Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Jeux, jouets et Lego : le deuxième à ...
Voir le deal

 

 Debussy - Pelléas et Mélisande

Aller en bas 
+86
TragicSymph
Adalbéron
Benedictus
bAlexb
A
olivier le normand
Abnegor
Anthony
lulu
starluc
fgero
Elwis
Mélomaniac
Philippe VLB
benvenuto
Resigned
Fiordiligi
Zoroastre
BMLP
Parsifal
Chris
saint corentin
Montalte Trout
calbo
Mariefran
Siegmund
malko
Golisande
fb
Tontonjimi
Pelléas
Ophanin
Glocktahr
Tantris
Iskender
Cornélius
LeKap
Wagneropathe
Zémire
Dave
aurele
Francesco
Polyeucte
Guillaume
Bertram
arnaud bellemontagne
poisson
Percy Bysshe
OYO TOHO
Mehdi Okr
Cololi
Beirgla
Dub-Manu
jerome
WoO
Jules Biron
Kermit
Toxic
Pison Futé
Octavian
adriaticoboy
Wolferl
frere elustaphe
Crapio
sofro
*Nico
Richard
Zeno
Jorge
Tus
DavidLeMarrec
Cthulhu SP
Sauron le Dispensateur
Nils
Morloch
ouannier
Bezout
Lauretta
PJF
felyrops
bouddha
Bertrand67
antrav
Rubato
Swarm
Xavier
90 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 13 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90833
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 0:05

Oui, on est loin d'une optique "la voix pour la voix" comme dans le bel canto, c'est sûr...
Ceci dit, c'est un peu pareil pour Wagner, même si ce dernier est évidemment plus spectaculaire vocalement.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 0:09

Xavier a écrit:
Pour ce qui est de la discographie, ça ne se déchaîne pas vraiment,
Forcément, on est entre gens civilisés. Pas comme dans ces répertoires primitfs où les usages de la société policée sont encore à découvrir. C'est chouette, on peut dire des tas de méchantes choses puisque seuls les Elus lisent.

Non, je parlais du fil général, où il a des déclarations passionnées à propos de l'incommensurabilité d'une tel éverestique chef-d'oeuvre. Smile

Parmi ceux qui aiment Pelléas, il y en a un nombre assez important (et nous en sommes tous deux) qui considèrent que c'est l'une des plus grandes oeuvres musicales jamais écrites de main d'homme. Smile

Citation :
"non il est meilleur en 56 avec truc muche". Mr. Green
Hé, pour Jansen...

Citation :
C'est pas un opéra pour glottophiles quoi... Smile
C'est sûr que la qualité d'une incarnation ne dépend pas du tout, ici, de la sûreté technique ou de la beauté du timbre, beaucoup plus importantes dans Mozart, Verdi ou Wagner.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32977
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 8:51

DavidLeMarrec a écrit:
C'est chouette, on peut dire des tas de méchantes choses puisque seuls les Elus lisent.

C'est vrai on est tranquille sur ce fil  - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Icon_biggrin2

Citation :
Non, je parlais du fil général, où il a des déclarations passionnées à propos de l'incommensurabilité d'une tel éverestique chef-d'oeuvre. Smile

Arnaud a pas déposé un copyright ?  - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Icon_cat

Citation :
Parmi ceux qui aiment Pelléas, il y en a un nombre assez important (et nous en sommes tous deux) qui considèrent que c'est l'une des plus grandes oeuvres musicales jamais écrites de main d'homme. Smile

+1
Ca c'est clair !

Citation :
C'est pas un opéra pour glottophiles quoi... Smile
Pas tout à fait ... je suis un peu glotto donc je rêve d'une distribution : Dégout (P) / Le Roux (G) / Varnier (A)  - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Herz

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius


Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 8:54

Bien sûr que c'est un des plus grand chefs d'oeuvre de toute l'histoire de l'art lyrique.

Je ne comprends pas les critiques à propos du texte: le texte du Ring et celui de Tristan sont beaucoup plus critiquables voire ridicules par endroits, mais personne ne s'en aperçoit parce que c'est en étranger.

LeKap a écrit:
Oeuvre magistrale .... sans doute , pour certains.
En tous les cas je m'y ennuie à mourir - je n'ai jamais pu l'écouter d'une traite.

Dommage pour vous. Moi, ça m'est arrivé de l'écouter deux fois (même trois fois une jour!) de suite dans des interprétations différentes, dans un état de transe du début à la fin, sans réussir à me rassasier, à rompre la fascination, à apaiser le frisson irrépressible qui me saisit aux tripes dès les premières notes, à étancher cette soif d'une émotion aussi pénétrante qu'insaisissable et à nulle autre comparable.
Je suis accro à cette musique comme on peut l'être à une drogue.
Revenir en haut Aller en bas
Mehdi Okr
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 9:18

Cornélius a écrit:
Moi, ça m'est arrivé de l'écouter deux fois (même trois fois une jour!) de suite dans des interprétations différentes, dans un état de transe du début à la fin, sans réussir à me rassasier, à rompre la fascination, à apaiser le frisson irrépressible qui me saisit aux tripes dès les premières notes, à étancher cette soif d'une émotion aussi pénétrante qu'insaisissable et à nulle autre comparable.

C'est bien dit.

Citation :
Je suis accro à cette musique comme on peut l'être à une drogue.

Par contre, je n'éprouve pas le besoin compulsif de l'écouter. Toujours heureux quand ça arrive, mais je ne devance pas les événements.
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4079
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 10:44

DavidLeMarrec a écrit:
Le profil ni le plaisir ne sont réellement conformes, mais il y a un petit côté déchaîné en effet. Il faut dire que Pelléas est quand même un truc invraisemblable.
Mais pour s'en rendre compte, il faut aimer la musique.

Et avoir une sacrée dent contre la littérature. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4079
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 10:45

Cornélius a écrit:
Bien sûr que c'est un des plus grand chefs d'oeuvre de toute l'histoire de l'art lyrique.

Je ne comprends pas les critiques à propos du texte: le texte du Ring et celui de Tristan sont beaucoup plus critiquables voire ridicules par endroits, mais personne ne s'en aperçoit parce que c'est en étranger.

LeKap a écrit:
Oeuvre magistrale .... sans doute , pour certains.
En tous les cas je m'y ennuie à mourir - je n'ai jamais pu l'écouter d'une traite.

Dommage pour vous. Moi, ça m'est arrivé de l'écouter deux fois (même trois fois une jour!) de suite dans des interprétations différentes, dans un état de transe du début à la fin, sans réussir à me rassasier, à rompre la fascination, à apaiser le frisson irrépressible qui me saisit aux tripes dès les premières notes, à étancher cette soif d'une émotion aussi pénétrante qu'insaisissable et à nulle autre comparable.
Je suis accro à cette musique comme on peut l'être à une drogue.

Ah je te rassure : je trouve les livrets de Tristan ou du Ring aussi grotesques et mal écrits que ceux de Pélléas ! D'ailleurs de ce point de vue c'est dans la moyenne des livrets d'opéra du XIXème-début XXème. Sauf qu'en plus ils son boursouflés parce que prétentieux.

Edit. : ça s'est fait ... à demain ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
LeKap
Mélomaniaque
LeKap


Nombre de messages : 1636
Age : 67
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 11:04

DavidLeMarrec a écrit:
LeKap a écrit:
Oeuvre magistrale .... sans doute , pour certains.
C'est quand même l'évidence que ça l'est au moins pour certains. Very Happy Tu vois comme on est hystériques dans ce fil, quand même, non ?

Mais non mais non David - tous les goûts sont dans dame nature - et je n'en veux à personnes d'aimer mourir d'ennui I don't want that
Revenir en haut Aller en bas
LeKap
Mélomaniaque
LeKap


Nombre de messages : 1636
Age : 67
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 11:07

Cornélius a écrit:
Bien sûr que c'est un des plus grand chefs d'oeuvre de toute l'histoire de l'art lyrique.

Je ne comprends pas les critiques à propos du texte: le texte du Ring et celui de Tristan sont beaucoup plus critiquables voire ridicules par endroits, mais personne ne s'en aperçoit parce que c'est en étranger.

LeKap a écrit:
Oeuvre magistrale .... sans doute , pour certains.
En tous les cas je m'y ennuie à mourir - je n'ai jamais pu l'écouter d'une traite.

Dommage pour vous. Moi, ça m'est arrivé de l'écouter deux fois (même trois fois une jour!) de suite dans des interprétations différentes, dans un état de transe du début à la fin, sans réussir à me rassasier, à rompre la fascination, à apaiser le frisson irrépressible qui me saisit aux tripes dès les premières notes, à étancher cette soif d'une émotion aussi pénétrante qu'insaisissable et à nulle autre comparable.
Je suis accro à cette musique comme on peut l'être à une drogue.

C'est pas sympa Cornelius , à te lire j'aurais presque envie de l'écouter religieusement et d'une traite.
Mais vraiment c'est au-dessus de mes forces .... peut-être qu'un jour
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32977
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 11:17

LeKap a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
LeKap a écrit:
Oeuvre magistrale .... sans doute , pour certains.
C'est quand même l'évidence que ça l'est au moins pour certains. Very Happy Tu vois comme on est hystériques dans ce fil, quand même, non ?

Mais non mais non David - tous les goûts sont dans dame nature - et je n'en veux à personnes d'aimer mourir d'ennui I don't want that

Au delà des goûts ... pour Pelléas il faut savoir écouter. Comme pour toute oeuvre, celà demande un effort de compréhension. J'entend par là un effort de positionnement, c'est à dire de changer d'angle de vue par rapport à ses habitudes.

Celà dit autant j'ai eu besoin de beaucoup d'efforts pour la musique germanique, autant pour Pelléas, rien de tel ça m'a parlé très fort de suite.
Mais tout le monde est différent donc ça demandera plus d'efforts pour certains. Et cet effort c'est ce changement de centre de gravité, d'angle de vue, d'attente vis à vis de musique.
J'ai beaucoup de mal avec le musique baroque, mais à force d'essayer de comprendre, c'est à dire de changer d'optique, je commence à aimer (et il n'est pas impossible que je devienne un zélateur par la suite ...).

Bien sur il y a des limites, qui nous sont propres, mais il ne faut pas sous estimé ses capacités à changer de répertoire, et plutôt penser que s'y on aime pas, c'est qu'on a juste pas encore su s'y prendre.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 11:33

Cololi a écrit:
Bien sur il y a des limites, qui nous sont propres, mais il ne faut pas sous estimé ses capacités à changer de répertoire, et plutôt penser que s'y on aime pas, c'est qu'on a juste pas encore su s'y prendre.

Donc pareil à la musique qui pour toi n'en est pas hein! siffle variété, pop, rock, rap, et toute autre joyeuseté siffle il suffit de "changer d'angle de vue par rapport à ses habitudes" Mr.Red dwarf

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
LeKap
Mélomaniaque
LeKap


Nombre de messages : 1636
Age : 67
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 11:35

Tu as raison Cololi

Mais certains n'y arriverons jamais , peut-être parce qu'ils ne veulent pas essayer , c'est possible.
Il ne faut pas oublier que la musique doit être un plaisir avant tout pour l'amateur

Et même pour les professionnels si leur formation technique leur permet d'approcher une oeuvre différemment le plaisir DOIT être présent certains interprètes disent eux-même ne pas accrocher avec ceci ou cela
Revenir en haut Aller en bas
Iskender
Mélomane chevronné
Iskender


Nombre de messages : 2444
Age : 56
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 12:01

LeKap a écrit:
Oeuvre magistrale .... sans doute , pour certains.

En tous les cas je m'y ennuie à mourir - je n'ai jamais pu l'écouter d'une traite.

Et bien ne l'écoute pas d'une traite Smile . Je te dis ça parce que j'aurais pu écrire ce post il y a quelques temps. J'ai donc fini par m'acheter une version dvd que je n'ai pas écoutée d'une traite au premier abord. Ecoute étalée sur trois soirs. Ça m'a permis de bien rentrer dans cette oeuvre. Mais je dois dire qu'aimant beaucoup Debussy je me suis au départ beaucoup attaché à l'écoute de l'orchestre, qui est un régal permanent pour les oreilles et qui est un vrai fil conducteur pour moi dans cet opera. De sorte que j'ai pu ensuite apprivoiser ce chant que je trouve moins difficile que Wagner finalement. Prochaine étape j'ai prévu d'aller voir Pelleas à l'opéra cette saison.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32977
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 12:09

Iskender a écrit:
LeKap a écrit:
Oeuvre magistrale .... sans doute , pour certains.

En tous les cas je m'y ennuie à mourir - je n'ai jamais pu l'écouter d'une traite.

Et bien ne l'écoute pas d'une traite Smile . Je te dis ça parce que j'aurais pu écrire ce post il y a quelques temps. J'ai donc fini par m'acheter une version dvd que je n'ai pas écoutée d'une traite au premier abord. Ecoute étalée sur trois soirs. Ça m'a permis de bien rentrer dans cette oeuvre. Mais je dois dire qu'aimant beaucoup Debussy je me suis au départ beaucoup attaché à l'écoute de l'orchestre, qui est un régal permanent pour les oreilles et qui est un vrai fil conducteur pour moi dans cet opera. De sorte que j'ai pu ensuite apprivoiser ce chant que je trouve moins difficile que Wagner finalement. Prochaine étape j'ai prévu d'aller voir Pelleas à l'opéra cette saison.

Iskendeeerr eeeestt ceee toooii ?

Pour parler de chant : la différence niveau chant entre Pelléas et Wagner n'est pas - si j'ose dire - criante. Les 2 ont un énorme point commun : la recherche du "ni chanté ni parlé". Pour Wagner ça donne dans la déclamation avec force, et chez Debussy plus en délicatesse, mais finalement ça se rejoint. Et ça se rejoint car musicalement ça se rejoint aussi.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
LeKap
Mélomaniaque
LeKap


Nombre de messages : 1636
Age : 67
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 12:24

Iskender a écrit:
LeKap a écrit:
Oeuvre magistrale .... sans doute , pour certains.

En tous les cas je m'y ennuie à mourir - je n'ai jamais pu l'écouter d'une traite.

Et bien ne l'écoute pas d'une traite Smile . Je te dis ça parce que j'aurais pu écrire ce post il y a quelques temps. J'ai donc fini par m'acheter une version dvd que je n'ai pas écoutée d'une traite au premier abord. Ecoute étalée sur trois soirs. Ça m'a permis de bien rentrer dans cette oeuvre. Mais je dois dire qu'aimant beaucoup Debussy je me suis au départ beaucoup attaché à l'écoute de l'orchestre, qui est un régal permanent pour les oreilles et qui est un vrai fil conducteur pour moi dans cet opera. De sorte que j'ai pu ensuite apprivoiser ce chant que je trouve moins difficile que Wagner finalement. Prochaine étape j'ai prévu d'aller voir Pelleas à l'opéra cette saison.

J'essaierai un jour Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius


Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 12:40

LeKap a écrit:
Tu as raison Cololi

Mais certains n'y arriverons jamais , peut-être parce qu'ils ne veulent pas essayer , c'est possible.
Il ne faut pas oublier que la musique doit être un plaisir avant tout pour l'amateur

Et même pour les professionnels si leur formation technique leur permet d'approcher une oeuvre différemment le plaisir DOIT être présent certains interprètes disent eux-même ne pas accrocher avec ceci ou cela


"la musique ne doit que chercher humblement à faire plaisir" c'était justement un des credos artistiques de Debussy (lire "Monsieur Croche") !!!
J'ai justement l'impression que dans cette musique tout n'est que sensibilité, vibration, émotion et plaisir... à condition d'oublier les attentes différentes auxquelles nous ont conditionnés deux siècles de répertoire lyrique, et d'être prêt à retrouver (à la place de la glottophilie et de la satisfaction de fredonner un air à succès à la sortie) "la chair nue de l'émotion"


Si tu crains une écoute intégrale, débute au moins par ce disque d'extraits: on n'a jamais fait mieux.
Juré: en écoutant la scène 1 de l'acte 3 dans cette version tu sentiras sur ton visage des effluves de brise tiède et des parfums de chèvrefeuille , de tilleul et de lilas ! Aucune autre musique au monde ne produit un effet pareil !

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Imv059

Revenir en haut Aller en bas
LeKap
Mélomaniaque
LeKap


Nombre de messages : 1636
Age : 67
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 12:47

Ok Cornelius

je vais cet aprem écouter cette scène 1 de l'acte 3 mais dans une des versions que j'ai de cette oeuvre
soit Abbado WPO , soit Karajan BPO , soit Dutoit Montréal

tu me conseillerais laquelle pour avoir comme tu le dis élégamment : " tu sentiras sur ton visage des effluves de brise tiède et des parfums de chèvrefeuille , de tilleul et de lilas ! Aucune autre musique au monde ne produit un effet pareil !"
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 13:38

Cornélius a écrit:
Je ne comprends pas les critiques à propos du texte: le texte du Ring et celui de Tristan sont beaucoup plus critiquables voire ridicules par endroits, mais personne ne s'en aperçoit parce que c'est en étranger.
Merci de le dire. Les ressasseries sur la nuit à l'acte II de Tristan, franchement... avec une autre musique, tout le monde rigolerait à gorge déployée !
Par ailleurs il est remarquablement bâti.

Citation :
Moi, ça m'est arrivé de l'écouter deux fois (même trois fois une jour!) de suite
Pareil. Smile


LeKap a écrit:
C'est pas sympa Cornelius , à te lire j'aurais presque envie de l'écouter religieusement et d'une traite.
Mais vraiment c'est au-dessus de mes forces .... peut-être qu'un jour
On peut effectivement l'apprivoiser. Comme beaucoup, je n'ai pas aimé tout de suite...

Cololi le dit très justement, c'est une oeuvre à part, et il faut changer son mode d'écoute, accepter d'être porté ailleurs, pour être véritablement transporté.


LeKap a écrit:
certains interprètes disent eux-même ne pas accrocher avec ceci ou cela
Pour l'anecdote, j'ai entendu certaines interprétations magistrales alors que les artistes avaient déclaré ne pas aimer les oeuvres. C'est aussi un savoir-faire et un métier. Bien sûr, le fait d'aimer donne du coeur à l'ouvrage !


Iskender a écrit:
Prochaine étape j'ai prévu d'aller voir Pelleas à l'opéra cette saison.
Iskender ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14334
Date d'inscription : 14/04/2007

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 16:10

Bravo Iskender ! N'oublie pas ton oreiller Wink
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 16:13

WoO a écrit:
Bravo Iskender ! N'oublie pas ton oreiller Wink
Au pire, tu lui prêteras le tien.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Tantris
Mélomane du dimanche
Tantris


Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 31/07/2008

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 19:36

Ah! Pelléas!! C'est à mon avis le genre d'oeuvre d'art (ou plutôt de chef d'oeuvre devrais-je dire) qui s'apparente à ce qu'est une prise de position politique : on s'y donne, adhère ou manifeste un rejet sans réelle explication valable, comme si l'oeuvre nous demandait un engagement sans conditions. Se laisser envoûter et accepter que cette musique nous accompagne et suive dès lors.
Et pourtant, on a beau s'y abandonner, Pelleas ne se donnera jamais complètement à son auditeur! Ses énigmes, ombres et teintes variés demeurent, chaque nouvelle écoute apportant son lot de découvertes et interrogations. Pour ma part je découvre chaque fois la beauté de certaines répliques pourtant toutes simples ou moments musicaux à côté desquels j'étais passé avant… C'est ce qui fait qu'on finit par "parler Pelleas" en glissant au quotidien ces petits bouts de phrase comme "Il doit être pris de midi" … "Cela m'étonnait aussi quand je suis arrivée"… etc.
La dernière mise en scène que j'ai vu à l'Opéra Comique par Braunschweig ne m'a pas vraiment convaincu ou emporté. Je devais avoir encore un souvenir trop marqué de la captation du spectacle de Pierre Strosser qui constitue à mon avis un traitement (presque) parfait, à la mesure de l'oeuvre. La première scène, par exemple, est un morceau d'anthologie qu'on peut presque regarder seul !
Revenir en haut Aller en bas
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius


Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 19:45

Tantris a écrit:
Ah! Pelléas!! C'est à mon avis le genre d'oeuvre d'art (ou plutôt de chef d'oeuvre devrais-je dire) qui s'apparente à ce qu'est une prise de position politique : on s'y donne, adhère ou manifeste un rejet sans réelle explication valable, comme si l'oeuvre nous demandait un engagement sans conditions. Se laisser envoûter et accepter que cette musique nous accompagne et suive dès lors.
Et pourtant, on a beau s'y abandonner, Pelleas ne se donnera jamais complètement à son auditeur! Ses énigmes, ombres et teintes variés demeurent, chaque nouvelle écoute apportant son lot de découvertes et interrogations.

C'est exactement comme ça que je le ressens, et pour moi c'est la définition même du chef d'oeuvre thumright mains Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius


Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 19:48

WoO a écrit:
Bravo Iskender ! N'oublie pas ton oreiller Wink

Il s'appelait Iskendero , mais il a rayé le "O".
Maintenant c'est Iskender avec un "O" rayé.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 19:50

Cornélius a écrit:
WoO a écrit:
Bravo Iskender ! N'oublie pas ton oreiller Wink

Il s'appelait Iskendero , mais il a rayé le "O".
Maintenant c'est Iskender avec un "O" rayé.
Iskenderø, donc ? Surprised
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32977
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 19:58

Tantris a écrit:
Ah! Pelléas!! C'est à mon avis le genre d'oeuvre d'art (ou plutôt de chef d'oeuvre devrais-je dire) qui s'apparente à ce qu'est une prise de position politique : on s'y donne, adhère ou manifeste un rejet sans réelle explication valable, comme si l'oeuvre nous demandait un engagement sans conditions. Se laisser envoûter et accepter que cette musique nous accompagne et suive dès lors.
Et pourtant, on a beau s'y abandonner, Pelleas ne se donnera jamais complètement à son auditeur! Ses énigmes, ombres et teintes variés demeurent, chaque nouvelle écoute apportant son lot de découvertes et interrogations. Pour ma part je découvre chaque fois la beauté de certaines répliques pourtant toutes simples ou moments musicaux à côté desquels j'étais passé avant… C'est ce qui fait qu'on finit par "parler Pelleas" en glissant au quotidien ces petits bouts de phrase comme "Il doit être pris de midi" … "Cela m'étonnait aussi quand je suis arrivée"… etc.
La dernière mise en scène que j'ai vu à l'Opéra Comique par Braunschweig ne m'a pas vraiment convaincu ou emporté. Je devais avoir encore un souvenir trop marqué de la captation du spectacle de Pierre Strosser qui constitue à mon avis un traitement (presque) parfait, à la mesure de l'oeuvre. La première scène, par exemple, est un morceau d'anthologie qu'on peut presque regarder seul !

Si tu commences à parler le Pelléas au boulot, ça devient grave Mr.Red
Je dis une chose très simple : moi j'aimerai bien parler le Pelléas tout les jours, mais on croirait à des jeux d'enfants !
Et puis au boulot ... il y a toujours un silence extraordinaire ... il fait trop triste !

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Glocktahr
Mélomane chevronné
Glocktahr


Nombre de messages : 4707
Date d'inscription : 22/03/2009

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 20:00

Tantris a écrit:
manifeste un rejet sans réelle explication valable,!
Il y a une explication valable : c'est chiant.

Bon j'arrete, pas taper...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 20:04

=> Glocktahr
 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Colere - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Colere
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Glocktahr
Mélomane chevronné
Glocktahr


Nombre de messages : 4707
Date d'inscription : 22/03/2009

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 20:05

DavidLeMarrec a écrit:
=> Glocktahr
 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Colere - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Colere
Bon, je vais tenter une 15eme réécoute.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 20:07

=> Glocktahr
 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Citron - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Citron - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Demicitron
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius


Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 20:27

Glocktahr a écrit:
Bon, je vais tenter une 15eme réécoute.

Bon, je sens que par solidarité, je vais devoir faire preuve de bonne volonté moi aussi:
Prendre du Dopliprane (contre la migraine), un solide sabre d'abordage (pour les lianes et les serpents ) et une boussole (le GPS ne fonctionne pas trop bien avec cette oeuvre) et me plonger dans l'oeuvre homonyme de Schoenberg.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32977
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 20:29

Cornélius a écrit:
Glocktahr a écrit:
Bon, je vais tenter une 15eme réécoute.

Bon, je sens que par solidarité, je vais devoir faire preuve de bonne volonté moi aussi:
Prendre du Dopliprane (contre la migraine), un solide sabre d'abordage (pour les lianes et les serpents ) et une boussole (le GPS ne fonctionne pas trop bien avec cette oeuvre) et me plonger dans l'oeuvre homonyme de Schoenberg.

Ca s'impose Very Happy

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
LeKap
Mélomaniaque
LeKap


Nombre de messages : 1636
Age : 67
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 21:01

Cololi a dit : " Et puis au boulot ... il y a toujours un silence extraordinaire ... il fait trop triste"

Tu travailles dans les pompes funèbres ou quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 25224
Date d'inscription : 22/01/2010

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 21:43

Cornélius a écrit:
Glocktahr a écrit:
Bon, je vais tenter une 15eme réécoute.

Bon, je sens que par solidarité, je vais devoir faire preuve de bonne volonté moi aussi:
Prendre du Dopliprane (contre la migraine), un solide sabre d'abordage (pour les lianes et les serpents ) et une boussole (le GPS ne fonctionne pas trop bien avec cette oeuvre) et me plonger dans l'oeuvre homonyme de Schoenberg.

thumleft thumleft thumleft
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 22:13

Cornélius a écrit:
Glocktahr a écrit:
Bon, je vais tenter une 15eme réécoute.

Bon, je sens que par solidarité, je vais devoir faire preuve de bonne volonté moi aussi:
Prendre du Dopliprane (contre la migraine), un solide sabre d'abordage (pour les lianes et les serpents ) et une boussole (le GPS ne fonctionne pas trop bien avec cette oeuvre) et me plonger dans l'oeuvre homonyme de Schoenberg.
Cornélius, j'apprécie beaucoup tes interventions érudites et pondérées en ces lieux, mais je suis au regret de t'annoncer que tu auras beau regarder, tu ne pourras pas me voir dans les parages.

Bon courage. coucou
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32977
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 22:19

LeKap a écrit:
Cololi a dit : " Et puis au boulot ... il y a toujours un silence extraordinaire ... il fait trop triste"

Tu travailles dans les pompes funèbres ou quoi ?

Raté c'est du langage pelléassien Mr. Green
Ecoute le moment où Golaud demande à Mélisande "Il fait trop triste ici ?"

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
LeKap
Mélomaniaque
LeKap


Nombre de messages : 1636
Age : 67
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 22:55

Cololi a écrit:
LeKap a écrit:
Cololi a dit : " Et puis au boulot ... il y a toujours un silence extraordinaire ... il fait trop triste"

Tu travailles dans les pompes funèbres ou quoi ?

Raté c'est du langage pelléassien Mr. Green
Ecoute le moment où Golaud demande à Mélisande "Il fait trop triste ici ?"

ah ok - dsl
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14334
Date d'inscription : 14/04/2007

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptySam 28 Aoû 2010 - 0:02

Tantris a écrit:
un rejet sans réelle explication valable

Je ne suis pas d'accord, comme pour n'importe quelle musique, ce rejet peut très bien s'argumenter. Et je ne vois pas pourquoi ces explications ne seraient pas "valables" dès lors qu'elles sont clairement énoncées.
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl


Nombre de messages : 13311
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptySam 28 Aoû 2010 - 0:10

Parce que ce serait de la mauvaise foi. batman
comme à chaque fois qu'on veut critiquer Pelléas ou Wagner...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptySam 28 Aoû 2010 - 0:23

WoO a écrit:
Tantris a écrit:
un rejet sans réelle explication valable

Je ne suis pas d'accord, comme pour n'importe quelle musique, ce rejet peut très bien s'argumenter. Et je ne vois pas pourquoi ces explications ne seraient pas "valables" dès lors qu'elles sont clairement énoncées.
Bon, déjà, WoO, tu peux faire l'effort de nous parler debout ! Quand on vous dit que vous n'aimez pas Pelléas par paresse !

Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Tantris
Mélomane du dimanche
Tantris


Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 31/07/2008

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptySam 28 Aoû 2010 - 0:44

WoO a écrit:
Tantris a écrit:
un rejet sans réelle explication valable

Je ne suis pas d'accord, comme pour n'importe quelle musique, ce rejet peut très bien s'argumenter. Et je ne vois pas pourquoi ces explications ne seraient pas "valables" dès lors qu'elles sont clairement énoncées.

Ce que je voulais dire, c'est que si on met face à face un "Pelleastre" et un "Pelleaphobe", les deux seront tout à faits a même de motiver leurs goûts, d'argumenter les raisons qui les poussent à aimer/rejeter cette oeuvre. Seulement, ni l'un ni l'autre ne seront capable de radicalement changer d'avis (tout au plus le premier concèdera que oui, le livret peut paraître ridicule à la première lecture et le second qu'il n'a peut être pas encore assez bien pénétré dans cette musique, etc.) En ce sens, les deux argumentations sont certes valables mais non pas recevables comme telles par chacune des parties.

Après, je suis d'avis que malgré tout, en effet, ça ne s'explique pas. On peut parler de l'oeuvre pendant des heures, l'analyser sous toutes ses formes, tenter de l'expliquer jusque dans ses moindres détails, ça ne dira pas en quoi je préfère Pelleas à Carmen ; et le "Pelleasophobe" en question aura beau avoir acquis une connaissance parfaite de l'oeuvre, savoir par coeur son livret, ou encore la foule des impressions qui peuvent traverser un auditeur de cette oeuvre, je ne pense pas que ce soit forcément ça qui lui forge son goût pour l'oeuvre.

(Mais sinon, si quelqu'un pouvais m'expliquer pourquoi je préfère Pelleas a Carmen, je suis preneur! Je me demande encore ) confused
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14334
Date d'inscription : 14/04/2007

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptySam 28 Aoû 2010 - 1:01

Merci pour cette explication Tantris, je comprends mieux ce que tu voulais dire. En ce qui me concerne je trouve certains passages musicaux superbes mais le livret m'horripile. J'aime bien certaines scènes malgré tout : la vision d'Yniold et l'agression de Mélisande par Golaud, ce sont les deux passages qui m'ont réveillé à l'Opéra Comique.
Réduit à 25 minutes et sans paroles c'est juste parfait : merci Marius Constant ! thumright
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32977
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptySam 28 Aoû 2010 - 9:30

Tantris a écrit:


(Mais sinon, si quelqu'un pouvais m'expliquer pourquoi je préfère Pelleas a Carmen, je suis preneur! Je me demande encore ) confused

Beh j'en vois pas Laughing
J'adore les 2. Mais évidemment pour des raisons totalement différentes.
Carmen c'est de l'opéra populaire, mais extremement bien foutu dramatiquement et musicalement. Pelléas c'est de la musique révolutionnaire, et ça ne sera jamais populaire.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Tantris
Mélomane du dimanche
Tantris


Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 31/07/2008

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyDim 29 Aoû 2010 - 23:58

DavidLeMarrec a écrit:
Cornélius a écrit:
Je ne comprends pas les critiques à propos du texte: le texte du Ring et celui de Tristan sont beaucoup plus critiquables voire ridicules par endroits, mais personne ne s'en aperçoit parce que c'est en étranger.
Merci de le dire. Les ressasseries sur la nuit à l'acte II de Tristan, franchement... avec une autre musique, tout le monde rigolerait à gorge déployée !

C'est le cas au début du Chevalier à la Rose. Je risque de faire un hors-sujet, mais à part cet exemple quelles sont les autres parodies du livret de Tristan ? (sans compter la musique — comme le Golliwog's Cake -Walk par exemple)
Par contre, je ne connais aucune parodie célèbre de Pelleas. Je sais qu'il y en a eu beaucoup, mais comme ça dans une oeuvre "d'envergure"… ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyLun 30 Aoû 2010 - 13:45

Tantris a écrit:
C'est le cas au début du Chevalier à la Rose.
Ah ? Surprised

Citation :
Je risque de faire un hors-sujet, mais à part cet exemple quelles sont les autres parodies du livret de Tristan ?
Tu as des tas de points communs avec Fervaal de d'Indy et Le Roi Arthus de Chausson. Mais c'est pas parodique.

Cela dit, il a existé des opéras-parodies, et bien sûr que Wagner et Debussy en étaient... J'en avais un ou deux... mais où sont-ils ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius


Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyLun 30 Aoû 2010 - 19:06

Tantris a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Cornélius a écrit:
Je ne comprends pas les critiques à propos du texte: le texte du Ring et celui de Tristan sont beaucoup plus critiquables voire ridicules par endroits, mais personne ne s'en aperçoit parce que c'est en étranger.
Merci de le dire. Les ressasseries sur la nuit à l'acte II de Tristan, franchement... avec une autre musique, tout le monde rigolerait à gorge déployée !

C'est le cas au début du Chevalier à la Rose. Je risque de faire un hors-sujet, mais à part cet exemple quelles sont les autres parodies du livret de Tristan ? (sans compter la musique — comme le Golliwog's Cake -Walk par exemple)
Par contre, je ne connais aucune parodie célèbre de Pelleas. Je sais qu'il y en a eu beaucoup, mais comme ça dans une oeuvre "d'envergure"… ?

Le fantaisite "Betove" avait réalisé une courte parodie assez hilarante de Pelléas et Mélisande (l'héroïne était rebaptisée Vaseline) ... mais en fait, cela ressemblait plutôt à une parodie des "chansons de Billitis" ("...Elles s'en vont trois par trois comme des petites grenouilles bleues...") Je dois avoir encore ça sur un minidisc...


Dernière édition par Cornélius le Mar 31 Aoû 2010 - 12:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tantris
Mélomane du dimanche
Tantris


Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 31/07/2008

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyLun 30 Aoû 2010 - 21:08

DavidLeMarrec a écrit:
Tantris a écrit:
C'est le cas au début du Chevalier à la Rose.
Ah ? Surprised

En tout cas c'est comme ça que je comprends en partie les paroles d'Octavian au début, "Warum ist Tag ? Ich will nicht den Tag ? Fur was ist der Tag" etc.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyLun 30 Aoû 2010 - 21:34

Tantris a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Tantris a écrit:
C'est le cas au début du Chevalier à la Rose.
Ah ? Surprised

En tout cas c'est comme ça que je comprends en partie les paroles d'Octavian au début, "Warum ist Tag ? Ich will nicht den Tag ? Fur was ist der Tag" etc.
Ok, mais c'est une allusion, pas un pastiche... Dans le même genre, tu as une citation du motif des enclumes des Nibelungen au début d'Intermezzo.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius


Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyMar 31 Aoû 2010 - 12:42

J'ai retrouvé les parles de la brève parodie écrite et chantée par "BETOVE" dans sa série de "petits pastiches":

Comme ce soir la fontaine est pâle !...
Les lampes vont monter vers l'avenir.
Elles marchent trois par trois, comme de petites grenouilles bleues.
Ah!... Ah!... Ton regard semble s'être voilé de crèpe de Chine!... Vaseline!... Vaseline!...
Ma mère avait aussi des quiches sur les joues.
Mon coeur se fend comme la crête d'un coq à l'âne.
Rentrons!....
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin


Nombre de messages : 4576
Age : 36
Date d'inscription : 13/12/2008

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyMar 31 Aoû 2010 - 16:03

Betove, j'en avais entendu un peu sur France Musiques. C'était un pianiste qui écrivait des morceaux parodiques amusants sur Mozart, etc... Il les interprétait en s'accompagnant au piano. C'est rigolo deux minutes. cat
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Pelléas
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 EmptyLun 1 Nov 2010 - 18:40

Cololi a écrit:

Celà dit autant j'ai eu besoin de beaucoup d'efforts pour la musique germanique, autant pour Pelléas, rien de tel ça m'a parlé très fort de suite...

Je pourrais dire la même chose pour Pelléas, la première fois que je l'ai écouté je suis entré dedans, j'ai tout écouté d'un coup, et ça fait un choc!

C'est pour moi le plus grand opéra français, et un des plus grand du répertoire international...

Pourtant c'est vrai que le texte de Maeterlinck est pompeux, avec des phrases quelquefois bien définitives, mais qu'importe, Debussy enchâsse ces paroles dans une musique sublime du début à la fin... Pas de grands airs, pas d'éclats de voix, on est ailleurs, le chant est mélodieux jamais ostentatoire, et ça marche merveilleusement! Very Happy

Pas dur de comprendre mon pseudo! Wink

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





 - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande    - Debussy - Pelléas et Mélisande - Page 7 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Debussy - Pelléas et Mélisande
Revenir en haut 
Page 7 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 13 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Debussy - Pelléas et Mélisande (2)
» Debussy - Pelléas et Mélisande (3)
» Debussy - Pelléas et Mélisande
» Faut-il aimer Pelléas et Mélisande de Debussy?
» autour du Pelléas et Mélisande de Maeterlinck

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: