Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
12 + 6 gratuites = 18 bouteilles – Vin rosé de Languedoc-Roussillon
59.99 €
Voir le deal

 

 Arnold Schoenberg (1874-1951)

Aller en bas 
+79
Musica Enchiriadis
AlexCorzoma
frgirard
Benedictus
lulu
starluc
Dadamax
hommepiano
Horatio
Rodolphe
A
gluckhand
Emeryck
Asinius Pollion
benvenuto
Mélomaniac
Merlin
Presto
Siegmund
Abnegor
Golisande
*Nico
aroldo
Resigned
fb
Анастасия231
Pelléas
CorvusCorax
Zeno
Glocktahr
Mariefran
Hippolyte
Passage
senga
Hein ?
Guillaume
hammerklavier
OYO TOHO
Mehdi Okr
Utnapištim
arnaud bellemontagne
Cleme
WoO
Hidraot
nugava
Octavian
Ophanin
Rameau
HOLLIGER
Théo taschimor
marc.d
Wolferl
Cololi
Percy Bysshe
Rafsan
jerome
Cello
Tus
Pison Futé
Jules Biron
Sauron le Dispensateur
Swarm
entropie
-
Jo
Rubato
Bertrand67
Coelacanthe
DavidLeMarrec
sofro
Fuligo
Jaky
antrav
S
Classica
RandallBoggs
Bezout
Mr Bloom
Xavier
83 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86921
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyMer 25 Mar 2009 - 13:37

Super! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91954
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyMer 25 Mar 2009 - 13:47

Je n'aime pas trop la réalisation de Schönberg, très floue par rapport à la prosodie (c'est presque Pli selon pli...), mais la fin est extrêmement intense tout de même.

Il faut dire que j'écoute la version Leipziger / Oelze, dont la diction est particulièrement relâchée ici...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86921
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyMer 25 Mar 2009 - 14:00

DavidLeMarrec a écrit:
Je n'aime pas trop la réalisation de Schönberg, très floue par rapport à la prosodie

Oui mais je crois que la préoccupation de Schoenberg était aussi de conserver l'importance de son quatuor en tant que tel, et que du coup la voix est utilisée autant comme un instrument que comme une vraie expression du texte, ce qui donne ce résultat un peu inhabituel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyMer 25 Mar 2009 - 14:07

bon, David m'a laissé le plus compliqué (limite abstrus ce texte...)

Transports

Je perçois l'air d'une autre planète
Et dans l'obscurité s'estompent les visages
Qui vers moi se tournaient encore en souriant.

Les arbres, les chemins que j'aimais se délitent
Au point de ne plus rien identifier: toi claire
Silhouette aimée -source de tous mes tourments-

Tu n'es plus que fumée irradiant au lointain
Après le déferlement ivre des tempêtes
Un frisson apparu au sein du souvenir.

Je me dissous en sons,qui s'enroulent en vagues
En mercis sans raison, en louanges sans fond
Je m'abandonne à la respiration universelle.

Voilà qu'une douleur muette me renverse
Dans un cercle de cris rituels et stridents
Au milieu des pleureuses prostrées en prière.

Lors je vois des nuées parfumées qui s'élèvent
Dans un rayonnement teinté de clair soleil
Attachés aux avers des montagnes distantes.

La terre tremble blanche et semble un lac de lait,
J'emjambe sans les voir d'immenses précipices
Et je sens que porté par le dernier nuage

Dans une mer d'éclats de pur cristal je nage-
Je suis un feu-follet au coeur du feu sacré,
L'écho d'un grondement dans la voix omnisciente.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91954
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyMer 25 Mar 2009 - 14:38

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Je n'aime pas trop la réalisation de Schönberg, très floue par rapport à la prosodie

Oui mais je crois que la préoccupation de Schoenberg était aussi de conserver l'importance de son quatuor en tant que tel, et que du coup la voix est utilisée autant comme un instrument que comme une vraie expression du texte, ce qui donne ce résultat un peu inhabituel.
Tout à fait, mais comme je sortais de la traduction, je ne l'ai pas vu comme ça ! Evidemment, il s'agit déjà d'une déformation de quatuor, il ne s'agit pas de faire du lied, et ça s'inscrit dans une logique musicale instrumentale imparable, c'est tout à fait vrai.


sud273 a écrit:
bon, David m'a laissé le plus compliqué (limite abstrus ce texte...)
Je n'aime pas tes insinuations. Evil or Very Mad Je t'en ai fait la moitié, et tu m'accuses de fainéantise ? carton rouge

Spoiler:
 

C'est vrai que ça tire fortement sur le Novalis, ce poème. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rafsan
Mélomaniaque
Rafsan

Nombre de messages : 1524
Age : 57
Localisation : Brabant wallon
Date d'inscription : 22/01/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyMer 25 Mar 2009 - 22:40

Merci à David et à Sud pour la traduc. J'avais justement entamé hier soir l'audition du coffret des Lasalle. Un très beau premier quatuor. Je peux maintenant aborder le deuxième…
kiss
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86921
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyJeu 26 Mar 2009 - 0:05

Petite question sur le texte:

sud273 a écrit:

Lors je vois des nuées parfumées qui s'élèvent
Dans un rayonnement teinté de clair soleil
Attachés aux avers des montagnes distantes.

"Attachés" se rapporte aux nuées, ou bien j'ai raté quelque chose?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyJeu 26 Mar 2009 - 1:27

en fait non j'ai fait une faute, il faut enlever le s, c'est le le "l'expansion de clair soleil" (en quoi se sont fondus les nuages) qui apparaît dans le lointain sur le versant des montagnes.
Bon il y a des imprécisions, à la fin par exemple, la répétition de heilige (sacré saint) que j'ai voulu éviter sans dire non plus la voix de Dieu qui n'était pas explicitement dans l'esprit.
La difficulté c'est qu'il y a beaucoup de répétitions d'idées qui jaillissent les unes des autres et désignent des choses proches dans une gradation de transformation qui rend le texte compliqué à comprendre et à rendre en français, surtout si on cherche à conserver un rythme (en même temps c'est assez musical justement ce développement continu de cellules qui se prolongent); par contre j'ai essayé dans la mesure du possible de laisser les mots à la même place, parce que dans la traduction anglaise par exemple il y a beaucoup d'inversions qui rendent peut-être mieux compte du sens mais pas tellement de la structure.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86921
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyJeu 26 Mar 2009 - 1:41

OK. Smile
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyMer 1 Avr 2009 - 0:29

La symphonie de chambre n°2 est très chouette. Very Happy
Je la trouve souvent plus proche de Verklärte Nacht et Pelleas que de la 1ère Kammersymphonie. Le premier mouvement, et le début du deuxième sonnent particulièrement post-romantiques à mes oreilles.
Mais du post-romantique à la Schönberg, vigoureux (voire abrupt), intense et ciselé avec une très grande finesse. Miam !
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86921
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyMer 1 Avr 2009 - 1:06

jerome a écrit:
La symphonie de chambre n°2 est très chouette. Very Happy
Je la trouve souvent plus proche de Verklärte Nacht et Pelleas que de la 1ère Kammersymphonie.

Et c'est assez logique, elle a été commencée en 1906 juste après l'achèvement de la première, en pensant peut-être écrire quelque chose d'un peu plus détendu.
Quand il l'a reprise en 1939, il a essayé de la continuer dans le même esprit.

En tout cas, même si ce n'est pas du tout une oeuvre essentielle de Schoenberg (moins que la 1ère symphonie de chambre par exemple), j'aime beaucoup quand même.
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyJeu 9 Avr 2009 - 23:40

La force expressive de la Kammersymphonie n°1 me scotche chaque fois un peu plus Shocked
Oui, je sais, je me répète

Je suis tenté d'acheter son traité d'harmonie. Je crois qu'il y parle de notions autres que purement techniques, il explique certaines de ses oeuvres, c'est bien ça ?
Y a quoi là-dedans en fait, ça vaut vraiment le coup ?
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyMar 25 Aoû 2009 - 10:01

Xavier dans le fil Ferneyhough a écrit:
Viens donc dans le topic Schoenberg, il y a plus de matière à mon avis.

Voilà donc. Je ne connais de Schoenberg que l'op.4 et 5 (Karajan), et puis les cabarets songs. Bizarre que je ne sois jamais allé plus loin, parce que j'aime vraiment bien en plus.
Apparemment ce sont les oeuvres que préfère Xavier, d'après le premier message du fil, je n'ai pas tout relu. Sachant que j'ai tout de Berg (ah non, il me manque toujours les Altenberg Lieder) et que j'adore, par où il faut "commencer" pour Schoenberg? C'est comparable à Berg? (j'ai entendu qu'il était très à cheval sur la règle de la série, alors que Berg s'autorisait quelques exceptions)
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31827
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyMar 25 Aoû 2009 - 10:16

Perso j'aime bien ses oeuvres de jeunesses, c'est à dire qui encore au moins un pied dans la tonalité : la Nuit transfigurée et les Gurre-Lieder. Par contre le peu de fois où j'ai essayé les oeuvres atonales, c'est impossible pour moi : aride au possible et incompréhensible.

Dans la période "accessible", il me reste à écouter "Pelléas et Mélisande", qui apparement ne fait pas l'hunanimité ici ?
Et la symphonie de chambre opus 9 ?
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyMar 25 Aoû 2009 - 10:46

Wolfgang a écrit:
Je ne connais de Schoenberg que l'op.4 et 5 (Karajan)

Opus 4: La nuit transfigurée
Opus 5: Pelléas et Mélisande
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Rafsan
Mélomaniaque
Rafsan

Nombre de messages : 1524
Age : 57
Localisation : Brabant wallon
Date d'inscription : 22/01/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyMar 25 Aoû 2009 - 11:40

Pourquoi pas Erwartung (composé en 1909)? (Très belle version de Silja et Dohnanyi, chez Decca)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86921
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyMar 25 Aoû 2009 - 13:26

Wolfgang a écrit:
Xavier dans le fil Ferneyhough a écrit:
Viens donc dans le topic Schoenberg, il y a plus de matière à mon avis.

Voilà donc. Je ne connais de Schoenberg que l'op.4 et 5 (Karajan), et puis les cabarets songs. Bizarre que je ne sois jamais allé plus loin, parce que j'aime vraiment bien en plus.
Apparemment ce sont les oeuvres que préfère Xavier, d'après le premier message du fil, je n'ai pas tout relu.

Pas exactement; la Nuit transfigurée fait partie de mes oeuvres préférées, Pelléas un peu moins.

Dans la période pas encore atonal mais presque il faut absolument écouter la 1ère symphonie de chambre opus 9 et le 2è quatuor opus 10.
Dans la période encore post-romantique, 2 oeuvres sublimes, les Gurrelieder et les lieder avec orchestre opus 8.
Ensuite pour moi le chef d'oeuvre absolu ce sont les pièces opus 16 pour orchestre.
Déjà essaie tout ça. Wink (Erwartung c'est quand même coton je trouve... alors par Silja en plus! Mr.Red )
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91954
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyMar 25 Aoû 2009 - 14:01

Erwartung, c'est même une des pièces les plus difficiles de Schönberg à mon humble avis (quand on vient de l'univers tonal s'entend, mais ne pas oublier que Cololi et moi-même avons un lourd passé verdien Mr. Green ).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31827
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyMar 25 Aoû 2009 - 14:08

DavidLeMarrec a écrit:
mais ne pas oublier que Cololi et moi-même avons un lourd passé verdien Mr. Green

Oui oui certes, mais je me suis soigné cheers (il est loin le temps de l'amour fou pour les cabalettes rabbit ).
Par contre te concernant je ne savais pas que tu avais un passé aussi lourd Shocked
Comme quoi ttlm peut se rattraper viking
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91954
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyMar 25 Aoû 2009 - 14:17

Chiche que j'ai écouté sur plus d'années que toi du Verdi. hehe Et ça me paraissait une musique très difficile d'accès au début, quasiment abstraite.

Et moi, j'aime toujours les cabalettes. Cool

O tu che l’alma adoo-o-oraa...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyMer 26 Aoû 2009 - 1:12

Je suis assez déçu par la première Kammersymphonie, au début je trouvais ça très sympa, mais finalement ça ne se renouvelle pas et ça donne l'impression de quelque chose de très monochrome (même si la couleur, en elle même, est assez belle).
Il faudra que je retente, peut être une autre version...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86921
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyMer 26 Aoû 2009 - 1:14

Ah oui parce que c'est quand même un truc formidable, une des plus grandes oeuvres de Schoenberg, et je pensais qu'elle faisait pratiquement l'unanimité... (étant très nouvelle et en même temps pas atonale)
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyMer 26 Aoû 2009 - 1:22

J'ai toujours trouve cette oeuvre difficile. Je l'ai laissée plusieurs années de côté avant d'y revenir il y a un an ou deux seulement.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86921
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyMer 26 Aoû 2009 - 1:23

Je veux bien que ce ne soit pas évident, mais dans ce cas-là alors que dire des oeuvres atonales, et sérielles?...
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyMer 26 Aoû 2009 - 1:26

Ah oui, c'est quand même encore assez tonal, pas de problème de ce côté là. D'ailleurs j'avais bien aimé le peu que je connaissais de Schoenberg, mais cette symphonie de chambre n'est quand même pas très contrastée...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86921
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyMer 26 Aoû 2009 - 1:28

Ce ne sont pas des contrastes spectaculaires et évidents, en plus tous les mouvements sont compressés pour ne former qu'un, c'est vrai que ce n'est pas hyper facile à appréhender.
Mais c'est tellement riche, harmoniquement d'une part, mais aussi au niveau formel, au niveau contrapunctique (ça fuse de partout!)...
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyMer 26 Aoû 2009 - 1:35

Tiens, dans le Leibowitz de la collection Solfèges, il y a quelques pistes d'écoute. Smile Pas trop mais de quoi déjà expliquer la structure de l'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyMer 26 Aoû 2009 - 9:14

Wolferl a écrit:
Je suis assez déçu par la première Kammersymphonie,
ça donne l'impression de quelque chose de très monochrome (même si la couleur, en elle même, est assez belle).
C'est vrai que c'est toujours assez chargé et que ça gigote dans tous les sens. Pour la couleur, personnellement je vois ça très terrien, un camaïeu de bruns, ocres, de la glaise, du sable, de la roche.
Pas du tout gris, comme certains trucs dodécaphoniques. Je perçois une grande intention sensuelle là-dedans, un élan vital féroce au sein d'une nature chaotique et concrète, presque étouffante.
L'orchestration et l'harmonie transforment les instruments solistes en armes de guerre, décuplent leurs forces.
En essayant d'oublier l'aspect mélodique, le mouvement général est d'un romantisme passionné ; mais cet aspect ressort différemment selon les version, je trouve ça plus prégnant chez Rattle que dans le Naxos par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyJeu 27 Aoû 2009 - 10:00

jerome a écrit:

Pas du tout gris, comme certains trucs dodécaphoniques.

je trouve personnellement le Schönberg sériel extraordinairement coloré, plus chargé que Webern, moins pur dans le traitement instrumental sans doute, mais très attirant: une vraie "ambiance", sertie d'un sentiment combiné d'angoisse et de jouissance intellectuelle qui m'est délicieux. Je n'échangerai contre rien au monde mes Variations op.31! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyJeu 27 Aoû 2009 - 10:02

DavidLeMarrec a écrit:
Erwartung, c'est même une des pièces les plus difficiles de Schönberg à mon humble avis (quand on vient de l'univers tonal s'entend, mais ne pas oublier que Cololi et moi-même avons un lourd passé verdien Mr. Green ).

la seule chose que je trouve vraiment difficile chez Schönberg, ce sont les pièces chorales, qui me dépriment toujours passablement. Ertwärtung est tellement fascinant et prenant qu'on ne peut pas y rester étranger, même si ça peut rebuter à la première écoute. C'est vraiment le genre d'oeuvre qu'on garde en mémoire...
Revenir en haut Aller en bas
Rafsan
Mélomaniaque
Rafsan

Nombre de messages : 1524
Age : 57
Localisation : Brabant wallon
Date d'inscription : 22/01/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyJeu 27 Aoû 2009 - 12:24

Spiritus a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Erwartung, c'est même une des pièces les plus difficiles de Schönberg à mon humble avis (quand on vient de l'univers tonal s'entend, mais ne pas oublier que Cololi et moi-même avons un lourd passé verdien Mr. Green ).

la seule chose que je trouve vraiment difficile chez Schönberg, ce sont les pièces chorales, qui me dépriment toujours passablement. Ertwärtung est tellement fascinant et prenant qu'on ne peut pas y rester étranger, même si ça peut rebuter à la première écoute. C'est vraiment le genre d'oeuvre qu'on garde en mémoire...

Merci, Spiritus. C'est exactement mon cas. J'ai découvert cette œuvre au disque (un vinyl, qui présentait sur l'autre face les Lieder de l'opus 8…) dans une interprétation de Silja (qui devait avoir vingt-cinq ans de moins qu'aujourd'hui…), bien avant de voir la voir à la scène. Et – quoiqu'en pense Maître Xavier – cela a été ma véritable entrée dans le monde schönbergien!!!
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86921
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyVen 28 Aoû 2009 - 0:23

Spiritus a écrit:
jerome a écrit:

Pas du tout gris, comme certains trucs dodécaphoniques.

je trouve personnellement le Schönberg sériel extraordinairement coloré, plus chargé que Webern, moins pur dans le traitement instrumental sans doute, mais très attirant: une vraie "ambiance", sertie d'un sentiment combiné d'angoisse et de jouissance intellectuelle qui m'est délicieux. Je n'échangerai contre rien au monde mes Variations op.31! Mr.Red

Oui enfin tu cites la seule oeuvre sérielle de Schoenberg vraiment séduisante.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86921
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyVen 28 Aoû 2009 - 0:25

Nabla a écrit:
Et – quoiqu'en pense Maître Xavier – cela a été ma véritable entrée dans le monde schönbergien!!!

Ah mais je n'en pense rien, moi je suis entré dans le monde de l'opéra par Elektra et Pelléas, ce n'est pour autant que je vais généraliser en disant que ces deux opéras sont parfaits pour débuter dans l'opéra...
Tant mieux si tu as découvert Schoenberg par Erwartung et que ça ait marché, je doute pour autant qu'on puisse dire que c'est l'oeuvre idéale pour commencer dans son corpus, surtout si on a déjà du mal avec ses oeuvres post-romantiques...
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyVen 28 Aoû 2009 - 1:33

J'écoute Erwartung (version Boulez), et je ne suis pas franchement touché. Je ne sais pas, ça me paraît vain, comme des coups d'épée dans l'eau... Avec de la fulgurance, oui... Ni oui ni non quoi. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91954
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyVen 28 Aoû 2009 - 1:54

C'est normal, c'est de l'atonalité libre, il a fait n'importe quoi : des fois ça sonne bien, et souvent ça sonne mal.

Troll du soir, espoir.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyVen 28 Aoû 2009 - 10:21

Xavier a écrit:

Oui enfin tu cites la seule oeuvre sérielle de Schoenberg vraiment séduisante.

N'exagérons rien, il y en a d'autres: le concerto pour violon, la Sérénade, les pièces pour piano op.23, et j'aime beaucoup le quintette à vents aussi. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyVen 28 Aoû 2009 - 12:10

J'ai écouté le Pierrot Lunaire, et j'ai pas accroché non plus. J'ai trouvé ça très froid, sans véritable "assise". C'est pas déplaisant à écouter, mais ça n'appelle pas franchement à la réécoute. Maintenant, j'ai tout un tas de ces premières oeuvres à écouter, même si j'ai préféré commencer par du plus tardif.
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyVen 28 Aoû 2009 - 12:19

Oui elle est difficile cette oeuvre, moi je n'ai toujours pas trouvé la porte d'entrée. Les quatre chants avec orchestre de l'opus suivant me parlent plus, tu devrais essayer.
Mais surtout l'orchestre, op16 et 31 (je ne sais pas si tu as déjà écouté).
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91954
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyVen 28 Aoû 2009 - 12:23

La version est primordiale dans cette oeuvre.

Essayez DeGaetani et vous aimerez. Il y a Sinopoli qui est très beau (mais le chant n'est pas convaincant) ; Minton se débrouille pas mal, sans me bouleverser non plus.

Vraiment, DeGaetani, c'est magique.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyVen 28 Aoû 2009 - 12:30

DavidLeMarrec a écrit:
La version est primordiale dans cette oeuvre.

Essayez DeGaetani et vous aimerez. Il y a Sinopoli qui est très beau (mais le chant n'est pas convaincant) ; Minton se débrouille pas mal, sans me bouleverser non plus.

Vraiment, DeGaetani, c'est magique.

J'ai écouté celle de Boulez.

Sinon, Jérôme, j'ai en attente sur mon Ipod:
Op.16 (cinq pièces pour orchestre) Smile , Op.19 (piano), et puis les Gürrelieder et la 1ère Symphonie de chambre.
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyVen 28 Aoû 2009 - 13:44

C'est drôle, Pierrot lunaire ça me fait fondre.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86921
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyVen 28 Aoû 2009 - 14:07

Wolfgang a écrit:
J'ai écouté le Pierrot Lunaire, et j'ai pas accroché non plus. J'ai trouvé ça très froid, sans véritable "assise". C'est pas déplaisant à écouter, mais ça n'appelle pas franchement à la réécoute.

Mais c'est hyper coloré et contrasté toutes ces petites pièces... Il faut suivre avec le texte évidemment, je dis ça mais c'est une évidence...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86921
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyVen 28 Aoû 2009 - 14:07

Wolfgang a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
La version est primordiale dans cette oeuvre.

Essayez DeGaetani et vous aimerez. Il y a Sinopoli qui est très beau (mais le chant n'est pas convaincant) ; Minton se débrouille pas mal, sans me bouleverser non plus.

Vraiment, DeGaetani, c'est magique.

J'ai écouté celle de Boulez.

Il y en a au moins deux: Minton et Schäfer. (j'aime beaucoup les deux d'ailleurs... voir en discographie)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91954
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyVen 28 Aoû 2009 - 15:28

Xavier a écrit:
Wolfgang a écrit:
J'ai écouté le Pierrot Lunaire, et j'ai pas accroché non plus. J'ai trouvé ça très froid, sans véritable "assise". C'est pas déplaisant à écouter, mais ça n'appelle pas franchement à la réécoute.

Mais c'est hyper coloré et contrasté toutes ces petites pièces... Il faut suivre avec le texte évidemment, je dis ça mais c'est une évidence...
Le texte original comme sa traduction allemande sont d'ailleurs libre de droits.

Donc je vous la fournis
http://operacritiques.free.fr/pierrot/

Xavier a écrit:
Il y en a au moins deux: Minton et Schäfer. (j'aime beaucoup les deux d'ailleurs... voir en discographie)
Et c'est pas pareil ! Surprised
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyVen 28 Aoû 2009 - 15:36

Xavier a écrit:
Il faut suivre avec le texte évidemment, je dis ça mais c'est une évidence...

En ce moment, je zappe complètement les textes, il faut que je me discipline. rambo Il est pas vilain ce texte en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86921
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyVen 28 Aoû 2009 - 16:00

Alors tout s'explique.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86921
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyVen 28 Aoû 2009 - 16:03

DavidLeMarrec a écrit:

Le texte original comme sa traduction allemande sont d'ailleurs libre de droits.

Donc je vous la fournis
http://operacritiques.free.fr/pierrot/

Apparemment il n'y a pas que les textes utilisés par Schoenberg, il faut s'y retrouver...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91954
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyVen 28 Aoû 2009 - 16:36

Oui, c'est la source originale, mais vous savez lire, je crois.

Et puis dans le cas contraire : allez au diable.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rafsan
Mélomaniaque
Rafsan

Nombre de messages : 1524
Age : 57
Localisation : Brabant wallon
Date d'inscription : 22/01/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyVen 28 Aoû 2009 - 18:06

Xavier a écrit:
Nabla a écrit:
Et – quoiqu'en pense Maître Xavier – cela a été ma véritable entrée dans le monde schönbergien!!!

Ah mais je n'en pense rien, moi je suis entré dans le monde de l'opéra par Elektra et Pelléas, ce n'est pour autant que je vais généraliser en disant que ces deux opéras sont parfaits pour débuter dans l'opéra...
Tant mieux si tu as découvert Schoenberg par Erwartung et que ça ait marché, je doute pour autant qu'on puisse dire que c'est l'oeuvre idéale pour commencer dans son corpus, surtout si on a déjà du mal avec ses oeuvres post-romantiques...

Oui et non. On ne peut vraiment parler que de ses expériences propres… et qu'à partir de celles-ci… Je ne pense pas qu'il y ait une œuvre idéale pour appréhender quelque genre que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Rafsan
Mélomaniaque
Rafsan

Nombre de messages : 1524
Age : 57
Localisation : Brabant wallon
Date d'inscription : 22/01/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 EmptyVen 28 Aoû 2009 - 18:09

Spiritus a écrit:
Xavier a écrit:

Oui enfin tu cites la seule oeuvre sérielle de Schoenberg vraiment séduisante.

N'exagérons rien, il y en a d'autres: le concerto pour violon, la Sérénade, les pièces pour piano op.23, et j'aime beaucoup le quintette à vents aussi. hehe

Tout à fait d'accord avec Spiritus. J'adore le Concerto pour violon, une œuvre d'une grande force expressive.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Arnold Schoenberg (1874-1951)
Revenir en haut 
Page 4 sur 20Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 20  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: