Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-42%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Extreme PRO 128 Go
39.99 € 68.99 €
Voir le deal

 

 Strauss - Ariane à Naxos

Aller en bas 
+28
A
Figaro
Polyeucte
Yohan Nicolas
bAlexb
Francoistit
Otello
Francesco
Percy Bysshe
Wolferl
AD
keane
arnaud bellemontagne
Ericc
Cololi
Dave
Guillaume
Monique
Mariefran
antrav
Hippolyte
Pison Futé
aurele
Octavian
DavidLeMarrec
andrino
Sauron le Dispensateur
Xavier
32 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20576
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 EmptyMer 24 Fév 2021 - 15:21

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 81JTEQHk3nL._SL400_

Primadonna/Ariadne : Leontyne Price
Der Komponist : Tatiana Troyanos
Zerbinetta : Edita Gruberova
Ein Musiklehrer : Walter Berry
Der Haushofmeister : Erich Kunz
Ein Offizier : Peter Weber
Ein Tanzmeister : Heinz Zednik
Ein Perückenmacher : Georg Tichy
Ein Lakai : Alfred Sramek
Harlekin : Barry McDaniel
Scaramuccio : Kurt Equiluz
Truffaldin : Manfred Kungwirth
Brighella : Gerhard Unger
Najade : Deborah Cook
Dryade : Enid Hartle
Echo : Norma Buttorwes

London Philharmonic Orchestra
Direction : Sir Georg Solti
Enregistré en 1979

Alors on va me sauter dessus... parce que bon, Price en Ariadne... Mais c'est ce qui m'a fait l'écouter cette version, savoir un peu ce que ça donne.
Leontyne Price a abordé pas mal de Strauss, mais soit en récital studio pour l'opéra, soit avec le Lied (en studio ou en direct).
Et j'avoue que je trouve que ce personnage lui convient parfaitement d'un point de vue caractère. La voix particulièrement opulente et étrange, qui se coule sur les grandes courbes mélodiques de Strauss... c'est parfaitement pour moi la Primadonna. Alors oui, le texte est pas particulièrement bien dit... mais quelle pulpe pour ce personnage qui reste une construction parfaite (opéra dans l'opéra!). Vraiment je suis séduit par la beauté.
Et autour d'elle, c'est aussi le grand luxe! Troyannos est splendide, toute en délicatesse pour le Compositeur, Gruberova virevolte en Zerbinette... et Kollo (que je n'aime pas) se sort plutôt bien de Bacchus.
Solti dirige avec beaucoup d'attention, de finesse... peut-être un peu raide, mais on entent tout!

J'avais écouté il y a quelques temps la version de Böhm en 44 (donc parle Mélomaniac juste au dessus) et j'avais beaucoup aimé. Là, j'avoue que l'opéra est un vrai plaisir hédoniste! On ne vibre pas, on ne rit pas... mais on est admiratif de la beauté plastique de l'ensemble!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
vinteix
Mélomane averti
vinteix

Nombre de messages : 253
Age : 52
Localisation : Japon
Date d'inscription : 27/10/2006

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 EmptyMer 21 Juil 2021 - 1:52

J'ai enfin regardé le DVD du Met 1988 avec J. Levine. Magnifique !
Moi qui ne jure (presque) que par Böhm pour cet opéra (peut-être mon préféré de Strauss) - le live mythique à Vienne (1944) avec Reining, Lorenz, Schöffler, Seefried ; celui de Salzbourg (1954) avec Della Casa, Schöffler, Seefried et mon préféré (pour le confort sonore), celui de Salzbourg (1976) avec Janowitz, King, Gruberova, Baltsa...  j'ai été saisi par cette production. Certes, la mise en scène est assez conventionnelle et vieillotte...  mais la direction de Levine très habitée et pleine de nuances.
Quant au plateau vocal, un régal ! Certes, King arrive là en fin de carrière, et les aigus sont un peu limites, mais belle présence tout de même et un timbre encore magnifique. T. Troyanos est un Compositeur sublime, au chant aussi subtil que fin.
Mais les deux reines sont évidemment Ariane et Zerbinette. Et là, franchement, certaines critiques, lues plus haut, faites à K. Battle sont absolument incompréhensibles !!! Avec Gruberova, elle est pour moi la Zerbinette idéale, aussi bien pour le chant que pour l'incarnation théâtrale, séductrice et mutine, avec une voix d'une virtuosité étourdissante.
Quant à Y. Norman, elle a sans doute eu là un de ses plus grands rôles, l'incarnation est vraiment très aboutie, presque cosmique, et la voix, large, ronde et puissante dans les graves, rayonnante dans les aigus, est superbe. Un très grand moment, qui m'a notamment scotché, avec ces gros plans dans son monologue...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92188
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 EmptyMer 21 Juil 2021 - 9:11

Oui, une petite merveille !

Sur les réserves autour de Battle : je ne me rappelle pas ce qui avait été dit (elle est effectivement remarquable, comme toujours… son éviction des scènes du Met où elle faisait quasiment toute sa carrière étant essentiellement due, semble-t-il, à son caractère exécrable), mais on peut objectivement lui reprocher un reste d'accent anglophone assez prononcé – quoique le résultat reste très bien articulé et vivant.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
vinteix
Mélomane averti
vinteix

Nombre de messages : 253
Age : 52
Localisation : Japon
Date d'inscription : 27/10/2006

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 EmptyMer 21 Juil 2021 - 10:23

Oui, tout à fait d'accord. Comme pour l'allemand de Norman... mais au-delà quel chant admirable !
Quant aux critiques suscitées concernant K. Battle, justement, de mémoire, elles n'étaient pas vraiment argumentées (et je me demande d'ailleurs comment elles pourraient l'être ?!), disant simplement qu'elle était une très mauvaise Zerbinette... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7212
Age : 55
Date d'inscription : 20/05/2010

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 EmptyMer 21 Juil 2021 - 18:28

La Zerbinette de Kathleen Battle est loin d'être mauvaise ! Le timbre délicieux et fruité, le chant merveilleusement fluide, l'interprétation mutine, tout en fait une Zerbinette de grande valeur. Pour autant, si on la compare avec celle qui restera LA Zerbinette absolue à savoir Edita Gruberova, la virtuosité ne se situe tout de même pas au même niveau. Gruberova ne faisait qu'une bouchée du contre sol et des vocalises piquées quand Battle voyait dans le contre mi bémol sa limite-plafond et ne parvenait jamais à faire de piqués aigus et suraigus, ce qui fait que certaines envolées de Zerbinette sonnent légèrement savonnées par Battle quand elles sont d'une netteté impeccable chez Gruberova.
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3838
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 EmptyMer 21 Juil 2021 - 21:36

Oui, Battle triche intelligemment, le rendu est assez proche en termes de charme et d'apparente virtuosité, mais le côté vraiment ivre de soi, Gruberova, par ses moyens et sa technique, le rend comme personne, parce qu'elle fait ce qu'on demande, en fait (et que la voix est magique dans le suraigu, évidemment).
Revenir en haut Aller en bas
vinteix
Mélomane averti
vinteix

Nombre de messages : 253
Age : 52
Localisation : Japon
Date d'inscription : 27/10/2006

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 EmptyJeu 22 Juil 2021 - 5:11

Tout à fait d'accord pour dire que Gruberova est techniquement superlative et du point de vue des vocalises au-dessus de Battle ; mais celle-ci demeure néanmoins une superbe Zerbinette.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7212
Age : 55
Date d'inscription : 20/05/2010

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 EmptyJeu 22 Juil 2021 - 11:08

vinteix a écrit:
Tout à fait d'accord pour dire que Gruberova est techniquement superlative et du point de vue des vocalises au-dessus de Battle ; mais celle-ci demeure néanmoins une superbe Zerbinette.
On est d'accord ! Mais il faut comprendre que Zerbinette étant LE grand rôle de coloratura allemande, on attend d'elle qu'elle soit à la fois impeccable et électrisante dans la vocalisation et que si ce n'est pas pleinement le cas, c'est pour certains comme si on acceptait que La Reine de la Nuit de Mozart plante tous ses contre fa ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92188
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 EmptyJeu 22 Juil 2021 - 11:16

Quand tu dis qu'elle plafonne au contre-mi bémol, dans mon souvenir elle fait tout de même non seulement le long contre-mi sur plusieurs mesures, mais aussi bien sûr le contre-sol ! (Il n'y a pas d'ossia de toute façon. hehe )

Tu veux dire qu'ils sont un peu plus tirés, c'est cela ?

Évidemment, Gruberová, aussi bien sur la technique que sur la justesse de l'expres​sion(qui a rarement été son fort !), emporte la timbale : sa fulgurance technique lui permet de donner cette impression de liberté et d'aisance absolues, et d'incarner totalement l'insouciance, l'insolence, l'apparition soudaine et tétanisante de cette figure sur l'île déserte, comme étonnée de sa propre liberté. bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3838
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 EmptyJeu 22 Juil 2021 - 11:30

Il n'y a pas d'ossia, mais on peut toujours aménager et couper et tricher un peu, non ? ... Güden le fait sans complexe ... et n'avait pas de sol (ni de fa, je pense)

Mais d'ailleurs ça monte carrément au sol ??? Je croyais que c'était dans la première version uniquement (et encore, je pensais que c'était un fa dièse dans cette version aussi, mais je m'y perds un peu dans ces histoires de contre-notes pour Zerbinette  Laughing ).

PS : ou alors on parle habituellement juste de la note tenue ? Fa dans la première version, mi dans la deuxième, mais ça monte au sol en vocalise ? C'est vrai que j'ai du mal à imaginer Battle qui souffre au dessus du contre-ré dans ces hauteurs, il faut que je réécoute le studio Levine.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92188
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 EmptyJeu 22 Juil 2021 - 12:39

Arranger des lignes dans du Strauss, je crois que ça ne se fait pas trop. (Enfin, Sawallisch coupe bien certaines lignes dans les ensembles de Frosch, et il y a parfois des paquets de mesures qui disparaissent, mais bidouiller la ligne mélodique, je crois que c'est pas open bar comme dans Sempre libera – où les nénettes se font vraiment plaisir ! Laughing )

Güden se balade franchement chez Böhm (et sur le vif, quand même !). Je n'ai pas vérifié si elle baissait la tonalité de l'air comme ça se fait parfois (mais vu la technicité de l'accompagnement et les contraintes harmoniques alentour, ça paraît compliqué).

Après vérification : il n'y pas de sol 5 (juste des fa dièse, dans la version originale), seulement 4 mi 5. J'ai dû mal en lire un à l'époque.

Mi phrasé : 

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Zerbin13 et sa variante un ton plus haut dans l'original Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Zerbin16

Mi piqué : 
Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Zerbin14et sa variante à nouveau au fa dièse dans l'original Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Zerbin18


Mi contenu dans le ré trillé : 
Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Zerbin15



Et trois autres mi contenus dans la version originale, en fusée : 

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Zerbin17
en phrasé : 

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Zerbin20

en résolution, tenu : 
Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Zerbin19


Maintenant je vais vérifier chez Güden et Battle, pour te faire une réponse tout à fait complète (et pas seulement sur mes souvenirs). J'avais écouté Güden, plusieurs fois, avec partition, et pas une croche ne manquait ; mais comme j'en avais gardé le souvenir d'un contre-sol… Autant réécouter pour ne pas raconter n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92188
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 EmptyJeu 22 Juil 2021 - 12:47

Réécoute des agilités de Güden.

Incroyable cette plénitude et largeur de timbre, mais aussi focalisé et diction aussi précise… I love you On n'en fait plus des voix comme ça – celles de ce genre, que j'adore aussi, comme Pauline Texier, sont beaucoup plus étroites.

Vu la qualité de son flageolet sur le mi piqué, elle a clairement le contre-fa. Smile Très beau contre-mi dans le phrasé, mais elle ne trille pas le long ré tenu. Voilà.

Je passe à Battle si je trouve l'extrait sur YT.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3838
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 EmptyJeu 22 Juil 2021 - 12:47

Oui, c'est le genre de choses qui ne t'intéresse pas, mais les glotto savent que le contre-sol est rarissimement écrit dans le grand répertoire, donc "ça se saurait" si Zerbinette allait jusqu'à là et à chaque fois que quelqu'un enregistre la première version de l'air on rappelle que ça va "jusqu'au fa" (Sills, Gruberova, Jo ... je ne sais pas s'il y en à d'autres) donc le mi semblait l'option logique pour la deuxième version, mais bon, je pouvais faire des confusions et comme je ne suis jamais rien sur partition ...


Christa Ludwig disait qu'elle arrangeait avec la Teinturière et la complicité du chef pour éviter trop de tensions dans l'aigu et que c'était plus simple que pour du Mozart parce que le public ne s'en rend pas compte (mais je ne sais pas du tout ce que ça veut dire en fait "s'arranger").
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7212
Age : 55
Date d'inscription : 20/05/2010

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 EmptyJeu 22 Juil 2021 - 13:27

désolé mais Battle n'a jamais fait le moindre contre sol nulle part !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92188
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 EmptyJeu 22 Juil 2021 - 13:28

Francesco a écrit:
le contre-sol est rarissimement écrit dans le grand répertoire, donc "ça se saurait" si Zerbinette allait jusqu'à là

Pour moi c'était précisément le grand contre-exemple. J'ai dû mal lire à l'époque (ou mélanger dans mes souvenirs avec une autre partition à contre-sol – mais laquelle ?  il n'y en a pas des cartons entiers…).

(Un air de concert de Mozart peut-être ? Je n'écoute jamais ces abominations.)


Francesco a écrit:
et à chaque fois que quelqu'un enregistre la première version de l'air on rappelle que ça va "jusqu'au fa" (Sills, Gruberova, Jo ...

Ce sont même des fa dièse : une large partie de la version originale est écrite un ton plus haut, tout simplement !


Citation :
Christa Ludwig disait qu'elle arrangeait avec la Teinturière et la complicité du chef pour éviter trop de tensions dans l'aigu […] parce que le public ne s'en rend pas compte

Evil or Very Mad C'est beau la mentalité du « ni vu ni connu ».

(Après, c'est vrai aussi que si les compositeurs écrivaient des trucs adaptés à la voix et pas totalement impossibles, ça airderait à ne pas tricher.)

Heureusement que les orchestres qui jouent Boulez ou Stockhausen ne partent pas du principe que « le public n'y verra que du feu »…
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7212
Age : 55
Date d'inscription : 20/05/2010

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 EmptyJeu 22 Juil 2021 - 13:34

DavidLeMarrec a écrit:
Heureusement que les orchestres qui jouent Boulez ou Stockhausen ne partent pas du principe que « le public n'y verra que du feu »…
Même si c'est totalement vrai ! Twisted Evil
Alors là, ils peuvent faire toutes les fausses notes de la terre chez Boulez ! Personne ne verra la différence ! Dans un cas comme dans l'autre, ça sera toujours aussi moche !        
Twisted Evil Mr. Green Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3838
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 EmptyJeu 22 Juil 2021 - 13:36

Le contre-sol il y a celui facultatif d'Esclarmonde et effectivement Popoli di Tessaglia.

Je ne sais pas ce qui se passe dans Arabella, si ça dépasse le fa (le passage avec le bal des cochers) et il est possible qu'un des trois rôles féminins secondaires dans la Femme Silencieuse monte au sol parce qu'il a été créé par Erna Sack (qui allait jusqu'au si voire plus haut) mais je n'ai jamais pu écouter cet opéra en entier, trop de bruit (paradoxalement).

Ludwig était aussi assez fière d'avoir une version arrangée pour elle de la Visite de la vieille dame (elle estime le rôle inchantable en l'état, tel qu'il est imprimé.)


Dernière édition par Francesco le Jeu 22 Juil 2021 - 13:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92188
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 EmptyJeu 22 Juil 2021 - 13:37

Et donc Battle : les deux mi (le piqué et le « phrasé ») sont un peu poussés. Le reste est très bien timbré jusqu'au ré, mais l'émission est un peu en arrière (il y a même un peu de souffle dans le médium), je suppose que ça limite la possibilité de grimper par rapport à l'émission très antérieure de Güden !

Pareil, pas de trille sur le grand contre-ré tenu, donc pas de troisième mi.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92188
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 EmptyJeu 22 Juil 2021 - 13:46

Otello a écrit:
Même si c'est totalement vrai ! Twisted Evil
Alors là, ils peuvent faire toutes les fausses notes de la terre chez Boulez ! Personne ne verra la différence !

Le problème (outre l'éthique), c'est que c'est valable pour quasiment tout le répertoire. Même lorsque l'Orchestre de l'Opéra de Paris joue en décalé avec les chanteurs pendant tout un opéra de Verdi, le public lui hurle des bravos à la fin.

Du coup, est-ce que ça légitime de supprimer des aigus dans Richard Strauss, de savonner les parties intermédiaires des altos ou des clarinettes, de chanter en improvisant les notes avec de grands moulinets de bras ?

La différence est quand même en général palpable, même sans connaître la partition, entre les interprètes de bonne volonté et les fumistes qui jouent n'importe comment en se disant que c'est toujours assez bon pour le public.

(Mais pour avoir assisté à des répétitions de Stockhausen, j'étais impressionné par la rigueur et le dévouement des artistes qui comptent chaque entrée exacte, qui travaillaient même sur les dialectes imaginaires utilisés par le compositeur… Alors qu'en effet personne, à moins d'avoir la partition sur le nez, ne pourrait relever l'imprécision. Je leur tire mon chapeau.)

Ça me paraît quand même important de ne pas se dire que ce qui n'est pas audible est inutile, sinon on se retrouverait partout avec des Wagner type Knappertsbusch et des Bellini accompagnés comme dans les années 50, où ça tombe à peu près en même temps quand ça peut. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92188
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 EmptyJeu 22 Juil 2021 - 13:46

Francesco a écrit:
Le contre-sol il y a celui facultatif d'Esclarmonde et effectivement Popoli di Tessaglia.

C'étaient les deux (les trois avec Zerbinette Embarassed ) qui me venaient spontanément.


Citation :
Je ne sais pas ce qui se passe dans Arabella, si ça dépasse le fa (le passage avec le bal des cochers) et il est possible qu'un des trois rôles féminins secondaires dans la Femme Silencieuse monte au sol parce qu'il a été créé par Erna Sack (qui allait jusqu'au si voire plus haut) mais je n'ai jamais pu écouter cet opéra en entier, trop de bruit (paradoxalement).

J'ai trop peu écouté Die schweigsame Frau (et jamais avec partition) pour te dire, mais tu as peut-être raison, c'est peut-être la Milli des Fiacres, ça monte très très haut.


Citation :
Ludwig était aussi assez fière d'avoir une version arrangée pour elle de la Visite de la vieille dame (elle estime le rôle inchantable en l'état, tel qu'il est imprimé.)

Arrangée par qui, c'est là toute la question.

(Même si je suis d'accord avec eux au fond sur l'absence de conscience vocale de nombreux compositeurs, les chanteurs qui se plaignent des partitions m'agacent pas mal : c'est leur boulot quand même de se mettre au niveau des exigences écrites… Sinon ils font de la chanson écrite pour eux par leur pote.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3838
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 EmptyJeu 22 Juil 2021 - 13:46

Strauss a aussi écrit une cadence spéciale quand Sack a repris Zerbinetta, possible que ça monte encore plus dans cette version, mais je ne crois pas que ça ait jamais été enregistré (ni même donné depuis).

Edit : Aminta monte au mi, d'après l'ASO, ISotta (le rôle créé par Sack) ne va que jusqu'au si (au si en dessous du contre-ut, je veux dire) ce qui ne correspond pas à ce que j'avais lu dans le temps.


Dernière édition par Francesco le Jeu 22 Juil 2021 - 13:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3838
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 EmptyJeu 22 Juil 2021 - 13:48

DavidLeMarrec a écrit:
Francesco a écrit:
Le contre-sol il y a celui facultatif d'Esclarmonde et effectivement Popoli di Tessaglia.

C'étaient les deux (les trois avec Zerbinette Embarassed ) qui me venaient spontanément.


Citation :
Je ne sais pas ce qui se passe dans Arabella, si ça dépasse le fa (le passage avec le bal des cochers) et il est possible qu'un des trois rôles féminins secondaires dans la Femme Silencieuse monte au sol parce qu'il a été créé par Erna Sack (qui allait jusqu'au si voire plus haut) mais je n'ai jamais pu écouter cet opéra en entier, trop de bruit (paradoxalement).

J'ai trop peu écouté Die schweigsame Frau (et jamais avec partition) pour te dire, mais tu as peut-être raison, c'est peut-être la Milli des Fiacres, ça monte très très haut.


Citation :
Ludwig était aussi assez fière d'avoir une version arrangée pour elle de la Visite de la vieille dame (elle estime le rôle inchantable en l'état, tel qu'il est imprimé.)

Arrangée par qui, c'est là toute la question.

(Même si je suis d'accord avec eux au fond sur l'absence de conscience vocale de nombreux compositeurs, les chanteurs qui se plaignent des partitions m'agacent pas mal : c'est leur boulot quand même de se mettre au niveau des exigences écrites… Sinon ils font de la chanson écrite pour eux par leur pote.)

Arrangée par le compositeur, ou annotée par lui avec elle (c'est elle la créatrice). Mais ça n'est pas la partition d'orchestre imprimée. Elle est la seule à avoir cette version plus "chantable".
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 87071
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 EmptyJeu 22 Juil 2021 - 14:21

Otello a écrit:
désolé mais Battle n'a jamais fait le moindre contre sol nulle part !

Tu tiens à jour un fichier avec les notes les plus aigües (et plus graves?) que chaque chanteur a pu chanter réellement dans toute sa carrière??
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3838
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 EmptyJeu 22 Juil 2021 - 14:31

Ce n'est pas vraiment nécessaire. La carrière de Battle est bien connue, bien documentée, Jérôme est fan en plus. Elle a chanté un peu de bel canto et du Mozart, mais elle est automatiquement limitée dans ses rôles de colorature par une extension relative dans le suraigu (déjà en Blonde, elle n'est pas à l'aise) donc effectivement, on "sait" quand on connaît un peu ses rôles, qu'elle n'a pas donné de contre-sol dont on ait gardé la trace (déjà, comme on vient de le dire, il n'y a pas des masses de partitions qui l'exige).
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 13030
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 EmptyJeu 22 Juil 2021 - 14:32

Otello a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Heureusement que les orchestres qui jouent Boulez ou Stockhausen ne partent pas du principe que « le public n'y verra que du feu »…
Même si c'est totalement vrai ! Twisted Evil
Alors là, ils peuvent faire toutes les fausses notes de la terre chez Boulez ! Personne ne verra la différence ! Dans un cas comme dans l'autre, ça sera toujours aussi moche !        
Twisted Evil Mr. Green Laughing
Rolling Eyes
Et le belcanto, on pourra y rajouter toutes les contre-notes d'agilità et da forza qu'on voudra, ce sera toujours aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3838
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 EmptyJeu 22 Juil 2021 - 14:37

beau ? impressionnant ? romantique ?
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 13030
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 EmptyJeu 22 Juil 2021 - 14:41

Sidérant - voilà, je cherchais le terme exact.
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3838
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 EmptyJeu 22 Juil 2021 - 14:50

C'est vrai que c'est l'art de la sidération. Et Strauss l'a bien compris en lui rendant hommage dans le rondo de Zerbinetta d'ailleurs (et hop, on retombe sur nos pieds).
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7212
Age : 55
Date d'inscription : 20/05/2010

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 EmptyJeu 22 Juil 2021 - 22:04

Oui sidérant de beauté !
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7212
Age : 55
Date d'inscription : 20/05/2010

Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 EmptyJeu 22 Juil 2021 - 22:06

Xavier a écrit:
Otello a écrit:
désolé mais Battle n'a jamais fait le moindre contre sol nulle part !
Tu tiens à jour un fichier avec les notes les plus aigües (et plus graves?) que chaque chanteur a pu chanter réellement dans toute sa carrière??
lol je n'ai pas besoin de tenir un fichier à jour. Je le sais, c'est tout !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Strauss - Ariane à Naxos - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Strauss - Ariane à Naxos
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: