Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-37%
Le deal à ne pas rater :
UGREEN Batterie Externe 20000mAH Charge Rapide (USB C & A)
18.99 € 29.99 €
Voir le deal

 

 Berthold Goldschmidt: 1903-1996

Aller en bas 
AuteurMessage
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10947
Date d'inscription : 21/01/2007

Berthold Goldschmidt: 1903-1996 Empty
MessageSujet: Berthold Goldschmidt: 1903-1996   Berthold Goldschmidt: 1903-1996 EmptyJeu 15 Mar 2007 - 15:58

Berthold Goldschmidt: 1903-1996 Goldsc10

Biographie  Arrow http://claudet.club.fr/Goldschmidt/Documents/BioFR.htm

La seule oeuvre que je connaisse de ce compositeur est son opéra Béatrice Cenci.

L’opéra de Berthold Goldschmidt est basé sur la pièce « The Cenci » de P.B. Shelley.
Le livret est de Martin Esslin.
Il nous raconte la destinée tragique de Béatrice Cenci, victime d’un père tyrannique, le Comte Francesco Cenci. Cet épisode d’une histoire véridique se déroule en 1599.

Béatrice, une nuit, est violée par son père. Se retrouvant dans une immense détresse, la jeune femme arrange le meurtre de son père avec l’aide de Lucrezia, la seconde femme du Comte.
Elles seront reconnues coupables, et condamnées à la décapitation.

La pièce de Shelley, en 5 actes, est réduite à 3 actes pour l’opéra.
Esslin et Goldschmidt décidèrent de situer en coulisse les événements sensationnels, tels que le viol et le meurtre, préférant explorer leurs conséquences psychologiques et dramatiques, dans les réactions des victimes.

La sombre puissance du début de l’opéra établit l’atmosphère et le style, c'est-à-dire une riche expression mélodique, où les voix sont très bien traitées.
Nous avons ainsi un très beau duo dans le 1er acte, et plusieurs arias de Lucrezia et de Béatrice très émouvants.
Le dernier acte, qui se passe en prison puis sur la place publique pour l’exécution, est très prenant.
Avec ces 2 chœurs qui s’affrontent, l’un prenant partie pour les victimes :
Pauvre Lucrezia
Pauvre Béatrice


L’autre chœur réclamant vengeance :
Criminelles !
Patricides !


Puis ce magnifique adieu de Béatrice à son frère, avant de monter sur l’échafaud.
Farewell, my tender brother.
Think of ours ad fate with gentleness.

(A ce sujet, le titre d’un article berlinois proclama en 1994: “la mélodie n’est pas morte”)

Juste après l’exécution, l’on entend un chœur, c’est une procession solennelle du Pape.
Quand le chant se rapproche, la foule y joint sa voix.
Requiem aeternam dona eis, Domine…

Le rideau tombe.
Berthold Goldschmidt: 1903-1996 B000002AY2.01-AMFAWK3S9XNA5._AA150_SCLZZZZZZZ_
Sources : notes de livret
Je trouve que c'est un très bel opéra. Orchestration, Chants, les choeurs, c'est excellent, mais très sombre, une tension permanente.

A découvrir si ce n'est déja fait. Wink

EDIT: J'ai oublié de préciser que c'est chanté en Anglais. Wink


Dernière édition par Rubato le Dim 15 Oct 2017 - 9:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ouf1er
Mélomaniaque
Ouf1er

Nombre de messages : 853
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/09/2005

Berthold Goldschmidt: 1903-1996 Empty
MessageSujet: Re: Berthold Goldschmidt: 1903-1996   Berthold Goldschmidt: 1903-1996 EmptyVen 16 Mar 2007 - 1:50

(Pollution sans intérêt)


Dernière édition par Ouf1er le Dim 18 Avr 2010 - 13:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fuligo
Déesse du scalpel
Fuligo

Nombre de messages : 3783
Age : 40
Localisation : Nothingness, SK Canada
Date d'inscription : 10/01/2006

Berthold Goldschmidt: 1903-1996 Empty
MessageSujet: Re: Berthold Goldschmidt: 1903-1996   Berthold Goldschmidt: 1903-1996 EmptyVen 16 Mar 2007 - 2:34

Sujet suffisemment glauque pour potentiellement me plaire Rolling Eyes
C'est en quelle langue? (pas italien-please-pas italien-please)
Revenir en haut Aller en bas
Ouf1er
Mélomaniaque
Ouf1er

Nombre de messages : 853
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/09/2005

Berthold Goldschmidt: 1903-1996 Empty
MessageSujet: Re: Berthold Goldschmidt: 1903-1996   Berthold Goldschmidt: 1903-1996 EmptyVen 16 Mar 2007 - 2:53

(Pollution sans intérêt)


Dernière édition par Ouf1er le Dim 18 Avr 2010 - 13:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fuligo
Déesse du scalpel
Fuligo

Nombre de messages : 3783
Age : 40
Localisation : Nothingness, SK Canada
Date d'inscription : 10/01/2006

Berthold Goldschmidt: 1903-1996 Empty
MessageSujet: Re: Berthold Goldschmidt: 1903-1996   Berthold Goldschmidt: 1903-1996 EmptyVen 16 Mar 2007 - 3:31

Ah, très bien!
Merci beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10947
Date d'inscription : 21/01/2007

Berthold Goldschmidt: 1903-1996 Empty
MessageSujet: Re: Berthold Goldschmidt: 1903-1996   Berthold Goldschmidt: 1903-1996 EmptyLun 30 Avr 2007 - 18:45

Ouf1er a écrit:


Merci pour ce résumé qui donne envie de (ré)écouter l'oeuvre -- qui traine sur mes étageres depuis quelques temps, aux cotés de son autre opéra, Der Gewaltige Hahnrei (Decca).
Je ne connais pas cet opéra.
Si tu pouvais nous en dire quelques mots, ça serait sympa Wink
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10947
Date d'inscription : 21/01/2007

Berthold Goldschmidt: 1903-1996 Empty
MessageSujet: Re: Berthold Goldschmidt: 1903-1996   Berthold Goldschmidt: 1903-1996 EmptyJeu 3 Mai 2007 - 17:48

Berthold Goldschmidt participa, avec Deryck Cooke, à la reconstruction de la 10ème symphonie de Gustav Mahler, version qu'il eut l'occasion de diriger pour une 1ère, à Londres le 13 Aout 1964.
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Berthold Goldschmidt: 1903-1996 Empty
MessageSujet: Re: Berthold Goldschmidt: 1903-1996   Berthold Goldschmidt: 1903-1996 EmptyVen 26 Déc 2008 - 12:01

Rubato a écrit:


Béatrice, une nuit, est violée par son père. Se retrouvant dans une immense détresse, la jeune femme arrange le meurtre de son père avec l’aide de Lucrezia, la seconde femme du Comte.
Elles seront reconnues coupables, et condamnées à la décapitation.

Inutile d'ajouter qu'on a droit à d'autre épisodes joyeux de ce style (les frères de Beatrice, le pape...) Une famille charmante. Chez les Adams on rigole moins.
Je comprends ce qui intimide les directeurs d'opéra dans cette oeuvre. Le livret est tellement sinistre que ça en devient caricaturale.
Parodie de tragédie ? Voire franche comédie sadienne ? Laughing Toute péripétie finit mal. Comique de répétition.
En dehors de cela, c'est une très belle oeuvre qui ne va pas fouiller dans la modernité la plus crue mais sait habiller des choeurs somptueux avec une grande efficacité dramatique. Les solistes sont eux aussi gâtés, les monologues poétiques chantés par Beatrice et Lucrezia sont de toute beauté. Un langage musical assez tonal qui m'a rappelé de belles pages de Hindemith et de Barber.
Très belle découverte. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10947
Date d'inscription : 21/01/2007

Berthold Goldschmidt: 1903-1996 Empty
MessageSujet: Re: Berthold Goldschmidt: 1903-1996   Berthold Goldschmidt: 1903-1996 EmptyVen 26 Déc 2008 - 15:30

Parodie de tragédie? Et pourtant tout ceci est inspiré de faits réels.
La famille Cenci a vraiment existé. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Berthold Goldschmidt: 1903-1996 Empty
MessageSujet: Re: Berthold Goldschmidt: 1903-1996   Berthold Goldschmidt: 1903-1996 EmptyVen 26 Déc 2008 - 18:56

Que ça soit vrai ou non ne change rien à l'affaire ! Toute cette horreur de fait divers d'une famille de cas sociaux extrêmes donne une impression d'exagération, la contraction dans le temps de l'oeuvre de l'action et du récit de ces catastrophes est peu crédible. On croirait lire les lamentation de la Justine de Sade. Twisted Evil

Mais c'est beau quand même. Wink


Dernière édition par natrav le Ven 26 Déc 2008 - 19:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10947
Date d'inscription : 21/01/2007

Berthold Goldschmidt: 1903-1996 Empty
MessageSujet: Re: Berthold Goldschmidt: 1903-1996   Berthold Goldschmidt: 1903-1996 EmptyVen 26 Déc 2008 - 19:50

C'est vrai que cette histoire est horrible, mais je n'ai pas eu cette impression d'exagération.
Pour la contraction dans le temps de l'oeuvre, je ne sais pas. Il faudrait que je relise le livret et quelques articles sur les "Cenci"

Oui, c'est beau "quand même". Wink
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85326
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Berthold Goldschmidt: 1903-1996 Empty
MessageSujet: Re: Berthold Goldschmidt: 1903-1996   Berthold Goldschmidt: 1903-1996 EmptyVen 23 Aoû 2013 - 19:00

WoO a écrit:
Xavier a écrit:
Goldschmidt: Der gewaltige Hahnrei/Zagrosek

Very Happy Very Happy Very Happy
Que 3 ? Sad
Avec un des livrets les plus drôles (et glauque) de l'histoire du genre.
Les hululements de Miss "vibrato" Robertson sont à la limite du supportable, du coup on en viendrait presque à vouloir donner un coup de main à son cher Bruno Twisted Evil
Roberta Alexander tu veux dire? Ah, moi j'aime beaucoup, le vibrato est serré. Smile

Oui, j'ai bien aimé, la musique est très vivante et variée, hyper réactive au drame. Mais ça ne va pas plus loin pour l'instant. (il me reste à écouter le 3è acte)
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Berthold Goldschmidt: 1903-1996 Empty
MessageSujet: Re: Berthold Goldschmidt: 1903-1996   Berthold Goldschmidt: 1903-1996 EmptyVen 23 Aoû 2013 - 20:03

Oui, c'est ça, Roberta Embarassed 
Ça reste dans des proportions plus supportables que dans Beatrice Cenci opéra nettement moins bien sur tous les plans : inventivité musicale, livret caricatural, prosodie mal fichue), mais j'ai quand même un peu de mal avec ce type de voix.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Berthold Goldschmidt: 1903-1996 Empty
MessageSujet: Re: Berthold Goldschmidt: 1903-1996   Berthold Goldschmidt: 1903-1996 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Berthold Goldschmidt: 1903-1996
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: