Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)

Aller en bas 
+2
-
calbo
6 participants
AuteurMessage
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyMer 15 Nov 2006 - 16:09

J'ai aussi recu ce CD avec la distribution suvante :

Cuniza: Gabriella Colecchia; Riccardo: Fabio Sartori; Oberto: Michele Pertusi; Léonora, sa fille: Giovanna De Liso; Imelda, confidente de Cuniza: Atonella Dalla Pozza
Orchestra Filamornica Marchigiana e Coro Lirico Marchigiano
DM : Daniele Callegari

Qui connait ce CD enregistré en live en 1999?
Revenir en haut Aller en bas
-
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyJeu 16 Nov 2006 - 16:50

Ah ben j'avais même pas vu ce topic ! Laughing

J'ai aussi cet opéra, mais dans la version de Marriner. J'ai écouté 30 minutes et j'ai abandonné, j'en pouvais plus.
Je ne sais pas si je m'y remettrai un jour. Confused
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyJeu 16 Nov 2006 - 19:05

Qu'est ce qui t'a déplu dans cette version?
Revenir en haut Aller en bas
-
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyJeu 16 Nov 2006 - 19:54

C'est pas la version, c'est l'opéra. Embarassed

Jusqu'à présent (prenons nos précautions) je trouve cette musique terriblement banale... et pour tout dire chiante.
Ordinairement je n'aime déjà pas Verdi alors là, son premier opéra.
Je dois avoir entendu trois ou quatre opéras de Verdi à la Monnaie et à chaque fois, je suis parti après l'acte 1. Embarassed
Mais j'en ai quand même essayé quelques-uns en CD, et jusqu'à présent seuls Don Carlos et Otello me plaisent un peu.

Et toi ? Pourquoi aimes-tu cet opéra ?
Peut-être arriveras-tu à me convaincre... Wink
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyJeu 16 Nov 2006 - 20:05

Zoilreb a écrit:
C'est pas la version, c'est l'opéra. Embarassed

Jusqu'à présent (prenons nos précautions) je trouve cette musique terriblement banale... et pour tout dire chiante.
Ordinairement je n'aime déjà pas Verdi alors là, son premier opéra.
Je dois avoir entendu trois ou quatre opéras de Verdi à la Monnaie et à chaque fois, je suis parti après l'acte 1. Embarassed
Mais j'en ai quand même essayé quelques-uns en CD, et jusqu'à présent seuls Don Carlos et Otello me plaisent un peu.

Et toi ? Pourquoi aimes-tu cet opéra ?
Peut-être arriveras-tu à me convaincre... Wink

En fait je viens de le recevoir et je n'ai pas encore pris le temps de l'écouter en entier. Mais il n'y a pas de honte à ne pas accrocher aux oeuvres vocales d'un compositeur. Personnellement je n'arrive pas à me faire aux opéras de Wagner et pourtant j'ai essayé. Dès que je l'aurai écouté, je te ferai un compte rendu.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95088
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyJeu 16 Nov 2006 - 22:02

Pour ma part, je connais la version Pesko (Estes/Gulin) et la version Marriner. C'est à mon goût un des meilleurs opéras de Verdi, et la version Pesko, malgré toutes ses imperfections, est terriblement attachante.

De très beaux récitatifs, des ensembles pesés, c'est véritablement de l'opéra très abouti, très équilibré.

Très supérieur à Nabucco et plus séduisant que Macbeth. Il faut vraiment attendre Stiffelio pour trouver une semblable réussite dramatique, à mon sens.

On est infiniment plus loin du Belcanto que dans Il finto Stanislao et La Battaglia di Legnano, c'est d'ores et déjà une oeuvre très personnelle.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
-
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyJeu 16 Nov 2006 - 23:10

DavidLeMarrec a écrit:
C'est à mon goût un des meilleurs opéras de Verdi
salut ... pour une fois, on n'est pas du même avis. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95088
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyJeu 16 Nov 2006 - 23:18

Ne m'écoute pas. Cool
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyJeu 16 Nov 2006 - 23:20

DavidLeMarrec a écrit:
Ne m'écoute pas. Cool

C'est toi qui dis ca alors que tu ne cesses de m'étonner? Smile
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyDim 19 Nov 2006 - 12:39

Zoilreb je tiens ma promesse.

Cette version pourrait bien être la version de référence. Tous les artistes y sont brillants. Seule la Léonore de Giovanna De Liso met un peu de temps à démarrer (l'air d'entrée de Léonore est un peu hésitant) mais ensuite quel feu d'artifices. La direction de Daniele Callegari est très belle et donne vie à ce très bel opéra. En résumé une interprétation magistrale de la part de tous.

J'avais les mêmes réticences pour "Falstaff" jusqu'à ce que j'écoute la version enregistrée par Sir Colin Davis en 2004. Elle a complètement changé mon point de vue sur le dernier opéra de Verdi.

http://www.amazon.fr/Verdi-Falstaff-Carlos-Alvarez/dp/B00061GYNK/sr=1-2/qid=1163936343/ref=sr_1_2/171-8606378-3384269?ie=UTF8&s=music
Revenir en haut Aller en bas
-
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyDim 19 Nov 2006 - 14:49

calbo a écrit:
Zoilreb je tiens ma promesse.
Merci Very Happy Je vais écouter ça prochainement ... et ce n'est pas une promesse ! Laughing

Citation :
J'avais les mêmes réticences pour "Falstaff" jusqu'à ce que j'écoute la version enregistrée par Sir Colin Davis en 2004. Elle a complètement changé mon point de vue sur le dernier opéra de Verdi.
Je sens que DLM va rebondir là-dessus. Basketball
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyDim 19 Nov 2006 - 14:52

[quote="Zoilreb"]

Merci Very Happy Je vais écouter ça prochainement ... et ce n'est pas une promesse ! Laughing

Je t'avais dit que je posterai un compte rendu après écoute, je l'ai fait, et c'est normal, non?

Citation :
Citation:
J'avais les mêmes réticences pour "Falstaff" jusqu'à ce que j'écoute la version enregistrée par Sir Colin Davis en 2004. Elle a complètement changé mon point de vue sur le dernier opéra de Verdi.

Je sens que DLM va rebondir là-dessus.

C'est tout à fait possible
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95088
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyDim 19 Nov 2006 - 15:01

Zoilreb a écrit:
Citation :
J'avais les mêmes réticences pour "Falstaff" jusqu'à ce que j'écoute la version enregistrée par Sir Colin Davis en 2004. Elle a complètement changé mon point de vue sur le dernier opéra de Verdi.
Je sens que DLM va rebondir là-dessus. Basketball
Non, parce que j'ai réfléchi, et que je ne crois pas l'avoir entendu. Pas en entier en tout cas. Sur le papier, ça ne me fait pas rêver le moins du monde, mais je ne l'ai pas entendu.
J'avais entendu un très beau Davis avec Terfel, mais sans doute était-ce une captation radio.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyDim 19 Nov 2006 - 15:05

Terfel a en effet la voix pour Falstaff, mais prends le temps d'écouter celui de Pertusi, il y est excellent, et il mérite tout à fait son grammy awards pour cet enregistrement. Pour en revenir à Oberto, il est vraiment magistral dans cette oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyLun 24 Mar 2008 - 12:41

Autant vous prévenir tout de suite, il va y avoir une certaine remontée de plusieurs fils verdiens Mr. Green (à moins que ça gêne, je m'abstiendrais dans ce cas-là).

Oberto est loin d'être intéressant. En guise d'entrée dans le monde de l'opéra, c'est loin d'être indigne-cela dit, il y a une histoire comme quoi Verdi aurait composé un opéra avant celui-ci, faute de preuve... Oberto reste le premier opéra officiel de celui-ci-. Certes, il fait opéra bien "gentillet" (d'ailleurs, Mozart, avant sa série a bien fait des péras gentillets : bastien bastienne etc.) mais annonce le génie du futur maestro.
Je connais assez mal cet opéra (je n'ai que la version Gardelli/Dimitrova/Bergonzi/Panerei) mais un souvenir assez positif. Par contre, le suivant (Un Giorno di Regno) c'est franchement "bof". D'un autre côté, comment faire rire lorsqu'on a perdu femme et enfants ? Mais il s'est bien rattrapé avec Nabucco ensuite... I love you
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95088
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyLun 24 Mar 2008 - 14:54

Oberto reste magistral pour moi, la rupture avec la tradition belcantiste est immédiate (contrairement au sous-Rossini du Stanislao), et au profit d'une expression dramatique déjà si directe, et de superbes ensembles...

Un de mes opéras favoris de Verdi. En tout cas, je n'en vois aucun d'aussi bon avant la Trilogie, même si les Foscari et Stiffelio s'en approchent.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyLun 24 Mar 2008 - 15:01

DavidLeMarrec a écrit:
Oberto reste magistral pour moi, la rupture avec la tradition belcantiste est immédiate (contrairement au sous-Rossini du Stanislao), et au profit d'une expression dramatique déjà si directe, et de superbes ensembles...
Ca, je suis d'accord, déjà le génie verdien commence à s'affirmer tout en restant bel cantiste. D'ailleurs, je me disais en réécoutant une énième fois les airs d'Abigaille tout en comparant Casta Diva, que Verdi était très bellinien au départ.

Citation :
Un de mes opéras favoris de Verdi. En tout cas, je n'en vois aucun d'aussi bon avant la Trilogie, même si les Foscari et Stiffelio s'en approchent.

Mmmh, certes Nabucco c'est zim boum boum, on aime ou on aime pas. Moi j'aime. Laughing Mais c'est oublier Macbeth qui est tout de même un chef d'oeuvre et qui est entre le verdi de jeunesse et le verdi mûre.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95088
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyLun 24 Mar 2008 - 15:18

Citation :
Il y a aussi Otello que l'on dit assez wagnérien (j'aimerais savoir en quoi)
Moi aussi. Laughing

Elvira a écrit:
Ca, je suis d'accord, déjà le génie verdien commence à s'affirmer tout en restant bel cantiste. D'ailleurs, je me disais en réécoutant une énième fois les airs d'Abigaille tout en comparant Casta Diva, que Verdi était très bellinien au départ.
Je dirais plutôt donizettien, en fait. Ernani, La Battaglia di Legnano ou Attila, c'est vraiment du Donizetti (en beaucoup mieux).

Citation :
Mmmh, certes Nabucco c'est zim boum boum, on aime ou on aime pas. Moi j'aime. Laughing Mais c'est oublier Macbeth qui est tout de même un chef d'oeuvre et qui est entre le verdi de jeunesse et le verdi mûre.
Je n'ai jamais été impressionné par Macbeth, qui est certes moderne pour l'Italie de son époque, mais qui du point de vue musical ne me fascine pas du tout. Son mérite est surtout de poser un nouveau paradigme, qui n'est plus la joliesse vocale mais l'impact dramatique - témoin ses recherches de chanteurs à voix laides, qui sont la naissance du baryton-Verdi.

Sinon, j'aime Nabucco, pas de problème : ça a une de mes premières rencontres sérieuses avec Verdi. C'est meilleur que bien des opéras de sa période postbelcantiste...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyLun 24 Mar 2008 - 15:27

DavidLeMarrec a écrit:

Moi aussi. Laughing
Ah, je suis rassurée ! Je ne suis pas la seule. D'ailleurs, il y a parfois, j'ai l'impression que dire que tel compositeur est influencé par tel autre compositeur revient à une absence d'inspiration. Affaire de formulation peut-être.

Citation :

Je dirais plutôt donizettien, en fait. Ernani, La Battaglia di Legnano ou Attila, c'est vraiment du Donizetti (en beaucoup mieux).
Ca doit dépendre des opéras alors. Parce qu'en écoutant bien Norma et Nabucco, il y a de drôles de similitudes. Je suis incapable de t'en dire plus car je n'ai plus les références mais ça m'avait frappé.

Citation :

Je n'ai jamais été impressionné par Macbeth, qui est certes moderne pour l'Italie de son époque, mais qui du point de vue musical ne me fascine pas du tout.
Ah évidemment, dans ce cas... Pourtant je trouve que l'atmopshère qui en ressort est absolument géniale. Notamment dans l'acte II avec le passage du Brindisi qui est glauque et en déphase totale avec ce qui vient de se passer : l'assassinat de Banco. Je dirais que cet opéra vaut le coup pour la Lady Macbeth (d'ailleurs, Verdi ne voulait-il pas appeler cet opéra par le nom de la protagoniste ? Je confonds peut-être avec un autre opéra (non pas chosta))
Citation :

Son mérite est surtout de poser un nouveau paradigme, qui n'est plus la joliesse vocale mais l'impact dramatique - témoin ses recherches de chanteurs à voix laides, qui sont la naissance du baryton-Verdi.
Ah pour le baryton aussi ? Je ne le savais que pour la Lady : voix laide, physique laid... Quand on regarde bien, il y a tout de même peu de sopranos qui étaient en réelle adéquation avec le désir de Verdi... Ah si, Zampieri peut-être hehe

Citation :
Sinon, j'aime Nabucco, pas de problème : ça a une de mes premières rencontres sérieuses avec Verdi. C'est meilleur que bien des opéras de sa période postbelcantiste...

Et le plus connu
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95088
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyLun 24 Mar 2008 - 15:39

Elvira a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

Moi aussi. Laughing
Ah, je suis rassurée ! Je ne suis pas la seule. D'ailleurs, il y a parfois, j'ai l'impression que dire que tel compositeur est influencé par tel autre compositeur revient à une absence d'inspiration. Affaire de formulation peut-être.
Historiquement, c'est peut-être exact : Verdi a eu connaissance de la musique de Wagner, l'a lue et d'une certaine façon admirée. Mais on a même parlé de l'influence d'Aida sur le Crépuscule des Dieux, alors... Laughing

D'accord, il y a plus de cuivres et de recherche harmonique dans Otello. Mais de là à comparer ça à du Wagner... Pourquoi pas à Rienzi ou au début du premier acte de Lohengrin, mais pas plus...


Citation :
Ca doit dépendre des opéras alors. Parce qu'en écoutant bien Norma et Nabucco, il y a de drôles de similitudes. Je suis incapable de t'en dire plus car je n'ai plus les références mais ça m'avait frappé.
Oui, c'est que thématiquement il y a des similitudes, mais je ne trouve pas le sens de l'atmosphère bellinien chez Verdi, beaucoup plus "carré".


Citation :
Ah évidemment, dans ce cas... Pourtant je trouve que l'atmopshère qui en ressort est absolument géniale. Notamment dans l'acte II avec le passage du Brindisi qui est glauque et en déphase totale avec ce qui vient de se passer : l'assassinat de Banco. Je dirais que cet opéra vaut le coup pour la Lady Macbeth (d'ailleurs, Verdi ne voulait-il pas appeler cet opéra par le nom de la protagoniste ? Je confonds peut-être avec un autre opéra (non pas chosta))
Lady Macbeth ne me fascine pas vraiment, même chez Shakespeare, pour arranger le tout. Laughing En revanche, bien mis en scène comme chez Frigeni, j'ai été absolument fasciné par le résultat.

Citation :
Ah pour le baryton aussi ?
Il me semble bien.

Citation :
Ah si, Zampieri peut-être hehe
Toujours un problème avec Zampieri. hehe

Callas va très bien, l'intuition de Toscanini était exacte. Enfin, cela dit, je n'ai toujours pas écouté cet enregistrement légendaire, alors qu'il me fit très envie. Jamais eu l'occasion.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyLun 24 Mar 2008 - 15:47

DavidLeMarrec a écrit:

Historiquement, c'est peut-être exact : Verdi a eu connaissance de la musique de Wagner, l'a lue et d'une certaine façon admirée. Mais on a même parlé de l'influence d'Aida sur le Crépuscule des Dieux, alors... Laughing
Ou l'inverse même (peut être pas le crépuscule des dieux)... par un critique italien, il faudrait que je retrouve son nom. Tu penses bien la réaction de Verdi en lisant cela...

Citation :

Oui, c'est que thématiquement il y a des similitudes, mais je ne trouve pas le sens de l'atmosphère bellinien chez Verdi, beaucoup plus "carré".
Thématiquement oui, mais musicalement aussi. Ecoute bien l'Anch'io dischiuso giorno d'Abigaille et le Casta Diva, tu verras, il y a des similitudes (le début notamment).

Citation :
Lady Macbeth ne me fascine pas vraiment, même chez Shakespeare,

Mais c'est normal qu'elle ne te fascine pas chez Shakespeare ! Le personnage est beaucoup plus en retrait que chez Verdi. Là, elle est totalement démoniaque et c'est elle qui pousse Macbeth à agir. Chez le poète anglais, je crois que c'est Macbeth qui agit, seul.


Citation :

Toujours un problème avec Zampieri. hehe
Trop de mal avec cette voix laser... Ca devait être particulier sur scène, en disque, le rendu est très mauvais.

Citation :
Callas va très bien, l'intuition de Toscanini était exacte. Enfin, cela dit, je n'ai toujours pas écouté cet enregistrement légendaire, alors qu'il me fit très envie. Jamais eu l'occasion.

Ah mais oui, Callas en voix laide, ce n'est pas mal non plus. fouet
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95088
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyLun 24 Mar 2008 - 16:04

Elvira a écrit:
Ou l'inverse même (peut être pas le crépuscule des dieux)... par un critique italien, il faudrait que je retrouve son nom. Tu penses bien la réaction de Verdi en lisant cela...
L'inverse a aussi été annoncé, je crois que la comparaison était faite avec Tristan et Otello. [Il fallait oser.]

- C'est vrai ce que tu dis pour l'entrée en matière du dernier air d'Abigaille. Ca colle aussi avec In mia man ou Deh, non volerli vittime.

- Mais Lady Macbeth, non, est extrêmement importante chez Bill, y compris en volume.
Un extrait de la traduction de François-Victor Hugo :
    LADY MACBETH
    Nous, manquer notre coup! Vissez seulement votre courage au point d'arrêt, et nous ne manquerons pas notre coup. Lorsque Duncan sera endormi (et le fatigant voyage qu'il a fait aujourd'hui va l'entraîner dans un sommeil profond), j'aurai soin, à force de vin et de santés, de subjuguer si bien ses deux chambellans, que leur mémoire, cette gardienne du cerveau, ne sera plus qu'une fumée, et le réservoir de leur raison un alambic. Lorsqu'un sommeil brutal accablera comme la mort leurs corps saturés de liqueur, que ne pouvons-nous exécuter, vous et moi, sur Duncan sans défense? Que ne pouvons-nous pas imputer à ses officiers pleins de vin, qui porteront le crime de notre grand meurtre?

La grosse différence réside dans le caractère muet de Duncan - chez Bloch également, concision opératique oblige (débit plus lent).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyLun 24 Mar 2008 - 16:21

DavidLeMarrec a écrit:

L'inverse a aussi été annoncé, je crois que la comparaison était faite avec Tristan et Otello. [Il fallait oser.]
Ah là là, il faut dire que les deux maîtres étaient des légendes vivantes et chaque pays voulait diminuer les qualités de l'un et de l'autres... Biequ'en Italie a eu une influence importante à partir 1860 grâce à Mariani.



Citation :
- Mais Lady Macbeth, non, est extrêmement importante chez Bill, y compris en volume.
Heu, Will tu veux dire ?


Citation :
La grosse différence réside dans le caractère muet de Duncan - chez Bloch également, concision opératique oblige (débit plus lent).

Ah ben tu vois, j'avais souvenance d'une Lady plus en retrait ! Mais il faut dire que la lecture de pièces de théâtre ne m'a jamais passioné.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95088
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyLun 24 Mar 2008 - 16:25

Elvira a écrit:
Ah là là, il faut dire que les deux maîtres étaient des légendes vivantes et chaque pays voulait diminuer les qualités de l'un et de l'autres... Biequ'en Italie a eu une influence importante à partir 1860 grâce à Mariani.
Eh oui, l'odieux transfuge, le traditorrrr !



Citation :
Citation :
- Mais Lady Macbeth, non, est extrêmement importante chez Bill, y compris en volume.
Heu, Will tu veux dire ?
Oui, à l'époque du hocheur de poire. Mais aujourd'hui, le format américain Bill a pris le dessus.


Citation :
Citation :
La grosse différence réside dans le caractère muet de Duncan - chez Bloch également, concision opératique oblige (débit plus lent).

Ah ben tu vois, j'avais souvenance d'une Lady plus en retrait ! Mais il faut dire que la lecture de pièces de théâtre ne m'a jamais passioné.
Rhalala... Triste jeunesse. Like a Star @ heaven Basketball
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyLun 24 Mar 2008 - 16:27

Rhalala... Triste jeunesse.[quote]

Ben quoi ? C'est indigeste je trouve ! Laughing De toute façon, le théâtre c'est fait pour être joué, pas pour être lu. tongue
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95088
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyLun 24 Mar 2008 - 16:28

Je crois que tu es en train de t'adresser à la mauvaise personne pour ta démonstration. Basketball

dwarf
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyLun 24 Mar 2008 - 16:32

Au contraire, l'affrontement de deux points de vue différents est toujours intéressant. rambo alien
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95088
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyLun 24 Mar 2008 - 16:37

Elvira a écrit:
Au contraire, l'affrontement de deux points de vue différents est toujours intéressant. rambo alien
Tout à fait. Mais j'ai fais solennellement voeu de ne contredire personne. bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyLun 24 Mar 2008 - 16:38

DavidLeMarrec a écrit:
Elvira a écrit:
Au contraire, l'affrontement de deux points de vue différents est toujours intéressant. rambo alien
Tout à fait. Mais j'ai fais solennellement voeu de ne contredire personne. bounce

Pourquoi donc ? Si il y en a qui se complaise dans la pensée unique... Wink Ce dont je doute vu que ce forum semble être, au contraire, très ouvert !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95088
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyLun 24 Mar 2008 - 16:50

Elvira a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Elvira a écrit:
Au contraire, l'affrontement de deux points de vue différents est toujours intéressant. rambo alien
Tout à fait. Mais j'ai fais solennellement voeu de ne contredire personne. bounce

Pourquoi donc ? Si il y en a qui se complaise dans la pensée unique... Wink Ce dont je doute vu que ce forum semble être, au contraire, très ouvert !
Rien, rien, une manière de botter en touche en faisant état de discussions récentes ici même.

Je n'ai pas peur de te contredire. Essaie de dire que Bastianini est un grand interprète, pour commencer. rambo
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyLun 24 Mar 2008 - 16:58

Fort bien, et je vais le clamer haut et fort. ETTORE BASTIANINI EST UN TRES GRAND INTERPRETE Bon il y a de tout... et il s'est consumé très vite (raisons personnelles, santé se dégradant ?)... mais quel Renato dans Un Ballo in Maschera (Poggi/Stella) ! thumleft Une belle voix grave (c'était presque un baryton-basse, non ?), une tenue vocale royale... geek
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95088
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyLun 24 Mar 2008 - 17:02

C'était un baryton-Verdi tout à fait type, mais avec un très beau grave, c'est vrai. Non, vocalement, c'est splendide, mais ça reste vraiment le minimum syndical au niveau de la caractérisation psychologique... Dans Vargas, ça va tout à fait, mais pour Rigoletto, Germont ou Posa, c'est vraiment un peu juste.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyLun 24 Mar 2008 - 17:13

Bon d'accord, j'aime les interprêtes un peu ras les pâquerettes (ça fait 3 fois que je le dis aujourd'hui pig )... A vrai dire, ce n'est pas forcément ce que je recherche chez un chanteur. Je suis peut-être un peu puriste dans le sens où je tiens surtout à la beauté vocale (je sens que je vais avoir une réflexion de ce côté-là Mr. Green ) et si c'est un peu forte, je suis d'autant plus ravie.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95088
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyLun 24 Mar 2008 - 17:14

Non, non pas de remarque. Dans ce cas, Bastianini, c'est parfait.

fleurs
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyLun 24 Mar 2008 - 17:16

DavidLeMarrec a écrit:
Non, non pas de remarque. Dans ce cas, Bastianini, c'est parfait.

fleurs

David, sincèrement, si tu as des choses à contredire, avec moi tu peux y aller. Wink
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95088
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyLun 24 Mar 2008 - 17:19

Non, non, je suis sérieux. C'est vraiment parfait si tu veux du beau son, c'est assez hallucinant même.

Mais dans le même genre de voix, avec Sereni, on a du sens et de l'engagement en plus. bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyLun 24 Mar 2008 - 17:19

Je ne connais pas Sereni, peux-tu m'en dire plus, stp ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95088
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyLun 24 Mar 2008 - 17:25

Elvira a écrit:
Je ne connais pas Sereni, peux-tu m'en dire plus, stp ?
Tu ne connais pas Sereni ! Surprised

Il y a justement un très bel Ernani avec lui (Schippers chez RCA), un Amonasro de rêve (avec Nilsson...) et surtout un Luna inédit invraisemblable.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyLun 24 Mar 2008 - 17:28

Et bien, je vais vite aussi réparer ce manque (ouff, je vais avoir de quoi écouter pour une bonne semaine Laughing ). J'ai en réserve Tosca, André Chénier (tiens avec Corelli justement) et un forza. Si je voulais, je pourrais avoir la Rondine, mais cet opéra me gonfle franchement.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95088
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyLun 24 Mar 2008 - 17:31

Elvira a écrit:
Et bien, je vais vite aussi réparer ce manque (ouff, je vais avoir de quoi écouter pour une bonne semaine Laughing ). J'ai en réserve Tosca, André Chénier (tiens avec Corelli justement) et un forza. Si je voulais, je pourrais avoir la Rondine, mais cet opéra me gonfle franchement.
C'est un peu guimauve, oui. fleurs

... et on est HS. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyLun 24 Mar 2008 - 17:33

DavidLeMarrec a écrit:
Elvira a écrit:
Et bien, je vais vite aussi réparer ce manque (ouff, je vais avoir de quoi écouter pour une bonne semaine Laughing ). J'ai en réserve Tosca, André Chénier (tiens avec Corelli justement) et un forza. Si je voulais, je pourrais avoir la Rondine, mais cet opéra me gonfle franchement.
C'est un peu guimauve, oui. fleurs

... et on est HS. Laughing

En effet, on est loin d'Oberto. Embarassed Et Sereni a chanté Oberto ? fleurs violon
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyMer 4 Nov 2009 - 16:53

Après lecture rapide de ce sujet, je dois dire que je suis moyennement d'accord avec David...

Quand il dit que c'est très loin de Rossini par exemple, je ne suis pas d'accord. il n'y a qu'à prendre par exemple le grand air d'Oberto avant le duel : il ne ferait pas du tout tache dans un Rossini : une partie lente, arrivée du choeur, petit dialogue et cabalette avec choeur.

Alors bien sûr, c'est déjà assez personnel, avec tout de suite un théâtre très présent, une action dense. Mais l'écriture vocale est tout de même assez proche je trouve d'un Rossini pour certaines parties.


Bon, il faut dire aussi que j'ai écouté la version Mariner... avec Ramey en Oberto, ce qui aide pour l'association avec Rossini!
Mais la distribution est impressionnante : Ramey est encore splendide, malgré la pointe de vibrato qu'on ne lui connaissait pas quelques années avant.
Guleghina se tient magnifiquement bien, impressionnante de volume et de beauté de voix! Elle nous nuance le tout et se lance même dans des aigus extrêmement dangereux pour elle (l'un finit d'ailleurs en un cri étranglé, mais bon!). Quand on compare à ce qu'est la voix maintenant, on est bien triste!
Urmana est une vrai révélation dans le rôle de la rivale! Timbre assez clair, vocalises aisées,aigus percutants... c'est dans les années 90 qu'elle aurait dû chanter Lady Macbeth!!
Neil par contre est un peu absent face à ces trois là!

Mais alors que la première écoute m'avait fait abandonner en cours de route, là j'ai bien accroché! Peut-être que les écoutes de Rossini avant ont aussi préparé le terrain!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyMer 4 Nov 2009 - 18:32

Citation :
Guleghina se tient magnifiquement bien, impressionnante de volume et de beauté de voix! Elle nous nuance le tout et se lance même dans des aigus extrêmement dangereux pour elle (l'un finit d'ailleurs en un cri étranglé, mais bon!). Quand on compare à ce qu'est la voix maintenant, on est bien triste!

Oui... Impressionnant de voir comment sa voix a évolué en mal...

N'est pas Dimitrova qui veut. Autrement dit, elle n'a pas su bien crier...
Revenir en haut Aller en bas
franchom
Mélomane averti
franchom


Nombre de messages : 439
Age : 55
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptySam 13 Mar 2010 - 15:53

Polyeucte a écrit:
Après lecture rapide de ce sujet, je dois dire que je suis moyennement d'accord avec David...

Quand il dit que c'est très loin de Rossini par exemple, je ne suis pas d'accord. il n'y a qu'à prendre par exemple le grand air d'Oberto avant le duel : il ne ferait pas du tout tache dans un Rossini : une partie lente, arrivée du choeur, petit dialogue et cabalette avec choeur.

Alors bien sûr, c'est déjà assez personnel, avec tout de suite un théâtre très présent, une action dense. Mais l'écriture vocale est tout de même assez proche je trouve d'un Rossini pour certaines parties.


Bon, il faut dire aussi que j'ai écouté la version Mariner... avec Ramey en Oberto, ce qui aide pour l'association avec Rossini!
Mais la distribution est impressionnante : Ramey est encore splendide, malgré la pointe de vibrato qu'on ne lui connaissait pas quelques années avant.
Guleghina se tient magnifiquement bien, impressionnante de volume et de beauté de voix! Elle nous nuance le tout et se lance même dans des aigus extrêmement dangereux pour elle (l'un finit d'ailleurs en un cri étranglé, mais bon!). Quand on compare à ce qu'est la voix maintenant, on est bien triste!
Urmana est une vrai révélation dans le rôle de la rivale! Timbre assez clair, vocalises aisées,aigus percutants... c'est dans les années 90 qu'elle aurait dû chanter Lady Macbeth!!
Neil par contre est un peu absent face à ces trois là!

Mais alors que la première écoute m'avait fait abandonner en cours de route, là j'ai bien accroché! Peut-être que les écoutes de Rossini avant ont aussi préparé le terrain!

Pour reprendre les réfléxions de Polyeucte je pense à un compositeur comme Paccini qui pourrait faire la transition entre Rossini et Verdi
qu' en pensez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
franchom
Mélomane averti
franchom


Nombre de messages : 439
Age : 55
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptySam 13 Mar 2010 - 15:59

Elvira a écrit:
Oberto est loin d'être intéressant. En guise d'entrée dans le monde de l'opéra, c'est loin d'être indigne-cela dit, il y a une histoire comme quoi Verdi aurait composé un opéra avant celui-ci, faute de preuve... Oberto reste le premier opéra officiel de celui-ci-. Certes, il fait opéra bien "gentillet" (d'ailleurs, Mozart, avant sa série a bien fait des péras gentillets : bastien bastienne etc.) mais annonce le génie du futur maestro.
I love you

Oui en effet il compose avant la commance de Oberto un Roceister qui ne verra jamais le jour , cependant il reprend la quasi totalité de la musique pour Oberto .
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95088
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) EmptyJeu 29 Oct 2015 - 12:31

Écoute d'Oberto par Hofstetter (et l'Opéra de Giessen). Fulgurant. Surprised

Comme toujours, dirigé avec netteté, les accompagnements palpitent, et excellente distribution (attention, Francesca Lombardi Mazzulli, sans être du format Kermes, est assez claire malgré son impact, plutôt un lyrique qu'un lyrico-dramatique), en particulier Norman Reinhardt, la copie conforme de Kunde !

Et puis c'est quand même l'un des tout meilleurs opéras de jeunesse de Verdi. Déjà au delà du belcantisme, et dans cette veine encore « simple », probablement son meilleur (évidemment, Nabucco et le Corsaire sont déjà un peu ailleurs).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé





Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty
MessageSujet: Re: Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)   Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Oberto, conte di San Bonifacio (Verdi)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I lombardi (Verdi 1843)/Jérusalem (Verdi, 1847)
» Pour nos enfants : musique (s) ?
» Les Opéras de Verdi en Cd
» Requiem de Verdi
» Verdi - Un bal masqué

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: