Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en ...
Voir le deal

 

 Cor

Aller en bas 
+12
Picrotal
Stadler
antrav
Xavier
Jules Biron
maxime
Wolferl
DavidLeMarrec
Alpha
Pan
Tus
Jaky
16 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94334
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Cor - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Cor   Cor - Page 2 EmptyDim 28 Sep 2008 - 16:06

Pan a écrit:
Pas si sûr, voici la définition du Robert :

Le nouveau Petit Robert 2009 a écrit:
Cor d'harmonie : instrument d'orchestre en ut, qui peut changer de tonalité [par corps de rechange]. Cor à piston ou cor chromatique, en fa.
Elle laisse supposer qu'il y a une différence entre le cor d'harmonie et le cor à piston.
Je ne comprends goutte à cette définition, mais le cor en ut, c'est du pipeau. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Cor - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Cor   Cor - Page 2 EmptyDim 28 Sep 2008 - 16:46

oui, c'est n'importe quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Pan
Mélomane chevronné
Pan


Nombre de messages : 3440
Date d'inscription : 24/12/2006

Cor - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Cor   Cor - Page 2 EmptyVen 3 Oct 2008 - 15:31

Voici du nouveau :

Citation :
LE 18° SIECLE

Deux découvertes importantes ont marqué l'évolution du cor à cette époque. Tout d'abord on vit apparaître un instrument qui depuis l'embouchure jusqu'au pavillon avait une forme tronc-conique.
C'est le comte Von Sporken qui l'introduisit en Allemagne vers 1700 et il reçut le nom de "Waldhorn". Nom qui désigne encore de nos jours le cor outre Rhin.
C'est un cor en mib à enroulement plus serré qui détrône le cor en ré.
Ce cor fut entendu chez "La Pouplinière" et au concert spirituel en 1748 et 1749 pour l'exécution des "Symphonies pour 2 cors de chasses" de Guignon puis en 1751 dans les Symphonies pour orchestre de Stamitz.
Outre le cor en mib, on vit apparaître des cors en ut, mi, fa et sol.
La deuxième découverte de cette époque fut le "ton de rechange".
On appelle tons de rechange des tuyaux mobiles dont la longueur est calculée de façon à amener respectivement des allongements de la colonne d'air primitive d'où résultent des abaissements successifs de 1/2, 1 ou 1 1/2 ton.
Le ton de rechange s'intercalait ordinairement entre l'instrument et l'embouchure, chaque ton de rechange produisait une nouvelle série d'harmoniques.
On employait jusqu'à 16 tons de rechange.
En France, l'introduction du cor d'harmonie à l'Opera date de 1751: Rameau fit entendre le nouvel instrument dans l'Ouverture "Acanthe et Sephese".

Source : http://users.swing.be

Le cor à pistons n'étant apparu qu'au XIXe siècle, c'est donc que le cor d'harmonie dont il est question à la fin de cet article est un cor sans piston. CQFD
Finalement, le cor d'harmonie désigne peut-être la cor des orchestres d'une manière générale, qu'il soit avec ou sans piston, par opposition au cor de chasse.

Le dictionnaire de l'Académie française, neuvième édition, a écrit:
Cor de chasse : instrument à vent, généralement en cuivre, courbé en spirale et terminé par un large pavillon. [...] - MUS. Instrument du même type. Un cor d'harmonie. Un cor chromatique, à pistons.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94334
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Cor - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Cor   Cor - Page 2 EmptyVen 3 Oct 2008 - 19:33

Ah oui, tu veux dire qu'on pourrait désigner le cor naturel comme "cor d'harmonie" ?

Si c'est le cas, leur définition n'est franchement pas claire, parce que cor d'harmonie recouvrirait dans ce cas-là les deux, et il n'y aurait pas opposition...

C'est en tout cas la première fois que j'entends ça (mais pourquoi pas, après tout).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pan
Mélomane chevronné
Pan


Nombre de messages : 3440
Date d'inscription : 24/12/2006

Cor - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Cor   Cor - Page 2 EmptySam 4 Oct 2008 - 16:32

DavidLeMarrec a écrit:
Ah oui, tu veux dire qu'on pourrait désigner le cor naturel comme "cor d'harmonie" ?
Oui, c'est bien ce que je veux dire.
Revenir en haut Aller en bas
Passage
De passage pour longtemps
Passage


Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

Cor - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Cor   Cor - Page 2 EmptySam 4 Oct 2008 - 16:51

Tout ça paraît un brin confus. Jusqu'ici je pensais que cor de chasse (pas trompe!)=cor naturel, avec ou sans tons de rechange, avec ou sans technique de bouchage=Waldhorn jusque chez Wagner; cor d'harmonie=cor chromatique=french horn=cor à pistons où à palets=Ventilhorn. La partition de Tannhäuser par exemple, qui demande les deux modèles, oppose Waldhorn (cor de chasse, c'est à dire naturel, mais avec tons de rechange et bouchage) à Ventilhorn (à pistons, ou plutôt à palets comme c'est l'usage courant).
Revenir en haut Aller en bas
Pan
Mélomane chevronné
Pan


Nombre de messages : 3440
Date d'inscription : 24/12/2006

Cor - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Cor   Cor - Page 2 EmptyMar 7 Oct 2008 - 21:04

Le Guide illustré de la musique (Fayard) confirme que le cor d'harmonie est un cor naturel. Il est apparu à la fin du XVIIe siècle et est issu du cor de chasse. C'est l'adaptation de piston, vers 1814, qui rendit possible l'émission de tous les degrés chromatiques.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94334
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Cor - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Cor   Cor - Page 2 EmptyMar 7 Oct 2008 - 21:13

C'est bien, parce qu'il n'y a que ces dictionnaires qui l'utilisent dans ce sens. Laughing Ni les instrumentistes, ni les fabricants ne l'emploient comme cela. hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pan
Mélomane chevronné
Pan


Nombre de messages : 3440
Date d'inscription : 24/12/2006

Cor - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Cor   Cor - Page 2 EmptyMar 7 Oct 2008 - 21:18

À noter que dans ce livre l'auteur met le cor alto (en fa ou en mi b), en forme de cor de chasse, de trompette ou de tuba, et le cor ténor (en ut ou en si b), de forme ovale ou en forme de tuba, dans la famille des bugles, par opposition aux cors simples (naturels), dont le cor d'harmonie fait partie.
Revenir en haut Aller en bas
Pan
Mélomane chevronné
Pan


Nombre de messages : 3440
Date d'inscription : 24/12/2006

Cor - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Cor   Cor - Page 2 EmptyMar 7 Oct 2008 - 21:51

Le cor utilisé aujourd'hui dans les orchestres est en fait le cor double, instrument ténor et basse avec piston de commutation (assemblage d'un cor en si b et d'un cor en fa).
Revenir en haut Aller en bas
Passage
De passage pour longtemps
Passage


Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

Cor - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Cor   Cor - Page 2 EmptyMer 8 Oct 2008 - 21:30

Pan a écrit:
Le cor utilisé aujourd'hui dans les orchestres est en fait le cor double, instrument ténor et basse avec piston de commutation (assemblage d'un cor en si b et d'un cor en fa).
C'est le cas aussi des trombones, qui peuvent être simples (ténor) ou doubles (on dit alors complets, avec une noix de commutation en fa). Il semble que l'Orchestre Philharmonique de Vienne persiste à utiliser des cors simple, d'où un son très cuivré dans l'aigu (... et des couacs). Quant au cor ténor on le verse dans la famille des saxhorns où il existe en version basse aussi: ce sont les tubas wagnériens, joués par des cornistes (embouchure conique et non parabolique). On l'entend au début de la septième de Mahler, à moins qu'il ne s'agisse d'une variante: la terminologie de ces instruments est floue et encombrée de particularismes locaux. Si quelqu'un pouvait nous éclairer...
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Cor - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Cor   Cor - Page 2 EmptyJeu 9 Oct 2008 - 18:48

DePassage a écrit:

Il semble que l'Orchestre Philharmonique de Vienne persiste à utiliser des cors simple, d'où un son très cuivré dans l'aigu (... et des couacs).

Oui, les cors viennois ne sont pas doublés en si bémol, et effectivement, pour avoir essayé les deux, je peux vous assurer que c'est beaucoup plus facile avec un cor double (dans l'extrême grave aussi, mais les pains s'entendent moins).

Citation :
Quant au cor ténor on le verse dans la famille des saxhorns où il existe en version basse aussi: ce sont les tubas wagnériens, joués par des cornistes (embouchure conique et non parabolique). On l'entend au début de la septième de Mahler, à moins qu'il ne s'agisse d'une variante: la terminologie de ces instruments est floue et encombrée de particularismes locaux. Si quelqu'un pouvait nous éclairer...

j'ignorais que le saxhorn était appelé cor ténor! sinon c'est bien ça, un tuba joué par un corniste, oui, c'est le principe (du saxhorn)
Revenir en haut Aller en bas
Pan
Mélomane chevronné
Pan


Nombre de messages : 3440
Date d'inscription : 24/12/2006

Cor - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Cor   Cor - Page 2 EmptyJeu 9 Oct 2008 - 19:07

Spiritus a écrit:
j'ignorais que le saxhorn était appelé cor ténor! sinon c'est bien ça, un tuba joué par un corniste, oui, c'est le principe (du saxhorn)
Ben oui, c'est ce que j'ai dit plus haut : saxhorn, c'est bugle en français. On dit aussi flicornes.
Revenir en haut Aller en bas
Passage
De passage pour longtemps
Passage


Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

Cor - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Cor   Cor - Page 2 EmptyJeu 9 Oct 2008 - 19:10

Spiritus a écrit:


j'ignorais que le saxhorn était appelé cor ténor! sinon c'est bien ça, un tuba joué par un corniste, oui, c'est le principe (du saxhorn)
Cor ténor c'est comme ça que Mahler l'appelle dans la partition de la septième (Tenorhorn), je suppose (au son) que c'est un tuba wagnérien ténor, ou saxhorn ténor, puisque Adolphe Sax a construit ces instruments à la demande de Wagner.
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome


Nombre de messages : 8869
Date d'inscription : 10/03/2008

Cor - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Cor   Cor - Page 2 EmptyVen 10 Oct 2008 - 1:33

Pan a écrit:
Spiritus a écrit:
j'ignorais que le saxhorn était appelé cor ténor! sinon c'est bien ça, un tuba joué par un corniste, oui, c'est le principe (du saxhorn)
Ben oui, c'est ce que j'ai dit plus haut : saxhorn, c'est bugle en français. On dit aussi flicornes.

Dans le domaine du jazz en tous cas, bugle se dit flugelhorn. Je ne sais pas s'il s'agit exactement du même instrument.
Revenir en haut Aller en bas
Pan
Mélomane chevronné
Pan


Nombre de messages : 3440
Date d'inscription : 24/12/2006

Cor - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Cor   Cor - Page 2 EmptyVen 10 Oct 2008 - 13:31

Oui, il s'agit de la même famille d'instruments. Pour être précis, il y a la famille des bugles à l'intérieur de laquelle il y a un instrument qu'on appelle le bugle (en si b et en ut, proche du cornet).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Cor - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Cor   Cor - Page 2 EmptyVen 10 Oct 2008 - 13:33

Citation :
"Jouer du bugle"
Max Jacob (1876-1944)

Les trois dames qui jouaient du bugle
Tard dans leur salle de bains
Ont pour maître un certain mufle
Qui n'est là que le matin.
L'enfant blond qui prend des crabes
Des crabes avec la main
Ne dit pas une syllabe
C'est un fils adultérin.
Trois mères pour cet enfant chauve
Une seule suffisait bien.
Le père est nabab, mais pauvre.
Il le traite comme un chien.
Coeur des Muses, tu m'aveugles
C'est moi qu'on voit jouer du bugle
Au pont d'léna le dimanche
Un écriteau sur la manche.
Revenir en haut Aller en bas
Fiordiligi
Mélomaniaque
Fiordiligi


Nombre de messages : 872
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

Cor - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Cor   Cor - Page 2 EmptyMar 7 Fév 2012 - 14:23

Bonjour à tous,
Je ressuscite ce fil sans activité depuis plus de trois ans pour poser à la cantonade une question de béotienne.
Est-ce que quelqu’un pourrait m’expliquer ce qui est si difficile dans la pratique de cet instrument ? Dans tout concert symphonique (j’exagère à peine), il y a fatalement un moment où les cors ont une tenue pianissimo, pour laquelle l’entrée se révèle une catastrophe, le son tournant 1 ou 2 secondes autour de la bonne note avant de s’y poser. Shocked
Pour moi, béotienne que je suis, le cor à piston devrait se jouer à peu près comme les instruments à piston (trombone, trompette) qui ont des entrées bien plus nettes. Question
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

Cor - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Cor   Cor - Page 2 EmptyMar 27 Aoû 2019 - 22:36

Actéon, in playlist, a écrit:

Gustav Mahler

Titan

Les Siècles

François-Xavier Roth

I love you

(version dans laquelle certains cornistes jouent sur un instrument de chez Lidl).



Bravo ! Je ne connaissais pas ce facteur tchèque hehe


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Cor - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Cor   Cor - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Cor
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: