Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-79%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
22.95 € 110 €
Voir le deal

 

 Les sonates de Scriabine

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Votre intégrale préférée?
Ashkenazy
Les sonates de Scriabine - Page 8 Vote_lcap14%Les sonates de Scriabine - Page 8 Vote_rcap
 14% [ 7 ]
Austbo
Les sonates de Scriabine - Page 8 Vote_lcap6%Les sonates de Scriabine - Page 8 Vote_rcap
 6% [ 3 ]
Glemser
Les sonates de Scriabine - Page 8 Vote_lcap31%Les sonates de Scriabine - Page 8 Vote_rcap
 31% [ 16 ]
Hamelin
Les sonates de Scriabine - Page 8 Vote_lcap4%Les sonates de Scriabine - Page 8 Vote_rcap
 4% [ 2 ]
Letterberg
Les sonates de Scriabine - Page 8 Vote_lcap6%Les sonates de Scriabine - Page 8 Vote_rcap
 6% [ 3 ]
Ogdon
Les sonates de Scriabine - Page 8 Vote_lcap6%Les sonates de Scriabine - Page 8 Vote_rcap
 6% [ 3 ]
Ponti
Les sonates de Scriabine - Page 8 Vote_lcap10%Les sonates de Scriabine - Page 8 Vote_rcap
 10% [ 5 ]
Rudy
Les sonates de Scriabine - Page 8 Vote_lcap10%Les sonates de Scriabine - Page 8 Vote_rcap
 10% [ 5 ]
Szidon
Les sonates de Scriabine - Page 8 Vote_lcap4%Les sonates de Scriabine - Page 8 Vote_rcap
 4% [ 2 ]
Zhukov
Les sonates de Scriabine - Page 8 Vote_lcap8%Les sonates de Scriabine - Page 8 Vote_rcap
 8% [ 4 ]
Kasman
Les sonates de Scriabine - Page 8 Vote_lcap1%Les sonates de Scriabine - Page 8 Vote_rcap
 1% [ 1 ]
Taub
Les sonates de Scriabine - Page 8 Vote_lcap0%Les sonates de Scriabine - Page 8 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Laredo
Les sonates de Scriabine - Page 8 Vote_lcap0%Les sonates de Scriabine - Page 8 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Total des votes : 51
 

AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84888
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Les sonates de Scriabine   Les sonates de Scriabine - Page 8 EmptyVen 9 Sep 2016 - 4:00

Mike a écrit:
Xavier a écrit:
5è sonate par Varduhi Yeritsyan: que ceux qui trouvent Glemser scolaire écoutent cet enregistrement, c'est d'une platitude incroyable, presque pas de contrastes, pas d'arêtes, les notes sont jouées toutes pareilles, les rythmes sont quasi-métronomiques, aucun mystère, transitions ultra-prosaïques... je n'ai jamais entendu ça dans Scriabine.

Et que penses-tu de son interprétation dans les 5 dernières sonates? Perso j'aime beaucoup sa 6ème, notamment. C'est assez introverti, pas spectaculaire, mais le climat y est.

C'est vrai que c'est un peu mieux que dans la 5è, mais je trouve que ça reste assez prosaïque, assez peu de nuances et de mystère, tout le temps entre piano et forte, ça ne respire pas énormément, et quand même au moins deux grosses fautes de lecture entre 6'17 et 6'23 qui gâchent l'harmonie.

EDIT: il y a vraiment beaucoup de fausses notes pour un enregistrement studio, on se dit qu'elle n'a pas vraiment cherché à comprendre l'harmonie scriabinienne, avec toutes ces fautes qui gâchent complètement le mode 2 notamment. Neutral
Est-ce que les maisons de disque engagent encore des directeurs artistiques dignes de ce nom qui écoutent et regardent un peu la partition ou pas du tout??
C'est pareil dans le climax de la 9è sonate, pour moi c'est vraiment pas possible un truc pareil.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28404
Date d'inscription : 21/09/2012

Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Les sonates de Scriabine   Les sonates de Scriabine - Page 8 EmptyDim 11 Sep 2016 - 2:05


Smile Durant ces huit pages, personne n'a encore évoqué Gould dans la Sonate n°3.

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Alexandre Scriabine (1872-1915) :

Sonate n°3 en fa dièse mineur, Op. 23

= Glenn Gould, piano

(CBS, janvier-février 1968)

Smile Venant de Gould, tout est très décortiqué. L'élan, la projection, le relief sont exemplaires.
Autorité des équilibres, expressivité du jeu, tension des lignes (même dans l'Andante) : les « états d'âme » de cette oeuvre de transition en ressortent raffermis et dilatés, et son romantisme s'échauffe dans une pénétration visionnaire - d'une lucidité violente mais cadrée.


Les sonates de Scriabine - Page 8 20150910

Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84888
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Les sonates de Scriabine   Les sonates de Scriabine - Page 8 EmptyDim 23 Oct 2016 - 2:27

La 9è sonate par Ludmila Berlinskaya: il n'y en a pas tant que ça de très bonnes versions de cette sonate, il faut le souligner quand ça arrive, là je tire mon chapeau!
C'est du très beau piano, c'est précis, fin, expressif, et bien dingue comme il faut à la fin.
Il faut maintenant que j'écoute le reste du disque, il y a notamment Vers la flamme, la 4è sonate et deux préludes de Pasternak.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 20178
Date d'inscription : 22/01/2010

Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Les sonates de Scriabine   Les sonates de Scriabine - Page 8 EmptyMar 14 Mar 2017 - 15:51

Disques en lice consacré aux sonates n°4 et n°5 :

https://www.rts.ch/play/radio/disques-en-lice/audio/alexandre-scriabine--sonates-pour-piano-no-4-et-5?id=8419560
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10490
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Les sonates de Scriabine   Les sonates de Scriabine - Page 8 EmptyMar 10 Juil 2018 - 1:53

Vu les importantes divergences d’appréciation sur ce fil, j’ai décidé de me faire une opinion par moi-même en écoutant l’intégrale Zhukov 71.

Les sonates de Scriabine - Page 8 Scriab10
Sonates nº1 en fa mineur, op. 6 et nº2 en sol dièse mineur, op. 19 «Sonate-fantaisie»
Igor Zhukov (piano)
1971
Melodiya


Et donc jusqu’ici, pas tellement convaincu.

En fait, je vois assez bien ce qui fait qu’on peut aimer, mais aussi ce qui fait que je n’aime pas trop cette interprétation: Zhukov propose une interprétation qui cherche manifestement à exalter la modernité de Scriabine en tournant le dos à la filiation chopinienne. Cela se traduit d’abord par une façon de construire le son qui ne hiérarchise absolument pas les composantes du texte musical (on a l’impression qu’il n’y a plus de ligne mélodique principale, de voix intermédiaires, de figures ornementales - mais plutôt comme une suite d’agrégats articulés avec la même netteté), d’autant qu’il y a peu de forts contrastes dynamiques (mais tout un jeu sur les nuances du f au ppp); ensuite par des tempi globalement très vifs, mais avec une espèce de liberté rythmique qui semble vouloir s’affranchir de la barre de mesure; enfin par une diversité de textures qui donne à la sonorité d’ensemble quelque chose de très composite.

Sur le papier, ça devrait me plaire - et il est possible que cela fonctionne bien dans les sonates plus tardives - mais là, dans la 1ᵉ, ça me paraît assez contre-productif: cela sonne moins «moderne», je trouve, qu’un peu confus, un peu bousculé, un peu dépareillé - finalement, cette approche me semble plutôt desservir la qualité lyrique et expressive de l’œuvre, sans véritable gain en termes d’intelligibilité des richesses harmoniques de l’œuvre.

Quant à la 2ᵉ, je ne suis vraiment pas entré dedans: par rapport à mes attentes (ou à mes habitudes), j’ai entendu quelque chose de totalement erratique - où la respiration du flux musical se dispersait entre des moments excessivement bousculés et comme trop pleins et de vraies chutes de tension (malgré les tempi rapides), où le matériau finissait par perdre toute profondeur et toute structuration. Par ailleurs, il est possible qu’en concert la qualité de son de Zhukov ait pu pallier ce défaut de discours; malheureusement la captation est vraiment médiocre pour un studio de cette date, et même pour Melodiya (il y a des Gilels ou des Richter des années 60 qui sont bien mieux enregistrés) - du coup, ce qu’on entend manque de l’ampleur et des couleurs des deux versions à travers lesquelles j’ai appris à aimer cette sonate (sans doute celle que j’ai le plus écoutée, avec la 5.)

Pour confirmation, justement:

Les sonates de Scriabine - Page 8 Liszt_10  Les sonates de Scriabine - Page 8 Chopin11
Sonate nº2 en sol dièse mineur, op. 19 «Sonate-fantaisie»
- Ivo Pogorelich (piano)
Hanovre, XII.1990
DG

- Sviatoslav Richter (piano)
En public, Prague, IX.1972
Praga «Sviatoslav Richter in Prague»


Conforme à mon souvenir. Alors même que l’on a à faire à deux versions radicalement personnelles (j’imagine qu’entre les aléas du live chez Richter et les habituelles idiosyncrasies de Pogorelich, Xavier trouverait beaucoup à y redire quant au respect du détail de la partition), il y a ici comme là un discours au développement remarquablement structuré, et comme porté une sorte de respiration interne d’une grande évidence - et puis surtout deux sonorités de piano assez prodigieuses (plutôt dans l’autorité des attaques et l’ampleur du spectre des dynamiques chez Richter, dans la richesse et le raffinement des timbres et la versatilité digitale chez Pogorelich.)

Face à deux lectures aussi immenses, j’avoue avoir du mal à comprendre l’espèce de statut de référence dont semble jouir Zhukov. Mais encore une fois, il est possible que son approche fonctionne mieux dans les sonates plus tardives.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88937
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Les sonates de Scriabine   Les sonates de Scriabine - Page 8 EmptyMar 10 Juil 2018 - 12:06

L'impression que m'avait laissé Zhukov, je crois, était qu'il cherchait plus à produire du piano qu'à appréhender la partition, d'une certaine façon : donc des accords construits dans un beau son très charnu, mais une continuité, une logique d'ensemble qui semblait moins importer que bien appuyer sur les touches.

Je le classe donc dans la même catégorie que Lang Lang, l'ivresse du jouet.


Après, honnêtement, le langage dépassant assez tôt dans le corpus (je n'ai pas écouté ses deux premières) mes compétences de vague perception harmonique, il se peut que je fasse complètement erreur. (Néanmoins, des pianistes qui ont vraiment pour but de bien appuyer sur les touches, cela existe et n'est pas si invraisemblable, surtout dans cette génération.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
LeKap
Mélomaniaque
LeKap

Nombre de messages : 1519
Age : 63
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Les sonates de Scriabine   Les sonates de Scriabine - Page 8 EmptyDim 26 Aoû 2018 - 15:01

Xavier a écrit:
Toujours péremptoire Kia...

Néanmoins je suis d'accord, c'est non pas catastrophique, mais disons médiocre.

Par contre, dire "Scriabine c'est pas pour les femmes", franchement ça me semble absurde.

Pour rebondir ... je pense me porter acquéreur de l'intégrale par Maria Lettberg
Question pour le champion : est-ce bon ?
J'ai lu des critiques favorables

Merci

Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84888
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Les sonates de Scriabine   Les sonates de Scriabine - Page 8 EmptyJeu 30 Aoû 2018 - 17:01

Oui, on peut surement trouver mieux pour chaque œuvre, selon ses goûts, mais c'est vraiment très valable, et c'est une intégrale, donc ça remplit vraiment bien son office, d'ailleurs il n'y a pas d'équivalent.
Revenir en haut Aller en bas
LeKap
Mélomaniaque
LeKap

Nombre de messages : 1519
Age : 63
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Les sonates de Scriabine   Les sonates de Scriabine - Page 8 EmptyJeu 30 Aoû 2018 - 17:25

Xavier a écrit:
Oui, on peut surement trouver mieux pour chaque œuvre, selon ses goûts, mais c'est vraiment très valable, et c'est une intégrale, donc ça remplit vraiment bien son office, d'ailleurs il n'y a pas d'équivalent.

Merci Xavier

Tu avais également donné une critique fort favorable sur une quasi intégrale effectuée par un italien ( pronti - pronto ou un truc du genre)
MAIS vu l'enregistrement bancal je me tournerai donc vers la dame

Je n'ai plus qu'à appuyer sur le bouton infernal et c'est in the poket
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84888
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Les sonates de Scriabine   Les sonates de Scriabine - Page 8 EmptyJeu 30 Aoû 2018 - 17:30

Ponti, j'ai été bluffé lors de ma découverte, mais à la réécoute ça fait quand même mal aux oreilles, à cause du piano, du son, ou les deux, et c'est tout de même bien brouillon dans l'ensemble.
Je ne le réécoute jamais.
Revenir en haut Aller en bas
LeKap
Mélomaniaque
LeKap

Nombre de messages : 1519
Age : 63
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Les sonates de Scriabine   Les sonates de Scriabine - Page 8 EmptyJeu 30 Aoû 2018 - 17:34

Xavier a écrit:
Ponti, j'ai été bluffé lors de ma découverte, mais à la réécoute ça fait quand même mal aux oreilles, à cause du piano, du son, ou les deux, et c'est tout de même bien brouillon dans l'ensemble.
Je ne le réécoute jamais.


la messe est dite
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10490
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Les sonates de Scriabine   Les sonates de Scriabine - Page 8 EmptyMar 25 Juin 2019 - 1:12

Les sonates de Scriabine - Page 8 Scriab12
Sonates nº2 en sol dièse mineur, op. 19 «Sonate-fantaisie» et nº10, op. 70. Poème satanique, op. 35
Kun-Woo Paik (piano Steinway “D” Concert Grand, 1926)
I.1991
Dante


Je me souvenais que Xavier avait dit énormément de bien de ce disque - et, de fait c’est sans doute ce que j’ai entendu de plus absolument beau dans ces deux Sonates.

D’abord, une sonorité de piano magnifique: ce vieux Steinway possède des couleurs extraordinaires, une incroyable finesse de textures (aussi bien dans le côté percussif qui possède une qualité de «frappe» d’une netteté presque pianofortisante que dans le côté «cordes», magnifique de velouté, avec une pédale qui semble patiner le son sans jamais le noyer) et un non moins incroyable ambitus de nuances dynamiques. Il faut évidemment saluer ici les qualités de Kun-Woo Paik qui sait utiliser au mieux toutes ces ressources par une qualité de toucher tout à fait extraordinaire, permettant d’entendre toutes les richesses du spectre sonore mais remarquablement étagées, avec un art consommé de la construction polyphonique.

Une fabuleuse maîtrise du son, donc, mais aussi une remarquable maîtrise du discours: recourant à des tempi très retenus, Paik articule ici comme peu d’autres: que ce soit l’élan rhapsodique de la 2ᵉ ou les foucades évasives de la 10ᵉ, la progression semble ici d’une évidence rare (à l’opposé de l’impression de flux invertébré ou de sinuosités gratuites que donne cette musique sous d’autres doigts); on suit ici avec un sentiment d’évidence assez unique l’avancée des lignes, les constantes recompositions des strates et des configurations sonores, les bifurcations harmoniques... Rarement la musique pour piano de Scriabine m’aura paru en même temps aussi lisible et d’une aussi subtile poésie sonore - même si cette musique est sans doute ici moins «spectaculaire» que sous d’autres doigts.

(D’ailleurs, autant je suis le premier, dans Beethoven ou Schumann, à passer volontiers sur des techniques digitales approximatives du moment qu’il y a un élan, une vision, une personnalité, autant dans ces musiques complexes du tournant du XXᵉ, j’ai besoin de pianiste comme Paik plutôt que de Sofronitski.)

Du coup, je vais aussi écouter les Préludes et les Études qui figurent sur ce disques (œuvres qui, en général me touchent peu) et tâcher de me procurer l’autre volume Scriabine de Paik (qui semble encore plus difficile à trouver que celui-ci.)
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10241
Date d'inscription : 21/01/2007

Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Les sonates de Scriabine   Les sonates de Scriabine - Page 8 EmptyLun 27 Jan 2020 - 10:46

De Playlist

gluckhand a écrit:
Les sonates de Scriabine - Page 8 Lettbe10
Je ne parlerais que des sonates après plusieurs écoutes,, petite déception pour ma part, après tous les éloges que j'ai lu partout.Je trouve que tout y est ,c'est du beau piano, mais Lettberg ne s'approprie pas assez l'ensemble, ainsi cette 3ème sonate que je connais bien par différentes versions, c'est timide,il y a un manque d'ambition, de volonté,d'ensemble,même Samson François en fait quelque chose de plus vivant, bref, et je le retrouve dans d'autres sonates,elle ne prend aucun risque,c'est très beau,du beau piano, c'est sûr,mais je sais pas, moi il me manque quelque chose dans cette version,une vraie vision personnelle, de toutes façons, le problème, c'est que la barre a tellement été mise haut déjà, qu'il est difficile d'être génial, je vais peut être dire une bêtise, mais je pense que ce sont des sonates qu'on transforme ou joue en concert toute sa vie, et certains vont encore me dire que je râle tout le temps et bien tant pis, je le pense.J 'aimerais bien avoir une de ces sonates en Tribune des critiques, sans savoir de quel interprète, on serait bien surpris et peut être moi aussi pourquoi pas? Neutral

J'ai ce coffret depuis quelque temps maintenant, et en tant qu'intégrale, cela me convient parfaitement.

J'ai réécouté la 3ème sonate; ce que je peux dire, c'est que l'oeuvre me plaît.

L'interprétation? C'est une grande artiste, et comment moi, qui ne suis pas pianiste, qui n'ai jamais joué deux notes de piano, qui l'écoute sans partition, pourrais-je porter un jugement sur une interprétation, quelque soit l'artiste d'ailleurs, et en l’occurrence sur celle de Maria Lettberg ! Un peu d'humilité...
Je pense suis certain qu'elle y a mis le meilleur d'elle-même, sa "vision personnelle" justement.

Que des pianistes du forum puissent déceler (avec la partition je suppose) des petites erreurs d'exécution, je le conçois très bien.

Maintenant, que l'on préfère telle ou telle version, c'est tout autre chose.

Et puis j'aime bien la sonorité de son piano, sans doute un Bösendorfer. Smile

EDIT:
Dans la "foulée", j'ai écouté le 4, la 5 et la 6. bounce
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomaniaque
gluckhand

Nombre de messages : 1770
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Les sonates de Scriabine   Les sonates de Scriabine - Page 8 EmptyLun 27 Jan 2020 - 14:10

Je me disais bien que quelqu'un réagirait et me sortirait ce que tu me sors Rubato, c'est tout à fait ton droit, et c'est le jeu du Forum, chacun s'exprime librement,je n'ai pas plus de droit ,que toi ,en parlant de la version de  Lettberg, c'est sûr, mais je dis quand même ce que je pense,et je le maintiens, je ne force personne à être de mon avis.Quant à l'humilité,s'il y a quelqu'un de humble devant la musique ,c'est bien moi, la plupart de mes choix sont toujours positifs.A ma seule décharge, si je puis dire,c'est que j'écoute du Scriabine depuis ,pas mal de temps, enfin si tu aimes bien la sonorité de son piano ,c'est très bien ,moi aussi.,mais tout le monde ne demande pas la même chose à la musique Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10490
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Les sonates de Scriabine   Les sonates de Scriabine - Page 8 EmptyLun 27 Jan 2020 - 15:09

Rubato a écrit:
Que des pianistes du forum puissent déceler (avec la partition je suppose) des petites erreurs d'exécution, je le conçois très bien.
En l'espèce, je crois que le désaccord est un peu à front inversé par rapport à cela; en relisant les pages précédentes (ou d'autres fils consacrés au piano), il me semble (au risque de simplifier à l'excès les positions des uns et des autres) qu'il existe en fait deux types de mélomanes avec des attentes assez différentes (si ce n'est contradictoires):

- d'un côté, ceux qui attendent avant tout un respect scrupuleux de la partition écrite, un jeu qui réalise d'abord les notes avec exactitude et précision (et si possible en donnant à entendre toutes les nuances rythmiques, en étageant les voix, en faisant ressortir les configurations harmoniques...), et n'ont pas spécialement envie d'entendre le moi profond de l'exécutant s'exprimer avec ostentation; c'est généralement ces mélomanes-là qui, avec la partition le plus souvent, seront pointilleux sur les «petites erreurs d'exécution», et, pour ce que j'en ai entendu, ceux-là doivent plutôt apprécier l'intégrale de Maria Lettberg - l'exemple le plus typique de ce type de mélomane, c'est sans doute Xavier (lui-même pianiste, dévoreur de partitions, doté d'une oreille phénoménale, et qui justement, un peu plus haut, exprime une opinion positive au sujet de cette intégrale);

- de l'autre côté, ceux qui attendent qu'un interprète exprime la vision personnelle qu'il a de l'œuvre, la façon dont il la ressent, les idées ou les sentiments qu'elle lui inspire - bref que l'interprète, dialoguant d'égal à égal avec le compositeur, se fasse le re-créateur inspiré de l'œuvre, en exacerbe certains aspects expressifs par son jeu, quitte à prendre de plus ou moins grandes libertés avec le texte écrit: c'est, me semble-t-il, le cas ici de gluckhand (c'est ainsi en tout cas que je comprends ses appels à «la volonté», à «l'ambition», à «la prise de risque», à une «vision personnelle»), comme ça a pu être le cas chez d'autres mélomanes qui ne postent malheureusement plus (Scherzian, Mariefran, Hippolyte...): eux trouveront en effet «timide» le jeu de Maria Lettberg (ou de pianistes comme Planès, Hamelin, Paik...) et célèbreront plus volontiers le génie visionnaire de pianistes comme Sofronitzky, Yudina, Cortot, Samson François (ou, plus près de nous, Pogorelich)... auxquels les mélomanes du premier groupe reprocheront au contraire de jouer autre chose que ce qui est écrit, voire de mettre plein de notes à côté.

Manifestement, tes attentes te portent plutôt vers le premier groupe.

gluckhand a écrit:
Quant à l'humilité,s'il y a quelqu'un de humble devant la musique ,c'est bien moi
thumright Variante du fameux «Pour ce qui est de la modestie, personne ne m'arrive à la cheville.»
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84888
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Les sonates de Scriabine   Les sonates de Scriabine - Page 8 EmptyLun 27 Jan 2020 - 16:01

Quand même, je nuancerai: il y a quand même de petites erreurs textuelles dans cette intégrale, je m'en souviens bien, mais on va dire que pour une telle somme, ça reste très marginal.
Dans l'ensemble, c'est tout à fait réussi.
Ensuite, qu'on trouve ça pas très personnel ou pas particulièrement génial, je le comprends bien.
Pour les seules sonates, la quasi-intégrale de Glemser m'enthousiasme quand même davantage.

Je confirme que j'ai un mauvais souvenir de François là-dedans, mais ça date.
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomaniaque
gluckhand

Nombre de messages : 1770
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Les sonates de Scriabine   Les sonates de Scriabine - Page 8 EmptyLun 27 Jan 2020 - 16:11

@ Bénédictus, 98 /100 de mes posts ,sont positifs et ne parlent qu'en bien de certaines oeuvres ou musiciens ,au point que souvent sont déçus, car ils s'attendaient à mieux.Pour Scriabine, j'aime beaucoup certaines versions modernes et pas que les anciennes.
Pour parler plus sérieusement , je suis en train d'écouter en replay,l'émission,sur RTS , citée par Arnaudbellemontagne ,consacrée à la 4 ème sonate de Scriabine, et il n'y a pas plus différent ,comme interprètations ,à chaque fois,dans les 6 pianistes choisis,malheureusement, il n'y a pas Maria Lettberg pour la 4ème, peut être la 5ème?
Il serait totalement fou et même con, de dire ou de comprendre que je trouve celà sans intèrêt, ce n'est pas du tout ce que j'ai dit et j'arrête là.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10241
Date d'inscription : 21/01/2007

Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Les sonates de Scriabine   Les sonates de Scriabine - Page 8 EmptyLun 27 Jan 2020 - 16:13

@Xavier, toi qui est pianiste, comment définirais-tu une interprétation "personnelle".

Ne serait-ce pas aussi l'auditeur qui essaie d'y trouver quelque chose qui n'a pas forcément lieu d'être ? Smile


Dernière édition par Rubato le Lun 27 Jan 2020 - 16:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomaniaque
gluckhand

Nombre de messages : 1770
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Les sonates de Scriabine   Les sonates de Scriabine - Page 8 EmptyLun 27 Jan 2020 - 16:16

@Rubato, tu poses la question pour Scriabine, la poserais tu pour les dernières sonates de Beethoven?
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10241
Date d'inscription : 21/01/2007

Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Les sonates de Scriabine   Les sonates de Scriabine - Page 8 EmptyLun 27 Jan 2020 - 16:19

gluckhand a écrit:
@Rubato, tu poses la question pour Scriabine, la poserais tu pour les dernières sonates de Beethoven?

Je ne posais pas la question spécialement pour Scriabine, mais plutôt pour toute oeuvre en fait !
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomaniaque
gluckhand

Nombre de messages : 1770
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Les sonates de Scriabine   Les sonates de Scriabine - Page 8 EmptyLun 27 Jan 2020 - 16:22

Excuse-moi Rubato, mais Schnabel, Gould, Michelangeli,Cortot, Rubinstein,etccc j'en oublie,, c'est à chaque fois personnel ? Par contre, il y a maintenant c'est sûr, bien moins  de différences entre les pianistes, qu'il y avait avant.J'ai écouté récemment un CD de Liszt par Fréderic Lamond (1868-1948 )aucun pianiste ne pourrait jouer comme ça aujourd'hui ,je pense.Les pianistes d'avant vivaient avec les oeuvres qu'ils jouaient, ils faisaient des récitals, par exemple,de toutes les sonates de Beethoven en plusieurs soirées, bref leur répertoire était plus limité ,c'est pour ça qu'ils étaient souvent bons.


Dernière édition par gluckhand le Lun 27 Jan 2020 - 16:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84888
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Les sonates de Scriabine   Les sonates de Scriabine - Page 8 EmptyLun 27 Jan 2020 - 16:37

Rubato a écrit:
@Xavier, toi qui est pianiste, comment définirais-tu une interprétation "personnelle".

J'ai combien d'heures? Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomaniaque
gluckhand

Nombre de messages : 1770
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Les sonates de Scriabine   Les sonates de Scriabine - Page 8 EmptyLun 27 Jan 2020 - 17:17

si j 'ai parlé de Samson François, c'est plutôt de façon anecdotique, bien que sa sonate à l'époque m 'avait marqué.Qui se souvient aussi,de vieux enregistrements Charlin de Roger Cornman, personne, c'est sûr .

Les sonates de Scriabine - Page 8 S-l16010
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10490
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Les sonates de Scriabine   Les sonates de Scriabine - Page 8 EmptyLun 27 Jan 2020 - 17:22

En tout cas, le texte de Marc Pincherle est génial!
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10241
Date d'inscription : 21/01/2007

Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Les sonates de Scriabine   Les sonates de Scriabine - Page 8 EmptyLun 27 Jan 2020 - 17:22

Xavier a écrit:
Rubato a écrit:
@Xavier, toi qui est pianiste, comment définirais-tu une interprétation "personnelle".

J'ai combien d'heures? Mr.Red
Laughing Ok, j'ai compris! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10241
Date d'inscription : 21/01/2007

Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Les sonates de Scriabine   Les sonates de Scriabine - Page 8 EmptyLun 27 Jan 2020 - 17:29

gluckhand a écrit:
Excuse-moi Rubato, mais Schnabel, Gould, Michelangeli,Cortot, Rubinstein,etccc j'en oublie,, c'est à chaque fois personnel ? Par contre, il y a maintenant c'est sûr, bien moins  de différences entre les pianistes, qu'il y avait avant.J'ai écouté récemment un CD de Liszt par Fréderic Lamond (1868-1948 )aucun pianiste ne pourrait jouer comme ça aujourd'hui ,je pense.Les pianistes d'avant vivaient avec les oeuvres qu'ils jouaient, ils faisaient des récitals, par exemple,de toutes les sonates de Beethoven en plusieurs soirées, bref leur répertoire était plus limité ,c'est pour ça qu'ils étaient souvent bons.

Je n'ai jamais dit qu'il n'y avait pas de différence entre les interprètes, mais je me demandais ce qui ferait que pour l'un, son interprétation serait "personnelle", et pour un autre elle ne le serait pas !

Et quant au "c'était mieux avant", je n'adhère pas.
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomaniaque
gluckhand

Nombre de messages : 1770
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Les sonates de Scriabine   Les sonates de Scriabine - Page 8 EmptyLun 27 Jan 2020 - 17:37

@Rubato, j'ai vraiment l 'impression que tu ne m 'aimes pas beaucoup, tu as tes raisons,et est-ce que j'ai dit que c'était mieux avant, j'ai simplement essayé en quelques lignes de dire ,que certains,pianistes mâturaient leurs oeuvres, qu'ils avaient une grande osmose ,entre eux et leurs oeuvres, presque de la religiosité,c'est tout, on ne peut plus demander la même chose à tous les interprètes d'aujourd'hui,que je sache?
Tu parles de musique médiévale, est-ce que tu ne crois pas aussi, que c'est largement interpreté et parfois même réinventé,refaire revivre la musique du  passé n'est pas si simple, j'ai beaucoup de disques de Machaut ou  de Dufay, les versions sont très différentes, mais c'est un autre débat.


Dernière édition par gluckhand le Lun 27 Jan 2020 - 17:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomaniaque
gluckhand

Nombre de messages : 1770
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Les sonates de Scriabine   Les sonates de Scriabine - Page 8 EmptyLun 27 Jan 2020 - 17:55

Je n'ai jamais dit qu'il n'y avait pas de différence entre les interprètes, mais je me demandais ce qui ferait que pour l'un, son interprétation serait "personnelle", et pour un autre elle ne le serait pas !

Et quant au "c'était mieux avant", je n'adhère pas.[/quote]
Bon comme d'habitude, je réponds à côté de la question, encore faut il que je la comprenne et c'est pas sûr,lol
On est d'accord, toute vision est personnelle (je viens d'écouter 6 versions de La 4ème sonate de Scriabine, sur la radio suisse RTS) toutes sont personnelles et pourtant les 3 personnes qui jugeaient ses versions en ont choisi 2, alors pourquoi à ton avis ,ont ils choisi ces 2 versions?
Parce qu'à mon avis, elles correspondaient à l'idée, qu'eux-mêmes se faisaient de l'oeuvre , et qu'ils ont été conquis par quelque chose ,dans le déroulé et la vision de l 'oeuvre qui leur a plu .
Je ne sais pas si je réponds a ta question?
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10241
Date d'inscription : 21/01/2007

Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Les sonates de Scriabine   Les sonates de Scriabine - Page 8 EmptyLun 27 Jan 2020 - 20:45

gluckhand a écrit:
Rubato a écrit:
Je n'ai jamais dit qu'il n'y avait pas de différence entre les interprètes, mais je me demandais ce qui ferait que pour l'un, son interprétation serait "personnelle", et pour un autre elle ne le serait pas !

Et quant au "c'était mieux avant", je n'adhère pas.
Bon comme d'habitude, je réponds à côté de la question, encore faut il que je la comprenne et c'est pas sûr,lol
On est d'accord, toute vision est personnelle (je viens d'écouter 6 versions de La 4ème sonate de Scriabine, sur la radio suisse RTS) toutes sont personnelles et pourtant les 3 personnes qui jugeaient ses versions en ont choisi 2, alors pourquoi à ton avis ,ont ils choisi ces 2 versions?
Parce qu'à mon avis, elles correspondaient à l'idée, qu'eux-mêmes se faisaient de l'oeuvre , et qu'ils ont été conquis par quelque chose ,dans le déroulé et la vision de l 'oeuvre qui leur a plu .
Je ne sais pas si je réponds a ta question?

Oui, je suis plutôt d'accord avec ça; c'est un peu ce que je disais plus haut. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10490
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Les sonates de Scriabine   Les sonates de Scriabine - Page 8 EmptyMar 28 Jan 2020 - 0:20

gluckhand a écrit:
Tu parles de musique médiévale, est-ce que tu ne crois pas aussi, que c'est largement interpreté et parfois même réinventé,refaire revivre la musique du  passé n'est pas si simple, j'ai beaucoup de disques de Machaut ou  de Dufay, les versions sont très différentes, mais c'est un autre débat.
En effet, c'est un tout autre débat: même sans rien y connaître, un seul coup d'œil suffit pour comprendre que la musique médiévale nécessite d'abord un travail de reconstitution / restitution, là où l'écriture même de Scriabine ne laisse qu'une marge d'interprétation assez réduite (sauf à choisir de s'affranchir de tout ou partie des indications écrites.)

Machaut:
 

Scriabine:
 
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5548
Age : 45
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Les sonates de Scriabine   Les sonates de Scriabine - Page 8 EmptyMar 28 Jan 2020 - 0:45

Machaut, c'est plus joli.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10241
Date d'inscription : 21/01/2007

Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Les sonates de Scriabine   Les sonates de Scriabine - Page 8 EmptyMar 28 Jan 2020 - 8:57

Benedictus a écrit:
gluckhand a écrit:
Tu parles de musique médiévale, est-ce que tu ne crois pas aussi, que c'est largement interpreté et parfois même réinventé,refaire revivre la musique du  passé n'est pas si simple, j'ai beaucoup de disques de Machaut ou  de Dufay, les versions sont très différentes, mais c'est un autre débat.
En effet, c'est un tout autre débat: même sans rien y connaître, un seul coup d'œil suffit pour comprendre que la musique médiévale nécessite d'abord un travail de reconstitution / restitution, là où l'écriture même de Scriabine ne laisse qu'une marge d'interprétation assez réduite (sauf à choisir de s'affranchir de tout ou partie des indications écrites.)

Machaut:
 

Scriabine:
 

@gluckhand
Effectivement, pour le médiéval on est bien d'accord, mais je ne vois pas le rapport avec le sujet concerné, en l'occurrence l'interprétation des sonates de Scriabine.
Et comme le dit Benedictus (et toi aussi d'ailleurs), c'est vraiment un tout autre débat, passionnant d'ailleurs. Smile


Dernière édition par Rubato le Mar 28 Jan 2020 - 10:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10241
Date d'inscription : 21/01/2007

Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Les sonates de Scriabine   Les sonates de Scriabine - Page 8 EmptyMar 28 Jan 2020 - 8:58

Golisande a écrit:
Machaut, c'est plus joli.

Ah oui, certaines "partitions" sont de véritables œuvres d'art ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomaniaque
gluckhand

Nombre de messages : 1770
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Les sonates de Scriabine   Les sonates de Scriabine - Page 8 EmptyDim 17 Mai 2020 - 11:43

Les sonates de Scriabine - Page 8 Thn10y10

Très belle surprise avec ce double album,des sonates, mais pour dire la vérité, je n'en ai écouté que les 4 premières, donc le premier CD et j 'ai été agréablement surpris par cette pianiste que je ne connaissais pas.Les 4 premières sonates, il faut bien le dire ,ont moins d'intèrêt que les dernières, elles démarquent certaines influences anciennes et c'est normal, on ne peut rendre génial, ce qui ne l'est pas toujours,bref, cette version me séduit d'abord parce que Malikova nous raconte une histoire,elle nous entraîne dans son labyrinte scriabinien personnel et l'on y croit,c'est simple et efficace, pas besoin de parler de technique ou de virtuosité pour moi, c'est une version qui respire et qui me convient très bien.Je vais m'atteler au second disque et peut être en dirais je, un mot,mais pour moi, c'est clair dans mon esprit Scriabine est là. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Les sonates de Scriabine   Les sonates de Scriabine - Page 8 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les sonates de Scriabine
Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: