Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-37%
Le deal à ne pas rater :
Couette 2 places (220×240) – Polyester – Fabrication Française
29 € 46 €
Voir le deal

 

 Verdi - AIDA

Aller en bas 
+58
Benedictus
fomalhaut
Stefano P
Adalbéron
Mood Indigo
Bertrand67
Rubato
Patzak
nugava
luisa miller
hugo75
math
Michel Croz
A
julot
Montfort
Mélomaniac
@lm@viv@
malko
Wagneropathe
Figaro
eleanore-clo
bAlexb
Radames
Hollander
Cornélius
Bertram
Richard
Mehdi Okr
Francesco
Otello
AD
Cololi
Jorge
Ericc
keane
Polyeucte
Ellen
Dub-Manu
aurele
Octavian
Wolferl
antrav
Guillaume
WoO
frere elustaphe
Freia
Tus
Jaky
Morloch
Papageno
Pison Futé
calbo
Xavier
sofro
Kia
MickeyZeVrai
DavidLeMarrec
62 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 12 ... 16  Suivant
AuteurMessage
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyMer 2 Juin 2010 - 16:57

Polyeucte a écrit:
calbo a écrit:
Ca n'empêche pas qu'il a assumé la 1ère et qu'il s'est tiré pendant la seconde représentation en plantant Urmana qui arrivait sur scène

eh non!! c'était Amneris qui a été plantée sur scène...
ça n'a pas tant marqué que ça finalement!

Laughing Certes mais pour donner vie à un personnage, Amnéris en l'occurence, il faut une chanteuse hehe
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyMer 2 Juin 2010 - 17:42

Je vais peut-être poser une question sotte (et même sûrement), mais... Si vous deviez choisir une version d'Aïda, laquelle choisiriez-vous ?

Pour ma part, j'avoue avoir quelques difficultés à répondre un seul et unique enregistrement... Ne serait-ce pas l'un des opéras de Verdi les mieux distribués ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7262
Age : 56
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyMer 2 Juin 2010 - 17:46

Elvira a écrit:
Je vais peut-être poser une question sotte (et même sûrement), mais... Si vous deviez choisir une version d'Aïda, laquelle choisiriez-vous ?
Pour ma part, j'avoue avoir quelques difficultés à répondre un seul et unique enregistrement... Ne serait-ce pas l'un des opéras de Verdi les mieux distribués ? Very Happy
si si c'est l'un des ouvrages lyriques les mieux servis au disque.
Karajan I, Solti, Muti, Levine, Mehta mais aussi Leinsdorf et même Maazel.
Revenir en haut Aller en bas
Richard
Mélomaniaque
Richard


Nombre de messages : 1278
Age : 49
Date d'inscription : 23/01/2007

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyMer 2 Juin 2010 - 17:48

Elvira a écrit:
Je vais peut-être poser une question sotte (et même sûrement), mais... Si vous deviez choisir une version d'Aïda, laquelle choisiriez-vous ?

Pour ma part, j'avoue avoir quelques difficultés à répondre un seul et unique enregistrement... Ne serait-ce pas l'un des opéras de Verdi les mieux distribués ? Very Happy

Muti !!!! Pour le Ramfis Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23495
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyMer 2 Juin 2010 - 17:52

Richard a écrit:
Muti !!!! Pour le Ramfis Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Je connais Ghiaurov en live sous la direction Abbado dans ce rôle en 1972 à Munich. Il est évidemment remarquable. Cela ne doit plus être tellement le cas à cause de la voix qui a vieillit dans la version de studio d'Abbado chez Deutsche Grammophon ou dans le DVD de La Scala sous la direction de Maazel.
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyMer 2 Juin 2010 - 17:55

Otello a écrit:
Elvira a écrit:
Je vais peut-être poser une question sotte (et même sûrement), mais... Si vous deviez choisir une version d'Aïda, laquelle choisiriez-vous ?
Pour ma part, j'avoue avoir quelques difficultés à répondre un seul et unique enregistrement... Ne serait-ce pas l'un des opéras de Verdi les mieux distribués ? Very Happy
si si c'est l'un des ouvrages lyriques les mieux servis au disque.
Karajan I, Solti, Muti, Levine, Mehta mais aussi Leinsdorf et même Maazel.

Tu vois : je pense comme toi (sauf pour Maazel que je ne classerais pas dans les excellentes). Mais impossible d'en choisir qu'une, n'est-ce pas ? Smile

Richard a écrit:
Elvira a écrit:
Je vais peut-être poser une question sotte (et même sûrement), mais... Si vous deviez choisir une version d'Aïda, laquelle choisiriez-vous ?

Pour ma part, j'avoue avoir quelques difficultés à répondre un seul et unique enregistrement... Ne serait-ce pas l'un des opéras de Verdi les mieux distribués ? Very Happy

Muti !!!! Pour le Ramfis Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Evidemment ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7262
Age : 56
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyMer 2 Juin 2010 - 19:16

Elvira a écrit:
Tu vois : je pense comme toi (sauf pour Maazel que je ne classerais pas dans les excellentes). Mais impossible d'en choisir qu'une, n'est-ce pas ? Smile
J'ai rajouté Maazel à la fin à cause du cast qui est quand même de haut vol avec notamment Chiara, Pavarotti et Dimitrova drunken drunken drunken
J'en veux bien tous les jours des distributions comme ça dans Aïda.
Et si Maazel n'y est pas le chef plus fabuleux de la discographie, il n'en est pas indigne pour autant, loin de là.
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyMer 2 Juin 2010 - 19:24

(live ou studio d'ailleurs, ça change tout en fait... Smile )

Je suis d'accord pour dire que c'est une Aïda de très bonne facture mais disons que le point faible est Chiara : voix trop criarde à mon goût avec surtout des aigus assez sur le fil du rasoir, et qui de fait, ressemble à des jappements. Et puis, sans oublier les poitrinnages parfois assez creux de Dimitrova... Ceci dit, après réécoute, celle-ci m'a surprise (oui, oui, Dimitrova peut encore me surprendre !) : on sent qu'il y a un véritable effort de caractérisation, une voix assez charnelle et noble qui colle parfaitement au rôle d'Amnéris. Mais c'est vraiment dommage pour les poitrinnés, qui pour le coup, sont parfois assez vilains à entendre. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 0:47

S'il ne devait y en avoir qu'une, ce serait Solti, parce que parfait! Mr. Green
Et puis aussi Mexico 51 pour le côté hyper glotte de la chose, mais tellement prenant!
Et un dernier, Karajan avec Freni, Carreras, Cappu, Baltsa et Ghiaurov... parce que la distribution!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
AD
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1223
Date d'inscription : 19/04/2010

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 6:15

Solti est une bonne entrée en matière mais d'autres versions complèteront l'aventure.
Chez Solti, Price a une voix d'une beauté phénoménale mais qui n'a selon moi pas toute l'école pour Verdi, notamment au niveau de la gestion des registres mais l'aigu est si enchanteur qu'on se laisse convaincre facilement.
(Pour moi, le style parfait a été trouvé par Julia Varady dans les dernières générations.)
De même Vickers ne sonne pas très italien mais la dimension tragique est suffisamment rare pour ne pas la garder.
Et pour clore le trio, j'avoue pour ma part ne pas supporter très longtemps le style de Rita Gorr, en partie imputable à la prise de son qui veut faire dans l'impact mais grossit les voix, éclate les timbres etc.
Cela reste une grande version "internationale", épique et colorée avec de beaux moments à la fois de chant et d'émotion.

On peut compléter par Karajan I également chez Decca enregistré 4 ans plus tôt avec une distribution à une exception près, très italienne, de style surtout avec Bergonzi et Simionato.
On aurait pu rêver de Cerquetti à la place de Tebaldi mais cette dernière ne s'en sort pas trop mal avec quelques belles couleurs et une voix qui se tient encore malgré le style qui n'a jamais vraiment convenu à Aïda.
Karajan avec le philharmonique de Vienne déploye par contre des splendeurs sans manquer d'énergie dans les scènes grandioses.
De plus la prise de son Decca respecte beaucoup mieux les voix, et leur rapport avec l'orchestre ainsi que les nuances des timbres.

J'ai noté que la première édition parue en CD sous le label Grand Opéra respectait parfaitement la chaleur des voix dans un son bien analogique alors que la remastérisation en 24 bits / 96kHz avait une perspective qui la rapprochait plus de la version Solti, avec également l'impression que quelques aigus de la Tebaldi avaient été légèrement "remontés" : ils sonnaient parfois un peu bas dans l'édition d'origine mais au moins avec toute leur rondeur... pour preuve j'avais revendu mon ancienne version quand le nouveau package est arrivé avant de l'avoir entendu et j'ai finalement regretté. Heureusement que j'ai pu retrouver un ancien coffret par la suite!

La version Mehta offre une grande soirée avec 3 belles voix, Nilsson, Corelli et Bumbry, cette dernière étant grandiose, mon Amnéris préférée sans doute.
Nilsson que j'adore n'est pas Aïda mais elle arrive à la chanter et la voix ne parvient peut être pas à émouvoir complètement, mais au moins à susciter l'intérêt. Elle aurait dû tenir l'Ut du Nil un poil plus longtemps...
Le grand Corelli est magnifiquement mis en valeur par l'enregistrement, il suffit d'écouter la fin de son air d'entrée, extraordinaire... après avoir supporté un cheveux sur la langue par moments envahissant depuis le début.
Le couple Nilsson-Corelli n'a pas profité de cette prise de son dans Turandot, bien plus stable et pleine ici.

Dans les versions plus récentes, j'aime assez la version d'Abbado d'une grande poésie et je trouve la distribution bien homogène malgré les critiques à l'encontre de Ricciarelli qui compose une Aïda toute en fragilité et qui touche une corde sensible chez moi.

Mais la grande Aïda reste pour moi Julia Varady parfaite de style, d'engagement et de timbre avec un vrai grave et un aigu aussi enchanteur, que l'on peut entendre soit dans le Live de Berlin malgré un DFD de mari insupportable de maniérismes d'autant plus impardonnable que la voix est dans une méforme comme rarement ce soir là, ou dans les divers extraits parus chez Orfeo depuis Vienne.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7262
Age : 56
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 8:23

Polyeucte a écrit:
Et un dernier, Karajan avec Freni, Carreras, Cappu, Baltsa et Ghiaurov... parce que la distribution!
euh... il n'y aurait que celle là je dirais oui parce qu'on n'aurait pas le choix mais comparativement aux autres versions, c'est une version à éviter en raison justement de la distribution: une demi-Aida (une Mimi), un demi-Radamès (un Nemorino), une demi-Amnéris (une Cenerentola) et un Ramfis fatigué au moment de l'enregistrement? alors certes il y a Amonasro... et puis Karajan est tellement meilleur dans sa 1ère version...
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 9:52

Otello a écrit:
Polyeucte a écrit:
Et un dernier, Karajan avec Freni, Carreras, Cappu, Baltsa et Ghiaurov... parce que la distribution!
euh... il n'y aurait que celle là je dirais oui parce qu'on n'aurait pas le choix mais comparativement aux autres versions, c'est une version à éviter en raison justement de la distribution: une demi-Aida (une Mimi), un demi-Radamès (un Nemorino), une demi-Amnéris (une Cenerentola) et un Ramfis fatigué au moment de l'enregistrement? alors certes il y a Amonasro... et puis Karajan est tellement meilleur dans sa 1ère version...

Mais justement, c'est une version pour "petite voix"... très colorée...

Pour ce qui est de Freni, à l'époque, elle était déjà plus en accord avec le rôle (et elle l'a chanté sur scène, ce qui montre qu'à priori, elle devait s'y sentir à l'aise!) : alors oui, ce n'est pas LA verdienne qu'on peut attendre, mais elle adapte le personnage et en donne une vision nouvelle... Un peu comme sa Tosca!
Pour Carreras, je ne vois pas trop le Nemorino... autant j'aime beaucoup Vickers ou Del Monaco dans le rôle, je reste confondu devant les beautés d'un Bergonzi ou d'un Carreras, plus légers.

Donc oui, une version qui tranche un peu par les choix des voix, mais c'est très intéressant je trouve!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
AD
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1223
Date d'inscription : 19/04/2010

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 10:13

Faudrait que j'aille réécouter ce Karajan 2... mais les prises de son EMI de cette époque, bof, bof. J'ai en tête le Don Carlo assez pénible de ce point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7262
Age : 56
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 12:47

Polyeucte a écrit:
Donc oui, une version qui tranche un peu par les choix des voix, mais c'est très intéressant je trouve!
ah mais je n'ai jamais dit que ce n'était pas intéressant! Wink toute interprétation est intéressante par définition. Mais disons que ce n'est pas LA version vers laquelle il faut aller en premier.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 13:18

Otello a écrit:
toute interprétation est intéressante par définition. Mais disons que ce n'est pas LA version vers laquelle il faut aller en premier.

Ah non... la première, c'est Solti de toute façon!! Mr. Green

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
AD
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1223
Date d'inscription : 19/04/2010

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 13:21

A condition de ne pas s'y arrêter! Wink
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 16:32

aurele a écrit:
Richard a écrit:
Muti !!!! Pour le Ramfis Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Je connais Ghiaurov en live sous la direction Abbado dans ce rôle en 1972 à Munich. Il est évidemment remarquable. Cela ne doit plus être tellement le cas à cause de la voix qui a vieillit dans la version de studio d'Abbado chez Deutsche Grammophon ou dans le DVD de La Scala sous la direction de Maazel.

Avec Pavarotti en Radamès si mes souvenirs sont éxacts. Cette production a été plusieurs fois diffusée à la TV et ça a fini par me fatiguer d'Aïda à forçe de la voir. Non que ce soit mauvais mais il y a tant d'autres productions que la TV aurait été bien inspirée, à l'époque, de varier un peu
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7262
Age : 56
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 18:54

calbo a écrit:
aurele a écrit:
Richard a écrit:
Muti !!!! Pour le Ramfis Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Je connais Ghiaurov en live sous la direction Abbado dans ce rôle en 1972 à Munich. Il est évidemment remarquable. Cela ne doit plus être tellement le cas à cause de la voix qui a vieillit dans la version de studio d'Abbado chez Deutsche Grammophon ou dans le DVD de La Scala sous la direction de Maazel.
Avec Pavarotti en Radamès si mes souvenirs sont éxacts. Cette production a été plusieurs fois diffusée à la TV et ça a fini par me fatiguer d'Aïda à forçe de la voir. Non que ce soit mauvais mais il y a tant d'autres productions que la TV aurait été bien inspirée, à l'époque, de varier un peu
ah ben oui mais c'était Pavarotti justement. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume


Nombre de messages : 17530
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 22:18

AD a écrit:
La version Mehta offre une grande soirée avec 3 belles voix, Nilsson, Corelli et Bumbry, cette dernière étant grandiose, mon Amnéris préférée sans doute.
Nilsson que j'adore n'est pas Aïda mais elle arrive à la chanter et la voix ne parvient peut être pas à émouvoir complètement, mais au moins à susciter l'intérêt. Elle aurait dû tenir l'Ut du Nil un poil plus longtemps...
Le grand Corelli est magnifiquement mis en valeur par l'enregistrement, il suffit d'écouter la fin de son air d'entrée, extraordinaire... après avoir supporté un cheveux sur la langue par moments envahissant depuis le début.
Le couple Nilsson-Corelli n'a pas profité de cette prise de son dans Turandot, bien plus stable et pleine ici.

.

Totalement d'accord (je serai un poil plus enthousiaste concernant Nilssye), notamment sur le fait que Corelli soit ici suprêmement capté, mis en valeur, un air d'entrée sublime, et Bumbry trés nuancée, formidable en un mot.

Trés belle prise de son EMI : on les critique (trop ?) souvent, mais plutôt que "mauvaises", elles sont tout simplement irrégulières, comme chez tous les labels de cette époque.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 22:22

Guillaume a écrit:
un air d'entrée sublime
Les portamenti d'un kilomètre et de deux cents livres, quand même. Confused Sinon, superbe morendo sur la note finale.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume


Nombre de messages : 17530
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 22:24

Si tu as d'autres Radamès qui mettent à ce point en transe glottophilique, je t'écoute. Verdi - AIDA - Page 8 Icon_surprised

Et la voix de Bumbry juste aprés... Verdi - AIDA - Page 8 Drunken_smilie
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32480
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 22:26

Guillaume a écrit:
Si tu as d'autres Radamès qui mettent à ce point en transe glottophilique, je t'écoute. Verdi - AIDA - Page 8 Icon_surprised

La messe est dite pour David à partir de là Laughing

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 22:28

Guillaume a écrit:
Si tu as d'autres Radamès qui mettent à ce point en transe glottophilique, je t'écoute. Verdi - AIDA - Page 8 Icon_surprised

Del Monaco en 51... Et lui il ne s'écoute pas autant chanter!! Wink

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 22:29

Guillaume a écrit:
Si tu as d'autres Radamès qui mettent à ce point en transe glottophilique, je t'écoute. Verdi - AIDA - Page 8 Icon_surprised
Non, après, c'est impressionnant, le morendo, la vaillance, c'est un de ses très bons rôles de toute façon. Un des très rares rôles où il est peut-être plus intéressant que Del Mo.

Après ça, moi je suis plus dans le genre Radamès gentil et léger (La Scola, Cura, Berngonzi, Sylvester, des voix claires en tout cas).


Citation :
Et la voix de Bumbry juste aprés... Verdi - AIDA - Page 8 Drunken_smilie
Là, la concurrence est suffisamment vaste. Moi c'est surtout pour Sereni que j'écoute ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 22:33

De toute façon, Radamès... I don't want that
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 22:35

Tu ! Elviretta ! Tu ! La Sacerdotessa !

No, no, non è vero, non è veeeeeeeeeeeEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEr ! NO !

Sogno, delirio è questo !

Tu non ami il Rada-a-amès ! Tu non ami il Rada-a-amès ! Shit
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 22:35

C'est dans ces moments qu'on s'aperçoit de ce que les livrets doivent à la musique de Verdi, tout de même. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 22:40

Voui, bon, c'est un chouillat caricatural quand même. Mr. Green Mais il y a de l'idée comme dirait l'autre...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 22:41

J'ai littéralement cité la découpe de l'acte III, pourtant, juste bricolé pour adapter à la situation... La répartition des blocs, c'est vraiment de ce niveau... le texte aussi. Confused
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 22:45

Ah bon, je n'ai rien dit alors... Shocked silent pale
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 22:48

Ben oui :

DavidLeMarrec a écrit:
Tu ! Elviretta ! Tu ! La Sacerdotessa !

No, no, non è vero, non è veeeeeeeeeeeEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEr ! NO !

Sogno, delirio è questo !

Tu non ami il Rada-a-amès ! Tu non ami il Rada-a-amès ! Shit
texte original a écrit:
Tu ! Amonasro ! Tu ! Il Re !

Numi, che dissi ! No, non, non è vero, no, no, non è veeeeeeeeeeeeeEEEEEEEEEEEEr ! NO !

Sogno, delirio è questo !

Io son disonoraaaaaaaaaa-a-ato ! Io son disonoraaaaaaaa-a-ato ! Per te tradì la patria, tradì-ì la paaaaaaaaaatria !
Je ne crois pas qu'on puisse parler d'exagération malhonnête de ma part, j'ai même été assez servile...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 22:50

En même temps, le personnage de Radamès est vraiment ras les pâquerettes. C'est le militaire quoi.

Ouh, je suis méchante. Pardon aux militaires.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7262
Age : 56
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 22:53

excusez moi mais vu la situation dramatique à ce moment de l'acte 3, je ne vois rien de répréhensible au livret dans le sens où Radamès est stupéfait de ce qu'il vient de découvrir et se déploie en exclamations.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 22:55

Elvira a écrit:
En même temps, le personnage de Radamès est vraiment ras les pâquerettes. C'est le militaire quoi.

Ouh, je suis méchante. Pardon aux militaires.

Va tout de suite écouter Vickers là-dedans! Aller hop! Et plus vite que ça!! fouet

Non mais franchement... c'est sûr qu'en écoutant Corelli... Rolling Eyes


Ces jeunes... Mr.Red

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 22:56

Parce que tu crois que je n'ai écouté que lui ? Surtout que je n'aime pas Corelli, alors bon... Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 22:57

J'adore ce passage, et je le trouve très efficace dramatiquement. Simplement, c'est vrai qu'à écrire comme ça, c'est pas bouleversant comme peut l'être un grand livret, quoi.

Après ça, ce n'est pas moi qui médirai des livrets de Verdi, qui sont l'un des très rares exemples de concision en matière d'opéra, avec toujours un équilibre parfait. Pour la matière esthétique, il y a certes mieux ailleurs (Pelléas, Gezeichneten, Wozzeck, Colombe, L'Héritière...).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 22:58

Elvira a écrit:
Parce que tu crois que je n'ai écouté que lui ? Surtout que je n'aime pas Corelli, alors bon... Mr.Red

Si tu veux, il y a aussi Nelepp bedo

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 23:01

DavidLeMarrec a écrit:
J'adore ce passage, et je le trouve très efficace dramatiquement. Simplement, c'est vrai qu'à écrire comme ça, c'est pas bouleversant comme peut l'être un grand livret, quoi.

Après ça, ce n'est pas moi qui médirai des livrets de Verdi, qui sont l'un des très rares exemples de concision en matière d'opéra, avec toujours un équilibre parfait. Pour la matière esthétique, il y a certes mieux ailleurs (Pelléas, Gezeichneten, Wozzeck, Colombe, L'Héritière...).

Pelléas... il faut y être sensible quand même...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 23:05

Elvira a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
J'adore ce passage, et je le trouve très efficace dramatiquement. Simplement, c'est vrai qu'à écrire comme ça, c'est pas bouleversant comme peut l'être un grand livret, quoi.

Après ça, ce n'est pas moi qui médirai des livrets de Verdi, qui sont l'un des très rares exemples de concision en matière d'opéra, avec toujours un équilibre parfait. Pour la matière esthétique, il y a certes mieux ailleurs (Pelléas, Gezeichneten, Wozzeck, Colombe, L'Héritière...).

Pelléas... il faut y être sensible quand même...
On peut dire pareil pour les quatre autres de la liste. Wink Mais ce sont des oeuvres littéraires d'une certaine envergure (les mots et pas seulement le sujet sont de Büchner, James, Maeterlinck, Anouilh et... Schreker).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7262
Age : 56
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 23:10

Elvira a écrit:
Pelléas... il faut y être sensible quand même...
oh oui car rien de bouleversant dans ce livret dont les paroles sont d'un cruche achevé et dans lesquelles "passe moi le sel s'il te plait" et "Oh! tu as renversé l'eau sur la nappe! elle est toute mouillée à présent!" s'intègreraient à merveille.
désolé mais je préfère les livrets de Verdi. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 23:14

DavidLeMarrec a écrit:
Elvira a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
J'adore ce passage, et je le trouve très efficace dramatiquement. Simplement, c'est vrai qu'à écrire comme ça, c'est pas bouleversant comme peut l'être un grand livret, quoi.

Après ça, ce n'est pas moi qui médirai des livrets de Verdi, qui sont l'un des très rares exemples de concision en matière d'opéra, avec toujours un équilibre parfait. Pour la matière esthétique, il y a certes mieux ailleurs (Pelléas, Gezeichneten, Wozzeck, Colombe, L'Héritière...).

Pelléas... il faut y être sensible quand même...
On peut dire pareil pour les quatre autres de la liste. Wink Mais ce sont des oeuvres littéraires d'une certaine envergure (les mots et pas seulement le sujet sont de Büchner, James, Maeterlinck, Anouilh et... Schreker).

Oui, je sais que c'est de Maeterlinck Smile mais je pointais surtout le fait que je ne suis pas du toute sensible au symbolisme, loin de là. Smile
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 23:15

Otello a écrit:
ce livret dont les paroles sont d'un cruche achevé
Hm. Ce type de réaction me fait toujours penser à ce que pourrait dire un néophyte de la musique classique, du chant lyrique ou du répertoire contemporain : c'est bizarre, c'est ridicule, etc. Toi qui enseignes à des jeunes, tu dois y être confronté régulièrement, je suppose, quelle que soit la matière.

Citation :
désolé mais je préfère les livrets de Verdi
Tu es jaloux parce qu'il n'y a pas de dramatique d'agilité, voilà tout.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 23:16

Elvira a écrit:
Oui, je sais que c'est de Maeterlinck Smile mais je pointais surtout le fait que je ne suis pas du toute sensible au symbolisme, loin de là. Smile
Mais Elvira, tu n'as pas à t'en excuser, c'est ton droit d'avoir tort. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 23:18

DavidLeMarrec a écrit:
Elvira a écrit:
Oui, je sais que c'est de Maeterlinck Smile mais je pointais surtout le fait que je ne suis pas du toute sensible au symbolisme, loin de là. Smile
Mais Elvira, tu n'as pas à t'en excuser, c'est ton droit d'avoir tort. Very Happy

Mais je ne m'excuse pas ! Surprised (par contre, je passe sous silence le "droit d'avoir tort", no comment.)
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7262
Age : 56
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 23:20

DavidLeMarrec a écrit:
Tu es jaloux parce qu'il n'y a pas de dramatique d'agilité, voilà tout.
où ça ? chez Debussy ?? hehe ah ben heureusement! l'épouvantable gâchis que cela serait....
ah oui précision: la musique de Debussy pour moi c'est: I don't want that I don't want that I don't want that
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7262
Age : 56
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 23:21

Elvira a écrit:
Mais je ne m'excuse pas ! Surprised (par contre, je passe sous silence le "droit d'avoir tort", no comment.)
mains Wink
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 23:22

Elvira a écrit:
(par contre, je passe sous silence le "droit d'avoir tort", no comment.)
Et ça prétéritionne en plus. Elvira, il te faut du repos. Smile

Otello a écrit:
ah oui précision: la musique de Debussy pour moi c'est: I don't want that I don't want that I don't want that
Heureusement qu'il y a Donizetti pour trouver des couleurs harmoniques passionnantes et des innovations verbales hors du commun, sans quoi ce serait terrible. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 23:25

Citation :
Et ça prétéritionne en plus. Elvira, il te faut du repos.

Désolée David, mais ce genre de propos m'agace. Je n'ai jamais dit que Maeterlinck était nul, mais qu'il fallait être sensible à cette esthétique. Ce qui n'est pas mon cas.
Revenir en haut Aller en bas
Bertram
Mélomaniaque
Bertram


Nombre de messages : 1722
Age : 42
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 23:26

Mon dieu, ce sont les notes modulantes. Nous les avons effrayées, elles ne reviendront plus jamais !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 23:31

Elvira a écrit:
Citation :
Et ça prétéritionne en plus. Elvira, il te faut du repos.
Désolée David, mais ce genre de propos m'agace.
Ah ? Qu'ai-je dit de blessant ou d'irritant ? scratch

Je ne t'ai absolument pas défendu de ne pas aimer Maeterlinck, je t'ai simplement taquinée à ce sujet quand j'ai vu que tu hésitais à bondir quand j'ai laissé traîner que tu avais tort alors qu'il ne fallait pas me faire de quartier. hehe

Bertram a écrit:
Mon dieu, ce sont les notes modulantes. Nous les avons effrayées, elles ne reviendront plus jamais !
Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé





Verdi - AIDA - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 8 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Verdi - AIDA
Revenir en haut 
Page 8 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 12 ... 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Verdi : Aïda
» I lombardi (Verdi 1843)/Jérusalem (Verdi, 1847)
» Mozart Sonates pour violon et piano
» écoute comparée : Aida
» Verdi - Don Carlos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: