Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Strauss - Ariane à Naxos

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20502
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 EmptyMer 24 Fév 2021 - 15:21

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 81JTEQHk3nL._SL400_

Primadonna/Ariadne : Leontyne Price
Der Komponist : Tatiana Troyanos
Zerbinetta : Edita Gruberova
Ein Musiklehrer : Walter Berry
Der Haushofmeister : Erich Kunz
Ein Offizier : Peter Weber
Ein Tanzmeister : Heinz Zednik
Ein Perückenmacher : Georg Tichy
Ein Lakai : Alfred Sramek
Harlekin : Barry McDaniel
Scaramuccio : Kurt Equiluz
Truffaldin : Manfred Kungwirth
Brighella : Gerhard Unger
Najade : Deborah Cook
Dryade : Enid Hartle
Echo : Norma Buttorwes

London Philharmonic Orchestra
Direction : Sir Georg Solti
Enregistré en 1979

Alors on va me sauter dessus... parce que bon, Price en Ariadne... Mais c'est ce qui m'a fait l'écouter cette version, savoir un peu ce que ça donne.
Leontyne Price a abordé pas mal de Strauss, mais soit en récital studio pour l'opéra, soit avec le Lied (en studio ou en direct).
Et j'avoue que je trouve que ce personnage lui convient parfaitement d'un point de vue caractère. La voix particulièrement opulente et étrange, qui se coule sur les grandes courbes mélodiques de Strauss... c'est parfaitement pour moi la Primadonna. Alors oui, le texte est pas particulièrement bien dit... mais quelle pulpe pour ce personnage qui reste une construction parfaite (opéra dans l'opéra!). Vraiment je suis séduit par la beauté.
Et autour d'elle, c'est aussi le grand luxe! Troyannos est splendide, toute en délicatesse pour le Compositeur, Gruberova virevolte en Zerbinette... et Kollo (que je n'aime pas) se sort plutôt bien de Bacchus.
Solti dirige avec beaucoup d'attention, de finesse... peut-être un peu raide, mais on entent tout!

J'avais écouté il y a quelques temps la version de Böhm en 44 (donc parle Mélomaniac juste au dessus) et j'avais beaucoup aimé. Là, j'avoue que l'opéra est un vrai plaisir hédoniste! On ne vibre pas, on ne rit pas... mais on est admiratif de la beauté plastique de l'ensemble!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
 
Strauss - Ariane à Naxos
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: