Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -50%
– 50% sur les baskets Nike Air Max Dia
Voir le deal
60 €

 

 Claude Le Jeune ou l'éternel printemps

Aller en bas 
AuteurMessage
muzikant
Mélomane averti
muzikant

Nombre de messages : 146
Age : 68
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 24/12/2006

Claude Le Jeune ou l'éternel printemps Empty
MessageSujet: Claude Le Jeune ou l'éternel printemps   Claude Le Jeune ou l'éternel printemps EmptyVen 5 Jan 2007 - 11:11

J'aimerais bien ouvrir un forum sur Claude Le Jeune , et je peux vous en parler qu'en tant qu'auditeur et amateur car tout ce que j'ai entendu de lui m'a toujours p)lu et intèressé , surtout l'enregistrement du "Printemps" qui date déjà de très longtemps chez Arion et qui a été réedité! un de mes disques préfèré d'ailleurs.
Bon je pourrais recopier ce que disent les spécialistes dans la pochette de ce double CD,on y parle de géomètrie et d'alchimie dans cette oeuvre du Printemps mais pour moi la musique c'est avant tout charnel ,émotionnel et bien sûr cérèbral, alors déjà petite question et si cela vous interesse ,estce que quelques participants connaissent la musique de ce compositeur et bien sûr ce qu'ils en pensent!
Revenir en haut Aller en bas
http://robert.varez@laposte.net
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85326
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Claude Le Jeune ou l'éternel printemps Empty
MessageSujet: Re: Claude Le Jeune ou l'éternel printemps   Claude Le Jeune ou l'éternel printemps EmptyVen 5 Jan 2007 - 11:23

Non je ne connais pas du tout; si tu pouvais situer un peu l'époque, le style, parce que je ne connais que de nom! Wink
Revenir en haut Aller en bas
muzikant
Mélomane averti
muzikant

Nombre de messages : 146
Age : 68
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 24/12/2006

Claude Le Jeune ou l'éternel printemps Empty
MessageSujet: Les prophèties des Sybilles.   Claude Le Jeune ou l'éternel printemps EmptyVen 5 Jan 2007 - 11:29

Je viens de taper sur rechercher , Roland De lassus et je m'aperçois qu'il n'y a aucun Forum consacré à ce compositeur génial , si je ne vous lasse pas avant , j'aimerais bien en ouvrir un , un peu plus tard! mais peut être ai je mal regardé?
Revenir en haut Aller en bas
http://robert.varez@laposte.net
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85326
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Claude Le Jeune ou l'éternel printemps Empty
MessageSujet: Re: Claude Le Jeune ou l'éternel printemps   Claude Le Jeune ou l'éternel printemps EmptyVen 5 Jan 2007 - 11:31

Non effectivement il n'y a pas de sujet sur Roland de Lassus.
Quand tu n'es pas sûr et que tu te demandes si tu peux lancer tel ou tel sujet, n'hésite pas à demander ici: https://classik.forumactif.com/viewtopic.forum?t=911 , c'est fait pour. Wink
Revenir en haut Aller en bas
muzikant
Mélomane averti
muzikant

Nombre de messages : 146
Age : 68
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 24/12/2006

Claude Le Jeune ou l'éternel printemps Empty
MessageSujet: musique de l'âme   Claude Le Jeune ou l'éternel printemps EmptyVen 5 Jan 2007 - 12:27

Petite biographie succinte de Claude Le jeune, né vers 1530 à Valenciennes et mort à Paris en 1600, ce qui le situe approximativement dans les mêmes dates que Lassus qui lui est mort en 1594.
bon on sait pas grand chose de sa jeunesse sauf qu'il est à Paris en 1564 et qu 'il insufle déjà sa foi et son protestantisme dans " Les psaumes de David.....en forme de motets" On trouve de ses compositions dans un "Livre de Chansons" ou se cotoient des oeuvres de Lassus et d'autres musiciens de l'époque.
En 1570, le poète Antoine de Baîf fonde avec le musicien Courville, l'Académie de poèsie et de musique " afin de remettre en usage la Musique selon la perfection", c'est un retour à la mode antique.
Le jeune,Lassus,Mauduit, Du caurroy collaboreront à ces recherches sur
"L'art mètrique", alliance intime du vers mesuré et de la musique , produisant une rythmique par laquelle les Anciens "savaient émouvoir les âmes des hommes à telles passions qu'ils voulaient "
En 1581,Le Jeune compose la musique des fêtes pour le mariage du duc de Joyeuse.
De 1582 à 1584, il devient maître de la musique de Franços d'Anjou, frère du roi, qui a de la sympathie pour les protestants.
On suppose que c'est pour ce prince qu'il aurait écrit sa Missa ad Placitum.
En 1585, sort à Anvers sous son nom ,un Livre de Meslanges ou sont réunis des chansons françaises, madrigaux italiens et motets latins.
En 1590, il échappe à la Ligue et au massacre grâce à son ami Mauduit qui sauve ses manuscrits aussi.
Le Dodécahorde sera publié à La Rochelle en 1598, harmonisation du Psautier de Marot, et Théodore de Béze, resté en usage dans l'Eglise réformée.
En , 1596, il est devenu musicien ordinaire de la Chambre du roi jusqu'à sa mort!
C'est en publications posthumes en 1601 que paraîtront ses grandes oeuvres "Psaumes sur des vers mesurés de Baif et d'Aubigné , à 4 et 5 voix"
En 1603 et 1606 , Le Printemps recueil de 39 chansons et L'Octonaire de la Vanité et inconstance du Monde, vaste poème moral.

Bon je me dois dire que je dois la plupart de ces renseignements, je les dois à J F. Labie,musicologue qui ajoute à propos de ces dernièrtes oeuvres . "Ces deux recueils représentent l'apport musical le plus original de Le Jeune. La variation des dispositifs vocaux, l'alternance entre "chant" et "rechant", certaines audaces harmoniques annoncent le passage de la chanson à l'air de cour".
Revenir en haut Aller en bas
http://robert.varez@laposte.net
sofro
Tonton
sofro

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

Claude Le Jeune ou l'éternel printemps Empty
MessageSujet: Re: Claude Le Jeune ou l'éternel printemps   Claude Le Jeune ou l'éternel printemps EmptyDim 7 Jan 2007 - 0:10

muzikant a écrit:
certaines audaces harmoniques annoncent le passage de la chanson à l'air de cour".
C'est un point important par rapport à la musique de Janequin beaucoup plus crue et qui donne franchement dans le burlesque et l'imagé.
Le Jeune met en chanson des sentiments plus littéraires, plus "raffinés" il me semble (d'après ce que j'en connais c a d très peu, il faudrait que je m'y plonge: j'aime beaucoup la musique de la renaissance, dont l'importance est souvent méconnue)
Connais-tu la Missa Ad Placitum de Le Jeune?
Revenir en haut Aller en bas
muzikant
Mélomane averti
muzikant

Nombre de messages : 146
Age : 68
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 24/12/2006

Claude Le Jeune ou l'éternel printemps Empty
MessageSujet: vanité, vanité, tout est vanité!   Claude Le Jeune ou l'éternel printemps EmptyLun 8 Jan 2007 - 6:56

Je viens de réécouter les " Octonnaires de la vanité et inconstance du monde" de Le Jeune, bon rien que le titre , c'est déjà un programme par le titre lui-même, mais quelle beauté et quelle complexité en écoutant cette oeuvre! on est à la fois dans le délice et la joie de l'écoute et la stupéfaction de découvrir une oeuvre aussi complexe et très originale,
A découvrir de toute urgence , pour ceux qui veulent aller plus loin bien sûr et aussi faire un effort!
Revenir en haut Aller en bas
http://robert.varez@laposte.net
Gaial
Mélomane averti
Gaial

Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 16/08/2006

Claude Le Jeune ou l'éternel printemps Empty
MessageSujet: Re: Claude Le Jeune ou l'éternel printemps   Claude Le Jeune ou l'éternel printemps EmptyMer 10 Jan 2007 - 1:00

J'ai écouté un extrait du printemps, et ça m'avait beaucoup plus. Mais bon, disque introuvable... Je sais pas pourquoi mais y a quelque chose chez moi qui se passionne pour l'introuvable je crois (Wyschnegradsky, Carrillo, Obouhov etc...) Shit
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1231
Age : 74
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Claude Le Jeune ou l'éternel printemps Empty
MessageSujet: Re: Claude Le Jeune ou l'éternel printemps   Claude Le Jeune ou l'éternel printemps EmptyMer 10 Jan 2007 - 12:43

Je n'ai entendu de lui que "La Guerre" et quelques chansons comme "Revecy venir le Printemps" "O rose reine des fleurs", une douzaine en tout, plus le Te Deum de la Messe pour le mariage d' Henri IV.

C'est peu, mais il me semble dans la même lignée que Lassus ou les compositeurs de l'époque. Pour ma part, je n'aime pas trop... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12381
Age : 28
Date d'inscription : 23/02/2007

Claude Le Jeune ou l'éternel printemps Empty
MessageSujet: Re: Claude Le Jeune ou l'éternel printemps   Claude Le Jeune ou l'éternel printemps EmptyVen 30 Mai 2008 - 20:03

J'écoute le CD que je viens d'emprunter : Motets pour le culte catholique, & Psaumes protestants, par les Pages et les Chantres, CMBV dirigés par Olivier Schneebeli.
Ca me parle, j'aime beaucoup, c'est assez simple finalement, et on ne s'ennuie pas. Le magnificat à 4, 5, 6, et 7 voix est très beau. Et je suis conquis par le chœur d'enfants I love you
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomaniaque
gluckhand

Nombre de messages : 1876
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Claude Le Jeune ou l'éternel printemps Empty
MessageSujet: Re: Claude Le Jeune ou l'éternel printemps   Claude Le Jeune ou l'éternel printemps EmptyLun 2 Sep 2013 - 7:24

Gaial a écrit:
J'ai écouté un extrait du printemps, et ça m'avait beaucoup plus. Mais bon, disque introuvable... Je sais pas pourquoi mais y a quelque chose chez moi qui se passionne pour l'introuvable je crois (Wyschnegradsky, Carrillo, Obouhov etc...)  Shit
Bon ça date ce post mais c'est interessant ce que tu dis Gaial, tu as une saine réaction par rapport à la musique, faut dire qu'avec le net tout devient trouvable mais hélas à un certain prix?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89646
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Claude Le Jeune ou l'éternel printemps Empty
MessageSujet: Re: Claude Le Jeune ou l'éternel printemps   Claude Le Jeune ou l'éternel printemps EmptyLun 2 Sep 2013 - 19:48

Hélas non, pas tout : ce qui n'a jamais été enregistré ne se trouve pas. Et c'est l'essentiel du catalogue de ces compositeurs qui est concerné...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
gluckhand
Mélomaniaque
gluckhand

Nombre de messages : 1876
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Claude Le Jeune ou l'éternel printemps Empty
MessageSujet: Re: Claude Le Jeune ou l'éternel printemps   Claude Le Jeune ou l'éternel printemps EmptyMar 3 Sep 2013 - 7:30

David , je ne parlais que de ce qui était enregistré bien sûr, avec du temps et de l'argent aussi on finit par acquérir telle version recherchée, pour ce qui n'est pas enregistré , c'est sûr que c'est difficile à trouver par la force des choses qui n'existent pas?Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
Oriane
Mélomaniaque
Oriane

Nombre de messages : 1789
Age : 29
Localisation : Orléans-Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

Claude Le Jeune ou l'éternel printemps Empty
MessageSujet: Re: Claude Le Jeune ou l'éternel printemps   Claude Le Jeune ou l'éternel printemps EmptyDim 7 Déc 2014 - 11:49

Je signale la sorite d'un C.D consacré aux Motets, Madrigaux et Canzonettes de Claude Le Jeune, interprétés par l'Ensemble Huelgas.

Quelqu'un l'a-t-il acheté? Si oui, qu'est-ce que ça donne?

Le compositeur m'emballe assez, mais je ne sais pas ce qu'il en est de l'interprétation. bounce
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89646
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Claude Le Jeune ou l'éternel printemps Empty
MessageSujet: Re: Claude Le Jeune ou l'éternel printemps   Claude Le Jeune ou l'éternel printemps EmptyDim 7 Déc 2014 - 12:02

Les Huelgas sont tout simplement les meilleurs (c'est mon avis personnel, mais je crois qu'il est partagé par beaucoup… pas rencontré grand monde qui ne fasse un blocage fasciné sur leurs motets ISO de Dufay) pour tout ce qui est musique polyphonique sacrée ancienne…

Pour les chansons, je ne les ai pas entendus, ça dépendra pas mal de la qualité linguistique, et je ne me représente pas du tout ce qu'il en est.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pipus
Mélomane chevronné
Pipus

Nombre de messages : 3037
Age : 46
Localisation : Vers Sailles
Date d'inscription : 24/05/2010

Claude Le Jeune ou l'éternel printemps Empty
MessageSujet: Re: Claude Le Jeune ou l'éternel printemps   Claude Le Jeune ou l'éternel printemps EmptyDim 7 Déc 2014 - 12:04

Obsidienne a écrit:
Je signale la sorite d'un C.D consacré aux Motets, Madrigaux et Canzonettes de Claude Le Jeune, interprétés par l'Ensemble Huelgas.
Quelqu'un l'a-t-il acheté? Si oui, qu'est-ce que ça donne?
Le compositeur m'emballe assez, mais je ne sais pas ce qu'il en est de l'interprétation. bounce

Je l'avais en main hier ! Mais entre le bac du disquaire et la caisse, j'ai croisé mon amie (que j'avais pourtant envoyée dans un rayon à l'extrême opposé) qui m'a dare-dare remis sur le droit chemin de l'économie Sad

On peut supposer comme pour de nombreux disques du Huelgas que c'est abouti techniquement et historiquement mais ça reste à vérifier. Après on aime ou pas cet ensemble ; perso j'adore mais il pourra peut-être paraître assez analytique dans son approche, là ou d'autres sont plus charnels (la Venexiana par exemple que je découvre dans les madrigaux de Monteverdi). On doit pouvoir écouter des extraits sur certains sites.
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17834
Date d'inscription : 25/11/2012

Claude Le Jeune ou l'éternel printemps Empty
MessageSujet: Re: Claude Le Jeune ou l'éternel printemps   Claude Le Jeune ou l'éternel printemps EmptyDim 7 Déc 2014 - 12:08

DavidLeMarrec a écrit:
Pour les chansons, je ne les ai pas entendus, ça dépendra pas mal de la qualité linguistique, et je ne me représente pas du tout ce qu'il en est.

il me semble qu’il y a des chansons sur le cd Jacob Clement. j’avais trouvé que cela fonctionnait moins bien, mais c’est peut-être simplement le genre qui me parle moins.
Revenir en haut Aller en bas
Oriane
Mélomaniaque
Oriane

Nombre de messages : 1789
Age : 29
Localisation : Orléans-Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

Claude Le Jeune ou l'éternel printemps Empty
MessageSujet: Re: Claude Le Jeune ou l'éternel printemps   Claude Le Jeune ou l'éternel printemps EmptyDim 7 Déc 2014 - 12:43

Merci beaucoup pour vos réponses!

C'est vrai que je ne prends pas un grand risque avec l'Ensemble Huertas; cela dit, je suis assez tatillonne concernant la musique de cette époque. Les petits problèmes d'harmonie ou de rythme, même légers, brisent vite mon enthousiasme - ce qui me semble normal, vu que ce sont des œuvres qui ne peuvent pas se passer d'une parfaite intégration de toutes les parties.

Je vais quand même acheter ce C.D, qui me semble assez inédit. Et puis, je suis curieuse de ce Le Jeune ...
Revenir en haut Aller en bas
Pipus
Mélomane chevronné
Pipus

Nombre de messages : 3037
Age : 46
Localisation : Vers Sailles
Date d'inscription : 24/05/2010

Claude Le Jeune ou l'éternel printemps Empty
MessageSujet: Re: Claude Le Jeune ou l'éternel printemps   Claude Le Jeune ou l'éternel printemps EmptyDim 7 Déc 2014 - 13:41

Justement il me semble que pour le coup le Huelgas est d'une grande qualité harmonique, les voix sont très bien placées et très justes. Moi aussi ça me gène quand les voix se mélangent mal. Je pense que tu peux y aller... au pire je te le rachète Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Oriane
Mélomaniaque
Oriane

Nombre de messages : 1789
Age : 29
Localisation : Orléans-Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

Claude Le Jeune ou l'éternel printemps Empty
MessageSujet: Re: Claude Le Jeune ou l'éternel printemps   Claude Le Jeune ou l'éternel printemps EmptyDim 7 Déc 2014 - 13:46

Pipus a écrit:
Justement il me semble que pour le coup le Huelgas est d'une grande qualité harmonique, les voix sont très bien placées et très justes. Moi aussi ça me gène quand les voix se mélangent mal. Je pense que tu peux y aller... au pire je te le rachète Mr. Green

Après, tu vas espérer que cette interprétation ne soit pas ma tasse de thé Laughing

J'en toucherai deux mots quand même ... Et j'essaierai d'être honnête !
Revenir en haut Aller en bas
Pipus
Mélomane chevronné
Pipus

Nombre de messages : 3037
Age : 46
Localisation : Vers Sailles
Date d'inscription : 24/05/2010

Claude Le Jeune ou l'éternel printemps Empty
MessageSujet: Re: Claude Le Jeune ou l'éternel printemps   Claude Le Jeune ou l'éternel printemps EmptyDim 7 Déc 2014 - 13:53

Zut ça s'est vu hehe Bonne écoute et nous lirons tes impressions avec plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Dadamax
Mélomane averti
Dadamax

Nombre de messages : 253
Age : 46
Localisation : Provence
Date d'inscription : 07/06/2013

Claude Le Jeune ou l'éternel printemps Empty
MessageSujet: Re: Claude Le Jeune ou l'éternel printemps   Claude Le Jeune ou l'éternel printemps EmptyLun 15 Déc 2014 - 13:34

"Claude Le Jeune : Autant en emporte le vent" Ensemble Clément Janequin, Dominique Visse

J'avais pris ce disque pensant avoir du renaissance et il m'a plutôt semblé y entendre du Monterverdi... en Français... Ce sont des chansons mais chaque texte semble exactement dicter les moyens musicaux, ce qui rend l'ensemble très varié. J'aime beaucoup l'interprétation, que ce soit pour la musique ou la prosodie. drink
Revenir en haut Aller en bas
http://ouilnestpasquestiondepluton.unblog.fr/2017/04/21/le-musul
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89646
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Claude Le Jeune ou l'éternel printemps Empty
MessageSujet: Re: Claude Le Jeune ou l'éternel printemps   Claude Le Jeune ou l'éternel printemps EmptyLun 15 Déc 2014 - 21:58

Tiens, il ne me semblait pas que ce disque ressemblait à ça.

Mais effectivement, il y a plusieurs aspects chez Claude Le Jeune : ses grands motets sont déjà dans l'alternance grand chœur / petit chœur de la façon baroque, alors que ses chansons sont encore tout à fait Renaissance. Le madrigal (même si ça s'appelait air de cour, et se chantait volontiers en polyphonies) se pratiquait effectivement à la Cour de France, jusque sous Louis XIV.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pipus
Mélomane chevronné
Pipus

Nombre de messages : 3037
Age : 46
Localisation : Vers Sailles
Date d'inscription : 24/05/2010

Claude Le Jeune ou l'éternel printemps Empty
MessageSujet: Re: Claude Le Jeune ou l'éternel printemps   Claude Le Jeune ou l'éternel printemps EmptyLun 21 Mar 2016 - 14:56

Cela fait une semaine que j'écoute régulièrement et avec attention "Les trésors de Claude Le Jeune", et véritablement le dernier morceau "Povre coeur entourné" m'étonne et me subjugue par le jeu des chromatismes qui, dans une écriture verticale, produit des progressions d'harmonie tout à fait particulières et que je n'avais pas entendu jusqu'à présent dans les oeuvres de cette époque (en même temps je ne suis vraiment pas un spécialiste) Surprised

J'ai écouté également la version par l'ensemble Clément Janequin et, bien que les chromatistes y soient évidemment présents et bien audibles, je ne retrouve pas ces harmonies particulières : je discerne aisément la voix qui chante le chromatisme, mais je n'entends pas l'accord spécifique qu'il produit avec les autres chanteurs... (suis-je clair Confused)

Je ne sais pas précisément à quoi cela tient, mais il me semble que les voix de cet ensemble sont plus individualisées dans leur timbre et dans l'enregistrement (qui me parait plus proche des chanteurs, le résultat est plus sec, moins coulé) et se mélangent moins (la version est un peu plus rapide également) : l'écriture s'entend du coup de façon plus horizontale, un peu comme une fugue.

En tout cas c'est passionnant à écouter !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Claude Le Jeune ou l'éternel printemps Empty
MessageSujet: Re: Claude Le Jeune ou l'éternel printemps   Claude Le Jeune ou l'éternel printemps Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Claude Le Jeune ou l'éternel printemps
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: