Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Antivirus NORTON 360 Deluxe – 3 Appareils – 1 an (clé ...
4.99 €
Voir le deal

 

 L'opéra contemporain

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85257
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyDim 22 Mar 2009 - 11:51

Oui je rajoute Saariaho bien sûr, et Penderecki!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89559
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyDim 22 Mar 2009 - 11:58

Alban 85 a écrit:
Et, dans l'esthétique post-boesmansienne, il y a Frühlings Erwachen de Benoît Mernier. (Le coffret Cyprès comporte deux CD et un DVD, reflets de la captation de la création à la Monnaie en mars 2007.)
Si on veut du très gentil, on peut aussi écouter l'opéra de Gilbert Amy (à la radio, j'ai pris ça pour une bande-son d'un film des années 30, pour de vrai !).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Glocktahr
Mélomane chevronné
Glocktahr

Nombre de messages : 4707
Date d'inscription : 22/03/2009

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyDim 22 Mar 2009 - 14:46

Merci beaucoup pour vos réponses, j'éviterai neuwirth...Penderecki apparement il n'y a plus d'enregistrement disponibles....J'ai commandé die soldaten...Boesmans, j'aime beaucoup "julie" mais c'est le seul disponible maintenant...

Merci beaucoup pour ta liste david, ça m'ouvre beaucoup d'horizons, moi aussi je préfere largement le CD.

A+ et encore merci...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85257
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyDim 22 Mar 2009 - 14:47

Glocktahr a écrit:
Penderecki apparement il n'y a plus d'enregistrement disponibles...

Si si, Les Diables de Loudun c'est ressorti en DVD, et c'est immanquable!
Revenir en haut Aller en bas
Glocktahr
Mélomane chevronné
Glocktahr

Nombre de messages : 4707
Date d'inscription : 22/03/2009

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyDim 22 Mar 2009 - 15:03

Xavier a écrit:
Glocktahr a écrit:
Penderecki apparement il n'y a plus d'enregistrement disponibles...

Si si, Les Diables de Loudun c'est ressorti en DVD, et c'est immanquable!

Ah en effet ça existe mais ils appellent ça "les démons" de loudoun...
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyLun 23 Mar 2009 - 10:43

Alban 85 a écrit:
Et, dans l'esthétique post-boesmansienne, il y a Frühlings Erwachen de Benoît Mernier.
Parce qu'on est passé carrément à une esthétique "post-boesmansienne" maintenant?? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Schwark
Mélomane chevronné
Schwark

Nombre de messages : 2761
Age : 43
Localisation : Wallonie
Date d'inscription : 02/07/2005

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyLun 23 Mar 2009 - 12:30

Glocktahr a écrit:
Merci beaucoup pour vos réponses, j'éviterai neuwirth...
bon, alors, Lost Highway, je confirme : vaut mieux éviter hehe c'est nul ...et horrible
Revenir en haut Aller en bas
http://poesie.webnet.fr/vospoemes/poemes/axel_gaspart/axel_gaspa
Rafsan
Mélomaniaque
Rafsan

Nombre de messages : 1524
Age : 56
Localisation : Brabant wallon
Date d'inscription : 22/01/2008

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyLun 23 Mar 2009 - 18:15

Octavian a écrit:
Alban 85 a écrit:
Et, dans l'esthétique post-boesmansienne, il y a Frühlings Erwachen de Benoît Mernier.
Parce qu'on est passé carrément à une esthétique "post-boesmansienne" maintenant?? Shocked

Oui, j'aurais dû ajouter un smiley, mais je n'arrive pas toujours à les mettre… (Quand même, c'est rigolo, non?) Plus sérieusement, c'est de la même veine: Mernier est en quelque sorte le disciple de Boesmans.
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyLun 23 Nov 2009 - 11:38

Je viens de finir l'ouvrage de Jean Goury, C'est l'opéra qu'on assassine! La mise en scène en question. Je cite quelques points qui peuvent être intéressants à débattre. S'agissant de Paris:

Il est vrai que la création était alors particulièrement florissante. Dans la seule première partie du siècle [le XXème siècle], l'Opéra-Comique a présenté pas moins de 157 ouvrages nouveaux. Et je ne tiens compte ici que des premières mondiales [...]. Cela représente 3,14 créations par an. Avec des hauts et des bas, naturellement. [...]
A l'Opéra, où l'activité était moins intense, on relève quand même pour la même période 68 créations, soit une moyenne de 1,36 par an. Si l'on ajoute les chiffres de l'Opéra à ceux de l'Opéra-Comique, on arrive à une moyenne de 4,5 créations par an. Rapportés à la situation actuelle, ces chiffres sont stupéfiants.
[...]
Toujours est-il que la création n'occupe plus aujourd'hui la place qu'elle occupait hier. Les chiffres parlent d'eux-mêmes. Qu'on en juge: de l'ouverture de l'Opéra Bastille, en 1989, jusqu'à la fin de la saison 2006/2007, soit en l'espace de quinze ans, on ne relève en tout et pour tout que neuf créations.
[...]
A la longue, cette absence de nouveautés risque malgré tout de faire un problème. [...] Que faire, quand on est immobile, pour donner l'impression du mouvement et laisser croire qu'à l'Opéra, comme dans certain grand magasin bien connu, il se passe toujours quelque chose? La solution existe: il suffit de traiter chaque nouvelle mise en scène comme une création. [...] Comme ils sont libres
[les metteurs en scène] d'exercer leur imagination comme ils l'entendent, les oeuvres ne sont plus que des propositions de travail autour desquelles tout reste à construire. Le tour de passe-passe est achevé. Plus besoin de créer des oeuvres nouvelles puisque désormais, l'innovation est permanente. Il suffit de malaxer les opéras jusqu'à ce qu'ils deviennent méconnaissables, et l'affaire est faite. Vous voulez du neuf? Le recyclage, voilà la solution.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31499
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyLun 23 Nov 2009 - 11:56

Effectivement les m.e.s qui vont à l'encontre de l'oeuvre, c'est du recyclage du à l'abscence de création.
2 problèmes ce posent :
- L'opéra n'est plus à la mode pour les compositeurs contemporains. Se rajoute à celà que aimer la voix (j'ai pas parlé de glottophilie) est devenu suspect et de mauvais gout. Or aimer la voix celà peut être le bel canto italien (Haendel, Vivaldi ...), le chant plus en force (Verdi, Wagner, Puccini, Strauss ...), la mélodie/lied ou même le chanté/parlé à la Pelléas.
- L'opéra est chargé d'une histoire, et de compositeurs qui l'ont marqué de façon extremement profonde (ceux que j'ai cité plus haut). Il faut croire que ça fait peur.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyLun 23 Nov 2009 - 11:57

Points intéressants en effet, notamment le dernier paragraphe, si on fait abstraction du ton un peu inutilement polémique des dernières phrases (la mise en scène moderne, c'est caca et arnaque... mais enfin vu le titre du livre je suppose que c'est dans le ton du reste?).

Concernant les paragraphes précédents, il me semble tout de même qu'il y a un corollaire qui n'y est pas examiné (à moins que cela soit dans ce que tu as coupé). S'il faut faire la part d'une certaine désaffection des compositeurs contemporains pour l'opéra par rapport au passé, le genre est tout de même loin d'avoir disparu. N'est-ce pas aussi que Paris ne représente plus le foyer artistique qu'elle a été? Et que la plupart des créations ont désormais lieu ailleurs, aux Etats-Unis ou dans le reste de l'Europe... voire ailleurs en France (exemples: Émilie de Saariaho créé en mars prochain à Lyon, Passion de Dusapin créé l'été dernier au festival d'Aix-en-Provence).

Si c'est bien le cas il faudrait peut-être s'interroger sur les raisons qui ont conduit à cette désaffection, faisant de la vie musicale parisienne quelque chose de plus proche d'un musée (fut-il maintenu actif par d'autres biais) que d'un centre de création musicale proprement dite.

Parce qu'après tout, pour revenir à la question de la mise en scène, il n'y a pas qu'à Paris où l'on fait des mises en scènes comme celle que l'auteur dénonce, et je ne pense pas qu'a contrario un temple de la mise en scène traditionnelle comme le Met de N.Y. soit un lieu où l'on crée quatre ou cinq nouvelles œuvres par an... Il y a donc bien d'autres facteurs à prendre en compte.
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyLun 23 Nov 2009 - 12:24

Octavian a écrit:
Points intéressants en effet, notamment le dernier paragraphe, si on fait abstraction du ton un peu inutilement polémique des dernières phrases (la mise en scène moderne, c'est caca et arnaque... mais enfin vu le titre du livre je suppose que c'est dans le ton du reste?).

Je précise que l'auteur ne s'oppose qu'au m-e-s vraiment trash, ou à côté de la plaque, dans le livre.

Citation :
Parce qu'après tout, pour revenir à la question de la mise en scène, il n'y a pas qu'à Paris où l'on fait des mises en scènes comme celle que l'auteur dénonce, et je ne pense pas qu'a contrario un temple de la mise en scène traditionnelle comme le Met de N.Y. soit un lieu où l'on crée quatre ou cinq nouvelles œuvres par an... Il y a donc bien d'autres facteurs à prendre en compte.

Je n'ai pas cité la suite, mais il développe en posant le même constat pour le monde entier ou presque.



Dans ma propre réflexion, le problème qui se pose est de savoir si la mise-en-scène est un art indépendant. La mise-en-scène est bien sûr un art, et s'est développé depuis un siècle en tant que telle, mais ne possède t-elle pas finalement une part de contingence par rapport à l'oeuvre qu'elle représente sur scène? On peut se demander si finalement, une mise-en-scène d'un opéra est une oeuvre à part entière, indépendante.

Je ne le pense pas, de même pour la musique d'un opéra et pour le texte d'un opéra: l'opéra est une fusion de différents arts, tous liés les uns aux autres. Si la mise-en-scène ne va pas dans le sens du texte et de la musique, cela rompt l'unité de l'oeuvre, l'opéra. Et étant donné que la mise-en-scène est la dernière étape créative d'un opéra, puisque le livret et la musique sont créés en amont, elle doit servir l'oeuvre, la transcender scéniquement. Et bien des livrets comportent des éléments de mise en scène.
Le metteur en scène a bien sûr le droit de questionner la légitimité de ces éléments dans le cadre d'une recherche d'une parfaite expression de l'oeuvre, et s'il trouve que cela ne va pas dans le sens de l'oeuvre, ou en trouble la signification, il peut ne pas prendre en compte tel ou tel élément ou telle indication scénique du livret. Mais la démarche du metteur en scène, pour moi, doit vraiment tendre à accomplir l'oeuvre scéniquement.

Ce n'est pas la démarche de bien des metteurs-en-scène, qui par leur ego artistique démesuré, plient bien souvent la musique et le texte à leur propre imagination et autres divagations.

La mise-en-scène doit renforcer le discours de la musique et de la littérature, de même que la littérature renforce la musique et la musique renforce la littérature. Par contre, ni la musique ni la littérature ne peuvent être en mesure de renforcer, de servir la mise-en-scène pour des raisons de temporalité dans la création de l'oeuvre comme je l'ai dit plus haut, la mise-en-scène vient en dernier.
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyLun 23 Nov 2009 - 12:49

Octavian a écrit:

Si c'est bien le cas il faudrait peut-être s'interroger sur les raisons qui ont conduit à cette désaffection, faisant de la vie musicale parisienne quelque chose de plus proche d'un musée (fut-il maintenu actif par d'autres biais) que d'un centre de création musicale proprement dite.

Je trouve ça un peu excessif compte tenu de la programmation française très moderne comparée aux grandes villes européennes et américaines. Quand tu vois l'alignement d'opéras XVIII et XIX° des grandes capitales étrangères et l arareté du XX°, le musée n'est pas à Paris me semble-t-il. Pour les créations par contre je n'ai pas d'avis n'ayant pas comparé ce qui se fait ailleurs et ici. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyLun 23 Nov 2009 - 13:18

natrav a écrit:
Octavian a écrit:
Si c'est bien le cas il faudrait peut-être s'interroger sur les raisons qui ont conduit à cette désaffection, faisant de la vie musicale parisienne quelque chose de plus proche d'un musée (fut-il maintenu actif par d'autres biais) que d'un centre de création musicale proprement dite.
Je trouve ça un peu excessif compte tenu de la programmation française très moderne comparée aux grandes villes européennes et américaines. Quand tu vois l'alignement d'opéras XVIII et XIX° des grandes capitales étrangères et l arareté du XX°, le musée n'est pas à Paris me semble-t-il. Pour les créations par contre je n'ai pas d'avis n'ayant pas comparé ce qui se fait ailleurs et ici. Smile
Je me mettais spécifiquement dans l'optique proposée d'un rapport créations nouvelles / reprises de choses plus anciennes, même si on peut raffiner sur le degré d'ancienneté.

Si je regarde le programme de cette année à l'Opéra de Paris, je ne vois, à défaut de création, qu'une œuvre vraiment très récente, le Faust de Philippe Fénelon (2007). Pour le XXe siècle, il y a ensuite Billy Budd de Britten (1967) puis on "tombe" directement dans les années 20 avec Wozzeck, Příhody Liškybystroušky (La petite renarde rusée) et Die tote Stadt. Le reste de la programmation est tournée quasi-exclusivement vers le XIXe siècle (deux exceptions: l'Idomeneo de Mozart et la reprise de Platée de Rameau). Je ne porte pas de jugement, je relève juste les faits.
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyLun 23 Nov 2009 - 13:27

D'accord si on parle exclusivement de cette saison plutôt réac. Depuis 15 ans je crois que Paris a prouvé son goût pour le XX°.
Sur le faible nombre d'oeuvres proposées par an dans l'obscure ville où j'habite, il y a toujours un ou deux XX° voire une création une année sur deux, ou des reprises de créations récentes. Je ne suis pas certain qu'à Bologne ou Bristol on ait mieux. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Kia
vomi
Kia

Nombre de messages : 6939
Age : 34
Date d'inscription : 21/10/2006

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyLun 23 Nov 2009 - 13:44

L'Opéra de Paris ne subsistant que grâce aux subventions publiques, on ne peut tirer aucune leçon sur le bon goût des spectateurs parisiens...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85257
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyLun 23 Nov 2009 - 14:08

natrav a écrit:
D'accord si on parle exclusivement de cette saison plutôt réac.

David va te sauter dessus. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10908
Date d'inscription : 21/01/2007

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyDim 6 Déc 2009 - 13:11

Petite question:

Nous serons bientôt en 2010. A partir de quelle date peut-on parler d'opéra contemporain? scratch
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89559
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyDim 6 Déc 2009 - 13:21

Il y a plusieurs possibilités :

1) Si le compositeur est vivant ou non.
2) A partir de 1960 (période longue).
3) A partir de 1980, voire de 1990 (période brève).
4) A partir de données stylistiques : un opéra postsériel, néotonal, minimaliste...

Le plus facile est de voir que le compositeur est encore en activité, ça permet de ne pas trop s'interroger sur la définition stylistique ou les limites chronologiques.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyDim 6 Déc 2009 - 13:32

DavidLeMarrec a écrit:
Le plus facile est de voir que le compositeur est encore en activité, ça permet de ne pas trop s'interroger sur la définition stylistique ou les limites chronologiques.
Mais ça peut être trompeur aussi. Boulez ne me semble pas être le comble de la contemporanéité...
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyDim 6 Déc 2009 - 13:40

HS, Boulez n'a pas composé d'opéra. tutut

Et en serait bien incapable.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89559
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyDim 6 Déc 2009 - 14:46

Wolferl a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Le plus facile est de voir que le compositeur est encore en activité, ça permet de ne pas trop s'interroger sur la définition stylistique ou les limites chronologiques.
Mais ça peut être trompeur aussi. Boulez ne me semble pas être le comble de la contemporanéité...
Boulez n'est plus en activité.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyDim 6 Déc 2009 - 16:14

Ah? Pourquoi est-ce qu'il continue à venir assez régulièrement raconter des âneries à la radio alors?... scratch
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89559
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyDim 6 Déc 2009 - 16:15

Parce qu'il est toujours chef et intellectuel.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyDim 6 Déc 2009 - 16:21

Bah, il y a pas longtemps dans une interview il disait être toujours en pleine composition de je ne sais quoi, sur lequel il planchait depuis des années. Duault lui avait d'ailleurs fait remarqué que tout le monde attendait encore son premier opéra. hehe
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89559
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyDim 6 Déc 2009 - 16:44

Ouais, mais il faut être sérieux, il n'a plus produit de pièce nouvelle depuis vingt-cinq ans...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85257
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyLun 7 Déc 2009 - 11:29

Tu veux dire qu'avant c'étaient à chaque fois des oeuvres nouvelles?
Je ne m'en étais pas rendu compte.
Revenir en haut Aller en bas
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyLun 7 Déc 2009 - 18:55

DavidLeMarrec a écrit:
Ouais, mais il faut être sérieux, il n'a plus produit de pièce nouvelle depuis vingt-cinq ans...

scratch Ben, et Sur Incises, par exemple (1998), qui est un chef-d'oeuvre extraordinaire ?
Cela dit, c'est vrai que je le vois mal pondre aujourd'hui une oeuvre de cette ampleur, mais qui sait ? De toute façon, ça n'a jamais été un Rihm qui pond quatre œuvres plus ou moins bonnes par an...

Si je peux me permettre, je trouve qu'on exagère le problème des reprises pour l'opéra contemporain. Je crois que c'est l'effet d'une certaine myopie sur les grandes maisons, qui reprennent peu des opéras d'autres grandes maisons hors coproductions (celle qui a fonctionné pendant des années entre Aix-Monnaie-Lyon-Châtelet a quand même produit des résultats formidables). Mais leurs créations sont souvent reprises ailleurs: Love and Others Demons d'Eötvös (que je n'ai pas entendu) est repris un peu partout en Europe*, Julie de Boesmans va en arriver au moins à sa 3e production, Alice d'Unsuk Chin qui avait un peu fait un flop à sa création en raison d'une mise en scène... euh... inadéquate Confused bénéficie d'une nouvelle production je ne sais plus où en Suisse... Il n'y a que le magnifique Schneewittchen de Holliger qui - sans doute en raison de son livret, génial mais très littéraire [Robert Walser, dans un allemand pas vraiment très accessible] - n'a connu aucune reprise jusqu'à présent Crying or Very sad !

*Création en France prévue à Musica (Strasbourg) à l'automne 2010.
Revenir en haut Aller en bas
http://musicasola.blogspot.com/
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10908
Date d'inscription : 21/01/2007

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyDim 13 Déc 2009 - 9:47

.


Dernière édition par Rubato le Mer 23 Déc 2009 - 10:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyDim 13 Déc 2009 - 11:08

Rubato a écrit:
- The Tempest- Thomas ADES
Ah oui, c'est vrai que je voulais l'écouter, ça avait l'air magnifique ! Very Happy


Je viens de faire le lien avec ton avatar d'ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10908
Date d'inscription : 21/01/2007

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyDim 13 Déc 2009 - 11:56

Wolferl a écrit:
Rubato a écrit:
- The Tempest- Thomas ADES
Ah oui, c'est vrai que je voulais l'écouter, ça avait l'air magnifique ! Very Happy


Je viens de faire le lien avec ton avatar d'ailleurs...
C'était Ariel "l'esprit" de Prospero! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptySam 27 Fév 2010 - 12:09

Je reviens sur ce "problème" des reprises d'opéra contemporain : la production des Trois soeurs de Péter Eötvös que je viens de voir à Munich est, aux dires du compositeur dans le programme, la 9e (en toutes lettres : neuvième !) à laquelle il assiste, et la 10e est prévue au printemps (l'oeuvre a été créée en 1998). On se met à représenter Lear de Reimann plus fréquemment, par exemple tout récemment à Francfort et à l'Opéra-Comique de Berlin, alors qu'on aurait pu croire que l'œuvre avait été à peu près oubliée depuis sa création.

Bref, tout va bien...
Revenir en haut Aller en bas
http://musicasola.blogspot.com/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptySam 27 Fév 2010 - 13:44

Rameau a écrit:
Je reviens sur ce "problème" des reprises d'opéra contemporain : la production des Trois soeurs de Péter Eötvös que je viens de voir à Munich est, aux dires du compositeur dans le programme, la 9e (en toutes lettres : neuvième !) à laquelle il assiste, et la 10e est prévue au printemps (l'oeuvre a été créée en 1998). On se met à représenter Lear de Reimann plus fréquemment, par exemple tout récemment à Francfort et à l'Opéra-Comique de Berlin, alors qu'on aurait pu croire que l'œuvre avait été à peu près oubliée depuis sa création.

Bref, tout va bien...

C'est le truc inécoutable chanté par trois hommes devant des panneaux rotatifs? L'opéra contemporain - Page 3 Icon_lol
Revenir en haut Aller en bas
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptySam 27 Fév 2010 - 16:36

Les panneaux rotatifs sont en option... A vrai dire même les voix d'hommes, puisque dans la récente production munichoise (chantée par des élèves de l'équivalent local du CNSM) les rôles de femmes étaient chantés par des femmes.
Cela dit, ça ne doit pas être si inécoutable, vu le succès que ça remporte... De toute façon, c'est de l'opéra, donc on ne peut en parler qu'à condition de voir ce que ça donne sur scène...
Revenir en haut Aller en bas
http://musicasola.blogspot.com/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85257
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptySam 27 Fév 2010 - 16:38

Rameau a écrit:
De toute façon, c'est de l'opéra, donc on ne peut en parler qu'à condition de voir ce que ça donne sur scène...

Ah... pourquoi s'embête-t-on à acheter des CD et des DVD alors?? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptySam 27 Fév 2010 - 22:51

En complément, c'est très bien, surtout les DVD qui favorisent l'appréhension du texte. Maintenant, ne connaître l'opéra que par ça ou surtout par ça, je trouve que ça donne une idée fausse. Un peu comme un plat surgelé par rapport à un bon restaurant. Sans parler des illusions acoustiques (ma chaîne hifi, c'est têêêêllement mieux que Pleyel)... Pour l'opéra contemporain (puisque c'est de ça qu'on parle), c'est particulièrement dommageable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musicasola.blogspot.com/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31499
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptySam 27 Fév 2010 - 22:56

Rameau a écrit:
En complément, c'est très bien, surtout les DVD qui favorisent l'appréhension du texte. Maintenant, ne connaître l'opéra que par ça ou surtout par ça, je trouve que ça donne une idée fausse. Un peu comme un plat surgelé par rapport à un bon restaurant. Sans parler des illusions acoustiques (ma chaîne hifi, c'est têêêêllement mieux que Pleyel)... Pour l'opéra contemporain (puisque c'est de ça qu'on parle), c'est particulièrement dommageable.

Tout à fait d'accord. Sauf que l'un ne va pas s'en l'autre.
J'entend par là que non seulement il faut que les théâtres soient un peu plus audacieux à ce niveau là, mais ... pour élargir l'auditorat le DVD est indispensable (ce qui permettra à d'autres théâtre d'avoir l'audace de programmer l'oeuvre aussi, étant donné que le DVD permet de toucher plus de monde).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89559
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptySam 27 Fév 2010 - 23:29

Je propose solennellement qu'on détruise le fil sur les Diables de Loudun.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyDim 28 Fév 2010 - 0:20

Rameau a écrit:
Les panneaux rotatifs sont en option... A vrai dire même les voix d'hommes, puisque dans la récente production munichoise (chantée par des élèves de l'équivalent local du CNSM) les rôles de femmes étaient chantés par des femmes.
Cela dit, ça ne doit pas être si inécoutable, vu le succès que ça remporte... De toute façon, c'est de l'opéra, donc on ne peut en parler qu'à condition de voir ce que ça donne sur scène...

C'était aussi le cas lors de la création en Allemagne à l'opéra de Düsseldorf il y a pas mal d'années. Le succès était en revanche très mitigé, puisque la salle s'était vidée de moitié avant même l'entracte.
Revenir en haut Aller en bas
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyDim 28 Fév 2010 - 10:44

Là, à Munich, ça a été un grand succès malgré une mise en scène assez quelconque. La grande surprise, c'est que je m'attendais à une ambiance comme qui dirait intime, avec la famille des chanteurs, deux ou trois individus s'étant trompé de porte et moi, comme c'est en général le cas pour les spectacles de l'académie (oui, bon, j'exagère peut-être un peu); la salle (Prinzregententheater, un peu plus de 1000 places quand même, pour 4 représentations +2 pour scolaires) : en fait, c'était plein à plus de 90 %...
Pour les Diables de Loudun, pas compris...
Revenir en haut Aller en bas
http://musicasola.blogspot.com/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85257
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyDim 28 Fév 2010 - 14:38

Juste pour dire (il me semble) que si on ne doit parler que des oeuvres qu'on a vues sur scène, on peut effacer bon nombre de sujets ici. (notamment sur Flammen de Schulhoff ou Wozzeck de Gurlitt, entre autres... mais les baroqueux me parleront d'Atys Smile )
Et que ça n'est pas forcément utile...
Revenir en haut Aller en bas
Ouf1er
Mélomaniaque
Ouf1er

Nombre de messages : 853
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/09/2005

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyJeu 15 Avr 2010 - 20:46

Rameau a écrit:
Cela dit, ça ne doit pas être si inécoutable, vu le succès que ça remporte...

(Pollution sans intérêt)


Dernière édition par Ouf1er le Dim 18 Avr 2010 - 12:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyJeu 15 Avr 2010 - 21:26

Tiens, qui voilà... En matière d'arguments, franchement, vous pouvez rentrer chez vous... Aussi convaincant que vos perpétuels crachats sur Dorny et sur tout ce qui est un tant soit peu moderne...
Revenir en haut Aller en bas
http://musicasola.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89559
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyJeu 15 Avr 2010 - 21:41

Note de service :

[Si on pouvait laisser les attaques personnelles au placard, et particulièrement lorsqu'elles proviennent d'autres forums et ne concernent pas la majorité des membres ici, ce serait bien.]
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyJeu 15 Avr 2010 - 21:47

Ouf1er a écrit:
Rameau a écrit:
Cela dit, ça ne doit pas être si inécoutable, vu le succès que ça remporte...

Oui, enfin, ce genre d'argument...
Vu le battage médiatique qui a entouré la création, on ne pouvait QU'être "époustouflé" par la "modernité" et le "génie" de l'oeuvre et du compositeur.

Opéra contemporain + 3 countreténors dans des rôles féminins + 2 orchestres séparés + créé ailleurs qu'à Paris + battage médiatique = Summum du snobisme, donc chef-d'oeuvre assuré (au moins médiatique).

Les reprises démontrent que l'oeuvre n'est pas si inoubliable que cela, à la différence d'un Saint-François de Messiaen, de certaines oeuvres de Boesmans, ou d'Adams...

Bien d'accord.
Je crois que c'est la chose la plus affreusement et inutilement laide que j'ai eu l'occasion de voir.

Scandaliser parce que l'on a une ambition derrière, d'accord, mais là c'est vraiment gratuit, ça ne me scandalise d'ailleurs pas du tout, c'est simplement et absolument moche. L'opéra contemporain - Page 3 Icon_neutral
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89559
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyJeu 15 Avr 2010 - 22:06

Cela dit, Wolfgang, il y a beaucoup de monde informé ou de bonne foi qui aime Eötvös, ce n'est donc sans doute pas que pour de mauvaises raisons qu'il a été porté au pinacle. Et puis comme d'autres il a son influence institutionnelle comme chef.

Je me rappelle qu'il avait affirmé que seul les hongrois (et lui en l'occurrence) pouvaient correctement jouer Barbe-Bleue à cause de la veine folkloriste insaisissable aux autres. Surprised Son aplomb peut aussi le servir, comme notre lunaire Pierrot national.

En ce qui me concerne, j'ai écouté tous les opéras de Eötvös (sauf le dernier), et je les ai tous trouvés moches, mal écrits pour la voix, maladroits dans la déclamation, inutilement complexes et gratuitement dissonants, sans rien ressentir ni dans la musique ni dans le drame.
Je ne suis pas certain du tout que ce soit de la mauvaise musique, mais elle n'active absolument rien en moi, même pas du malaise, une neutralité que j'ai peu souvent rencontré.


Après, effectivement, c'est vrai qu'avec les trois falsettistes et la transposition nô de Tchekov, ça avait des arguments de vente amplement exploités, mais je trouve ça bien, qu'on donne envie aux gens d'entendre.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyJeu 15 Avr 2010 - 22:09

DavidLeMarrec a écrit:
Cela dit, Wolfgang, il y a beaucoup de monde informé ou de bonne foi qui aime Eötvös, ce n'est donc sans doute pas que pour de mauvaises raisons qu'il a été porté au pinacle. Et puis comme d'autres il a son influence institutionnelle comme chef.

[...]

En ce qui me concerne, j'ai écouté tous les opéras de Eötvös (sauf le dernier), et je les ai tous trouvés moches, mal écrits pour la voix, maladroits dans la déclamation, inutilement complexes et gratuitement dissonants, sans rien ressentir ni dans la musique ni dans le drame.
Je ne suis pas certain du tout que ce soit de la mauvaise musique, mais elle n'active absolument rien en moi, même pas du malaise, une neutralité que j'ai peu souvent rencontré.

Je ne vois pas où est le problème, j'ai exprimé mon ressenti. D'ailleurs, ce dernier est assez proche du tien, avec l'exhaustivité d'écoute en moins comme d'habitude.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89559
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyJeu 15 Avr 2010 - 22:15

Wolfgang a écrit:
Je ne vois pas où est le problème,
Sans doute parce qu'il n'y en a absolument aucun. hehe

Tu abondais au propos d'Ouf qui disait qu'on était sommé d'aimer, et parlais de volonté de scandaliser.

Je précisais juste que je ne suis pas certain du tout cela dit que cette musique n'ait pas de mérites intrinsèques, même si personnellement j'éprouve le même désintérêt que vous.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Ouf1er
Mélomaniaque
Ouf1er

Nombre de messages : 853
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/09/2005

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyJeu 15 Avr 2010 - 22:36

Rameau a écrit:
Tiens, qui voilà... En matière d'arguments, franchement, vous pouvez rentrer chez vous... Aussi convaincant que vos perpétuels crachats sur Dorny et sur tout ce qui est un tant soit peu moderne...

(Pollution sans intérêt)


Dernière édition par Ouf1er le Dim 18 Avr 2010 - 12:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 EmptyJeu 15 Avr 2010 - 22:50

L'argument selon lequel le fait que le succès de cet opéra était la marque de sa médiocrité était quand même parfaitement surréaliste...
David, je comprends bien, mais Ouf n'aurait certainement pas écrit son message de cette façon si ce n'était pas à moi qu'il répondait...
Revenir en haut Aller en bas
http://musicasola.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




L'opéra contemporain - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   L'opéra contemporain - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'opéra contemporain
Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: