Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-30%
Le deal à ne pas rater :
-30% sur le portefeuille Lacoste Chantaco en cuir piqué uni (3 ...
56 € 80 €
Voir le deal

 

 Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant

Les plus beaux LULLY :
- Cadmus & Hermione 1673 (LWV 49)
Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Vote_lcap3%Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Vote_rcap
 3% [ 3 ]
- Alceste ou le Triomphe d'Alcide 1674 (LW 50)
Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Vote_lcap5%Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Vote_rcap
 5% [ 4 ]
- Thésée 1675 (LWV 51)
Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Vote_lcap0%Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
- Atys 1676 (LWV 53)
Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Vote_lcap26%Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Vote_rcap
 26% [ 23 ]
- Isis 1677 (LWV 54)
Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Vote_lcap2%Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Vote_rcap
 2% [ 2 ]
- Psyché 1678 (LWV 56)
Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Vote_lcap2%Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Vote_rcap
 2% [ 2 ]
- Bellérophon 1679 (LWV 57)
Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Vote_lcap3%Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Vote_rcap
 3% [ 3 ]
- Proserpine 1680 (LWV 58)
Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Vote_lcap7%Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Vote_rcap
 7% [ 6 ]
- Persée 1682 (LWV 60)
Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Vote_lcap8%Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Vote_rcap
 8% [ 7 ]
- Phaëton 1683 (LWV 61)
Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Vote_lcap5%Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Vote_rcap
 5% [ 4 ]
- Amadis 1684 (LWV 63)
Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Vote_lcap7%Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Vote_rcap
 7% [ 6 ]
- Roland 1685 (LWV 65)
Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Vote_lcap6%Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Vote_rcap
 6% [ 5 ]
- Armide 1686 (LWV 71)
Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Vote_lcap22%Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Vote_rcap
 22% [ 19 ]
- Achille & Polixène 1687 (LWV 74)
Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Vote_lcap0%Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
- Desmarest c'est mieux
Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Vote_lcap4%Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Vote_rcap
 4% [ 4 ]
Total des votes : 88
 

AuteurMessage
Froberger
Mélomaniaque
Froberger

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyLun 25 Oct 2010 - 1:11

Era a écrit:
Froberger a écrit:
Hidraot a écrit:
Roh, encore une contrariété ! Neutral
C'est vrai, mais quand tu penses que des opéras entiers de Cavalli n'ont jamais été joués... *sniff*
En même temps, si c'est du même genre que les 6 heures de l'Orfeo de Rossi, on (je) comprend(s) pourquoi ils n'ont pas été joués en entier pale
Oui, « Rossi » et « Cavalli », ça se termine par la même lettre donc ça doit être pareil, peu importe que l'un soit napolitain, l'autre vénitien, que l'un aie composé deux opéras de sa vie, dont l'un à Paris, et que l'autre soit l'emblème de l'opéra à Venise, avec plus d'une trentaine d'opéras représentés dont certains les plus grands succès jamais surpassés (Giasone...).

Si l'Orfeo de Rossi est effectivement une oeuvre (que je trouve) emmerdante, ça n'a rien à voir avec sa durée : peut-être qu'elle n'a jamais été bien jouée (à l'instar d'Armide qui ne brillait pas dans les interprétation d'Herreweghe --- pour revenir sur le sujet !!), ou peut-être que la musique est tout simplement médiocre. Mais Parsifal, la Walkyrie, pour prendre des exemples plus modernes, ne sont pas nuls parce qu'ils sont longs !!!

(Puis si même le Couronnement de Poppée, pourtant bien court, te rebute...)

Era a écrit:
C'était plutôt histoire de rebondir sur le mot "entier" Wink
Oui, et mon « entier » venait du fait que Hidraot se plaignait qu'on ne joue que des extraits de George Dandin (dont a la musique constitue elle-même qu'une fraction de l'oeuvre qui est, comme on le sait, une pièce de théâtre avec ballets) !!
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 33
Date d'inscription : 13/12/2008

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyVen 3 Déc 2010 - 13:02

Voici ce que j'ai trouvé l'autre jour à la SACD :

A ce qui semble être l'ouverture du Théâtre de la Cité universitaire (Paris), on donne pas moins de deux oeuvres concernant LULLY ! sunny Une première le 15 décembre 1936, sobrement intitulée Lulli (poème lyrique en un acte, musique de Henri Casadesus, texte d'Yvonne Hauterre). Et une deuxième, le 11 janvier 1937, Le Sicilien ou l'Amour peintre (musique de LULLY, livret de Molière). L'orchestre est composé d'élèves du conservatoire, sous la direction de Vuillermoz.

Je vis à mon aise et très-bien,
Dimanche, le Sicilien.
C'est un chef-d'œuvre, je vous jure,
Où paraissent en mignature,
Et comme dans leur plus beau jour,
Et la jalousie et l'amour.
Ce Sicilien, que Molière
Représente d'une manière
Qui fait rire de tout le cœur,
Est donc de Sicile un seigneur,
Charmé jusqu'à la jalousie
D'une Grecque affranchie.
D'autre part un marquis françois
Qui soupire dessous ses lois,
Se servant de tout stratagème
Pour voir ce rare objet qu'il aime
(Car, comme on sait, l'Amour est fin),
Fait si bien qu'il l'enlève enfin
Par une intrigue fort jolie.

Robinet, Lettre en vers à Madame du 19 juin 1667
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyDim 19 Déc 2010 - 22:13

DavidLeMarrec a écrit:
Hidraot a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

Et maintenant : LULLY, Psyché. Fantastique, clairement un de ses plus beaux opéras, je maintiens.

Qu'est-ce qu'on va faire de toi ... Shit

Mr. Green
Tu ne peux pas te débarrasser de moi de toute façon, la Société a besoin de ses membres.

Mais clairement, je lis la partition en même temps, et c'est très supérieur à Bellérophon et sans doute même Atys en termes d'écriture. C'est assez proche d'Alceste finalement.

Et selon toi, cela dure jusqu'au bout ?
Parce-que je suis d'accord que le prologue et les 2 premiers actes sont excellents mais après ...ça s'essouffle un peu.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 90544
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyDim 19 Déc 2010 - 22:24

Le problème, c'est surtout le manque de rythme de la version Stubbs / O'Dette, très bonne, mais qui manque de "reprise" dans la gestion des récitatifs. Tous les agréments sont là, toutes les règles de style, mais c'est trop musical, trop sage, ça manque d'urgence.
Joué sur scène par les mêmes, ce serait d'une électricité à peine soutenable.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyDim 19 Déc 2010 - 22:41

D'accord, je veux bien mais pour moi ce n'est pas qu'une question d'interprétation.
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyMar 8 Mar 2011 - 7:30

ARMIDE DE CHRISTIE va enfin sortir en DVD !!!!!!!!!!!!!!

cheers

Ce sera probablement après avril/mai, d'après http://operavideocollector.com/

Citation :
Lully: ARMIDE -
Stéphanie d'Oustrac, Paul Agnew, Laurent Naouri, Claire Debono,
Isabelle Druet, Nathan Berg, Marc Mauillon, Marc Callahan, Andrew
Tortise, Anders J. Dahlin, Francesca Boncompagni, Virginie Thomas;
Robert Carsen; William Christie, Théâtre des Champs-Élysées, 2008 (FRA
Musica)


(et chez le même label, il y a aussi l'Etoile qui va sortir)
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 37
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyMar 8 Mar 2011 - 8:12

Yeeeeeeeeeeessssssssss!!!!!!!!!!! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Stolzing
Mélomaniaque
Stolzing

Nombre de messages : 820
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyMar 8 Mar 2011 - 10:59

Ce n'est pas mal d'avoir un peu de Lully en DVD, mais il n'y a pas de quoi trépigner de joie. Musicalement, c'était assez bien mais sans plus, et la production était à peine acceptable (avec en plus une coupure stupide, qui rend toute l'histoire incompréhensible). Pour ma part, je n'achèterai certainement pas ce DVD.
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 33
Date d'inscription : 13/12/2008

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyMar 8 Mar 2011 - 11:06

Stolzing a écrit:
Ce n'est pas mal d'avoir un peu de Lully en DVD, mais il n'y a pas de quoi trépigner de joie. Musicalement, c'était assez bien mais sans plus, et la production était à peine acceptable (avec en plus une coupure stupide, qui rend toute l'histoire incompréhensible).
La Société n'est pas de cet avis. Et elle se réjouit de la sortie de ce dvd qu'elle n'attendait plus.

sunny
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyMar 8 Mar 2011 - 12:29

Ophanin a écrit:
Stolzing a écrit:
Ce n'est pas mal d'avoir un peu de Lully en DVD, mais il n'y a pas de quoi trépigner de joie. Musicalement, c'était assez bien mais sans plus, et la production était à peine acceptable (avec en plus une coupure stupide, qui rend toute l'histoire incompréhensible).
La Société n'est pas de cet avis. Et elle se réjouit de la sortie de ce dvd qu'elle n'attendait plus.

sunny

Je partage pleinement le point de vue de votre société. La MGMW recommande aussi l'achat de ce DVD, puisque LULLY est un prédécesseur de MEYERBEER.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31630
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyMar 8 Mar 2011 - 13:01

Vous voulez jouer aux majuscules hehe ? Car là moi ça me donne des envies Mr.Red

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyMar 8 Mar 2011 - 13:05

Ca serait bien que vous arrêtiez, en fait; au début c'était marrant, mais alors systématisé sur plusieurs années, c'est chiant. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Cleme
Petit agniou
Cleme

Nombre de messages : 7229
Age : 27
Date d'inscription : 18/12/2008

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyMar 8 Mar 2011 - 13:42

Enfin !!!!! cheers bounce bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5734
Age : 46
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyMar 8 Mar 2011 - 14:07

Bonjour à tous; puisque lully (tout en minuscules cool-blue ) semble être une des mascottes de ce forum, que j'ai plus que des lacunes dans toute la période comprise entre Monteverdi et Bach mais que je n'ai tout de même pas très envie de me farcir 36 pages sur ce compositeur sans le connaître, quelqu'un(e) parmi vous aurait-il(elle) la gentillesse de me conseiller une ou deux œuvre(s) et/ou enregistrement(s) (CD, pas DVD) qui pourraient constituer une bonne option d'initiation ?
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31630
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyMar 8 Mar 2011 - 14:13

Golisande a écrit:
Bonjour à tous; puisque lully (tout en minuscules cool-blue ) semble être une des mascottes de ce forum, que j'ai plus que des lacunes dans toute la période comprise entre Monteverdi et Bach mais que je n'ai tout de même pas très envie de me farcir 36 pages sur ce compositeur sans le connaître, quelqu'un(e) parmi vous aurait-il(elle) la gentillesse de me conseiller une ou deux œuvre(s) et/ou enregistrement(s) (CD, pas DVD) qui pourraient constituer une bonne option d'initiation ?

Va écouter du Monteverdi et du Bach plutôt que du lully Mr.Red
(Ceci est un message de rééquilibrage contre la propagande lullyste Cool )

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 33
Date d'inscription : 13/12/2008

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyMar 8 Mar 2011 - 14:15

Golisande a écrit:
Bonjour à tous; puisque Lully semble être une des mascottes de ce forum, que j'ai plus que des lacunes dans toute la période comprise entre Monteverdi et Bach mais que je n'ai tout de même pas très envie de me farcir 36 pages sur ce compositeur sans le connaître, quelqu'un(e) parmi vous aurait-il(elle) la gentillesse de me conseiller une ou deux œuvre(s) et/ou enregistrement(s) (CD, pas DVD) qui pourraient constituer une bonne option d'initiation ?

Tu peux commencer par les Petits Motets (William Christie) et si tu aimes cette sensibilité et ces sinuosités délicieuses, écoutes peut être Armide (Christie) ou Atys (Reyne), dans un premier temps. Smile
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5734
Age : 46
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyMar 8 Mar 2011 - 14:22

Merci Ophanim !

Je ne garantis pas que je vais m'y mettre tout de suite (j'ai beaucoup de Wagner et de Strauss sur le coin de ma table Mr.Red ), mais je m'y mettrai à coup sûr; d'ailleurs je sens que je vais bientôt avoir besoin de varier les styles bom ...
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5734
Age : 46
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyMar 8 Mar 2011 - 14:34

Au fait, que pensez-vous de Marc-Antoine Charpentier ?

(Oups Embarassed pale silent , j'ai peut-être fait une bourde là...)
Revenir en haut Aller en bas
Cleme
Petit agniou
Cleme

Nombre de messages : 7229
Age : 27
Date d'inscription : 18/12/2008

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyMar 8 Mar 2011 - 15:07

J'aime énormément Charpentier, mais il y a déjà un sujet sur lui. Smile https://classik.forumactif.com/t1668-charpentier-marc-antoine-1643-1704?highlight=charpentier
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5734
Age : 46
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyMar 8 Mar 2011 - 15:42

Merci !

En fait il se trouve j'ai du Charpentier sous le coude, et pas (encore) de Lully; j'étais déjà tombé sur le sujet Charpentier, mais je cherche surtout des avis comparatifs sur l'un et l'autre - or il me semble qu'il n'est jamais question de Lully sur le fil Charpentier, et vice versa Sad .

Mais j'apprécie peut-être un peu trop les comparaisons, c'est un de mes vices Mr.Red .
Revenir en haut Aller en bas
Cleme
Petit agniou
Cleme

Nombre de messages : 7229
Age : 27
Date d'inscription : 18/12/2008

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyMar 8 Mar 2011 - 17:06

Bizarrement je n'arrive pas à comparer Charpentier et LULLY scratch Ils composent tout les 2 dans un style différent, il est dit que Charpentier a plus un style "italien" mais personnellement je ne trouve pas. Tu as quoi de lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyMar 8 Mar 2011 - 17:23

Golisande a écrit:
Bonjour à tous; puisque lully (tout en minuscules cool-blue ) semble être une des mascottes de ce forum,

Shit Shit Shit Shit Shit Quelques groupies c'est tout et les forumeurs de "qualité" ne sauraient se compromettre avec ces gens-là... Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5734
Age : 46
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyMar 8 Mar 2011 - 17:25

Cleme a écrit:
Bizarrement je n'arrive pas à comparer Charpentier et LULLY scratch Ils composent tout les 2 dans un style différent, il est dit que Charpentier a plus un style "italien" mais personnellement je ne trouve pas. Tu as quoi de lui ?
Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 51kn0t10Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 41urw812

J'ai écouté d'une oreille distraite, dans de mauvaises conditions, et à un moment où je n'étais pas vraiment prêt à accueillir ça (c'était avant ma période Pelléas/Kékszákallú, ayant elle-même précédé la redoutable période Wagner actuelle...) Confused .
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5734
Age : 46
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyMar 8 Mar 2011 - 17:29

Pelléas a écrit:
Golisande a écrit:
Bonjour à tous; puisque lully (tout en minuscules cool-blue ) semble être une des mascottes de ce forum,

Shit Shit Shit Shit Shit Quelques groupies c'est tout et les forumeurs de "qualité" ne sauraient se compromettre avec ces gens-là... Mr.Red

J'ai envie d'essayer, je crois que ça ne peut me faire que du bien ( viking viking viking viking viking => shaking compress affraid pale monkey bom )
Revenir en haut Aller en bas
Cleme
Petit agniou
Cleme

Nombre de messages : 7229
Age : 27
Date d'inscription : 18/12/2008

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyMar 8 Mar 2011 - 17:30

Golisande a écrit:
Cleme a écrit:
Bizarrement je n'arrive pas à comparer Charpentier et LULLY scratch Ils composent tout les 2 dans un style différent, il est dit que Charpentier a plus un style "italien" mais personnellement je ne trouve pas. Tu as quoi de lui ?
Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 51kn0t10Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 41urw812

J'ai écouté d'une oreille distraite, dans de mauvaises conditions, et à un moment où je n'étais pas vraiment prêt à accueillir ça (c'était avant ma période Pelléas/Kékszákallú, ayant elle-même précédé la redoutable période Wagner actuelle...) Confused .
Je te réponds dans le fil adéquat. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyLun 18 Avr 2011 - 17:23

aroldo a écrit:
Une oeuvre de Lully pour me convaincre ?



(aie aie aie, je vais me faire rosser pour question HS)



Heureux qui comme Lullyse à fait un beau voyage...

Grâce à ce magnifique sondage, je te suggérerais Atys ou Armide avec une préférence pour Armide en ce qui me concerne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyLun 18 Avr 2011 - 17:25

voilà, il y a au moins 14 sujets Lully.
Moi qui n'y connais rien et qui n'aime pas ça, je dirais Proserpine et Le Bourgeois Gentilhomme...
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20422
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyLun 18 Avr 2011 - 17:29

Armide, Bellérophon... c'est chouette les deux! Atys, un peu plus aride je trouve, moins dansant et chantant...
Mais je ne suis qu'un béotien en Lully hein... J'ai intégré la société depuis quelques mois seulement... Embarassed

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyLun 18 Avr 2011 - 17:36

Je trouve aussi qu'Atys n'est certainement pas la meilleure solution pour commencer. Je n'avais pas pensé au bourgeois mais c'est une bonne idée !
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31630
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyLun 18 Avr 2011 - 17:37

sud273 a écrit:
voilà, il y a au moins 14 sujets Lully.
Moi qui n'y connais rien et qui n'aime pas ça, je dirais Proserpine et Le Bourgeois Gentilhomme...

Voilà un qq un de bien Sad Surprised

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyLun 18 Avr 2011 - 18:06

La stratégie de recrutement n'est pas encore très au point... vous êtes pourtant légion, dans votre société lullystérique, mais la section Endoctrinement est mal organisée. Vous devriez compiler certains airs et proposer ça aux néophytes en guise d'échantillon représentatif, plutôt que conseiller d'emblée des tragédies entières ! pale


Dernière édition par jerome le Lun 18 Avr 2011 - 18:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyLun 18 Avr 2011 - 18:07

Mais ça c'est fait mon cher Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20422
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyLun 18 Avr 2011 - 18:09

Hidraot a écrit:
Mais ça c'est fait mon cher Mr. Green

Oui... il existe aussi des glottos chez Lully Mr.Red


Je filoche hein... Arrow hehe

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31630
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyLun 18 Avr 2011 - 18:14

jerome a écrit:
La stratégie de recrutement n'est pas encore très au point... vous êtes pourtant légion, dans votre société lullystérique, mais la section Endoctrinement est mal organisée. Vous devriez compiler certains airs et proposer ça aux néophytes en guise d'échantillon représentatif, plutôt que conseiller d'emblée des tragédies entières ! pale

Oh mais ils le font Mr. Green

Tandis ce que nous ... JAMAIS nous n'essayerons de découper un air chez Wagner ... d'abord parce qu'il n'y en a pas Mr. Green ... puis surtout car nous ne recrutons que pour élever, pas niveller par le bas tutut
Mais je sais bien que la secte lullyste est capable de telles vilainies batman

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyLun 18 Avr 2011 - 18:22

Polyeucte a écrit:

Oui... il existe aussi des glottos chez Lully Mr.Red


Je filoche hein... Arrow hehe

Mais ça n'a rien à voir avec la glottophilie !

Cololi a écrit:

Oh mais ils le font Mr. Green

Tandis ce que nous ... JAMAIS nous n'essayerons de découper un air chez Wagner ... d'abord parce qu'il n'y en a pas Mr. Green ... puis surtout car nous ne recrutons que pour élever, pas niveller par le bas tutut
Mais je sais bien que la secte lullyste est capable de telles vilainies batman

Et bien il faut voir le résultat, la société ne cesse de s'agrandir et les membres écoutent tous des TL en entier ... tu parles d'un nivellement pas le bas jaloux va
Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31630
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyLun 18 Avr 2011 - 18:26

Ouai mais bon si tu comptes dans tes stats l'enrollement de fans de Gounod c'est pas du jeu dwarf
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12381
Age : 29
Date d'inscription : 23/02/2007

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyLun 18 Avr 2011 - 19:04

jerome a écrit:
La stratégie de recrutement n'est pas encore très au point... vous êtes pourtant légion, dans votre société lullystérique, mais la section Endoctrinement est mal organisée. Vous devriez compiler certains airs et proposer ça aux néophytes en guise d'échantillon représentatif, plutôt que conseiller d'emblée des tragédies entières ! pale

Hidraot a écrit:
Mais ça c'est fait mon cher Mr. Green
En même temps, ce qu'il y a de passionnant chez Lully c'est quand même en grande partie le théâtre et la dramaturgie de Quinault, donc des compils d'air je trouve ça franchement biaisé comme approche Smile
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 33
Date d'inscription : 13/12/2008

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyLun 18 Avr 2011 - 21:46

jerome a écrit:
La stratégie de recrutement n'est pas encore très au point... vous êtes pourtant légion, dans votre société lullystérique, mais la section Endoctrinement est mal organisée. Vous devriez compiler certains airs et proposer ça aux néophytes en guise d'échantillon représentatif, plutôt que conseiller d'emblée des tragédies entières ! pale

/watch?v=dCbyD5T1KiA

Soyez le bienvenu parmi nous, camarade. sunny
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Iskender
Mélomaniaque
Iskender

Nombre de messages : 1498
Age : 53
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyLun 18 Avr 2011 - 22:45

Hidraot a écrit:
aroldo a écrit:
Une oeuvre de Lully pour me convaincre ?


Grâce à ce magnifique sondage, je te suggérerais Atys ou Armide avec une préférence pour Armide en ce qui me concerne.
(...)
Je trouve aussi qu'Atys n'est certainement pas la meilleure solution pour commencer. Je n'avais pas pensé au bourgeois mais c'est une bonne idée !

J'avais commencé par les comédies-ballet (Minkowski) et maintenant qu'il y a Le bourgeois avec Dumestre je trouve que c'est en effet une bonne entrée.

Je me suis converti assez récemment à Armide mais garde une préférence pour Atys. Armide est en effet plus riche au niveau des airs là où Atys est plus ardu avec plus de récitatifs, mais il y a des instants fulgurants dans Atys que je ne retrouve pas dans Armide : Une foule de détails comme les hautbois dans le "commençons..." scène 7 de l'acte I qui me transportent, le génial choeur des songes funestes et j'en passe... Et je préfère les choeurs d'Atys.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/etiennetabourier
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel

Nombre de messages : 1512
Age : 33
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyMar 19 Avr 2011 - 0:49

jerome a écrit:
La stratégie de recrutement n'est pas encore très au point... vous êtes pourtant légion, dans votre société lullystérique, mais la section Endoctrinement est mal organisée. Vous devriez compiler certains airs et proposer ça aux néophytes en guise d'échantillon représentatif, plutôt que conseiller d'emblée des tragédies entières ! pale

C'est surtout ce qu'il ne faut pas faire.
Pris hors contexte, je trouve que les récitatifs et ariosos fonctionnent moins bien, au point d'être ennuyeux.
Revenir en haut Aller en bas
aroldo
Mélomaniaque
aroldo

Nombre de messages : 1778
Date d'inscription : 19/02/2011

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyMar 19 Avr 2011 - 11:48

Tiens ? Où sont passés tous les messages précédents ? Migration ou disparition ?
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31630
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyMar 19 Avr 2011 - 11:49

aroldo a écrit:
Tiens ? Où sont passés tous les messages précédents ? Migration ou disparition ?

Migration vers le sujet Flood, rubrique HS Smile

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptySam 30 Juil 2011 - 0:08

J'ai une question assez technique à poser: je lis dans l'ouvrage de James R. Anthony "que le récitatif d'Armide, "Enfin, il est en ma puissance", doit à la déclamation racinienne classique."
Ca me paraît paradoxal puisque la déclamation racinienne est la rivale du chant (et le récitatif est chanté et non pas déclamé). La rivalité entre Tragédie et Tragédie lyrique à cette époque là n'aurait donc pas empêché des influences, et si oui, en quoi consistent-elles?

Il y a cet article qui est intéressant à ce sujet: http://licorne.edel.univ-poitiers.fr/document.php?id=4384#ftn1
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 90544
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptySam 30 Juil 2011 - 0:46

Percy Bysshe a écrit:
J'ai une question assez technique à poser: je lis dans l'ouvrage de James R. Anthony "que le récitatif d'Armide, "Enfin, il est en ma puissance", doit à la déclamation racinienne classique."
Ca me paraît paradoxal puisque la déclamation racinienne est la rivale du chant (et le récitatif est chanté et non pas déclamé). La rivalité entre Tragédie et Tragédie lyrique à cette époque là n'aurait donc pas empêché des influences, et si oui, en quoi consistent-elles?

Il y a cet article qui est intéressant à ce sujet: http://licorne.edel.univ-poitiers.fr/document.php?id=4384#ftn1

Je trouve ça très bizarre.

=> La tragédie en musique est un genre distinct qui ne respecte pas les mêmes codes : le lieu change systématiquement entre chaque acte, le merveilleux est la règle (et non plus le vraisemblable), et les vers sont irréguliers. Dans ce monologue, on trouve d'une rime à l'autre des mètres différents : regarde la première rime, un octosyllabe rime avec un alexandrin. Tout simplement pour pouvoir varier les carrures musicales. La musique elle-même est fragmentée et les mesures changent en permanence pour épouser le flux verbal et les accents.

=> Racine, comme tu le dis, a une musicalité propre, un ronronnement qui ne se prête pas du tout à la mise en musique. C'est pour cela qu'on n'écrit pas des tragédies lyriques sur des alexandrins.

Ca me paraît donc, vu de l'extérieur, une convocation de l'ordre du réflexe, et vraiment pas pertinente. Même si cela était, la référence à Racine masque tellement de choses qu'elle conduit plutôt à égarer le lecteur. Surtout pour ce monologue qui est un sommet de l'irrégularité musicale et verbale, on est vraiment loin des 6-6-6-6 de Racine...


Si tu veux creuser la question, il y a tout un bouquin de Catherine Kintzler sur la question. Mieux encore, il y a un article très dense qui résume bien un certain nombre de ces problématiques, tableaux à l'appui, je te donnerai la référence exacte si ça t'intéresse, j'ai ça quelque part sous la main.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptySam 30 Juil 2011 - 0:58

D'accord, merci pour ta réponse, c'est bien ce qui me semblait. Smile

Je prends note pour Kintzler, et je foncerai dès que je croiserai le bouquin; et pour ce qui est l'article, je veux bien que tu me donnes la référence. Very Happy C'est très intéressant, ce genre de questions. study
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 90544
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptySam 30 Juil 2011 - 1:13

Pour l'ouvrage intégral :
Théâtre et opéra à l’âge classique - Une familière étrangeté (Fayard 2004)
Ca s'adresse plus au lecteur de tragédie classique que de tragédie lyrique, cela dit.

A l'inverse, dans le recueil d'articles chez Klincksieck :
Le monde germanique et l'opéra : le livret en question (oui, quel titre pour aller chercher des infos sur la tragédie lyrique !)

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 22520100572030L

... ici on parle beaucoup du rapport entre les deux et des spécificités de la tragédie en musique. C'est un article qui pose admirablement les fondamentaux, je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptySam 30 Juil 2011 - 10:13

Merci. Wink

DavidLeMarrec a écrit:
Pour l'ouvrage intégral :
Théâtre et opéra à l’âge classique - Une familière étrangeté (Fayard 2004)
Ca s'adresse plus au lecteur de tragédie classique que de tragédie lyrique, cela dit.

Je me mets au deux, donc ça ne me dérange pas. Very Happy
En tout cas c'est bien celui-là que j'avais repéré sur amazon. Wink

Citation :
A l'inverse, dans le recueil d'articles chez Klincksieck :
Le monde germanique et l'opéra : le livret en question (oui, quel titre pour aller chercher des infos sur la tragédie lyrique !)

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 22520100572030L

... ici on parle beaucoup du rapport entre les deux et des spécificités de la tragédie en musique. C'est un article qui pose admirablement les fondamentaux, je trouve.

Ils ne sont pas donnés ces bouquins. Surprised Je vais peut-être plutôt prendre celui-ci, parce que j'ai plus de chance de croiser celui de Kintzler en bibliothèque.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 90544
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptySam 30 Juil 2011 - 11:24

Ben oui, c'est de la littérature de "spécialiste" (bien que ça reste dans une optique assez grand public, toutes proportions gardées). Le second est vraiment chouette, il y a notamment un article un peu précis sur le vers allitératif wagnérien, de petits trucs sur Schreker, etc.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptySam 30 Juil 2011 - 11:40

DavidLeMarrec a écrit:
Ben oui, c'est de la littérature de "spécialiste" (bien que ça reste dans une optique assez grand public, toutes proportions gardées). Le second est vraiment chouette, il y a notamment un article un peu précis sur le vers allitératif wagnérien, de petits trucs sur Schreker, etc.

Oui, si ça peut servir plusieurs emplois, ça compense un peu.

Sinon, j'ai écouté deux oeuvres de Lully ce matin:
Miserere: C'est une oeuvre qui plaisait beaucoup à Louis XIV. Elle a été composée en 1664, et semble représentative de l'infiltration des instrumentistes dans la Chapelle royale dans la décennie 1660 sous l'influence de Lully. Une oeuvre magnifique.

Airs de trompettes, timbales et hautbois: oeuvre composée sur commande, pour le carrousel de Monseigneur (Grand Dauphin, Louis de France), un Prélude et trois danses (Menuet, Gigue et Gavotte). Une oeuvre très enjouée, faste, ce qui correspond au cahier des charges. Composée en 1686 et certainement exécuté par les instrumentistes de l'Ecurie, étant donné l'instrumentation.
Revenir en haut Aller en bas
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky

Nombre de messages : 9422
Age : 60
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 EmptyMar 2 Aoû 2011 - 15:43

Je ne peux résister au plaisir de signaler ce lien pour Guillaume qui l'a manqué pendant ses vacances :
http://desencyclopedie.wikia.com/wiki/Jean-Baptiste_Lully

hehe
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 15 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)
Revenir en haut 
Page 15 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: