Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Narcos Saisons 1 et 2 Coffret Blu-ray
18.03 €
Voir le deal

 

 Mendelssohn

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyDim 13 Sep 2009 - 15:35

Merci Smile

Ce n'est pas si étonnant le coup de la mémoire. Mendelssohn était un type plutôt brillant, et de manière générale ça ne me surprend pas qu'un compositeur de ce calibre ait tous les détails de sa partition en tête.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89390
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyDim 13 Sep 2009 - 15:37

Oui, ça s'entend surtout dans le final. Il y a des changements d'instrumentation et de rythme très évidents, mais la version moins habituelle sonne moins homogène (un peu comme la version révisée de la Quatrième de Schumann).

Ca ne change rien à l'ensemble cela dit, ce n'est pas comme les deux Cinquième à peine reconnaissables de Langgaard.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Iskender
Mélomaniaque
Iskender

Nombre de messages : 1387
Age : 52
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyLun 14 Sep 2009 - 14:37

On parlait de la version originale de l'italienne et des coupures opérées par Mendelssohn. Chailly sort ce mois-ci un cd avec des versions de la symphonie Ecossaise et Les Hébrides qui contiennent des passages qui avaient été supprimés par Mendelssohn. Plus de 100 mesures pour l'Ecossaise.
Le cd comporte également un 3è concerto pour piano reconstitué.

J'écouterais bien ça par curiosité mais bon; comme nous le disions pour la 4è les retouches de Mendelssohn la version définitive que l'on connaît ont amélioré l'eouvre. Neutral

Les infos sur les versions originales enregistrées par Chailly : ici
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/etiennetabourier
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyMar 15 Sep 2009 - 11:09

Polyeucte a écrit:
machinade a écrit:
Alors que les deux premiers actes ont un sujet pré-vériste, on se trouve dans les esprits au troisième, d'une manière totalement irréaliste qui fait basculer l'opéra vers Weber, Mendelssohn ou Wagner (pas musicalement, naturellement).

Oui, mais Weber et Mendelssohn, en France, ça reste tout de même très différent de l'opéra typique français de cette époque!
Vous parlez de son opéra de jeunesse, die Hochzeit des Camacho ? Ça ressemble à quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85148
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyMar 15 Sep 2009 - 11:28

Tiens, j'en ai chanté un extrait (un duo) l'an dernier.

Ca ressemblait plus ou moins à du Schubert.
Revenir en haut Aller en bas
KID A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyJeu 17 Sep 2009 - 15:19

Pour les spécialistes de Félix (et pas seulement), quels seraient les plus beaux choeurs d'Elias (surtout les plus dramatiques, à part le premier) ?
Revenir en haut Aller en bas
Iskender
Mélomaniaque
Iskender

Nombre de messages : 1387
Age : 52
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyJeu 17 Sep 2009 - 21:46

KID A a écrit:
Pour les spécialistes de Félix (et pas seulement), quels seraient les plus beaux choeurs d'Elias (surtout les plus dramatiques, à part le premier) ?

1ère partie :
- Aber der Herr sieht es nicht
- Wohl dem, der den Herrn fürchtet

2è partie :
- Siehe, der Hüter Israels
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/etiennetabourier
Christophe
Mélomaniaque
Christophe

Nombre de messages : 1593
Age : 54
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyLun 1 Mar 2010 - 12:59

Bonjour à tous,

Je pense que ce sujet à plus sa place en "Général" qu'en discographie. Si tel n'est pas le cas, merci à Xavier de déplacer dans les Symphonies de Mendelssohn.

Aujourd'hui, j'aimerais vous parler des symphonies de jeunesse de Mendelssohn, que je découvre grace à ce disque :

Mendelssohn - Page 4 51ubyIVWLQL._SL500_AA240_

http://www.amazon.fr/12-Symphonies-Jeunesse-Felix-Mendelssohn/dp/B0000035T9/ref=sr_1_3?ie=UTF8&s=music&qid=1267442033&sr=1-3-spell

Toutes les infos sur le lien.

Il y a donc 12 symphonies, appelées aussi pour cordes, et composées par un Mendelssohn agé de 11 à 14 ans !!! Shocked

Pour l'instant, je n'ai écouté que le premier des 4 CDs (symphonies 1 à 6) et là, j'attaque le 2ème (symphonies 7, 9 et 10)


Pour les 3 premières, j'ai entendu des symphonies "légères", enjouées, déja très virtuoses et dans lesquelles, à mon avis, l'influence de Mozart me parait évidente.
Dès la 4ème, on ressent une distance vis-à-vis de cette influence. Le jeune Mendelssohn commence à imprimer sa "signature sonore" et cela se traduit principalement par davantage de gravité, de poids, de profondeur, ce qui se traduit à l'écoute par une présence accrue du registre grave (alto, violoncelle ?). Je ne parlerai pas de mélancolie, terme que je trouve inapproprié chez un enfant, aussi précoce soit-il, car la mélancolie sous-entend une certaine expérience de la vie et un retour sur le passé, selon moi, en tout cas. Peut-être plus un peu de tristesse et de noirceur (toute relative)

Ce qui est déjà évident avec ces 6 premières symphonies, c'est que l'on suit aisément la progression stylistique, l'évolution et l'affirmation du jeu et du caractère de Mendelssohn. C'est très impressionant.

La 7ème : là, pour le coup, je situerais l'influence plutôt chez Vivaldi, même si je ne parle que d'influence. Probablement parce que ces symphonies ne sont que pour cordes. Cette symphonie est très belle et les mouvements sont très marqués. Notamment des mouvements lents et graves de toute beauté. Hasard de la répartition sur les CDs ? Je dirais en tout cas que le passage de la 6ème à la 7ème marque une évolution profonde. La structure orchestrale est mieux maitrisée.

Et tout est confirmé avec la 9ème, dans la lignée de la 7ème sauf que les influences se sont envolées (subsiste un soupçon de Mozart ?). Il s'agit là d'une oeuvre à part entière, totalement mendelsohnnienne. Quelle maturité ! Et l'on retrouve cette omniprésence de sonorités graves qui, évidemment donne du poids à l'ensemble. Très belle alternance de mouvements lents et rapides. Final très enlevé (Allegro vivace). Bref, sous le charme, Christophe ! I love you

La symphonie n° 10 ne comprend qu'un seul mouvement : "Adagio - Allegro". D'après le livret, ce serait tout simplement parce que cette symphonie n'aurait jamais été achevée.

Oui mais quel mouvement ! Shocked A lui seul (et à ses 11 minutes 35), il pourrait justifier l'achat du coffret entier !!! Laughing
Toujours ce leitmotiv aux sonorités graves qui m'oblige pour le coup à parler de mélancolie, malgré le jeune age du compositeur. L'Allegro est évidemment plus "léger", mais très vite on revient sur L'Adagio qui semble constituer le thème principal de ce mouvement.

Même si qualifierais ces 9 premières symphonies de style encore classique, on sent poindre le caractère romantique par la tristesse et la mélancolie qui progresse au fil des symphonies.

Je pense qu'il est impératif d'écouter ces symphonies dans l'ordre croissant, et donc dans l'ordre des CDs (exceptée la 8 qui passe après la 9ème et 10ème, car il y en a 2 versions, ce qui occupe tout le CD3) car on assiste alors de manière très intéressante à l'évolution du jeune Mendelssohn ... putain, 14 ans !!!!!!!!!! Shocked Shocked Shocked

Les deux autres CDs plus tard.

Christophe, résolument romantique, donc mendelsohnnien coucou
Revenir en haut Aller en bas
Christophe
Mélomaniaque
Christophe

Nombre de messages : 1593
Age : 54
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyLun 1 Mar 2010 - 13:30

...suite :

Symphonie n° 8, pour cordes seulement : Mama mia, quelle intro Shocked Sad I love you

Mais pourquoi ces symphonies sont-elles si peu discutées ?

Intro toujours avec cette gravité qui semble devenu le cheval de bataille de Félix (et oui, nous sommes maintenant devenus intimes !!! hehe ). Du coup, beaucoup de profondeur, qui me ferait presque regretter l'absence de piano (main gauche) pour renforcer encore cette ambiance, cette mélancolie, mais bon, vous connaissez mon amour du piano. Peut-être la version pour cordes et instruments à vent (double bois, 2 cors, 2 trompettes et percussions) répondra à cette attente, qui n'est de loin pas une frustration, au demeurant.

L'Adagio (2ème mouvement) semble être devenu le thème où Mendelssohn excelle. La lenteur sied évidemment à merveille à la mélancolie. Pourquoi un "gamin" de 14 ans en est-il tant sujet ? Il faudrait que je me plonge dans sa biographie, car c'est vraiment surprenant de maîtrise.

Ici, pour le coup, il est vraiment sombre. J'adore ! Et là, les cordes semblent suffire. Je crains, mais on verra à l'écoute, qu'une orchestration plus fournie ne surcharge trop ce passage.

Transition vraiment contrastée avec le Menuetto du 3ème mouvement, qui, sans être d'une gaité folle, est beaucoup plus vivace et alerte. On y remarque quand même la présence de violoncelles (?) pour maintenir tout de même une certaine tristesse latente, colonne vertébrale de cette symphonie.

Le final (4ème mouvement : Allegro molto) est bien dans la continuité du Menuetto. Enjoué et vivant, avec toujours cette pointe de gravité, ce qui achève cette symphonie avec un brin d'optimisme très plaisant.

La suite avec la version "orchestrale" de cette 8ème symphonie.

A tout de suite,
Christophe Wink
Revenir en haut Aller en bas
Christophe
Mélomaniaque
Christophe

Nombre de messages : 1593
Age : 54
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyLun 1 Mar 2010 - 14:03

Symphonie n° 8, version avec vents :

Cette version a été écrite dans la perspéctive d'une exécution en public.

Le premier mouvement est presque devenu méconnaissable, tant il devient plus gai. Ce n'est pas un reproche, c'est très agréable à écouter. La présence des instruments à vent en est donc entièrement "responsable", par le "fruité", le médium de leurs sonorités.

Par contre, dès l'intro du deuxième mouvement, mes inquiétudes sur l'alourdissement de ce passage lent et mélancolique sont balayées. Pour le coup, le contraste entre ces 2 premiers mouvements est bien plus appuyé que dans la version pour cordes seules. Lenteur, gravité, tristesse et mélancolie sont toujours au rendez-vous avec même une intensité accrue. Sublime ! Dans le livret, je lis, concernant ce 2ème mouvement : "impact renforcé" ... "nouvelle dimension". C'est tout à fait cela.

Une fois encore, l'enchainement avec le Menuetto est surprenant de contraste, par le rythme et la joyeuseté relative. Les vents apportent un peu plus de "viande autour de l'os".

Les remarques sur le Menuetto s'appliquent également au mouvement final. Et les conclusions de mon message précédent sur ces 2 mouvements s'appliquent parfaitement ici aussi. Normal, me direz-vous, il s'agit quand même de la même symphonie. Ici, simplement plus de poids, sans lourdeur pour autant, au contraire, presque.

Prêts pour les deux dernières symphonies de jeunesse, les n° 11 et 12 ?

Alors à très bientôt,
Christophe cheers
Revenir en haut Aller en bas
Christophe
Mélomaniaque
Christophe

Nombre de messages : 1593
Age : 54
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyLun 1 Mar 2010 - 15:46

Dernier des 4 disques, avec les symphonies n° 11 et 12, mais aussi un mouvement symphonique en ut mineur de 8 minutes 40.

Dès les premières notes de la symphonie n° 11 (Adagio - Allegro molto), je suis à nouveau surpris par la puissance et la profondeur de l'Adagio. Comment ne pas avoir les poils des avant-bras à la verticale, et comment réussir à retenir les larmes qui viennent picoter les yeux ?

Quel vécu permet à un enfant de transcrire de façon si parfaite des émotions aussi fortes que la tristesse et la mélancolie (décidemment véritables leitmotiv de la quasi totalité de ces 12 symphonies) ?

Bien sûr, l'Allegro de ce premier mouvement est moins grave, mais tout aussi puissant ... et quel plaisir de retrouver l'Adagio en conclusion de ce thème.

Le deuxième mouvement est un Scherzo. Commodo (Schweizer Lied). Un jeu plus "frétillant", "sautillant", mais toujours empreint de solennité. Passage très rythmé avec, vers 3 minutes et jusqu'à la fin, la présence de triangle (ou autre instrument y ressemblant) qui renforce le côté un peu festif et primesautier de ce mouvement.

Du coup, le contraste est à nouveau très brutal avec la venue de l'Adagio du troisième mouvement, qui provoque les mêmes réactions physiologiques que le premier Mendelssohn - Page 4 Pleurer

Le Menuetto. Allegro moderato. qui suit n'a plus la même vivacité que dans la symphonie n° 8. La sonorité y est bien plus grave et le rythme moins rapide, donnant à l'ensemble un air moins léger que ce qu'on s'attendrait de la part d'un menuet.

Et enfin, dernier des 5 mouvements de cette symphonie n° 11, un Allegro molto qui porte bien son nom, comme écrit dans l'urgence. Des notes aigues soulignent cette urgence, mais toujours sur trame de graves.


La 12ème et dernière de ces symphonies de jeunesse est parfaitement dans la continuité de la précédente.

Les mouvements ne peuvent pas mieux porter leur nom.

Le premier : Grave - Allegro est donc rapide et grave !!! Mais surtout toujours puissant et profond ... une constante dans ces symphonies.

Le deuxième : Andante est effectivement tempéré, c'est le moins que l'on puisse dire, je dirais même plutôt lent (Adagio ?) et très triste ... peut-être un des plus tristes de toutes ces symphonies, donc forcément générateur chez moi d'émotions fortes. Cela a des sonorités crépusculaires. On m'aurait dit ce mouvement écrit par Mendelssohn sur son lit de mort que je l'aurais cru sans problème.

Enfin, le troisième et dernier mouvement : Allegro molto est très ... Allegro molto. Mais vous surprendrai-je en disant qu'il n'a rien pour autant de joyeux. Tout au plus un peu d'optimisme face à la noirceur du mouvement précédent.


Et pour finir, le mouvement symphonique en ut mineur.

N'y connaissant rien en musique, je sais cependant qu'il y a un lien entre la "note" de l'oeuvre, ainsi que son "degré" (mineur, majeur) et la sonorité de ladite oeuvre. Je ne sais pas, par contre, à quoi on devrait s'attendre avec "ut mineur".

Ce que j'entends avec ce mouvement, c'est toujours et encore ces sonorités graves sur un rythme très soutenu (d'ailleurs le mouvement est Grave - Allegro molto). L'aigu des violon, sur ce rythme rapide, rend l'ensemble un peu moins triste, mais une fois encore, c'est incontestablement l'oeuvre de quelqu'un de très mature, triste et mélancolique ... peut-être même tourmenté.


Alors pour conclure, voilà pour moi une magnifique découverte que ces symphonies de jeunesse, qui n'ont de jeune, à mon avis, que leur nom. Rien dans leur écoute ne peut laisser supposer qu'elles ont été écrites par un gamin !

Pour sûr, Mendelssohn, déjà bien placé dans mon classement des compositeurs, risque de gravir encore quelques marches.


En espérant avoir donné envie à ceux qui ne les connaissent pas encore, et en attendant les avis de ceux qui les connaissent déjà, je vous souhaite une bonne journée.

Cordialement,
Christophe Wink
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyLun 1 Mar 2010 - 23:57

Merci pour ce beau et bon commentaire. C'est l'occasion de les écouter un peu moins distraitement. Very Happy

Après, est-ce que je vais Sad ? Pas sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Christophe
Mélomaniaque
Christophe

Nombre de messages : 1593
Age : 54
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyMar 2 Mar 2010 - 10:51

natrav a écrit:
Merci pour ce beau et bon commentaire. C'est l'occasion de les écouter un peu moins distraitement. Very Happy

Après, est-ce que je vais Sad ? Pas sûr.

Connaissant tes goûts musicaux, j'ai également des doutes sur les sécrétions lacrymales que pourraient provoquer chez toi ces symphonies de jeunesse. hehe

Sinon, pour "m'amuser", j'ai ensuite réécouté, hier soir, la symphonie n° 1, la "normale", pas celle de jeunesse . Et bien je préfère celles de jeunesses (4 à 12, mais surtout à partir de la 7ème). J'écouterai à nouveau les symphonies orchestrales 2 à 5 pour voir si cela se confirme ou si c'est simplement que la n° 1 me laisse relativement insensible.
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyMar 2 Mar 2010 - 11:45

La 3ème et la 4ème sont absolument superbes. Tant que tu y es, repasse-toi Les Hébrides.

Par contre, le peu que je connais de ces symphonies de jeunesse ne m'a pas du tout donné envie de continuer. Mais je ferme volontiers les yeux dessus car il est est des seuls compositeurs du début du XIXème siècle qui m'intéresse encore.
Revenir en haut Aller en bas
Christophe
Mélomaniaque
Christophe

Nombre de messages : 1593
Age : 54
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyMar 2 Mar 2010 - 14:42

Cello a écrit:
La 3ème et la 4ème sont absolument superbes. Tant que tu y es, repasse-toi Les Hébrides.

Par contre, le peu que je connais de ces symphonies de jeunesse ne m'a pas du tout donné envie de continuer. Mais je ferme volontiers les yeux dessus car il est est des seuls compositeurs du début du XIXème siècle qui m'intéresse encore.

Lesquelles as-tu écoutées ? Il faut plutôt chercher dans les 6 dernières, à mon avis.

Pour les symphonies orchestrales, je compte bien me les réécouter toutes. Quant aux Hébrides, cette ouverture est justement couplée à la symphonie n° 1 que j'ai écoutée hier (intégrale Abaddo/DG), et c'est effectivement magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31488
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyMer 11 Aoû 2010 - 20:43

Bon alors cher David, quid de la musique de chambre de Mendelssohn ? Comment la caractériser ? Quels sont les oeuvres prioritaires ?
(J'avoue être plus tenté par la musique de chambre ... comme chez Schubert, les symphonies m'attirent moins - le format symphonique j'ai trop Bruckner et Mahler dans les oreilles)

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89390
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyMer 11 Aoû 2010 - 20:50

Cololi a écrit:
Bon alors cher David, quid de la musique de chambre de Mendelssohn ? Comment la caractériser ? Quels sont les oeuvres prioritaires ?
Tu n'as pas une ou deux affirmations à nous donner sur ce que tu as écouté ? Mr. Green

Sinon, dans Mendelssohn, en musique de chambre, il y a peu de déchet (à part les pièces de concert à deux clarinettes, mais elles sont de toute façon très difficiles à trouver).

Les trios valent pour leur panache incomparable, les quatuors avec piano en prolongent le langage, avec quelque chose de plus stable, de plus purement musical en quelque sorte. Le sextuor avec piano est un bijou, dans le même registre.

Et puis il y a bien sûr les quatuors, particulièrement l'opus 80 : c'est absolument vertigineux, quasiment du niveau de la Jeune Fille et la Mort. Moins figuratif, mais pour l'intensité musicale, même si c'est un peu plus traditionnel, c'est hors du commun. Et très facile d'accès.
Ceux de l'opus 44 sont aussi assez électriques, et les restants ne sont pas vilains non plus.

Les sonates pour violoncelle sont d'un lyrisme brûlant qui les apparentent aux trios (le début de la Deuxième !).

C'est plus dans le piano solo, mais je crois que tu es moins client, que je trouve pas mal de choses un peu ennuyeuses.


Bref, tu peux t'y plonger avec délices. Mendelssohn est clairement l'un des compositeurs dont j'aime le plus la musique de chambre, tout y est tellement naturel, ardent, inspiré et aussi charmant... Tout ce qui est tourmenté est esthétisé, reste vrai mais est rendu beau et presque gai. Une musique de la sublimation...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31488
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyMer 11 Aoû 2010 - 21:01

Je ne connais que son 1° trio, et son octuor à cordes.
J'aime beaucoup les 2. C'est très inspiré.

C'est vrai c'est moins figuratif que Schubert. J'ai une légère préférence pour le moment pour Schubert (car ses derniers quatuors sont franchement à couper le souffle), mais bon ... je connais moins bien Mendelssohn alors ...

Vu la façon dont tu parles des quatuors et du sextuor, je pense que je vais foncer Very Happy

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89390
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyMer 11 Aoû 2010 - 21:04

Cololi a écrit:
Je ne connais que son 1° trio, et son octuor à cordes.
L'octuor est magnifique aussi, beaucoup d'intensité également.

Citation :
C'est vrai c'est moins figuratif que Schubert. J'ai une légère préférence pour le moment pour Schubert (car ses derniers quatuors sont franchement à couper le souffle), mais bon ... je connais moins bien Mendelssohn alors ...
Il est clair que le propos de Mendelssohn n'est pas d'être audacieux. Il accomplit plutôt pleinement le langage préexistant, à un degré de perfection assez hallucinant. Alors que Schubert invente vraiment des choses étonnantes.


Citation :
Vu la façon dont tu parles des quatuors et du sextuor, je pense que je vais foncer Very Happy
Le Sixième Quatuor (en fa mineur Op.80) et le sextuor, tu peux clairement foncer.

Pour info, la version Naxos du Sextuor est très bonne, pas la peine de te ruiner. Pour le quatuor, c'est tellement bien écrit qu'il n'y a pas de mauvaises versions, mais si tu veux investir dans un coffret des quatuors, les Ysaÿe, les Cherubini ou les Henschel sont très très convaincants (parmi d'autres). Attention, les Cherubini ne proposent pas les pièces isolées pour quatuor qu'il a écrites après son dernier.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31488
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyMer 11 Aoû 2010 - 22:09

Ouai après je viendrai discuter avec toi des quatuors Very Happy

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Nicolas
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 57
Age : 35
Localisation : Boston, USA
Date d'inscription : 15/06/2008

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyMer 11 Aoû 2010 - 22:37

David n'est pas fan, mais j'apprecie enormement son quatuor en la mineur op. 13 ("Ist es wahr?"). Moins immediat que l'opus 80, mais apres plusieurs ecoutes, quel tresor! (et compose a 18 ans! et l'octuor a 16!)

Spoiler:
 


Dernière édition par Nicolas le Mer 11 Aoû 2010 - 22:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89390
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyMer 11 Aoû 2010 - 22:40

C'est effectivement le quatuor que j'aime le moins des six, mais il est quand même diablement beau. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 32
Date d'inscription : 13/12/2008

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyJeu 12 Aoû 2010 - 0:00

Ecoutes aussi le deuxième quintette à cordes, Cololi ! C'est une de ses dernières compositions, si je ne m'abuse. Le premier mouvement déborde d'une énergie positive décapante avec beaucoup de trémolos et vivacité rafraichissante. Le deuxième est d'une délicieuse espièglerie. Suit un mouvement lent où l'on touche au divin, sans parler de son climax... Je n'en dis pas plus, écoutes-le donc de toute urgence. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Utnapištim
Mélomane chevronné
Utnapištim

Nombre de messages : 3330
Age : 56
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyJeu 12 Aoû 2010 - 12:22

Ca fait longtemps que je n'ai pas écouté les quintettes ! scratch
Pourtant, en effet c'est superbe;
Concernant les quatuors, ce sont les deux premiers et le derniers que j'ai aimé en premier. Mais après avoir découvert la profondeur des quatuors op 44, study l'op 44/ 2 est celui que j'écoute le plus souvent. Very Happy L'interprétation du quatuor Artis me convient tout à fait ! sunny
Demain je serai à Leipzig, l'occasion de réécouter mon compositeur préféré!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyLun 23 Aoû 2010 - 19:30

J'ai réécouté un peu de piano de Mendelssohn et à part les archi-connues Variations sérieuses, j'ai beaucoup apprécié la Fantaisie op.28 (aussi connue sous le nom de "sonate écossaise".
J'ai trouvé ça plus consistant que les Romances sans paroles, que je trouve assez peu intéressantes prises dans leur globalité.
C'est assez tourmenté (c'en est presque surprenant pour du Mendelssohn de jeunesse) et il y a des climats très intéressants dans le 1er mouvement, avec des textures presque liquides. Le II. sent un peu son Beethoven mais c'est très rafraichissant. Le III. est très sympa aussi, un peu plus académique que le I. mais avec des motifs mélodiques très accrocheurs.
Revenir en haut Aller en bas
Yohan Nicolas
Mélomane averti
Yohan Nicolas

Nombre de messages : 390
Age : 31
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 30/05/2010

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyMer 25 Aoû 2010 - 18:42

Bon, apparemment, personne ici ne connaît les opéras de Mendelssohn (à une exception près)... moi non plus d'ailleurs.
Mais je connais bien l'ouverture de l'un d'entre eux, Die Heimkehr aus der Fremde ("Le retour de l'Étranger"). Mendelssohn avait seulement 20 ans lorsqu'il l'a écrite, et c'est absolument charmant, quoiqu'assez simple. Ça me donne très envie d'écouter le reste. Quelqu'un connaitait ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89390
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyMer 25 Aoû 2010 - 18:49

Le problème est surtout que les livrets sont redoutablement difficiles à trouver. Alors, pour Lorelei ou Camacho, on peut imaginer sans trop de peine, mais pour celui-ci...

Charmant, oui, c'est le mot, ce n'est pas sa musique la plus profonde, mais elle est très bien écrite, assez prenante. Enfin, pour celui dont tu parles, je n'ai pas écouté, je crois.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
TragicSymph
Mélomane chevronné
TragicSymph

Nombre de messages : 2152
Age : 28
Date d'inscription : 23/12/2010

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyMar 8 Fév 2011 - 14:32

Mendelssohn a toujours été pour moi un des plus grands génies de l'Histoire de la Musique.
Je lui voue une passion sans borne, notamment pour son piano, les trop célèbres variations sérieuses, les magnifiques romances sans paroles et les concertos pour piano, surtout le 1°.
J'aime J'adore bien sûr le concerto pour violon op. 64, les Hébrides, et ses trios pour piano, sans oublier les grandes symphonies. Je ne connais pas encore bien sa musique de chambre, mais la description des quatuors que vous faites me tente bien de les découvrir.
Si je vous écris, c'est parce que je découvre en ce moment son Oratorio "Elias", quel drame dans cette musique, c'est si émouvant. C'est absolument prodigieux comme musique, certainement un des plus grands achèvements en terme d'oratorios. L'air le plus émouvant est pour moi "Höre Israel", j'ai eu la chance d'accompagner une chanteuse professionnelle sur cet air.

Que pensez-vous de cet oratorio ?
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31488
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyMar 8 Fév 2011 - 14:33

T'as essayé les trios et l'octuor Smile ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1142
Date d'inscription : 31/08/2010

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyMar 8 Fév 2011 - 14:44

TragicSymph a écrit:
Si je vous écris, c'est parce que je découvre en ce moment son Oratorio "Elias", quel drame dans cette musique, c'est si émouvant. C'est absolument prodigieux comme musique, certainement un des plus grands achèvements en terme d'oratorios. L'air le plus émouvant est pour moi "Höre Israel", j'ai eu la chance d'accompagner une chanteuse professionnelle sur cet air.
Que pensez-vous de cet oratorio ?
Que du bien, à partager d'ailleurs avec son jumeau, l'oratorio Paulus. C'est du Bach à la sauce romantique, et moi, ça m'enchante. Il y a dans d'autres œuvres chorales de Mendelssohn, certains psaumes notamment, des choses du même niveau jubilatoire.
Je ne retrouve pas le même bonheur avec William Sterndale Bennett, dont il a été question dans un autre fil, bien qu'il ait subi la double influence de Bach et de Mendelssohn.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89390
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyMar 8 Fév 2011 - 21:20

TragicSymph a écrit:
Que pensez-vous de cet oratorio ?
Fantastique, immense, jubilatoire. Comme le dit très bien Michel, l'influence de Bach est évidente, et du même tonneau, il y a Paulus (composé plus tôt, à peine moins bien) et les Psaumes. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
TragicSymph
Mélomane chevronné
TragicSymph

Nombre de messages : 2152
Age : 28
Date d'inscription : 23/12/2010

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyMar 8 Fév 2011 - 21:33

DavidLeMarrec a écrit:
TragicSymph a écrit:
Que pensez-vous de cet oratorio ?
Fantastique, immense, jubilatoire.

Alors là, 10000000.....fois d'accord avec toi !! mains
Revenir en haut Aller en bas
Iskender
Mélomaniaque
Iskender

Nombre de messages : 1387
Age : 52
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyMar 8 Fév 2011 - 22:17

Je partage cet avis sur Elias, un sommet de l'oratorio en général où l'inspiration, la maîtrise de l'écriture et l'intensité sont constantes, et cette admiration pour Mendelssohn que l'on considère trop souvent comme un compositeur léger, alors que le quatuor op. 80 ou le quintette op. 87 sont là pour prouver le contraire.
L'inspiration romantique dans une forme classique, les couleurs et cette lumière que je considère comme inédites dans le romantisme allemand, tout cela m'enchante dans cette musique.

Attaque-toi à la musique de chambre sans tarder TragicSymph, tu nous en diras des nouvelles. Judicieux conseil de Cololi de commencer par l'octuor et les trios, et tu peux ensuite écouter les quatuors. L'opus 80 bien sûr, mais aussi l'opus 44 n°3 qui a une vraie gravité (ce mouvement lent !) dans une écriture peut-être plus classique.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/etiennetabourier
KID A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyMer 9 Fév 2011 - 12:11

TragicSymph a écrit:
Que pensez-vous de cet oratorio ?

Je réécoute à l'instant Elias, après Paulus que j'ai découvert il y a quelques jours. Et bien, j'ai bien plus été conquis par Paulus (contrairement à l'avis commun apparement Neutral ). Avec Elias, j'ai l'impression d'être en compagnie du Mendelssohn un peu kitsch/victorien des dernières années, fait sur mesure pour la société Biedermeier; on pense à la Lobgesang: des arias creux et un peu prévisibles, des choeurs pompeux, peu de surprises au niveau de l'harmonie... Bref, je trouve l'ensemble un peu "fadasse" et monotone. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyMer 9 Fév 2011 - 15:13

Die erste Walpurgisnacht

Je serai toujours partant pour défendre Mendelssohn mais là, ça va être dur. Quand même, avec un tel sujet, il y avait de quoi faire un truc bien excitant, non? Déçu, je suis déçu Confused .
Revenir en haut Aller en bas
Renard
Mélomane averti
Renard

Nombre de messages : 482
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 26/07/2010

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyMer 9 Fév 2011 - 17:17

TragicSymph a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
TragicSymph a écrit:
Que pensez-vous de cet oratorio ?
Fantastique, immense, jubilatoire.

Alors là, 10000000.....fois d'accord avec toi !! mains

A une réserve près, comme souvent chez Mendelssohn, on s'emmerde un peu avant que le chœur arrive.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89390
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyMer 9 Fév 2011 - 18:20

KID A a écrit:
Et bien, j'ai bien plus été conquis par Paulus (contrairement à l'avis commun apparement Neutral ). Avec Elias, j'ai l'impression d'être en compagnie du Mendelssohn un peu kitsch/victorien des dernières années, fait sur mesure pour la société Biedermeier; on pense à la Lobgesang: des arias creux et un peu prévisibles, des choeurs pompeux, peu de surprises au niveau de l'harmonie... Bref, je trouve l'ensemble un peu "fadasse" et monotone. Confused
Pourtant, c'est strictement le même langage, simplement plus virtuosement maîtrisé dans le contrepoint et plus évident mélodiquement. Qu'on aime l'un plus que l'autre, ça n'est pas spécialement étonnant, mais adorer l'un et détester l'autre, c'est vraiment bizarre - un peu comme si tu adorais la Saint Jean et détestais la Saint Matthieu ou vénérais l'opus 21 et exécrais l'opus 11 chez Chopin...


Cello a écrit:
Die erste Walpurgisnacht

Je serai toujours partant pour défendre Mendelssohn mais là, ça va être dur. Quand même, avec un tel sujet, il y avait de quoi faire un truc bien excitant, non? Déçu, je suis déçu Confused .
Oui, c'est un peu plat, clairement dans la partie basse de son oeuvre. Après, je ne trouve pas ça moche ou ennuyeux.

On est plus dans un Sabbat classique un peu anémié.


Renard a écrit:
A une réserve près, comme souvent chez Mendelssohn, on s'emmerde un peu avant que le chœur arrive.
Parce que tu n'aimes pas les voix tout simplement... Dans Elias, TOUT est extraordinaire. bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
KID A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyMer 9 Fév 2011 - 19:01

Cello a écrit:
Die erste Walpurgisnacht

Je serai toujours partant pour défendre Mendelssohn mais là, ça va être dur. Quand même, avec un tel sujet, il y avait de quoi faire un truc bien excitant, non? Déçu, je suis déçu Confused .

Assez d'accord, même si je trouve sympathique le choeur fantastique "Kommt mit zacken und mit gabeln".

[quote="DavidLeMarrec"]
KID A a écrit:
Et bien, j'ai bien plus été conquis par Paulus (contrairement à l'avis commun apparement Neutral ). Avec Elias, j'ai l'impression d'être en compagnie du Mendelssohn un peu kitsch/victorien des dernières années, fait sur mesure pour la société Biedermeier; on pense à la Lobgesang: des arias creux et un peu prévisibles, des choeurs pompeux, peu de surprises au niveau de l'harmonie... Bref, je trouve l'ensemble un peu "fadasse" et monotone. Confused
Pourtant, c'est strictement le même langage, simplement plus virtuosement maîtrisé dans le contrepoint et plus évident mélodiquement. Qu'on aime l'un plus que l'autre, ça n'est pas spécialement étonnant, mais adorer l'un et détester l'autre, c'est vraiment bizarre - un peu comme si tu adorais la Saint Jean et détestais la Saint Matthieu ou vénérais l'opus 21 et exécrais l'opus 11 chez Chopin...

Enfin, je ne porte pas non plus Paulus à un point de vénération extrême... En y repensant, j'ai trouvé Paulus un peu plus savant dans l'ensemble, avec des fugatos à foison, un ton plus sérieux et moins proche de l'opéra. C'est ce qui a dû me plaire.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89390
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyMer 9 Fév 2011 - 19:05

Je te fais à ce point baliser quand je te parle ? Mr. Green

Je n'ai pas remarqué qu'il y ait plus de fugatos dans Elias que dans Paulus. Effectivement, Elias est un peu plus vivant dramatiquement, c'est un peu moins un ton de récit et un brin plus d'airs à émotion. Mais enfin, ce n'est quand même pas diamétralement opposé...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
KID A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyMer 9 Fév 2011 - 19:12

DavidLeMarrec a écrit:
Je te fais à ce point baliser quand je te parle ? Mr. Green

Euh... Je serais curieux de savoir ce que tu perçois dans mon post comme de la trouille. Neutral


Dernière édition par KID A le Mer 9 Fév 2011 - 19:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89390
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyMer 9 Fév 2011 - 19:13

Relis-toi, gros malin ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
KID A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyMer 9 Fév 2011 - 19:14

Hum oui... Mr.Red


Les jeux de mots tendance geek, ça ne marche pas avec moi. siffle
Revenir en haut Aller en bas
Renard
Mélomane averti
Renard

Nombre de messages : 482
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 26/07/2010

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyMer 9 Fév 2011 - 23:16

DavidLeMarrec a écrit:
Renard a écrit:
A une réserve près, comme souvent chez Mendelssohn, on s'emmerde un peu avant que le chœur arrive.
Parce que tu n'aimes pas les voix tout simplement... Dans Elias, TOUT est extraordinaire. bounce

Pas les voix, mais la petite partie symphonique avant.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89390
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyMer 9 Fév 2011 - 23:20

Renard a écrit:
Pas les voix, mais la petite partie symphonique avant.
Bah, ça dure quelques minutes, et c'est un pastiche de Bach extrêmement réussi, que je trouve personnellement terriblement séduisant. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Utnapištim
Mélomane chevronné
Utnapištim

Nombre de messages : 3330
Age : 56
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyJeu 10 Fév 2011 - 0:28

Cello a écrit:
Die erste Walpurgisnacht

Je serai toujours partant pour défendre Mendelssohn mais là, ça va être dur. Quand même, avec un tel sujet, il y avait de quoi faire un truc bien excitant, non? Déçu, je suis déçu Confused .

tutut scratch

Je trouve cette oeuvre maaaaaaaaaaaaagniiiiiiiiiiiiiiiifique ! J'adoooooooooooooooooooooooore. cheers

Enfin, il n'y a que la version Masur qui soit à la hauteur. fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyJeu 10 Fév 2011 - 9:38

DavidLeMarrec a écrit:
Cello a écrit:
Die erste Walpurgisnacht

Je serai toujours partant pour défendre Mendelssohn mais là, ça va être dur. Quand même, avec un tel sujet, il y avait de quoi faire un truc bien excitant, non? Déçu, je suis déçu Confused .

Oui, c'est un peu plat, clairement dans la partie basse de son oeuvre. Après, je ne trouve pas ça moche ou ennuyeux.

On est plus dans un Sabbat classique un peu anémié.


Utnapishtim a écrit:
tutut scratch

Je trouve cette oeuvre maaaaaaaaaaaaagniiiiiiiiiiiiiiiifique ! J'adoooooooooooooooooooooooore. cheers

Mais on est d'accord: ce n'est pas moche du tout mais pour la noirceur et l'excitation, on repassera, ce qui est dommage avec ce thème. Et moi qui espérais un Sacre du Printemps romatique Mr.Red .


Revenir en haut Aller en bas
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1142
Date d'inscription : 31/08/2010

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyJeu 10 Fév 2011 - 11:25

Cello a écrit:

Mais on est d'accord: ce n'est pas moche du tout mais pour la noirceur et l'excitation, on repassera, ce qui est dommage avec ce thème. Et moi qui espérais un Sacre du Printemps romatique Mr.Red .
Ça manque de haine ? hehe
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyJeu 10 Fév 2011 - 12:26

KID A a écrit:
Avec Elias, j'ai l'impression d'être en compagnie du Mendelssohn un peu kitsch/victorien des dernières années, fait sur mesure pour la société Biedermeier
Ce genre d'impression, ça peut venir de l'interprétation, non ?

Spoiler:
 

Je découvre cet Elias. En plus de l'influence de Bach, je pense aussi à Brahms : des saveurs communes avec le Deutsches Requiem. Mon avis est sûrement biaisé par le fait qu'elle me soit bien plus familière, mais pour l'instant j'ai une grosse préférence pour la Lobgesang : plus ramassée qu'Elias (oui oui, malgré la grosse plâtrée introductive), des contours mélodiques plus sympa. Je précise que j'écoute sans suivre le texte - faut pas déconner, non plus - donc je ne juge pas l'aspect "programmatique". C'est vrai qu'on retrouve énormément de recettes d'écriture communes, c'est impressionnant.
Quant au manque de surprises, en particulier harmoniques, c'est quand même une caractéristique générale de Mendelssohn, alors on sait bien à quoi s'attendre.

Iskender a écrit:
Mendelssohn que l'on considère trop souvent comme un compositeur léger, alors que le quatuor op. 80 ou le quintette op. 87 sont là pour prouver le contraire
Ah bon ? Je viens de l'écouter, ça m'a semblé d'une mignonnerie à toute épreuve. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Renard
Mélomane averti
Renard

Nombre de messages : 482
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 26/07/2010

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyJeu 10 Fév 2011 - 17:04

KID A a écrit:
Lobgesang: des arias creux et un peu prévisibles, des choeurs pompeux, peu de surprises au niveau de l'harmonie... Bref, je trouve l'ensemble un peu "fadasse" et monotone. Confused

J'avais loupé ça. Forcément, à force d'écoute, la surprise disparait, je voudrais surtout pas te contredire... siffle
Dire que c'est pompeux, c'est un peu se planter sur la nature de l'œuvre, c'est une célébration (un peu baroque, certes, d'où les lourdeurs un peu ronflantes) de la foi protestante. Donc pas un requiem pour pleurer mémé qu'est morte dimanche dernier, on chante sa joie d'appartenir à une communauté. Ça me semble plutôt cohérent. En tout cas la Lobgesang est bien moins emmerdante que la 4e symphonie tant vénérée, qui elle, pour le coup, est carrément répétitive et mielleuse.
Revenir en haut Aller en bas
KID A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 EmptyJeu 10 Fév 2011 - 18:55

jerome a écrit:
KID A a écrit:
Avec Elias, j'ai l'impression d'être en compagnie du Mendelssohn un peu kitsch/victorien des dernières années, fait sur mesure pour la société Biedermeier
Ce genre d'impression, ça peut venir de l'interprétation, non ?

Spoiler:
 


Quant au manque de surprises, en particulier harmoniques, c'est quand même une caractéristique générale de Mendelssohn, alors on sait bien à quoi s'attendre.

Pourtant j'ai pris soin d'écarter toute version susceptible de ne pas être suffisamment "historiquement informée". Donc choeur et orchestre de taille raisonnable, pas de grosses voix outrancières...
En ce que qui concerne les surprises harmoniques, ce n'est peut-être pas sa marque de fabrique, mais d'autres oeuvres, il sait en disséminer quelques une pleines de saveur!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Mendelssohn - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mendelssohn   Mendelssohn - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mendelssohn
Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: