Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Où acheter la display japonaise One Piece Card Game PRB-01 One Piece ...
Voir le deal

 

 Giuseppe di Stefano (1921 2008)

Aller en bas 
+17
Radames
DavidLeMarrec
olivier le normand
Morloch
Guillaume
aurele
Stevillon
adriaticoboy
antrav
Papageno
Xavier
OYO TOHO
Jaky
Pan
Kia
-
calbo
21 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
soliste du bédat
Mélomane averti



Nombre de messages : 172
Age : 66
Localisation : Argeles - Gazost (hautes Pyrenees)
Date d'inscription : 13/03/2011

Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe di Stefano (1921 2008)   Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 EmptyMer 16 Mar 2011 - 15:09

Cher Danid Le Marrec (est ton nom ou un pseudo??) les enregistrements de 1942 sont :
Si vous l'aviez compris / Elegie de Massenet/ Musica Proibita / Vieni sul mar / Torna a surriento / Santa Lucia / 5 melodies siciliennes / Le microsillon st complété avec un mini concert de 1949 "off the air concert" catari / na sera e maggio / Ay ay ay / Granadinas / En fait je me suis trompé dans mon post précédent , ce n'est pas un disque " anna" , c'est un "club 99". Il y a eu un double cd , marque gop , qui contenait a peu pres tout ce qui est trouvable de Radio Lausanne, et j'ai aussi un autre cd de Lausanne comprenant des melodies et SURTOUT une quasi intégrale de Paganini de Lehar , en français !!!
dans tous ces enregistrements on entends un vrai ténor , mais surtout un vrai MUSICIEN , qui a aucun moment , ne cherche l'effet pour l'effet, pas un aigu rajouté pour le plaisir de le faire (et Dieu sait qu'a cette époque l'aigu et le sur aigu ne lui coutait rien ). Quant on entends ce torrent de beaux sons , de facilité,de plaisir à chanter, je te promets que les la dieze de " vittoria" au 2° acte de Tosca en 52 et 53 sont deja difficile a entendre. Et lui qui chantait si bien la favorite à Mexico , pourquoi est il obligé de transposer et couper I puritani seulement 3 ans apres ???(en scène et MEME au studio)??? S'il avait continué dans cette voie , immagine un peu que Alva n'aurais pas sévi dans tant de Barbier, et meme le jeune Kraus aurait eu un adversaire de taille...immagine la Sonnambula/Scala 55 avec Callas et Di Stefano.... Immagine les Werther,les pecheurs de perles, qu'il aurait pu nous laisser !!!! t immagine surtout ce qu'une telle voix prenant le temps de murir aurait pu devenir, dans les années 65.....
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7295
Age : 58
Date d'inscription : 20/05/2010

Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe di Stefano (1921 2008)   Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 EmptyMer 16 Mar 2011 - 15:16

soliste du bédat a écrit:
Et lui qui chantait si bien la favorite à Mexico , pourquoi est il obligé de transposer et couper I puritani seulement 3 ans apres ???(en scène et MEME au studio)??? S'il avait continué dans cette voie , immagine un peu que Alva n'aurais pas sévi dans tant de Barbier, et meme le jeune Kraus aurait eu un adversaire de taille...immagine la Sonnambula/Scala 55 avec Callas et Di Stefano.... Immagine les Werther,les pecheurs de perles, qu'il aurait pu nous laisser !!!! t immagine surtout ce qu'une telle voix prenant le temps de murir aurait pu devenir, dans les années 65.....
entièrement d'accord sur tout! précision: de toute façon, I Puritani c'était trop haut pour lui (même indépendamment du contre-fa).
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe di Stefano (1921 2008)   Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 EmptyMer 16 Mar 2011 - 15:25

soliste du bédat a écrit:
Cher Danid Le Marrec (est ton nom ou un pseudo??)
C'est mon nom. Mais David suffit, c'est juste un moyen commode, le patronyme, pour se distinguer des autres David. Mr. Green

Sinon, du Di Stefano : oui, la voix évolue, mais pas de façon malsaine. C'est normal pour un chanteur qui n'a pas encore débuté sa carrière depuis longtemps d'avoir la voix plus fraîche, toutes les voix vivent cela...

Citation :
Immagine les Werther,les pecheurs de perles, qu'il aurait pu nous laisser !!!! t immagine surtout ce qu'une telle voix prenant le temps de murir aurait pu devenir, dans les années 65.....
Oui, sans doute. Mais ça reste de la fiction et ce qu'il a produit est déjà tout à fait considérable et plus que satisfaisant. Une voix reste de toute façon, par définition, attachée à l'humain qui la porte, avec ses propres limites et excès - ça fait partie de l'ensemble, et l'opéra fascine aussi pour cela...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume


Nombre de messages : 17530
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe di Stefano (1921 2008)   Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 EmptyMer 16 Mar 2011 - 18:47

Personellement, je partage exactement la même position que David sur ce sujet : di Stefano est encore plus merveilleux déclinant, et dans les rôles lourds. J'ai le souvenir d'un enregistrement de 61 avec lui en Calaf, tous les aigus sont démesuréments ouverts, mais c'est la fète, il y a un vrai personnage et pas seulement un tank.

Pour moi, il est incomparablement meilleur que les autres ténors italiens de cette époque.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23541
Age : 33
Date d'inscription : 12/10/2008

Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe di Stefano (1921 2008)   Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 EmptyMer 16 Mar 2011 - 18:56

Guillaume a écrit:
Pour moi, il est incomparablement meilleur que les autres ténors italiens de cette époque.

Je suppose que tu penses en particulier à Corelli et Bergonzi. Il faudrait pour que cette remarque ait de la valeur les comparer dans les mêmes rôles et dans les mêmes conditions, notamment dans des lives. Prenons un exemple, Bergonzi et Corelli sont deux grands Manrico, ce que n'est absolument pas Di Stefano qui n'a enregistré le rôle qu'en studio et qui ne l'a pas chanté à la scène à ma connaissance. Une réécoute de la version de Il Trovatore de Karajan I s'impose et je la ferai pour voir si mes souvenirs ne me trompent pas mais je pense qu'objectivement, on peut dire que sur le plan technique et musical, Corelli et Bergonzi sont plus accomplis dans ce rôle et dans d'autres que Di Stefano.
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume


Nombre de messages : 17530
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe di Stefano (1921 2008)   Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 EmptyMer 16 Mar 2011 - 19:00

Oui, entre Corelli qui joue son histrion à peu près partout (je l'aime bien dans les studios EMI...mais c'est à peu près tout), Bergonzi qui a certes du charme mais qui est bien trop rond et souvent endimanché, Del Monaco que je n'aime pas partout, loin de là, et qui hurle souvent... di Stefano est clairement au dessus du lot.

(réponse d'Otello scandalisé dans quelques minutes Mr.Red)
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23541
Age : 33
Date d'inscription : 12/10/2008

Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe di Stefano (1921 2008)   Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 EmptyMer 16 Mar 2011 - 19:07

Guillaume a écrit:
Oui, entre Corelli qui joue son histrion à peu près partout (je l'aime bien dans les studios EMI...mais c'est à peu près tout), Bergonzi qui a certes du charme mais qui est bien trop rond et souvent endimanché, Del Monaco que je n'aime pas partout, loin de là, et qui hurle souvent... di Stefano est clairement au dessus du lot.

(réponse d'Otello scandalisé dans quelques minutes Mr.Red)

Corelli, Del Monaco et même Bergonzi avaient plus de moyens vocaux que Di Stefano, ce qui ne disqualifie pas ce dernier dans tous les rôles mais il a forcé sa voix de ténor lyrique. Il est étrange que le rôle du Duc lui pose problème, en tout cas dans la version de Serafin mais cela s'explique par le fait qu'il ne s'est pas ménagé dès le début de sa carrière et qu'il a abordé des rôles trop lourds pour lui très rapidement. Bergonzi est autrement plus intègre dans ce rôle. Je ne connais pas Del Monaco dans celui-ci mais ce n'est pas un rôle qui a compté dans sa carrière.
On pourrait faire cela pour beaucoup de rôles.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7295
Age : 58
Date d'inscription : 20/05/2010

Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe di Stefano (1921 2008)   Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 EmptyMer 16 Mar 2011 - 19:09

Guillaume a écrit:
(réponse d'Otello scandalisé dans quelques minutes Mr.Red)
ben non puisque tu as dit plus haut que c'était ton point de vue perso.
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume


Nombre de messages : 17530
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe di Stefano (1921 2008)   Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 EmptyMer 16 Mar 2011 - 21:14

aurele a écrit:
Guillaume a écrit:
Oui, entre Corelli qui joue son histrion à peu près partout (je l'aime bien dans les studios EMI...mais c'est à peu près tout), Bergonzi qui a certes du charme mais qui est bien trop rond et souvent endimanché, Del Monaco que je n'aime pas partout, loin de là, et qui hurle souvent... di Stefano est clairement au dessus du lot.

(réponse d'Otello scandalisé dans quelques minutes Mr.Red)

Corelli, Del Monaco et même Bergonzi avaient plus de moyens vocaux que Di Stefano, ce qui ne disqualifie pas ce dernier dans tous les rôles mais il a forcé sa voix de ténor lyrique. Il est étrange que le rôle du Duc lui pose problème, en tout cas dans la version de Serafin mais cela s'explique par le fait qu'il ne s'est pas ménagé dès le début de sa carrière et qu'il a abordé des rôles trop lourds pour lui très rapidement Bergonzi est autrement plus intègre dans ce rôle.

Et alors ? Tout ce que j'ai mis en gras, je m'en fiche complètement à vrai dire, peu importe, ça n'empèche pas di Stefano d'être superbe.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23541
Age : 33
Date d'inscription : 12/10/2008

Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe di Stefano (1921 2008)   Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 EmptyMer 16 Mar 2011 - 21:31

Visiblement, tu le trouves superbe partout (en tout cas dans ce que tu connais), ce qui est loin d'être le cas si on est objectif. J'ai déjà précisé qu'il est limite dans certains rôles comme Riccardo ou Canio mais qu'il a un engagement extraordinaire. Néanmoins, l'opéra requiert aussi une intégrité vocale, stylistique, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 33175
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe di Stefano (1921 2008)   Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 EmptyMer 16 Mar 2011 - 21:49

aurele a écrit:
Visiblement, tu le trouves superbe partout (en tout cas dans ce que tu connais), ce qui est loin d'être le cas si on est objectif. J'ai déjà précisé qu'il est limite dans certains rôles comme Riccardo ou Canio mais qu'il a un engagement extraordinaire. Néanmoins, l'opéra requiert aussi une intégrité vocale, stylistique, etc...

Mais on s'en cogne de tout ça en fait Smile
Ce qui compte c'est que Di Stefano emporte les suffrages dans ces rôles, car c'est émouvant. Pour moi c'est la seule chose qui compte.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7295
Age : 58
Date d'inscription : 20/05/2010

Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe di Stefano (1921 2008)   Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 EmptyMer 16 Mar 2011 - 21:52

Franchement, si on veut rester un peu objectif, la voix de Pippo était une splendeur dans les années 40 et jusque 1955 mais au delà, le pire a voisiné avec le meilleur qui est d'ailleurs devenu de moins en moins bon au point de faire voisiner le pire et le moins mauvais (ou le franchement pas bon) à partir du milieu des années 60. La générosité de l'artiste (qui, précisons le, était professionnellement parfois un sacré branleur!) sur scène, la beauté intrinsèque du timbre n'ont plus pu dissimuler tous les défaillances techniques qui l'ont amené à ouvrir de plus en plus les sons, à brailler (au sens littéral du terme) à gorge déployée dès le haut medium, à chanter faux parfois et de plus en plus hors-style pour aboutir in fine aux horreurs qu'on lui connait dans les années 70. Il aurait pu garder intacts ses moyens vocaux initiaux s'il s'en était tenu à un répertoire plus adéquat et surtout s'il avait été rigoureux en matière de travail et de technique de chant. Il n'a jamais été un spinto ni un vrai ténor verdien (exceptions faites du Duc et d'Alfredo)! Il était le tenore di grazia idéal et une des 10 plus belles voix du ténorat international du 20ème siècle.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23541
Age : 33
Date d'inscription : 12/10/2008

Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe di Stefano (1921 2008)   Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 EmptyMer 16 Mar 2011 - 21:59

Otello a écrit:
Franchement, si on veut rester un peu objectif, la voix de Pippo était une splendeur dans les années 40 et jusque 1955 mais au delà, le pire a voisiné avec le meilleur qui est d'ailleurs devenu de moins en moins bon au point de faire voisiner le pire et le moins mauvais (ou le franchement pas bon) à partir du milieu des années 60. La générosité de l'artiste (qui, précisons le, était professionnellement parfois un sacré branleur!) sur scène, la beauté intrinsèque du timbre n'ont plus pu dissimuler tous les défaillances techniques qui l'ont amené à ouvrir de plus en plus les sons, à brailler (au sens littéral du terme) à gorge déployée dès le haut medium, à chanter faux parfois et de plus en plus hors-style pour aboutir in fine aux horreurs qu'on lui connait dans les années 70. Il aurait pu garder intacts ses moyens vocaux initiaux s'il s'en était tenu à un répertoire plus adéquat et surtout s'il avait été rigoureux en matière de travail et de technique de chant. Il n'a jamais été un spinto ni un vrai ténor verdien (exceptions faites du Duc et d'Alfredo)! Il était le tenore di grazia idéal et une des 10 plus belles voix du ténorat international du 20ème siècle.

Si je comprends bien, son Duc n'est pas à écouter dans la version Serafin, sinon tu ne citerais pas le rôle comme étant adéquat à ses moyens.


Dernière édition par aurele le Mer 16 Mar 2011 - 22:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe di Stefano (1921 2008)   Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 EmptyMer 16 Mar 2011 - 22:00

Otello a écrit:
Il aurait pu garder intacts ses moyens vocaux initiaux s'il s'en était tenu à un répertoire
Ca, certainement. S'il avait chanté Tamino et Nemorino, il ne se serait pas abîmé. Cela dit, justement, je trouve ça trop robuste et rond dans ce type de rôle : on y gagne la plénitude vocale, mais on y perd la tension, l'urgence, l'expression - comme le disait Cololi, c'est donc l'essentiel qui manque (pour moi).

Ce qui m'intéresse dans Di Stefano, ce n'est pas tant le timbre que la façon de se consumer totalement. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7295
Age : 58
Date d'inscription : 20/05/2010

Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe di Stefano (1921 2008)   Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 EmptyMer 16 Mar 2011 - 22:19

aurele a écrit:
Si je comprends bien, son Duc n'est pas à écouter dans la version Serafin, sinon tu ne citerais pas le rôle comme étant adéquat à ses moyens.
la logique de cette phrase m'échappe quelque peu Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume


Nombre de messages : 17530
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe di Stefano (1921 2008)   Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 EmptyMer 16 Mar 2011 - 22:22

Cololi a écrit:
aurele a écrit:
Visiblement, tu le trouves superbe partout (en tout cas dans ce que tu connais), ce qui est loin d'être le cas si on est objectif. J'ai déjà précisé qu'il est limite dans certains rôles comme Riccardo ou Canio mais qu'il a un engagement extraordinaire. Néanmoins, l'opéra requiert aussi une intégrité vocale, stylistique, etc...

Mais on s'en cogne de tout ça en fait Smile
Ce qui compte c'est que Di Stefano emporte les suffrages dans ces rôles, car c'est émouvant. Pour moi c'est la seule chose qui compte.

Voilà, je trouve une franchise, un impact, une séduction, et en même temps une incarnation des rôles très poussée. L'IVTS, je m'en contrebalance un peu, à vrai dire. Et je crois que j'aime beaucoup de ses enregistrements, sauf son Duc de Mantoue, que là pour le coup je trouve plutôt vulgaire.

Il FAUT que j'écoute son Otello. bounce
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23541
Age : 33
Date d'inscription : 12/10/2008

Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe di Stefano (1921 2008)   Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 EmptyMer 16 Mar 2011 - 22:32

Otello a écrit:
aurele a écrit:
Si je comprends bien, son Duc n'est pas à écouter dans la version Serafin, sinon tu ne citerais pas le rôle comme étant adéquat à ses moyens.
la logique de cette phrase m'échappe quelque peu Laughing

Pourquoi cites tu son Duc? Dans la version Serafin, c'est pas brillant. Je me demandais donc si cela signifie qu'il est meilleur dans le live de 1952 de Mexico dirigé par Umberto Mugnai.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe di Stefano (1921 2008)   Giuseppe di Stefano (1921 2008) - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Giuseppe di Stefano (1921 2008)
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Stefano Secco
» Stefano Landi (1586-1639)
» Giuseppe Verdi
» Giuseppe Verdi (2)
» Giuseppe Taddei

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: