Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -22%
Acer Nitro QG241YM3BMIIPX – Ecran PC Gaming ...
Voir le deal
139.99 €

 

 Hommage à Juraj Beneš ( 1940-2004)compositeur slovaque

Aller en bas 
AuteurMessage
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand


Nombre de messages : 4881
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Hommage à Juraj Beneš ( 1940-2004)compositeur slovaque Empty
MessageSujet: Hommage à Juraj Beneš ( 1940-2004)compositeur slovaque   Hommage à Juraj Beneš ( 1940-2004)compositeur slovaque EmptyMer 22 Nov 2023 - 3:08

Hommage à Juraj Beneš ( 1940-2004)compositeur slovaque R-676310

Juraj Beneš - Mémoire
www.youtube.com/watch?v=S5s3Tvbej4M?si=JO_3NZH17Ezyzn5U

À première vue, les compositions de Juraj Beneš offrent de nombreux stimuli faits à la main qui captivent l’imagination de l’auditeur. Même ses compositions purement instrumentales agitent des textes poétiques écrits dans la partition. La musique de Beneš est une musique dite absolue (pure), mais elle évoque aussi tout le temps des programmes non verbalisants. L’une des premières compositions de ce type, interprétée par l’Orchestre philharmonique slovaque sous la direction du chef d’orchestre Libor Pešek, qui aimait le charme français des œuvres de Beneš et avec laquelle le compositeur s’entendait bien, fut Mémoire pour orchestre de chambre de 1977. La composition passe de l’espièglerie à l’expressivité, de la linéarité tonale-sérielle à une nouvelle harmonie. Il s’inspire d’un poème de Pierre Reverdy, dont le contenu et la structure sont proches de la poétique envoûtante des œuvres du compositeur (présentées en tchèque traduit par Jan Vladislav) :YT

Pierre Reverdy : Souvenir

Moins d’une minute
Et me revoilà
Je n’ai rien gardé de ce qui s’est passé
Point
Ciel mature
Et à la dernière minute
Une lanterne qui disparaît
Des étapes qui vont et deviennent plus fortes
Quelqu’un s’est arrêté au milieu de la hâte
Laisser le monde continuer
Et tout ce qu’il y a dedans
Des lumières qui dansent
Et l’ombre qui projette la terre
Il suffit de regarder vers l’avenir
Soudain, l’ampleur à nouveau
Une cage avec un animal vivant qui court partout
Les seins et les bras bougeaient dans le même mouvement
La femme se mit à rire
Et elle rejeta la tête en arrière
Et celui qui venait nous a pris pour nous dans l’obscurité
Nous étions donc trois à nous tenir là, sans que personne ne connaisse personne
Et nous étions déjà en train de créer
Un monde plein d’espoir
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand


Nombre de messages : 4881
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Hommage à Juraj Beneš ( 1940-2004)compositeur slovaque Empty
MessageSujet: Re: Hommage à Juraj Beneš ( 1940-2004)compositeur slovaque   Hommage à Juraj Beneš ( 1940-2004)compositeur slovaque EmptyMer 22 Nov 2023 - 3:16

Juraj Beneš - Sonate pour piano n° 2
www.youtube.com/watch?v=ANl01W_khos?si=DuAo27yzCxhxT6iP

Magnifique et superbe sonate pour piano qui ne laisse pas indifférent, je pense l'auditeur moyen.Il y a beaucoup d'injustice, dans la musique et tout un vivier de compositeurs très peu connus et oubliés ,dans ces anciens pays de l'Est et qui mériteraient d'être plus connus et Juraj Benes est de ceux-là.Interpretation flamboyante du pianiste Stanislav Zamborský. Plus de renseignements sur cette belle oeuvre sur YT.
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand


Nombre de messages : 4881
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Hommage à Juraj Beneš ( 1940-2004)compositeur slovaque Empty
MessageSujet: Re: Hommage à Juraj Beneš ( 1940-2004)compositeur slovaque   Hommage à Juraj Beneš ( 1940-2004)compositeur slovaque EmptyJeu 23 Nov 2023 - 4:45

Parmi les oeuvres qui me touchent de Benes, il y a le Requiem composé en 1986, et même s'il est de facture classique,il reste en grande partie ,apaisant et solide.Il faut lire sa présentation sur YT,de cette oeuvre pour en savoir plus.

"Le requiem de Beneš est basé sur le modèle du requiem allemand Brahms. C’est un requiem slovaque.
Il comporte 7 parties dans lesquelles on trouve des incipits de textes latins dans les deuxième et sixième parties, dans la quatrième, appelée Credo, se trouve la confession personnelle de l’auteur. Au lieu de Veni ctreator, l’auteur a mis Veni auctor ... (Viens auteur, celui qui vient, celui qui est venu). Il s’agit d’une confession personnelle de l’auteur. Le grand solo ici a une harpe, 2 minutes. Credo a confié un quatuor de solistes.
La composante textuelle du Requiem de Beneš se compose d’extraits des poèmes de Pavol Ország Hviezdoslav, Ivan Krasko, Janko Kráľ et Ján Hollý. Il y a quatre solistes dans la composition, qui ont chacun un air sur des vers de poètes slovaques. Ils sont situés dans toutes les parties impaires.
Dans la partie 1 (Requiem aeternam), la basse chante les paroles de Hviezdoslav.... voile, chagrin, chutes, veuve en deuil, nuit, monde, rov, soleil éteint marqué, ciel pleure, ses larmes, les siennes.
Dans la troisième partie de Lacrimos, le chœur mixte chante des paroles slovaques, qui sont insérées dans l’air d’alto. Les vers d’Ivan Kraska s’entremêlent en latin : « Bouche – gémissement – bramä à vie – supplie l’amour – gémit – prière avec un gémissement permanent – poitrine malade – main lâche – vieillards – enfants maudits – – en colère – mère – la forteresse n’enfantera pas – les larmes – le sang – la potence – les croix – la mémoire – l’alarme – la cloche – la tombe – la grisaille – rugit. » Les larmes et la croix sont les principales significations ici.
Partie 5, Dies irae, texte slovaque est représenté par Janko Kráľ. D’une grande importance est le janko typique – cri royal : Ténèbres désolées, les dragons se lèvent sur leur dos, les dragons se lèvent sur les tombes, il a vu un homme, l’âme est tombée profondément, le prophète dans le désespoir ne laisse sa voix que dans la mer, les lunes périssent, il n’y aura pas de grâce, l’œuvre de l’œuvre, dans le feu féroce, vos lunas, le monde n’appelle plus, alors qu’une zora lumineuse monte vers le monde, le monde entier est toujours en train de battre. C’est un texte apocalyptique de destruction absolue, d’explosion, d’explosion.
La septième partie est consacrée aux vers de Ján Hollý avec un mot central : umka. Pour Ján Hollý, umka signifie la même chose qu’une muse. Au sens figuré, il peut aussi signifier âme. Dans Requiem, c’est l’âme qui prend son envol. Les paroles sont les suivantes : Umko, avec des cordes de luth enjouées, tu ravives les cœurs de joie. La terre sur les sillons laboure, les cordes de luth ludiques, la convoitise de la terre du cœur dans les choses de constance terrestres, les cordes de luth, les cœurs, le ciel, la lumière. Voici la source de la harpe, c’est en fait la harpe, qui a été entendue dans la partie centrale et qui marche maintenant lentement, très lentement, flottant progressivement avec les cordes. La dernière partie est interprétée par une soprano, un chœur de femmes, des instruments d’orchestre aigus.
D’un point de vue structurel, il est clair que les textes contiennent une multitude de mots qui portent le caractère de la morosité, de l’obscurité, de la maladie et de l’éphémère.
Le contraste est le texte de la dernière partie, qui est clairement marqué par la lumière et la joie, mais même dans ce contexte, il y a une référence à la fugacité des choses terrestres." YT / traduction Google




Juraj Beneš - Requiem (1986)
I. Matyášová, s., M. Beňačková, ms., I. Pasek, t., F. Ďuriač, b.
Orchestre philharmonique d’État de Brno, Chœur philharmonique de Brno, R.Bernas, dir.
Pour l'écouter/
www.youtube.com/watch?v=7Y89ybhyjqA?si=NSY2b5L1gBD3wRQv
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Hommage à Juraj Beneš ( 1940-2004)compositeur slovaque Empty
MessageSujet: Re: Hommage à Juraj Beneš ( 1940-2004)compositeur slovaque   Hommage à Juraj Beneš ( 1940-2004)compositeur slovaque Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Hommage à Juraj Beneš ( 1940-2004)compositeur slovaque
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jan van Vlijmen (1935-2004) Compositeur néerlandais
» Valentin Bibik (1940-2003)compositeur ukrainien
» Hommage àVsevolod Zaderatski(1891-1953)compositeur ukrainien
» Claude Ballif (1924-2004)
» Marius Constant (1925 - 2004)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: