Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Obtenez jusqu’à -50 % sur les meilleures ventes ASOS
Voir le deal

 

 Requiem de Mozart

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant
AuteurMessage
wotan77100
Mélomane du dimanche
wotan77100

Nombre de messages : 21
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/06/2017

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyLun 26 Juin 2017 - 5:18

Oui , la version Bohm , je sous entend la version DG , qui comme la version 89 de Karajan à étez mille et une fois amorti , Bohm n 'est pas si " connus " que cela et c 'est un Wagnerien de haute estime
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20338
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyMar 24 Oct 2017 - 10:43

Requiem de Mozart - Page 14 Harmoniamundihmm902291
Sophie Karthauser (soprano)
Marie-Claude Chappuis (mezzo)
Maximilian Schmitt (tenor)
Johannes Weisser (baritone)

Freiburger Barockorchester, RIAS Kammerchor, René Jacobs
Révision de Pierre-Henri Dutron à partir du requiem complété par Süssmayr.

Parution pour la fin octobre.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Diablotin
Mélomaniaque
Diablotin

Nombre de messages : 1071
Age : 53
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyMar 24 Oct 2017 - 11:36

wotan77100 a écrit:
[...] qui comme la version 89 de Karajan[...]
Sauf erreur de ma part, la dernière version de Karajan a été enregistrée en 1986 et est parue en 1987. Ce Cd sera suivi de la parution des symphonies de Brahms, de quelques oeuvres de Richard Strauss, du fameux concert du Nouvel Anet de quelques autres-. En 1989, année de sa mort, Karajan a très peu enregistré -parution posthume de quelques rares CD Tchaïkovsky, Verdi et Bruckner (7ème symphonie)-.
Revenir en haut Aller en bas
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1122
Date d'inscription : 07/08/2012

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyDim 29 Oct 2017 - 10:17

Jacobs Requiem dans version Süssmayr/Dutron (2016)
Pas trop cherché en quoi consiste la différence avec Süssmayr tout court.

Une partie du livret est rédigé par Dutron, j'ai toujours dû mal à cerner son travail. Il parle beacoup de sa phylosophie mais je regrette qu'il ne détaille pas le travail proprement dit.

J'ai remarqué qu'il y a des percussions rajoutées du Confutatis minimisant cette ligne de basse menacant (pas réussit à mon avis), et Agnus Dei (ca m'est égale).

A part ca, Jacobs est un peu pres dans la lignée de Corbos.
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyDim 29 Oct 2017 - 11:48

Bruno Luong a écrit:
sa phylosophie
"Sagesse de la tribu" ? Bon sens populaire ? Sens commun ? study Jolie invention lexicale involontaire en tout cas. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Adalbéron
Mélomaniaque
Adalbéron

Nombre de messages : 1151
Age : 1001
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyMar 24 Avr 2018 - 12:40

Requiem de Mozart - Page 14 SICC-30332
W.A. Mozart et beaucoup d'autres, Requiem — N. Harnoncourt, Concentus Musikus Wien, Arnold Schönberg Chor, C. Schäfer, B. Fink, K. Streit, G. Finley

Radical.
Un rythme assez étouffant, malgré les longs silences observés entre les grandes sections et certains contrastes violents qui rendent encore plus terribles les percées de lumière noire. L'ensemble de la Sequentia est tendue par une émotion extrême (à m'en tirer des larmes, et je n'ai pourtant pas la larme facile). Comme souvent, je suis moins transporté par ce qui suit.
La prise de son favorise un peu trop les cuivres et les vents au détriment des cordes, mais cela permet d'entendre certains détails d'orchestration plus distinctement. Le Concentus Musicus est au sommet, ennivrant de couleurs, de textures, de reliefs.
L'Arnold Schönberg Chor est d'une grande éloquence, sans trop user de moyens expressifs appuyés : c'est vraiment admirable d'intensité.
Parmi les solistes, seul Kurt Streit paraît par moment un peu en dessous du reste. Finley est très digne, Christine Schäfer sensible (que dis-je ? « sssssensssssssible ») et Bernarda Fink tout simplement parfaite (ce timbre divin et cette musicalité !  I love you).
Un Requiem angoissé donc, tendu et contrasté, qui coupe le souffle.
Revenir en haut Aller en bas
https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10907
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyMar 24 Avr 2018 - 14:47

Voilà une recension qui reflète très exactement ce que je pense de ce disque.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10676
Date d'inscription : 21/01/2007

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptySam 5 Mai 2018 - 8:59

Nouvelle écoute de la version Corboz avec l'ensemble instrumental et vocal de Lausanne.

Belle version, presque "chambriste" comparée à d'autres; du coup on pourrait presque penser qu'elle manque un peu de "punch" (terme sans doute inadapté pour un requiem hehe ).

Les solistes et les chœurs sont excellents. Une certaine sobriété s'y dégage.
I love you
Revenir en haut Aller en bas
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4363
Age : 920
Date d'inscription : 27/11/2008

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptySam 5 Mai 2018 - 20:29

Le requiem sera l'une des oeuvres du programme de rentrée de l'Orchestre des Champs Elysées. Si je ne m'abuse, Herreweghe l'a enregistré avec le Collegium Vocale Gent. Ca donne quoi?
Revenir en haut Aller en bas
https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
ScareDe2
Farceur québécois
ScareDe2

Nombre de messages : 996
Age : 21
Localisation : Québec
Date d'inscription : 27/06/2005

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyMar 15 Mai 2018 - 4:05

Herreweghe... le requiem d'Herreweghe composé par Mozart j'ai envie d'écrire. Si il y a qu'un seul directeur du Requiem, c'est Herreweghe.
Revenir en haut Aller en bas
Ravélavélo
Mélomane chevronné
Ravélavélo

Nombre de messages : 5825
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyJeu 24 Mai 2018 - 11:33

La version de Jean-Claude Malgoire m'a laissé une fort bonne impression, que j'ai acheté et écouté hier: équilibrée et énergique avec en prime, en complément de programme trois sonates d'église.

Requiem de Mozart - Page 14 R-932711
Revenir en haut Aller en bas
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4363
Age : 920
Date d'inscription : 27/11/2008

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyLun 15 Oct 2018 - 16:15

En relisant ce fil, outre que j'ai bien rigolé en voyant la partie de pendu de ma jumelle avec notre alien national, je constate que personne n'a parlé de la/des versions Herreweghe.
Revenir en haut Aller en bas
https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85124
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyLun 15 Oct 2018 - 16:30

Ravélavélo a écrit:
La version de Jean-Claude Malgoire m'a laissé une fort bonne impression, que j'ai acheté et écouté hier: équilibrée et énergique avec en prime, en complément de programme trois sonates d'église.

Requiem de Mozart - Page 14 R-932711

C'était ma première version, et je l'ai écoutée en boucle, donc je ne suis surement pas très objectif, mais il me semble bien que c'est une très bonne version.

Il faut préciser que c'est la première version Malgoire, sa deuxième est très décriée.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyLun 15 Oct 2018 - 16:39

Xavier a écrit:
Il faut préciser que c'est la première version Malgoire, sa deuxième est très décriée.

À tort, à mon avis ; et d'ailleurs pour des raisons très différentes suivant les critiques (qui pour les solistes, qui pour le choeur, qui pour la formation orchestrale, qui pour l'édition, etc.). Mais je l'ai déjà écrit plus haut silent .
(https://classik.forumactif.com/t1459p450-requiem-de-mozart ; message du 9 janvier, entre autres. J'avais aussi écrit : "une poésie, une humanité, d'un fruité à la fois assez profonds et très immédiats (à l'orchestre, c'est flagrant du côté des bois)" et je je réitère.)


Dernière édition par bAlexb le Mar 16 Oct 2018 - 8:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyLun 15 Oct 2018 - 20:41

La première est assez parfaite ; la seconde, tout de même, n'est pas de la même farine (à commencer par les chœurs). Et l'édition bizarre en effet.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4363
Age : 920
Date d'inscription : 27/11/2008

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyLun 15 Oct 2018 - 21:29

Ce qui est assez comique c'est que je remonte le fil pour parler d'Herreweghe et qu'on relance sur Malgoire hehe
Revenir en haut Aller en bas
https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4363
Age : 920
Date d'inscription : 27/11/2008

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyMar 16 Oct 2018 - 20:40

Dois je en déduire que la/les versions Herreweghe sont mauvaises? scratch
Revenir en haut Aller en bas
https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10907
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyMar 16 Oct 2018 - 21:13

Non, dans mon souvenir (je parle du disque Harmonia Mundi; je ne sais pas si il l'a réenregistré chez Mélenchon), c'est du Herreweghe standard: très soigné, très recueilli, mais pas forcément le plus intense. C'est très bien, mais comme enregistrement baroqueux, la version Harnoncourt dont parle Adalbéron un peu plus haut est largement plus ma came.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28434
Date d'inscription : 21/09/2012

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyMer 17 Oct 2018 - 0:29

Xavier a écrit:

Ravélavélo a écrit:

La version de Jean-Claude Malgoire m'a laissé une fort bonne impression, que j'ai acheté et écouté hier: équilibrée et énergique avec en prime,
en complément de programme trois sonates d'église.


Requiem de Mozart - Page 14 R-932711


C'était ma première version, et je l'ai écoutée en boucle, donc je ne suis surement pas très objectif, mais il me semble bien que c'est une très bonne version.

Il faut préciser que c'est la première version Malgoire, sa deuxième est très décriée.



Confused Je ne connais pas la seconde version (celle chez K617 ?) mais la première chez CBS m'avait déjà passablement effrayé,
le disque m'est tombé des mains. Entre celle-là et le hiératisme chloroformé de Celibidache (à Munich, Emi),
on tient deux extrêmes qui m'insupportent, pour des raisons inverses.

Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85124
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyMer 17 Oct 2018 - 2:00

Ah tiens, qu'est-ce que tu lui trouves d'extrême à cette version Malgoire?
Revenir en haut Aller en bas
Ravélavélo
Mélomane chevronné
Ravélavélo

Nombre de messages : 5825
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyMer 17 Oct 2018 - 3:24

Xavier a écrit:
Ravélavélo a écrit:
La version de Jean-Claude Malgoire m'a laissé une fort bonne impression, que j'ai acheté et écouté hier: équilibrée et énergique avec en prime, en complément de programme trois sonates d'église.


C'était ma première version, et je l'ai écoutée en boucle, donc je ne suis surement pas très objectif, mais il me semble bien que c'est une très bonne version.

Il faut préciser que c'est la première version Malgoire, sa deuxième est très décriée.

C'est aussi mon avis,
l'écoute de cet enregistrement m'a aidé à apprécier ce chef-d'oeuvre ultime de Mozart. Smile
Je découvre à présent la version Karajan '87...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyMer 17 Oct 2018 - 13:28

Ravélavélo a écrit:
l'écoute de cet enregistrement m'a aidé à apprécier ce chef-d'oeuvre ultime de Mozart. Smile
Je découvre à présent la version Karajan '87...

La version avec laquelle j'ai découvert l'œuvre. J'aime beaucoup (même si la précédente est un peu moins épaisse) ; j'avais d'ailleurs tout de suite enchaîné avec Christie (que j'avais beaucoup aimé également, bien qu'il y ait nettement plus vivant chez les baroqueux !).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28434
Date d'inscription : 21/09/2012

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyMer 17 Oct 2018 - 21:32

Xavier a écrit:

Ah tiens, qu'est-ce que tu lui trouves d'extrême à cette version Malgoire?


Smile Honnêtement mon écoute doit remonter à une dizaine d'années, mais je me rappelle une lecture très mécaniste, hypercontrastée,
sans âme. C'est moins le tempo qui m'avait secoué que cette diction robotisée. Exécrable souvenir du Kyrie.
Je veux bien retenter un de ces jours, qui sait...
Car quelques premiers Malgoire dans le répertoire baroque me plaisent bien, ses Royal Fireworks par exemple.
Mais sauf exception, je ne suis pas foncièrement attiré par le traitement baroqueux appliqué au classicisme.


Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10907
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyDim 13 Oct 2019 - 21:46

Requiem de Mozart - Page 14 Mozart13
• Carolyn Sampson (soprano), Marianne Beate Kielland (mezzo-soprano), Makoto Sakurada (ténor), Christian Immler (baryton), Masaaki Suzuki / Bach Collegium Japan
Kobé, XII.2013
BIS


C’est curieux: c’est très véloce, très détaillé, l’orchestre a beaucoup de grain, mais c’est une des versions les plus ennuyeuses que je connaisse. En fait, c’est une lecture très linéaire, transparente (très peu de couleurs tant instrumentales que vocales - et une captation très limpide), et tellement au cordeau que tout y file droit de façon totalement prévisible; par ailleurs les chanteurs comme le chœur semblent totalement neutres dans l’expression - ni intériorité émue, ni rhétorique dramatique; au mieux c’est juste gentil, comme dans l’Offertoire. (Ce qui rejoint assez mon souvenir des Bach du même Suzuki - je n’avais d’ailleurs jamais compris la hype Suzuki du début des années 2000.)

En revanche, du fait de cette neutralité et de cette lisibilité, ça pourrait être une bonne version de découverte.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyLun 14 Oct 2019 - 9:09

Bon, moi j'aime Suzuki jusque dans Mendelssohn (symphonies et oratorios), et particulièrement dans Bach. Embarassed

Ce que tu dis me paraît assez juste (et le répertoire mozartien n'est pas forcément son meilleur), quoique ça ne me paraisse pas nécessairement une faiblesse (j'entends les couleurs, moi, même si le spectre est sommaire étagé).

… mais comme je n'ai pas écouté ce disque (pourquoi faire ça ?), ce ne sont que des extrapolations.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10907
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyLun 14 Oct 2019 - 18:40

DavidLeMarrec a écrit:
… mais comme je n'ai pas écouté ce disque (pourquoi faire ça ?)
Je suis tombé dessus par hasard, en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10907
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyVen 3 Avr 2020 - 14:30

Aujourd’hui en Playlist:
Xavier a écrit:
Mozart: Requiem/Currentzis
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Je découvre: grande version!
DavidLeMarrec a écrit:
Ma chouchoute !  On ne fait pas plus vivant et urgent – le col legno dans le Dies iræ devrait ravir Benedictus !
Benedictus a écrit:
Oui, j'adore ce col legno! D'ailleurs, tiens, je viens de le remettre - quel dommage qu'il n'ait pas plutôt gravé une réduction pour orchestre à cordes!

Donc:

Requiem de Mozart - Page 14 Mozart17
• Simone Kermes (soprano), Stéphanie Houtzeel (alto), Markus Brutscher (ténor), Arnaud Richard (basse), Teodor Currentzis / MusicAeterna, The New Siberian Singers / Vyacheslav Podyelsky
Novosibirsk, II.2010
Alpha


J’avais dû n’écouter cet enregistrement une ou deux fois, quand c’était sorti: à l’époque, j’avais trouvé ça intéressant mais agaçant. Finalement, mon opinion n’a pas tellement changé.

Pour ce qui est de l’intérêt, il y a d’abord le travail sur les cordes, qui est absolument génial - encore meilleur que dans mon souvenir: le tranchant des attaques, la diversité des modes de jeu, la finesse et la variété du grain (effectivement, ces col legno!), la richesse et le détail du spectre (l’ampleur et la netteté des cordes graves!) et tout ce que cela permet en termes d’intonations instrumentales est exaltant de bout en bout! Au demeurant, tout ce qui est travail de phrasés instrumentaux, gestion des gradations de dynamiques et de la rythmique est tout aussi électrisant, sans parler d’un art assez extraordinaire des détachés: c’est contrasté (on sent déjà poindre la bipolarisation currentzisienne entre le trépidant-qui-claque et le suspendu-murmuré - sauf que là, justement, il y a tout un travail sur les transitions de l’un à l’autre) mais ça avance de façon incroyable (les passages fugués sont irrésistibles!) Ça donne effectivement à entendre autre chose - mais quelque chose de vraiment convaincant ici.

Autre aspect particulièrement intéressant, le traitement des chœurs: là aussi, on a tout le gain de la pratique HIP en termes de netteté et de focalisation que ce soit dans l’étagement des voix, l’accentuation et le contraste des phrasé, la variété des modes d’émission; la particularité est que ce travail très fouillé sur le chant choral semble avoir été plus organisé en fonction d’une sorte de logique essentiellement musicale voire instrumentale (très cohérente avec le travail sur les cordes) - mais là, ce qui fait l’intérêt touche aussi pour moi à un sujet d’agacement: dans tout ce travail, le souci «textuel» semble avoir été tout à fait accessoire: d’une part, la restitution de la prononciation latine est totalement pifométrique (j’ai relevé au moins trois prononciations différentes de luceat: louxéat, louchéat, lucéat); d’autre part, les passage très rapides, l’articulation se trouve totalement bousculée, avec des syllabes qui finissent par se résumer à une voyelle ou au contraire à une agglutination de consonnes.

Par ailleurs, les sujets d’agacement ne manquent pas. D’abord, ce qui est le grand point noir de MusiAeterna, tous répertoires confondus: les timbres uniformément blancs des pupitres de vents. Ici, mis à part dans le Sanctus, on n’entend jamais distinctement les cors de basset ni les bassons - alors que ce sont quand même des instruments aux timbres très typés (et ça m’agace d’autant plus que ce sont des timbres dont je suis tout particulièrement friand); à l’inverse, on entend beaucoup et très fort (cf. inf.) les trombones et les trompettes - mais sans jamais pouvoir les distinguer: ça pouëtte-pouëtte sévère, mais de manière totalement indifférenciée en termes de timbres ou de textures.

Autre source d’agacement pour moi, des équilibres assez bizarres: les cuivres sont très en avant, focalisés de manière très aggressive et occupent de ce fait une place démesurée dans le spectre dès qu’on se situe dans des dynamiques un peu élevées; même chose pour les timbales, très en avant et dont la dynamique sonne artificiellement grossie. Outre que c’est extrêmement désagréable dans une écoute au casque, ça a quand même quelque chose d’assez contre-productif: alors que le travail sur les cordes est remarquablement fin et contrasté, ça donne aux tutti un côté pouët-pouët-boum-boum quasi carlorffien - difficile, du coup, de contrer ceux qui trouveront cette lecture «vulgaire» et «bruyante.»

Par ailleurs, je n’ai pas aimé les voix solistes. On connaît les idiosyncrasies vocales Simone Kermès, et il faut faire avec: les fameux aigus-laser dont la blancheur et la focalisation vous vrillent les tympans (et de ce point de vue-là, ses parties dans l’Introïtus sont particulièrement éprouvantes au casque) et le sussuré diaphane (là, en revanche, c’est vraiment très beau, au casque.) Les autres voix sont un peu moins typées, mais je ne les ai pas trouvé très belles - on dirait que la contralto force beaucoup en nasalisant pour projeter sans trop couvrir, et le résultat n’est pas très séduisant; les timbres du ténor et de la basse ont de même un côté un peu «creux» et des timbres pas très gracieux.

Et puis, comme toujours avec le chef, il faut qu’il ait un petit gimmick nawak exaspérant: ici ce sont les grelots à la fin du Lacrimosa...
(Mais ça, c’est peut-être juste parce que Currentzis avait oublié d’enlever son couvre-chef pendant l’enregistrement. jocolor )

Au total, donc, alors qu’il y a ici beaucoup de choses qui me plaisent vraiment beaucoup, je pense que  je vais malgré tout retourner plus souvent à Harnoncourt 2003, qui tout en étant lui aussi HIP-explosif-halluciné-au-cordeau, m’apporte beaucoup plus de plaisir (le timbre des vents du Concentus Musicus, le plateau Schäfer-Fink-Finley-Streit  drunken ...)
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10049
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyVen 3 Avr 2020 - 14:38

Benedictus a écrit:
Et puis, comme toujours avec le chef, il faut qu’il ait un petit gimmick nawak exaspérant: ici ce sont les grelots à la fin du Lacrimosa...
(Mais ça, c’est peut-être juste parce que Currentzis avait oublié d’enlever son couvre-chef pendant l’enregistrement. jocolor )
pété de rire pété de rire pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85124
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyVen 3 Avr 2020 - 16:56

2è écoute aujourd'hui: le Dies irae est décidément exceptionnel, j'adore les attaques et les nuances du chœur.
Je ne vois pas le problème évoqué plus haut en ce qui concerne Simone Kermes. (mais je n'écoute pas au casque)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85124
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyVen 3 Avr 2020 - 17:28

Par contre il faut reconnaître que ça n'a aucun sens de jouer la partition reconstituée habituelle sauf pour le Lacrimosa où le début est joué à nu tel que l'a laissé Mozart.
On a l'impression d'entendre une esquisse pendant quelques mesures, puis la version reconstituée.
Pourquoi ne pas aller au bout et faire une version "authentique" inachevée, telle que l'a laissée Mozart, et les mouvements reconstitués ensuite? Il y aurait largement la place, le disque tel qu'il est ne fait que 46 minutes...
D'où sortent les grelots et les quelques mesures vocales qu'on entend à la fin?
Aucun mot là-dessus dans la notice du disque...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyVen 3 Avr 2020 - 23:45

Benedictus a écrit:
Au total, donc, alors qu’il y a ici beaucoup de choses qui me plaisent vraiment beaucoup, je pense que  je vais malgré tout retourner plus souvent à Harnoncourt 2003, qui tout en étant lui aussi HIP-explosif-halluciné-au-cordeau, m’apporte beaucoup plus de plaisir (le timbre des vents du Concentus Musicus, le plateau Schäfer-Fink-Finley-Streit  drunken ...)

Je viens d'y jeter une oreille suite à son éloge. (Harnoncourt 2003 chez DHM)

Pas fan de tout dans cet enregistrement, parfois très didactique (le Kyrie qui souligne pataudement ses entrées). Les solistes sont effectivement très charismatiques, mais au détriment de la fluidité d'ensemble. D'une manière générale très maniéré, et sans l'impression de glisser sur l'eau de Currentzis.

On entend mieux le détail, oui, mais les figures d'accompagnement sont parfois mises à nu sans apporter grand'chose. Par endroit j'aime beaucoup (le Dies iræ, certaines couleurs de vents en effet), à d'autres je trouve ça vraiment exagéré et chichiteux (ces ralentis partout…).

Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10907
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptySam 4 Avr 2020 - 0:01

C'est curieux: autant je vois bien, en effet, ce qui peut te déplaire (cette façon de quasi disloquer le discours par une sorte d'exacerbation rhétorique et une surexposition des timbres et des voix secondaires - moi, j'adore, mais je comprends que ça puisse horripiler.)

En revanche, là où j'ai plus de mal à te suivre, c'est quand tu dis:
DavidLeMarrec a écrit:
D'une manière générale très maniéré, et sans l'impression de glisser sur l'eau de Currentzis.
Parce que Currentzis, c'est quand même aussi très maniéré, et je ne sens pas du tout cette fluidité (si c'est bien ce que tu entends par «l'impression de glisser sur l'eau»): ce que j'aime beaucoup dans son Requiem, c'est justement le relief, les contrastes...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptySam 4 Avr 2020 - 0:33

Benedictus a écrit:
C'est curieux: autant je vois bien, en effet, ce qui peut te déplaire (cette façon de quasi disloquer le discours par une sorte d'exacerbation rhétorique et une surexposition des timbres et des voix secondaires - moi, j'adore, mais je comprends que ça puisse horripiler.)

Ah, mais d'une manière générale j'aime beaucoup, ça qu'on entende bien l'accompagnement… mais ici j'ai l'impression qu'il n'en fait rien, il met un zoom sur les violons II, qui font ploum-ploum plus fort, mais ça n'apporte rien au discours (contrairement à ce qu'il fait dans ses dernières symphonies de Mozart, où il coupe les cheveux en huit et où ça révèle des mondes !).

Et surtout ces fluctuations pénibles de tempo, ralentissement sur ralentissement, on dirait du Donizetti chanté par Gruberová.


Citation :
Parce que Currentzis, c'est quand même aussi très maniéré, et je ne sens pas du tout cette fluidité (si c'est bien ce que tu entends par «l'impression de glisser sur l'eau»): ce que j'aime beaucoup dans son Requiem, c'est justement le relief, les contrastes...

Ah, dans le Requiem, c'est du maniérisme mobile, on glisse d'une nuance à l'autre sans s'arrêter de courir, alors qu'Harnoncourt semble tenter des sortes d'arrêts sur image assez laborieux. C'est ce que j'aime dans la version de Currentzis : tout est dans le flux et l'urgence, même les contrastes qui ne marquent jamais des arrêts francs.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10907
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptySam 4 Avr 2020 - 1:17

DavidLeMarrec a écrit:
du Donizetti chanté par Gruberová.
carton rouge C'est pas parce qu'on n'est pas d'accord sur une version qu'il faut sortir les glotto-insultes, non mais!

DavidLeMarrec a écrit:
tout est dans le flux et l'urgence, même les contrastes qui ne marquent jamais des arrêts francs.
Pas d'arrêts francs, tout dans l'urgence, OK. Mais le flux, la fluidité... avec une forte houle et des creux de trois mètres, alors.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptySam 4 Avr 2020 - 11:21

Benedictus a écrit:
Pas d'arrêts francs, tout dans l'urgence, OK. Mais le flux, la fluidité... avec une forte houle et des creux de trois mètres, alors.

Oui, exactement. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1122
Date d'inscription : 07/08/2012

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptySam 4 Avr 2020 - 13:52

Xavier a écrit:

D'où sortent les grelots et les quelques mesures vocales qu'on entend à la fin?
Aucun mot là-dessus dans la notice du disque...

Il s'agit de l'Amen (fugue choeur) quelques mesure que Mozart a laissé incomplé et Sussmayr a écarté. Une version qui a incorporré la fugue est celle de Maunder, qu'on peut entendre avec le disque de Hogwood.

Par contre pas l'idée des grelots, probablement encore une idée géniale de Currentzis ?
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10907
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptySam 4 Avr 2020 - 14:02

J'avais proposé une explication...
Revenir en haut Aller en bas
topemeraude
Mélomane du dimanche
topemeraude

Nombre de messages : 90
Date d'inscription : 04/11/2014

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyDim 14 Juin 2020 - 19:23

J'ai la version de Bohm que j'aime mais je ne connais que celle là , je suis très tentè par celle de Ricardo Mutti que j'ai entendu en partie sur un site en ligne et qui m'a fait un très grand effet , qu'en pensez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 563
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyDim 14 Juin 2020 - 22:54

Je pense que tout dépend de tes attentes : si les extraits te donnent envie, c'est certainement bon signe ?

Je n'ai pour ma part apprécié ni Böhm (que je trouve pachydermique), ni Muti (propre-sur-lui).

Bernstein/Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks est ma version préférée, mais tellement suffocante que je ne peux l'écouter sans pleurer, ce qui est assez limitant à l'usage (on sent qu'il vient de perdre sa femme).

Harnoncourt/Concentus Musicus Wien commenté ci-dessus est un coup de poing, beaucoup d'allant et de rage, c'est très bien si l'on aime les émotions fortes.

Currentzis dépoussière bien la partition et l'allège, parfait pour quelque chose de différent et stimulant.

Si on veut du traditionnel ou du joli, je suis assez sensible à la "mort en collants" de la version Marriner (Philips) parce proche de la B.O. d'Amadeus. Il me semble toutefois que pour le film, les extraits ont été enregistrés de manière indépendante, et il n'existe pas de Requiem complet pour cette lecture de Marriner.

Pas de mauvaise pioche, plutôt la nécessité de savoir ce que l'on veut. Et peu importe le grain tant qu'on a l'ivresse ! drink


Dernière édition par Mefistofele le Lun 15 Juin 2020 - 1:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
topemeraude
Mélomane du dimanche
topemeraude

Nombre de messages : 90
Date d'inscription : 04/11/2014

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyLun 15 Juin 2020 - 0:06

@ Mefistofele
Merci pour ta réponse vraiment complète Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
wilou35
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 29/12/2011

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyMer 24 Juin 2020 - 18:16

La version de boehm pachidermique... Celle avec les wiener philharmoniker ???
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyMer 24 Juin 2020 - 23:46

J'aimais beaucoup celle avec Siepi (plus sûr de l'orchestre). La plus diffusée, chez DGG avec Vienne, c'est assez lourd et l'articulation tudesque du chœur n'aide pas.

Mais je ne doute pas que ce ne soit pas ton avis, j'ai senti comme un tropisme viennois chez toi Wilou. phone
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 563
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyJeu 25 Juin 2020 - 15:42

Comme David l'écrit, je trouve que la pâte est épaisse (et les rythmes d'une lenteur confondante), c'est une version qui m'est personnellement insupportable.
D'un autre côté, elle est très réputée, et j'admets tout à fait que ce que je trouve pénible soit perçu comme un hiératisme qui sied à la circonstance pour d'autres, ou une emphase majestueuse. Auquel cas, les versions dégraissées que j'évoquais seront perçues comme celles d'excités de la baguette. Laughing
(Il y a une version rapide et réputée que j'abomine spécialement, mais je ne sais plus par qui... Harnoncourt I, peut-être ?).

Ma suggestion diabolique serait la réduction pour quatuor à cordes ! J'ai convaincu même les plus rétifs au concept tant elle est réussie ! Celle du Quatuor Debussy m'avait particulièrement flatté les tympans.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyJeu 25 Juin 2020 - 16:29

Version incroyable que cette réduction (exercice difficile, passer d'une œuvre dramatique à un quatuor !) et cette interprétation… ma version chouchoute de l'œuvre, je crois. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyJeu 25 Juin 2020 - 18:14

Je précise qu'il est quand même surprenant de rejeter la version Böhm pour des raisons de lenteur de tempi quand par ailleurs on proclame sa préférence pour la version Bernstein qui, en certains passages est nettement plus lente que la version Böhm: Tuba mirum / Lacrimosa (le plus lent de la discographie et 1mn30 de plus que Böhm ...)/Agnus Dei + Lux aeterna.
Moi j'aime beaucoup les deux justement quand leurs choix de tempi sont amples, majestueux.
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 563
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyJeu 25 Juin 2020 - 18:53

Surprenant ?
Je ne considère pas que le minutage mouvement par mouvement, et ne suis pas par principe contre des tempi étirés ponctuellement. La version Böhm, dans son ensemble, est chaussée de plomb et soporifique, trouvé-je. La version Bernstein est terriblement émouvante, et dans le Lacrimosa, cette lenteur est poignante là où celle de Böhm est glacée.
Que d'autres trouvent Böhm majesteux et ample, je ne le leur conteste pas, j'ai précisé qu'il s'agissait de mes idiosyncrasies et perceptions. Ma dichotomie entre les deux versions citées n'est toutefois pas schizophrène, comme je m'en explique.
Revenir en haut Aller en bas
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1122
Date d'inscription : 07/08/2012

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyJeu 25 Juin 2020 - 19:44

A propos de Bernstein :
Otello a écrit:
Tuba mirum / Lacrimosa (le plus lent de la discographie et 1mn30 de plus que Böhm ...)/Agnus Dei + Lux aeterna.

Jusqu'au moment que Celibidache décide de rentrer dans l'arène.
Revenir en haut Aller en bas
Drosselbart
Mélomane averti
Drosselbart

Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 30/05/2019

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyJeu 25 Juin 2020 - 21:05

Mefistofele a écrit:
(Il y a une version rapide et réputée que j'abomine spécialement, mais je ne sais plus par qui... Harnoncourt I, peut-être ?).

J'aime beaucoup Harnoncourt I. Sa version chez DHM est plus équilibrée, plus aboutie aussi, certains choix sont moins radicaux, mais je dois dire que je reviens plus souvent à la première. Dans une oeuvre où tout invite à l'opulence sonore, à l'épanouissement des sentiments nobles et tristes, ce choix de violence tranchante, de dureté, et de froideur parfois insensible me plait beaucoup. Ça me plait en tout cas beaucoup plus que ce qu'en fait Currentzis.

J'avoue ne pas écouter sans plaisir la version Böhm 1971, justement, pour son caractère monumental. Et je comprends très bien d'ailleurs que le statisme ainsi qu'une certaine lourdeur puisse mal passer. Bernstein, en cela, est peut-être un bon entre-deux, avec du feu, beaucoup de contrastes, avec malgré tout une certaine opulence, quoi qu'il m'a moins touché, ne serait-ce que parce que je n'ai pas trouvé les solistes vraiment passionnants, ni même particulièrement agréables à écouter. Et de fait, le Tuba mirum ou le Recordare m'avaient pas mal agacé... Alors que chez Böhm, c'est splendide, si du moins on n'est pas rebuté par par ces grands moments où la musique semble presque s'arrêter.
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 563
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyJeu 25 Juin 2020 - 22:36

J'ai vérifié, c'est bien Harnoncourt I qui me donne l'impression d'un train à prendre, là où son II est très impressionnant et Currentzis théâtral à souhait

Comme je l'écrivais plus haut, il n'y a pas de mauvais choix tant que l'on sait ce que l'on aime. Et De gustibus non disputandum est.
Revenir en haut Aller en bas
Drosselbart
Mélomane averti
Drosselbart

Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 30/05/2019

Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 EmptyVen 26 Juin 2020 - 0:18

Mefistofele a écrit:
Et De gustibus non disputandum est.

Mais si, voyons. C'est même la seule chose qui vaille la peine de se disputer, le choix d'une version idéale du Requiem du Mozart ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Requiem de Mozart - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Requiem de Mozart   Requiem de Mozart - Page 14 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Requiem de Mozart
Revenir en haut 
Page 14 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: