Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Schubert - Quatuors et quintette à cordes

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
LeKap
Mélomaniaque
LeKap

Nombre de messages : 1535
Age : 63
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

Schubert - Quatuors et quintette à cordes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Quatuors et quintette à cordes   Schubert - Quatuors et quintette à cordes - Page 5 EmptyVen 20 Avr 2018 - 16:52

Morloch a écrit:
On m'a gentiment offert l'intégrale des Melos pour Noël, je ne vais pas me plaidre mais je trouve ça vraiment très sage, bien joué.

J'ai peu de comparaison, des quatuors isolés par les Berg et par un mystérieux quatuor du Philarmonique de Vienne, mais les Melos me paraissent moins intéressants à chaque fois sur les quatuors que j'ai en double.

Je suis intrigué par cette histoire de Leipziger.

Bonjour

Curieux que certains trouvent çà plom plom
Je l'écoute pour le moment, à un pas de sénateur, 1 CD avant le dodo du soir
J'en suis au CD3 donc les quatuors de jeunesse et je trouve çà tout sauf sage - il y a du dynamisme dans cette interprétation et çà sonne un peu vert comme j'aime - les cordes sont parfois bien rêches - un délice
Vraiment j'adore
Revenir en haut Aller en bas
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Schubert - Quatuors et quintette à cordes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Quatuors et quintette à cordes   Schubert - Quatuors et quintette à cordes - Page 5 EmptySam 21 Avr 2018 - 20:20

Oh c'est un message de 2008, à une époque où j'avais encore l'impression que les discographie tournaient encore autour des sempiternelles mêmes "versions de référence" et où j'étais curieux d'interprétations plus récentes, pas par goût de la jeunesse à tout prix mais pour entendre des lectures différentes.

J'étais progressivement passé en effet aux versions des Leipziger qui m'avaient comblé sur les critères de dynamisme et de clarté, en comparaison le Schubert des Melos est plus posé, plus contemplatif d'une façon tout à fait voulue, me semble-t'il. Je viens de réécouter certains des derniers quatuors, par les Leipziger dont il était question, les Borodine, les Takács et les Melos, les plus marmoréens sont les Melos, mais tout cela est subjectif.
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28451
Date d'inscription : 21/09/2012

Schubert - Quatuors et quintette à cordes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Quatuors et quintette à cordes   Schubert - Quatuors et quintette à cordes - Page 5 EmptyMar 28 Aoû 2018 - 22:56

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Franz Schubert (1797-1828) :

Quatuor n°13, en la mineur, D. 804

Sándor Végh, violon
Sándor Zöldy, violon
Georges Janzer, alto
Paul Szabo, violoncelle

(Decca, avril 1952)


I love you Interprétation très émouvante du Rosamunde Quartett, sans sentimentalisme, grâce à la seule empathie du timbre, et à la nuance des phrasés.
Toujours une de mes versions préférées, avec l'enregistrement par le Wiener Konzerthaus (Westminster),
aux textures moins striées, d'un lyrisme plus lisse et coagulé mais d'une intense beauté de chant.
En tout cas, ces deux témoignages contemporains se rejoignent par leur expressivité, un peu plus douloureuse avec les Hongrois du Quatuor Végh.


Schubert - Quatuors et quintette à cordes - Page 5 Schube10
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28451
Date d'inscription : 21/09/2012

Schubert - Quatuors et quintette à cordes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Quatuors et quintette à cordes   Schubert - Quatuors et quintette à cordes - Page 5 EmptyVen 5 Avr 2019 - 23:51

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Franz Schubert (1797-1828) :

Quatuor n°14 en ré mineur, D. 810

Constantin Bogdanas, violon
Florin Szigeti, violon
Liviu Stanese, alto
Dorel Fodoreanu, violoncelle

(Forlane, novembre 1982)


Smile Captée salle Adyar, une interprétation hédoniste par les membres du Quatuor Enesco à leurs débuts, -ils avaient une petite trentaine d'années.
L'enregistrement fut salué d'un ffff par Télérama où Paul Meunier écrivait « on ne sort pas, et c'est tant mieux, indemne d'une pareille écoute ».
Ces propos sembleront peut-être excessifs car l'approche reste plutôt lyrique, fort émouvante certes, notamment dans l'Andante visité avec une authentique sensibilité,
mais sans la pugnacité qu'on attend des autres mouvements, telle qu'elle s'exprimait par exemple dans l'ultime version que l'Amadeus Quartet venait de graver pour DG.
En tout cas, on ne se lasse d'admirer la sonorité de ces quatre instruments faits en 1863 par le luthier Jean-Baptiste Vuillaume et qui portent chacun le nom d'un apôtre.
Prêtés au Quatuor Enesco pour l'occasion, c'est la toute première fois que ces instruments étaient enregistrés !


Schubert - Quatuors et quintette à cordes - Page 5 Schube28
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28451
Date d'inscription : 21/09/2012

Schubert - Quatuors et quintette à cordes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Quatuors et quintette à cordes   Schubert - Quatuors et quintette à cordes - Page 5 EmptyMar 26 Nov 2019 - 23:14

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Franz Schubert (1797-1828) :

Octuor en fa majeur, D. 803

Willi Boskovsky, Philipp Matheis, violon
Günther Breitenbach, alto
Nikolaus Hübner, violoncelle
Johann Krump, contrebasse
Alfred Boskovsky, clarinette
Rudolf Hanzl, basson
Josef Veleba, cor


(Decca, mars 1958)

Smile Le premier 78 tours (1948) du Wiener Oktett pour Decca incluait déjà l'Octuor de Schubert,
qu'ils réenregistreront quelques années plus tard en 1954 pour le 33 tours, et une nouvelle fois en mars 1958, profitant de la stéréophonie.
L'interprétation se caractérise par son naturel, un moelleux incomparable, une douceur de tous les instants, un charme séducteur qui n'exclue pas un certain piquant.
De telles vertus ne se trouvaient à l'époque que dans la version qu'avait alors gravée pour Westminster le Konzerthausquartett,
aîné fondé en 1934, lui aussi émané des rangs de la Philharmonie viennoise.


Schubert - Quatuors et quintette à cordes - Page 5 Schube19
Revenir en haut Aller en bas
mabuse
Mélomaniaque
mabuse

Nombre de messages : 1376
Date d'inscription : 15/11/2016

Schubert - Quatuors et quintette à cordes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Quatuors et quintette à cordes   Schubert - Quatuors et quintette à cordes - Page 5 EmptyMer 27 Nov 2019 - 14:34

Mélo a écrit:
L'interprétation se caractérise par son naturel, un moelleux incomparable, une douceur de tous les instants, un charme séducteur qui n'exclue pas un certain piquant.
De telles vertus ne se trouvaient à l'époque que dans la version qu'avait alors gravée pour Westminster le Konzerthausquartett,
aîné fondé en 1934, lui aussi émané des rangs de la Philharmonie viennoise.
thumleft
Et on ne saurait trop recommander leurs autres enregistrements réédités chez Scribendum :
Schubert - Quatuors et quintette à cordes - Page 5 BT80xCAmkf5k7jBMnU0oQcRhHms
Arrow  http://www.scribendumrecordings.com/our-shop/4583959841/sc804-22cd---the-art-of-vienna-konzerthaus-quartet/10961290
Leur intégrale des quatuors de Schubert a des saveurs d'authenticité assez inégalables.

L'Octuor de Schubert se trouve dans un autre coffret dédié à Leopold Wlach :
Arrow  http://www.scribendumrecordings.com/our-shop/4583959841/sc802-11cd---the-art-of-leopold-wlach/10749914
Revenir en haut Aller en bas
Senthinel
Mélomane averti
Senthinel

Nombre de messages : 104
Age : 27
Date d'inscription : 29/10/2012

Schubert - Quatuors et quintette à cordes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Quatuors et quintette à cordes   Schubert - Quatuors et quintette à cordes - Page 5 EmptyVen 7 Aoû 2020 - 14:02

J'ai mis longtemps à trouver une interprétation du quintette pour deux violoncelles D.956 qui me convienne.

Moi qui suis si bon public pour les interprétations dans le domaine symphonique et qui ait tant de mal à élire ma version de chevet quand je m'amuse à faire des écoutes comparées chez moi, je me rend compte que je suis bien plus sévère avec la musique de chambre.
Bon ce n'est pas tellement le sujet:

Mais j'ai écouté ici quasiment toutes les versions proposées sur ce fil, mais aucune ne m'a satisfait pleinement:
L'enregistrement de Stern-Casals etc est évidemment magnifique mais en musique de chambre, les vieux enregistrements, je n'y arrive pas. Je sais que je me prive de beaucoup de découvertes sublimes...
Et par ailleurs, au delà de la prise de son et de l'ancienneté de l'enregistrement, je trouve que cela manque de cohésion notamment au premier mouvement. Il y a des moments de grâce absolus bien sur...

Les Weller aussi, superbes, mais le premier violon prend toute la place, et je trouve ça très sucrée. Cette musique est tellement expressive par elle même, je n'aime pas qu'on en rajoute.

Je passe sur les autres qui m'ont plu sans me combler ; il n'y a que les Leipziger que je n'ai pas réussi à trouver sur les sites de streaming et d'ailleurs je suis certain que j'aurai trouvé ça très bien car j'aime bien ce qu'ils font d'habitude.

J'ai adoré écouter la version du quatuor Ebene avec Gautier Capuçon(2016)
Schubert - Quatuors et quintette à cordes - Page 5 81osro10

Enregistrement exceptionnel : prise de son parfaite, équilibre parfait du quintette, énergie remarquable mais avec finesse et subtilité. Je ne m'attendais à rien avant d'écouter et finalement je pense avoir trouver ma référence personnelle. En tout cas une vrai réussite qui vient compléter à mon avis la liste des plus beaux enregistrements de ce chef d'oeuvre.

Je ne sais s'il existe d'autres enregistrements de cette qualité ces 20dernières années mais s'il y en a un, je suis preneur.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89671
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schubert - Quatuors et quintette à cordes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Quatuors et quintette à cordes   Schubert - Quatuors et quintette à cordes - Page 5 EmptyMer 12 Aoû 2020 - 10:34

Je n'ai pas écouté ta version – mais les Ébène et les Capuçon m'ont stupéfait dans beaucoup de répertoires chambristes, à commencer par Fauré (l'enregistrement auquel je reviens toujours, alors même que leur esthétique n'est pas forcément celle qui a ma faveur).

En ce qui me concerne, après réécoute récente, ma vénération va à la poésie suspendue (malgré le premier mouvement vraiment rapide, qui fonctionne remarquablement) des Taneyev (+ Rostropovitch). Mais j'aime beaucoup aussi les Chilingirian, très habités (les transitions sont un peu formelles, mais ne perdent pas en tension) ou les Cremona (toujours ce grain râpeux très spécifique, ce clair-obscur, et une gestion du tempo en élargissement-resserrement au sein des mêmes phrases, qui tend très habilement le discours.

Dans des deux reports des Taneyev, j'entends un peu de souffle de surface au loin (report de vinyle), mais le son est tout à fait moderne, rien à voir avec la génération Casals (moi aussi ça me gêne souvent pour la musique de chambre).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
sergio
Mélomane averti
sergio

Nombre de messages : 316
Date d'inscription : 19/07/2010

Schubert - Quatuors et quintette à cordes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Quatuors et quintette à cordes   Schubert - Quatuors et quintette à cordes - Page 5 EmptyMer 12 Aoû 2020 - 16:19

Très belle version du quintette avec Janine Jansen et plusieurs solistes dont Torleif Thédéen couplée avec une extraordinaire Nuit Transfigurée !

Plus classique : Gary Hoffman avec le Cypress String Quartet
Revenir en haut Aller en bas
Iskender
Mélomaniaque
Iskender

Nombre de messages : 1409
Age : 52
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

Schubert - Quatuors et quintette à cordes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Quatuors et quintette à cordes   Schubert - Quatuors et quintette à cordes - Page 5 EmptySam 29 Aoû 2020 - 11:21

Mélomaniac a écrit:
Quatuor n°14 en ré mineur, D. 810 - Quatuor Enesco (Forlane, novembre 1982)

Captée salle Adyar, une interprétation hédoniste par les membres du Quatuor Enesco à leurs débuts, - ils avaient une petite trentaine d'années.
L'enregistrement fut salué d'un ffff par Télérama où Paul Meunier écrivait « on ne sort pas, et c'est tant mieux, indemne d'une pareille écoute ».
Ces propos sembleront peut-être excessifs car l'approche reste plutôt lyrique, fort émouvante certes, notamment dans l'Andante visité avec une authentique sensibilité, mais sans la pugnacité qu'on attend des autres mouvements, telle qu'elle s'exprimait par exemple dans l'ultime version que l'Amadeus Quartet venait de graver pour DG.
En tout cas, on ne se lasse d'admirer la sonorité de ces quatre instruments faits en 1863 par le luthier Jean-Baptiste Vuillaume et qui portent chacun le nom d'un apôtre. Prêtés au Quatuor Enesco pour l'occasion, c'est la toute première fois que ces instruments étaient enregistrés !

Je viens de trouver ce disque pour 1€ chez un soldeur Smile , je l'ai pris car je possède d'autres enregistrements de ce quatuor qui m'est cher et que j'ai beaucoup suivi, du moins dans cette formation - l'altiste ayant changé à plusieurs reprises - qui correspond à leur meilleure période amha.
L'interprétation est typique des Enesco, à savoir avec beaucoup d'engagement expressif, de libertés dans les choix interprétatifs et les tempi mais tout en restant dans le cadre et en structurant le propos.
Le premier mouvement est extrêmement contrasté entre l'âpreté de certains passages (ne serait-ce que l'introduction, jouée très spiccato et assez "verticale") et l'expression end effet large et chaleureuse de passages plus lyriques. En ce sens (par rapport aux moments où c'est l'âpreté qui ressort) je ne trouve pas l'interprétation si hédoniste que cela sur son ensemble, même si je suis d'accord avec toi Melomaniac que c'est l'adjectif qui caractérise cette formation d'une façon générale.
Il y a dans les variations du mouvement lent une densité permanente qui fait que mon attention est finalement un peu retombée, souhaitant plus de différences de couleur d'une variation à l'autre. Mais cela n'est peut-être qu'une impression de première écoute qui évoluera. Un bel enregistrement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/etiennetabourier
Contenu sponsorisé




Schubert - Quatuors et quintette à cordes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Quatuors et quintette à cordes   Schubert - Quatuors et quintette à cordes - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Schubert - Quatuors et quintette à cordes
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: