori je dirais que c'est sympa cinq minutes mais que ça peut très vite me gonfler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pauken
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1865
Age : 31
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Ven 25 Aoû 2006 - 21:20

D'ailleurs il y a extrêmement peu de cymbales suspendues ou frappées chez Stravinski ( compare avec Tchaikovski , Rimski ou bien d'autres et tu sentiras la différence ) .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JadSeif
Polémiste en culottes courtes
avatar

Nombre de messages : 216
Age : 27
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Ven 25 Aoû 2006 - 21:22

D'accord, il y a une difference entre l'oiseau de feu et le sacre du printemps. Mais il n'y a aucune difference entre les morceaux bruyants du Rossignol (qui sont nombreux) et le sacre du printemps.
Revenons à Strauss II.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musicclassic.actifforum.com
Pauken
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1865
Age : 31
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Ven 25 Aoû 2006 - 21:23

Parce que pour toi Stravinski n'a écrit que trois oeuvres ?
J'arrête là , ne faisons pas de HS en effet .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82416
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Ven 25 Aoû 2006 - 21:25

JadSeif a écrit:
D'accord, il y a une difference entre l'oiseau de feu et le sacre du printemps. Mais il n'y a aucune difference entre les morceaux bruyants du Rossignol (qui sont nombreux) et le sacre du printemps.

Il ne faut pas avoir fait beaucoup d'efforts pour trouver ça bruyant; mais je comprends que quand on est habitué à la musique du 18è ou 19è uniquement on puisse trouver ça bruyant au premier abord.

Ceci dit le Rossignol comporte quelques passages qui font pas mal penser au Sacre c'est vrai, mais ça n'occulte pas la grande variété des oeuvres de Stravinsky.
Comme beaucoup de compositeurs il évolue mais garde une signature.

J'ose espérer que tu as écouté au moins 80% de ses oeuvres pour affirmer de telles choses.

Quand à revenir à Strauss... C'est toi qui lance une digression, normal qu'on y réponde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kermit
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1371
Age : 29
Localisation : Près de Paris
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Ven 25 Aoû 2006 - 21:31

JadSeif a écrit:
D'accord, il y a une difference entre l'oiseau de feu et le sacre du printemps. Mais il n'y a aucune difference entre les morceaux bruyants du Rossignol (qui sont nombreux) et le sacre du printemps.
Revenons à Strauss II.


affraid


Mais t'es fou ou quoi???

C'est varié, très nuancé, et euphorisant !
Stravinsky, donne vraiment vie à son orchestre, tous les instruments y ont une fonction importante, des feux d'artifice ! Ca part dans tous les sens, ça explose, c'est plein de couleurs !

Désolé mais Stravinsky me facine, c'est dur de ne rien dire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pauken
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1865
Age : 31
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Ven 25 Aoû 2006 - 21:34

Et au vu du nombre de réponses à ta seule phrase sur Stravinski , ça montre tout de suite l'interêt qu'y portent les gens de ce forum par rapport à Strauss .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Ven 25 Aoû 2006 - 21:46

Je dois dire, qu'à part les "tubes" je ne connais pas Johann Strauss, mais si tu as entendu des CD qui t'on touché ou qui t'on plu, tu peux peut-être nous dire lesquels.
Tu connais "seulement" les tubes ou tu as une intégrale des valses de Strauss?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Ven 25 Aoû 2006 - 21:47

Pauken a écrit:
Et au vu du nombre de réponses à ta seule phrase sur Stravinski , ça montre tout de suite l'interêt qu'y portent les gens de ce forum par rapport à Strauss .
Il a toujours plus de succès qu'Auber ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Ven 25 Aoû 2006 - 22:05

Zoilreb a écrit:
Je dois dire, qu'à part les "tubes" je ne connais pas Johann Strauss, mais si tu as entendu des CD qui t'on touché ou qui t'on plu, tu peux peut-être nous dire lesquels.
Tu connais "seulement" les tubes ou tu as une intégrale des valses de Strauss?


Pssssst !!! Edite !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JadSeif
Polémiste en culottes courtes
avatar

Nombre de messages : 216
Age : 27
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Ven 25 Aoû 2006 - 22:10

Pour moi, le meilleur de Strauss II, ce sont ces polkas.Les meilleures sont l'Annen Polka, Eljen A Magyar Fast Polka, le Liechtes Blut Polka, le Pizzicato Polka et le Trisch trasch polka. dans les valses, citons les legendaires beau danube bleu, valse de l'empereur et le sang viennois, les moins connues Liebeslieder, Voix du Printemps, la valse de l'acceleration.Les oeuvres de strauss que j'appelle les jeux font aussi partis de mes preferés. Je recite le valse de l'acceleration (le thème répété quatres fois avec des thèmes entres deux accelere à chaque fois) et n'oublions pas le perpetuum mouvement, qui est censé ètre joué plusieurs fois indéfiniment, mais peut s'arréter avec un crescendo.
Le chef d'orchestre dit alors "et ainsi de suite".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musicclassic.actifforum.com
Le vieux roi d'Allemonde
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 37
Localisation : Kobaïa
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Sam 26 Aoû 2006 - 8:15

La Chauve-Souris est absolument géniale, parfois carrément hilarante : même les récitatifs un peu longuets passent comme une lettre à la poste si les acteurs sont un peu marrants, l'idéal pour ça étant la version Schwartzkopf, enfin Karajan. Version Kleiber : gros son, plein de stars, mais moins bien joué à mon goût.
C'est pour moi la meilleure opérette courte (je dis courte parce que je ne veux pas disqualifier Les Contes d'Hoffmann), loin devant Lehar, enfin je n'ai pas tout écouté de ce dernier (il y a un DVD récent, Der Graf von Luxemburg, dont on dit le plus grand bien, j'y jetterais volontiers une oreille).

Les valses, ça me va très bien quand je veux danser avec les sept princesses d'Allemonde, autrement bof.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JadSeif
Polémiste en culottes courtes
avatar

Nombre de messages : 216
Age : 27
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Sam 26 Aoû 2006 - 10:03

Les rois de l'operette sont Strauss II et Offenbach. Mais ne plongeons pas dans le hors sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musicclassic.actifforum.com
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Sam 26 Aoû 2006 - 11:35

Le vieux roi d'Allemonde a écrit:
La Chauve-Souris est absolument géniale, parfois carrément hilarante : même les récitatifs un peu longuets passent comme une lettre à la poste si les acteurs sont un peu marrants…
Je me faisais la réflexion hier que c'est quelque chose que je devrais essayer ça, les opérettes de Strauss II. La Chauve-Souris est la plus indiquée pour commencer?
Citation :
…je dis courte parce que je ne veux pas disqualifier Les Contes d'Hoffmann…
De toute façon, les Contes d'Hoffmann c'est un opéra non ?… donc, Strauss est devant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JadSeif
Polémiste en culottes courtes
avatar

Nombre de messages : 216
Age : 27
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Sam 26 Aoû 2006 - 12:21

Oui, les contes d'Hoffmann est l'unique opéra d'Offenbach
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musicclassic.actifforum.com
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 72
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Sam 26 Aoû 2006 - 12:29

J'ai répondu oui dans le sens où je ne peux pas dire que je ne l'aime pas.

Mais pour moi, toute agréable qu'elle soit, c'est une musique à classer à part, comme le jazz par exemple.

Parmi les opérettes, il y a quelques chefs d'oeuvre comme La Chauve Souris ou le Baron Tzigane.

Sais tu, Jad, qu'il y a aussi un Johann Strauss III (1866 1939), fils d'Edouard, qui a également composé des valses (Dichterliebe) et une opérette, Katze und Maus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JadSeif
Polémiste en culottes courtes
avatar

Nombre de messages : 216
Age : 27
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Sam 26 Aoû 2006 - 12:31

Oui, je le sait. Il y a aussi Joseph Strauss.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musicclassic.actifforum.com
Le vieux roi d'Allemonde
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 37
Localisation : Kobaïa
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Sam 26 Aoû 2006 - 13:08

Il le sais.

Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krail
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 183
Age : 40
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Sam 26 Aoû 2006 - 15:29

J'aime beaucoup les musiques de ce compositeur. Sauf que vers la fin de ses morceaux je commene à me lasser un peu la plupart du temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pauken
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1865
Age : 31
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Sam 26 Aoû 2006 - 15:32

Pourquoi a t'on enlevé les messages tendancieux de Jadseif sur les boites de cd ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82416
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Sam 26 Aoû 2006 - 15:36

Pauken a écrit:
Pourquoi a t'on enlevé les messages tendancieux de Jadseif sur les boites de cd ? Laughing

Arrow http://classik.forumactif.com/viewtopic.forum?t=982&start=15
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schwark
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2761
Age : 41
Localisation : Wallonie
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Sam 26 Aoû 2006 - 19:22

Avant je trouvais ces valses un peu ridicules (concert du nouvel an et tout ça... I don't want that ). Mais depuis que j'ai été en vacances en Autriche, cette musique ne me déplait plus et j'ai l'impression de mieux la comprendre. Oui c'est de la musique de divertissement : il faut avoir assisté au concert d'un orchestre philharmonique autrichien jouant du Strauss et des airs traditionnels ou populaires, voir les spectateurs (attablés avec leurs verres de 50 cl de bierre et leurs petits gâteaux) se mettre à frapper des mains lors de la marche de Radetzky puis, plus tard, voir une tablée entière se lever d'un seul homme et chanter, verre à la main, pour accompagner l'orchestre qui joue un air patriotique...
Une musique faite pour les plaisirs simples et (néanmoins) marquée d'une certaine élégance viennoise. Ce n'est peut-être pas de la grande musique mais en fond sonore (en dinant ou en roulant, par ex) je trouve que c'est plutôt agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poesie.webnet.fr/vospoemes/poemes/axel_gaspart/axel_gaspa
JadSeif
Polémiste en culottes courtes
avatar

Nombre de messages : 216
Age : 27
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Dim 27 Aoû 2006 - 10:20

Hautbois19 a écrit:
J'aime beaucoup les musiques de ce compositeur. Sauf que vers la fin de ses morceaux je commene à me lasser un peu la plupart du temps...
Peut ètre qu'on se lasse un peut vers la fin de ces morceaux, mais j'adore les finales de ces oeuvres, surtout celui du liechtes Blut polka.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musicclassic.actifforum.com
Krail
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 183
Age : 40
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Dim 27 Aoû 2006 - 10:24

Oui mais au bout d'un moment elle devient longue à venir cette fin^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82416
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Mer 27 Déc 2006 - 2:17



J'ai adoré!

Le principal reproche que je ferais, c'est le 3è acte où la musique se fait vraiment très très rare par rapport aux dialogues parlés. Ca devient vraiment du théâtre, ça reste d'ailleurs très amusant, mais c'est vraiment déséquilibré par rapport aux 2 premiers actes.
Peut-être est-ce dû aussi au fait qu'apparemment il y a dans cette version des dialogues rajoutés ou changés (je ne sais pas trop) par Otto Schenk, le metteur en scène, et un autre type.
Toujours est-il qu'on s'amuse pendant presque 3 heures (c'est presque aussi long qu'un Wagner cette connerie! Laughing ), la musique est bien sûre légère et simple, mais les mélodies sont tout à fait bonnes, et ici c'est bien chanté (Popp, Gruberova), mais surtout très bien joué. (Fassbaender, Weikl, et tous les autres...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85553
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Mer 27 Déc 2006 - 2:25

affraid C'est la version avec Popp/Gruberova !

Au secours ! Je n'ai jamais vu duo plus involontairement comique. Dieu que c'est mal joué ! Et dire que Donna Popp voulait faire actrice, quel dommage. Je sais, je sais, Schenk n'est pas précisément un cadeau.

Ihr treugebliebnen ! aber ich weiß, ich weiß,
. . Der Schenke Leid, dies heilet so bald mir nicht,
. . . . Dies singt kein Wiegensang, den tröstend
. . . . . . Sterbliche singen, mir aus dem Szene.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82416
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Mer 27 Déc 2006 - 2:28

DavidLeMarrec a écrit:
Dieu que c'est mal joué !

Je ne trouve vraiment pas du tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85553
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Mer 27 Déc 2006 - 2:29

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Dieu que c'est mal joué !

Je ne trouve vraiment pas du tout...
Le duo Popp/Gruberova ? Elles n'entreraient pas en première année de Conservatoire d'art dramatique, avec leurs airs entendus...

Bien, j'arrête d'être désagréable. Fassbaender est merveilleuse as usual.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82416
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Mer 27 Déc 2006 - 2:40

Popp, c'est vrai qu'au premier acte j'ai trouvé que c'était pas terrible. (son jeu, pas le chant bien sûr...)
Mais pour les autres (même Gruberova, je trouve qu'elle a une présence... c'est caricatural certes, mais je trouve que ça convient tout à fait, c'est pas une comédie hyper-fine quand même non plus), je trouve ça très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Mer 27 Déc 2006 - 16:00

voilà un sujet d'actualité en ces temps de fête: j'attends toujours avec impatience le concert du Nouvel An, occasion d'entendre des pages oubliées sous la baguette de grands chefs. Il me semble que l'oeuvre de Johann Strauss II vaut mieux que ce qu'on en dit, je pense qu'elle est le reflet d'un monde au bord du gouffre, dont elle accompagne la décomposition: elle contient en germe l'implosion des grands empires, et prépare la floraison des derniers bourgeons du post-romantisme, Mahler comme l'école de Vienne. A vrai dire je ne trouve pas ce tourbillon, ce désir acharné de s'étourdir si gai ni festif que ça, j'entends la maxime de Balzac "l'homme est un pantin qui danse sur des gouffres". Il me semble aussi que l'influence des français sur Strauss est considérable: le livret de la Chauve-souris est une pièce française, le beau Danube imite consciemment peut-être les patineurs de Waldeuteufel, cet autre grand auteur de valses, qui fut couronné "roi" du genre devant Strauss lors de la compétition qu'ils se livrèrent à Paris. Offenbach a écrit quantité de suites de valses pour piano qui regardent vers Strauss aussi (ou est-ce l'inverse?). Il n'est pas étonnant que son nom revienne à peu près immanquablement lorsqu'on parle des Strauss, même comique grinçant, même désinvolture. Je signale aux amateurs qu'il existe au moins un autre opéra d'Offenbach dans sa période allemande (Rheinnixen) dans l'ouverture duquel on entend déjà la fameuse barcarolle des Contes D'Hoffman, et qu'il existe d'autres grands compositeurs d'opérette, à commencer par Bizet, Delibes et Chabrier, sans parler du charmant Oscar Straus (sans lien de famille avec les autres, mais certainement dans leur descendance artistique).
Pour se convaincre de l'intérêt de la musique de Johann Strauss, je propose de réécouter les 6 volumes de valses et polkas enregistrés par Karajan, le concert de Nouvel An où il fit chanter à Kathleen Battle Voix du printemps, les deux concerts de Maazel, diverses versions isolées de Klänge der Heimat. Mahler appelait Offenbach le "petit Mozart" de l'Opéra-comique, Strauss n'en serait-il pas le "petit Wagner"?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Mar 2 Jan 2007 - 14:31

triste chose, le concert du premier de l'an de 2007 m'a ennuyé, surtout la première partie: et pourtant j'aime beaucoup Mehta. Heureusement qu'il y avait un petit galop d'Eduard au milieu de tout ça, les reste manquait assez de bonne humeur
Revenir en haut Aller en bas
JadSeif
Polémiste en culottes courtes
avatar

Nombre de messages : 216
Age : 27
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Mar 2 Jan 2007 - 20:33

Xavier a écrit:


J'ai adoré!

Le principal reproche que je ferais, c'est le 3è acte où la musique se fait vraiment très très rare par rapport aux dialogues parlés. Ca devient vraiment du théâtre, ça reste d'ailleurs très amusant, mais c'est vraiment déséquilibré par rapport aux 2 premiers actes.
Peut-être est-ce dû aussi au fait qu'apparemment il y a dans cette version des dialogues rajoutés ou changés (je ne sais pas trop) par Otto Schenk, le metteur en scène, et un autre type.
Toujours est-il qu'on s'amuse pendant presque 3 heures (c'est presque aussi long qu'un Wagner cette connerie! Laughing ), la musique est bien sûre légère et simple, mais les mélodies sont tout à fait bonnes, et ici c'est bien chanté (Popp, Gruberova), mais surtout très bien joué. (Fassbaender, Weikl, et tous les autres...)
C'est un peu comme l'opérette d'offenbach que j'ai vu "La grande duchesse de Gerolstein". C'est très drole, les musiques siont toutes belles, et on ne voit quand mème pas le temps passer. Trois heures d'Offenbach, c'est moin longn que une heure et demi de Wagner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musicclassic.actifforum.com
JadSeif
Polémiste en culottes courtes
avatar

Nombre de messages : 216
Age : 27
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Mar 2 Jan 2007 - 20:36

DavidLeMarrec a écrit:
affraid C'est la version avec Popp/Gruberova !

Au secours ! Je n'ai jamais vu duo plus involontairement comique. Dieu que c'est mal joué ! Et dire que Donna Popp voulait faire actrice, quel dommage. Je sais, je sais, Schenk n'est pas précisément un cadeau.

Ihr treugebliebnen ! aber ich weiß, ich weiß,
. . Der Schenke Leid, dies heilet so bald mir nicht,
. . . . Dies singt kein Wiegensang, den tröstend
. . . . . . Sterbliche singen, mir aus dem Szene.
C'est bon pour le moral! C'est bon pour le moral! C'estr bon bon! C'est bon bon!
surtout pour quielqu'un qui as adoré, et qui s'en va dire a ces camarades:
"J'ai adoré". C'est souvent les jeux comiques qui marchent le mieu pour les opérette. Quelqu'un de sérieux a moin de chance avec le moin sérieux. J'adore les opérette. Je crois que je vais essayer "la chauve souris".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musicclassic.actifforum.com
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82416
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Mar 2 Jan 2007 - 20:51

JadSeif a écrit:
Trois heures d'Offenbach, c'est moin longn que une heure et demi de Wagner.

Un troll involontaire! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85553
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Mar 2 Jan 2007 - 22:22

JadSeif a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
affraid C'est la version avec Popp/Gruberova !

Au secours ! Je n'ai jamais vu duo plus involontairement comique. Dieu que c'est mal joué ! Et dire que Donna Popp voulait faire actrice, quel dommage. Je sais, je sais, Schenk n'est pas précisément un cadeau.

Ihr treugebliebnen ! aber ich weiß, ich weiß,
. . Der Schenke Leid, dies heilet so bald mir nicht,
. . . . Dies singt kein Wiegensang, den tröstend
. . . . . . Sterbliche singen, mir aus dem Szene.
C'est bon pour le moral! C'est bon pour le moral! C'estr bon bon! C'est bon bon!
surtout pour quielqu'un qui as adoré, et qui s'en va dire a ces camarades:
"J'ai adoré". C'est souvent les jeux comiques qui marchent le mieu pour les opérette. Quelqu'un de sérieux a moin de chance avec le moin sérieux. J'adore les opérette. Je crois que je vais essayer "la chauve souris".
Mon message n'était pas spécialement sérieux, avec ce pastiche de Hölderlin où j'introduis Schenk pour faire bisquer Xavier. (Tiens, Hölderlin en traduction automatique, ça donne quoi ?)

Qu'une opérette soit comique, c'est en soi rassurant. Mais J. Strauss n'a que peu à voir avec Offenbach, qui n'est pas de l'opérette mais de l'opéra comique finissant, ou opéra bouffe (du nom du théâtre où étaient créées les oeuvres en question).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Mar 2 Jan 2007 - 22:37

Xavier a écrit:
JadSeif a écrit:
Trois heures d'Offenbach, c'est moin longn que une heure et demi de Wagner.

Un troll involontaire! Laughing

Jad à bien raison et je rajouterais que je vendrais tout Scriabine pour une note de Mozart , comme ça le sujet à été trollé dans les régles de l'art.... Laughing

à Karajan , Calbo : ne prenez pas au sérieux ce message : je suis fatigué , bonne nuit;... I don't want that
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85553
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Mar 2 Jan 2007 - 22:43

Il faudrait du plus lourd, par exemple :

Sans être résolument moderne, le style de Scriabine se caractérise par une absence totale de mélodisme sinon de thématique. On n'y retrouve aucune trace de l'influence de Chopin qui imprégnait le "Concerto".
[...]
La "Fantaisie", le "Concerto" témoignent d'un style timide, évoquant Chopin. Dans le "Concerto", Scriabine fait preuve [...] d'invention mélodique, malgré un lyrisme très tempéré, une absence de thèmes très marquants et surtout de contraste. A l'inverse, l'"Acte préliminaire", "Prométhée" ne me paraissent être qu'une suite de dissonances bruyantes.


Par ailleurs, tes trolls ont souvent beaucoup d'effet, je le reconnais. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82416
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Johann Strauss II   Mer 3 Jan 2007 - 6:46

DavidLeMarrec a écrit:
Il faudrait du plus lourd, par exemple :

Sans être résolument moderne, le style de Scriabine se caractérise par une absence totale de mélodisme sinon de thématique. On n'y retrouve aucune trace de l'influence de Chopin qui imprégnait le "Concerto".
[...]
La "Fantaisie", le "Concerto" témoignent d'un style timide, évoquant Chopin. Dans le "Concerto", Scriabine fait preuve [...] d'invention mélodique, malgré un lyrisme très tempéré, une absence de thèmes très marquants et surtout de contraste. A l'inverse, l'"Acte préliminaire", "Prométhée" ne me paraissent être qu'une suite de dissonances bruyantes.


Je ne vais pas vérifier, l'auteur me semble tout trouvé. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Johann Strauss II   

Revenir en haut Aller en bas
 
Johann Strauss II
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Johann Strauss Père (1804-1849)
» Johann Strauss fils
» Johann Strauss - Die Fledermaus (La Chauve-Souris)
» Johann Strauss II
» R. Strauss - Oeuvres a cappella

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: