Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Antivirus NORTON 360 Deluxe – 3 Appareils ...
Voir le deal
4.99 €

 

 Tout sur Bruckner

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 15 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptySam 6 Mar 2010 - 15:38

Cololi a écrit:
La 7° quand on est rétif à Bruckner, qu'on aime pas du tout, à la limite je peux comprendre, mais "agréable", je n'arrive pas à le concevoir.
J'entend par là que c'est profond.
Mais si tu aimes la 4°, la 7° et le Te Deum tu devrait insister sur la 3° franchement.
Tu connais les symphonie n°1 et 2 alors ?
Certes, je reconnais que c'est "profond". Mais ça ne m'a pas remué, voilà. Donc "agréable", sans plus. Non, je ne connais pas ses deux premières (je faisais le parallèle avec Mahler, qui ne me passionne pas beaucoup lui non plus), quant à la troisième, pourquoi insister ? Je ne me sens pas suffisamment en phase avec cette musique. Et il y a chez le type quelque chose qui me met un peu mal à l'aise, je ne sais pas.

J'avais entendu la 6ème à la radio il y a quelques années de cela ; elle m'avait vraiment plu. Je l'avais ensuite écoutée en CD, mais je n'avais pas retrouvé les mêmes sensations. Il faudrait peut-être que je réessaye...
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31499
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptySam 6 Mar 2010 - 17:00

A mon avis tu peux aimer Mahler sans aimer Bruckner, et aimer Bruckner sans aimer Mahler.
Le point commun entre les 2 c'est qu'il s'agit d'immenses symphonies aux développements les plus long de l'histoire de la musique occidentale, et qu'il a un héritage wagnérien dans les 2 cas (ça me parait bien plus clair chez Bruckner que chez Mahler).
Mais dans les 2 cas il s'agit d'une musique exigeante pour l'auditeur. Celà demande pas mal d'efforts. (je trouve que Bruckner en demande encore plus car c'est plus abstrait) : mais la récompense est proportionelle.

Pour en revenir aux symphonies de Bruckner, je les trouve d'une grande unité.
J'ai écouté pour le moment seulement les 3,4,6,7,8,9 mais on retrouve toujours les mêmes méthodes. J'entend par là que c'est très proche. Et qu'il me parait difficile d'aimer l'une sans aimer les autres.
Je reconnais cependant la 4° est quand même le plus évidente, et la 8° la moins évidente (parmis celle là).
Rien de semblable chez Mahler, les symphonies sont très différentes les unes des autres.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 20511
Date d'inscription : 22/01/2010

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptySam 6 Mar 2010 - 17:38

Barbuz a écrit:
Pour ma part la musique de Bruckner ne me convainc pas tout à fait, et ce n'est pas faute d'avoir "essayé". Je crois que c'est dû au personnage aussi.
.

Qu'est-ce que tu n'aimes pas chez le personnage?

Je trouve pour ma part sa simplicité "rustique" très attachante. Very Happy

@Cololi:pas sûr que Bruckner soit plus difficile d'accès que Mahler...une symphonie comme la 6 ème est d'une incroyable complexité de structure.
Mais il est vrai que l'orchestre de Mahler est plus "séduisant", plus "brillant", plus "pittoresque", plus "coloré" et plus "attrayant" que celui de Bruckner, qui est bien plus massif et compact.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31499
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptySam 6 Mar 2010 - 17:54

arnaud bellemontagne a écrit:
Barbuz a écrit:
Pour ma part la musique de Bruckner ne me convainc pas tout à fait, et ce n'est pas faute d'avoir "essayé". Je crois que c'est dû au personnage aussi.
.

Qu'est-ce que tu n'aimes pas chez le personnage?

Je trouve pour ma part sa simplicité "rustique" très attachante. Very Happy

Il a cet aspect là : effectivement il n'a pas du tout la culture des gens qu'il fréquente : enfin qu'il essaye de fréquenter Tout sur Bruckner - Page 10 796625
Car Wagner ou Listz, gentils par devant, n'étaient guère sympathiques avec lui par derrière parait il. Se moquant de ce paysan.

Je rajouterais à celà que c'est un passionné de musique pour la musique. Il se fiche pas mal des livrets de Wagner, dont les enjeux semblent le dépasser, par contre il est fasciné par la musique du maître. Et c'est pour celà que sa musique est totalement déconnecté de tout programme, tout contexte, toute image ou figuration, est de la musique abstraite.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31499
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptySam 6 Mar 2010 - 17:56

arnaud bellemontagne a écrit:
@Cololi:pas sûr que Bruckner soit plus difficile d'accès que Mahler...une symphonie comme la 6 ème est d'une incroyable complexité de structure.
Mais il est vrai que l'orchestre de Mahler est plus "séduisant", plus "brillant", plus "pittoresque", plus "coloré" et plus "attrayant" que celui de Bruckner, qui est bien plus massif et compact.

Mahler c'est moins abstrait. Il a des envols lyriques, du texte, des danses, des moments de pur romantisme ... tout celà fait que celà devient plus accessible, sans que la complexité de la musique entre en ligne de compte.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 20511
Date d'inscription : 22/01/2010

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptySam 6 Mar 2010 - 17:59

D'accord avec l'ensemble de tes propos, a ceci près que dans la tête de Bruckner sa musique est tout de même une offrande au Bon Dieu...cette dimension "théologique" est d'ailleurs palpable dans la quasi-totalité de sa production.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyDim 7 Mar 2010 - 2:02

arnaud bellemontagne a écrit:
Qu'est-ce que tu n'aimes pas chez le personnage?
Je trouve pour ma part sa simplicité "rustique" très attachante. Very Happy
Son rapport à la sexualité est malsain, comme le fait qu'il ait constamment poursuivi de ses assiduités de très jeunes filles, jusqu'à la fin de sa vie. D'aucuns diront qu'il recherchait la pureté en elles (?).
Simplicité rustique ? Je crois tout le contraire, que le personnage n'était pas "simple" du tout, et faussement "rustique".

Voir :
http://en.wikipedia.org/wiki/Anton_Bruckner#Biography
http://de.wikipedia.org/wiki/Anton_Bruckner#Pers.C3.B6nlichkeit
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31499
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyDim 7 Mar 2010 - 9:24

Barbuz a écrit:
arnaud bellemontagne a écrit:
Qu'est-ce que tu n'aimes pas chez le personnage?
Je trouve pour ma part sa simplicité "rustique" très attachante. Very Happy
Son rapport à la sexualité est malsain, comme le fait qu'il ait constamment poursuivi de ses assiduités de très jeunes filles, jusqu'à la fin de sa vie. D'aucuns diront qu'il recherchait la pureté en elles (?).
Simplicité rustique ? Je crois tout le contraire, que le personnage n'était pas "simple" du tout, et faussement "rustique".

Voir :
http://en.wikipedia.org/wiki/Anton_Bruckner#Biography
http://de.wikipedia.org/wiki/Anton_Bruckner#Pers.C3.B6nlichkeit
Mais on ne dit pas que Bruckner était un idiot !

C'est simplement que la vie ne lui a pas donné la chance d'être dans les cercles cultivés quand il était plus jeune. Alors il passe pour un simple à côté d'un Wagner ou un Listz.

Ca c'est la 1° raison. La 2° c'est qu'il avait une grave maladie : un manque cruel de confiance en lui, qu'il n'a jamais réussi à soigner. D'où son obcession du regard des autres. Tout celà est bridant. Et explique en parti son zèle envers Wagner (même si son adoration envers sa musique n'est pas à remettre en cause).
Il ne pouvait se réaliser qu'au travers du regard des autres.

Quand à ses déviances sexuelles ... me demande pas de l'expliquer, je ne suis pas psy Tout sur Bruckner - Page 10 514106

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31499
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyJeu 11 Mar 2010 - 17:20

Question bête :

Les 3 messes de Bruckner sont elles proches de ses symphonies ?
Laquelle parait la plus abordable ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31499
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyJeu 25 Mar 2010 - 16:01

Cololi a écrit:
Question bête :

Les 3 messes de Bruckner sont elles proches de ses symphonies ?
Laquelle parait la plus abordable ?

Je repose la question Tout sur Bruckner - Page 10 Icon_biggrin2

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 20511
Date d'inscription : 22/01/2010

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyJeu 25 Mar 2010 - 16:18

Je ne connais pas les Messes de Bruckner.
Désolé. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31499
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyJeu 25 Mar 2010 - 18:23

Je recopie ma réaction de la playlist (noyée dans le magma floodesque)

Bruckner : Quintette à cordes (Amadeus)

Ma parole ... encore un chef d'oeuvre !
Une symphonie réduite pour un quintette Tout sur Bruckner - Page 10 Icon_biggrin (en moins jouissif bien sur, il n'y a pas les cuivres Tout sur Bruckner - Page 10 Icon_smile ... comment ça j'ai mauvais gout ?)
On reconnait les tics de Bruckner, sa patte.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Utnapištim
Mélomane chevronné
Utnapištim

Nombre de messages : 3330
Age : 56
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyJeu 25 Mar 2010 - 18:52

Cololi a écrit:
Cololi a écrit:
Question bête :

Les 3 messes de Bruckner sont elles proches de ses symphonies ?
Laquelle parait la plus abordable ?

Je repose la question Tout sur Bruckner - Page 10 Icon_biggrin2

Je n'écoute pas souvent les messes de Bruckner, je leur préfère le Te Deum. La plus proche est pour moi des symphonies est la messe en fa m. J'aime bien la messe en mi m dont l'effectif est plus réduit (choeur et ensemble de vents). Au fait il y a 7 messes de Brouqueneur ! drapeau
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89562
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyJeu 25 Mar 2010 - 20:40

Cololi a écrit:
Je recopie ma réaction de la playlist (noyée dans le magma floodesque)

Bruckner : Quintette à cordes (Amadeus)

Ma parole ... encore un chef d'oeuvre !
Une symphonie réduite pour un quintette Tout sur Bruckner - Page 10 Icon_biggrin (en moins jouissif bien sur, il n'y a pas les cuivres Tout sur Bruckner - Page 10 Icon_smile ... comment ça j'ai mauvais gout ?)
On reconnait les tics de Bruckner, sa patte.
Je suis totalement d'accord, un bijou, où l'on retrouve ses tournures habituelles, mais parfaitement calibrées ici (il s'est trompé de vocation, en fait : il aurait dû n'écrire que des choeurs a cappella et des quatuors à cordes hehe ). Le reste de sa musique de chambre, moins ambitieuse peut-être, vaut aussi le détour.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89562
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyJeu 25 Mar 2010 - 20:41

Oui, les Messes sont assez proches du langage des Symphonies, le Te Deum aussi - ce n'est pas du tout l'esthétique des choeurs a cappella.

Celle qui s'éloigne le plus des symphonies, c'est celle qui utilise seulement le soutien des vents.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyJeu 25 Mar 2010 - 21:00

Donc, les messes de Bruckner, c'est bien ?

Et ce disque ?

Tout sur Bruckner - Page 10 25

(Jochum)
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31499
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyJeu 25 Mar 2010 - 21:02

Ce qui est sur que c'est que Jochum dans Bruckner c'est génial.

Par contre j'avoue que les messes ne m'attirent pas des masses Tout sur Bruckner - Page 10 Icon_confused (les choeurs pendant des siècles ... ça ne m'a jamais attiré)

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89562
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyJeu 25 Mar 2010 - 21:09

Oui, ce sont de très très bonnes références, mais Jochum est peut-être un peu chargé en cuivres tout de même. C'est donc parfait pour Guillaume... et un peu moins idéal pour les gens raisonnables.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyJeu 25 Mar 2010 - 21:10

Parfait. Tout sur Bruckner - Page 10 Icon_geek
Revenir en haut Aller en bas
Diablotin
Mélomaniaque
Diablotin

Nombre de messages : 1074
Age : 53
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyDim 28 Mar 2010 - 17:38

J'ai parcouru assez rapidement l'ensemble du fil et suis assez surpris par ce que j'ai pu y lire sur les rapports Bruckner - Mahler ou Bruckner - Mahler, parce que pour ma part, je les ai fréquentés (et les fréquente encore) très longuement (un tout petit peu moins Mahler), et que je crois que je n'entends pas la même chose que beaucoup d'entre vous dans Bruckner (si je vous ai bien lus).

Certes, je ne nierai pas certaines proximités entre Bruckner et Mahler (quoi que, pas tant que ça quand même), ou encore une réelle attirance de Bruckner pour des climax progressant lentement, comme chez Wagner parfois.

Cela étant, pour moi, Bruckner s'inscrit d'abord dans la droite filiation de Schubert et notamment de sa 9ème symphonie. Sauf que Bruckner développe et harmonise plus. Mais la simplicité des thèmes, leur lyrisme, le côté un peu rustaud et fondamentalement naïf de ses scherzi, c'est bien vers Schubert et une certaine idée du folklore viennois et autrichien qu'il faut les chercher. Un Schubert "fin de siècle", en quelque sorte, un aboutissement plus qu'un commencement (c'est l'inverse pour Wagner et Mahler, à mon avis).
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31499
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyDim 28 Mar 2010 - 17:55

Diablotin a écrit:
J'ai parcouru assez rapidement l'ensemble du fil et suis assez surpris par ce que j'ai pu y lire sur les rapports Bruckner - Mahler ou Bruckner - Mahler, parce que pour ma part, je les ai fréquentés (et les fréquente encore) très longuement (un tout petit peu moins Mahler), et que je crois que je n'entends pas la même chose que beaucoup d'entre vous dans Bruckner (si je vous ai bien lus).

Certes, je ne nierai pas certaines proximités entre Bruckner et Mahler (quoi que, pas tant que ça quand même), ou encore une réelle attirance de Bruckner pour des climax progressant lentement, comme chez Wagner parfois.

Cela étant, pour moi, Bruckner s'inscrit d'abord dans la droite filiation de Schubert et notamment de sa 9ème symphonie. Sauf que Bruckner développe et harmonise plus. Mais la simplicité des thèmes, leur lyrisme, le côté un peu rustaud et fondamentalement naïf de ses scherzi, c'est bien vers Schubert et une certaine idée du folklore viennois et autrichien qu'il faut les chercher. Un Schubert "fin de siècle", en quelque sorte, un aboutissement plus qu'un commencement (c'est l'inverse pour Wagner et Mahler, à mon avis).

Tu sais on a aussi beaucoup dit qu'on avait pris Wagner pour une aube et que c'était en fait un crépuscule.
En fait ils forment tous une étape de l'évolution qui ménera à Schoenberg.

L'évolution lente c'est effectivement une marque de fabrique de Bruckner. Mais justement je ne retrouve pas ça chez Wagner, qui est beaucoup plus immédiat.

Quand à Mahler il reprend de Bruckner l'aspect gigantesque de ses symphonies, pour faire encore plus énorme. Mais dans le fond il ne raconte pas du tout la même chose effectivement.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85259
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyMer 14 Avr 2010 - 22:07

adriaticoboy a écrit:
Scherzian a écrit:
Xavier a écrit:
adriaticoboy a écrit:
Pour moi il est incontestable que Liszt et Wagner pavent le chemin qui mène de Beethoven et Schubert à Bruckner, et que sans eux (Liszt et Wagner) la musique de Bruckner aurait été moins originale et "puissante".
Wagner et Liszt ne sont pas entre Beethoven et Bruckner puisqu'ils vont bien plus loin que celui-ci...
L'un empêche-t-il l'autre ? Je suis d'accord que Wagner et Liszt vont, d'une certaine manière, bien plus loin que Bruckner, mais je suis aussi de l'avis d'Adriaticoboy en les considérant tous deux comme passeurs (par le langage et l'harmonie) de la poétique de Schubert vers celle de Bruckner. Si je pose la question, c'est parce que le domaine musical n'est pas un espace-temps sur lequel on peut établir une structure métrique permettant de mesurer des distances et de dire qu'un compositeur va bien plus loin qu'un autre. Wagner et Liszt offrent à Bruckner un langage qui lui permet de réaliser sa vision poétique mystique (et finalement très peu romantique). En tout cas, je ressens très fortement qu'en établissant une fraternité entre Schubert et Bruckner, nous touchons à quelque chose d'essentiel. Et, hormis Wagner et Liszt, je ne vois pas très bien qui mettre entre (« entre » au sens non métrique, donc).
Sans doute un peu Weber (le cor au fond des bois), Berlioz et même... Mendelssohn ! Certaines de ses oeuvres (dont la symphonie n° 5 "Reformation") ont semble-t-il beaucoup marqué le jeune Bruckner lors de sa formation, d'où sa fascination pour les chorals.
Mais on est HS et je ne reviendrai donc pas sur le reste: tu as parfaitement compris le sens de mes propos !

Du Berlioz dans Bruckner? scratch
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 20511
Date d'inscription : 22/01/2010

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyMer 14 Avr 2010 - 22:17

Quoi qu'il en soit, il y a du Wagner dans Bruckner. bounce
Par exemple:Début de l'adagio de la 9ème/Début du 3ème acte de Parsifal

Et ça n'est pas le seul exemple.
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyMer 14 Avr 2010 - 22:20

Xavier a écrit:
Du Berlioz dans Bruckner? scratch
Tu vas pas recommencer ! Laughing

Je parle des divers ingrédients qui rentrent dans la pâte Bruckner ! Pas d'une influence majeure et directe !

Je sais que tu as du mal à l'endrendre, mais l'orchestre de Bruckner doit beaucoup aux innovations de Berlioz et Liszt ("idée fixe", utilisation des cuivres, hypertrophie généralisée.)
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31499
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyMer 14 Avr 2010 - 22:21

Et la 7° ??? Les montées des motifs de la 7° c'est le motif du Graal de Parsifal ! J'avais pas fait attention, mais en y faisant gaffe.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 20511
Date d'inscription : 22/01/2010

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyMer 14 Avr 2010 - 22:26

Ca m'avait echappé, il faudra que je réecoute.
De toute façon Wagner n'est pas bien difficile à trouver chez Bruckner . Wink
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyMer 14 Avr 2010 - 22:37

je cherche toujours...
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31499
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyMer 14 Avr 2010 - 22:41

BOn beh je reécouterais pour prendre le minutage ^^

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 20511
Date d'inscription : 22/01/2010

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyMer 14 Avr 2010 - 22:47

Wolferl a écrit:
je cherche toujours...

Réecoute Parsifal et Tristan, puis les 3 dernières Symphonies de Bruckner. Wink
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23382
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyMer 14 Avr 2010 - 22:55

Il y a incontestablement une influence wagnérienne dans la musique de Bruckner, ce qui n'est pas vraiment le cas à mon avis dans la musique de Mahler.
La musique de Bruckner est loin d'être dénuée de poésie même si ce n'est pas un compositeur facile d'accès.


Dernière édition par aurele le Mer 14 Avr 2010 - 23:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89562
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyMer 14 Avr 2010 - 23:19

aurele a écrit:
La musique de Bruckner est loin d'être dénouée de poésie
C'est sûr, elle n'a même rien de relâché.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Utnapištim
Mélomane chevronné
Utnapištim

Nombre de messages : 3330
Age : 56
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyMer 14 Avr 2010 - 23:39

arnaud bellemontagne a écrit:
Ca m'avait echappé, il faudra que je réecoute.
De toute façon Wagner n'est pas bien difficile à trouver chez Bruckner . Wink

J'ai montré un passage de la version de 1873 de la 3e de Bruckner à quelqu'un qui m'a indiqué que ça ressemblait à Parsifal.... qui n'était pas encore composé ! hehe
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyMer 14 Avr 2010 - 23:49

C'est vrai qu'il y a des choses sublimes dès la 3ème, dans l'Adagio surtout (quelle subtilité des alliages !), qui nous propulsent au-delà même de Wagner et Mahler et me font parfois penser directement à Sibelius ! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89562
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyMer 14 Avr 2010 - 23:54

Je ne trouve pas cet Adagio si subtilement orchestré que cela, ça reste par groupes, on n'est pas dans le fondu de Wagner ou de Sibelius. (Ca n'empêche pas que ce soit sublime, hein.) Même chez Bruckner, il y a plus soigné de ce point de vue (le mouvement lent de la Sixième, ou celui de la Neuvième).

Cela dit, je me rappelle d'un BT qui proposait ce mouvement, et où j'avais d'abord pensé à un pastiche britannique du baroque vu depuis le vingtième, avec son harmonie naïve. Après, est-ce qu'il faut en déduire que c'est moderne comme du vingtième ou rétro comme du dix-huitième, je vous laisse juges.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyJeu 15 Avr 2010 - 0:05

DavidLeMarrec a écrit:

Cela dit, je me rappelle d'un BT qui proposait ce mouvement, et où j'avais d'abord pensé à un pastiche britannique du baroque vu depuis le vingtième, avec son harmonie naïve. Après, est-ce qu'il faut en déduire que c'est moderne comme du vingtième ou rétro comme du dix-huitième, je vous laisse juges.
Oui, c'est vrai, il y a cette grâce antique et souveraine qui rappelle certaines pompes britanniques à la Haendel.

Mais un Celibidache par exemple, impliqué et lent, parvient à gommer l'aspect un peu solennel de la chose et renforce au contraire le côté diaphane et céleste.
Revenir en haut Aller en bas
Utnapištim
Mélomane chevronné
Utnapištim

Nombre de messages : 3330
Age : 56
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyJeu 15 Avr 2010 - 0:22

Ca dépend de quel mouvement on parle. La version de l'Adagio dans la version "primitive" n'a plus rien à voir avec les versions suivantes. Personnellement je préfère la première version, avec ses "citations" de Wagner. D'ailleurs j'ai maintenant du mal avec la version de 1877 et encore plus avec celle de 1889 que l'on joue malheureusement le plus souvent.
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyJeu 15 Avr 2010 - 0:31

Tu as une bonne version à recommander pour écouter la mouture originale ? Car je crois que je ne connais que des enregistrements des versions remaniées. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Utnapištim
Mélomane chevronné
Utnapištim

Nombre de messages : 3330
Age : 56
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyJeu 15 Avr 2010 - 0:41

adriaticoboy a écrit:
Tu as une bonne version à recommander pour écouter la mouture originale ? Car je crois que je ne connais que des enregistrements des versions remaniées. Neutral
Il n'y en a pas beaucoup. Inbal est bien même si la prise de son n'est pas au top. Il a aussi enregistré la 4e avec le scherzo original abandonné par Bruckner, et la 8e de 1887 qui est moins indispensable mais donne un éclairage sur le processus de composition. Ce chef trouve que les versions primitives sont les meilleures. Il est vrai qu'elles sont souvent plus rugueuses mais plus franches, plus spontannées aussi.
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyJeu 15 Avr 2010 - 0:44

Merci, Inbal est sur musicMe, je vais pouvoir écouter ça. Smile
http://www.musicme.com/#/Eliahu-Inbal/albums/Symphonie-N%C2%B03-0825646000524.html
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31499
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyJeu 15 Avr 2010 - 8:27

aurele a écrit:
Il y a incontestablement une influence wagnérienne dans la musique de Bruckner, ce qui n'est pas vraiment le cas à mon avis dans la musique de Mahler.
La musique de Bruckner est loin d'être dénuée de poésie même si ce n'est pas un compositeur facile d'accès.

Dénuée Tout sur Bruckner - Page 10 Icon_wink

Il ne faut pas oublier que pour Mahler, le maître était Bruckner - parait il qu'il fut son élève, mais c'est une thèse controversée. Ce qui n'a pas empeché Mahler de faire qq ch de très personnel.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31499
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyJeu 15 Avr 2010 - 8:44

adriaticoboy a écrit:
Merci, Inbal est sur musicMe, je vais pouvoir écouter ça. Smile
[url=http://www.musicme.com/#/Eliahu-Inbal/albums/Symphonie-N%C2%B03-0825646000524.html
http://www.musicme.com/#/Eliahu-Inbal/albums/Symphonie-N%C2%B03-0825646000524.html[/quote[/url]]

J'ai écouté que les 1° minutes, ça me semble hyper lent. J'aime pas trop du coup.
Elles sont où les citations wagnériennes ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Utnapištim
Mélomane chevronné
Utnapištim

Nombre de messages : 3330
Age : 56
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyJeu 15 Avr 2010 - 13:00

Cololi a écrit:
adriaticoboy a écrit:
Merci, Inbal est sur musicMe, je vais pouvoir écouter ça. Smile
[url=http://www.musicme.com/#/Eliahu-Inbal/albums/Symphonie-N%C2%B03-0825646000524.html
http://www.musicme.com/#/Eliahu-Inbal/albums/Symphonie-N%C2%B03-0825646000524.html[/quote[/url]]

J'ai écouté que les 1° minutes, ça me semble hyper lent. J'aime pas trop du coup.
Elles sont où les citations wagnériennes ?

Elles sont dans l'adagio vers la fin. Cet adagio dans la version de 1873 est sublime, enfin pour moi, j'adoooooooooore. On a parlé de Parsifal mais c'est plutôt à Tannhauser que je pense ; enfin peu importe, la citation wagnérienne est portée par un grand crescendo, et on ne peut pas la rater. je me demande si Bruckner n'a pas orienté tout ce mouvement pour arriver à cette citation.
Ce soir je vous mettrai la page en question.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89562
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyJeu 15 Avr 2010 - 15:53

Il y en a aussi au tout début...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyJeu 15 Avr 2010 - 16:26

adriaticoboy a écrit:
Merci, Inbal est sur musicMe, je vais pouvoir écouter ça. Smile
http://www.musicme.com/#/Eliahu-Inbal/albums/Symphonie-N%C2%B03-0825646000524.html

Merci pour le lien et l'info. Je suis en train d'écouter et c'est magnifique. Je ne connaissais jusqu'à présent que la version de 1888-1889 (E. Jochum - EMI/Brilliant) et je trouve cette version primitive plus intéressante. Même le scherzo ! C'est très bien interprété, Inbal a-t-il enregistré une intégrale ? Quelles versions ?
Revenir en haut Aller en bas
Utnapištim
Mélomane chevronné
Utnapištim

Nombre de messages : 3330
Age : 56
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyJeu 15 Avr 2010 - 18:29

WoO a écrit:
adriaticoboy a écrit:
Merci, Inbal est sur musicMe, je vais pouvoir écouter ça. Smile
http://www.musicme.com/#/Eliahu-Inbal/albums/Symphonie-N%C2%B03-0825646000524.html

Merci pour le lien et l'info. Je suis en train d'écouter et c'est magnifique. Je ne connaissais jusqu'à présent que la version de 1888-1889 (E. Jochum - EMI/Brilliant) et je trouve cette version primitive plus intéressante. Même le scherzo ! C'est très bien interprété, Inbal a-t-il enregistré une intégrale ? Quelles versions ?

Inbal a enregistré l'intégrale. Je crois qu'il est le premier pour les versions "primitives" des 3, 4 & 8. Dans la version de 1889 de la 3e il manque un gros bout dans le final et la réexposition arrive comme un cheveu sur la soupe !
Dans la versionde 1873 le final contient 764 mesures et dans celle de 1877 : 638 ; dans la version 1889 le final n'a plus que 495 mesures ce qui provoque un déséquilibre avec le premier mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31499
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptySam 22 Mai 2010 - 12:50

Zeno a écrit:
Déjà que la musique de Bruckner, en soi, est une allégorie de l'inflation... Laughing

Bon tu étais en disco Zeno donc je déplace Tout sur Bruckner - Page 10 954109

Je soupçonne qu'il y ai de la méchanceté toute lemarrecienne derrière une telle phrase Tout sur Bruckner - Page 10 Icon_biggrin2

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 50
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptySam 22 Mai 2010 - 14:13

Cololi a écrit:
Il ne faut pas oublier que pour Mahler, le maître était Bruckner - parait il qu'il fut son élève, mais c'est une thèse controversée. Ce qui n'a pas empeché Mahler de faire qq ch de très personnel.

Ce n'est pas complètement vrai, dans la mesure ou Bruckner n'a jamais vraiment enseigné à Mahler (leurs manières d'orchestrer les polyphonies étant à ce titre aux antipodes). De plus ce dernier ne faisait pas que des éloges de la musique symphonique de Bruckner (la 9ème par exemple) et semblait préférer sa musique vocal. Il y avait néanmoins un respect certain pour le vieux et un souhait de vouloir promouvoir son oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31499
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptySam 22 Mai 2010 - 15:52

kegue a écrit:
Cololi a écrit:
Il ne faut pas oublier que pour Mahler, le maître était Bruckner - parait il qu'il fut son élève, mais c'est une thèse controversée. Ce qui n'a pas empeché Mahler de faire qq ch de très personnel.

Ce n'est pas complètement vrai, dans la mesure ou Bruckner n'a jamais vraiment enseigné à Mahler (leurs manières d'orchestrer les polyphonies étant à ce titre aux antipodes). De plus ce dernier ne faisait pas que des éloges de la musique symphonique de Bruckner (la 9ème par exemple) et semblait préférer sa musique vocal. Il y avait néanmoins un respect certain pour le vieux et un souhait de vouloir promouvoir son oeuvre.

Que Mahler ai reçu son enseignement ou pas, c'est effectivement sujet à débat (comme je l'ai déjà dit).
Par contre il ne fait aucun doute pour Mahler qu'il s'agissait du maître !
Il fera effectivement tout pour la promotion de sa musique, mais c'est également la seule personne qui venait lui rendre visite les derniers mois de sa vie (c'est plus que de l'amitié donc, mais une admiration pour son oeuvre).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 50
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: tout sur bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptySam 22 Mai 2010 - 17:33

On dira plutôt une admiration pour l'homme (teinté de compassion compréhensive tout de même en sachant que le Mahler de 1897 n'avait pas plus de succès que son ainé) que pour le compositeur car, encore une fois, il ne faisait pas grand cas de ses symphonies (je viens de le relire encore, il y a 5 minutes).
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31499
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 EmptyMar 1 Juin 2010 - 13:38

mr.hutz a écrit:
Déception avec la 7e (Karajan DGG), j'ai du mal à reconnaître Bruckner à part dans l'Adagio et la première moitié du premier mouvement, je ne trouve pas ça aussi inspiré que le reste... mais j'avais eu la même impression avec la 5e au départ. Quand je baigne dans une, j'ai beaucoup de mal à passer à la suivante. Et ça m'énerve Mr. Green

Normal au départ.
Mais la 7° est p être la plus inspirée de toutes (très difficile à dire, car elles sont toutes des chef d'oeuvre).
Et aussi la plus populaire après la 4°.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Contenu sponsorisé




Tout sur Bruckner - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 10 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout sur Bruckner
Revenir en haut 
Page 10 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 15 ... 20  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: