Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-34%
Le deal à ne pas rater :
Samsung Gear VR – Casque de Réalité Virtuelle ...
17.24 € 26.00 €
Voir le deal

Partagez
 

 A la découverte du LIED - discographie

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 9564
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyJeu 10 Aoû 2017 - 14:29

Hanns Eisler
Ernste Gesänge

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 31490210

Très bel album en 3 parties:

-Ernste Gesänge: 8 Lieder accompagnés par l'ensemble Resonanz (cordes)
Composition achevée quelques semaines avant sa mort.

Interrogé sur le contenu de la partition, Eisler s'explique:
"Voilà: Méditation-réflexion-dépression-sursaut-et méditation à nouveau" [...]


-17 Lieder avec piano sur des textes de Bertolt Brecht

-Intercalée dans le programme: Sonate pour piano Op.1.

Matthias Goerne.
Thomas Larcher: piano
Ensemble Resonanz

Excellente interprétation.

EDIT:(02/01/20)

Je rajoute le programme:

Spoiler:
 

...et après une nouvelle écoute, c'est toujours aussi bien ! Smile

Mais pour les Lieder d'Eisler, il y a aussi, ceci

Et je crois bien préférer Holger Falk.


Dernière édition par Rubato le Jeu 2 Jan 2020 - 9:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 9564
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyVen 11 Aoû 2017 - 9:23

Tus a écrit:
si je puis me permettre une incursion de novice:
A la découverte du LIED - discographie - Page 4 51HNDZD9N9L._SS280_

je recommande absolument ce disque magique, d'une poésie extrême: Reger est généralement un compositeur qui me laisse circonspect mais là je m'incline, on a là des pièces riches et nourrissantes, harmoniquement étonnantes pour un musicien si habituellement réactionnaire, pas loin du post-romantisme le plus décadent. Very Happy

Oui superbe disque !

Et il y a aussi celui-ci qui est du même niveau, avec les mêmes interprètes.

Schlichte Weisen (2 CDs)

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 51yecc11

Frauke May: grande chanteuse !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88302
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyVen 11 Aoû 2017 - 11:32

Oui, c'est magnifique, et des lieder sophistiqués très réussis, qui s'étalent en trois périodes nettes (du romantisme encoe franc, puis une période beaucoup plus complexe, avant de confiner à l'abstraction et de se détacher de plus en plus de l'immédiateté du texte). Les trois sont assez passionnantes, même si la première est plus accessible.

(Le tissu de la voix de May est parfait pour du lied, très agréable, pudique, qui ne concurrence pas les mots…)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 9564
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyVen 11 Aoû 2017 - 12:08

DavidLeMarrec a écrit:
Oui, c'est magnifique, et des lieder sophistiqués très réussis, qui s'étalent en trois périodes nettes (du romantisme encoe franc, puis une période beaucoup plus complexe, avant de confiner à l'abstraction et de se détacher de plus en plus de l'immédiateté du texte). Les trois sont assez passionnantes, même si la première est plus accessible.

(Le tissu de la voix de May est parfait pour du lied, très agréable, pudique, qui ne concurrence pas les mots…)

Oui, j'aime beaucoup; on retrouve d'ailleurs ces deux interprètes dans les Mörike Lieder de Wolf. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 9564
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptySam 16 Sep 2017 - 11:40

J'avais posté dans le sujet général "Korngold", mais je pense que le message a bien sa place ici également.  Smile

------------------------------

Une intégrale intéressante en 2 CDs, celle des Lieder avec piano de Korngold.

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 612bbm10

C'est excellemment interprété. Konrad Jarnot m'impressionne !
Adrianne Pieczonka est excellente elle aussi; sur la totalité des 60 Lieder, elle n'en chante que huit, dont le "Marietta's Lied"  drunken
Konrad Jarnot chante le "Tazlied des Pierrot"

Eichendorff et Shakespeare s'y côtoient.

Ce programme est un régal ! Smile

Adrianne Pieczonka: soprano
Konrad Jarnot: baryton
Reinild Mees : piano

Détails du programme:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 9564
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyMar 3 Oct 2017 - 9:08

Pour qui ne connaîtrait pas (encore) ces Lieder de Schubert et Loewe, un album qui pourrait-être intéressant:

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 08814810

Avec au programme:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 9564
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptySam 4 Nov 2017 - 17:03

De "playlist"  Je vais à la pêche de temps en temps !
Xavier a écrit:
Marx: Lieder/Kirchschlager

Very Happy Very Happy Very Happy Smile

C'est quel style ? Avec piano, orchestré ?
Je ne connais rien du compositeur. A la découverte du LIED - discographie - Page 4 2661413304
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84331
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptySam 4 Nov 2017 - 18:03

C'est du décadent toutefois encore bien tonal, avec un peu de debussysme (gamme par tons) et parfois assez proche de R.Strauss ou du premier Berg.
Ce disque-là c'est chez CPO et c'est avec piano. (et c'est très bien!)

Marx a son sujet en général: https://classik.forumactif.com/t5224-joseph-marx-1882-1964
Revenir en haut Aller en bas
anaëlle
Mélomaniaque
anaëlle

Nombre de messages : 1979
Age : 18
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/11/2014

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptySam 4 Nov 2017 - 19:06

Smile Je pense que Marx te plairait, Rubato. Je ne connais pas ses lieder avec piano, mais ceux orchestrés sont de très belle facture, du beau postromantisme ( un peu sucrés , certes).
Revenir en haut Aller en bas
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1029
Date d'inscription : 07/08/2012

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptySam 4 Nov 2017 - 19:12

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 71sj0l10
A la découverte du LIED - discographie - Page 4 71ojvj10

Je viens d'écouter ceci, et j'aime beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 9564
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptySam 4 Nov 2017 - 19:20

Xavier a écrit:
C'est du décadent toutefois encore bien tonal, avec un peu de debussysme (gamme par tons) et parfois assez proche de R.Strauss ou du premier Berg.
Ce disque-là c'est chez CPO et c'est avec piano. (et c'est très bien!)

Marx a son sujet en général: https://classik.forumactif.com/t5224-joseph-marx-1882-1964

Merci.  Wink Tous les ingrédients pour que ça me plaise!  Smile

anaëlle a écrit:
Smile Je pense que Marx te plairait, Rubato. Je ne connais pas ses lieder avec piano, mais ceux orchestrés sont de très belle facture, du beau postromantisme ( un peu sucrés , certes).

Oui, c'est ce que je me disais aussi ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
anaëlle
Mélomaniaque
anaëlle

Nombre de messages : 1979
Age : 18
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/11/2014

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptySam 4 Nov 2017 - 19:30

@Bruno : Si tu as aimé les Korngold, fonce sur les Lieder Op.38, 27, ou encore Op.18 (quoique dans une veine un peu plus décadente).
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 9564
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptySam 4 Nov 2017 - 19:39

anaëlle a écrit:
@Bruno : Si tu as aimé les Korngold, fonce sur les Lieder Op.38, 27, ou encore Op.18 (quoique dans une veine un peu plus décadente).

Les Lieder de Korngold, c'est excellent ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1029
Date d'inscription : 07/08/2012

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptySam 4 Nov 2017 - 19:44

C'est noté merci. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28203
Date d'inscription : 21/09/2012

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyMer 6 Juin 2018 - 0:23


Smile Mendelssohn et Schubert (dont un merveilleux Pâtre au rocher) figurent aussi au programme de cet album.

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Othmar Schoeck (1886-1957) :

Das bescheidene Wünschlein
Mit einem gemalten Band
Nachruf
Reiselied


= Maria Stader, soprano ; Karl Engel, piano


(DG, octobre 1957)

Smile L'unique disque de lieder que la soprano helvète (d'origine hongroise) enregistra pour Deutsche Grammophon
incluait quelques opus de son compatriote, décédé comme elle à Zurich.


A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Mendel12
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 9544
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyVen 12 Oct 2018 - 0:51

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Lieder10 A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Schuma14
SCHUMANN: Dichterliebe, op. 48 / SCHOENBERG: Das Buch der hängenden Gärten, op. 15
Brigitte Fassbaender (mezzo-soprano), Aribert Reimann (piano)
Berlin-Zehlendorf, III.1983
EMI


Réécouté dans la réédition CD EMI - mais le microsillon original est un de mes tout premiers disques de lied, et un de ceux que j’ai le plus réécouté: vraiment un enregistrement pour l’île déserte.

Deux chefs-d’œuvre singuliers du genre: le lyrisme teinté d’amertume et les sautes d’humeur de Schumann, les atmosphères expressionnistes tendues et raréfiées de Schoenberg - je trouve ça à la fois d’une beauté à couper le souffle et profondément dérangeant (dommage que ce dernier terme ait été si galvaudé.)

Le timbre dense et moiré de Fassbaender, ses mots d’une force et d’une netteté hallucinantes, la vertigineuse versatilité de moyens de son éloquence vocale, et la richesse de contrastes du jeu de Reimann (ce sont deux cycles qui sollicitent beaucoup plus qu’à l’accoutumée les ressources musicales et expressives du piano): tout dans cette interprétation est à hauteur des enjeux musicaux et poétiques - et d’une intensité tourmentée qui pourra peut-être sembler éprouvante pour certaines sensibilités.

Pour qui voudrait découvrir le lied par son versant le plus exigeant, un maître-disque.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84331
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyVen 12 Oct 2018 - 1:06

Oui et oui.

Et j'ai envie de dire: c'est valable pour presque tout ce que Fassbaender a fait dans le lied, même si la voix s'enlaidit et que le vibrato s'élargit assez nettement à la fin des années 80.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 9544
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyVen 12 Oct 2018 - 1:23

Xavier a écrit:
Et j'ai envie de dire: c'est valable pour presque tout ce que Fassbaender a fait dans le lied
Je le pense aussi. Mais, là, on a en plus deux œuvres vraiment très fortes (même si pas faciles) et un pianiste qui creuse davantage sa partie que Gage.

Xavier a écrit:
même si la voix s'enlaidit et que le vibrato s'élargit assez nettement à la fin des années 80.
Je dirais plutôt début des années 90: tout le monde dit que la voix est moche dans Winterreise, mais je ne l’ai jamais trouvé; c'est surtout à partir du Schumann / Brahms avec Leonskaja que je commence à sentir un peu ce que tu dis (et avec les disques Wolf et Liszt avec Thibaudet que je trouve ça un peu difficile, même si je les trouve encore admirables sous bien des aspects.)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84331
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyVen 12 Oct 2018 - 1:25

Oui, fin 80 ou début 90, il y a une petite nuance c'est vrai.

Comme toi, j'aime toujours malgré tout, mais même si j'adore, je reconnais que ce n'est pas du bel canto. (je sais, tu vas me dire: heureusement!)
Revenir en haut Aller en bas
Prosopopus
Mélomane averti
Prosopopus

Nombre de messages : 323
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyMar 23 Oct 2018 - 12:49

Benedictus a écrit:
A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Lieder10  A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Schuma14
SCHUMANN: Dichterliebe, op. 48 / SCHOENBERG: Das Buch der hängenden Gärten, op. 15
Brigitte Fassbaender (mezzo-soprano), Aribert Reimann (piano)
Berlin-Zehlendorf, III.1983
EMI

Généralement curieux des avis de Benedictus et amoureux de la musique de Schumann j'ai eu une envie de réessayer du Lied, moi qui suis allergique aux voix projetées dans la musique classique. Je ne connais que de loin les Lieder de Schumann même si j'ai eu l'occasion d'en écouter plusieurs fois (y compris par le biais des blind-tests de l'ami Mélo).

Mais là...

Je crois que ça y est, j'ai trouvé ma porte d'entrée, autant par la justesse de la voix que par l'expressivité du piano. Les paroles sont intelligibles, jamais heurtées, les effets mesurés et soutenus par un piano très expressif sans être démonstratif, sans jamais essayer de produire seulement du beau son.

Tout cela au service d'une oeuvre vraiment parfaite, d'un Romantisme presque aride.
La beauté de Im Rhein, im heiligen Strome I love you

Je suis évidemment pour l'instant plus hermétique aux innovations du cycle de Schoenberg mais je l'ai écouté avec plaisir.

Citation :
le lied par son versant le plus exigeant
Bien que je saisisse la réflexion, je trouve ça d'une telle évidence au final que cela me semble étrange.

Donc oui clairement un disque phare pour moi (je vais même essayer de me procurer la version en vinyle).
J'envoie donc mille remerciements à Benedictus pour cette recommandation, puisqu'au-delà de cette écoute j'ai l'impression d'avoir fait sauter quelques barrières sur le chant.

Impression confirmée par l'écoute du récital français de Sabine Deviehle que j'ai beaucoup apprécié, et par la découverte émerveillée du Pelléas et Mélisande de Debussy (oui ça y est moi aussi) mais je reviendrai sur tout cela dans les topics dédiés.

(j'en ai aussi profité pour écouter dans la foulée un peu de Reimann compositeur et il y a peut-être des choses à découvrir là aussi)
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 9544
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyLun 19 Nov 2018 - 1:46

Je me rends compte à ma grande honte que j’avais laissé ce message de Prosopopus sans réponse… Embarassed

Je suis infiniment heureux d’avoir pu te faire trouver ta porte d’entrée pour le lied (et sincèrement touché de tes remerciements.) Peut-être devrais-tu à présent essayer d’explorer le legs discographique de Brigitte Fassbaender – en commençant peut-être par son fabuleux Winterreise, avec Reimann également.
Peut-être aussi essayer les disques de Mitsuko Shirai.
(Pour Reimann, il y a de beaux lieder - ceux sur des poèmes de Celan, notamment - mais c’est assez aride.)

En tout cas, j’attends avec impatience les compte-rendus de tes nouvelles explorations dans le domaine du lied !

Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 9544
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyLun 3 Déc 2018 - 2:00

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Hindem11
HINDEMITH: Das Marienleben, op. 27
Juliane Banse (soprano), Martin Helmchen (piano)
Brême, IX.2017
Alpha


Une œuvre que j’aime énormément, en apparence austère et linéaire mais pleine de subtilités harmoniques, sur des poèmes de Rilke, qui conjuguent l’archaïsme de la forme et de l’imagerie mariale et une certaine modernité du discours (il y a un côté stream of conciousness; en fait on dirait un peu du Péguy mais en plus digressif et moins ressassant.)

Je ne raffole pas a priori de la voix de Juliane Banse (très antérieure, plutôt sombrée, avec des aigus problématiques), mais ses choix de répertoire (beaucoup de Berg, mais aussi Koechlin, Schoeck, Rihm, Reimann…) et la cohérence de ses interprétation font que je l’écoute souvent et apprécie beaucoup l’artiste. Assez prévisiblement, elle livre ici une lecture aux antipodes de celles, lumineuses et extatiques, de Soile Isokoski (Ondine) ou Ruth Ziesak (CPO) que j’écoute le plus souvent: une lecture plus «terrestre» et expressionniste, mettant donc moins l’accent sur le caractère psalmodique de la musique mais soulignant justement les mouvements du flux verbal - ce qui se défend aussi, tant par rapport au texte qu’à la musique. Bel accompagnement, qui met davantage en relief les sinuosités limpides (parfois étrangement debussysantes) que le contrepoint austère de la partie de piano.

Une lecture qui renouvelle la perception de l’œuvre. (Et un très beau Jawlensky en couverture.)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88302
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyLun 3 Déc 2018 - 16:36

Benedictus a écrit:
Soile Isokoski (Ondine) ou Ruth Ziesak (CPO)[/size]

I love you

(D'accord avec toi sur Banse en général – tu voulais dire postérieure, non ?)

Elle n'en avait pas fait une première version chez un autre label ? J'étais persuadé de l'avoir écoutée, mais pas chez Alpha (et bien plus ancien.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 9544
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyLun 3 Déc 2018 - 17:16

DavidLeMarrec a écrit:
– tu voulais dire postérieure, non ?
Embarassed Oui, enfin très en arrière, quoi.
Je faisais déjà la faute en bio au collège, à propos des membres postérieurs et antérieurs.

DavidLeMarrec a écrit:
Elle n'en avait pas fait une première version chez un autre label ? J'étais persuadé de l'avoir écoutée, mais pas chez Alpha (et bien plus ancien.
Pas à ma connaissance: seulement un récital de lieder avec Axel Bauni chez Orfeo (très bien.)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88302
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyLun 3 Déc 2018 - 17:59

Benedictus a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
– tu voulais dire postérieure, non ?
Embarassed Oui, enfin très en arrière, quoi.
Je faisais déjà la faute en bio au collège, à propos des membres postérieurs et antérieurs.

Il faut dire que la terminologie est contradictoire : un fait antérieur est un fait d'avant, qui remonte en arrière dans le temps. scratch


Citation :
Pas à ma connaissance: seulement un récital de lieder avec Axel Bauni chez Orfeo (très bien.)

J'irai vérifier quelle autre voix sombre, pas dans mon genre, mais convaincante, j'avais écoutée et plutôt appréciée dans ce cycle. (Évidemment rien qui s'approche d'Isokoski et Ziesak, hein.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 9564
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptySam 26 Jan 2019 - 8:25

Petite question: quelqu'un connaîtrait t-il cette intégrale ?  scratch

Spoiler:
 

EDIT:

Je viens de tomber sur une critique très peu élogieuse, qui confirme mon ressenti lors de l'écoute de quelques extraits.
À éviter, donc ! A la découverte du LIED - discographie - Page 4 2661413304

DavidLeMarrec a écrit:
Heidi Brunner était une très honorable mezzo baroque (je ne me représente pas bien ce que ça produirait dans le lied). Jamais écouté les deux autres.

Elle chante faux, tout simplement. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 9564
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptySam 26 Jan 2019 - 11:05

Il y a aussi cette intégrale:

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 08452210

89 Lieder, il semblerait que le compte soit bon.

Hermann Prey - Pamela Coburn - Leonard Hokenson

Pour l'instant j'ai deux volumes de Lieder de Beethoven, avec pas mal de doublons ( Ce sont souvent les mêmes qui sont enregistrés) ce qui me fait peut-être une trentaine au final, et je suis loin du compte.

Alors, cette intégrale, elle est comment ? bounce
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88302
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyDim 27 Jan 2019 - 1:11

Ah oui, ça, ça fait bobo (surtout dans le lied). hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 9564
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyDim 27 Jan 2019 - 8:55

DavidLeMarrec a écrit:
Ah oui, ça, ça fait bobo (surtout dans le lied). hehe

Traduction ? What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88302
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyDim 27 Jan 2019 - 13:48

Ben, lorsque la voix est totalement à nu, c'est d'autant plus douloureux lorsque le timbre est laid ou que les notes sont fausses.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 9564
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyDim 27 Jan 2019 - 14:44

Ah ok; message reçu. A la découverte du LIED - discographie - Page 4 2661413304

Attends, tu parles de quelle version ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88302
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyDim 27 Jan 2019 - 15:37

Tu disais que Heidi Brunner chantait faux…
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 9564
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyDim 27 Jan 2019 - 16:28

DavidLeMarrec a écrit:
Tu disais que Heidi Brunner chantait faux…

Oui, mais en réécoutant des extraits ça m'a paru moins évident, mais ce n'est quand même pas terrible.
Et puis tu répondais juste après ma question sur l'intégrale avec Hermann Prey...d'où un gros doute !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88302
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyDim 27 Jan 2019 - 16:33

Ah, je n'avais pas vu ton message sur l'intégrale Capriccio. Pas écoutée, je découvre son existence (j'ai tout écouté avec des disques dépareillés, puis les intégrales globales de DGG et Brilliant). Moi, Prey, je trouve ça très engorgé et un brin pompeux, donc j'évite dans le lied, mais c'est très décent en effet (et indéniablement habité). Hokanson est son accompagnateur habituel (pas particulièrement saillant, mais pas terne non plus). Coburn est fabuleuse dans les Strauss lyriques ; je ne sais pas ce qu'elle vaut dans du lied plus archaïque.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 9544
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyDim 27 Jan 2019 - 16:39

DavidLeMarrec a écrit:
Moi, Prey, je trouve ça très engorgé et un brin pompeux, donc j'évite dans le lied, mais c'est très décent en effet (et indéniablement habité). Hokanson est son accompagnateur habituel (pas particulièrement saillant, mais pas terne non plus).
Je t'ai connu plus en verve sur Prey dans le lied... hehe
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 9564
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyDim 27 Jan 2019 - 18:25

Benedictus a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Moi, Prey, je trouve ça très engorgé et un brin pompeux, donc j'évite dans le lied, mais c'est très décent en effet (et indéniablement habité). Hokanson est son accompagnateur habituel (pas particulièrement saillant, mais pas terne non plus).
Je t'ai connu plus en verve sur Prey dans le lied... hehe

hehe
Je ne connais Hermann Prey que par l'opéra. Pour le Lied finalement, c'est comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 9544
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyDim 27 Jan 2019 - 18:31

Ben, exactement comme l'a dit David - disons simplement que cette fois il l'a formulé dans un esprit d'évaluation positive et de bienveillance. Mais oui, très, très engorgé, avec un timbre pas bien beau, et en effet un côté grandiloquent et cravaté dans la façon de dire les textes.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 9564
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyDim 27 Jan 2019 - 18:36

J'y vois plus clair ! Very Happy

C'est embêtant, je n'ai trouvé que ces deux intégrales qui finalement sont à éviter. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88302
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyDim 27 Jan 2019 - 19:38

Non, justement, c'était la raison de ma prudence : Prey ce n'est pas du tout mauvais ! Lorsque je lis pour le Winterreise ou le Schwanengesang que c'est une référence poétique absolue (et c'est souvent dit, donc ça montre qu'il n'est pas présenté comme un gars à éviter), je grommelle un peu, parce que j'ai des réserves sur certains aspects de son chant, de sa conception plutôt opératique du lied, dans des cycles qui sont très abondamment documentés.

Mais si tu veux absolument une intégrale constituée, ça ne me paraît pas du tout un problème. Par goût ce n'est pas un premier choix pour moi, c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 9564
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyLun 28 Jan 2019 - 19:50

Pour l'instant j'ai un album avec Henschel /Schäfer
et un autre avec Genz /Vignoles .

C'est très bien, mais avec les doublons, je suis loin du compte des Lieder. A la découverte du LIED - discographie - Page 4 2661413304

Pour en revenir à Hermann Prey, ce qu'en dit Benedictus:
"très, très engorgé, avec un timbre pas bien beau, et en effet un côté grandiloquent et cravaté dans la façon de dire les textes."


Bon, ça ne fait pas vraiment envie. pale

EDIT:
D'ailleurs quand tu dis ça, ça concerne l'intégrale dont il est question ?

J'ai réécouté un bon nombre d'extraits,, et pour être honnête, c'est tout à fait audible, rien de rédhibitoire pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 9544
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyLun 28 Jan 2019 - 19:56

Non, c'est Prey dans le lied en général (je crois ne l'avoir entendu que dans du Schubert, en fait) - mais encore une fois, comme disait David: ça reste tout à fait honorable, Prey ne chante pas faux, le texte est audible; c'est juste qu'il représente une esthétique vocale et une conception interprétative du lied qui sont vraiment très éloignées de ce que j'aime.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 9564
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyMar 29 Jan 2019 - 9:14

DavidLeMarrec a écrit:
Non, justement, c'était la raison de ma prudence : Prey ce n'est pas du tout mauvais !  Lorsque je lis pour le Winterreise ou le Schwanengesang que c'est une référence poétique absolue (et c'est souvent dit, donc ça montre qu'il n'est pas présenté comme un gars à éviter), je grommelle un peu, parce que j'ai des réserves sur certains aspects de son chant, de sa conception plutôt opératique du lied, dans des cycles qui sont très abondamment documentés.

Mais si tu veux absolument une intégrale constituée, ça ne me paraît pas du tout un problème. Par goût ce n'est pas un premier choix pour moi, c'est tout.

Oui, mais ce sont toujours les mêmes Lieder qui sont enregistrés, et je ne suis pas certain que l'on puisse se constituer une intégrale en se procurant des volumes séparés,
et je ne parle pas des doublons, ou pire que cela représenterait.
Et puis à part les deux intégrales dont j'ai parlé, je n'en vois pas d'autres.  scratch

Benedictus a écrit:
Non, c'est Prey dans le lied en général (je crois ne l'avoir entendu que dans du Schubert, en fait) - mais encore une fois, comme disait David: ça reste tout à fait honorable, Prey ne chante pas faux, le texte est audible; c'est juste qu'il représente une esthétique vocale et une conception interprétative du lied qui sont vraiment très éloignées de ce que j'aime.

Oui, je comprends; j'ai ce même problème avec certains interprètes que j'éviterai systématiquement. A la découverte du LIED - discographie - Page 4 2661413304
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88302
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyMar 29 Jan 2019 - 9:50

Rubato a écrit:
Oui, mais ce sont toujours les mêmes Lieder qui sont enregistrés, et je ne suis pas certain que l'on puisse se constituer une intégrale en se procurant des volumes séparés,
et je ne parle pas des doublons, ou pire que cela représenterait.
Et puis à part les deux intégrales dont j'ai parlé, je n'en vois pas d'autres.  scratch

Il y a sinon les volumes que je mentionnais dans les intégrales globales DGG et Brilliant.

Mais à mon sens Prey n'est vraiment pas un motif de refus / d'abandon : on peut aimer davantage d'autres approches, mais c'est largement mieux qu'honnête.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 9564
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyVen 8 Fév 2019 - 10:28

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 08452211

"Intégrale" des Lieder de Beethoven
Hermann Prey / Pamela Coburn / Leonard Hokanson

Spoiler:
 

Bon, je me suis lancé pour cette intégrale, et je ne peux pas dire que je sois pleinement satisfait.

Déjà, ça débute mal, et pourtant il s'agit de l'op.98, l'une des pièces maîtresse des Lieder de Beethoven, An die ferne Geliebte.

Ça manque d'expressivité et la voix est parfois "blanche".
J'ai fait une comparaison avec les versions Henschel /Schäfer et Genz /Vignoles ...je n'aurais pas dû !  hehe  La comparaison est cruelle !

Les choses s'arrangent quand même à partir de l'op.52 (8 Lieder) pour lesquels interviennent Pamela Coburn et des chœurs.
Pamela Coburn que je trouve très bien d'ailleurs.

Ce qui est curieux avec Hermann Prey, c'est que je le trouve bien meilleur dès qu'il faut un peu "pousser" la voix, qu'il "hausse le ton" dans des Lieder plus énergiques, plus rythmés, comme un Trinklied par exemple ou dans la série des WoO qui représente 45 Lieder.
Dès que l'on est dans la complainte, c'est moins bon, la voix est "détimbrée".

Les sessions d'enregistrement sont réparties sur trois ans (1987-1989) et je ne sais pas dans quel ordre, mais on le sent plus en voix sur certains Lieder, comme sur le CD3 (WoO121
à WoO151.

Je pense que la prise de son y est aussi pour quelque chose; le piano est parfois en retrait et donc pas toujours intelligible. Là aussi il suffit de comparer avec les versions que j'ai citées.
Et puis ce mixage qui place souvent la voix très à gauche avec le piano quasiment à l'opposé est désagréable pour mes oreilles. Confused

L'intérêt ici est quand même d'avoir une intégrale (je ne tiens pas compte des Volkslieder); et une intégrale qui, malgré les points faibles que j'ai notés, se laisse écouter.; il y a de bonnes choses quand même.  Smile

Mais je rêve d'une intégrale avec Genz ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 9564
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyJeu 14 Fév 2019 - 17:14

Ernst KRENEK
Lieder
Ilana Davidson: soprano
Debra Ayers: piano

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 61z40u10
Spoiler:
 

Je découvre les Lieder de Krenek avec cet album.

Le œuvres sont présentées de façon chronologique (sauf les deux premières), ce qui permet de découvrir l'évolution du style.

Les techniques de compositions vont de la tonalité, au dodécaphonisme, en passant par une tonalité élargie.

La première œuvre, Monologue de Stella Op.57 (1928), sur un texte de Goethe, est une référence directe à une scène d'opéra; Stella acte IV scène 1.

La deuxième, Ô Lacrymosa Op.48 (1926) a été composée sur la demande de Rilke.
On est un peu dans le même style que l'Op57, c'est à dire plutôt tonal.
Elle se compose de trois Lieder

Avec l'Op 67 Durch di Nacht (1930-31) sur un texte de Krauss, on est plus dans une tonalité élargie.
7 poèmes s'enchainent pour ne former au final qu'une seule oeuvre.

La composition de l'op.68 Die Nachtigall évoque le chant du rossignol avec de nombreux trilles et trémolos, et est destinée à une soprano coloratur.

À noter la virtuosité que certains Lieder nécessitent ! On monte dans les très aiguës, et Ilana Davidson s'en sort très très bien. Smile

À partir de l'Op.189 Wechselrahmen (1964/6) le changement de style est radical.
6 Lieder ici, qui m'ont fait penser à ceux de Webern. C'est souvent virtuose également.

Two silent watchers Op.22 (1975)
Ce dernier Opus est le plus radical; c'est le style vocal tardif de Krenek, avec une partie dodécaphonique.
La plus difficile à "assimiler".

L'interprétation est excellente (chant et piano) avec une belle osmose entre les deux interprètes, mise en valeur par la prise de son.

Très belle découverte ! Very Happy


Dernière édition par Rubato le Dim 3 Mar 2019 - 10:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 9544
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyJeu 14 Fév 2019 - 17:31

Et tu connais le cycle Reisebuch aus den österreichischen Alpen?
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 9564
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyJeu 14 Fév 2019 - 17:55

Benedictus a écrit:
Et tu connais le cycle Reisebuch aus den österreichischen Alpen?

Non, mais je demande qu'à découvrir. Smile

EDIT:
Il y a une version avec Florian Boesch et Roger Vignoles. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 9544
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyJeu 14 Fév 2019 - 18:06

Une espèce de mise en abîme du lied schubertien par un «décadent» - une sorte de fausse simplicité émaillée de légères sorties de route harmoniques...
Il y a plusieurs enregistrements - Patzak chez Preiser risque de n'être pas trop ta came, mais Boesch / Vignoles (Hypérion) ou Holzmair / Wyss (Philips) pourraient te plaire.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 9564
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyJeu 14 Fév 2019 - 18:10

J'ai commencé à écouter des extraits. Very Happy
C'est très tonal, non?

Peu de versions sont disponibles apparemment...mais je vais chercher . bounce
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 9544
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 EmptyJeu 14 Fév 2019 - 18:13

Oui, oui: c'est ce que je voulais dire quand je parlais de «fausse simplicité»: il y a vraiment une recherche de naïveté schubertienne qui n'est que très ponctuellement mise à distance par de légères sorties de route (et puis par l'ironie de certains poèmes.)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
A la découverte du LIED - discographie
Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: