Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -80%
Batterie externe à induction Samsung avec ...
Voir le deal
9.99 €

 

 Nikolaï Roslavets et les futuristes russes

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Bezout
Mélomane chevronné
Bezout

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptySam 3 Sep 2005 - 13:36

Qu'est ce que tu entends par "impro jazzy"? Dans quelles oeuvres en particulier?
Je n'ai vraiment pas eu cette impression, je ne comprend pas trop Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85259
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptySam 3 Sep 2005 - 13:46

Ouf1er a écrit:
Bezout a écrit:
Là j'écoute ses oeuvres pour piano.

Sa seconde Etude.... mon dieu..... :shaking2:

C'est magique, on dirait qu'on passe à travers un mirroir, ça scintille de partout, c'est mystérieux fleurs

P.S: C'est Marc André Hamelin au piano, un disque Hypérion (et ça s'entend, ils ne ratent jamais leurs prises de son eux)

MA Hamelin, ne rate jamais rien non plus !

Eh bien dans Scriabine je le trouve franchement bof, même quasi à côté de la plaque.
Revenir en haut Aller en bas
Ouf1er
Mélomaniaque
Ouf1er

Nombre de messages : 853
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/09/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptySam 3 Sep 2005 - 14:41

Xavier a écrit:
Ouf1er a écrit:
Bezout a écrit:
Là j'écoute ses oeuvres pour piano.

Sa seconde Etude.... mon dieu..... :shaking2:

C'est magique, on dirait qu'on passe à travers un mirroir, ça scintille de partout, c'est mystérieux fleurs

P.S: C'est Marc André Hamelin au piano, un disque Hypérion (et ça s'entend, ils ne ratent jamais leurs prises de son eux)

MA Hamelin, ne rate jamais rien non plus !

Eh bien dans Scriabine je le trouve franchement bof, même quasi à côté de la plaque.

(Pollution sans intérêt)


Dernière édition par Ouf1er le Dim 18 Avr 2010 - 12:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ouf1er
Mélomaniaque
Ouf1er

Nombre de messages : 853
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/09/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptySam 3 Sep 2005 - 14:44

Bezout a écrit:
Qu'est ce que tu entends par "impro jazzy"? Dans quelles oeuvres en particulier?
Je n'ai vraiment pas eu cette impression, je ne comprend pas trop Rolling Eyes

(Pollution sans intérêt)


Dernière édition par Ouf1er le Dim 18 Avr 2010 - 12:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85259
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptySam 3 Sep 2005 - 14:51

Ouf1er a écrit:
Xavier a écrit:
Eh bien dans Scriabine je le trouve franchement bof, même quasi à côté de la plaque.

Ah bon, et pourquoi ? pas assez "wild" ?

Je sais pas, les phrasés, le style... pas scriabinien, pas visionnaire.
Raté à mon sens.
Revenir en haut Aller en bas
Ouf1er
Mélomaniaque
Ouf1er

Nombre de messages : 853
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/09/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptySam 3 Sep 2005 - 14:54

Xavier a écrit:
Ouf1er a écrit:
Xavier a écrit:
Eh bien dans Scriabine je le trouve franchement bof, même quasi à côté de la plaque.

Ah bon, et pourquoi ? pas assez "wild" ?

Je sais pas, les phrasés, le style... pas scriabinien, pas visionnaire.
Raté à mon sens.

(Pollution sans intérêt)


Dernière édition par Ouf1er le Dim 18 Avr 2010 - 12:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ouf1er
Mélomaniaque
Ouf1er

Nombre de messages : 853
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/09/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptySam 3 Sep 2005 - 15:08

Bezout a écrit:
Là j'écoute ses oeuvres pour piano.

Sa seconde Etude.... mon dieu..... :shaking2:

C'est magique, on dirait qu'on passe à travers un mirroir, ça scintille de partout, c'est mystérieux fleurs

P.S: C'est Marc André Hamelin au piano, un disque Hypérion (et ça s'entend, ils ne ratent jamais leurs prises de son eux)

(Pollution sans intérêt)


Dernière édition par Ouf1er le Dim 18 Avr 2010 - 12:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85259
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptySam 3 Sep 2005 - 15:15

Bezout parlait des études de Roslavets. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Bezout
Mélomane chevronné
Bezout

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptySam 3 Sep 2005 - 15:21

C'est bien de se sentir compris king
Revenir en haut Aller en bas
Ouf1er
Mélomaniaque
Ouf1er

Nombre de messages : 853
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/09/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptySam 3 Sep 2005 - 15:30

Xavier a écrit:
Bezout parlait des études de Roslavets. Wink

(Pollution sans intérêt)


Dernière édition par Ouf1er le Dim 18 Avr 2010 - 12:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89562
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyMer 13 Déc 2006 - 22:09

D'école un peu plus romantique, les Nocturnes de Mosolov (si, si !) sont à entendre, très pudiques et sombres. Il est parfois, comme dans cette vaste anthologie en cinq disques, classé parmi les futuristes. C'est à mon sens une erreur, puisqu'il est au contraire très ancré dans la représentation du réel (outre son poème symphonique bien célèbre, des danses, des nocturnes... rien de bien abstrait dans le pur son).

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 8098126
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyMer 13 Déc 2006 - 23:06

voilà un disque que je devrais me procurer avant que ça ne disparaisse! Les nocturnes de mosolov, c'est une pièce pour orchestre? car je connais de lui deux nocturnes op15 mais pour piano seul. Je ne connais pas bien Mosolov, mais d'après ce que j'ai au disque, il y a deux Mosolov très différents l'un de l'autre, comme c'est le cas pour beaucoup de ses contemporains:
Alexander Mosolov (1900-1973) fait partie de l'école de Moscou, élève de Glière et Myaskovsky, il fit une entrée fracassante dans l'histoire de musique avec Zavod (inspiré de Pacific 231), et en sortit aussitôt. La Fonderie d'acier, elle-même une petite partie du ballet Métal (1926) fut jouée à Léningrad par Malko puis à peu près plus jamais jusqu'en 1975 où Svetlanov la ressortit des tiroirs. En 1927, il donna un premier concerto pour piano qui a dû connaître au moins deux enregistrements (dont un cd BMG Musica non grata qui présente en outre deux sonates et des mélodies sur des annonces de journaux dans le genre d'Hindemith). Il fit assez rapidement l'objet d'attaques en tant que représentant d'un courant urbaniste et constructiviste qui aboutirent à son éviction de l'union des compositeurs lors de la première purge de 1936. Condamné à huit ans de travaux forcés sur le canal de la Mer Blanche, il vit sa peine commuée en bannissement des trois grandes villes russes. La plupart de ses partitions autographes furent perdues dans l'occasion, une valise ressurgit plus tard en Autriche. Il se consacra à recueillir les mélodies populaires des républiques lointaines Khirgize, Turkmène, Ouzbèque et ne fut guère réhabilité avant les années 80, sans pour autant qu'on enregistre sa musique. Ses oeuvres ultérieures furent jouées parfois, généralement à son insu. On doit au grand violoncelliste Sudzilovsky qui en était le dédicataire un enregistrement de son concerto de 1946 qui est d'une veine post-romantique (voire romantique, l'intermezzo central évoque irrésistiblement le même mouvement central du concerto de Lalo) et un très beau poème élégiaque (cello solo aussi) de 1961 dans lequel il semble avoir reconqui une maîtrise certaine du discours orchestral et qui peut faire penser au premier concerto pour violoncelle de Krehnnikov (qui si l'on en croit Volkov était assez prompt à voler les oeuvres des compositeurs en disgrâce).
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89562
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyMer 13 Déc 2006 - 23:11

sud273 a écrit:
voilà un disque que je devrais me procurer avant que ça ne disparaisse! Les nocturnes de mosolov, c'est une pièce pour orchestre? car je connais de lui deux nocturnes op15 mais pour piano seul.
C'est cela même, partition disponible directement chez Universal.

Il en existe au moins un enregistrement chez Arte Nova.

Merci pour le développement précis. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85259
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyMer 13 Déc 2006 - 23:24

Oui, Mossolov, j'aime bien, je connais, outre Fonderies d'acier, les 2 nocturnes dont parle David, mais aussi la 4è sonate, et le 1er concerto pour piano, très prokofievisant.
L'influence scriabinienne n'est pas non plus absente de certaines pièces.

Finalement, peu d'oeuvres de lui sont connues et enregistrées.
J'aimerais bien en savoir plus.
Revenir en haut Aller en bas
Gaial
Mélomane averti
Gaial

Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 16/08/2006

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyDim 11 Mar 2007 - 16:32

Xavier m'avait suggéré de rajouter ma touche dans ce sujet sur le compositeur méconnu Nicolas Obouhov, bien qu'il ne s'inscrive pas dans la mouvance Futuriste.

Je recopie un post que j'avais fait sur lui:

"L'oeuvre de Nicolas Obouhov (1892-1954) est à mon avis trop sous-estimé (oublié en fait...).

Il fut dans la continuité de Scriabine, et faisait parti de ces compositeurs mystiques. Il pense dès 1914 à l'utilisation d'agrégats de 12 sons dans sa musique (une exécution publique en 1915). Il est un des pionnier du dodécaphonisme, ou tout du moins un des premiers à le faire consciemment.

Il a émigré à Paris en 1918 et y étudia l'orchestration avec Ravel qui fit beaucoup pour l'aider, fasciné par "la force pathétique" de sa musique, mais en vain.

Il a écris une centaine de pièces pour piano, et créa également trois instruments, la croix sonore (une sorte de taramine, à peu près a la même époque d'ailleurs), le Crystal et l'Ether. Il est surtout ""connu"" pour une oeuvre, le Livre de Vie, calquée sur l'idée du mystère de Scriabine. On y trouve des préfigurations de Messiaen frappante. Il a également écris une oeuvre, appelé le troisième testament (il ne faisait pas dans la demi-mesure...).

Bref, son oeuvre pour piano est apparemment en passe d'être édité, ainsi qu'un cd joué par Jay Gottlieb en 2007.

Ici un petit lien d'extraits (pistes 24 à 30) de quelques pièces pour piano, pas les plus interessantes à mon avis, mais c'est toujours ça, vu qu'il n'y a rien d'autres pour l'instant."

Et je rajoute un nouveau lien avec une de ces très rares oeuvres enregistrée "Berceuse du Bienheureux" http://www.ncrv.nl/ncrv/radio?nav=eptcIsHjHAQTGJiI

C'est une interview. Le morceau se trouve à 7'40. A la fin il y a aussi un morceau de Scriabine.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1231
Age : 74
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyDim 11 Mar 2007 - 17:25

De Roslavets, (qu'on interprète très peu, pourquoi ?) , je n'ai entendu que sa Symphonie de chambre pour 18 instruments, qui dure près d'une heure.
C'est peu pour s'en faire une idée. Je peux simplement dire qu'à comparer cette symphonie et celles de Scriabine, je préfère de beaucoup Scriabine.

Quant à Mossolov, son catalogue comporte 5 symphonies, je serais curieux d'en écouter une.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85259
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyDim 11 Mar 2007 - 17:27

joachim a écrit:
De Roslavets, (qu'on interprète très peu, pourquoi ?) , je n'ai entendu que sa Symphonie de chambre pour 18 instruments, qui dure près d'une heure.
C'est peu pour s'en faire une idée. Je peux simplement dire qu'à comparer cette symphonie et celles de Scriabine, je préfère de beaucoup Scriabine.

Je ne connais pas cette symphonie de chambre, mais à mon avis il n'y a pas grand rapport avec les symphonies encore très romantiques et post-wagnériennes de Scriabine pour pouvoir les comparer.
Revenir en haut Aller en bas
felyrops
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 20/12/2006

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyDim 11 Mar 2007 - 23:28

Et Julius Meytuss dont j'ai parlé dans "Musique et décibels".
Quelqu'un le connaît-il?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85259
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyDim 25 Mar 2007 - 1:52

Je découvre ce disque:

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 B000056QE8.01._SS500_SCLZZZZZZZ_

Qui comporte des oeuvres pour violoncelle et piano me semble-t-il jusque-là inédites au disque comme la Méditation et la 2è sonate.

La Méditation est absolument superbe, une des plus belles pièces de Roslavets dans ce que je connais.
Et la 1ère sonate pour violoncelle bénéficie d'une interprétation plus engagée que celle qui existait déjà de Sudzilovsky et Diev.

Heureux de voir qu'il y a encore de belles oeuvres à découvrir chez Roslavets, et qu'on les enregistre!
Revenir en haut Aller en bas
Pousskine
Mélomaniaque
Pousskine

Nombre de messages : 557
Age : 32
Date d'inscription : 17/02/2007

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyDim 25 Mar 2007 - 1:57

Je ne connaissais pas du tout ni Roslavet ni les autres compositeurs russes de ce sujet, mais apres écoute de quelques extraits sur amazon je suis assez emballés, en fait si j'avais entendu ca à la radio j'aurai donné ma main à couper que c'est du Scriabine. Va falloir que je découvre tout ca.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85259
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyDim 25 Mar 2007 - 3:00

Oui la ressemblance est réelle, et comme Scriabine n'a pas écrit de musique de chambre, c'est très chouette d'avoir des sonates pour violon et piano ou violoncelle et piano, ainsi qu'un trio de Roslavets! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85259
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyDim 25 Mar 2007 - 7:00

Tiens, on trouve même du Roslavets chez Naxos maintenant!

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 B000GNOHMI.01._SS500_SCLZZZZZZZ_
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyDim 25 Mar 2007 - 20:33

merci du renseignement, s'il y avait un magasin de disque dans le coin j'y aurais couru dès demain, je vais commander ça tout de suite: ça tombe bien je n'avais que les sonates pour alto et la 1ère pour cello (avec le trio). Si Naxos pouvait nous faire une petite série de musique russe de cette époque!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyMar 27 Mar 2007 - 17:48

Je ne retrouve plus où nous avions eu un autre bout de discusion sur Mosolov et Zavod, je me souviens qu'on y signalait l'existence d'un 78t: 1ère surprise: Ehrlich, le chef dirige un "orchestre symphonique de Paris"
2è: la face B "Barrage sur le Dniepr" n'est pas de Mossolov comme on le croyait mais d'un certain Julius Meytuss (autre futuriste soviétique inconnu au bataillon.)


Dernière édition par le Mar 27 Mar 2007 - 23:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85259
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyMar 27 Mar 2007 - 19:27

Attention, ça n'est pas libre de droits, et ce site ne me semble pas tout à fait légal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyMar 27 Mar 2007 - 23:25

bon j'édite et je vire mais c'est diablement intéressant
Revenir en haut Aller en bas
felyrops
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 20/12/2006

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyMer 28 Mar 2007 - 1:15

J'en ai parlé dans "musique et décibels"...
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Clarinomaniaque
Stadler

Nombre de messages : 8501
Age : 50
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyLun 11 Fév 2008 - 14:10

Xavier a écrit:
Tiens, on trouve même du Roslavets chez Naxos maintenant!

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 B000GNOHMI.01._SS200_SCLZZZZZZZ_

J'ai écouté les extraits sur le site de Naxos Arrow Autant j'ai aimé la sonate n° 6 (et les 3 dances mais extraits très courts), autant je n'ai pas accroché aux sonates n° 1 et 4...

Première impression mitigée donc Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85259
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyLun 11 Fév 2008 - 14:13

Voilà ce qu'en disais:

Xavier a écrit:
Je viens d'écouter les sonates pour violon et piano n°1, 2, 4 et 6 de Roslavets.

Bon, c'est toujours aussi beau, angoissé et bien écrit.
La 6è sonate dénote un recul stylistique surprenant, mais l'oeuvre n'en est pas moins très belle.
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Clarinomaniaque
Stadler

Nombre de messages : 8501
Age : 50
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyLun 11 Fév 2008 - 14:14

Xavier a écrit:
Voilà ce qu'en disais:

Xavier a écrit:
Je viens d'écouter les sonates pour violon et piano n°1, 2, 4 et 6 de Roslavets.

Bon, c'est toujours aussi beau, angoissé et bien écrit.
La 6è sonate dénote un recul stylistique surprenant, mais l'oeuvre n'en est pas moins très belle.

Faut croire que j'aime bien la prise de recul hehe Mr. Green Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyVen 27 Juin 2008 - 10:00

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 31aMUnyfUCL._SS280_

Xavier connais-tu ces oeuvres ? (J'ai lu que tu avais aimé le poème, mais la Symphonie de Chambre?)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85259
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyVen 27 Juin 2008 - 12:10

Je ne connais pas la symphonie de chambre!
C'est une sortie récente?

Sinon, les Heures de la nouvelle lune oui c'est sublime, et très scriabinien.
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyVen 27 Juin 2008 - 16:56

Aucune idée, j'ai trouvé ce disque pas cher sur Amazon, et comme je m'attaque prioritairement à l'orchestre, je me demandais si tu pouvais connaître. Je ne pense pas que ce soit une nouveauté.

Je vais commander le disque alors bounce
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85259
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptySam 28 Juin 2008 - 0:31

Les extraits sur Amazon ne m'enthousiasment pas trop par rapport à d'autres oeuvres de Roslavets.
Mais bon, je serais quand même curieux d'entendre ça.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85259
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptySam 5 Juil 2008 - 1:36

Je réécoute le 1er concerto pour violon (1925) que j'avais un peu négligé, car moins original et moins moderne que certaines oeuvres antérieures pour piano ou bien que le fabuleux poème symphonique "Les Heures de la nouvelle lune" (1910), mais c'est tout de même superbe, en fait Roslavets a suivi une trajectoire assez semblable à celle de son contemporain polonais Szymanowski je trouve.
Après une période plus ou moins post-scriabinienne d'un langage très avancé, très chromatique et très luxuriant orchestralement, il revient à une sorte de classicisme dans sa dernière période (même si on pense encore un peu à Scriabine par moments); on pense d'ailleurs pas mal au 2è concerto de Szymanowski dans cette oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14257
Age : 58
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptySam 5 Juil 2008 - 20:22

Je découvre aujourd'hui Roslavets. Après Popov et L'Acte Préalable de Scriabin, c'est une journée rude en émotions…

C'est russe, c'est sentimental, à fleur de peau, ça vous parle de la vie et de ses angoisses, de la difficulté de vivre, ça me touche énormément. Je suis une affreuse sentimentale, cucul la praline…

Les études pour piano sont saisissantes, la sonate pour violoncelle déchire l'âme. J'ai moins aimé Les Heures de la nouvelle lune (trop joyeux…)
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptySam 5 Juil 2008 - 20:23

mariefran a écrit:
Je suis une affreuse sentimentale, cucul la praline…

Je crois que dans le genre cucul, je te surpasse largement. hehe

J'ai hâte de découvrir ce compositeur, mon CD devrait arriver bounce
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyMer 16 Juil 2008 - 13:56

avant de vous raconter la Symphonie de chambre, je vais vous dire quelques mots de ma découverte d'Aux Heures de la Nouvelle lune, ce matin. Shocked je l'ai déjà réécouté quatre fois et j'en ai encore envie. C'est absolument envoûtant, douze minutes de pur extase. Tout est génial ici: les harmonies, scriabiniennes, l'orchestration, qui a quelque chose de debussyste, et une certaine influence schönbergienne. Vraiment, je suis totalement comblé. Les climax sont assez sinistres, mais ne sont pas bruyants, il y a ici un raffinement sonore impressionnant, qui permet à l'oeuvre, pourtant très chargée, de ne pas tomber dans la cacophonie. Vraiment, je suis enchanté, ça me rappelle ma découverte du Poème de l'Extase, avec lequel cette pièce partage d'ailleurs certains traits: le thème ascendant aux trompettes, par exemple, ou le souffle impressionnant. C'est indéfinissable et fascinant, sinistre et en même temps très stimulant, provoquant plus l'excitation que la panique. J'adoooooore. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyMer 16 Juil 2008 - 14:45

Nocturnes est une pièce très sirupeuse, assez magique, avec ce chromatisme erratique fascinant, cette instrumentation incomparable, cette tonalité torturée et pourtant, cette sensation d'apaisement, de rêve éveillé... Vraiment très beau. I love you
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89562
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyMer 16 Juil 2008 - 15:10

Je suis d'accord, c'est très beau, mais comme Scriabine (Roslavets me séduit plus, cela dit, bien qu'il y ait moins de recherche), ça ne me fait pas beaucoup d'effet. Je suis beaucoup plus sensible à la musique de chambre.

La Première Sonate pour violoncelle ou les Préludes pour piano, c'est tout de même extraordinaire... (Je le dis d'autant plus volontiers que je suis en train de les écouter, ça faisait un petit moment...)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyMer 16 Juil 2008 - 18:13

donc, petit compte-rendu sur la Symphonie de chambre que j'ai pu découvrir aujourd'hui sur le CD mentionné quelques posts auparavant, dans le premier enregistrement qui en a été fait (les interprètes, Volkov avec le BBC Scottish SO, sont excellents).
Quelques mots de présentation de l'oeuvre. En 1929, Roslavets, dénoncé par la faction des "musiciens prolétaires" pour son art jugé trop bourgeois, avait été prié de renier ses conceptions publiquement et envoyé comme conseiller de l'opéra de Tachkent en Ouzbékistan. Quatre ans plus tard, il revient à Moscou, mais il a perdu de son prestige: il enseigne à l'Institut polytechnique en tant que formateur des chefs de fanfares militaires. C'est de cette époque que la Symphonie de Chambre, probablement composée de mai 1934 à février 1935, date.
Au début des années 90, Roslavets, que la perestroïka avait réhabilité, est l'objet de l'intérêt du compositeur et chef d'orchestre russe Raskatov. Celui-ci trouve un fragment inachevé (il manque la coda) d'une oeuvre qu'il appellera "Symphonie de chambre"): il l'orchestre pour 18 instrumentistes, l'achève brièvement et l'enregistre. Mais personne ne se doute alors qu'il y avait bien une véritable Symphonie de Chambre, bien achevée celle-ci, et de dimension nettement plus étendue: son manuscrit n'apparaîtra en effet qu'au début des années 2000, et la partition sera publiée en 2005.
Cette oeuvre en quatre mouvements est écrite également pour dix-huit musiciens: neuf bois solo, deux cors, trompette, piano et quintette à cordes avec contrebasse. Roslavets, totalement discrédité à son retour d'Ouzbékistan, et qui plus est, effrayé par le scandale contemporain de Lady Macbeth, n'osa pas présenter la partition, sauf à Miaskovski, qui, paraît-il, admira l'oeuvre, ce qui ne l'empêcha pas de tomber dans l'oubli. Pourquoi le manuscrit a t-il disparu? A la mort du compositeur en 1944, son appartement fut mis à sac et de nombreux manuscrits dérobés. Il est bien possible que celui-ci se soit perdu dans la nature, on ne sait pas trop.
La Symphonie de Chambre de Roslavets est une pièce quadripartite d'une durée totale de 56 minutes: la succession des mouvement est: Largo ma no troppo - Allegro risoluto ; Adagio ; Scherzo: allegro molto vivace ; Finale: lentoso - Allegro non troppo, energico. Difficile d'énoncer toutes les influences qui ont donné naissance à l'oeuvre tant celle-ci est à la fois cosmopolite et très personnelle. L'ombre majeure qui plane sur la pièce est évidemment celle de Schönberg, rien que par le titre, mais aussi par un langage finalement pas très éloigné de la Kammersinfonie n°1 op.9: mêmes textures très riches, solidement contrapuntiques, similitudes dans l'orchestration (au début, thème à la clarinette, puis au cor), utilisation des quartes mélodiques atonalisantes. Cependant, même si l'hommage est à mon avis évident, on ne se trouve pas un pastiche insipide; la symphonie de Roslavets, que je n'ai écouté qu'une fois, assez attentivement, mais pas suffisamment pour en avoir une compréhension satisfaisante, se situe bien dans un idiome personnel, très russe, assez éloigné de l'école de Vienne dans son emploi occasionel de mélodies populaires, de danses folkloriques, de thèmes orientaux, que l'on trouve dans le bouillonnant scherzo, surtout. Et puis il y a une atmosphère envoûtante dans cette oeuvre, vraiment fascinante malgré sa longueur: c'est assez sinistre, à la façon de Chostakovitch, mais plein de poésie et de surprises harmoniques: un univers foisonnant, très riche, où la tonalité est à la fois mise de côté, et au centre des préoccupations compositionnelles de Roslavets: l'ambiguité tonale est constante, et si les chromatismes prennent souvent le dessus, chaque mouvement s'achève sur une pédale tonale très nette.
On est finalement assez loin du style brûlant, fiévreux et chargé de feu des Heures de la Nouvelle Lune ou des Nocturnes; ici, le langage de Roslavets est plus dépouillé, concentré et en même temps librement rhapsodique, surtout dans le très beau et captivant Adagio de vingt minutes; c'est à la fois sobre, dense, riche et fluide, et ça n'agresse pas du tout l'oreille. Si le mouvement lent est celui qui m'a le plus ému, le scherzo, sombre avec ses harmonies dissonnantes et ses tissus sonores barbares, est également très marquant et le finale recèle une émotion énorme, un lyrisme douloureux, presque romantique par moments. Et l'instrumentation est superbe, ce climat chambriste très particulier, qui ne me donne pas du tout le sentiment d'écouter une "symphonie" (on est plus dans le coloris d'un quatuor à cordes enrichi), est captivant, il vous happe dans un monde étrange très saisissant.
Je suis totalement emballé. Je réécouterai, ça vaut le coup. Booboup, il va te falloir un excellent argument pour que je ne vote pas Roslavets demain!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyMer 16 Juil 2008 - 20:51

merci pour ce compte-rendu qui permet d'approcher les circonstances dans lesquelles cette partition a miraculeusement ressurgi. Son existence éclaire d'un jour tout à fait neuf le catalogue de Roslavets.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1231
Age : 74
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyJeu 17 Juil 2008 - 20:45

Cette symphonie de chambre, je l'avais entendue à la radio quand l'enregistrement est sorti, mais il y a longtemps, je ne m'en souviens plus bien. Mais il me semble que je n'avais pas trop aimé.

J'ai entendu principalement la musique de chambre de Roslavetz, enregistrée chez Naxos : sonates pour alto et piano, violon et piano, violoncelle et piano, quatuors à cordes. Toutes ces oeuvres sont très concentrées (10 à 15 minutes - sauf la 6ème sonate pour violon et piano qui en dure 28).

Mon sentiment est que ces oeuvres manquent de lyrisme sauf peut-être dans les mouvements lents.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89562
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyJeu 17 Juil 2008 - 21:57

joachim a écrit:
Mon sentiment est que ces oeuvres manquent de lyrisme sauf peut-être dans les mouvements lents.
Ah tiens, je trouve ça tout de même très lyrique. Et ce que je préfère, ce sont ses Préludes pour piano solo, précisément sans lyrisme. hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12381
Age : 28
Date d'inscription : 23/02/2007

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyVen 15 Aoû 2008 - 21:15

J'écoute Les Heures de la nouvelle Lune... je ne sais pas trop quoi en dire. Ca m'ennuie assez, j'entends de grand crescendi, des périodes de creux, dans lesquelles je m'imagine quelque complot qui se trame (je sais pas pourquoi c'est la première chose qui me vient à l'esprit). J'en arrive d'ailleurs à la conclusion qu'il manque quelque chose : l'image. Ca ne me raconte bien mais ça accompagnerait très bien un film.
Bref, je m'ennuie. Mais je sais contre qui voter maintenant Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85259
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyVen 15 Aoû 2008 - 21:37

C'est bien, il l'a fait! Smile

(oui oui c'est de la mauvaise musique de film tu as raison Mr.Red )
Revenir en haut Aller en bas
Passage
De passage pour longtemps
Passage

Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyMar 2 Sep 2008 - 15:58

Xavier a écrit:
Tiens, on trouve même du Roslavets chez Naxos maintenant!

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 B000GNOHMI.01._SS500_SCLZZZZZZZ_
J'ai acheté ce disque hier et... je suis encore partagé (mais je n'en ai écouté que la moitié encore). Les œuvres me paraissent très intéressantes mais je suis gêné par un détail technique: le violon semble baigné dans une réverbération numérique qu'il ne partage pas avec le piano, et les deux instruments ont l'air de jouer dans deux lieux aux acoustiques différentes. Du coup j'ai l'impression, sans doute erronée, d'une justesse un peu limite - et la terrifiante difficulté technique, avec un démanché par note, n'aide pas à se sentir à l'aise, même à l'écoute. Et le micro semble plus proche de la corde de sol que des cordes aiguës... tout cela est très bizarre. Pourtant j'ai l'impression, comme souvent chez cet éditeur, d'instrumentistes très solides et impliqués - mais qu'ici la captation procure une sensation de malaise. Suis-je le seul à entendre cela?
Merci quand même à cet éditeur d'avoir le courage d'enregistrer du répertoire rare et de le vendre trois sous. J'espère m'habituer à ce son particulier ici et pouvoir par la suite plutôt discuter des œuvres!
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85259
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyMar 2 Sep 2008 - 16:05

Oui justement j'allais te demander ce que tu pensais de la musique elle-même! (car j'ai une autre version pour ma part, celle sortie chez Olympia)
Revenir en haut Aller en bas
Passage
De passage pour longtemps
Passage

Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyMar 2 Sep 2008 - 16:09

Mon écoute a été encore bien brève... et j'ai commencé par la 6ème sonate, qui ne ressemble pas à ce que j'attendais: un discours fermement ancré dans la tonalité, très fluide et lyrique. Très plaisant toutefois. Je m'y remets à l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85259
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 EmptyMar 2 Sep 2008 - 16:14

Oui la 6è sonate est presque néo-classique, très différente du Roslavets scriabinien habituel.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 1 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Nikolaï Roslavets et les futuristes russes
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: